AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
‡ Princesse sombre ‡
avatar

‡ Princesse sombre ‡


Messages : 25
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 30

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: de sa race pas plus
Maître/Esclave de: personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Mar 8 Fév - 13:37

" Tu as ma parole d'ange ! "

Ces paroles eurent l'effet immédiat d'une légère grimace sur le visage de la vampire. Elle n'accordait peu de crédit aux anges et la réalité était qu'elle aurait aimé qu'il évite d'ajouté la notion d'ange. A sa grande surprise, Raziel était le seul de c'est être pur à qui elle laissait le temps de montrer son vrai visage. Et désormais elle aurait presque put le gratifié d'un brin de respect et de confiance. Mais il s'agissait la d'une simple pierre encore trop solitaire pour bâtir le mur de l'amitié ou du moins dépasser les graviers de la simple connaissance. Elle regarda également le soleil qui commençait à filtré entre les tissus bordeaux qui les habillait. Cette lueur elle ne se montrais plus directement depuis bien longtemps.

Raziel s'installa confortablement dans le fauteuil afin de commencer son histoire, qu'elle écouta attentive, ses mains toujours enroulé avec douceur autour de son cou. En l'écoutant on avait l'impression de l'entendre parler des anges comme on pourrais décrire les humains. De toute sorte autant par le physique que par le mental. Au fil de ses paroles, les mains de l'ange se faisait plus … "douce". La vampire s'en rendit compte rapidement mais n'en fit rien. Et cela l'étonna de nouveau. Nombre de démon avait perdu la vie ou avait perdu une partie de leur être pour moins que ca. Caliopé ne se permis aucune remarque. Même lorsqu'il s'arrêta. Elle souhaitait juste qu'il ne retire pas ses mains. Cela non plus elle ne l'aurais pas fait remarqué. Elle se redressa cependant, comme pour se concentré afin de répondre au plus juste à cette question qu'elle n'aimait guère. Elle tenta cependant de soutenir le regard de l'ange.

- Comme tu as pu le voir les vampires sont des être souvent plein de mépris et ne vivent qu'entre eux. La majorité d'entre nous vive en clan qui ont chacun leurs spécialité. Souvent par le lien que l'on garde avec ceux qui nous on accueillit, … ou transformé si tu préfère.

La jeune femme eu un moment d'arrêt. Les souvenirs la hantait. Mais elle se raccrocha au moment présent.

- On deviens vampire par choix se qui … limite les différences de pensées. La seule règle qui est respecté par les vampires c'est le "respect" de ses frères et sœurs. Apres nous restons quand même différences. Certain préfère vivre entouré d'etre plus ou moins semblable, d'autre le plus isolé possible, dans la mode de l'époque ou il sont né ou vivre avec le temps qui file... Il arrive même que certains …. regrette leurs choix. Et survive par d'autre méthode que le sang humain... et les respecte de nouveau.

Ces dernier mot allait de pair avec son visage qui trahissait son incompréhension, et son … dégout.

- Pour ma part j'ai grandit en tant qu'humaine à leurs coté, je n'ai été changer qu'à 18 ans par le chef du clan auquel j'appartiens. Je n'ai jamais douté de mon choix et cela même si j'ai pu me mêler aux humains de manière normal jusqu'à ma transformation.

L'une de ses mains avait glisser sur ses jambes, et s'était mise à jouer avec le peu de tissu que possédait l'ange, sans vulgarité. La vampire faisait juste glisser le tissus sous ses doigts tandis qu'elle les regardait prise par son récit.

- Par la suite je me suis entrainé jusqu'à devenir l'une des meilleures de mon clan. C'est alors que j'ai connu pour la première fois des lieux comme celui ci. En suivant A.. le chef du clan. Et j'avoue que je m'y sens mieux que dans le monde des "vivants". Raison pour laquelle je suis ici en ce moment.

Elle repris son sourire perdu depuis un moment avant de regarder de nouveau l'ange. La souffrance de son passé devait se lire quelque peu sur son visage malgré ses efforts pour le cacher. Elle n'avait arrêter sa main mais cette dernière vint se poser sur le tissu même, soit sur le haut de la cuisse. Cela sans arrière pensé aucune. S'en était elle simplement rendu compte. Cependant, la suite méritait la stupeur de Raziel. Caliopé vint placer sa tête sur l'épaule de ce dernier comme pour venir s'y reposer. Fermant les yeux pour ne pas pleurer. Elle posa son front contre le cou de l'ange. Beaucoup aurait put croire qu'elle s'était simplement endormit, mais elle essayait surtout de garder pied. Elle n'aimait pas vivre sur le passé .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange Maudit
avatar

L'Ange Maudit


Messages : 26
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 29
Localisation : Parc et forêt(2)

Passeport de YNS
Race: Ange Déchu
Pouvoir: Créer des créatures à partir des ténèbres
Maître/Esclave de: Personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Mar 8 Fév - 16:43

Raziel écouta avec attention ce qui lui rapportait Caliopé sur elle et sur ceux de sa race. Ils étaient comme l'ange les imaginait, fier et hautain avec pour seule règle celle de respecter ceux de leur propre race. Les autres importaient peu de ce que comprenait Raziel,les vampires vivaient entre eux où loin du monde et quelques rares vampires appréciaient la compagnie des humains, regrettant leur condition de buveur de sang. Ce détail avait fait d’ailleurs grimacer la vampire qui ne s'était pas attardé à ce détail qui était, pour elle, une aberration. Caliopé continua alors son explication et parla alors d'elle-même. Transformée à l'âge de 18 ans, elle avait vécu le reste du temps parmi ceux de son clan, devenant par ailleurs une des plus grande vampire qui le composait. Elle s'était entrainé dure pour s'éloigner le plus possible de son ancienne condition d'humaine, voulant à tout prix couper les ponts avec ce qu'elle avait été. Raziel comprit alors ce qui l'avait tellement bouleversé ce soir ... Voir l'amour qu'il portait en lui envers les humains avait réveillé des douleurs qu'elle avait tenté d'enfouir loin dans sa mémoire et avaient faits surface sans crier gare.

- Je comprends mieux ...

Raziel avait osé intervenir pendant qu'elle parlait, lui faisant comprendre qu'il savait enfin ce qu'elle ressentait et que cela devait être dur. Aussi commença t-il à être plus protecteur dans ses gestes, ses mains l'agrippèrent avec un peu plus de conviction pour mieux la cajoler contre lui, offrant un cocon protecteur avec ses bras battis. Une fois que Caliopé avait fini c'est explications, sa main qu'il n'avait pas sentit avant, se posa sur sa cuisse, le haut pour être précis et ce geste le surprit un peu mais il ne montra aucun signe. Ce qu'elle fit ensuite par contre le prit de cour et ne sut comment réagir. Elle posa sa tête contre son épaule, se tenant contre lui, sa main toujours sur sa cuisse. Le déchu lâcha Caliopé quelques secondes, ne comprenant pas son geste mais il se calma bien vite et reposa ses bras autour d'elle une nouvelle fois pour la câliner. Elle avait envie d'une présence à ses côtés pour le moment, tous ses souvenirs étaient trop douloureux pour elle, et même si elle disait que sa condition actuelle lui plaisait, sa douloureuse expérience de son passé avait fait d'elle ce qu'elle était devenue maintenant: une jeune femme immortelle, forte, belle et fière.

Raziel regarda les rayons du soleil qui se levaient toujours dans le ciel, irradiant de lumière la pièce. Oui, il pouvait encore rester là un petit moment avant de rentrer à son tour et de pouvoir se reposer avant d'affronter une nouvelle fois son fardeau. Il posa une main sur les cheveux de Caliopé qu'il caressa afin d'être présent à ses côtés, la soutenir dans son épreuve ...


- Je reste encore un peu Caliopé, reposes-toi sur moi, je ne bougerais pas avant un petit moment.

Il posa alors sa propre tête contre le front de la vampire et resta ainsi pendant plusieurs minutes, voir plusieurs heures. Sa main jouait toujours avec ses cheveux, sans faillir, sans montrer aucun signe de lassitude ou de fatigue, tandis que son autr main était toujours posé sur la cuisse de la vampire, jouant avec. Ses doigts décrivirent des mouvements souples et lents sur sa peau, remontant sans trop faire attention vers ses fesses mais ne s'y aventurant pas. Il gardait les yeux ouverts, veillant sur celle qui venait de devenir son amie, une amitié improbable entre une vampire et un ange déchu. Raziel, tout en continuant ses gestes protecteurs, pensa alors à ce qui habitait en lui: le Darkness. Son fardeau allait certainement profiter de la moindre occasion si Raziel et Caliopé se revoyaient durant la nuit, et l'ange savait que cet esprit pervers s'amuserait avec encore plus de sauvagerie sur les deux personnes. C'était injuste mais c'était ainsi ... Chaque personne auprès de laquelle le déchu se rapprochait, subissait les railleries et les agressions du Darkness. Raziel devait demeuré seul ... C'était sa punition pour avoir osé aimer les humains, plus que son Père ...

Les minutes passèrent et Raziel n'avait pas bougé d'un centimètre, il étaient toujours là, sans faillir, veillant sur elle et la rassurant sur ce qu'elle vivait et ressentait depuis qu'elle l'avait rencontré. Il comprenait que c'était dur pour elle, aussi il resterait jusqu'à ce qu'elle soit apte à être seule, pour ne pas pleurer loin de tout et vivre avec ces douloureux souvenirs. Raziel regarda si elle dormait et ne put voir ses yeux alors il bougea un peu pour lui montrer qu'il allait bientôt devoir partir mais il n'osait pas vraiment bouger car il voulait vraiment l'aider à se sentir mieux. Mais son mouvement fit déraper quelques gestes, sa main qui jouait avec sa cuisse, toucha sans le vouloir les fesses de Caliopé à même la peau et la main de la vampire sur sa cuisse descendit un peu plus et se rapprocha du membre viril du déchu qui frissonna ... Il se remit alors dans le fauteuil, ne bougeant plus, essayant de se contrôler ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
‡ Princesse sombre ‡
avatar

‡ Princesse sombre ‡


Messages : 25
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 30

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: de sa race pas plus
Maître/Esclave de: personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Mar 8 Fév - 18:40

Les paroles de l'ange avait ce petit quelque chose de réconfortant qui aurait eu don habituellement de mettre hors d'elle notre belle vampire. Elle fermait les yeux bercer par les doigts qui glissait dans ses cheveux ou sa peau. Elle se sentait bien ici loin de tout loin du monde. Loin des soucis de la vie. La mort l'avait déjà frappé une fois mais il lui arrivait de l'implorer une seconde fois. Lasse de porter son passé. Le poids de sa douleur que Raziel semblait faire disparaître. Et même l'espace d'un instant, cela suffisait à la jeune femme pour se sentir bien et en oublier leurs différences. Le temps filait, dansant sur la douce mélodie du silence. La jeune fille écoutait le cœur de l'ange qui battait, calme. Le sien avait cesser de battre depuis bien longtemps, et cela la rendit presque nostalgique. Cependant les mouvement de l'ange la fit bouger également, enchainant de petit geste qui eurent rapidement raison de l'ange qui s'était figer, volant un sourire à la vampire qui regardait l'ange. Ce monde de débauche ne lui était familier, mais l'ange avait du vivre dans son contraire le plus complet. Cela fit germé une idée dans la tête de Caliopé. Cette dernière vint poser une de ses mains sur la joue de Raziel, déposant un doux baiser sur la deuxième.

- Tu dis avoir vécu parmi nous et tu semble si … craintif?

Pour la première fois elle avait utilisé le NOUS pour parler de la race humaine. Après tous il avait été bannis mais entre le ciel et l'enfer il y avait un monde. Ainsi se releva t elle avec douceur, venant se placer derrière l'ange. Plaçant ses lèvres près de l'oreille de ce dernier avant de lui murmurer d'une voix simple mais qui ne devait pas être sans effet.

- Quitte à vivre parmi nous. Laisse moi t'apprendre...

La vampire ponctua ses mots d'un doux baisser derrière l'oreille de se dernier. Il fut la première personne autre que vampire avec qui elle agissait ainsi simplement par … envie. Elle posa l'une de ses mains sur l'épaule de se dernier qui aurait pu la retirer à tout moment avec un peu de volonté. L'autre vint se poser sur son torse.

- Pour réussir à vaincre un ennemi il faut le connaître, le comprendre … et il faut te comprendre.

Le jeune femme posa sa tête sur l'epaule libre de l'ange le regardant attendant de connaître sa réaction. Son but n'etait nullement de le forcer.

- Et puis nous sommes tranquilles, nous sommes chez moi en pleine journée.

Son regard était tendre et personne n'aurais pu deviner sa vrai nature si ce n'était sa peau pâle qui avait la fraicheur des soirée d'été. Pour la première fois depuis des siècles, la jeune femme était, et restait, elle même.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange Maudit
avatar

L'Ange Maudit


Messages : 26
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 29
Localisation : Parc et forêt(2)

Passeport de YNS
Race: Ange Déchu
Pouvoir: Créer des créatures à partir des ténèbres
Maître/Esclave de: Personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Mar 8 Fév - 19:47

Le mouvement de Raziel avait eut pour effet de faire réagir Caliopé qui était resté dans un silence pensive, plongée dans ses souvenirs et dans ses pensées. L'ange avait regretté d'avoir bouger car ce qui s'ensuivit lui fit perdre la mesure de la raison, de ce qui était vrai et faussé. La main de Caliopé avait dérapé vers l'intérieur de sa cuisse pour venir frôler du bout des doigts son membre qui restait pour l'instant inerte mais cela juste parce que le déchu avait une bonne maîtrise de soi. Sa propre main à lui avait, elle, dérapé sur les fesses de la vampire, la touchant à même la peau, peau douce et satinée au toucher. L'ange ne dit rien de plus alors que son corps ne semblait ne pas réagir à ce qu'avait provoqué le mouvement du déchu. Il restait calme quoi que un peu surprit mais il avait éviter le pire. Pourtant Caliopé semblait afficher un sourire amusé sur ses lèvres et un regard mystérieux naquit dans ses obsidiennes, plongeant ses yeux dans ceux de Raziel qui en resta complètement hypnotisé, ne lâchant plus ce regard de prédatrice ...

Car c'est ce qu'était au fond Caliopé, une prédatrice. Les vampires aimaient jouer avec leur proie, aimait jouer avec elles jusqu'à les consommer de tout leur fluide vital. La traque et la chasse, ils étaient réputés pour cela. La jeune vampire garda sa main là où elle se trouvait et ne délogea pas celle du déchu qui touchait encore une partie intime de son anatomie. Au contraire, elle s'approcha de lui et posa une main sur sa joue et embrassa d'un baiser papillon son autre joue, sous le regard surprit de l'ange. Caliopé lui posa alors une question et l'ange releva le nous qu'elle avait employer dans sa phrase, se catégorisant comme étant une humaine. Car c'est de ça qu'elle faisait allusion ... Pourquoi parlait-elle au nom des humains ? Raziel resta un peu abasourdi par l'attitude de Caliopé qui se leva et commença à faire le tour du fauteuil, laissant un ange en pleine réflexion. Celui-ci répondit alors le plus simplement ...


- Je ne suis pas craintif, juste surprit. Je ne m'attendais pas à ce que nos deux mains fassent un tel écart.

Il était honnête. Il n'avait jamais voulut que sa main se retrouve ainsi loger près des fesses de Caliopé toujours couverte de son peignoir. Il l'avait vu nu et en string certes mais pour un ange, une telle pensée de vouloir aller plus loin ne lui était pas venue à l'esprit. Certes il avait déjà goûté à telles choses mais pas avec une vampire ... la vampire d'ailleurs fit le tour du fauteuil et posa une main sur son épaule et l'autre sur son torse, caressant ce corps battit et musclé du déchu qui regardait cette main qui dansait sur sa peau pâle. Il sentit alors à son oreille le souffle chaud de Caliopé et sa voix s'éleva en un murmure qui fit frissonnez le déchu pour une raison encore inconnue ... Il déglutit sous son murmure et ne bougea pas. Puis Caliopé vint posé sa tête contre son épaule libre, s'amusant à jouer avec le déchu qui ne comprenait pas pourquoi elle agissait ainsi. L'ange ne bougea pas et regarda droit devant lui, fermant presque les yeux sous ses caresses et sous es paroles. Il articula alors une question pour essayer de mieux comprendre son acte ...

- M'apprendre quoi Caliopé ? Je ne vois pas de quoi tu veux parler ...

Raziel avait le cœur qui battait la chamade sous les mouvements de Caliopé. Elle s'amusait avec lui et cette manière de faire faisait penser au déchu qu'elle tentait de le séduire. Pour une raison inconnue, il ne bougea pas alors qu'elle continuait ses caresses sur son torse. Non, il savait la réponse. Il ne voulait pas bouge et s'en aller, surtout que Caliopé semblait vouloir quelque chose de lui, sinon elle n'agirait pas ainsi ... Il ne comprenait pas où la jeune vampire voulait en venir ...

Cette situation lui rappela sa première fois avec une humaine. Une humaine qui avait découvert son origine divine et s'était donné à l'ange pour le remercier de l'avoir sauvé d'un groupe d'homme qui avait tenté de la violenter. L'ange avait d'abord refusé de succomber aux charmes de l'humaine mais celle-ci avait insisté en l'aguichant, jouant de ses courbes pour faire craquer l'ange et celui-ci confia son corps à la luxure et à l'envie. Il avait péché mais son père n'avait pas dut avoir les yeux sur lui car personne n'en sut jamais rien. Il avait passé une nuit dans les bras et l'entrejambe de la jeune femme et il avait put gouter au corps humain et à leur bestialité. Il avait pêché certes mais cette tentation avait été des plus puissante et des plus jouissive pour lui. Il s'était rapproché des sentiments humains, quittant les règles de son Créateur. Il avait été déchu à partir de cet instant, instant qu'il l'avait conduit au bord du précipice. Raziel n'avait pas regretté car il avait put faire corps avec cette humaine et avait put ainsi prendre plaisir de la chair et du désir ... A cette pensée, Raziel sentit son membre réagit sous sa toge verte émeraude alors que Caliopé guettait ses réactions, il ne bougea pas, ses yeux exprimèrent un sentiment qui avait disparut et qui était maintenant revenu en voyant Caliopé: l'amour et le désir ... Il pêchait à nouveau, mais maintenant qu'il avait été déchu ... C'était Caliopé qui avait raison, ils étaient tranquilles maintenant et il ne pouvait tomber plus loin dans les limbes de la perversion, perversion si agréable à ressentir ...


- Apprends moi alors Caliopé ...

Il posa alors un baiser sur la joue de la vampire, s'en aller plus loin. Il la laissa faire ce qu'elle voulait, lui apprendre ce qu'elle désirait car il le désirait lui aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
‡ Princesse sombre ‡
avatar

‡ Princesse sombre ‡


Messages : 25
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 30

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: de sa race pas plus
Maître/Esclave de: personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Mer 9 Fév - 3:52

L'ange semblait vouloir se défendre, mais de quoi? D'un accident? De plus sur cette ile personne ne croirait à ce genre de pensé. Les esprit était trop pervers pour n'imaginer ne serait ce que la moindre bride d'innocence dans ce genre de geste. Qu'ils viennent d'un ange ou du pire des démon en passant par les humains et tout autre être... Face aux interrogation de Raziel sur les faits et gestes de la vampire, se trouvait le silence de cette dernière qui voulait le laisser trouver la réponse par ses propres moyens. Il lui avait offert une manière de se concilier avec son passer, elle voulais lui offrir une chance de s'adapter à ce monde auquel il était condamné.

Un doux bruit vint se faire entendre, un de ces bruit que peu de gens savait écouté, celui d'un cœur qui se laissait porté par les émotions de son propriétaire. Signe que Caliopé visait juste jusqu'à présent. Les paroles qui vinrent de l'ange était ceux qu'elle espérait secrètement. Elle voulait l'aider mais ne voulait elle que cela? Mais cela il était trop tôt pour en être sure. Le baiser si doux sur sa joue eu le don de l'attendrir comme très peu pouvait se vanter. Caliopé vint de nouveau poser sa main sur la joue de ce dernier sans un mot, déposant un baiser sur les lèvres de se dernier avec une immense douceur. Comme par dernière chance pour l'ange de refuser. Elle vint glisser ses lèvres le long de son coup les faisant frôler la peau si douce de Raziel, y mêlant toute la délicatesse dont elle savait faire preuve. Déposant des baisers ça et là jusqu'à l'épaule où elle avait reposé sa tête peu avant. Ses mains quant à elle reprenait leurs caresses légères, l'une continuait de se balader sur le bras de se dernier alors que l'autre avait reprit sa place sur le torse de l'ange. La jeune femme vint se placer de nouveau en face de l'ange afin de croiser son regard de nouveau, laissant ses mains trainer le temps de pouvoir retrouver leurs place. Venant chercher un baiser volage, elle vint lui murmurer quelques mots.


- Comment pervertir celui qui y a déjà succombé?

Elle vint mordiller l'oreille de ce dernier, ne prenant garde au peignoir bien trop grand qui se défaisait petit à petit, laissant entrevoir ses formes déjà connu de l'ange.

- Résiste si tu peux? Ou si tu le veux...

Ses mots, lancer dans un murmure sonnait comme un défi mais également comme une invitation. Une de ses invitations que le darkness ne laisserait filer, mais qui aujourd'hui était destiné à l'ange. Ainsi se redressa t elle pour tirer un minimum les rideaux. La lumière restait présente mais l'intimité en restait préservé. Juste une touche d'intimité. La ceinture du peignoir finit par se défaire alors que la vampire était encore de dos laissant le peignoir entrouvert. Se retournant, la vampire tandis sa main en direction de Raziel, l'invitant à la rejoindre, tandis qu'elle s'était rapproché du centre de la pièce.

- Toujours envie d'apprendre? Finit elle par lui demander un sourire aux lèvres.

Pour l'instant elle n'avais fait que le chauffer doucement, il n'était la qu'une infime partie de ce qu'elle pourrait, voulait, lui faire découvrir. Si tant est qu'il en ai l'envie. Il fallait avouer que l'ange éveillait chez elle un certain intérêt qu'elle ne pouvait définir. Le fait que ce soit un être soit disant pur? Une certaine revanche face à ce qu'il lui avait fait revivre peu avant? Ou simplement une attirance. Nul ne put le dire.

L'ange vint rejoindre la jeune femme qui, le sourire aux lèvres, vint l'enlacer avec tendresse. Lui volant un dernier baiser, elle lui pris la main, l'invitant à le suivre dans l'habitation jusqu'à une pièce plus reculé. Sans nul doute, la chambre de cette dernière. Qui malgré l'époque actuelle avait su garder ce ton chaleureux de son époque natale. Dans des tons bordeaux faisait ressortir le coté chaleureux de ce qui était le refuge de la vampire les jours de tempêtes. Elle n'était éclairé que par la lumière provenant du couloir. Ainsi Caliopé ne ferma elle pas la porte allumant les chandelles de la pièce pour plus de sureté. La jeune femme guida alors son hôte sur le lit. Se dirigeant dans son dos, elle échangea sa tenue trop grande contre une nuisette plus confortable et qui lui laissait une plus grande liberté de mouvements. Cette nouvelle tenue bien que sobre, soulignait sa poitrine avec élégance la voilant d'un tissu violet sombre avant de tomber en voile transparent fendu sur son ventre et dont la longueur soulignait les formes de son string. La vampire vint alors se placer sur le lit dans le dos de Raziel, posant ses mains avec douceur sur les hanches de se dernier, sans chercher à le surprendre.

- Fait moi confiance …

Sur ces paroles, elle vint guider ce dernier afin qu'il s'allonge sur le ventre. Au fil des années Caliopé avait réussit à apprendre mainte et mainte chose. Le massage était devenue l'une de ses spécialité. Elle en avait même développé une certaine … variante. Elle vint se placer au dessus de l'ange, ses jambes de part et d'autre de celle de son invité. Commençant de doux mouvements sur les épaules de se derniers ainsi que le long de sa colonne. Y déposant de doux baiser ça et là, au gré de son inspiration. Attentive à chaque respiration, chaque battement de cœur, chaque réaction... Ses mains vinrent alors s'occuper de ses flans. Ce fut le moment qu'elle choisit pour venir déposer un baiser dans le cou de l'ange, faisant frôler son corps au sien avant de se redresser avec lenteur et douceur. Laissant l'ange libre de se retourner s'il le désirait. A moins qu'il ne préférait qu'elle continue ses soins. Ainsi restait elle les mains poser sur les flans de se derniers admirant les formes de l'ange. Elle se serais maudit d'en arriver là il y avait que quelques heures à peine. Pourtant, elle ressentait un certain bien être avec lui et elle voulait en profiter. Faisant trainer l'un de ses doigts le long de la colonne de Raziel, elle repris la parole.

- Est ce si horrible que cela?

Le ton ironique de sa question n'appelait qu'une réaction de la part de l'ange. La jeune femme quant à elle attendait de voir ce qu'il en était, le laissant libre de ses mouvements. Si elle était la seule à jouer à ce jeu, ou si son invité commençait à le trouver à son goût.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange Maudit
avatar

L'Ange Maudit


Messages : 26
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 29
Localisation : Parc et forêt(2)

Passeport de YNS
Race: Ange Déchu
Pouvoir: Créer des créatures à partir des ténèbres
Maître/Esclave de: Personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Mer 9 Fév - 16:26

Perdu ...

Il y a des animaux qui, selon leur façon de chasser révélait chez eux leur caractère et leur force. Des animaux qui chassent, il en existe des milliers, des centaines de race qui ne changent pas leur habitude et qui réussissent toujours à avoir ce qu'il désirent. Ceux qui guettent, traquent, suivent et s'abattent sur leur proie et ne leur laisse aucune chance; ceux qui fondent sur leur victime par les airs sans crier gare, tel un éclair frappant sans risque et sans raté sa cible; ceux qui pourchassent jusqu'à ce que leur future nourriture abandonne de fatigue et se laisse à leur crocs et leur griffe. Mais il existe encore bien d'autres prédateurs et Raziel était tombé sur l'un d'eux, plutôt l'une d'elle: les vampires. Ils étaient impitoyables avec leur proie, ils les séduisaient, transformaient leur proie en des créatures dépendantes et n'avaient plus qu'à les finir de leur crocs buveur de sang. Technique puissante, implacable, sans fatigue, ils n'avaient qu'à rester eux-même et le tour était jouer. Ils avaient un physique attirant, parfait en tout point, personne ne pouvait cracher sur les vampires qui étaient une race magnifiquement diabolique ... Et Raziel venait de se faire prendre dans les filets de l'une d'entre elle ...

L'ange s'était abandonné au soins de Caliopé et il ne chercha pas à lutter car le combat avait déjà été gagné d'avance par cette prédatrice hors pair. Alors que le déchu avait embrassé sa joue, celle-ci avait prit la sienne et avait attiré à elle ses lèvres afin de les posséder dans un baiser rapide mais terriblement efficace. Raziel en avait fermé les yeux, n'étant plus surprit par un tel acte qui était si naturel pour eux et ceux qui vivaient sur cette île. Alors le déchu ne fit aucuns gestes pour montrer une quelconque envie de la repousser, au contraire, il la laissait faire ce qu'elle désirait car il lui donnait sa permission. Elle joua alors avec ses instruments qui le caressèrent au niveau de ses bras et de son torse. Son cœur montrait qu'il aimait ce genre de chose et en ferma les yeux d'aise car il avait besoin de repos. Elle lui apportait tout le bien-être dont il avait besoin. Après un dernier baiser sur ses lèvres dont il répondit brièvement, elle se dirigea vers les rideaux et le tira un peu pour créer une ambiance plus intime ce qui fit sourire Raziel ... Le peignoir de Caliopé s'ouvrit alors, s'entrouvrant alors et quand elle se retourna ses formes purent se dessiner dessous. Raziel put voir distinctement son string qui recouvrait son intimité mais ses seins étaient à peine caché par le peignoir et offrait une vue des plus tentatrice que le Darkness aurait aimé profiter ...


- Je te suis pour ma leçon ...

Il lâcha cette phrase avec un sourire amusé et quelque peu excité. Il ne pouvait se mentir, Caliopé était une belle créature et parfaitement faite pour attirer des mâles tels que lui. C'était ça les vampires, des êtres pourvus des meilleurs arguments afin de tenter leur proie et Raziel se laissait agréablement faire, voulant apprendre ce que voulait l'instruire Caliopé. Le déchu rejoignit la jeune femme qui lui vola un dernier baiser et l'emmena dans une nouvelle pièce. Alors qu'ils marchaient main dans la main, Raziel li se tenait un peu derrière et regardait la vampire marcher devant lui, contemplant sa façon de marcher. Le peignoir cachait tout et Raziel se surprit à en vouloir plus ... Il chassa ses idées de sa tête car elle n'était pas des plus pures ... Pures ? Ici ? Raziel pouvait les mettre de côtés car il n'était pas sur une île peuplée de personnes pures et innocentes.

Ils rentrèrent alors dans ce qui devait être la chambre de Caliopé. Pièce magnifiquement décorée à un âge où Raziel avait vécu sur Terre. Il fit le tour de la pièce et regarda tout ces meubles qu'il avait connu, découvrant alors l'âge de la maîtresse des lieux qui allumait des chandelles pour donner vie à la pièce. Il se fit alors guider par Caliopé qui se mit derrière lui et sembla faire autre chose. Le déchu se permit de se tourner un peu et quand il la vit ôter son peignoir, il ne put s'empêcher de regarder ce corps si magnifique qu'il en réagissait un peu plus bas sur son corps. Il tenta de se calmer et resta immobile. Il la vit mettre une tenue de nuit des plus alléchantes, une tenue qui pourrait tenter n'importe quel ange du paradis ... Caliopé vint derrière lui et le guida afin qu'il s'allonge sur le ventre sur le lit. Ce qu'il fit. Lui faire confiance ? Oui, elle avait toute sa confiance, son entière confiance, telle une proie séduite par une vampire talentueuse. La vampire se mit alors à califourchon sur lui et posa ses mains sur ses épaules. Raziel sentit la légère tenue de Caliopé qui frôlait ses jambes et sentit ses fesses posées sur les siennes. Il en frissonna et lâcha un râle de plaisir quand elle se mit à le masser, l'aidant à se reposer et à décompresser de toute la tension accumulée depuis la nuit dernière. L'ange se laissa aller à ces caresses qui étaient faits dans le but de le détendre et c'est ce qu'il fit, il se sentait bien sou ses doigts qui semblait maîtriser l'art du massage ... Caliopé déposa à la fin du massage un baiser sur son cou et il peut sentir alors sa poitrine frôler son dos battit et fit frissonner l'ange qui était peu habitué à tant de douceur ...

- Horrible ? Non, je ne pourrais pas dire ça ... C'est ... Agréable.

Il n'avait pas d'autres mots pour qualifier le bien-être qu'il ressentait à l'instant. Mais il pouvait se faire sentir dans le ton qu'il avait prit, le ton de celui qui passait un très bon moment en compagnie d'une femme des plus charmante. Raziel sentit le doigt de Caliopé qui parcourra sa colonne et lut dans ce geste une invitation à jouer avec elle car elle le fit frissonner et elle s'amusait de le voir ainsi. L'ange sans crier gare se tourna sur le côté et renversa la vampire sur le dos, se retrouvant au-dessus d'elle, une jambe entre les siennes, ses mains posées sur les siennes et son visage à quelques centimètres du sien. Leurs yeux se croisèrent et Raziel se perdit dans le regard de la vampire. Ils étaient intenses et invitaient l'ange à faire ce qu'il voulait, lui apprendre ce qu'il pouvait lui apprendre, un jeu intime qui ne manquerait pas de se faire interrompre par quoi que ce soit. Raziel se redressa après avoir déposer un baiser sur ses lèvres et libéra ses mains ...

- A mon tour Caliopé.

Puis il se dégagea pour lui permettre de se tourner sur le ventre et il se plaça au-dessus d'elle. Il regarda alors la vampire qui se laissait faire par l'ange et cela fit sourire Raziel. De ses mains douces, il releva la nuisette de Caliopé sur ses épaules et il le fit avec lenteur afin de lui procurer de douces sensations. Les yeux du déchu étaient rivés sur ce corps qui s'offrait à lui pour un massage qu'il allait effectué dès à présent. Mais ses yeux s'attardèrent sur le string que portait Caliopé ... Il ne le toucha pas mais la vampire put ressentir au niveau de ses fesses une bosse naissante ... Raziel ne dit rien et ne montra rien avant de se replacer correctement et commença son massage à son tour. Un massage doux mais qui avait la particularité d'être intensément bon pour les sens. En effet, le déchu usait de ses pouvoirs pour accroitre les sensations éprouvés par Caliopé. Ses mains irradiaient d'une lueur blanche et parcouraient son dos et son dos de mains qui savaient parfaitement où toucher pour détendre la vampire. Le massage dura quelques minutes et Raziel eut alors une nouvelle idée, il fit sortir une de ses ailes et prit alors une de ses plumes avant de faire disparaître son aile comme si il n'en possédait aucune ... Et commença à caresser le dos de Caliopé avec. La douceur des ailes d'ange n'avait aucune comparaison possible. Elles étaient la matière la plus douce qui existait dans le monde entier et peu de personne ne pouvait se vanter d'avoir connu leur douceur, sauf Caliopé maintenant. La plume décrivit des courbes sur son dos, ses épaules et sa nuque, Raziel s'amusa même à descendre son instrument vers les fesses de Caliopé qu'il flatta lentement puis il remonta avant de déposer à son tour un baiser sur son coup ...

- La lionne aurait-elle jetée les armes devant sa proie ? ...

Raziel provoquait la vampire avec taquinerie et sensualité avant de se retrouver à ses côtés, la faisant se tourner un peu pour pouvoir la contempler. Ses mains se baladèrent sur ses hanches et remonta sur ses flancs avant de passer sur ses bras et son cou et s'arrêta sur sa joue; puis il approcha son visage du sien et déposa un baiser mais cette fois bien plus long que tous les autres. Il en ferma les yeux et caressa cette joue et son sou tout en l'embrassant en silence et tendrement. Un baiser interdit d'ange mais qui fit frissonner leur deux corps ... Ils apprenaient l'un avec l'autre, découvrant et se découvrant. Après leur baiser tendre et nouveau, Raziel coupa le lien et regarda Caliopé avec un grand sourire ...

- Apprends moi autre chose ...

Une invitation à continuer le jeu ? A le faire évoluer ? A se laisser aller à un jeu plus intime ? Raziel ne saurait le dire pour l'instant ... Mais ce qui était sûr c'est qu'il tombait volontairement dans les bras de la vampire qui semblait en faire de même ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
‡ Princesse sombre ‡
avatar

‡ Princesse sombre ‡


Messages : 25
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 30

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: de sa race pas plus
Maître/Esclave de: personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Mer 9 Fév - 18:08

Le moment se faisait doux et agréable. Le moment de complicité des deux être semblait plaire au deux être. L'ange suivait et répondait aux propositions silencieuse de la jeune femme. Et les réactions de ce dernier vinrent la surprendre. Il prenait les devant? Étonnant pour un ange. Il vint inverser les rôles la faisant basculer sous lui, dans une position qui avait ce quelque chose de changer. En effet la pureté ne seblait plus avoir sa place en ces lieu, juste le plaisir de se découvrir l'un l'autre dans une immense simplicité. La jeune femme se retrouva un instant à nager dans le regard de l'ange, si profond avec un je ne sais quoi qui n'avait rien à envier au charme de ceux de sa propre race. Caliopé fut à son tour conquise par le baiser que vint chercher l'ange. Un sourire au lèvre elle se sentait bien ici. Raziel semblait ne pas être décider de la laisser faire sans répondre. Ainsi voulait il la masser à son tour. La vampire, bien qu'étonnée, se retourna sans résistance d'aucune sorte, curieuse de voir la suite.

La douceur de ses mains venait faire frissonner sa peau offerte. Et certain signe vint lui faire subtilement comprendre qu'il en dégageait lui même un certain bien être. La vampire, les yeux clos pour profiter de chaque instant, aurait parie qu'il y avait là plus qu'un simple massage de par les sensations qui lui semblait si enivrante. La jeune femme rouvrit les yeux lorsqu'elle sentit un léger souffle provoqué par l'aile déployé qui se masqua aussitôt la plume prélevé. Cette dernière la fit frissonné de plus belle, si douce, elle fit onduler légèrement le corps de la vampire. Cette dernière n'arrivait à rester neutre face à cette situation qu'elle n'avait anticipé mais tellement agréable. Elle finit par lui offrir son cou, lorsque l'ange vint déposer un baiser sur ce dernier, avant de le regarder. Sa taquinerie ne lui échappa pas ainsi répondit elle aussitôt.


- Et l'ange se serait il brulé les ailes pour un simple instant dans les bras d'une buveuse de sang?

Les caresses se multipliait avec toujours plus de douceur et de tendresse. La vampire vint répondre au baiser de l'ange, se rapprochant quelque peu de lui. Quand Raziel vint reprendre la parole, la vampire se redressa sur son bras admirant celui qu'elle avait attiré dans ses filets, un sourire joueur au lèvre. Elle fit mine de réfléchir malgré une idée qui lui vint naturellement. Sur ce elle se redressa se défaisant des bras de l'ange. Non sans laisser une main s'y attarder. De son autre main, la jeune femme vint attraper un tissu sombre de la petite table qui se situait près du lit.

- Tu aime apprendre à ce que je vois. Soit 2eme leçon.

Elle vint déplier le tissu qui semblait etre un bandeau de soie.

- Ne pas avoir peur du noir

Ces derniers mots elle les avait dit avec tendresse tandis qu'elle se replaça près de l'ange. Avec des gestes doux et tendres car elle savait ce que le noir pouvait associer dans l'esprit de ce dernier. Elle vint le rassurer lui volant un baiser. Caliopé vint bander les yeux de ce dernier, gardant toujours un contact physique avec se dernier avant de venir lui murmurer.

- Des choses bien agréable peuvent se produire la nuit...

Ces paroles semblait empli de sous entendu mais gardait la légèreté des jeux. Elle vint déposer de doux baiser sur le bandeau à l'endroit des yeux, tandis qu'elle s'était quelque peu rapprocher enlaçant tendrement l'une des jambes de Raziel. La jeune femme vint caresser du bout des doigts la joue puis le cou de l'ange avant d'y faire suivre ses baisers. Elle fit descendre ces derniers sur le torse de l'ange, tandis que sa main descendit sur les flans de Raziel se baladant avec douceur. La vampire l'incita à se rallonger, le suivant dans ses mouvement. Couvrant ensuite le ventre de ce dernier de bisous avec lenteur, ses doigts vinrent jouer sur la jambe libre de l'ange. D'abord sur le tissu, avant de passer avec délicatesse à même la peau. Attentive à toute ses réactions. Ses baisers vinrent au bout d'un moment atteindre la bas ventre de l'ange se faisant d'autant plus tendres. Elle se stoppa un instant, venant joindre ses mains sur le tissu. Avec lenteur pour ne pas le brusquer, lui laissant le temps de s'y opposer s'il le désirait. Ainsi vint elle retirer le tissu avec cette immense tendresse malgré ses mains expertes. Laissant le tissu poser au pied du lit, Caliopé fit remonter ses doigts le long de l'intérieur de la jambe, partant de la cheville et vint faire des spirale comme pour lui faire profiter de l'instant.

La jeune vampire arriva ainsi jusqu'à l'entrejambe de Raziel. Il avait beau être un ange, l'envie était présente, et la jeune femme n'allait rien faire pour la chasser. Ainsi frôla-t-elle le membre de se dernier d'un revers de main, avant de venir le caresser du bout des doigts. Attentive. Elle vint déposer ses lèvres à l'intérieur de sa cuisse, le temps de cours baisers avant d'en réaliser un dernier sur son membre. Elle finit ainsi par prendre ce dernier en main avec délicatesse avant d'y laisser quelques coup de langues. La jeune femme finit de prendre son membre en bouche jouant avec tendresse et agilité de sa langue et de ses crocs. La jeune femme s'attaqua alors à quelques vas et vient avec lesquels elle avait su jouer sur la vitesse comme la tendresse . Elle avait tenter de lui faire découvrir divers plaisir. La vampire vint alors retirer ses lèvres déposant de derniers baiser sur le membre de se dernier. Avant de se redresser afin de venir voler un baiser à l'ange attendant ses réactions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange Maudit
avatar

L'Ange Maudit


Messages : 26
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 29
Localisation : Parc et forêt(2)

Passeport de YNS
Race: Ange Déchu
Pouvoir: Créer des créatures à partir des ténèbres
Maître/Esclave de: Personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Jeu 10 Fév - 15:59

On pouvait traiter le déchu de masochiste, de traître à son sang, de déchu, de rebut du paradis mais Raziel s'en fichait complètement en cet instant. Oui, il avait brûler ses ailes pour un tel moment avec une vampire, mais qu'une simple vampire ... Il était dans sa couche, partageant avec elle un moment très intime, un jeu qui se changeait ni plus ni moins en un rapport physique direct et sincère. Leur baisers étaient passionnés et tendre à la fois, ils ne se brusquaient pas et se découvraient mutuellement, sans forcer l'autre à agir ou à répondre, avançant à leur rythme. L'ange caressait toujours le corps doux et parfait de la vampire qui était sa partenaire pour ce jeu sensuel. Il la regardait, plongeant son regard au fond du sien pour la sonder et essayer d'anticiper ce qu'elle préparait pour lui. Elle faisait mine de réfléchir mais Raziel avait sa petite idée sur ces véritables intentions. Caliopé faisant comme si elle cherchait mais dans ses yeux se lisait déjà une idée coquine qui germait et la faisait sourire. Elle ne tarda pas à répondre à sa demande de lui apprendre autre chose car elle se pencha au-dessus de lui, ce qui permit à l'ange de sentir son parfum naturel et de l'embrasser dans le cou, et elle prit un petit bout de tissu de soir, une sorte de ruban qu'elle lui présenta ... Raziel regarda le tissu et à la phrase de Caliopé, il émit un petit bruit avec sa langue pour exprimer sa gène ...

- L'obscurité et un ange, ça ne fait pas bon ménage ... Mais pour toi, je veux bien me laisser aveugler.

Il avait bien deviné ce que Caliopé préparait pour lui, elle lui banda les yeux avec soin, alors que le cœur de l'ange battait une fois de plus à tout rompre au contact plus proche de leur deux corps. Le bandeau de soie mit, Raziel ne voyait plus rien et se concentrait uniquement sur ce qu'il touchait et ressentait au niveau physique et auditif. Tout était décuplé puisque l'un de ses sens était entravé. Caliopé vint alors déposer un baiser sur ses lèvres qui fit frissonner Raziel qui se délectait de ce contact. Que préparait-elle ? ... Il eut tout de suite la réponse. Un véritable ballet de baisers papillons et de douces caresses déferlèrent sur son corps, descendant progressivement de ses yeux jusqu'à son torse, en passant par sa bouche et son cou. Chaque passage de ses lèvres et de ses doigts trouvaient une réponse en réaction: un râle, un gémissement, un frisson, un soubresaut ... Il savourait chaque seconde qui s'écoulait. Caliopé fit allongé son partenaire sur son lit et celui-ci ne montra aucune résistance. La vampire en fit de même et se mit au-dessus de lui pour mieux l'embrasser et couvrir son corps de tendresse et d'affection physique. C'est quand il sentit ses mains se posées sur sa toge qui était le seul vêtement qu'il portait que ses mains à lui vinrent se poser sur elle ...

- Que ... Que fais-tu ? ...

Il avait la réponse à cette question et délicatement, il retira ses mains, laissant faire Caliopé. La vampire fit descendre la toge et laissa le vêtement tombé sur le sol, laissant alors Raziel nu devant elle. Le déchu avait le cœur qui battait vite dans sa poitrine à l'idée qu'elle puisse voir son membre tendu, telle une perversion dont il a été toute l'éternité privée ... Caliopé allait assouvir un désir éprouvé depuis bien longtemps et elle commençait à s'y prendre avec des mains expertes. Elle caressa ses cuisses et chaque mouvements sur son cors le faisait râler de plaisir. Qu'est ce qu'il donnerait pour ôter ce bandeau ... Elle embrassa ses cuisses, se rapprochant du point culminant et s'empara de cet objet avec une main douce et attentionnée avant de déposer des baiser sur son sommet et d'entamer quelques mouvements avec sa langue qui fit chavirer l'ange ... Puis elle le prit en bouche et là un râle de plaisir s'échappa de sa bouche. Ses sens en alerte maximale faisait tournoyer un tourbillon de sensation extrême en lui, il ressentait chaque passage de ses lèvres sur son membre viril, chaque mouvement de langue sur sa verge, chaque caresse qu'elle lui donnait de ses mains douces et soyeuse, refermant son piège sensuel sur lui ...

- Je ... Aaah ...

Parler ? Impossible, tout n'était que délice et envie, plaisir et luxure. Ses sens décuplés ressentaient même la chaleur des chandelles sur son corps, les frôlements des deux corps qui se goutaient et se touchaient, les bruits de succions que faisait Caliopé avec sa bouche attentionnée et tendre, ses cheveux qui touchaient son bassin en des frissons intenses ... Il voyageait, l'ange retrouvait cette liberté qu'on lui avait privé depuis si longtemps, une envie bestiale naissait en lui, un véritable sentiment humain et primaire ... Quand Caliopé arrêta ses soins, il s'était passé quelques minutes mais l'ange avait cru voyager longtemps et en des lieux inexplorés, il était essoufflé et en sueur, n'aillant jamais éprouvé autant de plaisir en un instant. Il ôta son bandeau alors Caliopé vint l'embrasser, l'ange captura ses lèvres et roula avec elle pour se mettre au-dessus de sa partenaire ...

- Tu viens de m'offrir quelque chose de merveilleux Caliopé, c'est à moi de te rendre ce cadeau ...

Il passa le bandeau sur les yeux de la vampire avec un dernier sourire puis il entama toute une série de baiser sur son visage, n'omettant d'oublier aucun endroit agréable de son doux visage de prédatrice. Ses mains caressèrent son visage avec délicatesse, du bout des doigts il jouait avec ses formes et descendait sur son corps. Ses baisers suivirent le mouvement, embrassant son cou et léchant sa peau par endroit, voulant la faire voyager autant que lui. Il savait pertinemment qu'elle avait déjà ressentit ce genre de chose avec d'autres, il n'était pas le premier, il le savait mais ... un ange ... non, il était bien le premier. Raziel descendit lentement, remontant lentement sa nuisette sur son corps, faisant exprès pour que le tissu caresse son ventre et la fasse frissonner. L'ange put alors découvrit sa divine poitrine et se mordit la lèvre pour ne pas soupirer devant tant de sensualité dans un même corps. Il rendit alors hommage à sa beauté en venant de sa langue et de ses lèvres taquiner ses seins qui durcissaient sous ses soins, il les massa avec tendresse de ses mains puissantes et descendit vers des endroits plus intimes ... Il arriva alors au niveau de son string, après avoir embrasser avec délicatesse son ventre et ses flancs, il regarda ce tissu qui pouvait réveiller chez les hommes de terribles envies de sexe et il écarta le tissu pour ne pas l'abime, venant alors à la rencontre de l'antre de Caliopé ...

L'ange regarda cet appareil simple mais qui pouvait faire naître chez les femmes une passion dévorante, tout comme Raziel lorsqu'elle s'était occupé de lui apprendre l'art de la fellation. L'ange se pencha alors sur cette partie intime que peu de personne avait put gouté et toucha du bout de sa langue son clitoris, décrivant des petits cercles avec lenteur et douceur. Puis ce fut toute sa langue qui parcourra le petit bout de chair et ensuite ses grandes lèvres se virent envahir par son organe buccal. Le déchu se délectait de son antre, écartant ses cuisses et les caressant pour rendre cette partie d'elle plus accessible et plus facile à satisfaire. Il continua ainsi pendant plusieurs minutes, guettant les réactions de Caliopé dont la vue était tout autant entravée que lui quelques instants avant, puis il remonta lentement au-dessus d'elle, embrassant son corps ... Il vint déposer un baiser sur ses lèvres, sa langue jouant avec la sienne, montrant un certain signe d'excitation qui grandissait dans leur deux corps. Le sexe de Raziel se retrouva alors à la porte de celui de Caliopé, mais son dessous s'était replacé afin de former une nouvelle barrière, empêchant une pénétration qui semblait inévitable et désiré ... L'ange ne brusqua rien, il continua de caresser le le corps de Caliopé, ses mains venant s'égarer sur ses fesses afin de toucher cette partie rebondie et désirable alors que son autre main jouait avec son visage ... Le véritable jeu commençait ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuutou No Shima :: Parcs et forêts-
Partenaires
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit