AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Jamais deux sans trois.. [PV Deirde]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Invité

Invité



MessageSujet: Jamais deux sans trois.. [PV Deirde]   Lun 7 Juin - 17:17

Elle m'écouta en silence, ne réagissant que très peu à mes dires. Toutefois, il était possible de noter dans son regard toutes les interrogations qu'elle se posait. Je ne saurais imaginer lesquelles car je ne m'étais jamais retrouvé dans sa situation et je serais présomptueux de deviner ce qu'elle pensait. seul Keyko aurait pu en fait.

"Si vous êtes un ange...pourquoi ne portes-tu pas d'ailes ? Et les anges ne sont-ils pas censés être androgynes...tu ressembles plus à un adolescent qu'à ces gravures de créatures éthérées... Pardon...je ne voulais pas me montrer impolie envers vous..."

Ma réaction du la surprendre car j'eus un sourire amusé en retour. Les croyances humaines, sans aucune méchanceté, étaient amusantes de naïveté. Je ne savais pas si Dieu ou Lucifer y étaient responsable mais je trouvais mignon l'ignorance des humains sur les êtres surnaturels. Par exemple sa remarque était totalement infondé, né dans l'esprit d'un religion légèrement fanatique à coup sur.

"Ne t'excuses pas, ce n'est pas de ta faute si ce qu'on t'a apprit est faux. Concernant notre 'androgynité', on ne l'a jamais été et on ne le sera jamais. Ce n'est qu'une des choses qu'il te faudra oublier ici."

Je regardais devant moi, apercevant la façade du Chaudron Buveur. Le bar avait l'air calme et inchangé depuis mon départ tout à l'heure. Il ne devait pas du y avoir de soucis à l'intérieur et c'était heureux. J'avoue avoir toujours un peu peur à chaque fois que je m'absente que des démons n'y viennent pour s'en prendre à mes employées ou à mes clients. Je n'aimais pas ressortir mes armes moi...

"En ce qui concerne mes ailes, c'est une longue histoire mais pour résumer, je les ai perdu dans un combat."

J'en portais encore les cicatrices et les souvenirs difficiles de ce moment, celui où je me suis retrouvé amputé de mes ailes, où j'ai cru ne plus être capable d'aider mes camarades. Cela avait été la deuxième période la pire de ma vie, après avoir découvert le mensonge sur ma famille. Je retins un soupire puis mon sourire refit face alors que j'ouvrais la porte du bar.

"Voilà, nous sommes arrivés. Après toi Deirde."
Revenir en haut Aller en bas
Esclave
avatar

Esclave


Messages : 25
Date d'inscription : 16/05/2010
Age : 30

Passeport de YNS
Race: Sorcière
Pouvoir: Pyrokinésie
Maître/Esclave de: Karl Zoltar

MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois.. [PV Deirde]   Lun 14 Juin - 13:58

    La jeune femme avait écouté les explications de Karl sur sa situation d'ange ''déchu'', le suivant sur le chemin. Elle le vit légèrement attristé avant qu'il n'accroche un sourire à son visage, admirable gabegie face à ce sujet qui semblait le toucher plus qu'il ne l'avouait. Ce n'est que lorsqu'elle vit où ils étaient arrivés qu'elle s'inquiéta un peu. Ainsi donc ses journées se résumeraient au service dans un bar, à ahaner pendant des heures pour les désirs de clients dont elle ne savait rien. Elle qui était si discrète, trop timide, aurait préféré un rôle de l'ombre, un endroit caché aux yeux de tous pour répondre aux demandes de son nouveau maître. Rester dans une cuisine, battre le beurre en baratte, s'occuper du guillage de la bière s'il en existait une faite artisanalement ici, préparer des plats de xanthes ou tout autres coquillages sabulicoles, voilà ce que Deirde aimait...Comme à l'orphelinat.

    A cette pensée, elle voulut serrer plus fort le briquet qui se trouvait dans sa poche, essayant de retenir des souvenirs qui menaçaient de l’accabler. Le visage de Nathanael, souriant, aimant, ses yeux que l'irlandaise pouvait regarder pendant des heures, puis ses mots blessants lorsqu'il avait découvert son pouvoir, ces mots qui résonnaient dans le crâne de la jeune femme. Plus aucun signe des accordailles qu'ils s'étaient promis, juste le feu des insultes, le feu...Sans qu'elle s'en rende compte, Deirde avait ouvert le briquet et créé une flamme qui aurait brûlé n'importe qui d'autre, mais elle était un monstre, une chose indigne de vivre. La flamme remonta bien vite le long du bras de la brune, sillonnant son visage en de longues larmes de feu, dacryocystite surnaturelle des plus impressionnantes pour ceux qui ne connaissent pas les capacités de la jeune femme. Combien de larmes elle avait pu verser ainsi, leucorrhée lacrymale incandescente, au souvenir de celui qu'elle avait tant aimé pour au final le tuer, le brûler, purifier son cœur dans les flammes dévastatrices qui avaient envahi l'orphelinat.

    Les flammèches tombaient au sol, brûlant rapidement pour s'éteindre tout aussi vite, alors qu'elle fermait les yeux à s'en rompre les paupières, murmurant tout bas une litanie d'excuses. Elle ne voulait pas être rejetée une nouvelle fois, elle ne voulait pas faire peur à celui qui la recueillait, mais elle n'arrivait pas à stopper ses pleurs. La colère d'avoir été trahie, la peur de ce nouvel endroit et de ce qu'on pourrait lui faire, la tristesse face à la perte de tout ce qu'elle avait connu...Si elle s'en sortait un jour, plus rien ne serait comme avant. Si elle en réchappait, elle s'éloignerait du monde et partirait vivre en ermite, en cagou des anciens temps...Ne plus souffrir, ne plus ressentir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Invité

Invité



MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois.. [PV Deirde]   Sam 19 Juin - 14:20

La jeune fille écouta ce que je disais sans répondre. Ayant ouvert la porte, je me tournais vers elle pour l'inviter à entrer en souriant quand e vis la flamme. Elle sortais d la poce où elle avait mis la main et remontait son bras. Toutefois, elle ne semblat pa la bruler : pyromancie ? Elle avait donc un pouvoir. La flamme gagna son visage, spectacle suprenant et assez impressionnant, surtout quand elle commença à leurer, ses larmes s'enflammant et s'éteignant une fois au sol. Je trouvais cela assez triste et je m'approchais d'elle. Je tendis la main vers celle qu'elle avait dans la poche, sans lacher un sourire réconfortant, étant devant elle.

Sans me préoccuper du feu qui s'en prit à mon gant et me brulait légèrement la main, je sortis la sienne doucement voyant le briquet qui était à l'origine du feu qu'elle manipulait. Certes vous me direz que je pouvis annuler son pouvoir mais non : à ce stade l'annuler seraitlui faire perdre le controle et le feu la brulerait autant que mon gant ou moi. Sans lui laisser le temps de faire quoi que ce soit, j'éteigis le briquet en laregardant, tenant toujours sa main sans fermeé dans la mienne, sans me soucier de la douleur, ma maigre protection en soie ayant totalement disparus.


"Allons, je ne sais pas ce qui te rend si triste mais crois moi : ici c'est chez toi, tu feras e qu'il te plaira. Je ne t'imposerais rie, tu as ma parole Deirde !"

Je lui fis un grand sourire en lachant sa main pour lui caresser doucement la joue avec. Je me dotais bien que j'aurais du mal à utiliser cette main pendant quelques temps mais c'était un faible prit si je pouvais adoucir la tristesse, la peur aussi peut-être, de cette demoiselle. Toujours sans montrer ma douleur, je passais mon pouce pour éteindre ses larmes en ajoutant :

"Allons à l'intérieur tu veux bien ? Tu me diras ce que tu veux faire et ne pas faire, en retour moi je te montrerais la chambre où tu logeras avec Maiko."


[désolé ue ce soit si court ^^']
Revenir en haut Aller en bas

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Jamais deux sans trois.. [PV Deirde]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Jamais deux sans trois.. [PV Deirde]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuutou No Shima :: Restaurants :: Le Chaudron Buveur (bar de sorciers) :: 1er Etage (appartement de Karl)-
Partenaires
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit