AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
L'Ange Maudit
avatar

L'Ange Maudit


Messages : 26
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 29
Localisation : Parc et forêt(2)

Passeport de YNS
Race: Ange Déchu
Pouvoir: Créer des créatures à partir des ténèbres
Maître/Esclave de: Personne

MessageSujet: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Mer 7 Juil - 16:05

- Tu crois que le patron est énervé ?
- J'en sais rien ! Mais regardes la tête qu'il tire, il fait la gueule !
- Eh patron ! On peut chasser du gibier ? ou de belles poulettes ?? J'ai un gros membre qui veut assouvir ses désirs !!
- La ferme ! Regardes le patron a pas l'air d'attaque ...
- Rooh, il faut qu'il tire un bon coup et ça passera tout seul !
- Taisez-vous ...

Les créatures des enfers, carnassiers et immondes, puantes et sans gène, disparurent après les paroles de l'ange déchu qui s'était assit à une branche d'un arbre, observant le reflet de la lune qui s'étendait dans le court d'eau qu'il dominait de son perchoir. Raziel songeait à ce qui s'était passé depuis son arrivée sur cette île démoniaque. Après avoir été jeter par son Créateur, il chuta sans fin jusqu'à atteindre les rivages de Yuutou peuplé de démons d'hybrides et de d'humains asservis pour le compte de créatures des enfers. Une véritable torture pour cet ange qui s'était vu affublé d'un pouvoir maudit. Les créatures qui venaient de disparaître étaient créer par cette même malédiction. Ces créatures qu'il nommait le Darkness apparaissaient la nuit ou dans l'ombre de n'importe quel objet, selon le désir du porteur du pouvoir. Mais par moment, il arrivait que ce pouvoir se déclenche sans le vouloir, en présence d'humaine la plupart du temps ou d'autre créatures de sexe masculin. Ce Darkness était avide de sexe et de débauche, tout aussi pervertit que cette île. L'ange passa une main sur son front en hochant la tête, comment pourrait-il se débarrasser de ce pouvoir qui le rendait bien moins sociable que ses premiers jours ? ... Raziel regarda les cieux, les yeux emplis de rage ...

- Vous ne valez pas moins que tous ces démons ...
- C'est bien vrai patron ! Qu'il aille se mettre sa croix dans le c ...
- Taisez-vous j'ai dis !
- Bah alors patron,on est pas content de nous voir ? On vous tient compagnie vous savez !
- Allez patron, allons nous amuser pour nous changer les idées !! Allons croquer de la gonzesses !
- Disparaissez ...

C'est en ricanant que les créatures s'évanouirent dans les ténèbres de la nuit. Le Darkness était au service du détenteur du pouvoir mais si il en faisait un peu à sa tête, son but premier était obéir et d'agir selon la volonté de leur maître. Avec ce pouvoir, Raziel pouvait faire apparaître n'importe quelle créature, de n'importe quelle forme selon ce qu'il désire et souhaite. Un pouvoir puissant mais qui et, pour lui, un handicap et une épée de Damoclès. Le vent souffla doucement dans les arbres de la forêt, coupant le silence qui y régnait, seuls des chouettes et d'autres animaux se faisaient entendre, le vent souffla sur le torse nu de l'ange déchu, le faisant frissonner agréablement, sa toge verte émeraude se souleva par moment ainsi que ses ailes qu'il avaient laissés dans son dos afin de pouvoir se détendre ... Il commença à s'assoupir, la nuit aillant raison de lui ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
‡ Princesse sombre ‡
avatar

‡ Princesse sombre ‡


Messages : 25
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 29

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: de sa race pas plus
Maître/Esclave de: personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Jeu 8 Juil - 2:11

La nuit avait inspirer la vampire dans les bois de cette île. L’ennui avait su la gagner parmi les démons qui la peuplaient. Ainsi s’était elle spécialiser dans la "recherche" de fugitif ou de rebelle. Une manière pour elle de tuer le temps en attendant de trouver meilleur occupation. Ce soir là elle fut étonné du peu de proie potentielle. Elle réussit cependant à trouver un jouet à son goût. Un jeune homme qu’elle avait repéré près d’un point d’eau. Ce dernier venait surement de s’échapper vue la crainte qui l’animait d’avance. La vampire le suivit avec discrétion. Le temps qu’il se calme quelque peu. Caliopé aimais jouer avec ses proies. Les terroriser lui plaisait trop pour qu’elle se range comme certain vampire à une chasse purement pratique. Une fois que sa cible se crue en sécurité, notre vampire vint s’en approcher en silence, ne lui laissant aucune possibilité de sortie. Le faisant patienter jusqu’au moment où elle finit par lui retirer la vie. Laissant le corps au sol, inerte.

Elle repris son chemin rapidement arrêter par un dialogue plus loin. Si elle n’en percevait le sens, le ton qui semblait monter attisa sa curiosité. Ne voulant s’attirer d’ennui, elle approcha avec toute la discrétion dont elle savait faire preuve. Ne voyant à l’arriver qu’une seule personne. La jeune femme n’eut aucun mal à reconnaître la nature de ce dernier par les ailes qu’il avait laissé déployées. Ne rapprochant d’avantage elle pris la parole...


" Que lui avez vous fait pour qu’il vous envoie ici?"

Elle dit ses paroles sur le ton curieux et doux que l’on aurait crue sortir de la bouche d’une petite fille. La curiosité était grande il est vrai mais elle était trop proche de sa partie de chasse pour se retenir du plaisir de s’amuser sur une simple demande. C’est ce qu’elle appréciait dans ce genre de lieu. Elle n’avait nullement besoin de cacher ce qu’elle était, et pouvais laisser agir ses instincts... Caliopé vint se placer sur une branche à la hauteur de l’ange, l’observant attentivement comme pour le comprendre. Laissant le vent jouer dans ses cheveux lâchés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange Maudit
avatar

L'Ange Maudit


Messages : 26
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 29
Localisation : Parc et forêt(2)

Passeport de YNS
Race: Ange Déchu
Pouvoir: Créer des créatures à partir des ténèbres
Maître/Esclave de: Personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Jeu 8 Juil - 16:35

Le souffle court mais régulier, Raziel s'assoupit sur cette branche d'arbre. Sa poitrine se soulevait lentement et redescendait, essayant de trouver la paix un instant dans ces ténèbres écartés par l'éclat de la lune blanche et pâle comme ses ailes. L'ange laissa son corps se détendre, ses membre se relâchaient lentement, son souffle se mêla au vent qui caressa son torse nu, ses cheveux volaient dans l'air tel les feuilles des arbres environnants. Ses yeux lourds se fermèrent, s'évanouissant dans les ténèbres intérieures. Mais à peine commença t-il à trouver le sommeil, une voix s'éleva dans l'air, une voix curieuse et douce, une voix féminine. L'ange se redressa de toute sa hauteur, restant néanmoins assit mais sur ses aguets, cherchant la source de cette voix et il la vit alors apparaître à travers les buissons de feuilles. L'apparition nocturne sortit de sa cachette et Raziel put posée un visage sur cette voix. Une bien belle créature qui à la voir ainsi appartenait au monde de la nuit, buveur de sang et famille de chasseur: les vampires. L'ange la considéra de haut, ami ou ennemi ? De toute façon il ne se battrait pas, il n'en avait plus besoin maintenant ...

- ...

L'ange ne répondit pas à la question de la jeune curieuse qui vint le rejoindre sur un branche à ses côtés, l'observant comme pour essayer de savoir ce qu'il faisait ici. Un ange dans une île de démon faisait tâche d'huile dans un verre d'eau. Mais 'huile pouvait se confondre à de l'eau dans sa situation. Raziel détourna la tête quand elle l'observa et soupira mais commença à l'observer à son tout, brièvement mais ses yeux gris plongèrent dans les siens et virent un signe amical. Il allait parler quand il vit le Darkness qui se manifestait derrière la vampire. Une réplique de cette inconnue apparut prise en levrette par une autre réplique de l'ange, tous les deux aillant les traits déformés par la perversion du Darkness. Raziel jeta un regard mauvais à ces créatures qui s'évanouirent bien vite après avoir jeter un œil près du pantalon de la vampire, essayant de deviner quelque chose ... L'ange ferma le poing pour se calmer et prit la parole ...

- J'ai osé aimer. Voilà ce qui ma valut d'être ici ... Et vous que faîtes vous là ? En chasse je suppose ?

L'ange regarda la vampire sans grand dédain mais lui montrant une certaine méfiance envers elle. Il ne voulait pas d'ennui et ne les chercherait pas. Il voulait juste comprendre pourquoi elle s'intéressait à lui de la sorte. Un ange déchu n'était peut-être pas choses courantes mais pas impossible. Le démon soupira et hocha la tête de droite à gauche pour montrer son malaise d'être ainsi observer mais se reprit et et fixa l'eau courant d'eau qui s'écoulait sous eux. La vampire dégageait quelque chose d'attirant, Raziel le sentait bien, cette race était réputée pour être quasiment irrésistible, c'est ainsi qu'il chassait et peut-être était-il sa proie pour ce soir ... Dans ce cas, ces créatures referaient leur apparition mais pas aussi amical que les premières fois ... De plus, ils pouvaient réapparaître n'importe quand, le corps de cette vampire, et Raziel la regarda de la tête au pied, errant sur ses courbes, était très avantageux. Plus qu'une question de temps avant ...

- Vous devriez partir ... Le chasseur ne voudrait pas être chassé ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
‡ Princesse sombre ‡
avatar

‡ Princesse sombre ‡


Messages : 25
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 29

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: de sa race pas plus
Maître/Esclave de: personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Sam 10 Juil - 2:33

La jeune femme pris place sur cet branche. Debout, elle posa une épaules contre le tronc. L’ange en face d’elle semblait bien mal à l’aise. Cela n’avais pour effet que d’attiser sa curiosité. Un instant elle sentit comme une vague présence derrière elle, se retournant un court instant sans rien y voir. Ne s’y attardant pas. Elle tenterait rester vigilante malgré tout. Mais il était vrai qu’elle en avait presque oublier les voix qui avait attiré son attention dans un premier temps. La réplique de l’ange la fit sourire. N’était ce pas dans leur nature d’inonder d’amour... ou du moins c’est ce que disaient les livres. Caliopé sentit la méfiance et le gène venant de ce dernier. Ainsi détourna elle son regard vers la lune pale. Un léger sourire aux lèvres.

"J’étais en chasse serais plus précis..."


Une odeur qu’elle connaissait vint monter dans l’air, tournant le regard vers l’eau, elle aperçut un filet de sang. Très fin, mais perceptible. Il faudrait un jour qu’elle apprenne à éviter de laisser trainer les corps un de ces jours. Elle sentait le regard de l’ange mais n’en fit rien. Cela faisait maintenant bien des années qu’elle s’était habituer à éveiller certains sens chez les hommes de toute race. Et puis la regarder n’engageait en rien la vampire. Elle retourna son regard étonné sous la réflexion de Raziel. Elle se redressa avant de se laisser glisser sur la branche afin de s’y assoir.

" C’est gentil de s’inquiéter pour moi … à moins que ce ne soit juste ma compagnie qui vous dérange? " reprit elle un sourire aux lèvres.

L'oreille attentive, elle tentait de déceler ce qui mettait si mal à l'aise l'ange. Sa simple présence? Elle en doutait grandement. Laissant balancer ses jambes dans le vide, elle regarda de nouveau la lune. Avant de pousser un léger soupir...


" Et puis, le chasseur n'as pas pour habitude de se laisser chasser..."

Le vent soufflait doucement jouant avec les cheveux des deux êtres. La nuit était douces, trop douce peut être pour que la nuit reste calme. Caliopé jeta un coup d'œil à Raziel. Elle devais ressembler à une enfant trop curieuse. Mais au final c'est ce qui lui avait valut d'être vampire. Et qui sais cela finirait peut être par l'en sortir... Mais cependant elle savait bien jouer la comédie quand le besoin s'en faisait sentir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange Maudit
avatar

L'Ange Maudit


Messages : 26
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 29
Localisation : Parc et forêt(2)

Passeport de YNS
Race: Ange Déchu
Pouvoir: Créer des créatures à partir des ténèbres
Maître/Esclave de: Personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Mer 21 Juil - 17:14

L'ange cherchait à protéger la vampire. Pas de lui mais du Darkness, cette abomination allait sans doute revenir à l'assaut dans peu de temps. Il était imprévisible. Bien sûr Raziel pouvait le faire disparaître et le faire venir à lui comme bon lui semblait mais il savait se montrer aussi énervant que les démons qui envahissaient cette île. Le Darkness se comportait vraiment comme un enfant avec lequel il fallait jouer tout le temps, sauf que cet enfant était une véritable pourriture et avait l'esprit aussi pervers que les démons eux-même. Dieu l'avait bien puni avec ce pouvoir ... Vraiment bien puni. Aussi il essayait de préserver au maximum la jeune fille avant que son pouvoir ne se manifeste sans qu'il le veuille. Raziel savait qu'elle pouvait sentir son malaise mais elle ne faisait rien pour l'aider à se sentir mieux, au contraire, elle l'enfonçait encore plus, redoutant encore et encore la venue du Darkness. Tout à l'heure, il ne s'était pas manifesté complètement, jouant juste avec la vampire mais si cela continuait ... Ce qu'avait vu le Darkness dans le pantalon de la jeune vampire, pourrait bien être exposé à la lune.

- Ne vous méprenez pas, ce n'est pas votre présence qui me gène mais ... autre chose. Je vous demande humblement de vous en aller, si vous ne voulez pas d'ennui.

Peine perdue, il sentait bien que la vampire allait rester et jouer la curieuse jusqu'à ce qu'elle comprenne ce qui se tramait dans l'esprit de l'ange. Elle allait vite comprendre si elle restait ici ... Raziel vit alors le mince filet de sang qui coula dans la rivière sous eux et il porta son regard sur sa compagnie. Une chasse ? Voilà donc c qui en restait. Ces créatures dévoraient les autres pour assouvir leur faim insatiable. C'était la loi d leur nature mais elle aurait put faire ça avec plus de ... discrétion. Raziel leva alors une main et fit un signe de croix pour prier pour le salut de l'âme de la créature dévorée. Ses yeux se fermèrent et bien que la créature des ténèbres soit à ses côtés il pria quelques secondes à côté d'elle ...

- Requiestat in pa ...
- Ouais in pace on a comprit, ça va ! Le bougre n'avait qu'à pas se trouver là c'est tout. Il est con puis c'est tout !
- Et puis t'a vu par quoi il a été chassé ? Non mais t'a vu la beauté, le canon ?! Elle est bonne cette donzelle patron ! Vous me la prêtez ?

Une créature s'approcha de la vampire alors que d'autres firent leur apparition aux côtés de Raziel, aussi hautes qu'un tabouret. Elles étaient noires, verts foncés et l'une d'elle s'assit à ses côtés, une tête démoniaque trônait sur ses épaules, ses yeux étaient verts brillants et un sourire carnassier et diabolique arborait ses lèvres. Il toucha la cuisse de la jeune vampire et remonta sur sa poitrine ...

- Si il ne vous satisfait, vous pouvez m’appelez, je prendrais bien votre petit cul ... Agrémenter du string qu'on a put voir, je crois que ça peut se faire !
- Eh ! Partage frangin, moi je veux ses loches ! Patron dîtes lui !
- Non moi je veux qu'elle me bouffe l'engin, elle a une superbe bouche à pipe ! Patron, vous croyez qu'elle mord ?
- ASSEZ !!!

Les créatures sautèrent en direction de Caliopé et la firent tomber de sa branche, son corps heurtant le sol. Les démons commencèrent à déboutonner son pantalon alors que d'autres s'attaquaient à son haut. Raziel sauta de sa branche, ouvrit ses ailes qui fouettèrent l'air avec force et tomba sur le sol à leur suite avec une haine immense pour ses créatures ...

- Je suis votre maître !! Allez vous-en !
- Patron s'est pas sympa de ne pas partager ! Mais vous êtes le patron ! Amusez-vous bien !!! Hehehehe !!!!!

Les créatures s'évanouirent alors dans la nuit, laissant les deux personnages seuls. L'ange serra les poings de rage, ses dents grincèrent sous la colère et une larme de colère se dessina au coin de son œil. Ce Darkness était vraiment une malédiction. Une personne approchait l'ange et s'était quasiment assuré qu'il se manifeste surtout si c'était une femme, c'était encore pire ... Il tendit une main à la vampire pour l'aider à se relever.

- Je suis désolé. J'ai tenter de vous prévenir ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
‡ Princesse sombre ‡
avatar

‡ Princesse sombre ‡


Messages : 25
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 29

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: de sa race pas plus
Maître/Esclave de: personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Ven 23 Juil - 11:05

La vampire retint un soupir en le voyant prendre pitié pour l'individu à qui elle avait présenté la faucheuse peu avant. Ce n'était qu'un pitoyable humain. Un comme tant d'autre. Cette race? Une bêtises pur et dur. Servir de nourriture ou de jouet était la leurs seul utilité au yeux de Caliopé. L'ange face à elle n'avais rien de ceux qu'elle avait rencontrer. Il ressemblait plus à un égaré que déchu. L'amour était il vraiment son pêché? Enfin cela ne serait pas la première injustice de Dieu... La suite des évènements allait par contre surprendre la vampire. Une des voix qui l'avait amener ici vint faire ses commentaires face à la réaction de l'ange. Leurs paroles n'était pas mâché et fit "sourire" la vampire. Leur nature lui était inconnu mais il n'avais rien de blanc. Cela était la seule chose vraiment censé avec celle qu'elles … en théorie... devaient obéir au désir de l'ange.

Elle n'eut que peu de temps pour repousser le premier avant de se retrouver au sol. Caliopé n'aurait sut les compter à l'instant précis. La réaction de Raziel la surpris tout autant. Il ne semblais pas apprécier ses créatures. Plutôt étrange pour quelqu'un de banni dans un univers de démon. Il finit par les renvoyer d'où il venait. Se posant sur ses coudes, elle jeta un dernier regard autour d'elle avant que l'ange ne lui tende la main. Elle referma le jean avant de prendre la main de l'ange et de se relever. La jeune femme repris la parole tandis quelque refermait quelques bouton de son chemisier, laissant un décolleté un peu plus ouvert qu'à l'accoutumé. Mais après tout qu'avait elle a cacher? L'ange avait déjà du voir le soutien gorge noir qui en était couvert auparavant. Elle se permit un geste rare pour la vampire. Elle passa sa main sur la joue de Raziel, tout en plongeant de nouveau son regard dans le sien. Avant de reprendre.


"J'ai n'ai plus aucun mal a croire que vous être ici pour avoir trop aimé..." fit elle sur une voix calme, un doux sourire au lèvre.

Elle retira sa mains pour finir de refermer un peu son chemisier pensant peut être moins tenter les sous fifres. Son regard vers ses mains, elle repris après un ossement d'épaules.

"Et puis j'ai toujours été curieuse. Il fallait bien que ca me retombe dessus un jour"

La vampire retint un rire en repensant au situation desquelles elle s'était sortit in extrémis de par le passé. Son regard se posa de nouveau sur l'ange.

" Vous êtes certainement le seul sur toute cette ile qui les retiendrait. Ou alors qui n'aurais pas pris la relève... Je suppose que chacun a ses tords et ses qualité à quelques exceptions près."

Cette dernière phrase s'adressait bien sur à la race humaine sans la citer. Pour elle les exceptions était pour ceux qui avait une quelconque valeur. Un des siens avait tenté de calmer sa haine envers eux, mais ce fut sans succès... Son attitude restait attentive au moindre bruit, ne voulant se laisser avoir si facilement que la première fois.

" Je me nomme Caliopé... à qui ai je l'honneur?"


Un seul ange lui avait rappeler son nom de baptême. Il n'était désormais plus la pour le raconter... Aujourd'hui elle n'était plus cette petite humaine. Elle était Caliopé, l'être de la nuit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange Maudit
avatar

L'Ange Maudit


Messages : 26
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 29
Localisation : Parc et forêt(2)

Passeport de YNS
Race: Ange Déchu
Pouvoir: Créer des créatures à partir des ténèbres
Maître/Esclave de: Personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Ven 23 Juil - 17:18

Raziel aida la vampire à se relever, son regard se perdant dans le décolleté plongeant qu'elle arborait sur sa poitrine après le passage du Darkness. L'ange tourna son regard et la laissa se rhabiller mais elle posa sa main sur sa joue et ce geste lui fit tourner à nouveau la tête vers elle. Ses yeux se posèrent sur les siens, puissants et sombres alors que le sien était éclairé et pâle. Elle lui affirma qu'elle comprenait ce pourquoi il avait été rejeté par Le Créateur. L'ange baissa ses yeux quand elle entreprit de refermer son chemisier, laissant l'ange à ses pensées. Oui il avait aimé au point d'en avoir offensé le Créateur, lui conférant ainsi un pouvoir incompatible avec ses sentiments. Il leva les yeux aux ciel alors que la vampire ricana et lui fit part sur le geste qu'il avait fait: retenir le Darkness. Raziel eut alors un sourire amer et put alors regarder sa compagnie dans les yeux, une fois plus décente ...

- Si vous le dîtes. C'était soi ça, soit je les laissais vous violer. Je suppose que vous n'auriez pas aimer la première solution. Ces êtres sont sadiques et pervers, de vrais démons. J'ai le contrôle sur eux mais ils peuvent intervenir quand ils veulent durant la nuit. Ils sont alors capable de tout, du pire comme l'enfer ... Mon Père m'a donné ce pouvoir pour me punir pour mon amour pour les humains, voilà le prix que j'ai dit payé. Je dois maintenant m'isoler du reste de la population pour ne pas voir le Darkness, c'est le nom que je lui ai donné, se jeter sur toutes les femmes de l'île. Vous avez put en voir l’expérience ...

Raziel s'adossa alors à l'arbre qu'il venait de quitter et soupira, le Darkness le fatiguant à le voir constamment réapparaître à chaque nuit, ne le laissant pas en paix. Une larme coula le long de la joue de l'ange qui ne pouvait s'empêcher de haïr ce pouvoir et de le maudire. Jamais il n'avait voulu d'un tel pouvoir. Jamais ... Raziel releva son visage vers la vampire dont la silhouette se découpait sous la lune, ses formes étaient mises en valeur par ses vêtements et la lune soulignait ses courbes avec poésie ... L'ange secoua la tête, il en arrivait presque à désirer l'inconnue ... Ange de pacotille et pervertit ! Tôt ou tard le Darkness pervertira son âme et le rendra aussi noir que l'ombre de la nuit. Il ricana à la remarque de Caliopé, regardant ses mains ... Elle avait raison, il avait retenu l'acte des créatures pour ne pas qu'elle se fasse violer, le côté humain de la jeune fille avait dut remonter à la surface et avait séduit l'ange qui avait stopper le viol qui s'apprêtait à être commit ... Elle se présenta alors à Raziel et celui-ci inclina sa tête en avant, tout en restant assit ...

- Je me nomme Raziel, mais je vous en prit, venez donc vous asseoir ... Si vous n'avez pas peur du retour brutal de ses créatures.

Raziel lui laissa une place et contempla la lune. Une question le prit alors et il réfléchit silencieusement. Pourquoi diable avait-il réagit aussi vite ? L'ange méprisait tous les démons alors une démone qui se faisait violer devant lui, cela lui faisait ni chaud ni froid ... Alors pourquoi pour une vampire avait-il arrêté le Darkness ? ... La réponse lui parut alors évident et sans regarder Caliopé, il lui exposa sa pensée ...

- Vous êtes d'origine humaine n'est-ce pas ? ... Ma façon de réagir à votre situation me laisse à penser que vous n'êtes pas vampire de pure souche mais humaine à la base. J'aime les humains Caliopé, c'est pour ça que Dieu m'a chassé et donner cette malédiction.
- Mais non patron !! Vous avez voulu la baiser vous même c'est tout !! Avouez-le !!! Elle est si bonne cette donzelle ...

Les créatures arrivèrent devant eux et l'un d'eux se mit sur les genoux de Caliopé, prenant la pose comme pour prendre des photos, son membre tendu au garde à vous. Les autres faisaient comme si ils prenaient des photos et la créature sur les genoux, changeait de positions au fur et à mesure ... Raziel serra ses dents et ses poings, les voyant revenir comme si de rien n'était ...

- Eh mec, mets ta tête dans ses nichons !! Ça va être génial !!
- Non non !! Branles toi devant sa bouche et moi je prends la photos quand tu jouis dans sa bouche à pipe !!
- Non je vais lui faire un cunni les mecs !! Elle va adoré ma langue ... dit la créature en sortant une langue limite aussi grande que son corps ...

Puis les démons se chargèrent d'essayer de d'ouvrir la braguette de Caliopé alors qu'un autre sauta sur sa poitrine pour lui arracher ses vêtements. Il libéra sa poitrine de son soutien gorge avant que Raziel est put faire un mouvement. Mais l'ange réagit aussi vite qu'il le pouvait et le prit par un bras et le jeta en arrière, une aile se tendant devant le corps quasi nu de la démone afin de la cacher à la vue du Darkness. Raziel était fou de rage et une lumière brilla dans ses yeux, aussi luisante que les rayons de l'astre solaire ...

- Disparaissez créatures du diable !! Ou je vous jure de transformer vos queues en cure-dent ...

Les démons s'évanouirent alors, laissant sur le sol la chemise et le soutien gorge de la vampire. Raziel se calma et se leva lentement, à bout de force et prit les affaires de Caliopé. Seuls les boutons avaient été sectionné mais le soutien gorge était inutilisable. L'ange passa les affaires à sa propriétaire qui se trouvait toujours derrière son aile. Il ne la regarda pas mais lui tendit ses vêtements à l'aveuglette. Son regard s'embuait, il avait puisé très loin en lui, sa colère l'aillant aveugler. Raziel se pervertissait, la colère prenant maintenant le pas sur son être ...

- Tenez vos vêtem ...

Il s'écroula sur le sol complètement épuisé ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
‡ Princesse sombre ‡
avatar

‡ Princesse sombre ‡


Messages : 25
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 29

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: de sa race pas plus
Maître/Esclave de: personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Lun 26 Juil - 3:52

La vampire l'avais écouter avec attention. Elle ne releva pas cependant la marque "d'attention" de l'ange sur son corps. Tout les anges déchu finissait par ressembler aux démons qu'ils fréquentait, et Raziel était gâté pas ceux qui l'accompagnait directement... Même Dieu aurait perdu l'esprit avec ces petits monstres en tant que pot de colle. Elle finit par prendre place au coter de l'ange, les jambes repliée sous elle. Sa curiosité en avait été que plus grande. A vrais dire elle avait beau déjà avoir rencontrer des anges déchu par le passer mais aucune de ses rencontre n'avais le cœur si proche de leur "état d'origine". Et puis … peut etre y avait il autre chose. Voyant l'ange plonger dans ses réflexions, Caliopé eu une mauvaise impression. Et elle se trompais rarement sur ce genre de chose. Cela ne manqua pas une fois de plus. Quand l'ange repris la parole, elle tourna aussitôt son regard vers lui. Qu'il aime les humains était une chose... Qu'il lui rappel ce qu'elle avait été un jour était une autre affaire.

La réapparition des démons la pris de vitesse sa réaction. Empêchant une quelconque réponse. Et sa rancœur sur le devant, elle ne pris assez garde à leurs attitudes. Sans avoir réellement le temps de réagir elle se retrouvais en position … délicate. L'ange pris sa défense une fois de plus. Masquant son corps dénudé. Se relevant, elle n'eut que le temps de prendre le tissu que lui tendait Raziel avant qu'il ne s'effondre. La vampire tenta d'adoucir sa chute, le plaçant sur le dos. Sentant le flux vital circuler dans le corps de l'ange, Caliopé ne se formalisa pas de l'état de ce dernier. Il semblait juste avoir besoin de repos. Elle regarda alors ses vêtements. Délaissant rapidement le cas désespéré de son soutien gorge, elle finit par enfiler la chemise avant de se rendre compte de l'absence des boutons. Jetant un œil vers l'ange endormis, elle noua un nœud avec son chemisier sous sa poitrine n'en cachant que le minimum. Cela faisait plus "propre" à défaut de faire quelque chose de correct. Et puis vue la débauche qui régnait à quelques kilomètres, cela ne choquerais pas grand monde sur cette ile. La vampire allait s'éloigner encore énervée par le rappel de sa nature originelle avant de s'arrêter pour regarder l'ange. Sa curiosité prenant le dessus... ou autre chose... Le résultat était la quelque chose l'empêchait de le laisser la.

Cependant il faudrait qu'elle se méfie du "cadeau" qu'avais obtenu Raziel. Cependant il lui avait laisser un indice. La lumière semblait les rendre mal à l'aise. Même s'ils ne tenteraient pas de revenir de suite, elle ne les connaissait pas et ne voulait prendre de risque. Ainsi fit elle un feu. Lui laissant ainsi une petite zone de répit... Si ses réflexions était exactes. Apres tout elle n'avais jamais eu à faire à une chose pareil. Elle regretta que le feu lui masqua le visage des étincelle de lumière qui accompagnait son amie de toujours... ses songes volaient. N'ayant rien d'autre à faire en attendant le réveil de l'ange qui dormait toujours quelques mètres plus loin. Des souvenirs refirent surface des souvenirs vieux de quelques 400 ans. Oui des souvenir de ce qu'elle avait été.


--*--*--*--*--*--*--*-- Souvenir --*--*--*--*--*--*--*--
Une nuit, elle était dans sa chambre à pleurer. Elle n'avait alors que 4 ou 5 ans. Son frère était entré en cachette en l'ayant entendu sangloter. Il était le seul de la maisonnée à vraiment s'occuper d'elle. La jeune Marie lui avait raconter ses malheurs. D'un cauchemars emplit de monstre du au histoire de Robin. Un jeune jeune voisin qui passait son temps à effrayer la jeune fille. La prenant dans ses bras, son frère lui raconta que que quelque part sur un nuage, un ange veillait sur elle. Qu'il se chargerait personnellement de tout ceux qui lui voudraient du mal. Et il avait finit en disant que si son ange dormait il irais lui même lui botter les fesses. Cette nuit la ses cauchemars s'envolèrent. Laissant place à des rires silencieux entres les deux enfants. C'est cette nuit que Marie pria pour la première fois. Elle demanda à ce qu'on protège son frère , même si pour cela il fallait qu'elle fasse des cauchemars un peu plus souvent...

--*--*--*--*--*--*--*-- --*--*--*--*--*--*--*--
Cette époque était bien loin. Et cela faisait des siècles qu'elle n'avais plus prié. Les monstres de ses cauchemars était devenue ses compagnons, ses fréquentations, ses contrats … etc … Elle n'avait cesser d'appeler l'aides des anges jusqu'au jour de son départ de chez elle. Et ce malgré qu'elle leur en avait voulu de ne pas avoir protéger son frère. Caliopé était née ce jour la. La jeune femme avait tournée le dos aux anges car ils ne l'avaient jamais aidé. Pour elle les anges ne pouvait aimer la race humaine... Peut être était ce cela qui poussait la vampire à rester ici jusqu'au réveil de Raziel. Le fait que c'était le premier ange qu'elle rencontrait qui aimait les humains...

Elle fut sortie de ses pensées par des mouvements de ce dernier faisant bruisser les feuilles au sol...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange Maudit
avatar

L'Ange Maudit


Messages : 26
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 29
Localisation : Parc et forêt(2)

Passeport de YNS
Race: Ange Déchu
Pouvoir: Créer des créatures à partir des ténèbres
Maître/Esclave de: Personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Jeu 29 Juil - 15:59

D’abord la vue floue du corps quasi dénudé de Caliopé, puis les ténèbres … Le corps de Raziel s’affaissa et tomba sur le sol, il eut la sensation que quelque chose avait arrêté sa chute, l’empêchant d s’écrouler dans l’herbe. Il perdit connaissance et son esprit vagabonda dans un monde d’ombre, où aucune lumière ne scintillait. Raziel rêva, se voyant en train de voler, de battre des ailes dans ce royaume des ombres, noir et sombre. IL flottait en l’air ne sachant s’il touchait le sol ou s’il flottait véritablement dans les airs. Il perdit la notion de lieu et de temps, son corps lévitant sans aucun repère. L’ange regardait autour de lui, ne sachant que faire dans cette noirceur absolue. Mais au bout de quelques secondes qui parut une éternité, des rires se firent entendre dans cet espace noir. Des rires de démons sadiques et pervers qui s’amusaient à voir ainsi l’être de lumière baignait dans toute cette obscurité. L’ange essaya de trouver la source de ce rire mais ne vit rien, il reconnut juste le rire du Darkness … Soudain, des yeux apparurent devant lui, des yeux immenses verts et jaunes qui se mirent à briller comme deux soleils, et une bouche tel un croissant de lune se dessina dessous tout aussi immense. L’ange se protégea de ses ailes, les mettant devant lui tel un bouclier mais une devant une telle masse, ces piètres plumes ne lui serait d’aucun secours. La bouche énorme prit alors la parole raisonnant dans cet espace, inondant l’être de lumière d’un malaise compressant …

- Eh bien patron !! Pourquoi ne pas jouer avec nous ? Pourquoi ne pas user de vos nouveaux pouvoirs et asservir qui vous voulez quand vous voulez, Vous pourriez faire de si grande chose patron … Vous pouvez tout vouloir et tout obtenir ! Tout patron ! Il suffit d’accepter cette nouvelle partie de vous-même et de vous laisser aller aux ténèbres !

Avec ses paroles, une silhouette se dessina devant lui à quelques mètres de l’ange. Raziel essaya de distinguer qui cela pourrait-il être mais il ne découvrit pas son identité. Son visage était caché par les ténèbres mais son corps nu se dévoila devant l’être de lumière dont ses yeux ne pouvaient se détacher. Après cette soudaine apparition, des créatures du Darkness apparurent et se jetèrent sur le corps de la silhouette et la violèrent. Leurs membres disproportionnés s’enfoncèrent dans chaque orifice de son corps, la silhouette se mit à crier d’une voix stridente, demandant de l’aide. Raziel essaya de lui prêter main forte mais son corps refusait d’avancer vers elle, ne pouvant pas atteindre ses mains tendues vers lui. Raziel essaya encore et encore de lui attraper les mains mais le corps de la silhouette commença à reculer vers la bouche immense du Darkness et se fit avaler, coupant ses cris. Puis une explosion eut lieu devant Raziel, lui brûlant presque les ailes. Une apparition inattendue prit forme devant ses yeux surpris : Dieu. Le Créateur. D’une voix indescriptible il se fit entendre aux oreilles de l’ange qui baissa sa tête …

- Alors Raziel ? Tu vois où mène l’affront d’aimer les humains plus fort que moi ? … Voilà ce que cela implique ! Aimer au point de vouloir tous les protéger, tu es incapable de pouvoir tous les protéger Raziel. Tu es donc condamner à vivre éternellement avec ce don dont je t’ai fait cadeau. Il sera ta prison, ton péché originel. Il te pervertira et tu finiras aussi noir que les démons qui habitent l’île de ton exil. Maintenant vas ! Et vis avec ta punition.

Raziel se réveilla alors en sursaut après avoir longtemps gesticuler dans son sommeil. Ses ailes battaient encore l’air alors qu’il était encore coucher sur le sol, les yeux tournés vers le ciel encore sombre de la nuit, sous le regard de la lune blanche et pâle. L’ange regarda autour de lui et à la vue du feu, il comprit que la silhouette qui se trouvait à ses côtés était celle de Caliopé. Elle avait dut allumer ce feu pour faire reculer le Darkness. Bonne initiative. L’ange essaya de se redresser mes ses forces lui permirent juste de s’asseoir. IL, rentra alors ses ailes dans son dos, disparaissant à la vue de la vampire, comme si il n’en avait jamais eut, laissant son dos nu. Ses pensées se tournèrent vers le rêve qu’il venait de faire et se souvint précisément de chaque détail et une larme coula sur sa joue qu’il essuya rapidement. Mais le flot commença à couler et il ne put le stopper. Ses mains se refermèrent sur elles-mêmes, des larmes de rage coulèrent sur le sol et sur son torse. Il frappa le sol avec ses poings et jeta un regard haineux au ciel …

- Sois maudit …

L’ange se tourna alors vers Caliopé, ses yeux voyageant rapidement sur le corps de la vampire pour savoir si elle se trouvait dans une tenue décente. Il reporta son attention ensuite sur le feu qui brûlait près d’elle … Ses yeux furent hypnotiser par ces flammes salvatrices qui tant qu’elles brûleraient, les créatures ne viendraient pas jusqu’à eux. Elles se tiendraient juste à l’écart quand l’envie leur prendra d’apparaître. L’ange se calma, ses larmes arrêtèrent de couler. Toutes ses épreuves avaient eut raison de lui et la seule échappatoire avait été de tout relâcher, la tension étant trop grande. Il reforma alors une carapace sur son visage, jusqu’à la prochaine crue …

- Merci d’avoir allumé ce feu … Un peu de chaleur ne peu faire que du bien …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
‡ Princesse sombre ‡
avatar

‡ Princesse sombre ‡


Messages : 25
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 29

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: de sa race pas plus
Maître/Esclave de: personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Sam 31 Juil - 1:34

Sa technique semblait efficace et les démons ne revinrent pas. Caliopé s'était finalement assise auprès du feu. Cela faisait longtemps qu'elle n'avait laisser la chaleur des flammes l'envelopper. Préférant à l'ardeur des flammes, la froideur et au silence des étoiles. L'ange semblait s'agiter. Ses songes ne devait rien avoir d'agréable. Cependant elle ne se donna pas la peine de l'en sortir. Elle avait agit assez étrangement pour ce soir. Amortir sa chute, rester à le veiller... cela était infiniment plus que ce dont elle semblait capable face à un étranger ne paraissant sur aucune de ses listes de chasses... Par ailleurs, il ne tarda pas a sortir de ses songes de lui même. La vampire ne dit rien. Le laissant se remettre de ses pensées maudites. Elle ne bougea pas ne lui adressant qu'un léger sourire quand il chercha a connaître les dégâts de sa tenue. Certes il y avait plus décent mais elle avait fait avec ce qui lui restait. Elle resta quand même surprise de l'attitude de l'ange envers celui que l'on aurait put deviner. Elle préféra ne rien dire face à la rage et la tristesse de l'ange. Caliopé l'avait fait il y a bien longtemps également et elle se souvenait aisément de son humeur irritable. La jeune femme ne réagit réellement que lorsqu'il s'adressa à elle, guidant son regard elle aussi vers les flammes... Elle regretta presque un instant que l'ange se referme ainsi sur lui même. Il ne devait vraiment pas aimer sa curiosité.

" De rien... Il est vrai que les flammes ont toujours se pouvoir de réchauffer le coeur aussi bien que le corps tandis que les esprit s'apaise... Pour cela que l'on brulait les sorcières sans doute..."

Se noyant à son tour dans le regard des braises, elle songeait. Puis elle décida de pousser sa curiosité malgré que l'ange ne se sentait sans doute pas à l'aise avec ce sujet. Mais elle le fit avec une certaine... douceur.

"Des fois quand j'étais enfant je me disais que tant que le feu brulait près de moi rien ne pourrait nous abattre..."

Repliant ses jambes sous elle, Caliopé laissa un soupir s'échapper avant de tourner son regard vers l'ange.


"Pour votre question tout à l'heure … Oui. J'ai été humaine à une époque... Mais celle que j'ai été est morte bien avant que je ne devienne celle que je suis aujourd'hui... "


Sa voix était douce mais avait ce petit quelque chose d'hésitant. C'était la première fois qu'elle parlait de ses origines en dehors de son clan, et surtout à un autre que ceux de ce dernier. Elle ne souriait plus et était d'un sérieux évident. Elle finit par regarder les flammes de nouveau jouant avec un bout de bois dans les flammes. A la fois nostalgique mais avece sur le visage la marque qu'elle ne regrettait pas ses choix.

"Je ne vois cependant pas en quoi le fait que j'ai été humaine change quelque chose à vos yeux... Je ne … Pourquoi aimé les humains?"

La jeune femme avait poser cette dernière question avec dégout en lançant la branche dans les flammes comme si cette dernière avait été l'un de ces êtres vivants, manquant de se bruler. Serrant les poings tout en fixant le feu pour ne pas regarder Raziel. Son regard était empli de haine et de rancœur... ces dernières n'avait jamais disparu malgré les siècles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange Maudit
avatar

L'Ange Maudit


Messages : 26
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 29
Localisation : Parc et forêt(2)

Passeport de YNS
Race: Ange Déchu
Pouvoir: Créer des créatures à partir des ténèbres
Maître/Esclave de: Personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Dim 8 Aoû - 2:10

Raziel scrutait le feu et sa danse hypnotique au sein de son enceinte délimité par le bois crépitant. Son regard n’exprimait aucune émotion, juste un vague sentiment de désinvolture et de suffisance, une envie de tout abandonner. Il voyait du coin de l’œil Caliopé qui restait dans son coin près de l’âtre et qui, tout comme lui, fixait le feu et ses flammes dansantes. L’ange chercha à comprendre pourquoi elle n’était pas à ses côtés et l’observer comme elle l’avait fait quelques instant avant. Pourquoi ne jouait-elle pas les curieuses pour essayer de mieux le comprendre ? Raziel en chercha la raison. Il la trouva rapidement, il fallait pas être aveugle … Caliopé lui en voulait pour l’allusion sur son ancienne origine. Il n’y avait qu’à voir l’expression qu’elle lui avait lancé au moment où le Darkness s’était manifesté … Dans ses yeux, il avait put y lire toute la rancune du monde, toute la colère qu’elle pouvait avoir vers un être vivant, et si le Darkness n’était pas venu, elle aurait put se jeter sur lui et détruire son être en quelques coups … Un sourire naquit légèrement sur les lèvres et il ne chercha pas à le cacher, Caliopé pouvait bien sûr le voir, si tenter qu’elle le regarde …

La vampire se confia à lui, à la chaleur des flammes, elle libéra des barrières intérieures de son être et dévoila quelques fragments d’elle-même. Plus les minutes s’écoulèrent, plus la vampire se laissait aller à la confidence. L’ange la regarda un peu quand elle parla de ses origines, elle paraissait en colère, rancunière, enragée de dire de telles choses … mais vraies. Elle avait été une humaine et elle regrettait cette période de sa vie, une vie qui serait maintenant éternelle … Elle vivrait éternellement avec cette rancune, jamais elle ne pourra s’enlever de sa mémoire son début de vie humaine, fragile et pourtant si avantagé … Caliopé brisa encore une fois le silence en demandant pourquoi Raziel aimait les humains. Elle jeta une branche avec rage dans le feu, comme si elle voulait jeter ses remords et regrets dans ce brasier et ainsi tout anéantir de sa mémoire, en vain. Raziel resta un peu interdit et prit la parole …


- Pourquoi j’aime les humains ? C’est une question que je me suis posé longtemps et la réponse m’est venu après des années de réflexion : ils sont à l’image de Dieu. Mon … Père a créé l’homme à son image et a fait d’eux ses créatures préférées, tout son amour fut pour eux et j’ai essayer de comprendre pourquoi. Et en les observant, malgré ce qu’ils faisaient de leur planète, je ne pouvais quitter mon regard de leur vie, de leur chance d’être ainsi aimer par Dieu. Il leur avait donné le libre arbitre, la possibilité de choisir de l’aimer sans les soumettre et certains le firent, d’autres non. Le choix. La plus grande chose sur ce monde …

Raziel tourna son visage vers Caliopé et bien qu’elle ne le regardait pas, il savait qu’elle l’écoutait attentivement et il ajouta …

- Vous avez eu le choix aussi Caliopé, vous avez prit le choix de vous détourner de votre ancienne vie et de devenir ce que vous êtes maintenant : une vampire. Et je ne vous blâmerai pas, je vous envie même, d’avoir put choisir votre vie, votre existence. J’ai vécu des années durant parmi les humains, vivant à leurs côtés et partageant leur mode de vie et leur croyance. Et vous êtes fascinant … Je suis tombé amoureux de vous et en particulier de la gente féminine. Une telle créature sur cette planète ne peut qu’être choyer et aimer par ses semblables … Vous avez la chance d’être une femme Caliopé …

Raziel tourna ses yeux vers les flammes et il s’approcha de sa protection lumineuse pour ne pas sentir le Darkness qui, il le sentait, scrutait l’ange dans les ténèbres autour de lui. Il sentait que les créatures se trouvaient dans son dos, qu’il l’épiait et qu’ils n’attendaient qu’une chose : que le feu s’éteigne pour tourmenter la vampire et jouer encore avec leur maître … Raziel trembla de rage et leva une main derrière lui …

- Déguerpissez ! Repartez dans les enfers qui vous ont engendrés !

Un rire sadique se firent entendre, puis plusieurs prirent la relève et devinrent un écho tout autour d’eux. Ils n’étaient pas si nombreux mais les ténèbres les entourant pouvait donner une impression d’oppression. Tant que le feu brûlait, ils ne se montreraient pas et ne les harcèleraient pas. Raziel regarda Caliopé, ses yeux exprimant une certaine détresse, ses ailes sortirent de son dos pour l’entourer comme pour se faire un cocon protecteur …

- Je suis désolé, mais je maîtrise pas totalement leur influence … Encore moins la nuit …

Oui, le choix. Il n’avait pas eut le choix d’être un ange, de vivre comme tel, devoir vivre sous des règles, de ne pas avoir eut de choix, d’avoir a subir ce châtiment … Les humains avaient tellement de chance : le choix …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
‡ Princesse sombre ‡
avatar

‡ Princesse sombre ‡


Messages : 25
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 29

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: de sa race pas plus
Maître/Esclave de: personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Mer 11 Aoû - 13:17

Les flammes, l'une des rares chose qui révélait l'humanité de la jeune femme. Et cela lui déplaisait malgré tout. Et si l'ange souriait, ça ne rajoutait qu'un peu de dégout vers Caliopé. Elle se sentait plus humaine que vampire à cet instant et rien ne la dérangeais plus. Raziel ne semblait que peu apprécier sa haine face à ses origine mais elle s'en fichait largement. Il n'avait certainement jamais été humain, et n'avais jamais vécu ce par quoi elle était passé. L'écoutant attentivement malgré un semblant d'inattention. Serrant ses genoux contre elle comme une enfant, elle tentais de rester calme face à ces paroles qui la blessait au plus profond d'elle. Il lui parlais de choix mais quel choix elle avait eu si ce n'est de quitter cette race par la mort ou par les vampires. Voilà le seul choix qu'elle n'avais jamais eu. Du moins en était elle convaincu.

La vampire le laissa approcher tentant de contenir sa rage. Elle n'aimait pas être si faible face à ses sentiments. Pourquoi avait elle parler si facilement. Elle regrettait de ne pas être parti finalement. Lui donner des armes pour l'affaiblir. Voilà ce qu'elle avait fait. Le coup d'énervement de Raziel envers ses sbires la fit redresser le regard. L'ombre qui leurs servait de refuse se faisait oppressant, et il semblait évident à la vampire qu'ils n'hésiteraient pas une seule seconde à reprendre leurs agissement. Elle se permis un regard rapide vers le feu encore vif. La vampire ne pris pas en compte le regard triste de l'ange. Il portait de l'amour pour une race irrécupérable. Les démons qui l'accompagnait avait au moins la bonté d'être franc dans leurs fait et geste. La vampire se relava doucement époussetant ses vêtements. Elle évitait de regarder l'ange, reprenant la parole d'un ton calme mais poser et d'où résonnait une rage contenue.


"Je ne sais sur quel planète vous êtes allé ni même qui vous avez observé. Mais je peux vous assurez que ce n'est pas les humains."

Elle tourna son regard vers l'ange, au risque de le blesser sans doute mais elle repris la parole sur un ton plus sec. Laissant peu à peu sa haine prendre le dessus.

" Et si votre père comme vous dite ressemble tant aux humains, je comprend mieux certaines chose. Cependant l'homme dont vous me parler me paraît bien loins de celui vers qui se tourne les prières."

Caliopé avança face à l'ange, passant une main sous son menton afin de fixé le regard de ce dernier.

"Croyez bien que le seul dupé de l'histoire ici est bien vous. A aimer une race indigne, vous vous etent attirer les foudres d'un père injuste."

Ces derniere paroles avait sonnée comme une réalité triste. Celle d'une petite fille dont on avait réduit les espoir à un tas de poussiere.


"Le seul choix que j'ai eu est de choisir la mort de ce que j'ai été. Alors je ne veux plus entendre parler de choix..."

La haine avait pris le dessus et si elle n'avait été plus agressive c'était car elle voyait devant elle l'être perdu abandonné par ce même père qu'elle avait refouler autrefois, et tant maudit depuis. Les derniers mots avait sonné comme une menace, un dernier avertissement. Elle tentait de refermer une dernière fois cette plaie qui la suivrait encore de long siècles. Elle voulait enfouir cette partie, cette faiblesse qui la ralentissait...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange Maudit
avatar

L'Ange Maudit


Messages : 26
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 29
Localisation : Parc et forêt(2)

Passeport de YNS
Race: Ange Déchu
Pouvoir: Créer des créatures à partir des ténèbres
Maître/Esclave de: Personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Mer 11 Aoû - 22:38

Avez-vous déjà connu, la colère de Dieu ? Une colère qui pouvait tout faire tomber, tout faire s’écrouler, tout détruire et éradiquer juste en un seul souffle ? Et bien l’humain en est capable. D’un seul mot, d’une phrase ou d’un regard, l’humain pouvait faire s’écrouler un monde, un bâtiment, une personne, une idée, un sentiment … L’humain était doué pour ça. En ça, Dieu leur avait donné cette faculté bien moindre que la sienne mais tout aussi redoutable pour leurs propres semblables. Les démons avaient un énorme pouvoir de distraction, mais les humains, à leur échelle, étaient tout aussi puissants. Raziel avait put tester leur force lors de ses nombreuses années à leurs côtés et il en avait apprit des choses à leur contact. Même dans l’adversité, le désespoir, certains d’entre eux étaient capable de vivre avec l’espoir et avec la force de se battre et de résister. Il n’y avait qu’à voir les esclaves de cette île, certains s’étaient dresser contre les démons, les Rebelles ; d’autres s’étaient vus soumis à leur domination et vivait avec alors que d’autres se battaient en leur sein et vivaient le martyre … Mais ils résistaient toujours ! Une autre grande force humaine … Pourquoi une colère divine ? Parce que c’est ce venait de vivre Raziel alors que Caliopé s’était levée et avait craché à sa tête toute la rancune, la haine et la colère qu’elle portait sur elle-même. Bien qu’elle était encore calme, malgré une pointe de colère soutenue dans ses paroles, elle venait de lui dire ses quatre vérités …

Raziel resta interdit devant la réaction de Caliopé, il affronta son regard malgré qu’elle l’ai touché au plus profond de lui-même. Un ange était bien loin de masquer ses émotions et il ne cacha en rien ce qu’il ressentait. Il venait d’être blessé par les mots de la vampire. Elle venait de lui dire des mots forts, des mots puissants, des mots aussi puissants qu’une colère de Dieu … En vraie humaine … Sa part d’humaine était remontée à la surface et cela avait fait naître en elle un sentiment de colère vivace et puissant qu’elle avait essayer de refouler. Mais elle avait explosé sous les mots de l’ange qui venait de subir sa colère … Les ailes de Raziel cessèrent de le protéger tel un cocon et disparurent dans son dos. Les yeux de Raziel quittèrent ceux de Caliopé, et revinrent vers le feu, seul protection qui lui restait. Entre le Darkness et une femme, l’ange maudit se sentit seul …


- Je … Non, laissez tomber.

Raziel se releva, ne pouvant plus rester assit plus longtemps. Il évita tout contact avec Caliopé, aucun contact physique ni visuel. L’ange regarda une dernière fois les flammes du feu protecteur, ses mains se fermant de rage de ne pouvoir bénéficier plus longtemps de cette chaleur jouant le rôle de cocon. Puis ses yeux se tournèrent vers les ténèbres et des femmes nues, telles des succubes démoniaques apparurent dans l’ombre au nombre de deux. Elles s’embrassèrent et invitèrent l’ange à les rejoindre alors qu’elles se touchaient. Le Darkness jouait avec lui et il serait éternellement leur jouet … Raziel soupira en regardant les deux créatures des enfers qui jouaient ensemble et ‘apprêta à passer de l’autre côté de la frontière dé limitée par les flammes. Avant d’y pénétrer, alors que les bras des deux succubes se tendaient vers lui pour tenter de l’attraper, il se tourna vers Caliopé. Ses yeux lui lancèrent un regard puissant, envoûtant, quelque chose de divin naquit dans ses yeux, comme de l’espoir, l’espoir de se voir un jour libérer de ce fardeau. Le vent souffla sur ses cheveux et les souleva, il frissonna sous cette brise et il ajouta …

- Je ne sais pas ce qui vous a donné cette haine pour l’humanité. Certes, il existe des monstres en leur sein, de vrais démons parmi eux mais quand vous regardez le visage d’une enfant apeuré devant toute l’horreur du monde, quand vous voyez que des personnes se battent sans relâche pour tenter de survivre, de vivre au mieux, d’essayer d’avoir un peu de bonheur dans ce monde, je ne peux que m’incliner devant toute cette force … Vous aussi vous avez vécu vos lots d’horreur, de monstres et d’épreuves mais quelque vous a retiré l’envie de vous battre … Je ne sais rien de vous, je ne connais rien de votre histoire. Je suis juste … désolé que vous ayez une telle opinion des hommes.

L’ange continua de regarder Caliopé pendant quelques secondes afin que ses paroles raisonnent encore en elle. Puis il esquissa un pas vers le feu, ne se sentant pas près de retourner dans les ténèbres. Mais, le vent souffla alors avec force et le feu remua, perdant quelques peu son intensité. Et pendant ces courtes minutes, l’ombre enveloppa Raziel et les succubes fondirent sur lui, l’entrainant dans l’ombre des arbres. Elles le tirèrent par les épaules et le plaquèrent au sol, une d’elle chevaucha son torse et plaqua ses mains derrière sa tête, l’embrassant, l’autre arracha sa toge verte foncée de ses jambes,le mettant nu et se pencha sur son membre …

- Alors patron, vous ne voulez pas d’elle ? Vous ne voulez pas la baiser ? Nous on veut vous baiser maître, on veut que vous nous fassiez l’amour ! Vas-y suces la lui !

La démone se pencha alors sur son membre et le mit dans sa bouche alors que celui-ci n’était point réveillé. Mais l’ange essaya de se débattre mais quelques petites créatures apparurent et lui bloquèrent les jambes pour ne pas qu’il bouge. Raziel chercha à se débattre de toutes ses forces mais il n’était pas assez remit pour les faire fuir … Il n’avait pas le contrôle sur eux …

- Vous voyez ce qu’il m’a fait ?! Vous voyez de quoi j’ai hérité ?! Et pourtant j’aime toujours les humains ! Je pourrais avoir toute la rancune de Dieu contre eux ! Pourtant ce n’est pas le cas ! Contemplez sa vengeance ! Riez ! Exaltez-vous ! Mais je ne changerais jamais d’avis sur vous ! Jamais …

La voix de Raziel mourut dans sa bouche alors que la démone le plaqua encore contre le sol et l’embrassa. Bien sûr ses paroles étaient pour Caliopé, mais l’esprit de l’ange essaya de ne plus réfléchir, de ne plus penser, juste attendre que la torture passe, et que ses ailes se noircissent un peu plus …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
‡ Princesse sombre ‡
avatar

‡ Princesse sombre ‡


Messages : 25
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 29

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: de sa race pas plus
Maître/Esclave de: personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Jeu 12 Aoû - 2:57

Elle l'avais blessé, elle le savait. Mais elle ne s'en voulait pas. Peut être que cela lui ouvrirait les yeux. Cependant dans ce regard subsistait quelque chose qui l'interpela sans réellement savoir quoi. L'ange se tourna vers l'obscurité, faisant suivre le regard de Caliopé qui ne l'avait lâcher des yeux. On y apercevais des femmes dévêtues, dont l'origine paraissait évidente. Le regard qu'il lança à Caliopé lui fit comprendre ce qu'il avait de si spécial. Ses paroles ne firent que ponctuer ses impressions. En effet ils avaient beau ne pas venir du même endroit, ni d'être de même nature, il y avait quelque chose qui résonnait en elle à ce moment. Elle se revoyait ces jours ou malgré tout, elle se battait pour son frère. Et ce même après sa mort. Des fois où sa mère la rejetait, l'accusant de ne savoir que pleurer. Ce nombre de fois où elle avait espéré que cela changerait. Qu'on l'aiderais, qu'on l'aimerait juste pour ce qu'elle était. Cette espoir qui avait finit par se fatigué, et cette solitude qui s'était faite de plus en plus présente. Jusqu'au jour où...

Elle restait debout tandis qu'il semblait vouloir profiter de la chaleur du feux encore un peu. Cependant la suite la surprise. Ne s'y attendant pas, elle vis l'ange happé par les "démones". Ce qui pris la vampire au dépourvue, la laissant figer sur place. Caliopé repéra vite la scène, à peine sorti de ses réflexion. Dans un état similaire à celui d'un réveil trop brusque. Cependant les paroles lui firent l'effet d'un électrochoc. La ramenant du vivant de son frère.


"Même si tu y arrive pas, même si tu me déteste, jamais je ne douterais de toi tite sœur"

Ce souvenir elle s'y était accrocher tant d'année. La jeune femme n'en eu pas besoin de plus. Elle donna un coup de pied dans les branches que composait le feu avant d'en saisir un qu'elle ne lâcha pas malgré la chaleur. Un visage neutre, même si la rancœur était toujours là, elle ne semblait plus aussi dure. Le sourire n'était pas là mais elle semblait s'être calmé quelque peu. Elle avança vers l'ange submerger, apportant la lumière avec elle. D'un coup de branche, elle fit disparaître celle qui semblait sceller aux lèvres de Raziel.

"Désolé les travelos je vous le laisserais pas ce soir... déguerpissez ou vous refait vos bijoux à la flamme..."

Ses menaces semblais plus que sérieuse. Et cela réussit à avoir l'effet escompté. Les démon disparurent ou s'éloignèrent les un après les autre. Caliopé vint se rapprocher de l'ange encore allonger lui tendant une main, tenant fermement son "arme" de l'autre.

"Ne croyez pas que je soit une bonne petite humaine … J'ai... J'ai juste pas l'intention de vous laisser perdre la tête avant de m'avoir démontrer ce que vous affirmé."

Fit elle avec un peu de froideur mais ce quelque chose qu'elle avait perdu depuis longtemps. Elle repris cependant voulant coupé court à des réflexion qui pourrait la faire revenir sur sa décision.

"Ça vous garantit un moment de tranquillité..."

Caliopé pris cependant le respect de ne regarder que le visage de l'ange, comme il avait pris soin de limiter son regard sur son corps dénudé peu avant. Elle finit par jeter un regard au feu qui semblait fatiguer.

"J'ai l'impression que celui la ne tardera plus a nous laisser nous débrouiller par nous même..."

Elle se tourna vers l'ange, une idée en tête.

"Serait il mal aviser qu'une vampire invite un ange chez elle pour qu'il profite de l'éclairage des lieux? Ainsi nous serons plus à même de pouvoir parler … tranquillement "

Ce dernier mot jeter comme une flèche à l'intention des ombres qui tentais en vint de saisir une autre opportunités.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange Maudit
avatar

L'Ange Maudit


Messages : 26
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 29
Localisation : Parc et forêt(2)

Passeport de YNS
Race: Ange Déchu
Pouvoir: Créer des créatures à partir des ténèbres
Maître/Esclave de: Personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Mer 8 Sep - 15:43

Les lèvres brûlantes de la démone issue du ventre des abysses les plus noires étaient collées aux siennes et asséchaient sa bouche, aspirant sa pureté, parasitant son âme et son être. L'ange était cloué au sol, écrasé par les ténèbres elle-même,incapable de bouger, incapable de lutter contre ces forces opposées. Raziel se laissa plonger dans l'obscurité, il ne pouvait rien faire de plus que d'attendre le soleil, cet astre salvateur que nul ne pouvait éteindre et caché. Rien au monde ne pouvait le sauver de cette malédiction des plus diaboliques. Raziel ferma alors les yeux, essayant de ne plus sentir le parfum de la démone, ni goûter aux lèvres tentatrices qui essayaient de forcer sa porte. Plus bas, une démone jouait avec son membre viril, décrivant des va et vient avec sa main. Rien n'y personne ne pouvait résister à une telle envie de péché. L'ange sentait ses forces l'abandonner ... Mais malgré ses yeux fermés, il sentit la chaleur du feu près de son corps, une voix s'éleva au-dessus d'elle et le poids des ténèbres s'évanouirent et s'écartèrent de son corps. L'ange ouvrit ses yeux très faiblement, distinguant Caliopé qui brandissait un bâton telle une épée de feu issu du brasier qui dansait plus loin. L'ange écouta vaguement ce qu'elle lui disait mais il comprit tout de même le sens de ces paroles...

Elle le sauvait non pas par sympathie mais pour lui éviter les enfers. Un très faible sourire naquit sur ses lèvres, il essaya de parler mais aucuns sons ne sortit, il était encore trop faible. Il pensa alors que c'était honorable de sa part d'avoir secouru l'ange en détresse, rien ne l'obligeait à faire ce qu'elle venait de faire, rien. Caliopé lui avoua alors que le feu qui les protégeait ne serait bientôt plus suffisant pour les maintenir loin du Darkness. A cette révélation, l'ange secoua ses ailes encore faible et puisa dans ses dernières réserves pour se redresser, se tenant à Caliopé pour éviter de chuter. Ses yeux fixèrent le Darkness qui avait reprit une apparence de petits diablotins, ricaneurs et sournois, guettant le moment où le feu ne les protégerait plus ...


- Je vous suis Caliopé. Toutes les nuits j'attends avec impatience le retour du soleil. Il est le seul qui puisse chasser le Darkness pour plusieurs heures. Merci de m’accueillir quelques heures encore, je m'en irais une fois le soleil levé. Mais rien ne vous oblige à faire cela ...
- Patron ! Allez, laissez-vous aller au Darkness ! Abandonnez-vous à nous, à nos soins !
- Laisses tomber Darky ! Il va aller sauter sa nana tout seul ! Et sans nous ! Égoïste !!
- Vous le savez de toute façon patron, le soleil ne dure que quelques heures, nous reviendront la nuit prochaine ...
- Ouais on va pouvoir s'éclater patron ! On ira à la chasse aux pucelles et on leur démontra le cul !! Hein patron ?! Hein ?
- Allons-nous en Caliopé, je vous en supplie ...

Le Darkness les entouraient, menaçant. Sous les rires aiguës et pervers des diablotins, Raziel avança lentement en direction du feu pour en prendre un bâton de feu à son tour, augmentant provisoirement leur bouclier. Raziel et Caliopé se mirent en route, suivit par le Darkness pendant quelques minutes. Mais bientôt, il se lassa et les ombres s'évanouirent après un dernier rire sadique à l'encontre du couple qui avançait doucement, Caliopé soutenant Raziel. Une fois le Darkness derrière eux et sans aucunes traces de ses sbires, Raziel se permit de respirer plus calmement et à soupirer. Il retrouvait peu à peu ses forces, il se permit donc de lâcher Caliopé afin d'avancer seul, restant aux côtés de la vampire. Ses yeux étaient un peu embués et son esprit repensait aux dernières paroles du Darkness. Le soleil ne durait pas et la nuit suivante tout recommencerait. Mais c'était la première fois que les démons se comportaient ainsi, peut-être était-ce Caliopé qui les avait rendus aussi maléfiques ... La plupart du temps, ils faisaient des cabrioles et rigolaient ensemble, parlant parfois à l'ange mais sans l'agresser comme ils l'avaient fait quelques instants avant ... L'ange tourna son regard vers Caliopé ...

- Je ... je vous remercie encore Caliopé. Sans vous, j'aurais été violé par ces démons. Vous avez mon entière gratitude ... Mais c'est la première fois qu'ils agissent ainsi, il n'ont jamais porté la main sur moi. Leur attitude est quelques fois étranges mais c'est le commun de ses démons. Mais il n'avaient jamais tenter de m'agresser corporellement du moins, me tourmenter il le font tout le temps mais de là à essayer de me posséder physiquement, non ... Enfin bon, je ne veux pas vous ennuyer avec ça, vous avez vos ... vos propres réflexions.

En effet, Raziel le voyait dans les yeux de la vampire qu'elle réfléchissait encore à ce qu'il lui avait dit. Aussi décida t-il de ne dire mot jusqu'à ce qu'ils arrivent chez Caliopé, en sécurité pour quelques heures, jusqu'au levé du soleil et avec lui un peu de répit pour l'ange qui avait besoin de calme et de paix afin de méditer à tout ce qu'il avait vu et ressentit ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
‡ Princesse sombre ‡
avatar

‡ Princesse sombre ‡


Messages : 25
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 29

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: de sa race pas plus
Maître/Esclave de: personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Mer 22 Sep - 1:39

L'ange eu besoin de s'agripper à la vampire pour réussir a se tenir debout, et malgré ce qu'il lui inspirait elle vint le soutenir sans mimique de n'importe quel sorte. Plus loin elle apercevais un diablotin dont l'identité n'avais rien de compliquer à deviner, elle se contenta de l'ignorer tandis que Raziel s'emparait à son tour de la clé qui lui permettait de garder la distance avec les ombres perverses. Ces dernière n'avais rien à envier à la majorité des démons de bas étages. Caliopé écouta attentivement l'ange tandis qu'elle ignorais les réactions des sbires qui semblais vexés d'avoir rater leur coup. Notre duo pris alors la route vers la ville. Le silence c'était fait ne se laissant traverser que par les pensés lourdes de chacun ainsi que des ricanements clairsemés du darkness. Le visage attentif de la vampire était la porte close à des songes bien plus profond. Jamais elle ne s'était vraiment questionné sur le pourquoi les anges n'avais pas été là. Depuis toute petite, elle n'avais jamais chercher a se poser la moindre question sur les anges. Elles avais crus en eux. Plus tard elle se disais qu'il n'avais pas de réel valeurs. Le monde de la nuit lui avait fait voir ce qu'était que ces fameux ange. Ou du moins ce qu'il devenait. Raziel était le premier qui ressemblait à ceux sorti des récits de son frère. La vampire ne l'aurais jamais avouer mais ce personnage l'intriguait.

Le trajet fut accompagné par le silence. Même les bois avais finit par laisser le néant les entourer. Les chouettes se contentais d'observer, tandis que le vent avais diminuer au point de ne pouvoir éteindre une bougie, et la lune seule semblais encore en éveille traçant devant eux le chemin vers l'extérieur de cette foret. Caliopé ne fit pour réponse à l'ange qu'un simple signe de tête faisant mine de juste être attentive à l'environnement. Ceux qui la connaissait aurais su dépister ce doux mensonge mais pas une simple connaissance. Une fois a proximité de l'arrivé, on arrivait a voir à la lueur de la lune une grande maison au mur griser. Raziel ayant repris assez de force pour marcher seul, la jeune femme sortit les clé pour en ouvrir la porte.


" Nous sommes arrivé "

Elle invita l'ange à entrer. Passant derrière lui, elle alluma le grand lustre, dont la lumière était étonnamment douce. Une fois cela fait, Caliopé lança le bâton dans la cheminée où ce dernier se laissa mourir au bout de quelques minutes. La lumière faisait le jour sur une grande pièce de vie rappelant une époque depuis bien longtemps révolue. Mais la vampire n'avais jamais réussit a se défaire de celle où elle avais commencer sa vie dans ce monde de la nuit. Et puis cela lui rappelais quelqu'un à qui elle avait longtemps tenue avant qu'il ne disparaisse. Elle invita l'ange à prendre place.

" Installez vous je reviens. "

Elle alla alors allumer l'une des nombreuse bougie, plus par bouclier que par réelle utilité, avant de partir dans le couloir en direction d'une des chambres. Apres quelques minutes plus tard, elle revint un tissu sur le bras. Déposant la bougie, elle tendis à l'ange ce qui finis par être dévoilé comme un peignoir de soie noir. Elle en avais profité pour changer de tenue également, laissant son chemisier déchirer et son pantalon pour une robe toute aussi avantageuse. Soulignant la naissance de sa poitrine et les courbes de ses hanches avant de retomber en un voile don le peu de lumière pouvait laisser deviner les formes de ses jambes en mouvement. Une tenue qui aurais éveiller les sens de plus d'un démon mais elle n'y avait guère fait attention ce soir. C'était juste l'une de celle dans laquelle elle se sentait le mieux. Pied nue et les cheveux attacher en une longue tresse à laquelle certaines mèches avait refuser de se plier, elle déposa la la bougie et tendis à l'ange ce qui finis par être dévoilé comme un peignoir de soie noir.

" Tenez vous serez certainement plus à l'aise avec ceci. Désolé pour la couleur mais j'ai oublier le blanc chez mon teinturier. " fit elle avec une touche d'ironie qui ne pouvais se louper.

Caliopé vint alors allumer un feu dans la cheminé y mêlant ce qui restait de leurs deux branches. Laissant ainsi à l'ange le temps de se changer s'il le désirais avec la pudeur nécessaire à un ange. Mais cela permettait également un moment où elle pourrais sembler absente sans que cela ne soit mis sur le dos de ces pensées agités. Une fois cela fait elle vint prendre place sur un canapé près de l'ange après avoir jeter un œil à la pendule. Ils leurs restait bien 4 ou 5 heures avant que les premiers rayons ne pointent le bout de leurs nez.

" Je suppose que nous aurons la paix un moment ici. Bienvenue chez moi... Désolé par ces lumières peu puissantes mais je n'ai guère besoin de plus et j'y préfère mille fois la lueur des bougies. Mais bon au moins elle éclaires et dissuaderons les farceurs … En attendant je suppose que nous pourrions parlez autour d'un verre? … D'eau? Où êtes vous déjà assez corrompu pour tenter le lait?"

Elle avait lancer cette pique sans vraiment y prendre garde, juste un remord qui était remonter sans crier gare. Elle ne s'en rendit compte que trop tard et ne chercha pas a le cacher après tout elle ne lui devais rien... Elle se leva alors pour chercher à boire, tentant de se calmer quelque peu. Elle n'avais guère l'habitude de laisser les mots s'échapper ainsi. Revenant avec des verres et a boire sur un plateau argenté où les gravure rappelais les livres d'image que l'on donne aux enfants pour les faire rêver de dragons et de créature fantastique. Posant le tout sur la table basse, elle tandis son verre à l'ange.

" J'ai une question à vous poser si je peux me permettre. Cela peut paraître absurde mais … Qu'est ce que vous faisiez exactement avant d'avoir été banni. Pour … soit disant trop aimer les humains? "

Ces dernières paroles avais résonné avec un arrière goût de haine. Celle des personne qui ne sont pas dupe. Elle voulais savoir ce que faisait un ange "pur" car elle avait perdu la foi il y avait de cela plusieurs siècles. Mais derrière ces paroles, elle tentais de masquer la petite fille qu'elle avait été et qui cherchait une réponse. Comme lorsque l'on annonce à un enfant la vérité sur le père Noël ou la petite souris. Elle cherchais une réponse mais se refusais de l'avouer, de l'admettre. Caliopé était devenue fière et se refusait d’apparaître faible ou pire encore ... humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange Maudit
avatar

L'Ange Maudit


Messages : 26
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 29
Localisation : Parc et forêt(2)

Passeport de YNS
Race: Ange Déchu
Pouvoir: Créer des créatures à partir des ténèbres
Maître/Esclave de: Personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Ven 1 Oct - 16:21

Raziel suivait la vampire tout au long de leur marche, armés d'un ba^ton qui faisait office d'arme et de bouclier contre le fardeau de l'ange. Il marchait alors derrière elle, lui laissant la place pour l'emmener jusqu'à une destination inconnue, du moins le chemin. Tout au long de cette marche qui donnait des allures de procession, Raziel laissa un silence s'installer entre les deux personnages, son esprit envahit par des pensées des plus diverses, des questions qui demeuraient sans réponses, des réflexions qui entrainaient d'autres réflexions plus intenses et plus profondes. L'ange marcha l'esprit dans le vague et garda la bouche fermée tout le long du chemin parcourut de ténèbres et illuminés par de faible tisons de bois. Alors que l'ange marchait derrière Caliopé, celui-ci eut un bref regard sur les hanches ondulantes de la vampire et ses yeux se perdirent dans la contemplation et la réflexion du pourquoi d'une telle beauté ... Pourquoi un corps si parfait, si attractif pour un cœur aussi froid ? Pourquoi faire d'une humain une telle reine de glace et de haine ? C'était pur folie et pure injustice ... Raziel coupa vite court à ce qu'il regardait avant que la perversion ne gagne son visage et que cela donne envie au Darkness d'en profiter. Celui-ci s'était évanouit et ne se manifestait plus. Il était donc inutile de l'inciter à le faire revenir, surtout que leur torche ne tiendrait plus très longtemps ...

Ils arrivèrent alors à la maison de Caliopé, une demeure simple mais ancienne de par son architecture. Raziel avait eu l'occasion de voir différentes maisons de l'île et toutes étaient extravagantes et dans la démesures ... Sauf celle-ci. A bien y regarder, on pouvait y voir une certaine influence humaine dans cette bâtisse. L'ange fut invité à rentrer dans la maison, après que les lumières furent allumés et celui-ci commença à regarder tout autour de lui afin de regarder chaque recoin de cette maison pour y déceler de potentiels zones d'ombre. Mais le lustre qui éclairait la pièce était suffisant pour empêcher le Darkness de rentrer à son tour et de leur mener la vie dure à nouveau. Caliopé jeta leur torche dans le feu et un brasier aussi grand que celui de la forêt s'éleva dans l'âtre. La vampire le laissa seul un moment et partit pour une raison inconnue. Elle revint bien vite habillée d'une tenue bien plus intime que ce qu'elle portait dehors et puis il fallait bien qu'elle se change,après ce que lui avait fait subir le Darkness ... Elle lui tendit un peignoir noir et lui lâcha une phrase sur un ton ironique ... Raziel prit le peignoir et répondit en hochant la tête ...


- Je vous remercie de votre générosité mais je ne le porterais pas, je ne veux pas offrir de potentielles ombres ...

En effet, bien qu'il portait qu'un simple toge verte émeraude au niveau du bas de son corps, le Darkness pouvait vraiment s'engouffrer partout si l'espace était suffisant. C'est pour cette simple raison que Raziel ne portait rien d'autre sur lui et aussi par souci de simplicité. Il n'aimait pas toute ces démesures, toute ce matérialisme dont faisaient preuve les démons. Aussi il refusa l'offre que la vampire lui tendait. Elle alluma alors les bougies, donnant un peu plus de lumière dans la pièce et proposa à boire à l'ange qui releva le pic qu'elle lui lança ... Celui-ci sourit, légèrement froissé et répondit simplement, sans ouvrir un voie pour être piquer au vif l'instant d'après ...

- Non, juste de l'eau. Merci.

Caliopé vint donc avec un plateau en argent, couvert d'une carafe d'eau ainsi qu'un autre liquide prévu pour elle. Elle lui tendit son verre d'eau alors qu'il s’assit dans un fauteuil, se tenant à l'écart, instinctivement, de Caliopé. Non pas par soucis d'appétit mais par pur respect et sans pouvoir céder à la tentation. En effet, la nouvelle tenue de Caliopé pouvait réveiller n'importe quel instinct primaire chez les démons comme chez les humains et Raziel ne voulut pas être de ceux-ci alors il se tint à l'écart, buvant une gorgée d'eau fraîche. La vampire regarda la pendule et l'ange en fit de même et il vit qu'il restait moins de cinq heures avant que le soleil ne se lève. Raziel soupira ... Ce que la nuit pouvait être longue ... Caliopé posa alors une question à son convive et celui-ci en sourit très faiblement. Il but une nouvelle gorgée, ses yeux fixant un point devant lui sans pou autant le regarder, réfléchissant à ses mots. Puis après un petit silence il dit ...

- J'aimerais être clair avec vous dès le départ. Il ne faut pas entendre le terme aimer comme de l'amour, comme vouloir posséder un corps étranger mais attractif, mais comme un terme qui montre un profond respect pour cette race que je trouve fascinante. J'étais en quelque sorte fier d'eux, aussi fier que mon ... Père l'est. Je fus né au moment de la création de l'homme et j'ai suivit en même temps que mes semblables leur évolution rapide. Et plus le temps passait plus l'envie de les observer me titillait. Alors je suis finalement descendu pour les voir de plus près et les comprendre, connaître leur façon de vivre. Et j'y ai découvert ... une véritable adoration pour vo ... pour eux. Excusez-moi. J'ai été fasciné pour leur évolution, pour leur joie de vivre. Et quand ce bonheur s'est vu confronté à une horreur tout aussi important, j'ai tenté de ... m'interposer, de prouver aux humains qu'ils étaient importants. Mais j'ai été puni pour avoir tenté de ne pas avoir laisser le libre arbitre aux humains. Mon Père m'a donc puni ...

Raziel marqua un temps de pause où le verre qu'il tenait dans sa main commença à se fissurer, l'argent sous ses doigts commençaient à fondre et les yeux de Raziel n'exprimaient rien de plus que de la colère qui disparut bien vite, laissant place à un calme provisoire. Il reprit, une larme de colère contenue mourut sur sa joue ...

- J'ai dont été affublé du Darkness ... Je les vois encore tous ces hauts archanges, mes Frères, menés le conseil devant mon Père, me jugeant tel un criminel et me bannissant du Saint Royaume. Je fus alourdi d'un fardeau qui me fit chuter sur terre et me fit tombé dans les limbes ténébreuses de cette île, condamné à voir les humains que j'aime tant se faire persécuter par des démons, sans avoir la possibilités de faire quoique ce soit pour les aider ... Alors je me suis résigné à subir cette malédiction et tenter de rentrer en contact avec les démons mais les anges déchus sont très mal vus. Alors je reste cloitrer chez moi le jour et je ne sors que la nuit et m'isole pour éviter aux gens que je croisent de subir mon fardeau !

Raziel posa en tremblant le verre sur le plateau pour ne pas le briser, il joignit ses mains devant lui et les porta à son front et murmura des paroles inaudibles mais pleins de sens envers lui même. Une langue que seuls ses semblables pouvaient comprendre puis il reprit son intention vers Caliopé, un faible sourire aux lèvres ...

- Voilà mon histoire. Mais maintenant à mon tour de vous poser une question ... Racontez-moi votre histoire, racontez-moi ce qui vous a décider de devenir aussi belle et froide qu'une statue de glace ...

L'ange lâcha ses paroles afin de lui montrer à quel point il était si dommage de perdre cette avantage qu'est le libre arbitre car on pourra dire ce que l'on voudra ... Mais seuls les humains étaient dotés du libre arbitre. Seuls eux pouvaient changer leur destin, le modifier, le renverser, choisir ... les démons n'avaient aucunement ce choix là, ils répondaient à leur nature, suivant une logique qui était issue de Dieu lui-même. Tout était orchestré par Dieu, tout. Il est omniprésent, il est partout et ce n'est pas des démons qui ont main passe sur une petite île qui allait renverser quoique ce soit. Dieu est tout. Mais il est un tout injuste, égoïste et manipulateur. Comme un enfant qui joue avec des jouets. Tout dans cet univers est son jouet, et les jouets joue le rôle qu'on leur a donner. Mais pas les humains ... Tout l'univers, sauf eux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
‡ Princesse sombre ‡
avatar

‡ Princesse sombre ‡


Messages : 25
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 29

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: de sa race pas plus
Maître/Esclave de: personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Dim 17 Oct - 15:46

Le refus de l’ange à propos du peignoir ne la surpris pas, il connaissait en effet mieux les risques qu’elle. Et puis ce n’était qu’une proposition et non une obligation. Elle ne put cependant se retenir un sourire à la réponse de l’ange sur ce qu’il voulait boire. Ainsi avait-elle ramené de l’eau et une boisson tout aussi rouge que le sang mais bien plus « civilisé ». Caliopé nota la prise de distance de l ‘ange. Il semblait déjà avoir pris quelques reflexes qu’il fallait assimiler bien vite ici au risque d’être pris pour une proie de plus pour ces démons avides de luxure. Où inversement… La jeune femme pris une gorgée de son verre tout en étant attentive aux paroles de l’ange. Ce dernier préférant préciser le sens des mots employer. Cela allait sans dire mais au moins les choses étaient désormais claires. La vampire fixait Raziel avec insistance mais celui de quelqu’un d’intéressé. Personne n’aurait pu voir ici un manque d’attention. Même la respiration de la jeune femme s’était faite plus lente et discrète comme pour ne pas perturber l’ange dans son récit. Ce dernier faisait l’effet d’une douche froide à la jeune femme qui semblait découvrir les anges sous un autre jour. Certains semblaient vouloir aider les humains, les guider… et il était punis pour ça. Voila ce à quoi elle en arrivait au fil des paroles que son invité lui contait. Tellement plonger dans son récit, Caliopé ne pris même pas garde lorsqu’il manqua de la placer parmi ses humains qu’elle haïssait. Fixant le verre qui ne demandait qu’à être reposé, elle vit que l’ange semblait souffrir de la « trahison » des siens autant qu’elle-même face… Chacun possédait un passé lourd et peu être que cela fut la raison de son indulgence en cette nuit…

Cependant quand l’ange recroisa son regard, elle fut surprise d’autant que ce qu’il demandait, bien que légitime, elle n’aimait le partager. Ainsi détourna-t-elle le regard vers la cheminer afin d’éviter qu’il ne puisse lire en elle si simplement. La vampire lâcha un soupir bien malgré elle avant de reprendre noyant son regard dans l’âtre flamboyant.


- Je suppose que c’était inévitable…

Caliopé posa son verre à son tour avant de se lever marchant vers les flammes comme pour se rassurer avant de s’assoir sur une chaise poser non loin, jouant avec le feux, comme pour se concentrer.

- Je suis née il y a plus de 4 siècles, dans une famille de paysans. La seule fille et la dernière de sept enfants. Comme mes frères, je tentais de m’investir à la ferme, mais ce n’est pas évident pour une fillette qui n’a pas encore atteint les 6 ans. Du coup je suppose que vous connaissez ce qui se passait à l’époque ? J’étais le vilain petit canard de la famille qui coutait plus au siens qu’il n’était utile… On m’a appris à me tourner vers le ciel pour continuer d’avancer, je suis devenue une de ses petite filles bien sage qui croit en ce qu’on lui dit qui crois qu’un jour tout s’arrangera. Je suis devenue très pieuse… Un jour, Malgré tout mes efforts le destin m’a retiré ce que j’avais de plus cher sans négociations. J’ai été sans doute de ces humains que vous admirer par leurs esprit combatif car un an est passé sans que je ne montre la moindre faille. Je continuais d’espérer. Mais tout le monde se fatigue… et je me suis rendu compte par moi-même que c’était pure folie que de vouloir vivre parmi les humains. Je me suis mis à les haïr.

Je venais d’avoir 7 ans lorsque une nuit on m’a offert une autre mort que celle qui m’attendait de toute évidence. Un dernier cadeau du destin certainement. Ainsi l’un d’entre eux m’a pris sous son aile, m’éduquant dans l’attente d’un corps plus propice à ma transformation. Une fois accueillit dans le monde de la nuit, j’ai fini de devenir celle que vous voyez. J’ai évolué dans cet univers et aujourd’hui encore je ne regrette rien. Ce monde est devenu miens…


Malgré le calme apparent que lui avait apporté les flammes, elle n’avait pas oublié d’évité avec soin ce qu’elle avait réellement perdu. Ce qui lui avait valu de mourir a petit feu chaque jour… Elle n’avait pas parlé de son frère, l’une des très rares choses qui pouvait la mettre hors d’elle. Se relevant, elle lâcha les flammes du regard replaçant le bas de sa robe avant de regarder l’ange. Son regard n’exprimait désormais plus rien. Les siecles avaient gommé les marques du désespoir dans son regard. Aucun sourire ne vint s’afficher et elle reprit.

- Vous voyez si je suis ainsi c’est par ce que les anges n’ont pas tenue leurs promesse… Vous avez été punis par ce que vous vouliez aider les humains, j’ai été banni pour avoir cru en vous… Belle ironie n’est ce pas ?

Elle soutint le regard de l’ange se retenant de pleurer par fierté mais pour la première fois elle se laissait paraitre humaine… Quand elle en prit conscience elle brisa leurs regards pour aller se placer devant l’une des fenêtres regardant l’extérieur sans le voir. Elle croisa les bras, finissant par fermer son regard espérant ainsi piéger ses larmes. Son passé avait toujours été douloureux mais la présence de cette ange et de son passé n’arrangeait en rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange Maudit
avatar

L'Ange Maudit


Messages : 26
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 29
Localisation : Parc et forêt(2)

Passeport de YNS
Race: Ange Déchu
Pouvoir: Créer des créatures à partir des ténèbres
Maître/Esclave de: Personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Mar 26 Oct - 16:24

En respect pour la créature de la nuit qui se trouvait devant lui, Raziel observa le même silence que Caliopé avait fait preuve alors qu'elle avait écouté son récit. Court mais bref. La vampire, à la demande de l'ange de lui conter son histoire, se leva et dirigea ses pas vers les flammes qui dansaient dans l'âtre. Raziel la suivit du regard, ses yeux gris fixèrent ses pas qui se déplaçaient doucement en direction du brasier, ses obsidiennes remontèrent sur le corps de Caliopé, contemplant les formes magnifiquement attirantes et provocantes qu'elle savait parfaitement mettre en valeur. L'ange secoua alors vite sa tête, chassant des pensées influencées par le Darkness, du moins en partie ... Tout homme, démon, ange ou bien même humain ne pouvait que poser son regard sur ce corps qui constituait l'être Caliopé, reine de glace, de fierté froide et au caractère aussi chaud que la morsure du gel hivernal. Les vampires étaient toujours représenté comme étant des êtres parfaits, représentant la beauté dans son aspect le plus attirant. Une parfaite prédatrice ...

Caliopé, s'assit alors sur une chaise, posée près du feu qui flamboyaient, réchauffant la pièce, offrant un bouclier de lumière pour le fardeau que transportait l'ange en lui. La vampire remua les braise, pour le rendre plus vivace, sans dire un mot, essayant peut-être de mesurer ces mots, ou bien encore de réfléchir à la réponse qu'elle allait lui donner. Raziel ne perturba en rien sa réflexion, il la laissa prendre son temps pour parler d'un sujet qui la tenait à cœur mais qu'elle n'avait pas tant envie de divulguer au premier étranger venu. Néanmoins, l'ange sentait en elle l'envie d'en parler, de dire ce qui la frustrait, ce qui la mettait dans une rage folle, ce qui lui avait valu devenir ce qu'elle était actuellement. La jeune femme ouvrit la bouche et Raziel s'accrocha à ses paroles pour tenter de saisir l'importance de son récit ... Tout au long de son histoire, Raziel fixa le dos de celle-ci, ne perdant en rien ce qu'elle lui disait. Elle lui racontait son enfance et d quelle façon elle était devenue une créature de la nuit ... A la fin de son récit, elle se redressa et regarda l'ange dans ses yeux celui-ci soutenant son regard froid, à la fois lointain mais puissant. Raziel ne montra aucune gène et put lire dans ses yeux un rayon faible d'une once d'humanité qui revint submerger ses idées ... La vampire remarqua elle aussi cet élan qui la fit se détourner du regard de l'ange et se mit à la fenêtre pour regarder au-dehors ...

Raziel baissa ses yeux et réfléchit à ce qu'elle venait de lui dire. Ainsi donc, on lui avait arracher ce qu'elle aimait le plus et elle s'était retrouvée seule, livré à elle-même. Il était tout a fait normal pour une fille de l'âge qu'elle avait de se tourner vers la seule alternative que lui proposait l'être de l'ombre. Être ainsi jetée dans le gigantesque monde, seule et sans défense d'aucune sorte, sans protection ... On ne pouvait que se tourner vers la solution la plus noire. Raziel sourit faiblement, un sourire triste qui déchira son visage jusque là de marbre. Il ferma les yeux et lâcha une petite phrase avant de se lever à son tour ...


- Belle ironie ... En effet.

L'ange but d'une traite son verre d'eau et se leva, sa toge verte retombant un peu plus sur ses jambes. Son corps s'étira lentement, craquant un peu sous l'effort soudain. Raziel avait reprit assez de fore à présent,il pouvait repartir quand il en aurait envie mais à voir la vampire ainsi en proie aux réflexions,il ne put se résigner à partir. Mais voulait-elle encore de sa présence ? Après tout, il venait de réveiller chez elle de vieux souvenirs qu'elle cherchait à enfouir au plus profond d'elle... L'ange hésita donc à partir ou bien de rester. Si il partait, il la libérerait de la menace du Darkness mais la laisserait dans le doute le plus total; mais si il restait, il pourrait peut-être apaiser le mal qu'elle devait ressentir, mais l'exposer encore un peu à son fardeau, surtout que la tenue qu'elle portait, à la moindre zone d'ombre ... Le Darkness ne se gênerait pas pour venir profiter de la situation ... Il fallait donc jouer la prudence, il fallait mieux partir. Raziel ouvrit la porte et se tourna vers Caliopé qui n'avait pas bougé d'un centimètre de sa place. Il resta ainsi à la regarder pendant quelques secondes, puis ferma la porte derrière lui ... Avant de venir la rejoindre à ses côtés, regardant la pleine lune qui brillait cette nuit là. Elle devenait de plus en plus faible à force que les heures passaient. Bientôt le soleil se lèverait ...

Raziel hésita un instant, mais posa une main délicatement sur l'épaule de Caliopé, lui témoignant une certaine compassion à ce qu'elle ressentait. Il retira alors bien vite sa main, ne voulant pas la blesser dans sa fierté du à sa condition de vampire. Il ne sut que dire pendant quelques minutes, ne fixant que le ciel devant lui et la forêt qui se tenait devant eux, telle une barrière qui cachait deux malheureux et deux incompris en son sein. Le temps vola à une vitesse vertigineuse et la lune allait bientôt se coucher et les rayons du soleil allait pointer à l'horizon, permettant ainsi à Raziel de repartir. Celui-ci se tourna vers Caliopé et lui dit ...


- Caliopé, j'aimerais avant de partir, vous dire que ...
- Que tu veux la baiser patron !!! Ouais baisez-la !!
- Qu'est-ce que vous attendez patron ? Non mais vous avez vu comment elle est gaulée la gonzesse ? Si c'est pas un appel pour lui démonter son petit cul ça !!
- Ouais allez-y patron ! Vous la faîtes se pencher en avant pour que son cul soit bien dresser devant votre membre, puis vous remontez sa robe, vous lui écartez le string sur le côté et hop ! Dans le petit trou !
- C'est pas compliqué patron !

Raziel s'écarta de la fenêtre, et se plaça près de la cheminée, son ombre fut alors projetée contre le mur d'en face. Erreur fatale. Son ombre prit alors l'apparence d'un Raziel plus sombre, plus démoniaque, plus sauvage. Ses yeux étaient verts fluorescents, comme ceux des créatures, ses ailes étaient noirs de jais ainsi que ses cheveux naturellement blancs, un sourire édenté avait pris place sur ses lèvres et il revêtait un costume sombre, lui collant au corps telle une armure. Un Raziel pervertit par le Darkness. L'ange s'écarta alors de la cheminée et se cola contre le mur de la pièce, fermant les yeux, ne voulant plus rien voir. La lune était quasiment couché et entre les minutes qui restaient entre le levée du soleil et le sommeil de la lune, le Darkness avait choisit de se manifester d'abord au-dehors pour s'amuser avec eux alors qu'ils étaient penchés à la fenêtre, puis ensuite à l'intérieur pour titiller Raziel, leur maître. Le cœur de l'ange battait la chamade mais le calme était à peu près revenu, seuls des rires se firent entendre dehors. Raziel attrapa la main de Caliopé et la blottit contre lui, la protégeant instinctivement, comme il l'aurait fait pour une humaine ...

- Restes loin de la fenêtre ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
‡ Princesse sombre ‡
avatar

‡ Princesse sombre ‡


Messages : 25
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 29

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: de sa race pas plus
Maître/Esclave de: personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Dim 28 Nov - 17:12

Les yeux clos elle avais sentit les mouvements de l'ange dans son dos. Qu'allait il faire? Partir comme il était venu? Le jour n'était pas encore arrivé. Pourquoi la laissait il ainsi? Elle n'arrivait à comprendre cet être ailé. La porte faillit lui arracher un soupir. Elle se retrouverais de nouveau seule, comme toujours. Elle se haïs un instant tandis qu'elle s'était montrer faible face à un autre, qui plus est un étranger... Les bruit de pas de l'ange coupa court à ses noir songes. Raziel revenais sur ses pas...

Un contact la fit brusquement ouvrir les yeux toujours rivé sur l'extérieur. Il était la le premier depuis bien longtemps à la toucher sans arrière pensé, sans but réel, … juste pour … être là. Cela faisait des siècles que le dernier dernier à l'avoir touché ainsi avait disparu. Quand il retira sa mains si elle ne l'agressa pas de quelques manière que ce soit, elle ne put se résoudre à en montrer les effet de ce simple geste. Elle se contenta d'observer les feuillage danser à l'extérieur. La vampire se complaisait dans le silence mais celui ci était alourdit du poids de leurs réflexions. Le vent enveloppais les bâtiments tandis que les crépitement du feu l'accompagnait dans une mélodie calme qui aurais accompagner à la perfection un funambule en plein numéro. Les paroles de Raziel vinrent trancher se silence qui finit d'être réduit à néant par le retour d'un être dont la présence était loin d'être désiré. Le recul de l'ange eu pour effet de les attirer d'autant plus qu'il n'avait pas pris garde aux ombres qui dansait au fil de ses mouvements.

La vampire avait suivit la scène ne sachant réellement comment réagir. Une fois les esprit calmer la suite la surprit d'avantage. Se retrouvant dans les bras de l'ange sans avoir le temps de ne comprendre ni comment ni pourquoi. La petite fille en elle revint l'espace d'un instant, les souvenir fusant. L'ange lui faisait penser à son frère d'une certaine manière. Ainsi ne se défit elle pas de suite. Et inconsciemment, elle ne voulais pas être seule ce soir. Elle savais ce qui se passerais si elle se retrouvais seule, et mieux valais pour les être qu'il aimait tant qu'il ne la laisse repartir en chasse... Chaque fois que le passer de la vampire jaillissait, des mort était recenser sur son territoire les heures suivante, une manière de tuer l'humanité qu'elle portait a jamais et malgré tout en son cœur...

Le calme était revenue, percer par quelques rires à l'extérieur. Caliopé se concentrais sur le Feu pour calmer ses pensées, ses troubles. Le bruit des flammes semblait comme un chant lointain. Les yeux clos elle se laissait guider par les son de cette maison certes simple mais dont la mélodie restait celle des maison de l'époque de sa vie humaine. Ses souvenirs l'emmenais le long des partie de cache cache dans le grenier, aux nombreuses soirée ou ils s'était laisser aller au sommeil devant la cheminée... Chaque son semblais la plonger d'avantage dans ses souvenir... Pourquoi? Pourquoi elle se laissait ainsi aller près de l'ange? Etait ce par sa nature encore proche de son état originel? Ou était ce parce qu'il était ce qu'elle avait tellement attendu à une époque? Pour la toute première fois dans sa vie de vampire, elle se laissa distraire, sans chercher à tout comprendre tout analyser. Pour la première fois elle semblait atteindre une certaine paix avec elle même qui ne l'avait jamais quitter à travers les siècles. Le calme était là bercer par le crépitement des flammes, la pluie qui se mis à tomber faiblement sur le toit, le vent qui soufflait dans les feuillages … les battements …

Les battements du cœur de l'ange. Voici ce qui l'a fit réagir de plus belle. Non qu'elle avait un goût particulier pour ce liquide vital pour les siens, mais sans doute la fatigue émotionnelle qu'elle avait eu en retour de sa soirée lui avait elle creuser l'appétit. Caliopé ouvrit le regard comme pour revenir à la réalité. Et si? Le visage contre l'épaule de l'ange, l'oreille suivant la moindre pulsation, son coup n'étant guère loin, La situation était fort tentante. Elle tourna sont regard vers le visage de l'ange protecteur. Se mordant la lèvre, elle tenta de se reculer de lui sans grande conviction partager entre lui éviter une morsure malencontreuse... et l'envie non divulguer de rester là... Elle était perdue, Aujourd'hui son passé était revenue à la charge. Le destin joueur avait mis sur sa route un être qui aurais su lui donner le courage d'avancer, le courage de se battre. Mais le destin avait des siècles de retard. Marie était devenue Caliopé et si l'une avait toujours eu foi en eux, celle qu'elle était devenue ne voulais pas entendre parler de bonté humaine, d'ange ou tout sujet avoisinant la concernant. Mais la petite Marie avait elle réellement disparue?


La vampire donna un léger coup contre l'épaule de Raziel marmonnant quelques paroles presque inaudibles. "pourquoi? … pas la … besoin". Des mots qu'elle tentais de masquer sur une note colérique. Ceci fut ponctuer par le recul rapide qu'elle eu. Se défaisant de l'étreinte de l'ange. Ses mouvements rapides eurent pour don de faire vaciller les bougies qui éclairaient la pièce. Le regard de Caliopé en disait long sur la colère que lui apportait ce manque de maîtrise d'elle même. Elle s'était collé contre le mur opposé, le regard au sol, les bras plaqués contre elle. L'une des bougies vint s'éteindre à ses cotés n'attirant sa méfiance que tardivement...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange Maudit
avatar

L'Ange Maudit


Messages : 26
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 29
Localisation : Parc et forêt(2)

Passeport de YNS
Race: Ange Déchu
Pouvoir: Créer des créatures à partir des ténèbres
Maître/Esclave de: Personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Mar 1 Fév - 15:00

Le calme était revenu. Le calme après la tempête dirait certain, là ce serait plutôt le calme après une nouvelle tempête ... Mais il fallait profité de ce petit moment de répit avant l'assaut du fléau que portait le déchu en lui. Raziel tenait fortement Caliopé dans ses bras, la tenant fermement contre lui pour pas que ces créatures issues de son esprit ne viennent la violenter. Étant leur maître, l'ange ne craignait pas la mort ou des blessures. Elles avaient tentés de le violer, de le traumatiser, de l'énerver mais c'était plus par jeu que par envie de le faire souffrir. Si Raziel était tué, le Darkness disparaissait avec lui, et il n'y avait qu'à ce moment là que l fléau qui l'habitait manifestait m'envie de protéger son maître. Ce détail rappela à l'ange un épisode d'une de ses premières journées sur l'île. Raziel avait croisé la route d'une démone qui avait trouvé fort intéressant de posséder l'ange, de gré ou de force, pour en faire son esclave. Un ange échu en esclave était bien vue dans leur monde car c'était signe de puissance. Le déchu avait essayé de la raisonner, ne voulant pas lui dire ce qui attendait l'être démoniaque en cas d'attaque de sa part. La démone ne voulait rien savoir, alléchée par le corps de l'ange qui essayait de lui faire comprendre le danger qu'il représentait. Il ne voulait pas faire de mal ... Mais le Darkness pensait autrement lui ...

La démone le menaçait, Raziel se souvenait distinctement de ses yeux qui le fixaient d'un regard mauvais et amusé, une proie facile qui finirait une laisse à son cou et servirait de trophée pour cette créature des enfers. L'ange n'avait pas les moyens de lutter contre elle, il se résignait à accepter son sort. Mais le Darkness apparut. Ce fut la première fois qu'il se manifestait pour le protéger. Sans demander l'autorisation à Raziel, des petits diablotins avaient surgis des ombres qui les entouraient avaient fondus sur elle dans une cascade de rires stridents et démoniaques. Ils avaient plaqués la démone au sol et l'un d'eux s'amusa à faire grandir son membre, naturellement petit, proportionnel à sa taille, en une masse énorme et surréaliste. Raziel comprit tout de suite ce qui attendait la démone car les diablotins se mirent à arracher les vêtements de leur captive et la forçait à se mettre à quatre pattes, retenant ses bras avec une force insoupçonnée au vue de leur taille. Ce qui devait arriver arriva, la créature enfonça son membre dans une partie étroite de la démone et remonta loin en elle ... Raziel secoua sa tête et une larme perla au coin de ses yeux, montrant sa colère et sa compassion malgré la nature de la prisonnière ...


- Je suis désolé ...

L'immense membre du diablotin élargissait cet étroit corridor de chair et la démone hurlait et tenait de ses débattre, en vain. Les autres congénères la maintenait bien comme il faut et elle n'avait aucune chance de leur échapper. Ils finirent alors par lui dévorer ses seins, littéralement ... Puis tout son corps y passa, leur gueule béante avala la chair de la démone, la faisant disparaître tel un plat de viande dans un bassin de piranhas. S'en était fini de la démone. Le Darkness reput, il se dématérialisa, laissant Raziel avec ses visions d'horreur auxquelles il venait d'assister ... Raziel secoua sa tête pour chasser se souvenir qui avait envahissait son esprit et sa mémoire et reporta son attention sur Caliopé qui avait posé sa tête contre son épaule et le tenait elle aussi. Le calme était complètement revenu. Plus de rires sarcastiques au-dehors, plus d'apparition cauchemardesque, rien que le bruit de la pluie sur le toit et le crépitement des flammes dans l’âtre de la cheminée. L'ange ne savait quoi faire, si il fallait couper le lien entre elle et lui, ou bien rester là et lui offrir ce qu'elle avait toujours voulu avoir, en vain. Raziel opta alors de rester ici, la tenir fermement dans ses bras afin de lui offrir un réconfort non avoué mais bien présent. Il sentait les souvenirs de la vampire affluer en elle tels la chaleur d'un corps qui revenait à la vie. Son ancienne vie refaisait surface, à présent que l'ange qu'elle convoitait depuis toujours se tenait à ses côtés, ou plutôt devant elle, bien contre elle et l’enlaçant. Curieux tableau ...

Mais tout alla très vite. Les souvenirs firent placent à un nouveau sentiment. La faim. Car même une humaine maintenant vampire ne pouvait contenir sa faim insatiable de sang ... Et l'ange lui offrait un bon repas, un met original, délicat et savoureux. Un sang d'ange même déchu ne devait pas être déguster tous les jours. L'ange allait coupé le lien mais quelque chose le retint. Quelque chose d'enfoui et quelque chose qui le tiraillait, ce qui lui avait valu d'être ici, en ces lieux et sur cette île. L'aide. Caliopé lui demanda pourquoi il n'avait pas été là plus tôt ... Raziel resta là, dans les bras de ce qui devenait un prédateur pour lui et tendit son cou sur le côté, prêt à se faire mordre. Caliopé avait besoin de se venger, de laisser s'exprimer des siècles de haine envers ce qu'elle attendait depuis gamine, depuis son ancienne vie; et il était normal pour l'ange qui l'était de l'aider à se sentir mieux ... Mais la vampire en décida autrement, la faim se mua en colère et elle coupa court à leur contact intime et trop tentant pour elle ... Mais son mouvements un effet de panique sur les flammes des bougies qui vacillèrent et l'une d'entre elles, près de Caliopé, s'éteignit ... Raziel s'apprêta à lui répondre mais il n'en eut pas le temps. L'occasion était trop bonne pour le Darkness ...


- Patron ! Vous l'avez toujours pas baisé ?! Mais vous attendez quoi ? On la jette dans vos bras et vous ne lui roulez pas un petit cunni ?!
- Bah oui patron ! Faîtes lui plaisir ! Elle vous prend dans ses bras, c'est pas un signe qu'elle veut que vous lui enfonciez votre membre dans sa chatte ?!
- On va le faire pour vous patron !

Le Darkness apparut dans l'ombre créer par la mort de la flamme protectrice et trois diablotins prirent par aux côtés de Caliopé et l'immobilisèrent,prêt à faire subir ce qu'ils avaient fait à la démone de la première fois. Raziel allait fondre sur eux mais une autre créature l'en empêcha en lui sautant dessus et l'immobilisa à son tour ...

- Ne faîtes pas ça ! Ne la touchez pas !!
- Si vous le faites pas patron, on le fait nous ! Regardez comment il faut faire ...

Les diablotins arrachèrent les vêtements de Caliopé, la laissant en sous-vêtements. L'ange déchu essaya de se débattre mais il ne put faire grand chose à cause de la force titanesque de ces créatures. Il n'arrivait pas à bouger, à porter secours à la vampire qui allait se faire violer de la même manière que la démone. Les diablotins léchèrent le corps de Caliopé tout en lui ôtant ses sous-vêtements et les lancèrent devant Raziel qui ne put détacher son regard du spectacle ... Elle allait se faire violer si elle ne réagissait pas vite. Lui ne pouvait rien faire,il n'avait pas assez récupéré de la dernière fois où ils les avaient fait fuir. L'ange jeta un regard compatissant vers elle et sur ses lèvres, elle put lire "Je suis désolé". Une larme coula sur sa joue, une larme de rage, de colère, mais rien ne pouvait stopper ce qui allait se passer sous ses yeux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
‡ Princesse sombre ‡
avatar

‡ Princesse sombre ‡


Messages : 25
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 29

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: de sa race pas plus
Maître/Esclave de: personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Mer 2 Fév - 15:57

L'ange s'était laisser faire dans ses bras... Il haïssait les démons de toutes sorte mais il voyait vraiment l'humaine en elle, et cela la perturbait au plus haut point. Elle fut cependant secoué par la réapparition du darkness qui en profita pour la bloquer malgré ses mouvements pour s'en défaire. Dans
une zone d'ombre, elle n'avait malheureusement que peu de chance. L'ange semblais désolé de ne pouvoir intervenir. Son manque d'énergie le rendait impuissant face à la scène. Les diablotins la dégoutait au plus au point. Son regard finit par lâcher celui de Raziel avant de chercher une solution. Tandis que ses vêtements disparaissait petit à petit, une idée lui traversa l'esprit.

Son regard se tourna vers le bureau non loin. Nombre de bougies y était placé ainsi que de nombreux parchemins en tout genre … Tandis que l'un des démon tentait de retirer son string, dernier tissu encore en place, elle l'envoya voler contre ce dernier, son trophée en main. L'effet domino eu pour effet de faire tomber le pieds non stable du bureau qui tomba au sol. Les parchemin n'attendirent pas pour prendre feu volant jusqu'à la vampire. La lumière vacillante vint découpé les bourreau de Caliopé. Le temps qu'elle se défasse de ces dernier, l'un de ses parchemin vint la bruler sur le haut de la cuisse. Une brulure contre un autre moment de paix... cela était peu payer. La vampire se leva tandis que le feu improviser tenait à illuminé la pièce de plus belle libérant l'ange de son fardeau. La vampire se redressa non sans se méfier de sa jambe endolorie. Elle regarda les flammes avant de jeter un œil au ciel qui semblait s'éclaircir au fil des minutes. Le soleil ne tarderais sans doute pas. Son regard se tourna vers l'ange, une touche d'humour sur les lèvres, voulant calmé l'atmosphère tendu.


"Ce n'est pas parce que je suis une démone que je suis une fille facile."

Elle se releva sentant sa brulure se calmer. La vampire vint jeter les parchemin dans une corbeille métallique afin de les laisser bruler malgré tout et redresser les bougies à défaut de les replacer sur le bureau estropié. Cette mésaventure avait su aidé la jeune femme à retrouver son esprit calme. Elle finit de déchirer la robe qui était malheureusement immettable désormais, ainsi s'enroula t elle dans le tissu qui lui donnais un air de paréo d'une taille plus que juste laissant entrevoir sa cuisse encore rosé. Mais cela permettait une certaine "pudeur". Après tout son invité était un ange n'est ce pas? Caliopé vint se rapprocher de ce dernier, posant sa main sur son épaules. Déposant un baiser sur la joue de se dernier.

"C'est fini je suis entière"

Son but était de le rassuré. Sa faim toujours présente était gérable. Ainsi pouvait elle garder calme et esprit. Elle s'installa sur un accoudoir d'un fauteuil invitant l'ange à la rejoindre.

"Je ne mord pas … du moins pas pour le moment. En plus je ne pense pas que tu soit en état de sortir sans l'aide du soleil."

Le fauteuil près de la cheminée leurs promettait son halo de lumière protecteur dans l'attente d'une autre source de lumière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange Maudit
avatar

L'Ange Maudit


Messages : 26
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 29
Localisation : Parc et forêt(2)

Passeport de YNS
Race: Ange Déchu
Pouvoir: Créer des créatures à partir des ténèbres
Maître/Esclave de: Personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Mer 2 Fév - 16:41

Raziel luttait encore de toutes ses forces contre le démon qui l'empêchait de marcher. Il essayait en vain de combattre ce fléau, essayer de le faire disparaître par sa simple volonté. Mais l'ange déchu était faible, trop faible encore pour lutter contre ces créatures des enfers qui malmenaient la vampire. Le déchu essaya également de puiser une ressource de puissance en lui, puisant dans ses dernières forces. Cela allait probablement le tuer mais ainsi il donnerait fin à ce calvaire qu'elle allait endurer et débarrasser cette île de sa présence et de son fléau infernal. C'était également pour lui une façon de se faire pardonner, que Caliopé renoue ses liens avec ce qu'elle croyait juste dans son ancienne vie, qu'elle pardonne à lui et à ses semblables de l'avoir laisser. Se sacrifier pour l'humaine qu'elle était avant ...

L'ange allait relâché le peu de puissance qui lui restait mais il n'en eut pas le temps. Caliopé, nue maintenant, envoya valdinguer un des diablotins qui venaient de lui arracher son string pour le propulser au pied du bureau où se tenait une bougie allumé et des parchemins. Ces bouts de papier prirent feu et l'un d'eux se mit à voler dans les airs découpant de son aura de feu les diablotins qui gémirent sous la lumière scintillante du petit brasier de papier. Le feu follet qui brûlait dans les airs se posa alors sur la cuisse de Caliopé se qui la fit grimacer de douleur, se faisant brûler par ce feu improvisé. Raziel et Caliopé furent débarrassé de leurs tortionnaires et le calme revint après que le Darkness ait manifesté son mécontentement en poussant ses derniers cris de souffrance et de frustration. Le calme revint donc, laissant une Caliopé nue et un Raziel essoufflé mais soulagé de voir qu'elle n'avait rien Caliopé vint prendre le reste de sa robe qui trainait sur le sol et s'en enveloppa le corps comme d'un paréo. L'ensemble était très court et pouvait laisser entrevoir les formes de la vampire aux yeux de l'ange qui, malgré le corps nu de la jeune femme, ne montra aucun signe de désir. La perversion n'avait pas encore achevé son œuvre ... Elle vint alors le voir, déposant une main sur son épaule et l'embrasa sur la joue. Le déchu se laissa faire sans rien dire et regarda Caliopé qui s'installa sur un accoudoir d'un des fauteuil et lui fit signe de venir la rejoindre ...


- Votre race m’impressionnera toujours Caliopé. Vous êtes débrouillarde et je suis heureux tout de même que la vie vous ai forgé de la sorte ... Heureusement que vous avez put faire quelque chose, j'aurais été contraint de puiser dans mes ressources pour les faire disparaître.

Il n'avoua pas que cette action l'aurait tué ou bien alors, il aurait été tellement faible que le Darkness aurait put envahir son esprit et l'offrir tout entier à la perversion. Le premier choix aurait été plus simple et plus juste, mais Caliopé avait sut faire preuve d'ingéniosité pour les sauver tous les deux et pour la remercier l'ange ne vint pas sur le fauteuil mais en face d'elle, mettant un genou à terre et prit sa jambe endolorie entre ses mains ...

- Laissez moi vous soigner, c'est le moins que je puisse faire pour vous remercier.

Raziel posa une main sur la cuisse brûlée de la vampire et commença à faire lui sa main d'une lueur blanche, irradiant sa jambe de lumière. De son autre main, il tenait sa jambe pour la rendre immobile et il ne remarqua même pas qu'il était en train de caresser Caliopé, remontant légèrement vers le haut. Cela dura quelques secondes voir une minute où il ne parla pas, regardant que la blessure en train de se résorber et sa main caressant lentement sa jambe ... Ses yeux se soulevèrent un peu et croisèrent alors une vue qui le fit un peu rougir et il baissa tout de suite la tête. Il venait e voir l'entrejambe de Caliopé, non couvert d'un tissu puisque celui-ci reposait encore sur le sol. Une fois la brûlure guérit, Raziel laissa tomber la jambe lentement dans une dernière caresse et se releva: puis il alla chercher le string de Caliopé qu'il lui tendit en détournant un peu le visage ...

- Désolé mais même si vous ne mordez pas, il y a des visions que même un ange, déchu ou non, ne peut soutenir. Je reste avec vous jusqu'à que le soleil soit complètement levé à l'horizon, ensuite je prendrais congé de votre présence, fort aimable et ... plaisante.

Raziel s'assit alors dans le fauteuil, attendant de voir si Caliopé allait remettre son string, tissu fort agréable à regarder cela dit ... Raziel détourna un peu la tête, regardant quand même parfois le corps de Caliopé mais se ravisa. Puis une fois qu'elle eut fini, il chercha ses mots et finit par dire d'une voix qui se voulait compatissante, désolée et soulagée ...

- Je vous remercie encore Caliopé pour votre hospitalité. Sachez que j'aimerais faire ce que vous attendiez de nous à l'époque où ... Enfin vous voyez de quoi je parle. Si vous avez la moindre chose à me demander ou à faire, je suis à votre entière disposition. Si vous désirez vous venger de nous, je suis prêt à mourir sous votre main, ou même me laisser mordre pour que vous puissiez vous nourrir à loisir ... Laissez moi faire ce que nous avons été incapable de faire ... Vous réconfortez et vous aidez dans votre solitude.

Raziel regarda le soleil qui commençait à irradier de lumière l'île maudite. Les rayons filtraient dans la pièce et il y aurait maintenant plus de menace d'aucune sorte venant du déchu. Le Darkness ne se manifestait jamais à la lumière du jour, que la nuit tombée. L allait pouvoir reprendre des forces chez lui et pouvoir ainsi être en forme pour la nuit que arriverait dans quelques heures. Les journées étaient très courtes et les nuit très longues,presque une éternité et cette nuit s'achevait enfin avec une rencontre qui changerait peut-être son destin et celui de Caliopé ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
‡ Princesse sombre ‡
avatar

‡ Princesse sombre ‡


Messages : 25
Date d'inscription : 03/07/2010
Age : 29

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: de sa race pas plus
Maître/Esclave de: personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Jeu 3 Fév - 5:38

Les paroles de l'ange la fit sourire, et qu'il tente de lui dissimuler les conséquences la toucha même. La jeune femme était certes peu informé en ce qui concernait les anges mais elle n'était pas sotte. Si elle ne pouvait dire avec certitude ce qui se serais passé, elle se doutait que cela aurait couté à l'ange plus qu'une simple migraine. Elle fit cependant comme si de rien était, ne voulant pas blesser Raziel. Une rare intention de sa part. La suite étonna d'avantage encore la jeune femme mais elle le laissa faire, comme fatigué de se débattre de ses pensés à chaque instant en la présence de cet être "pur". Ainsi ne lui répondit elle que par un signe de tête, admirant ses mouvements.

La main fraiche de l'ange les la rougeur qui aurait mis plusieurs heures à se calmer. La lumière qui en jaillissait semblait gommer la douleur avec une rare douceur. Captivé par l'ange, sa main vint se poser sur l'épaule de se dernier et les bouts de ses doigts semblait vouloir jouer sur la peau de se dernier, sans réellement qu'elle ne s'en rende compte. Un sourire lui vint au lèvre en sentant la seconde main de l'ange qui semblait avoir autre chose en tête que le simple fait de guérir ses plaies. Gardant le silence, elle appréciait juste l'instant sans pensés de travers ou de quelque sorte que ce soit. La jeune femme profitait juste de ce moment de paix... et de bien être. Le regard maladroit de se dernier la fit sourire de plus belle malgré que la pudeur était une chose sur laquelle elle avait fait une croix depuis des années, des décennies, voir des siècles... La chose finit il se releva chercher le tissu qu'elle n'avait pris le temps de remettre.

"Merci..." fit elle simplement.

Ces paroles était si peu mais tant à la fois. Elle emplissait ce simple mots de tellement de choses. Rare était ceux pour qui il n'était pas juste un code social de politesse, mais une pensée franche. Ainsi Caliopé enfila le Tissu, devant l'ange mais sans aucune gène. La soirée avait été bien assez mouvementé pour qu'il ne s'attarde pas sur ce détail. Cependant en enfilant ce dernier, le reste de robe vint glisser au sol. Un nœud fait à la va vite qui n'avait guère tenue au mouvements que demandait d'enfiler un string. Elle se retourna alors regardant d'un coup d'œil la pièce, apercevant le peignoir qu'elle avait proposé à Raziel peu avant. Elle saisit ainsi la tenue trop grande qu'elle enfila. Un sourire enfantin aux lèvres avant de se retourner vers l'ange.

"oups … désolé"

L'offre de l'ange la surpris. Si elle avait voulu le mordre ou le tuer, il ne serait sans doute plus là pour le lui proposer. Cependant elle avait effectivement quelque chose à lui demander. Elle repris alors sa place sur l'accoudoir près de lui avant de se rappeler son amour pour son coté humaine. Elle pris alors une mou de petite fille avant de venir se placer sur ses genoux avant même qu'il ne réagisse, passant ses bras autour de son cou.

"D'accord alors voici ma liste pour noël:
- Plus de vous entre nous. Je suis pas une mamie mais une amie. Une lettre mais qui a son importance.
- Ensuite … J'aimerais que tu m'apprenne à vous connaître."


Le début elle avait fait sa fillette dans le but de faire sourire l'ange mais la seconde demande était devenue plus sérieuse et posé. Elle semblait vraiment rattraper ce qu'elle n'avait réussit à savoir sur les anges ceux en qui son frère croyait tellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
L'Ange Maudit
avatar

L'Ange Maudit


Messages : 26
Date d'inscription : 27/06/2010
Age : 29
Localisation : Parc et forêt(2)

Passeport de YNS
Race: Ange Déchu
Pouvoir: Créer des créatures à partir des ténèbres
Maître/Esclave de: Personne

MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   Ven 4 Fév - 16:35

Raziel redevenait lui-même. Pas seulement parce que le soleil chassait le Darkness, son fléau; mais parce qu'il pouvait enfin venir en aide à une personne qu'il appréciait et qu'il estimait juste. Son défaut jugé par son Père, ce qui lui avait valu d'être banni, revint à la surface. Son amour pour les humains émergea de son corps telle une envie incontrôlable. Bien que Caliopé soit une vampire, son côté humaine ressortait parfois et il revoyait en elle tous les moments passés sur cette terre en leur compagnie, s'émerveillant de leur façon d'être et de vivre. Il soigna Caliopé avec toute la douceur qui lui appartenait, voyant en elle bien plus qu'une vampire sanguinaire et provocante. Non, il voyait en elle, dans son regard, la petite fille qu'elle était il y a de cela de nombreuses années, même voir de nombreux siècles auparavant. Alors qu'il la soignait, son amour revint alors dans ses gestes et sans s'en apercevoir il caressa sa jambe avec toute la tendresse dont il pouvait faire preuve. Il sentit alors la main de a vampire se posée sur son épaule, jouer avec sa peau sans gène et sans pudeur. Elle caressait son épaule, tout autant que lui caressait sa jambe. Pour des démons cela aurait suffit pour que leur deux corps ne fassent qu'un mais l'ange déchu ne voyait en cet acte que l'accomplissement sans arrière pensée de soin et d'une complicité naissante entre deux êtres complètement opposés et pourtant liés par quelque chose de plus ancien ...

Raziel, après avoir soigné la jambe meurtri de Caliopé, s'était redressé et lui avait alors donné son string qui gisait là sur le sol comme le reste d'une bataille engagée il y a quelques instants. Il s'était alors assit sur le fauteuil. Ce qui s'ensuivit aurait put allécher n'importe quel habitants de cette île dépravée et démoniaque. Pire, cette scène se serait fini en pugilat sexuel entre Caliopé et son partenaire car cette scène en aurait excité plus d'un ou plus d'une. Caliopé, drapé de sa toge improvisée avec le restant de sa robe, commença à se pencher en avant pour enfiler son tissu qui recouvrait son intimité. Le fait de l'enfiler fit relevé un peu la robe déchirée et révéla à Raziel son intimité la plus totale et ses fesses rebondies qui, l'ange se l'avoua, aurait put faire pâlir les êtres les plus purs. Une vraie tentation ... La robe tomba alors sur le sol et Raziel détourna son regard pour ne rien voir d'autres. Mais trop tard ... La robe était au sol à présent et il ne restait plus qu'une Caliopé habillée d'un simple string qui ne couvrait rien à part son attribut féminin le plus intime. Elle se vêtit alors du peignoir qu'elle avait proposé à Raziel un peu avant et semblait s'amuser de la situation qui fit un peu rougir l'ange qui n'avait pas l'habitude de voir une femme sans pudeur d'aucune sorte. Certes il avait déjà connu le plaisir de la chair en de rares occasions mais pas avec une femme aussi libérée ...


- Ce ... ce n'est rien mais je préfères vous dire que si nous étions dans le noir, vous n'auriez pas échappez au Darkness dans cette tenue ...légère.

Pour ne pas dire affriolante, car sous sa tunique verte, une bosse naquit, signe d'une perversion redoutable et d'une tentation insoutenable. L'ange avait connu bien des choses chez les humains mais là ... Raziel respira calmement alors que Caliopé revint prendre place à ses côtés sur l'accoudoir du fauteuil. Puis sans crier gare, elle bondit sur ses jambes et enlaça son cou, s'asseyant sur ses genoux. Le déchu fut surprit et sans faire attention, une de ses mains se posa sur les cuisses de Caliopé pour la soutenir, un peu trop haut sur ses cuisses: et l'autre main vint enlacer sa taille au niveau de ses hanches, voir ses fesses. Il était déstabilisé par un tel rapprochement si soudain. Il écouta les paroles alors de Caliopé qui fit la moue telle une petite fille en colère mais qui jouait avec ses parents. Si la scène avait été autre, on aurait put croire qu'il s'agissait d'un père et de sa fille. Le déchu écouta Caliopé en souriant légèrement et répondit ...

- Très bien. Je te tutoierais à partir de maintenant ... Tu as ma parole d'ange !

Puis il entendit sa dernière demande qui cette fois changea la donne. De petite fille, elle passa à un ton de voix sérieux et qui fit revenir Raziel à une certaine réalité des choses. Il marqua un silence, regardant les rayons du silence qui perçaient les nuages pour irradier de lumière le salon qui n'avait maintenant plus besoin de bougies. Ils réchauffèrent le corps de Raziel, lui donnant du baume au cœur. Il hocha la tête pour lui montrer qu'il acceptait sa requête. Il lui devait bien cela si c'était son souhait. Alors l'ange se mit dans le fond de son fauteuil, regarda Caliopé et lui sourit tendrement avant d'ajouter ...

- Si tel est ton souhait, voici notre histoire ... Nous sommes très nombreux la-haut Caliopé, oui très nombreux. Tous unis et solidaires entre nous, l'union fait notre force. Mais nous ne sommes pas tous des gardiens de la paix et de la prospérité comme le pense les humains. Ils croient que tous les problèmes peuvent être résolus si ils nous sollicitent, mais c'est faux. Notre Père ... Dieu ... nous a formellement interdit de venir en aide aux humains sauf en de très rares occasions. Nous avons le droit de descendre pour aller les voir, apparaître mais pas de résoudre tous les maux du monde car pour Lui, c'est à eux de régler leur soucis, étant la race la plus libre qui existe. Nous ne faisons alors que regarder les humains évoluer. Mais je n'ai pas pensé ainsi ... Je suis descendu longtemps parmi vous, j'ai vécu avec vous pendant plusieurs siècles et ma vie avec les humains à changer ma vision des choses, je suis même tombé amoureux de l'humanité. Mon Père ne l'entendait pas ainsi, car si il était celui où tout l'amour était dirigé, lui seul avait le droit d'aimer les humains, nous étions ses enfants et devions considérer la race humaine comme des frères, pas des amants. Alors c'est ce qui m' valu d'être là .... Sur cette île et avec ce fardeau, le Darkness comme je le nomme ...

Raziel marqua une pause et revint sur l'histoire de sa race ...

- Nous sommes tous différents physiquement. Certes nous avons les même ailes mais nous nous ressemblons pas tous, nous sommes tous battit de la même manière au niveau du physique. Dieu aime la perfection et nous a conçus selon son imagination parfaite. Tout est beau là-haut, tout es majestueux, on y passerait l'éternité ... Mais j'ai préféré vivre en bas, parce que toutes ces lois, ces interdictions pesaient énormément sur nos ailes. Cela a peut-être marqué le début de ma déchéance ...

Raziel, tout en parlant, ne se rendit pas compte que sa main qui reposait sur les cuisses de Caliopé, la caressait doucement, partant du genou pour revenir plus haut et ainsi de suite. Et son autre main en faisait tout autant, il caressait de son pouce les hanches de Caliopé. Il faisait ses gestes sans en savoir la raison ... Son amour pour les humains revenaient tout doucement à la surface e son être, influençant ses gestes. Il voyait peut-être en Caliopé autre chose en elle, quelque chose d'humains et qui provoquaient chez lui cette réaction ... En tout cas, Raziel s'en aperçut et arrêta c qu'il faisait sur le corps de la vampire, gardant tout de même ses mains là où ils les avaient posées.

- Voilà ce qu'il y a à savoir sur nous Caliopé. Maintenant, j'aimerais en apprendre plus sur toi et sur ta race ...

Raziel voulait la connaître d'avantage. La logique aurait normalement voulu qu'il s'en aille pour se reposer pour ce soir mais son cœur parlait autrement. Il voulait rester avec elle, pourquoi, il ne le saurait le dire. Le déchu ressentait cette envie, comme la fois où il avait décidé de rester chez les humains ... Par amour pour eux ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre au clair de lune [PV Caliopé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuutou No Shima :: Parcs et forêts-
Partenaires
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit