AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La solitude n'est que passagère [PV Zero]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Pink & Sweety Girl
avatar

Pink & Sweety Girl


Messages : 507
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Surement pas près de toi :p

Passeport de YNS
Race: Neko
Pouvoir: Flair
Maître/Esclave de: la liberté

MessageSujet: La solitude n'est que passagère [PV Zero]   Lun 5 Juil - 23:43

J'étais essouflée. Et perdue en pleine forêt. J'étais passée en ville voler de quoi survivre au moins 3 jours mais mon stock avait été bouffé par un écureuil pendant la nuit. J'avais une folle envie d'envoyer cet écureuil dire bonjour à la mer mais je ne l'avais pas retrouvé. Dommage pour moi, tant mieux pour lui. Je m'étais réveillée il y a à peine trois heures et je bougonnais depuis 2h et demi. A cause de lui, j'allais devoir retourner en ville et cela m'embêtais car croiser tout ces gens sans gênes qui te sourit dehors et violent leurs esclaves chez eux. Comment les supporter? Mystère... Il me sortaient par les trous de nez. Mais les faits m'obligeais à y retourner. Mais avec la colère, j'étais partie n'importe où et je ne savais pas du tout où j'étais. Cette journée commençait mal.

Je sentis une odeur étrangère. Une présence. Pas un humain, mais pas un animal non plus. Puis je me dit que tant pis, cette personne, je m'en fichais. Tout me laissais indifférente. Et pourtant, je ne devrais rien laisser au hasard. Chaque chose a son importance. Et cette importance est souvent primordiale, voir vitale. Mais pour l'instant, je me dirigeais par hasard, vers une propriété. C'était un immense manoir. J'ouvrais grand les yeux... Merde, je fichais quoi ici au juste? Je ne sais même pas...

Je me retourne en ressentant denouveau une présence dans mon dos. Cette fois-ci, j'y fais attention et me dirige vers elle. Je veux lui demander mon chemin. J'apperçois sa silhouette. C'est un homme, toujours plus grand que moi. Pourquoi les neko sont-elles toutes minuscules? Cela m'aurais avantagée d'être plus grande. Je soupire et appelle l'inconnu.

Monsieur? Pourrais-je vous demandez un service s'il vous plaît?

Il était assez beau. Je n'arrivais pas à déduire sa race de son odeur. Je n'avais jamais rencontré d'homme à l'odeur là. Elle m'intriguais. Pour pouvoir assouvir ma curiosité en discutant, je demandais:

Pourriez-vous me racompagniez jusqu'à la ville la plus proche?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La solitude n'est que passagère [PV Zero]   Mar 6 Juil - 0:35

    Zero avait passé la nuit dans un lac. C'était plutôt étrange mais il était nouveau sur l'île et ne savait pas où il pouvait dormir. Il avait donc plongé dans un lac car il se sentait bien dans l'eau. La nuit se déroula sans soucie et ce fut le soleil qui le réveilla avec ses rayons réchauffants.

    Deuxième jour sur cette île dont il ignorait encore le nom. Il avait voulu visiter les lieux le jour précédent mais une femme qui répondait au nom de Kaji s'était occupée de lui. Zero ignorait que les personnes de cet endroit étaient ainsi. Elle lui a tout volé. Son premier baisé, tout... Elle l'avait même attaqué et attaché pour arriver à ses fins. Depuis l'or, Zero n'était pas retourné dans la ville. Mais la prochaine fois qu'il la verra, il ne manquera pas de se venger.

    Zero sortit du lac et regarda les environs sans savoir où aller. Il commençait à avoir faim. Laissant le hasard guider ses pas, il se retrouva dans une forêt. Il y avait peut-être quelques animaux à manger ici. La présence du vent était un avantage. Cela transportait les odeurs jusqu'aux narines du garçon. Il ne manquait plus qu'à choisir sa proie. Des lapins, des cerfs, quelques écureuils,... et une odeur qu'il n'arrivait pas à identifier. Peut-être un animal qu'il ne connaissait pas ?

    Poussé par la curiosité, le Vampire se dirigea vers l'odeur qu'il ne connaissait pas. Tout en restant caché derrière un arbre, il observait l'étrange créature. Elle avait la forme d'une Humaine mais possédait des caractéristiques d'animaux comme les oreilles. Intrigué, Zero continua de la suivre tout en restant à distance. Mais elle sembla l'avoir remarqué et se dirigea vers lui. Pris au dépourvu, le garçon resta au même endroit et elle le trouva sans trop de peine.

    Monsieur ? Pourrais-je vous demandez un service s'il vous plaît ?
    Monsieur ? C'était bien la première fois que quelqu'un l'appelait ainsi. Remarque, elle est plus petite que lui. Avait-elle le même comportement que Kaji ? Il ne pouvait pas le savoir pour l'instant mais il avait le même caractère que le jour précédent. La méfiance ne faisait pas vraiment parti de sa nature et il ne chercha même pas à se mettre en garde au cas d'attaque de l'inconnue. Il attendit simplement qu'elle dise quel est ce service qu'elle veut demander.

    Pourriez-vous me raccompagniez jusqu'à la ville la plus proche ?
    Dommage pour elle, Zero ne connaissait pas encore l'île. C'est avec sa voix dénudée de sentiments qu'il répondit.

    " Désolé mais je suis nouveau ici. Je ne connais pas les lieux... "
    Le regard de Zero détaillait chaque partie du corps de la jeune fille. Jamais il n'avait vu une créature comme elle. Sa tête se remplissait d'interrogations auxquelles il ne pouvait répondre lui-même.

    " Excuse moi. Mais qu'es-tu ? "
    Pas de vouvoiement. Zero avait vécu dans la nature et on n'y apprend pas la politesse mais la survie. Il pouvait peut-être paraître vulgaire, mais on ne peut pas faire autrement si on ne connait pas... Le doux soleil du matin tentait de traverser le branchage des arbres pour réchauffait les deux jeunes gens tandis que le garçon se rappela qu'il n'avait toujours pas manger. Mais la curiosité l'emportait haut la main sur la faim.
Revenir en haut Aller en bas
Pink & Sweety Girl
avatar

Pink & Sweety Girl


Messages : 507
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Surement pas près de toi :p

Passeport de YNS
Race: Neko
Pouvoir: Flair
Maître/Esclave de: la liberté

MessageSujet: Re: La solitude n'est que passagère [PV Zero]   Mar 6 Juil - 1:06

Je sentais à son odeur qu'il ressentais une sorte de peur. Je le regardais dans les yeux. Pour cela, j'étais obligée de lever la tête haut vers lui. Il semblait déboussolé, cherchant quelque chose. Méfiante, j'applatissais mes oreilles sur mon crâne. J'observa l'homme qu'elle avait interpellé, il était grand. Il possédait des yeux verts, comme moi. Ses cheveux blonds lui cachait le front un légèrement ses yeux. Je n'aimais pas ça, il fallait que je vois ses yeux pour pouvoir déduire et interpréter ses mouvements. Les yeux sont une porte sur l'âme. Il me répondis d'une voix neutre, complètement dénuée de sentiments.

Je fronçais les sourcils, cette manière de faire ne me plaisait pas pour la bonne raison que je n'arrivais pas à en savoir plus sur lui. A ses dires, il était nouveau. Dommage pour moi... J'allais devoir me servir du soleil pour connaître ma position...


" Excuse moi. Mais qu'es-tu ? "

Hein? Il ne savait pas ce que j'étais? Je tombais des nues. Il était vraiment un nouveau alors... Il ne mentait pas, un bon point. Sa familiarité me rassura, je pourrais alors moi aussi le tutoyer. Je remarquais un détail important, ses canines. Ma queue se balançait énergiquement de droite à gauche derrière moi. Je répondis avec le sourire:

Je suis une Neko, J'ai du sang humain et chat dans mes veines, c'est pour cette raison que je suis ainsi! Et toi, tu es un vampire?

Je n'avais pas peur des vampires, ils pouvaient bien boire le sang de qui que ce soit, mais pas le mien. Je regardais ensuite ma tenue et remarquais un accro dans ma robe, dans la cuisse. Pas super... Surtout dans une robe noire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La solitude n'est que passagère [PV Zero]   Mar 6 Juil - 11:41

    Spoiler:
     

    Un sourire était affiché sur le visage de la jeune fille. J'aimerai bien apprendre à faire pareil. Mon seul ami est l'eau. La solitude m'empêche d'être heureux...

    Je suis une Neko, J'ai du sang humain et chat dans mes veines, c'est pour cette raison que je suis ainsi! Et toi, tu es un vampire?
    Du sang Humain et du sang de chat ? Est-ce possible ? Remarque, on dit bien que les Vampires descendent des chauve-souris... Elle avait deviné que j'étais un Vampire ? Je n'ai pas dû bien cacher mes canines... Par contre, j'ai beau la regarder elle n'avait pas l'air d'avoir peur. Toutes les légendes disent que les Vampires sont des monstres mais cette inconnue n'avait pas l'air de s'en soucier.

    " Oui, je suis un monstre... "
    Les Vampires... Des personnes qui doivent tuer pour survivre. La jeune fille regardait sa tenu. J'y ai donc aussi jeté un coup d'œil. Sa robe avait l'air d'avoir un trou mais son odeur me disait qu'elle n'était pas blessée. Par contre, elle ferait mieux de ne pas trop s'approcher. Et surtout pas se mettre en face du vent sinon son odeur volera rapidement jusqu'à mes narines et me rendra fou.

    " Garde tes distances. Tu as une apparence Humaine et je ne veux pas te tuer... "
    C'était peut-être une faiblesse de ne pas vouloir tuer. Mais mon côté Vampire était tout le contraire de moi, il vaudrait mieux ne pas le réveiller. Je restais calme, ne faisant rien paraître malgré ma faim. Il me suffirait d'avancer d'un pas et de goûter à son cou pour étancher ma soif... C'est un vrai supplice !

    " J'espère que tu n'es pas blessée à la cuisse... "
    Si du sang venait à en sortir, je le remarquerai immédiatement. Et j'ignore si j'arriverai à me retenir...
Revenir en haut Aller en bas
Pink & Sweety Girl
avatar

Pink & Sweety Girl


Messages : 507
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Surement pas près de toi :p

Passeport de YNS
Race: Neko
Pouvoir: Flair
Maître/Esclave de: la liberté

MessageSujet: Re: La solitude n'est que passagère [PV Zero]   Mar 6 Juil - 12:57

Je n'arrivais pas à voir s'il était surpris ou autre réaction après ma découverte sur sa nature. Tout ces petits détails qui vous trahissent, je les remarques sans problèmes. J'arrivais aussi à sentir les présences dans un rayon de trentes mètres, ainsi que les sentiments des personnes qui apparaissaient dans leur odeur. La peur, par exemple, puait plus qu'autre chose. Bref, c'était comme si ce vampire n'avait aucune sensations, qu'il n'éprouvait rien. Je l'entendis à peine dire qu'il était un monstre. Un monstre? Il n'en avait pas l'odeur, les monstres puaient encore plus que les trouillards.

Une nouvelle odeur parvint à mes narines, un soupçon d'anxiété. Il regardait aussi ma robe. Il est vrai que le trou, bien que pas trop énorme, était plus que visible... Je sentais le mélange salé que m'inspirais le sang. Je saignais, c'étais pas bon, surtout en face d'un vampire. Je ne fis comme si de rien n'étais, pour ne pas attiser ses instincts vampiriques. Je reculais d'un pas à ses paroles. Ma propre odeur se mélangea à celle de l'anxiété qui grandissait. Je ne voulais pas lui servir de repas. Je me mis en position, prête à détaller à chacun de ses mouvements suspects, tout sens en alerte. Je voulais continuer à discuter mais c'étais un cas de force majeure.

Il me demanda si j'étais blessée. Ce fut un simple reflex mais je me mordis la lèvre. Sans toutefois perdre mon sang-froid, si je le perdais, j'étais morte, il fallait changer de sujet. Je le regardais toujours avec mon sourire et dis en bafouillant à moitié:

Alisa de Lahaut. Je suis Alisa. Et toi?

C'était débile comme détournement, mais c'était la seule phrase qui était sortie de ma bouche. Désolée, j'étais totalement nulle en communication, et ce n'était pas aujourd'hui que cette afirmation allait changer, même avec toute la force possible. J'espèrais simplement que mon sourire pourrais calmer ses ardeurs possibles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La solitude n'est que passagère [PV Zero]   Mar 6 Juil - 15:02

    Alisa de Lahaut. Je suis Alisa. Et toi?

    Elle avait de la chance, elle possédait un nom de famille. J'ignorais le mien car je n'avais pas connu ma famille à part mon père que j'ai tué parce qu'il voulait me manger... Ma vie n'avait pas été de tout repos. En tout cas, cela ne change pas le fait qu'elle ait changer de sujet rapidement. Avais-je touché la vérité ? Il faut que j'en sois sûr.

    " Je m'appelle Zero. Mais tu n'as pas répondu. Es-tu blessée ? "
    L'odeur de sang semblait s'être agrandie un peu, bien qu'elle avait reculé. De plus, elle bafouillait. Perdait-elle son sang-froid ? Je ne lisais toujours pas la peur sur son visage, mais j'avais l'impression qu'elle était sur ses gardes. Comme si elle cherchait le moindre geste suspect.

    " Je vois que tu ne me fais pas confiance. Remarque, c'est normal vu ma nature... "

    Ma voix se voulait impassible même si j'étais un peu triste. Soit les gens fuyaient, soit elles se méfiaient, soit elles étaient le repas... Les Vampires sont destinés à vivre seul et à souffrir de cette éternelle solitude. Je n'ai jamais eu d'ami...

    Juste pour voir si elle réagissait au moindre de mes mouvements, je levai ma main. Peut-être reculera-t-elle de peur que je l'attaque ? Je vais très vite le voir. En tout cas, ma main se dirigea vers mon visage pour déplacer les quelques cheveux que le vent avait mis devant mes yeux. J'avais toujours faim, mais je retenais ma soif du mieux que je pouvais...
Revenir en haut Aller en bas
Pink & Sweety Girl
avatar

Pink & Sweety Girl


Messages : 507
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Surement pas près de toi :p

Passeport de YNS
Race: Neko
Pouvoir: Flair
Maître/Esclave de: la liberté

MessageSujet: Re: La solitude n'est que passagère [PV Zero]   Mer 7 Juil - 11:25

" Je m'appelle Zero. Mais tu n'as pas répondu. Es-tu blessée ? "

Quoi!? Il n'avait pas comprit le message que j'avais essayé de faire passer? Tant pis, je devrais peut-être lui dire pour ne pas aggraver les choses... Ou peut-être que si je pouvais attraper l'un des pansements dans mon sac, je pourrais... diminuer la force de l'odeur? J'approche la main de mon sac mais n'accroche à rien. Où est-il? Je me retourne, il est à quelques mètres de là, j'ai dût le cacher en allant à sa rencontre. Je suis vraiment étourdie ces temps-ci...

" Je vois que tu ne me fais pas confiance. Remarque, c'est normal vu ma nature... "

Je baissais les oreilles, je commençais à culpabiliser. C'est vrai que j'étais méfiante, mais je l'étais avec tout le monde... Sauf avec Hewley-San. J'étais complètement envahie par son sentiment de tristesse. J'aurais voulut lui faire un câlin mais avec mon sang, bof bof. L'idée du pansement me revint à l'esprit. Sans un mot, je leva un doigt pour lui faire comprendre que je revenais dans peu de temps.
Je repartais en direction de mon sac. Il était vraiment laid mon sac d'ailleurs... Mais bon, je l'ouvris, saisis la boîte à pansements, en pris un assez épais pour qu'il gorge le plus de sang pour couvrir l'odeur. Et je le plaçais délicatement sur ma cuisse, en essuyant promptement le sang qui avait coulé sur les bords. Puis je me relevais et courais vers lui sans m'arrêter et ouvris les bras au dernier moment. Je le serrais dans mes bras, moi je voulais bien lui faire confiance, s'il était aussi digne de confiance qu'il l'avait laissé voir, je voulais bien...

"Si je te fais confiance, que fera-tu de celle-ci?"

Je le regardais dans les yeux, nos yeux verts, l'un dans l'autre, serrés, mes bras autour de son ventre, ma tête levée pour le regarder.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La solitude n'est que passagère [PV Zero]   Mer 7 Juil - 13:41

    Elle leva un doigt et partit. Je ne comprenais pas ce qu'elle avait voulu dire, en tout cas elle n'était plus là. L'odeur de son sang s'amoindrit au fur et à mesure que la distance grandissait. Je me suis adossé à un arbre et je me remis à respirer à plein poumon. Avec elle qui était juste devant moi j'avais du mal à respirer.

    J'avais toujours faim. Maintenant qu'elle n'était plus là, je pouvais enfin partir chasser. Mais ce qui me rendait triste est que j'étais de nouveau tout seul... J'ai fermé les yeux pour mieux me concentrer sur mon odorat. Je sentais l'odeur de chaque être vivant de cette forêt, il me suffisait de choisir celui qui sera mon prochain repas.

    Une odeur qui semblait délicieuse s'approchait rapidement de moi. Mais je connaissais cette odeur, je l'avais déjà sentis avant... C'est Alisa ! J'eus à peine le temps d'ouvrir les yeux qu'elle était déjà contre moi, ses bras me serraient contre elle.

    "Si je te fais confiance, que fera-tu de celle-ci?"
    Elle était si proche, son odeur aussi... J'ai faim... Je veux y gouter... Sans m'en rendre compte, l'un de mes yeux commençait à prendre la couleur rouge du sang et ma langue caressa le cou de la jeune fille qui semblait si bon... Remarquant ce que je fis, j'ai posé mes mains sur les épaules d'Alisa et je tendis mes bras pour l'éloigner de moi.

    " Il ne faut pas faire confiance à un monstre... "
    Je regardais le sol et ma respiration était haletante. J'essayais de respirer le moins possible pour ne pas trop sentir cette odeur. Mais j'ai tellement soif. J'ignore combien de temps je tiendrai...

    " Si j'ai ta confiance, je l'utiliserai pour ne plus être seul. Mais les meurtriers comme moi sont toujours seuls... On s'en prend à tout le monde. Tu dois faire attention à moi... "

    Je tentais de garder le contrôle de mon corps, mais le combat était difficile. Lutter contre sa nature n'avait jamais été de tout repos. L'un de mes yeux avait déjà la couleur du sang, l'autre restait normal pour l'instant. Mais pendant combien de temps ? Ma voix changea un cours instant, on aurait dit un son qui sortait des ténèbres et qui faisait froid dans le dos.

    " J'ai faim... J'ai soif... "
Revenir en haut Aller en bas
Pink & Sweety Girl
avatar

Pink & Sweety Girl


Messages : 507
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Surement pas près de toi :p

Passeport de YNS
Race: Neko
Pouvoir: Flair
Maître/Esclave de: la liberté

MessageSujet: Re: La solitude n'est que passagère [PV Zero]   Mer 7 Juil - 14:30

Je sentais qu'il se battait. Ainsi près de lui, je sentais les pulsions de son coeur qui battaient fort et je vis son oeil devenir rouge. Lorsqu'il me repoussa, je me sentis bête. J'avais voulus être gentille et en voilà le résultat... Mais j'avais aussi l'impression qu'il ne le faisait pas par dégoût envers ma personne. Je baissais la tête, me sentant coupable. Je l'ai sentis se pencher vers moi il y a quelques instants, j'ai sentis sa langue sur ma peau fraiche. J'en suis restée immobile. Je suis complètement perdue. J'hésite à lui offrir mon sang pour l'appaiser ou de fuir en le laissant en plan... Je n'ai pas envie de le laisser comme ça, je n'aime pas voir les gens souffrir, ça me rapelle tellement ma mère, les nuits où je l'entendais hurler de douleur. Et quand je revois le visage tirailler de douleur de ce vampire, je ne peux m'empêcher d'y penser et de vouloir lui céder mon sang pour l'appaiser.
Mes yeux se remplissent d'eau lorsqu'il m'annonce qu'il ne faut pas lui faire confiance. Il continu en parlant de meurtrier, mais si je prends ce point de vue, ne suis-je pas moi-même une meurtrière, traquant les maîtres pour libérer les eclaves? Ses paroles m'embrouillent l'esprit, m'écarte du chemin choisit. Sa voix déclare avoir soif, faim... Je ne veux plus réfléchir...
Je choisit la voix de lui appaiser sa faim. C'est peut-être idiot, imbécile, vous pourrez me traîter de tout les noms possibles, mais c'est mon choix, et je vous demanderais de le respecter. Je retire ses mains qui me retiennent éloignée. Je m'approche et retire mes cheveux de mon cou. Je le tend et lui dit:

"Tu vois le sang qui coule dans mes veines? En as-tu envie? Eh bien lâche-toi, bois-le, mais je te demanderais juste deux choses. La première est d'accepter un cadeau, ce serait malpoli sinon et la deuxième est que tu évite de me tuer, s'il-te-plait..."

Je me place sur la pointe des pieds et attrape une de ses mains que je pose sur mon cou pour qu'il sente mon pouls, qu'il sente mon sang passer sous ses doigts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La solitude n'est que passagère [PV Zero]   Mer 7 Juil - 19:05

    Toute ma force était concentrée pour retenir mes pulsions, Alisa enleva facilement mes mains qui étaient posées sur ses épaules. J'ai levé la tête pour voir ce qu'elle faisait et je vis son cou juste devant moi. Elle me le présentait et avait même ôtait ses cheveux de là.

    "Tu vois le sang qui coule dans mes veines? En as-tu envie? Eh bien lâche-toi, bois-le, mais je te demanderais juste deux choses. La première est d'accepter un cadeau, ce serait malpoli sinon et la deuxième est que tu évite de me tuer, s'il-te-plait..."
    Je n'arrivais pas à y croire. Qu'est-ce qui lui prenait ? Mon côté Vampire profita du fait que j'étais surpris pour prendre le dessus et mon autre œil prit la couleur du sang. Alisa me prit une main qu'elle posa sur son cou. Je sentais le rythme de sa respiration mais aussi le sang qui circulait sous cette peau. Ma main se mit à caresser ce cou à la recherche du vaisseau le mieux garni dans lequel je croquerai et mon côté Vampire lui dit.

    " Tu es très courageuse jeune fille. N'as-tu donc pas peur ? "
    Mon corps approchait la tête de ce repas pendant que je continuai de lutter. Je ne voulais pas m'abaisser au niveau de mon père, cet homme qui n'a pas hésiter à essayer de me tuer pour étancher sa soif ! Ma bouche remplaça la main et la langue toucha l'endroit où je comptais déposer mes canines. Mes dents frôlèrent cette peau si douce. Et au moment où le Vampire voulut la goûter, ma main droite s'agrippa à mon cou et le fit reculer d'un pas.

    " Que fais-tu ? "
    " Je ne veux pas lui ressembler ! "
    " Si tu me tues tu y passes aussi ! "
    Le bras gauche tentait d'enlever le membre qui mettait ma vie et surtout celle du Vampire en danger mais je tenais bon.

    " Alisa, tu ferais mieux de partir. Tu ne dois pas me faire confiance. "
    " Non ! Je ne laisserai pas partir ce repas ! "

    Mes jambes continuaient de reculer jusqu'à ce que je percute un arbre et que je m'affale à ses pieds. Mon cou était déjà à moitié broyé, mais le Vampire arriva à enlever ma main et à reprendre le contrôle de mon corps. Je restais assis là et je fixais Alisa. D'ici peu de temps, ma blessure aura guéri et je pourrais gouter à son sang... Mais comment faire pour m'arrêter ?
Revenir en haut Aller en bas
Pink & Sweety Girl
avatar

Pink & Sweety Girl


Messages : 507
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Surement pas près de toi :p

Passeport de YNS
Race: Neko
Pouvoir: Flair
Maître/Esclave de: la liberté

MessageSujet: Re: La solitude n'est que passagère [PV Zero]   Mer 7 Juil - 22:39

Je le sens qui désire mon sang. Quelque chose en lui me veux, l'autre non. Je le laisse faire, je sens sa main chercher mes veines. Je le sens caresser mon cou à la recherche d'un veine. Je sens son souffle chaud près de moi. Son odeur m'est inconnue, trop de mélanges de sentiments qui brouille mon odorat. J'en ais presque mal à la tête. Une voix me dit que je suis courageuse. Ce ne peux être que Zero mais les intonnations prises ne ressemblent pas à celles de ses autres paroles. Je n'ai bizarrement toujours pas peur.
Je sens à présent sa langue venir toucher mon cou pour la deuxième fois. Je ferme les yeux, m'attendant à une certaine douleur. Mais rien ne vient. Je me retourne et le regarde, il se tient la gorge, comme pris d'une douleur. Je le regarde, sans comprendre. Je me vexais un peu du fait qu'il ne veuille pas de mon sang alors qu'avant, jamais je n'aurais accepté une chose pareille. Il me demandait de partir. Non, je n'allais pas partir! Et si je partais, je regretterais donc non. Je me rapproche d'un pas. Il souffre. Je le sais, mais je sais aussi qu'il ne me tuera pas. Au pire, je rejoindrais Maman au ciel. Je m'avance, un peu tremblante tout de même.

Je t'ai dit de ne pas refuser. Alors, s'il te plaît, ne te torture plus et boit le ce sang, c'est comme ça que tu saura si tu sais t'arrêter! Au pire, je serais comme un "essai"! Mais je... Ta tête me rapelle une personne que j'aimais beacoup qui est morte. Je l'ai souvent vue aussi torturée mentalement et physiquement, comme toi en ce moment. Alors accepte ce que je t'offre.

Je me remet près de lui et retire sa main de sa gorge. Je le regarde, presque sérieuse et m'approche de son cou. Je le mord doucement le cou et me remet droite à lui.

Essaie juste de faire aussi doucement que moi!

Je souris en le laissant prendre sa décision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La solitude n'est que passagère [PV Zero]   Jeu 8 Juil - 2:00

    Cette fille, pourquoi n'écoute-t-elle pas ? Elle avance vers moi... Ne tient-elle pas à la vie ? Quand un Vampire commence à boire le sang de quelqu'un, il est très dur pour lui d'arrêter.

    Je t'ai dit de ne pas refuser. Alors, s'il te plaît, ne te torture plus et boit le ce sang, c'est comme ça que tu saura si tu sais t'arrêter! Au pire, je serais comme un "essai"! Mais je... Ta tête me rappelle une personne que j'aimais beaucoup qui est morte. Je l'ai souvent vue aussi torturée mentalement et physiquement, comme toi en ce moment. Alors accepte ce que je t'offre.
    Quelqu'un qui me ressemblait beaucoup et qui est mort... C'était pour ça qu'elle prenait tant de risque ? Donc en faite, ce n'était pas pour moi qu'elle faisait ça mais pour cette personne que lui rappelle mon visage... Je regardais ses yeux, elle n'avait pas l'air de plaisanter. Alisa voulait vraiment servir d'encas... Elle s'approcha encore plus de moi et me mordit un peu le cou mais je ne ressentais pas cette douleur, mon cou était déjà en piteux état. Dur de faire pire...

    Essaie juste de faire aussi doucement que moi!
    Elle n'avait pas l'air de comprendre... Lui donner son sang n'était pas une aide pour lui. Il se bat pour ne pas prendre le sang d'un être humain et elle veut le contraire ?

    " Je ne veux pas savoir si je sais m'arrêter, je ne veux pas le faire. Le faire est aussi une torture. Si tu veux vraiment que je ne souffre plus, il n'y a qu'un seul moyen. "
    J'avais une respiration lourde mais ma voix reprenait peu à peu sa force, prouvant que mon cou allait de mieux en mieux. Je devais profiter du reste du temps que j'ai avant que le Vampire ne reprenne le dessus.

    " Tu dois me tuer. "
    Si je buvais son sang, je serai semblable à mon père, à ce monstre... Et si je suis ce genre de monstre, je ne mérite que la mort comme celle que je lui ai donné... La plupart des Vampires tuent sans pitié et se nourrissent de leur victime, j'étais peut-être le seul idiot à ne pas vouloir ça mais c'était ainsi !

    Par contre, mon temps est écoulé. Le Vampire reprit le contrôle et ne laissa pas à la fille le temps de réagir à mes paroles. Le cou était maintenant en parfait état et mon corps était donc en forme. Il ne manquait plus qu'à étancher cette faim. Je fis un bond en avant sur Alisa pour la plaquer contre le sol. Je maintenais ses poignets contre la terre en posant fermement mes mains dessus. En baissant la tête vers son cou, le Vampire lui susurra à l'oreille :

    " Tu vas retrouver cette personne qui me ressemble, tu devrais me remercier... "
    Mes canines s'enfoncèrent lentement dans la chair tendre de la jeune fille et se plantèrent dans la veine que je pense être la plus grosse de son cou. Je buvais son sang à pleine gorgée. C'était si bon, si délicieux... J'en veux plus, toujours plus. Au moins, elle pourrait se vanter de me plaire une fois qu'elle sera au ciel. Je ne m'arrêtais pas et continuais à aspirer son sang si succulent...
Revenir en haut Aller en bas
Pink & Sweety Girl
avatar

Pink & Sweety Girl


Messages : 507
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Surement pas près de toi :p

Passeport de YNS
Race: Neko
Pouvoir: Flair
Maître/Esclave de: la liberté

MessageSujet: Re: La solitude n'est que passagère [PV Zero]   Jeu 8 Juil - 10:38

Je m'apprêtais à repartir, remballée pour la deuxième fois. Il ne se faisait que si peu confiance? Apparemment oui, mais quoi de plus normal, cela faisait à peine quelques minutes que nous nous étions rencontrés. Je regrettais un peu de le laisser dans cet état. Mais que faire d'autre? Il s'entêtait à me rejeter depuis tout à l'heure... Une petite larme vint à couler mais il ne pouvait pas la voir, car j'était de dos.

Je n'entendis même pas le son du saut qu'il fit pour me plaquer au sol et lachais un cri. Il me mit au sol et m'attrapa les poignets. Je remarquais ses yeux qui avaient laché leur belle couleur verte pour aller en choisir un rouge sang. Son ton était différent et une voix familière en moi, celle de ma mère qui hurle à ma place. Je revis les mêmes moments qu'elle, mais à sa place. Il me susurra une phrase qui s'encra dans ma mémoire mais je ne répondis rien à cette provocation. Je préférais me taire et attendre la douleur.

Soudain je le sens, je le sens planter ses énormes canines dans mon cou. Cette sensation me fait mal au début mais je commence à m'habituer petit à petit. Je sens mon sang qui s'en va dans sa bouche, mais le pire, c'est d'entendre ce même sang, le mien, couler dans sa gorge, c'est un bruit étrange qui me fait mal aux oreilles. Je patiente ainsi, mise au sol. Je le regarde de temps en temps mais le fait de tourner la tête me fait mal.

Plus le temps passe et plus je me sens affaiblie. J'ai l'impression de vivre un journée complète d'efforts physiques en quelques minutes. A un moment, je commence à me sentir vraiment trop faible. J'essaie en vain de bouger les poignet pour le ramener à la raison et à me lâcher mais rien ne bouge, je n'arrive même plus à gesticuler pour essayer de le faire arrêter. Alors il ne me reste plus que la parole.

-Arrête! Arrête, tu vas trop loin, laisse m'en! Je...

Je m'apperçois un peu tard qu'il avait raison. Tant pis, pas le temps de reculer, mais il faut avancer. Je sens ma vue se brouiller et mon mal de crâne s'empirer. Je suis lourde et je ne me sens même plus. Je commence à m'évanouir. Il est surement allé trop loin, et je vais rejoindre Maman. Je le pense sincèrement à présent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La solitude n'est que passagère [PV Zero]   Jeu 8 Juil - 15:50

    Ma soif diminuait mais c'était si bon que je ne pouvais pas m'arrêter. Pourquoi ne m'avait-elle pas écouté ?

    -Arrête! Arrête, tu vas trop loin, laisse m'en! Je...
    Je luttais pour reprendre le contrôle, mais c'était loin d'être facile...

    * Lâche là, tu as assez bu ! *
    * Ce sang est délicieux, ça fait longtemps que je n'ai rien bu de tel. *
    * Arrête ! Rend moi mon corps ! *

    * Si c'est vraiment ton corps, pourquoi tu ne fais rien ? Tu ne vaux pas mieux que ton père ! *


    Non ! Je... Je ne suis pas comme lui ! Il faut que je batte ce Vampire qui est en moi. Il faut que je le maîtrise. Mes mains relâchèrent lentement les poignets d'Alisa. Je n'allais pas le laisser me manipuler ! Je ne suis pas comme mon père ! Mes yeux reprenaient doucement leur couleur normale et j'enlevai mes canines du cou de la jeune fille mais elle avait déjà l'air mal en point. J'avais trop bu... J'ai planté mes dents dans ma main gauche pour que le sang coule et je posé cette main sur les deux trous à l'endroit où je m'étais servi. Le sang des Vampires possède des capacités de régénérations supérieur à la normale. Cela devait permettre à Alisa de vivre.

    Je me suis ensuite assis contre l'arbre et je regardai la jeune fille en espérant qu'elle retrouve ses forces. Je léchai ma main pour recueillir le sang qui s'y trouvait encore mais je ne m'occupais pas des quelques gouttes autour de ma bouche qui appartenaient à Alisa. J'attendis qu'elle se réveille pour lui dire de ma voix normale, dénudée de sentiment.

    " Je t'avais prévenu, tu ne dois pas me faire confiance... "
    Je n'avais pas su me retenir. Il avait raison, j'étais comme mon père. Un monstre sanguinaire qui vit pour tuer... Je ne supportais pas cette idée et j'avais les larmes aux bords des yeux mais ils ne sortaient pas. Je les gardais à l'intérieur.

    " Tu vois, je suis un monstre... Tue moi s'il te plait. Je ne mérite pas de vivre... "
    J'ai ôté la vie à mon propre père car il était un monstre qui avait même tenté de me manger. Pourquoi je mériterais mieux que lui alors que je n'ai pas pu me retenir de boire le sang de cette fille ? Moi qui me donnait tant de mal pour ne pas boire le sang de ces êtres qui ressemblent aux Humains, je suis bien lamentable...
Revenir en haut Aller en bas
Pink & Sweety Girl
avatar

Pink & Sweety Girl


Messages : 507
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 25
Localisation : Surement pas près de toi :p

Passeport de YNS
Race: Neko
Pouvoir: Flair
Maître/Esclave de: la liberté

MessageSujet: Re: La solitude n'est que passagère [PV Zero]   Mer 11 Aoû - 12:49

Je me sentais revenir. Je rouvris doucement les yeux, pour les refermer de suite. Le lumière m'aveugla un instant. Je réouvrit lentement les yeux, trouvant la lumière moins puissante cette fois si. Je me relevais. Mais peut-être un peu trop brutalement car des étoiles de couleurs vinrent gêner ma vision et étourdir mon esprit quelques secondes. Il était toujours là, devant moi. Je n'entendis pas ses premières paroles, trop occupée à agiter ma main devant mes yeux pour chasser les étoiles. Puis je le regarde intensemment. Il souffre, je l'ai fais souffrir. Je ne fais que faire souffrir les gens... Je suis aussi horrible que tout ces maîtres sans foi ni loi...

Il me parle de monstre, de mérite... Mais c'est moi qui ne mérite rien! C'est moi le monstre! Il n'y est pour rien! ... Et cette situation qui devient de plus en plus ridicule... J'en souffre moi aussi du simple fait de l'avoir fait souffrir... Je suis pathétique. Il voulait que je le tue? Je réprimais un sourire. Il faut dire que je lui avais moi-même demandé inconsciemment de me tuer. Mais je ne le ferais pas. Je ne voulais pas qu'il meure. J'eu un flash, une espèce d'absence. Je fermais les yeux et les rouvrais. J'essuyais les deux petites larmes de sang qui coulaient de mon cou. Mon coeur aimait Zachary, je le sais, j'en souffrais de ne pas le voir. Je l'aimais tellement, sans savoir si lui m'aimait. A vrai dire, qui pourrait aimer une créature telle que moi? Personne! Je la connais la réponse! Bref, malgré cet amour que je lui portais, j'avais une idée de comment éteindre notre rencontre et le sang qui en avait coulé. Je me rapprochais une nouvelle fois de lui et passais lentement le dos de ma main froide et presque squelettique par le manque de nourriture et me mettais sur la pointe des pieds. Je l'embrassais un instant, fermant les yeux et me retirais de ses lèvres.

"Je suis désolée, mais je n'assassine pas les innocents..."

Et sur ce, je reculais d'un pas, deux pas, trois pas et me retournais, partant du côté opposé à lui en marchant. Je n'avais pas envie de me presser. Je m'arrêtais, me baissais, ramassais mon sac, devenu sale avec la poussière et reprennais maintenant mon chemin, la tête vide, à présent à une dizaine de mètres de Zero.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: La solitude n'est que passagère [PV Zero]   Dim 22 Aoû - 22:34

    Alisa s'approchait lentement de moi. Je pensais qu'elle allait alors me tuer comme je venais de lui demander. Mes yeux se fermèrent, se préparant ainsi au départ. C'était bizarre. Tout en sachant que ma dernière heure approchait, je n'avais pas peur et je n'opposerais aucune résistance. Je suis las de cette existence. Au moins, je ne pourrais plus faire de mal à personne.

    Je sentis quelque chose dans mon dos que je reconnu comme une main. Je m'attendais alors à perdre la vie. Mais à la place de ça, quelque chose qui avait l'air délicieux effleura mes lèvres. Mes yeux s'ouvrirent et je compris sans trop comprendre ce qui se passait. L'Hybride venait de m'embrasser, mais j'ignorais pour quelle raison. Je l'avais presque tuée et elle m'offrait un baiser. Je ne comprenais pas...

    "Je suis désolée, mais je n'assassine pas les innocents..."
    Le baiser avait pris fin et Alisa s'éloignait doucement de moi. J'étais toujours assis contre l'arbre, immobilisé par cet événement. Bien que je ne pouvais plus voir la jeune fille, je la suivais à son odeur. Elle se trouvait à une dizaine de mètres lorsque je me suis levé. En quelques enjambés, j'étais à son niveau. Ma bouche était ouverte mais aucun son en sortit. Je voulais lui demander une explication, mais je n'y arrivais pas.


    [Désolé pour le post court, mais je n'avais pas d'inspiration...]
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La solitude n'est que passagère [PV Zero]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La solitude n'est que passagère [PV Zero]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuutou No Shima :: Parcs et forêts-
Partenaires
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit