AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 L'esclave, le maître et le chasseur (PV: Ayane/Lelouch/Crow)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Esclave timide et fragile
avatar

Esclave timide et fragile


Messages : 227
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 27
Localisation : N'importe où, fuyant la demeure des Vi Britanni.

Passeport de YNS
Race: Ex-humaine / Vampire
Pouvoir: Ses ailes de chauve-sourie (Ex. Voler, se faire un bouclier avec, faire un courrant d'air)
Maître/Esclave de: Esclave de Lelouch Vi Britannia.

MessageSujet: L'esclave, le maître et le chasseur (PV: Ayane/Lelouch/Crow)   Lun 28 Juin - 0:33

La nuit fut bien longue, la jeune, et nouvelle vampire, dormait à point fermé suite à sa soirée mouvementé en sensation forte avec son maître. Elle était épuisée au point de sommeiller une journée entière, fort heureusement sans cauchemar, se réveillant à la tombé de la nuit, les rayons orangés traversant les fenêtre de la chambre. Ayane ouvrit doucement les yeux, se les frottant délicatement et baillant fortement. Le vampire n'était pas là, voilà qui était rassurant, il devait être occupé avec une autre servante à faire…se qu'il fait d'habitude. Elle se sentait si mal dans ce manoir, elle avait la peur au ventre de voir son maître arriver dans la pièce.


Ayane finit par se lever, voyant sur ses vêtements de soubrettes sur une chaise. Voilà se qu'était sa vie maintenant ? être la servante d'un vampire cruel et sanguinaire ? Un jouet sexuel ne servant qu'à divertir ? Elle regarda la tenue avec dégout, mais n'avait pas le choix que de la mettre, il y avait rien d'autre. La jeune fille commença par mettre des sous-vêtements neufs, bleu à rayures blanches, suivit de la robe noir, très courte, avec un profond décolleter, la recouvrant d'un tablier blanc autour de la taille, suivit du porte jarretelles et les bas blanc. Les Penny Loafers à ses pieds, le nœud papillon noir autour du cou et la coiffe sur la tête. Elle soupira, elle détestait vraiment ses habits olé-olé. Elle se dirigea ensuite vers la porte, elle était ouverte, voilà qui était surprenant, mais tant mieux. Ayane sortit alors de la pièce, une petite visite des lieux s'imposait. Elle vit d'autres servantes sur sa route, alors qu'elle visita chaque pièce du manoir, et coup de chance, elle tomba dans le bureau du vampire.

C'était ici qu'elle vit pour la dernière fois son père et qu'elle sauta par la fenêtre pour s'enfuir. Elle fit le tour de la salle, lorsqu'une mallette sous le bureau attira son attention. Sa grande curiosité, qui était un de ses défauts, fit qu'elle la pausa sur le pupitre, l'ouvrant et regardant le contenue avec surprit. De l'argent, tout plain d'argent qui lui donna une idée. Ayane jeta un coup d'œil autour d'elle avant de mettre des billets verts dans son soutien-gorge et sons sa tenue. Certes, c'était du vol, ce qui était la première fois d'ailleurs, mais si elle devait s'enfuir, autant que se soit pas le porte-monnaie vide. Elle remit la mallette à se place et quitta discrètement la salle. Elle continua sa visite, sa tenue de soubrette la faisant fondre dans la masse, recherchant une pièce bien particulière, et finalement, elle la trouva enfin.

La buanderie...en plus elle avait de la chance, il n'y avait personne. Elle commença les recherches dans les corbeilles à linges propres, ne trouvant pour le moment que des vêtements de soubrette. Elle regarda dans ceux des autres filles du manoir, et finit par trouver un ensemble à sa taille. Maintenant le passage du plan le plus difficile, la fuite. Elle cacha les habits en les enroulant d'un drap de lit, marchant tranquillement en direction de l'étage, à la recherche d'une fenêtre ouverte. Passer par le jardin serait trop risqué. Le soleil était couché, la nuit prit place, voilà qui était encourageant. Ayane trouva une fenêtre, fermant la chambre derrière elle, la vampire fit sortit ses ailes de chauves-souris de son dos. C'était maintenant ou jamais. Elle fonça vers la liberté, sautant dans le vide avant de déployer ses ailes. Elle ne volait pas très bien, mais assez pour s'éloigner du manoir et se pauser dans la forêt. Après un atterrissage en catastrophe dans un sapin, la jeune fille, une fois les deux pieds au sol, changea vite de vêtements. Elle mit une robe orangée allant jusqu'aux milieux des cuisses, et à fines bretelles. Une veste en jean bleu recouvrant ses épaules, et lui permettant de mettre l'argent dans les poches. Et des ballerines aux pieds, de la même matière que le veston.


Spoiler:
 

Ayane en soupira de soulagement de retirer cette affreuse tenue d'esclave, ainsi que la coiffe sur la tête, les laissant dans les bois alors qu'elle courra en direction de la ville. Après plusieurs minutes de course, la jeune fille arriva au centre ville. Elle se sentait fatigué, affamé et surtout, assoiffée. Elle entra donc dans un supermarché, regardant les rayons avec curiosité. Elle prit quelques onigiri (Boule de riz) et en se dirigeant vers la caisse, elle vit d'un air choqué, dans les choix des boissons, des poche de sang. Le liquide rougeâtre lui fit énormément envie, sentant sa soif plus grande que jamais. Elle resta devant ses poches, hésitante, même après mure réflexion, si elle n'en prenait pas, elle risquerait de sauter sur la première personne dans une ruelle sombre sûrement. Elle prit finalement cinq poches, passant à la caisse l'air énerver de se rappeler qu'elle était une vampire à présent.

Ses yeux étaient rouges et ses longues canines étaient parfaitement visible alors qu'elle dégusta son repas, et tout particulièrement les pochettes de sang, assit sur un toit, le visage en direction du ciel étoilé. Le goût ne valait pas le sang frais de son maître, mais c'était mieux que rien, et mieux que d'enfoncer ses crocs dans le cou de victimes innocentes. Ses ailes étaient rangées dans son dos, se faisant discrète sur le toit alors qu'elle dirigea son regard vers les passants. Que faire maintenant ? Elle réfléchit, sirotant le liquide qui calma ses pulsions, le regard vide sur les citoyens alors qu'elle entama sa cinquième pochette de sang.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur esclavagiste
avatar

Fondateur esclavagiste


Messages : 2089
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 29
Localisation : Toujours derrière toi pour te surveiller

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Hémoglobine et le Kick
Maître/Esclave de: Maitre D'Ayane et Sarah

MessageSujet: Re: L'esclave, le maître et le chasseur (PV: Ayane/Lelouch/Crow)   Mar 29 Juin - 12:33

Le réveil fut délicat, après quelques rayons de soleil frappant le visage de l'être de la nuit, ce dernier sortit des draps en observant la personne à ses côtés. Encore une nuit pleinement satisfaite et cette fois avec son esclave à l'esprit rebelle qui ne voulait pas encore comprendre et admettre le rôle qu'elle aurait pour le restant de sa vie. Ayane ne cessait d'aiguiser sa curiosité, son intérêt particulier ainsi que l'envie de la soumettre davantage à ses envies. Jetant un dernier regard sur la jeune fille dormant paisiblement, le vampire sortit du lit pour s'habiller dans son habituel ensemble simpliste, d'une chemise blanche ainsi que d'un pantalon noir léger, avant de se rendre dans une réunion avec ses confrères à la tour des dirigeants. Il serait bien resté pour s'amuser encore un peu mais la nécessité de prendre soin de l'île était aussi une priorité. Quel dommage mais après tout, il pourra conserver des forces avant de retourner jouer avec la nouvelle vampire une fois rentrer. S'en allant finalement, la réunion n'eut aucun problème et l'espoir qu'Ayane se décide enfin de travailler comme il se devait au manoir, hantait l'esprit de notre vampire dictateur.

Après des heures interminables pour refléter le système capitalisme par une réunion amenant les plus grands sadiques de l'île à s'entendre sur des points divers, Lelouch vint à rentrer chez lui tout en contrôlant que rien ne soit mal fait. Les servantes les plus dévouées se courbèrent pour un salut respectant son statut en parlant toutes en même temps pour souhaiter la bienvenue au maitre pendant que d'autres, plus récemment achetées, ne vinrent même pas à faire acte de présence. La correction était le plus grand des travaux. Allant à l'étage supérieur, le vampire traversa quelques pièces avant qu'une esclave vint à sa rencontre. Elle semblait essoufflée dû à une course dont la nature ne semblait pas encore évidente pour le maitre observant le souffle haletant de son antagoniste. Dans l'espoir de trouver les mots pouvant rendre la colère future du maitre plus magnanime, l'esclave prit le temps de chercher des mots. Son regard décrivait bien la peur en observant tous les éléments du décor puis annonça:

"La nouvelle...Ayane Mishirame...Est introuvable et semble avoir pioché dans la mallette de votre bureau..."

"Quoi?!!"

Une surprise sans égal, une liberté prise sans son accord mais surtout en piochant dans des fonds qui furent réservés pour bien des choses mais pas dans la liberté de consommation des esclaves. Surtout que ces fonds là furent nécessaire pour une transaction primordiale avec un riche seigneur des enfers dont il ne se devait de manquer un centime...Ce fut la goutte de trop qui fit déborder le vase. Se dirigeant rapidement dans son bureau, le vampire se rendit compte de la vérité et afficha un visage terrifiant, une aura sombre entourant la carrure de l'homme qui pouvait ne signifier qu'un danger pour la fuyarde. Lelouch serra les dents par la colère et cassa une partie de son bureau en frappant puissamment sur tout ce qui passait entre ses mains et la jeune esclave n'y échappa pas. Elle se fit ruer de coups sous les insultes. La jeune femme se mit en boule pour minimiser la douleur mais les pleurs n'y échappèrent pas pendant qu'elle bafouillait toutes sortes d'excuses pour on ne sait quelle raison...Surement que cela apaiserait le vampire ou encore qu'elle tentait de se convaincre qu'elle aurait dû surveiller la nouvelle mieux que ça mais dans tous les cas, la colère du vampire ne s'estompa nullement. Il ne fallut que quelques minutes avant que le pieds cessa de détruire le corps de la jeune fille recouverte de sangs et le maitre des lieux tourna la tête vers l'entrée afin de s'y diriger:

"Cette garce! Je vais la bouillir dans de l'huile, la démembrer sous diverses tortures et la faire dévorer par les démons de rangs inférieurs! Ayane!!!"

Allant jusqu'à l'entrée, le vampire demanda à la chauffeuse de se dépêcher de l'emmener en ville afin qu'il puisse rapidement mettre la main sur cette nouvelle vampire. Elle allait souffrir comme jamais tant qu'il restait dans cette colère sans précédents mais bon, peut-être que le trajet aurait des effets bénéfiques qui feront de l'homme un être plus calme. Bon, elle était entrée dans le bureau sans sa permission, piocher des fonds nécessaire pour un échange avec un démon renommé des enfers puis prit la fuit pour échapper à son autorité...Mais il serait surement clément et ne la fera souffrir que très peu...Enfin si mais ne la tuerait pas. Après quelques minutes à arpenter la rue, le jeune homme d'apparence prit la décision de continuer à pieds tout en ordonnant à la jeune femme de l'attendre sinon elle subirait un châtiment violent. Il n'était pas à apte à être doux cette fois-ci tant qu'il ne reverra pas l'esclave qu'était la jeune fugueuse. L'enfer serait un paradis à côté de ce qui l'attendait et les pas furent rapides par le vampire qui passa devant le peuple tout en affichant un visage de haine qui signifiait "ne m'approchez pas sans bonnes raisons!"

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuutou-no-shima.forum-actif.net
♠~Big Boss~♠
avatar

♠~Big Boss~♠


Messages : 492
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 28
Localisation : Right behind ya~♥ !!

Passeport de YNS
Race: Démon
Pouvoir: Création d'Illusions par le Toucher
Maître/Esclave de: ma chère Ryôfu et ma tendre Emy~♫

MessageSujet: Re: L'esclave, le maître et le chasseur (PV: Ayane/Lelouch/Crow)   Mar 29 Juin - 19:10

Mesdames, Mesdemoiselles, Messieurs! Bienvenue aujourd'hui en direct de l'île Yuutou No Shima ou ce déroule une chasse unique opposant un Rebelle Hybride-Canin au chasseur de rebelles aussi nommé Démonspérado: Crowley Naesala! Le rebelle cours à une vitesse impressionnante au beau milieu de la rue, coursé par une malade mental armé de deux P90, arme militaire anti-terroriste de 50 balles. Un recul terriblement faible et une puissance de feu dont on ne se plaindra pas! Sans oubliez que ces deux armes sont équipées d'un viseur créer par le démon! Mais il porte aussi sous sa chemise un Dan Wesson PPC, revolver 6 coups avec une puissance de feu épatante! Pas de viseur, juste une misérable pièce de fer. La capacité en munition est peut être très limité mais la cadence de tir est monstrueuse! En effet, le revolver est l'arme de prédilection du chasseur qu'est Crowley! Après se récapitulatif, passons maintenant à l'action! La vraie!

Le rebelle avait été débusqué par le démon alors qu'il était en train d'égorger un pauvre incube qui n'avait rien demander à la vie...Baah, si il était mort, c'est qu'il était faible. Un démon faible est un paradoxe donc c'était une erreur de la nature. Par déduction, il ne méritait pas de vivre! Quoi qu'il en soit, après avoir tuer au couteau l'incube, le démon l'intercepta d'une droite monumentale, le faisant valser à l'autre bout de la rue dans un bruit sourd que le démon appréciait beaucoup. Une fois arrivé dans la grande rue à effort de mandales, le rebelle se mit à courir pour échapper au démon. Grave erreur! Personne ne lui échappe! Crowley sortit de la petite ruelle et vit alors le Rebelle se barrer en courant. Affichant sur son visage un sourire de défi et narquois, il se mit à courir après ce rebelle en cette nuit si peu agitée.

Le rebelle courait frénétiquement sans même se soucier de son souffle. A un rythme pareil, quelle que soit son endurance, il se fera à un moment ou à un autre chopé par le chasseur qu'était Crowley puis exécuté...plus ou moins sauvagement. Ne trouvant pas vraiment d'abri dans la rue, le rebelle se mit à escalader une maison en utilisant les fenêtres comme appui. Ce léger temps ou il ne courait pas fit que Crowley dégaina son arme et tira dans son dos, ne touchant rien d'autre qu'une côte et pas d'organe vital...dommage. Le Rebelle hurla de douleur avant de se remettre à courir, bondissant de toits en toits...Et le chasseur le suivit! Il sauta sur la fenêtre d'une maison, puis en pleine course prit appui sur le rebord de la fenêtre pour bondir sur un autre rebord de la maison voisine et un dernier bond enchaîner d'un attrapage du bord du toit de la main lui permit de rejoindre le rebelle...ça continuait!

L'hybride courait sans s'arrêter, sautant lorsqu'il le fallait, il était pisté par ce démon qui ne prenait pas le temps de le viser. Il ne tirait même pas à vrai dire! Pourquoi? Parce que sinon il serait ralentit et dans l'hypothèse ou il raterait le rebelle, ce dernier ne manquerait pas de se barrer en sixième vitesse! Mais un détail vint jouer les troubles fêtes....Dans sa course, le rebelle se mit à aller de moins en moins vite...l'épuisement, dommage! Le démon accéléra et sauta en avant, frappant le dos du rebelle d'un coup d'épaule...le problème? Ils vinrent percuter une jeune femme qui n'avait rien à faire sur ce toit! Les trois zigotos furent alors entraînés dans une roulade et s'écrasèrent depuis le toit au beau milieu d'une rue...Aïe...

Mais le rebelle n'avait pas dit son dernier mot! Il se releva tant bien que mal, respirant bruyamment à cause de la reprise de souffle. Il titubait à cause du choc mais aussi à cause du sang qu'il perdait par la faute du démon. Il fit une dizaine de pas dans la rue, tentant probablement de fuir à nouveau...mais une chose lui fut fatale. Une balle qui lui traversa la cuisse...Le rebelle tomba à genoux, effaré. Mais le pire était à venir! Crowley se releva directement, encore en forme! Il se dirigea vers le rebelle...et lui prit son couteau après lui avoir tirer une balle dans la main. Une fois ce couteau de chasse dans les mains, il ricana sournoisement...et planta la lame dans le torse de l'hybride, avant de la faire descendre d'un coup! Il enchaîna en enfonçant sa main dans cette fente béante...et lui arracha l'estomac dans un geyser abominable de sang! Le démon laissa l'organe retomber au sol...et alla faire quelques pas vers le lieu du crash, tâcher de ce sang hybride...il fixa la jeune femme encore à terre, se grattant la tête. Pas un mot, pas un bruit, rien...Il était juste en train de ce remettre du plaisir qu'il avait éprouver à tuer ce rebelle!...Mais le mieux, c'était que la suite allait être...monstrueusement bien pour le démon!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave timide et fragile
avatar

Esclave timide et fragile


Messages : 227
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 27
Localisation : N'importe où, fuyant la demeure des Vi Britanni.

Passeport de YNS
Race: Ex-humaine / Vampire
Pouvoir: Ses ailes de chauve-sourie (Ex. Voler, se faire un bouclier avec, faire un courrant d'air)
Maître/Esclave de: Esclave de Lelouch Vi Britannia.

MessageSujet: Re: L'esclave, le maître et le chasseur (PV: Ayane/Lelouch/Crow)   Mar 29 Juin - 22:09

Ayane était toujours assit sur le toit, pensive, finissant de siroter la poche de sang à présent vide. Au moins elle n'avait plus soif pour un moment, mais il lui faudrait plus de pochette comme celle-ci pour les prochains jours, mais comment ? Son maître n'accepterait jamais qu'elle boive ce sang bas de gamme afin de calmer ses pulsions vampiriques. Il n'avait pas très bon goût, voir mauvais comparer au plasma des Vi Britannia, mais au moins elle n'avait plus cette sensation de dégout. Son regard rougeâtre fixa les passants, essayant de penser à autre chose que son maître…mais impossible, elle n'y arrivait pas, elle était hantée par ce violeur, assassin et pervers. Tout un coup, des coups de feu lui fit retrouver ses esprits, regardant de gauche à droite. Ça devait être courant, sûrement…et elle aussi allait certainement être traquer un soir, par Ohm encore une fois peut-être, ou Lelouch lui-même. Son esprit était de nouveau perdu dans ses pensées, mettant ses jambes contre sa poitrine et pausant son menton sur ses genoux. Elle ne voulait plus jamais le revoir, elle préférait encore vivre dans les rues dangereuses de la ville que d'être auprès de lui, dans le manoir. Si seulement…non ! Elle ne devait pas tuer ! Elle avait promit à son père de ne pas être comme eux, comme les démons ! Elle devait fuir cette île c'est tout ! Mais…comment ?

Ayane réfléchissait pendant plusieurs minutes, les yeux fermés sur le monde. Lorsqu'un bruit de pas, courant sur le toit, attira son attention. Cependant, à penne elle tourna la tête qu'elle vit deux hommes la percuter de plain fouet. Un hurlement de surprit et de douleur se fit entendre durant la roulade sur les tuiles. La jeune vampire se retrouva sonnée, sa chute se terminant sur le rebelle qui amortit le choc. Celui-ci la poussa de coté avant de s'enfuir. La demoiselle resta allonger à plat ventre un court instant, se redressant et se retrouvant à genoux face aux deux homme. Elle regarda d'un air choqué l'individu armé tirer une balle dans la main de l'inconnu qui était déjà bien amoché. Il ramassa le couteau, laissant échapper un ricanement sournois qui donna des frissons, il n'allait quand même pas ? Hélas oui, Ayane regarda, les yeux grands ouverts, le couteau s'enfoncer dans le torse de l'homme, le descendant d'un cou sec qui laissa la demoiselle sans voix. Ses yeux exprimèrent une crainte immense, un air des plus choqué et horrifier en voyant la main entrer dans cette fente, avant de voir l'estomac arracher de ses entrailles, suivit du sang qui gicla comme un geyser du corps meurtri. Ayane resta muette, à deux doigts de l'évanouissement, se sentant étrangement très mal, des larmes commençant à couler de ses yeux.



Vraiment, elle n'avait jamais vu ça. Le gore n'était pas son truc, le sang non plus d'ailleurs, elle avait espérait ne jamais voir une scène comme celle-ci, mais trop tard. Et lorsque son regard rouge croisa la sien…elle craqua.

"KYAAAAAAAAAA!!!"

Un hurlement de terreur résonna dans toute la ville, un crie d'horreur à en donner des frissons, preuve de son immense peur, alors qu'elle se releva à toute vitesse. La panique lui faisait perdre tous ses moyens, une fois debout, elle commença à courir dans la direction opposée de l'assassin, courant comme si…comme si elle avait peur d'être la prochaine victime. Elle pensa sur le coup qu'il était peut-être un tueur en série ? Mais qu'importe, il était dangereux, se qui était une raison bien suffisante pour le fuir. Ayane sillonna les rues étroites de la ville, perdue, le souffle rapide et le regard flouté par les larmes. Mais elle s'arrêta tout un coup, tombant à genoux au sol, la main devant sa bouche. Les images de la boucherie de tout à l'heure défilèrent au ralentit dans sa tête…tout ce sang…l'estomac…la mort. La jeune fille sentit un haut de cœur, régurgitant son repas.


La jeune vampire essaya de reprendre son souffle, à quatre pattes au sol et l'air essoufflé. Elle n'avait pas tâché ses nouveaux vêtements, mais son esprit souffrait énormément de ses nouveaux souvenir noirs, tâchant ses pensées qui lui donna un sérieux mal de tête. Ayane se redressa, l'estomac ballonné, marchant en appui contre les murs. sa main droite sur son ventre, l'autre l'aidant à rester debout. Elle devait s'éloigner de cet homme, du danger, se mettre à l'abri, quelque part, n'importe où…maudit soit cette île…Yuutou no shima.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur esclavagiste
avatar

Fondateur esclavagiste


Messages : 2089
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 29
Localisation : Toujours derrière toi pour te surveiller

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Hémoglobine et le Kick
Maître/Esclave de: Maitre D'Ayane et Sarah

MessageSujet: Re: L'esclave, le maître et le chasseur (PV: Ayane/Lelouch/Crow)   Mer 30 Juin - 14:05

Une recherche minutieuse fut effectuée, cherchant dans tous les endroits où pourrait se rendre la jeune fugueuse, mais plus vraiment dans un esprit de violence mais simplement parce que l'île n'était pas un endroit sûr surtout pour une jeune femme. Lelouch tenait à retrouver Ayane en un seul morceau et non violée ainsi que dévoré par le premier être dépourvu de bon sens qui croisera sa route. Usant de son autorité pour faire parler toutes les personnes croisées, le maitre vint finalement à un commerce qui eut comme cliente la recherchée. Elle aurait fait l'achat de quelques poches de sangs de qualité abjecte pour ensuite s'en aller. Apparemment sa faim commençait à prendre de l'intérêt pour la nouvelle vampire qui achetait ce genre de choses sans craintes. Un client approcha de la conversation pour donner de plus ample renseignements sur la jeune fille, pour ne pas louper l'occasion d'avoir la reconnaissance d'un des maitres de l'île, et expliqua qu'il la vie manger sur un toit avant de se faire agresser...Mais il n'était pas réellement sûr de lui pour la dernière partie de l'histoire mais en tout cas, apparemment, elle fut emporter par un homme sans explications plus précises. C'était toutefois mieux que rien et le maitre donna quelques billets aux deux hommes pour récompenser leur loyauté et courut ensuite sur le toit où Ayane fut repéré pour la dernière fois.

Ce n'était pas tellement difficile de retrouver sa trace à partir de là car l'objet de ses recherches fut tout en bas, dans une ruelle avec apparemment un homme violent s'approchant d'elle. Une aura meurtrière naquit aussi autour de la carrure puissante du maitre de l'île pouvant pétrifier de peur tous les êtres de rangs inférieurs. Que se passait-il? Un être mort non loin de l'inconnu et comme on ne pouvait définir réellement les intentions de cet être inconnu, Lelouch sauta majestueusement du haut du toit afin d'atérir aux côtés de son esclave personnelle. Tendant un bras pour soutenir la carrure épuisée ou plutôt pétrifiée de la jeune fille, le maitre lui adressa un regard qui signifiait la prise en charge de la situation. Elle semblait avoir vu le Diable en personne, pourtant il n'y avait que lui pouvant avoir un tel rôle dans sa vie et se questionnait maintenant sur l'identité de ce parfait inconnu. Il semblait puissant mais le plus impressionnant était l'aura mystérieuse qui s'en dégageait de lui. Le vampire avait vu nombre d'adversaire en mille ans mais jamais une telle aura ne lui parvint, il ne comprenait pas ce qu'il se passait mais ce qui était sûr, c'est que si la raison ne stoppera pas l'adversaire alors le sang se versera. D'une voix grave et autoritaire, l'être ayant le rôle d'un des trois dirigeants s'adressa à son interlocuteur sans vérognes:

"J'ignore qui tu es et tes intentions en habitant sur cette île..." un petit instant de silence se plaça dans le dialogue avant qu'il ne reprenne tout en rapprochant son esclave de son corps "mais je ne permettrais à quiconque de toucher à mes esclaves!"

C'est vrai quoi, la seule personne pouvant avoir l'autorisation de toucher ses esclaves n'était autre que Lelouch et quiconque avait autre intention que celle-ci verrait sa vie défiler devant ses yeux. Matérialiste et égoïste, il était le seul à pouvoir les toucher mais aussi les désirer, leur montrer le sens de la vie mais aussi que le monde était cruel. Cela fera une leçon à Ayane qui comprendra désormais que le monde l'entourant était dangereux et que la seule personne pouvant la protéger était son maitre. Observant le cadavre derrière l'homme, l'hémoglobine imprégnant les vêtements de l'inconnu, le maitre de l'île était bien curieux d'en savoir plus sur ce qui englobait l'existence mais aussi le quotidien de cet être qui semblait avoir un potentiel militaire important...Peut-être du même niveau qu'Ohm? A voir mais un combat dans cet endroit et en protégeant son esclave serait compliqué cependant, il se devait d'honorer le titre de noblesse des Vi Britannia:

"Décline ton identité et aussi la raison te poussant à tuer cet esclave derrière toi."

Lelouch n'avait pas prit conscience qu'il pouvait s'agir d'un rebelle mais prétendait plutôt croire qu'il s'agissait plutôt d'un maitre apprenant l'éducation à son esclave en le tuant sauvagement. Des pratiques de barbares mais dont chacun avait le droit d'usage. Mais la curiosité englobait l'esprit de notre héros qui voulait vraiment savoir ce qui s'était passé. A son geste, le vampire n'avait pas encore eut conscience qu'il agissait plus comme une personne raisonnable que comme un maitre en voulant à son esclave de sa fugue et du vol d'argent important.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuutou-no-shima.forum-actif.net
♠~Big Boss~♠
avatar

♠~Big Boss~♠


Messages : 492
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 28
Localisation : Right behind ya~♥ !!

Passeport de YNS
Race: Démon
Pouvoir: Création d'Illusions par le Toucher
Maître/Esclave de: ma chère Ryôfu et ma tendre Emy~♫

MessageSujet: Re: L'esclave, le maître et le chasseur (PV: Ayane/Lelouch/Crow)   Sam 3 Juil - 21:12

Le démon restait debout, fixe, se grattant la tête...la jeune femme avait beau avoir un air humain, et une légère puanteur d'humanité, il sentait...une autre odeur tout aussi désagréable que rejette les humains transformés en vampires...bordel, quel mélange insoutenable! Le démon avait envie démesurée de vomir en voyant ce résidus de vampire; cette création plus qu'imparfaite...il posa alors sa main sur sa bouche, afin de tenter de faire disparaître cette pensée...Mais sa folie meurtrière était encore présente. Et ça ne passait pas inaperçu! Son oeil gauche, d'un azur naturellement profond, se fermait nerveusement à moitié. Ceci témoignait de l'état nerveux du jeune homme mais aussi de l'excitation qu'il avait ressentit en tuant ce misérable rebelle! Ses cris, ce sang...son autre oeil, d'un rouge terriblement malveillant, réagissait aussi. La pupille tremblait et donc, l'oeil aussi. C'était probablement Darkness qui se mettait à rire. L'imagination et la façon de faire de Crowley l'amusait énormément! Et pour finir, le troisième signe: Sa bouche. Le démon esquissait un sourire qui disparaissait aussitôt, mais...ça suffisait à montrer que le démon voulait rire et qu'il avait prit un malin plaisir à massacrer le rebelle...

Mais la suite fut dix fois plus intéressante. En effet, le visage de la jeune femme s'était déformé sous le coup de la terreur probablement. Une expression qui fit s'ouvrir les yeux du démon qui fixait maintenant la jeune femme avec des yeux rond, comme un animal ébahit devant des pierres brillantes...Mais le peu de stabilité de Crowley s'envola avec le cri de terreur de la petite vampirette. Le démon se mordit les doigts violemment en souriant follement de la voir fuir! Ce cri et cette réaction étaient...jouissifs! Darkness, évidemment, encouragea le démon dans son élan meurtrier en marquant la jeune femme du statut de "Complice probable du Rebelle". Et cela fit repartir Crowley au quart de tour. Il coursa la vampirette et freina lorsqu'il la vit s'arrêter dans une ruelle terriblement peu fréquentée de tous. Le meilleur moment fut lorsqu'elle régurgita son repas. Le démon eut un rire nerveux et fou à la fois avant de laisser quelques paroles s'échapper d'entre ses lèvres:

"Terrifiée? Attends de voir la suite!"

Le démon s'apprêta à sortir son arme...mais il vit alors un type sortir de nulle part. Un...vampire! C'est ce qu'il déduisit lorsque ce dernier lui fit son mini-discours dont il se foutait éperdument. Si il avait pas sa dose de sang, ça allait faire mal... Mais lorsque le vampire parla, il compris que c'était un maître, la jeune femme une esclave...et que tout deux avaient constaté le massacre! Le démon frémit en croisant le regard du vampire. Son sourire restant accroché à son visage...Il ricana nerveusement en sentant cette aura meurtrière se répandre dans la rue. Mélangée à sa folie, l'ambiance était on ne peut plus...terrifiante! Le démon dit alors, juste après son ricanement:

"Si tu ne veux pas que ton esclave se prenne des coups forts dangereux, ne la laisse pas traîner en ville seule de la sorte Coco"

Coco...oui, ce surnom avait pour seul objectif d'ennuyer le vampire. De le provoquer...mais le démon analysa une nouvelle fois son odeur. Humant l'air environnant, il sentit bien l'odeur caractéristique des vampires...l'odeur répugnante de la jeune femme...mais aussi un..une...Aaah, difficile de trouver les mots! Ce que le démon sentait dans cette odeur vampiresque se mêlait à un certain...raffinement. Le genre de choses que seuls les vampires nobles et de sang en ligne droite possède...Et le démon réalisa alors en même temps que Darkness qu'il s'adressait l'un des trois fondateurs de cette île: Lelouch Vi Britannia. Darkness se mit alors à parler à Crow qui ne se dérangea pas pour répondre en tournant la tête, fixant le mur contre lequel Darkness s'appuyait d'un bras:

"Lelouch Vi Britannia...Un vampire pervero-sadique dans le genre à ne penser qu'avec sa bite!

-Je ne sais pas, et je m'en fous Darkness. Si tu permets..."


Le démon regarda dans les yeux le vampire et s'inclina respectueusement face à lui. Du tout au tout mais c'est comme ça qu'il était. Le respect était catégorique pour lui et il allait donc faire preuve de ce respect envers Lelouch. Une fois incliné, il dit alors:

"Excusez moi de mon manque de politesse. Je me nomme Crowley Naesala. Démon en quête de meurtre et de sang. Et l'espèce de tas de chair inerte dérrière, c'est un rebelle que je me suis donné une joie infinie de charcuter! Je ne les supporte pas...et la raison pour laquelle je coursais votre esclave était assez simple: Je la prenait pour une complice. Excusez moi de ce comportement, mais être fou n'arrange pas mon problème de pulsions meurtrières...vous m'en voyez navré."

Après ce petit discours, le démon se redressa. Son regard ne lâchait pas Lelouch et son esclave, même si ses tics nerveux étaient toujours présents. Darkness, lui, était passé dans le dos de ces derniers. Invisible et immatériel, il regardait Lelouch de bas en haut et vice-versa. Pour ce qui est de l'esclave, la première chose qu'il regarda était sa jupe...puis sous sa jupe...Tss, quel crétin! Il finit par rejoindre Crowley en attendant la réponse du "p'tit Lelouch" comme l'appelait Darkness...ça risquait d'être amusant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave timide et fragile
avatar

Esclave timide et fragile


Messages : 227
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 27
Localisation : N'importe où, fuyant la demeure des Vi Britanni.

Passeport de YNS
Race: Ex-humaine / Vampire
Pouvoir: Ses ailes de chauve-sourie (Ex. Voler, se faire un bouclier avec, faire un courrant d'air)
Maître/Esclave de: Esclave de Lelouch Vi Britannia.

MessageSujet: Re: L'esclave, le maître et le chasseur (PV: Ayane/Lelouch/Crow)   Dim 4 Juil - 0:31

Ayane toussa en se relevant péniblement de sa chute, se retournant avec horreur en entendant la voix de l'assassin, qui la poursuivit dans sa course. Elle en resta paralysée de peur, se disant que son heure était venue. Mais voilà que Lelouch Vi Britannia fit son entré en scène. Celui-ci atterrit avec grâce au coté de la jeune fille, celle-ci gardant son air effrayé et choqué. Elle ferma les yeux, s'attendant à une gifle de sa part pour avoir volé et fuit le manoir, mais se ne fut étrangement pas le cas, son maître l'aidant à rester debout, avec son corps tremblant. Son regard montra qu'il prenait les choses en mains, qu'elle ne risquait plus rien. Elle en resta surprit et muette à ses paroles, elle aurait pourtant cru qu'il s'en ficherait que ses esclaves se fassent tuer, ou encore violée, par d'autres. Peut-être n'était-il pas aussi dépourvut d'humanité qu'elle ne le croyait ? Sur le coup elle pensa ceci, s'accrochant à son bras, comme si…elle cherchait à être en sécurité près de lui.

Elle reposa son regard vers l'inconnu, il était effrayant, surtout avec ces yeux bicolores. Son œil droite était effrayant, d'un rouge vif et meurtrier, elle avait la sensation d'être fasse à un psychopathe, un fou dangereux, il suffisait de voir comment il avait tué ce rebelle. Ayane pensa donc qu'il y avait peut-être plain d'autres démons comme lui, après tout il n'y avait aucun mal à assassin des humains ou rebelle sur cette île, mais alors…était-il plus dangereux de rester au manoir, ou de s'enfuir en ville ? Elle avec vraiment peur, bien trop pour réfléchir à cette question maintenant. Elle écouta le démon, il se nommait Crowley Naesala. Celui-ci était en quête de sang et de meurtre, donc elle avait raison, c'était bien un fou assoiffer de sang…mais alors…si Lelouch n'était pas intervenu elle serait ?! Ses yeux bruns, qui retrouvèrent sa couleur d'origine durant la fuite, fixèrent le vampire avec surprit. Il venait de lui sauver la vie ? Un sentiment de honte se fit ressentir, sauver par son propre assassin. Ayane lâcha son bras, reculant un peu de lui, l'air toujours effrayé et honteuse, tremblant toujours en repensant à la scène de tout à l'heure, versant des larmes à la vue de tant de sang. Elle resta donc à un mètre de son maître, tête baissé, n'osant regarder aucuns des deux homme présent.


"Je…je suis désolé…"


Dit-elle d'une toute petite voix. Ayane sortit l'argent volé des poches de sa verte en jeans, tendant les bras face au vampire. Elle n'avait pas dépensé beaucoup des sous pour les boulettes de riz et les poches de sang, mais un vol reste un vol. Elle se sentait mal, mais elle n'en restait pas moins une fille polie, enfin un peu. Mais elle savait qu'elle recommencerait si elle n'en recevait pas, elle en avait besoin, pour sortir, se changer les idées, boire d'autre pochette remplit d'hémoglobine qui pourrait calmé ses pulsions vampiriques. Le péché de "l'envie" prit possession d'elle, mais pas au point de vendre son corps à son maître pour en avoir, mais…il y avait autre solution.

"Je ferais les taches ménagères au manoir, même les plus pénibles, mais si vous plaît…laissez moi en achetez d'autres…j'ai si soif…si vous plaît…maî…tre"

Elle dit la fin de sa phrase à contrecœur, mais elle en avait vraiment besoin, elle ne voulait pas planter ses crocs dans le cou d'une personne, même si le sang était incontestablement meilleur. Ayane resta donc ainsi devant le vampire, bras tendu, le corps tremblant, les joues perlés de larmes chaudes, et la tête fixant le sol prouvant sa soumission…provisoire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur esclavagiste
avatar

Fondateur esclavagiste


Messages : 2089
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 29
Localisation : Toujours derrière toi pour te surveiller

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Hémoglobine et le Kick
Maître/Esclave de: Maitre D'Ayane et Sarah

MessageSujet: Re: L'esclave, le maître et le chasseur (PV: Ayane/Lelouch/Crow)   Ven 23 Juil - 16:40

Il était rare que Lelouch se doive de faire une apparition digne de ce nom pour protéger ce qui lui appartenait, généralement, les esclaves ne sortaient sans protection mais quand on parlait d'une fugueuse, tout changea radicalement. Ayane ne connaissait pas encore la vie à l'extérieur, ne connaissait que le manoir puisqu'elle n'était présente que depuis peu. N'ayant eut le temps de lui décrire les dangers extérieurs des enclos de la bâtisse, le vampire n'eut donc à utiliser sa salive puisque maintenant tout était prouvé. Yuutou No Shima n'était accessible qu'aux plus puissants et les faibles mourraient. Cependant, s'en prendre à ce qui appartenait à l'un des trois dirigeant fut bien plus dangereux pour l'attaquant qu'on ne le pensait et l'homme armé ne semblait plus avoir tout ses esprits. Une telle folie, bien plus exagérée que ce qu'émettait Lelouch dans son quotidien et prouvant bien que toutes sortes de malades reçurent l'invitation de se rendre sur ce bout de terre de débauches. L'esclave vint finalement à se poster contre le maitre, cherchant de l'aide dans un moment aussi dangereux que celui-ci. Enfin un peu de reconnaissance après ce qu'il avait fait pour elle, ayant apporté un logement mais aussi l'immortalité bien qu'elle pense encore qu'il avait tué son père, que de situations ennuyeuses mais il se fallait de protéger l'honneur du blason des Vi Britannia. En plus d'être provocateur, il était réellement irrespectueux. Deux domaines qui valait généralement la mort mais un quelque chose trottait dans l'esprit du maitre se questionnant sur l'utilité de cet homme. Le tuer ne reviendrait même pas à être amusant, cela ne divertirait pas alors que le cadavre derrière mettait en évidence l'envie fulgurante de cet homme à éradiquer tout ce qui s'opposait au régime dictatorial. Après des déclarations étranges, le voici en train de se courber pour saluer comme le ferait un bon aristocrate! Il avait vraiment un grain celui-là, l'ensemble de ses actes furent totalement opposés et sans suites logiques mais après tout pourquoi pas? Haussant un sourcil sous l'étonnement de la présentation, notre protagoniste en vint finalement à émettre un petit sourire amusé mais aussi curieux de connaitre les capacités de cet homme. Un tueur de rebelle reviendrait à calmer cette résistance banale et totalement ingérable.

"Eh bien je pense que cela ira pour cette fois Crowley mais sache que je ne saurais accepter d'autres divergences nouvelles de ce genre! Cependant ton emploi m'intéresse énormément mais avant cela je te demande un instant."

Remarquant qu'Ayane se recula de son maitre, qu'elle exprima dans un visage de honte son acte, le vampire se tourna vers elle pour lui porter une attention presque totale bien qu'une petite surveillance se conserva sur l'homme non loin d'eux. Bien qu'accepter cette folie, Lelouch ne le connaissait toujours pas assez pour se permettre de baisser sa garde et ainsi offrir l'opportunité de mourir devant ses opposants. Un visage autoritaire se dessina sur le visage du maitre, certes il ne lui en voulait plus autant qu'au moment de la découverte de la rébellion mais il n'en restait pas moins qu'un acte malveillant fut fait. Prenant l'argent dans sa main, la somme fut presque totalement présente, permettant de contribuer à l'échange avec le baron bien que le rendez-vous ne serait que plus tard. Quelle magnifique vue que celle de son esclave, d'ordinaire violente et rebelle, réclamant du sang de nouveau en promettant tout acte ménager. Oh? Elle avait encore la force de pouvoir réfléchir à ses dires et de ne pas proposer son corps? Amusant! Mais les tâches ménagères sont si facilement faites, de plus les autres esclaves le faisait déjà donc le marché ne se conclurait pas si facilement. D'un sourire amusé, le vampire lança:

"Hors de question Ayane. L'échange n'est pas équitable donc pour le moment tu attendras d'assouvir ta soif et tu sauras me proposer quelque chose de mieux lorsque tu comprendras l'importance du sang pour nous. En attendant, tu restes avec moi."

Se retournant vers Crowley, le tueur fou, le vampire avait une idée en tête...Au lieu de demander à ses hommes de poursuivre et d'éradiquer des rebelles en réduisant les effectifs au manoir, cet homme saurait être bien plus intéressant qu'il n'y paraissait. Un bon fou comme on les aime, assoiffé de sang...Il suffisait ensuite de le payer convenablement tout en imposant des règles pour encadrer son esprit affaibli et le tour était joué. Lelouch n'était pas dupe, il sentait l'existence d'un quelque chose à l'intérieur de cet homme mais ne connaissait pas encore la source, une question de temps avant que cela ne s'arrange et que tout soit enfin élucidé.

"Cher démon, j'aimerais vous faire part d'un compromis. Si vous êtes intéressé et que vous cherchez un moyen d'exprimer votre folie librement et de façon légale, suivez moi. Je vous jure que vous ne le regretterez pas."

Une discussion dans une telle rue pouvait être entendu, et les propos qui seront lancés pourraient se faire entendre à tout moment. Il ne fallait en aucun cas que les rebelles connaissent ce qui va se tramer bien que ce ne serait en rien un soucis pour Lelouch mais les attaques se feraient plus nombreuses sur sa personne. Attrapant le bras d'Ayane, le vampire fit en sorte qu'elle le suive sans tenter de s'échapper. L'endroit où ils se rendaient? Dans la boite de strip-tease: musique à forte dose, ambiance énorme et des loges pour discuter avec des outils appropriés. Même si cet homme refusait de les suivre, Lelouch passerait au moins un bon moment en compagnie de son esclave.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuutou-no-shima.forum-actif.net
♠~Big Boss~♠
avatar

♠~Big Boss~♠


Messages : 492
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 28
Localisation : Right behind ya~♥ !!

Passeport de YNS
Race: Démon
Pouvoir: Création d'Illusions par le Toucher
Maître/Esclave de: ma chère Ryôfu et ma tendre Emy~♫

MessageSujet: Re: L'esclave, le maître et le chasseur (PV: Ayane/Lelouch/Crow)   Lun 2 Aoû - 13:29

Après les présentations, le démon restait de face, fixe...ses tics nerveux étaient toujours présents et son sourire aux lèvres montraient clairement qu'il était complétement timbré...Il essayait de reprendre son calme, reprenant une respiration stable...Ses yeux clignaient toujours et ses rictus intempestifs n'arrêtaient pas...C'était dur de restait calme après l'excitation que la mort du rebelle lui avait procurer! Mais là, il ne voulait qu'une chose: Essayer de comprendre pourquoi il restait là! C'est vrai quoi! Il aurait pu repartir tranquillement, arracher deux ou trois têtes et continuer sa journée tranquillement! Mais non...Il restait là à communiquer avec le vampire...Et le démon fixait la jeune vampirette, la voyant alors pleurer en donnant de l'argent au vampire noble...Ah? Elle lui avait piquer quelque chose? Oooh, elle abusait là! Crow lui aurait déjà briser une côte et écraser la main pour ne pas qu'elle recommence! Mais fallait croire que le vampire était indulgent...

Le démon fixa le vampire qui le regarda de haut, avant de lui dire qu'il n'accepterait pas d'autre conneries dans le genre...il avait beau être maître de l'île, Crow pensait à l'instant qu'en deux balles, il aurait pu les abattre les deux...mais non. C'est en entendant que le vampire était intéresser par son art qu'était la traque au rebelle qu'il oublia l'idée...intéressant! Il ne quittait pas du regard la jeune femme, la voyant supplier son maître de pouvoir boire encore un peu de sang de très, très, mais alors trèèèès mauvaise qualité...Le démon sursauta, tournant la tête en mettant sa main devant son visage, refoulant un rire...il finit rigoler à voix basse, avant de dire sans penser que ça serait entendu:

"Pfffrrr...La dépendante...C'est affligeant!"

Il se mit à tousser pour cacher son rire, reprenant un peu de calme et de sérieux...Il adora la scène suivante: le vampire qui refuse catégoriquement le fait qu'elle prenne ne serait-ce qu'une goutte de plus de ce liquide rouge bien dégueulasse à boire sûrement...mais une vampire bas de gamme s'en contenterais! C'était tellement pitoyable que le démon ne pu s'empêcher de rire! Et là, c'était dur de le cacher. Il se contenta de baisser la tête en rigolant. Et dans ce rire, on sentait clairement une pointe de folie... Il entendit alors le vampire lui dire qu'il aurait peut être un moyen pour qu'il puisse exercer ses massacres sans se faire courser par les blaireaux du coin...Mais, soulager l'île de la plaie qu'est la Rébellion, c'est illégal ça? Ah, la ressemblance Rebelle/Esclave est très, très simple à faire...mais la différence est déjà plus dure. Il admit intérieurement, comme Darkness, qu'il avait besoin d'une couverture...Imitant le surprit en haussant les sourcils, Crowley répondit:

"Hé bien! C'est une proposition forte intéressante! Je vous suis avec grand plaisir et beaucoup de curiosité!"

Puis il suivit le vampire jusqu'à une...boîte de Strip-tease?...Il se moquait de lui ou quoi?! Nan nan, il était vraiment sérieux...Génial. Le démon allait se faire royalement chier en écoutant les paroles déjà plus intéressantes du vampire qui se rincerait l'oeil devant des jeunes femmes...Aaaah, quel ennui...Mais, Crow miserait sa vie sur le fait qu'il demanderait un truc à son esclave! Là au moins, on aurait un peu de divertissement! De la colère, du sadisme...ça, c'était le second bon point de la fête car le reste était...vraiment sans intérêt...Le démon se contenta tout de même; malgré le châtiment de l'ennui visuel; de suivre le vampire, avant de lui dire une fois arriver à l'intérieur:

"Oh! J'ai oublier de citer le fait qu'en plus d'être maître d'armes, je suis armurier. Je pense que c'est une information non négligeable..."

Puis il sourit gentiment au vampire, sans le lâcher. Il tourna ensuite sa tête vers Ayane...et pendant que son cher maître avait le dos tourné, il lui sourit avec une magnifique expression de folie et de sadisme. Pourquoi? Parce que mieux vaux offrir cette impression à la soumise qu'au maître, bien sûr...Quoi qu'il en soit, Crow attendait sa proposition...


Dernière édition par Crowley Naesala le Dim 15 Aoû - 12:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave timide et fragile
avatar

Esclave timide et fragile


Messages : 227
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 27
Localisation : N'importe où, fuyant la demeure des Vi Britanni.

Passeport de YNS
Race: Ex-humaine / Vampire
Pouvoir: Ses ailes de chauve-sourie (Ex. Voler, se faire un bouclier avec, faire un courrant d'air)
Maître/Esclave de: Esclave de Lelouch Vi Britannia.

MessageSujet: Re: L'esclave, le maître et le chasseur (PV: Ayane/Lelouch/Crow)   Jeu 5 Aoû - 23:24

Ayane savait que son geste était mauvais, mais si elle pouvait le refaire, elle n'hésiterait pas à recommencer. Elle volerait, ceci jusqu'à ce qu'elle ait un minimum de liberté et d'argent. Rester enfermé au manoir, seule, et être violé à tout moment de la journée ou de la nuit par son maître la rendait malade, elle voulait même…mourir, Oh oui…l'idée de mettre fin à ses jours d'éternité lui traversait souvent l'esprit. Mais à quoi aurait servit le sacrifice de son père ? Elle devait vivre, combattre, et gagné…un jour. Pour le moment elle n'avait que des défaites, mais viendra peut-être, demain ou dans plusieurs dizaine, voir centaine d'année, le sablier de la chance tournera, et elle quittera les Vi Britannia. Pour l'heure, son seul souhait était d'être loin de ces deux fous ! Le vampire refusa sa demande, laissant voir un air surprit sur le visage de la jeune fille. Seule son corps pouvait lui permettre d'avoir quelques privilèges et du sang, mais elle ne le voulait pas…non ! Elle fit une mine boudeuse accompagner d'un regard froid.


À ses yeux, il lui demandait de…se prostituée, offrir son corps contre un bien. L'idée la dégoutait, mais avait vraiment le choix ? Elle resta éloignée du maître, silencieuse et ronchonne, lorsqu'elle entendit l'autre psychopathe rire légèrement accompagner d'une petite phrase…qui énerva la vampirette. Elle lui lança un regard des plus noir. il ne savait pas se que c'était d'être un vampire celui-là, ni même se que c'était d'être un esclave.


"Si ceci peu vous rassurez monsieur Crowley, je préférais boire du sang de mauvaise qualité que le votre. Votre cou ne risque absolument rien"

Dit-elle avec un petit sourire moqueur au coin. Il ne pouvait rien lui faire de toute façon, du moins tant qu'elle était avec Lelouch. Mais c'était plus fort qu'elle, son coté rebelle et tête de mule lui hurlait de lui dire ceci, Ayane aussi pouvait se montrer odieuse après tout, bien que se soit rare. Elle trouverait d'autres moyens de boire du sang, d'ailleurs elle avait déjà quelques petites idées en tête, bien que certaines d'entre elles, n'était pas très pacifique. Enfin bref, plusieurs minutes plus tard, les deux hommes se décidèrent enfin à se déplacer. Ayane ne montra aucune résistance lorsque le vampire agrippa son bras de sa main puissante. Il serait trop risqué de s'enfuir alors qu'elle était en compagnie de deux beau hom, euh ! Psychopathes ! Armées et dangereux. Ses yeux rouges repassèrent aux bruns, reprenant l'apparence d'une humaine aux crocs légèrement plus pointus que la moyenne. Elle resta boudeuse pendant le trajet jusqu'au…où ont va d'ailleurs ? Ayane leva les yeux sur l'enseigne…un night club ?! Elle craignait le pire la dedans, et elle n'était jamais entrer dans un endroit comme celui-là. Pourtant elle avait plus peur de Crowley, l'assassin dément, que son maître Lelouch, le vampire pervers. Que lui réservait l'avenir ?

(Pas d'inspiration T_T Gomen)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur esclavagiste
avatar

Fondateur esclavagiste


Messages : 2089
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 29
Localisation : Toujours derrière toi pour te surveiller

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Hémoglobine et le Kick
Maître/Esclave de: Maitre D'Ayane et Sarah

MessageSujet: Re: L'esclave, le maître et le chasseur (PV: Ayane/Lelouch/Crow)   Ven 10 Sep - 21:34

La situation reprenait lentement un ton calme, s'apaisant des premières tensions que l'on pouvait ressentir lorsque le maitre parvint sur le lieu du crime ou encore quand Ayane avait le besoin urgent de se faire aider. Aider? Lelouch se dégoutait de parvenir à une telle conclusion mais il était vrai que l'idée de croire qu'un autre touche à ce qui lui appartenait lui demandait donc sa présence afin de protéger ses biens. Le vampire n'était pas dupe, en plus de cette folie croissante habitant l'esprit de ce démon faible d'esprit, il se devait de pouvoir exploiter un hobby qui pourrait rendre l'île plus habitable: l'éradication des rebelles...Ayane, quant à elle, se devrait de respecter les paroles de son maitre dans les premiers temps afin de ne pas vivre un nouvel enfer que celui de sa donation de corps: la mort. Elle n'avait pas de jugeotes mais surement que la compréhension du danger résidant à quelques mètres des protagonistes la rendrait docile face à un maitre protecteur. Le pseudo démon en venait jusqu'à ricaner de la dépendance des buveurs de sang sur cette dite mixture qui les rendaient aussi bien accro que puissants, pouvant tirer leurs énergies vitales de ce que produisaient les autres entités vivantes mais aussi leurs pouvoirs et la jeune esclave rentrait lentement dans cette boucle dont tous furet victimes. Elle voulait encore plus de ce produit bien que ce puisse être du bas de gamme mais ne rivaliserait en rien avec celui que le noble lui donnait lorsqu'elle savait agir en conséquence. Il n'allait pas lui donner toutes les libertés tout de même, il y avait tout de même une certaine punition pour ce manque de respect auquel elle fit l'audace d'accomplir! Il la punirait lentement, tout au long de cette journée en commençant par la guider dans un lieu des plus approprié pour se divertir et esperer focaliser l'attention meurtrière de cet homme sur quelqu'un d'autres que les deux vampires. Ayane se laissant transporter aussi.

L'ambiance était à son paroxysme, les hommes bavant et offrant de l'argent sur des femmes dansant et se déshabillant tout cela sous une musique sensuelle qui offrait de nouvelles impulsions aux démons souhaitant voir des femmes en tout genre se pavaner. Aussi bien les maitresses que les esclaves offraient la vue de corps pouvant alimenter une soif qui était propice à tous, une soif de luxure et d'envies sexuelles comme les deux accompagnateurs qui connaissaient surement cette sensation...Enfin Lelouch connaissait la réponse pour son esclave aimant ce traitement lorsqu'on lui tendait un peu la main. D'un sourire fier, une allure se complaisant à rester droit et digne, le vampire amena ses deux invités jusqu'à un lieu reculé proprement offert pour les grands de cette île et notre fondateur en faisait parti puisqu'il était l'un des trois de ce monde. Aux côtés de Shin et Lirénane, cet être perfide avait eut l'audace de créer ce monde perverti et attisant tout l'intérêt d'homme sans valeurs comme celui qu'il côtoyait en ce moment même. S'installant à un siège, le maitre croisa les jambes et prit ses aises tout en ouvrant sa main afin qu'il puisse montrer au psychopathe un siège sur lequel il se mettrait et dont quelques femmes auraient la gentillesse d"offrir un spectacle ou encore plus offert par le noble. Amenant Ayane ensuite sur le dossier de son siège, le vampire enlaça le corps de la jeune femme avec une main violente qui finit par empoigner un sein sous l'ambiance excitant ses gênes vampiriques et alimentant d'une couleur rubis les yeux du démoniaque buveur d'hémoglobine.

"Prends tes aises cher démon, il serait regrettable que tu ne puisses prendre un peu de temps pour te reposer."

Deux strip teaseuses vinrent auprès de l'arrivé pour offrir quelques déhanchés sur chaque angle de vue pendant qu'elle laissait la route libre à la vue du vampire qui l'observait dans cette ambiance paradisiaque pour ricaner un instant, se complaisant à offrir une bonne ambiance pour un contrat qui s'avérerait prometteur. D'un sourire toujours plus amusé, le vampire reprit la parole sans gênes et lança donc les closes du contrat:

"Ce qui m'intéresse dans tes talents mon cher Crow serait l'anéantissement de tout ceux qui se rebellent contre le système de Yuutou. Aussi bien ces pseudo démons que les esclaves rejoignant ce parti pour mettre la fin de ce règne que je me suis tant acharné à voir naitre. Je ne peux confier ça à mes hommes de main qui ont d'autres occupations donc un free-lance comme toi serait une bonne affaire. Mais attention à ne pas tuer des esclaves comme tu étais sur le point de le faire avec cette jeune femme. Cela t'intéresserait-il?."

Qu'est ce qui le poussait à lancer un tel contrat? Une sorte de test, sans que tout ceux dans la pièce le ressente, Lelouch avait un plan bien plus audacieux derrière tout ça mais les rebelles serait une façon de pouvoir comprendre à quel point la folie pouvait se canaliser et sinon quelles seraient les limites. Oui, une première phase se lancerait avant qu'une suite plus intéressante pour notre maitre parvienne à établir un contrat tout nouveau. Mais avant tout, il faudrait connaitre la réponse du maitre pendant que le vampire s'amusait à titiller son esclave pour la frustrer ou encore analyser de nouvelles réactions rebelles qui ne cessaient d'amuser notre bon vampire.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuutou-no-shima.forum-actif.net
♠~Big Boss~♠
avatar

♠~Big Boss~♠


Messages : 492
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 28
Localisation : Right behind ya~♥ !!

Passeport de YNS
Race: Démon
Pouvoir: Création d'Illusions par le Toucher
Maître/Esclave de: ma chère Ryôfu et ma tendre Emy~♫

MessageSujet: Re: L'esclave, le maître et le chasseur (PV: Ayane/Lelouch/Crow)   Sam 18 Sep - 11:55

Le démon suivait le vampire au pas dans la boîte de streap. Il écouta la remarque de l'esclave qui lui dit que jamais elle ne toucherait à son sang...C'est bien...Le démon en avait comme...strictement rien à foutre. Il se contenta de lui adresser un large sourire dément, ricanant avec la même démence...Lelouch avait dû entendre, mais qu'importait? Tant qu'il n'arrachait pas ses os uns à uns, tout allait bien dans le meilleure des mondes non? Alors bon. Arrivé dans la boîte, il regardait les alentours pour voir l'ambiance environnante...Des démons complétement abrutis laissaient couleur d'entre leurs crocs de longs filets de bave en voyant les danseuses enlever lentement leurs vêtements...Quelle utilité? Ces idiots ne pourront sûrement jamais toucher ces danseuses. A quoi ça servait de se faire des idées? Pour Crowley, c'était non seulement une perte de temps, mais aussi d'un ridicule affligeant...En espérant que le vampire ne soit pas de la même trempe parce que sinon, il allait cruellement se faire chier.

Il finit par arriver avec le noble et son esclave dans une pièce qui lui semblait réservé...Ouaip, c'était bien un haut placé pour avoir le droit à un traitement pareil! Mais là n'était pas la question. Pour l'instant, il ne pensait qu'à cette "proposition" que le vampire allait lui faire. Un moyen d'exprimer librement sa folie...le rêve! En voyant le geste du vampire, le démon s'assit dans le siège. Il en avait bien besoin avec la course poursuite du jour! Il s'étira dans ce siège rudement confortable, regardant le plafond...Ses mains virent se joindre dérrière sa tête pour l'appuyer sur cette jointure avant de laisser s'échapper un soupir. Deux danseuses vinrent dans la pièce, se pavanant avec une sensualité excitante...Le vampire semblait la cible principale de leurs déhanchés. Après tout, c'était un haut placé. De toute façon, le démon restait indifférent, trop concentré sur sa folie et la proposition du vampire...il ne pensait plus qu'à ça! Darkness en revanche, s'offrait un beau spectacle en passant outre la matière pour regarder sous des angles tout aussi pervers...Bof. Si ça l'amusait...

Quoi qu'il en soit, le noble prit enfin la parole. Et cette fois, pas pour une quelconque formule de politesse ni quoi que ce soit d'autre, mais pour enfin lui sortir un contrat! Il engagea cela sur les talents de Crow: La chasse aux rebelles! En effet, le vampire voulait faire du démon l'objet de la destruction de la Rébellion. Très bon choix! Personne n'était plus apte à haïr et traquer ces sous-être que Crow! Le démon esquissa un léger sourire démoniaque et sadique qui s'agrandit en suivant le chemin de la démence pour devenir un large sourire fou. Et Crow se mit à ricaner sournoisement avec cette pointe de sadisme et de Folie dont il avait le secret. Il finit par se mettre à rigoler joyeusement même si sa démence était toujours présente dans l'écho de sa voix. Il prit alors la parole en regardant Lelouch avec ce sourire toujours aussi carnassier:

"Ah ah ah! Votre proposition m'intéresse énormément! J'ai les rebelles dans le nez depuis un sacré bout de temps et je ne cherche qu'à m'en débarrasser. Et pour tout vous dire, votre soutien me serait d'une aide sans limites. Je suis prêt à massacrer tout ces rebelles mais pour ça j'ai besoin de matériel. Mon truc, c'est les armes à feu...Si vous pouvez me fournir, je peux raser l'île à moi seul si ça vous chante."

En effet, si Lelouch le fournissait en arme à l'aide de sa richesse excessive, le démon pourrait tranquillement en prendre certaines pièces détachées pour créer des armes bien plus dévastatrices! Mais fallait maintenant voir si le vampire était d'accord pour le soutenir...sûrement? Ou pas? Qui sait? Voyons la suite! Suite que Crow attendait avec une impatience toute particulière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave timide et fragile
avatar

Esclave timide et fragile


Messages : 227
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 27
Localisation : N'importe où, fuyant la demeure des Vi Britanni.

Passeport de YNS
Race: Ex-humaine / Vampire
Pouvoir: Ses ailes de chauve-sourie (Ex. Voler, se faire un bouclier avec, faire un courrant d'air)
Maître/Esclave de: Esclave de Lelouch Vi Britannia.

MessageSujet: Re: L'esclave, le maître et le chasseur (PV: Ayane/Lelouch/Crow)   Dim 19 Sep - 16:40

C'était la première fois que la jeune vampirette entrait dans un night-club. L'ambiance était chaude, l'argent coulait à flot, et la musique sensuelle ajoutait une touche très érotique avec les danseuses. Elle en avait des frissons, mal à l'aise dans ce lieu torride où les démons fixaient d'un regard pervers et envieux les demoiselles à moitié nue. Elle fut bien contente de ne pas porter sa tenue de soubrette dans un endroit pareil, ainsi ça lui évitait des regards curieux sur elle, c'était mieux ainsi. Le vampire les conduit, elle et l'invité psychopathe, dans une salle privée et luxueuse, mais normal venant d'un des trois fondateurs de cette île maudite, d'être un membre VIP. Le maître amena Ayane à s'asseoir sur le dossier de son siège, le regardant avec surprit lorsqu'il l'enlaça, se retrouvant entourer de ces bras et se sentant comme piéger contre celui-ci. Il lui retira par la suite un crie de surprise lorsqu'il empoigna violemment son sein, la rendant rouge de honte et de gêne.

"Ah…Arrêté…c'est…c'est gênant…"

Demande-t-elle d'une voix timide en essayant de se retirer de lui. Il y a peu, elle lui aurait donné un poing dans la figure, mais si elle le faisait, elle n'aurait certainement pas sa paye, elle avait besoin d'argent, pour le deal. Cependant il lui était difficile de ne pas se rebeller, surtout lorsqu'elle se faisait humilier en publique. Elle acceptait encore de subir les caprices pervers de son maître en privée, enfin plus au moins, mais devant d'autres personnes que lui, ceci la rendait rebelle, que se soit à cause de la gêne, de la rage ou de la peur. Elle serra sa main sur celle de Lelouch Vi Britannia, sans pour autant enfoncer ses ongles, pour la retirer, alors que son autre fit en sorte de le repousser. Ses joues étaient rouges, son regard brun montrait son embarras et sa crainte que le vampire n'ait plus loin...trop loin. Elle ne voulait pas être soumise, elle ne se faisait toujours pas à l'idée d'être montré comme un chien obéissant face au gens, aux démons, et surtout face à Crowley.

Elle écouta la proposition de son maître au chasseur fou, elle n'en croyait pas ses oreilles, quelles cruautés, que se soit le vampire où le démon. Le sourire de l'invité l'effrayait au plus au point, son rire lui donna des sueurs froides, elle n'avait encore jamais vue un être comme lui, représentant la folie elle-même. Ayane pensa à tous ces rebelles qui risquaient de se faire massacrer, tant de vie, tant de sang…elle était en compagnie de monstres, sadique et tueurs. Elle continua à repousser Lelouch, sans lui faire mal, tremblotant d'être avec ces deux être maléfiques et cruelles.

"Lâchez-moi !"

Dit-elle d'une voix forte et tremblante. Elle voulait les fuir, s'éloigner d'eux et de leurs auras noires et malfaisantes. Elle voulait les empêcher de tuer tous ces gens, mais…elle ne pouvait pas, elle était trop faible, elle en était consciente. Elle était lâche, mais elle ne voulait pas mourir, se rebeller contre cette chasse serait du suicide. Ayane voulait se transformer en vampire et utiliser son pouvoir pour s'éloigner d'eux, mais sa transformation serait vue comme un signe de rébellion. Elle ne voulait pas être confronté à ce fou, il lui faisait bien trop peur, ceci rien qu'en repensant à ce qu'il avait fait au rebelle de tout à l'heure. Ça se voyait dans ces yeux, qu'assassiner était un jeu pour lui, une partie de plaisir, et elle ne voulait pas...être son prochain jouet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur esclavagiste
avatar

Fondateur esclavagiste


Messages : 2089
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 29
Localisation : Toujours derrière toi pour te surveiller

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Hémoglobine et le Kick
Maître/Esclave de: Maitre D'Ayane et Sarah

MessageSujet: Re: L'esclave, le maître et le chasseur (PV: Ayane/Lelouch/Crow)   Lun 1 Nov - 16:55

Tant de folies en un être pourrait s'avérer dangereux, réellement dangereux pour la communauté de l'île si Lelouch ne parvenait pas à canaliser cet homme dans un cadre purement mesuré et réfléchi. Crowley était ce genre de démon ayant une telle opinion d'eux et de leurs capacités que c'en était purement ridicule. Mais ce n'était pas rare d'en croiser des ainsi, des monstres qui ne savent pas se contrôler pour tuer simplement pour passer le temps...Encore s'il en prenait du plaisirs mais là aussi c'était à se demander. Le fondateur trouvait toutefois quelque chose d'intéressant en lui, une utilité qui le passerait de détritus à outil de massacre, quoi de mieux pour se remplir les poches mais aussi pour éradiquer quelques rebelles? Ayane avait bien fait de les rejoindre dans la discussion car elle pourrait ainsi comprendre le danger qui l'attendrait en sortant du cercle privé que son maitre avait mit tant de temps à lui mettre en place. Certes, elle le détestait depuis qu'il lui fit croire que son père fut assassiné mais finalement, elle trouverait un certain réconfort à croire que le vampire serait bien plus vivable au quotidien qu'un être tuant pour le plaisir. Une main violemment serrée contre un sein, l'être friand d'hémoglobine et de luxure tentait d'assouvir quelques désirs envers son esclave pendant une discussion qui pourrait dégénérer bien vite. Elle allait comprendre le sens du mot peur depuis qu'elle avait vu la mort de plus près, qu'elle ne l'aimait pas et avait peur de subir le même sort...Cela se voyait, cela se sentait au travers des gestes de la jeune fille. Avant, elle aurait hurler et tenter de le tuer avec ses nouvelles capacités mais pour cette fois, elle cherchait simplement à le repousser. Soit, si elle pensait que l'intimité était meilleure, qu'elle ne se sentait pas prête à assouvir quelques désirs envers son maitre en public...C'était son choix et le buveur de sang retira ses mains avec un sourire calme, ne lui en voulant nullement mais sauf qu'elle devra se faire pardonner ce soir. Sous un rire étouffé, le maitre se leva lentement puis d'un grand sourire, répondit à son interlocuteur de la façon la plus calme qui soit:

"Soit, je te fournirais en armes. Toutes demandes sera acceptée tant que la vermine rebelle jonchera le sol. D'ailleurs, j'aimerais te faire passer un petit test si tu le permet."

Claquant des doigts, les deux femmes allèrent dans l'arrière salle puis firent résonner quelques chaines qui ne firent que questionner l'assistance de la salle. Lelouch savait ce qui allait se passer et s'en amusait d'avance, il rejoignit sa belle esclave et se posta derrière elle en humant son parfum si délicieux pendant qu'un spectacle arrivait. Un couple enchainé fit l'apparition dans cette partie VIP de la boite de strip tease mais n'étonna en rien les personnalités étant dans la salle et ne se préoccupant pas de la politique. Le vampire était apte à choisir lui-même ce qu'il devait faire pour optimiser le confort de l'île alors personne ne se plaignait de sa façon de diriger la sécurité...Son travail administratif. Quant au couple? Un humain et une hybride, tous deux un peu passés sous des coups et la torture, n'ayant d'ailleurs pas fiers allures. Le noble tendit sa main en direction des deux personnes puis lâcha dans un calme olympien:

"Voici deux rebelles qui ont tentés de m'assassiner durant une nuit, il y a quelques jours. La jeune femme se fit passer pour une de mes servantes et tenta de me poignarder. J'en déduis donc un signe de rébellion. Je ne pense pas que dans leurs esprits ridicules, il y ait assez de jugeote pour organiser ça par eux-mêmes. Crowley, je veux qu'ils me révèlent toutes les informations qui peuvent m'être utiles."

Une des femmes arriva avec un service à roulette ayant toutes sortes d'instruments de tortures, que ce soient les plus atroces que les plus masochistes. Pourquoi le vampire ne le faisait pas lui-même? Bah il pourrait mais ce ne serait en rien un test ni même un jeu. Surtout qu'il avait déjà abusé de cette femme dans un moment complice alors il n'en avait plus rien à faire. D'un grand sourire, le maitre attrapa le menton de la jeune esclave qu'était Ayane puis força le visage à se tourner vers une scène qui se promettait bien alléchante. Il voulait qu'elle assiste de près à la mort, qu'elle comprenne jusqu'où peut aller le vampire si on le contredisait ou tentait de le tuer. Elle pouvait tenter d'alléger le marché en pourfendant ou empoisonnant l'homme qui la contracté mais à ses risques et puérils. Qui sait les divers jeux sanglants qu'il pourrait encore imaginer pour la rendre folle ou triste? Ses lèvres proches de l'oreille de l'ancienne humaine, le fondateur prit une voix sensuellement machiavélique pour énoncer les faits suivants:

"Ces deux personnes vont mourir sous tes yeux, je t'interdis d'en perdre une miette. Observe ceux qui se rebellent contre le système, observe la mort de près et en ait la peur la plus profonde...Tu me serviras ensuite avec loyauté et nous pourrons donc avoir une relation plus complice."

Maintenant, à notre homme de prendre un peu de son temps pour montrer quelles charmantes idées il allait exposer pour faire parler deux personnes qui avaient bien résister jusqu'ici aux hommes de main de notre protagoniste principal. Allait-il employer les ustensiles de docteur? Ou alors de dentiste? Rohlala que l'attente devenait difficile!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuutou-no-shima.forum-actif.net
♠~Big Boss~♠
avatar

♠~Big Boss~♠


Messages : 492
Date d'inscription : 01/04/2010
Age : 28
Localisation : Right behind ya~♥ !!

Passeport de YNS
Race: Démon
Pouvoir: Création d'Illusions par le Toucher
Maître/Esclave de: ma chère Ryôfu et ma tendre Emy~♫

MessageSujet: Re: L'esclave, le maître et le chasseur (PV: Ayane/Lelouch/Crow)   Lun 20 Déc - 2:01

Oooh! Mais quel bonheur! A peine engager, voilà qu'on lui livre sur un plateau d'argent deux magnifiques rebelles qui ne demandent qu'à se faire méchamment charcuter! Le pied! Lorsqu'il avait vu ces deux abrutis arriver, comme ça, avec tout le matériel étou étou...Le démon avait laisser un sourire joyeux tel celui d'un gamin s'élargir doucement...douuuuucement...jusqu'à arriver à un large sourire démoniaque, dément, sadique et joyeux! Quel pied nom d'un Diable! Le démon ricanait doucement nerveusement...mais ce ricanement devint un petit rire fou qui prit de plus en plus d'ampleur jusqu'à atteindre un rire démentiel complétement déluré! Il sauta d'un seul coup de sa place, tournant autour de ses deux nouvelles proies...Quelles magnifiques créatures! Une misérable Neko et un pauvre humain à deux balles. Deux créatures pas forcément malignes qui avaient tenter un acte tout aussi peu malin qu'eux. Dans un sens, c'était un peu le bon ordre des choses! Quoi qu'il en soit, le démon tournait autour de ces deux personnages, ricanant joyeusement et d'un air dément...il regardait les instruments...Oooh! Les belles bêtes! Il voyait tout! Le souffre, les pinces, les outils du dentiste! Owwiiii! Des braises, des couteaux, des...Ooh? Des braiiiiises? Le démon laissait son regard posé sur ce sceau de braises...c'était vraiment...amusant! Il avait une excellente idée! Il prit dans sa chemise un magnifique couteau de combat forgé par ses soins. Une lame immense capable de buter un ours! Il s'approcha doucement des rebelle, faisant tournoyer sa lame avec son pouce, son index et son majeur...il prit doucement la parole sous leurs regard effrontés:

"OK les gars! Alors on va faire super, mais alors super simple! Vous parlez, vous crevez vite. Vous me cherchez et vous la fermer, je vous crève comme des sous-merdes comme vous le méritent. Voilààà! Alors près? TroideusunFEUGOOOO! Ou est votre base? Vous vous armés comment? Vous organiser vos plans? Combien de glandus comme vous pensent pouvoir tuer The Boss? Aloooooors? Racontez moi tout!"


Restant muets et déterminés, ils regardaient d'un oeil méprisant et grave le démon, qui ricanait en répondant qu'il fallait sérieusement pas essayer de le prendre de haut. Ricanant joyeusement en voyant les amoureux tenter de se soutenir...il se mit à dire:

"Oook! Alors on va jouer à un jeu vieux comme le monde!
Le démon saisit la jeune femme par les cheveux, mettant son couteau sous sa gorge avant de reprendre: Tu parle, et elle reste en vie! Capiche?

-N-NON! Parle pas! Il nous tueras dans les deux cas! Ne..."


Plantant sa lame dans le sol, le démon prit à main nue une poignée d'environ deux à quatre braises, se brûlant la main...il ignorait cette maigre douleur et enfonça les trois braises dans sa bouche avant de l'attraper au menton, tirant sa tête en arrière en l'appuyant contre son torse...les larmes de douleurs couraient abondamment sur ses joues alors qu'elle poussait des cris étouffés par la façon dont la tenait le démon. Il reprit son couteau, le mettant sous sa gorge...il reprit:

"Dooonc! Je t'ai poser des questions. A toi de voir si tu veux répondre ou pas! Dépêche Roméo!"

Regardant l'humain qui fronçait douloureusement les sourcils probablement par compassion avec la jeune femme, Crowley ne pu s'empêcher d'en rire! Sans déconner! Si il avait été fort, il n'aurait pas eut se problème! Quoi qu'il en soit, il trouvait que ses réponses commençaient à tarder mai méchamment! Alors il allait devoir sévir! Pas une, pas deux, il planta d'un seul coup sa lame dans la cuisse de l'hybride, la faisant bien tourner trois fois alors qu'elle hurlait comme elle pouvait...elle devait souffrir le martyr! Mais ça, ce n'était pas son problème: c'était son truc! Il retira alors la lame, la replaçant sous la gorge:

"Comme tu peux le voir, elle peut gesticuler: Je suis plus fort qu'elle. Elle peut crier: Je l'en empêche. Elle est impuissante et seul toi est le juge de sa fin! Avec ou sans douleur! Fais vite ton choix ou elle risque d'en pâtir! Alors dépêche toi de répondre à mes questions! Humain!"

Se mettant à verser de chaudes larmes, le démon affichait toujours ce large sourire dément! Et il attendait ses réponses! Car maintenant, il semblait déjà un peu plus disposer à les lui donner! Des informations plus ou moins intéressantes mais après tout, il y a pas de mauvaises conneries! Ricanant sournoisement, il attendait des réponses...et ça commençait bien pour le contrat tout ça! Quelle joie de pouvoir tuer, torturer et massacrer des personnes comme ça! Aaaah...et dire qu'il serait payer pour ça! C'était vraiment, vraiment génial! Rien ne pouvais plus le réjouir en cet instant!

_________________

Spoiler:
 

"Allez! Que le sang coule à flot! Ce soir, c'est moi qui régale et c'est vous qui dégustez!"


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave timide et fragile
avatar

Esclave timide et fragile


Messages : 227
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 27
Localisation : N'importe où, fuyant la demeure des Vi Britanni.

Passeport de YNS
Race: Ex-humaine / Vampire
Pouvoir: Ses ailes de chauve-sourie (Ex. Voler, se faire un bouclier avec, faire un courrant d'air)
Maître/Esclave de: Esclave de Lelouch Vi Britannia.

MessageSujet: Re: L'esclave, le maître et le chasseur (PV: Ayane/Lelouch/Crow)   Dim 23 Jan - 21:35

C'est vrai, elle avait peur, très peur. Elle savait qu'en étant l'esclave d'un des trois fondateurs de cet enfer, elle avait un traitement spécial, un protection inviolable, enfin…du moment qu'elle était dans sa sphère privée. Une fois en dehors, il suffit de voir ce qui c'était passé tout à l'heure, si Lelouch n'avait pas été là, elle serait sûrement morte, les tripes à l'air, comme l'homme tuer des mains de ce fou de Crowley. Elle avait le choix entre l'abri de la niche, tel un toutou attaché et sous la protection de son maître, ou la liberté et le danger de la rue. Cependant elle ne pouvait imaginer passé son immortalité en laisse, à genoux devant le vampire, obéissante et vu comme un simple objet. Elle préférait encore la mort, cependant elle en avait bien trop peur à son jeune âge.

Elle regarda avec surprit son maître retirer sa main de son sein, c'était assez inattendu à vrai dire, mais elle n'était pas rassuré pour autant. Celui-ci se leva doucement de son siège, laissant la place à Ayane qui s'y glissa dedans, préférant resté assit pour le moment, de peur que son maître prenne le fait qu'elle se lève comme un signe de fuite. Elle resta muette, effrayer par ces paroles et ces gestes. À son claquement de doigts, deux femmes vinrent avec un couple, bien amocher, de rebelles. La vampirette frissonna en sentant que Lelouch était juste derrière elle. Son corps tremblait, regardant avec effroi les instruments de tortures en tout genre arriver vers le démon. Elle dévia la tête, mais le maître avait déjà prévu le mouvement, attrapant son menton afin qu'elle reporte son attention sur la future scène de torture. Elle l'écouta attentivement, le souffle coupé par ces élocutions machiavéliques. Elle serra les poings, se mordant la lèvre inférieure sous la rage qui la rongeait. Jamais elle ne serait loyale envers lui ! Ni même complice !

Le sourire du démon la paralysa, son rire et sa démence lui en retira des frissons d'effrois. Elle n'avait jamais imaginé voir un individu pareil de sa vie, si sadique, si cruel, si effrayant. Tant de mots pouvaient le décrire, tous sous le signe de la peur et de la folie. Elle en avait même plus peur que Lelouch. Ayane vit qu'il n'était pas seulement fou allié, mais qu'il était bien équipé vu son couteau de chasse, en plus de savoir le manier à la perfection à première vue. C'était une véritable arme de guerre ce gars-là, ceci se voyait. Par contre, vu son vocabulaire, ont ne pouvait en dire autant de son cerveau. La jeune fille resta figé, espérant de tout cœur que leurs mort soit rapide, vu qu'ils étaient perdu. Hélas ils ne disaient rien. Mais c'était compréhensif, après tout ils étaient des rebelles, des guerriers qui se battaient pour la liberté, ils savaient donc ce qui risquait d'arriver si ils se faisaient capturer. Mais…ça devait être si dur… si douloureux. Ceci lui rappela le soir où Lelouch lui demanda de tuer une rebelle de ses mains, afin de sauver la vie de son père. Cette douleur qui vous serre le ventre, s'entant l'hésitation vous envahir, vous emportez non loin du gouffre de l'assassina. L'aurait-elle vraiment tué si son père n'avait rien dit ? Elle l'ignorait, et s'était bien ça qui lui faisait le plus peur. Cependant, elle promit à son père de ne pas tuer, de ne pas être comme son maître, maintenant elle savait qu'elle ne pouvait assassiner quelqu'un, que se soit un rebelle, un démon, ou encore son maître. Seul son instinct pouvait lui faire accomplir un tel acte.

La conscience de la vampirette ne pouvait supporter de telles scènes. Les braises dans la bouche, la lame dans la cuisse, elle en ferma les yeux. L'odeur du sang la rendait malade, accompagner des gémissement, de la musique et de l'ambiance des lieux qui détruisait son esprit. Des larmes coulèrent sur ses joues, elle détestait vraiment ça, la vision du sang et de la torture. Une barrière se brisa en mille morceaux dans la tête de la jeune fille. Ses ailes de chauves-souris sortirent soudainement de son dos, recouvert de son sang, alors que les bouts d'une paire de canines firent leurs apparitions entre les lèvres de la jeune fille. Elle se leva, repoussant d'un puissant battement de l'aile son maître qui se trouvait dans son dos, avant de reculer. Elle se retrouva adosser contre un mur, à environs 5 mètres des deux sadiques. Ses yeux étaient devenu rouges vif, remplit de larmes et de chagrin. Son corps tremblait comme une feuille, prête à repousser toutes personnes qui s'approchaient d'elle. Ayane avait le ventre noué, son coté rebelle avait reprit le déçu, mais un court instant. Ses yeux exprimaient beaucoup de crainte et de fuite. D'un coté elle voulait aider ces rebelles, mais savait qu'elle n'avait aucune chance, que se soit face à Lelouch, ou encore à Crowley. Tous ce qu'elle voulait s'était qu'on la laisse tranquille.

Ses ailes se plièrent devant son corps, tel un bouclier, signe de sa peur qui était accompagné de ses larmes et de son regard rougeâtre remplit de frayeur. Sa respiration était haletante, ses yeux grand ouvert vers le duo sadiques, tel une proie craignant les future gestes de ces deux prédateurs. Elle savait qu'elle n'aurait pas dû réagir ainsi, mais c'était trop pour elle, beaucoup trop pour son esprit sensible et, hélas, faible devant ce genre de scènes pervers et cruelles.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'esclave, le maître et le chasseur (PV: Ayane/Lelouch/Crow)   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'esclave, le maître et le chasseur (PV: Ayane/Lelouch/Crow)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuutou No Shima :: Boite de strip tease-
Partenaires
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit