AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 L'enfer continu [Pv: Ayane <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Fondateur esclavagiste
avatar

Fondateur esclavagiste


Messages : 2089
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 28
Localisation : Toujours derrière toi pour te surveiller

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Hémoglobine et le Kick
Maître/Esclave de: Maitre D'Ayane et Sarah

MessageSujet: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Dim 2 Mai - 17:23

Après un moment de dressage intense, Lelouch Vi Britannia reprit ses vêtements dans les plus brefs délais, prenant le soin d'attendre que la drogue se dissipe pour que la jeune esclave prenne en compte l'ampleur de sa faiblesse mais aussi ce qui l'attendait dans ce quotidien plus que difficile. Comme prévu, Ayane fut furieuse de ce qui lui arriva, n'ayant jamais voulu par elle-même livrer son corps à un être aussi vil et démuni de toute empathie quelle qu'elle soit. Pourquoi le ferait-il d'ailleurs? Il n'était pas amoureux, ne voulait pas l'être et ne la considérait que comme étant source d'amusement et objet sexuel. Bien qu'elle était plus amusante que prévu, il n'était pas le genre de démon à s'enticher de sentiments blasphématoires envers un être sous développé comme la race humaine. Son esclave tenta d'émettre sa fureur sur lui mais tomba vite dans un sommeil profond dû à la fatigue mentale et physique, ayant vécut bien trop d'horreurs dans une seule journée. La prenant dans ses bras et la portant comme une princesse, seul le drap couvrit son corps comme une scène des plus romantique alors que ce n'était nullement le cas...Il prenait juste soin de ses affaires. Après quelques salutations du vendeur qui vit son client sortir de la salle, quelques remerciements furent adressés avant d'être conduit jusqu'à la limousine où une hybride esclave possédait le titre de chauffeuse du moment et observait du coin de l'oeil la pauvre humaine ayant rejoins le cercle vicieux de ce monde horrible dont le propriétaire n'était autre que le vampire. Lelouch n'ignorait rien de ce qu'il se passait dans son manoir...Certaines esclaves s'entraidaient dans l'adversité, cherchant ensemble les moyens de partir de cet endroit pendant que les autres jouaient à la guerre pour ne pas laisser les nouvelles recrues jouer avec Lelouch, désirant être les seuls à être uniques aux yeux du maitre. C'était une sorte de double face de ce monde vil et perverti: L'une se rebellait contre le pouvoir pendant que l'autre cherchait les faveurs de celui-ci et créait des tensions. Qu'importe ce que cela produisait tant que le travail était fait et que les esclaves ne s'entretuaient pas, mais elles pouvaient bien se faire des coups vaches, cela ne le dérangeait nullement.


Finalement arrivés vers le nouveau lieu de vie de la jeune fille, le vampire la porta toujours pendant que ses pas traversèrent les allées fleuries de son jardin. Il n'était pas le genre de démons vivant dans le noir avec une demeure sombre et dénué de toutes vies. Non, il aimait la couleur et la lumière, une luxure évidente dans un manoir qui ressemblait à un palace. Une fontaine ornait sa route sous les escaliers menant à son entrée principale et entra dedans. Tout le personnel ayant vu de loin que le maitre venait de revenir se courba devant sa démarche noble et démontrait bien sa puissance bien qu'il ne pouvait montrer ce que devrait faire Ayane pour faire du bon travail. Beaucoup de jeunes humaines ainsi que d'hybrides chuchotèrent entre elles toutes sortes d'injures sur la nouvelle arrivante en se questionnant sur ses origines et tout ce qui constituait sa vie pendant que d'autres plaignaient son quotidien futur. Exactement ce que connaissait Lelouch. Le seul soucis était la soeur du démon qui n'était autre que Kaji, une vampire tout aussi folle que lui qui ne supportait pas qu'il ramène sans cesses de nouvelles femmes. Elle était du genre possessif et le maitre le savait bien mais comment parvenir à stopper ses envies d'acheter de nouvelles esclaves? Le maitre des lieux déposa la jeune fille dans sa chambre, sur un lit douillet et bien grand avec comme mur en face une bai-vitrée donnant une vue sur la mer.


Elle se réveillera surement au petit matin après tout ce qu'elle avait vécu mais aussi la fatigue du corps sur l'assimilation de cette drogue qui avait fait de biens grands effets et n'ayant nullement déçu son concepteur qui se régalait de repenser au moment vécu. Déposant un sourire victorieux sur son visage, le vampire sortit de la chambre puis s'adressa à une servante de chambre avec une voix calme et sereine:

"Prévenez moi lorsqu'elle se réveillera. Je veux lui parler au moment même où ses paupières s'ouvriront et préparez lui aussi une tenue de travail...Ce qui implique donc que vous resterez devant cette porte toute la nuit et ne vous reposerez que lorsqu'elle sera conduit à moi."

Une voix douce d'acceptation sortit de la bouche de la servante qui se courba pendant que le vampire se rendit dans son bureau pour cause d'avoir une nouvelle idée intéressante. Quelque chose qui animera encore plus le quotidien mais aussi rendra l'esprit de son esclave encore plus dans un soucis de soumission. Le sadisme de ce maitre fou n'avait aucune limite et c'est pourquoi il ne fera rien pour calmer ses ardeurs. Un travail de toute une nuit d'organisation mais aussi de préparation pour un moment plus attendrissant entre un maitre et son esclave surtout que l'être de la nuit trouva ce qu'il cherchait et apposa un sourire en se rendant compte de sa trouvaille:

"Parfait..."

Le jeu pouvait démarrer, quelques coups de téléphone et le tour fut joué! Ricanant, il put enfin attendre patiemment que tout se passe pour le mieux avec le réveil de la jeune nouvelle. Ayane était la principale distraction du moment pour Lelouch et il ne manquerait pas de lui faire savoir. Le soleil fit le tour de l'île en rendant le matin suivant ses lueurs si douces. Le vampire mangea le cou d'une de ses esclaves mais ne la tua pas, ce n'était pas un monstre tout de même surtout que cela coutait cher. Prenant un thé ainsi que des accompagnements sur la terrasse dehors, une table de jardin simplette en verre ainsi qu'une multitude de servantes travaillant dans les jardins ou le servant afin qu'il soit comblé et n'exprime en rien sa colère...Tout le monde connaissait l'ampleur de sa furie lorsque quelque chose n'allait pas. C'est dans cet esprit que tout le monde travaillait bien, qu'il n'y avait aucun problème et mettant ainsi, toujours en forme, un lieu magnifique tel que ce jardin resplendissant et coloré.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuutou-no-shima.forum-actif.net
Esclave timide et fragile
avatar

Esclave timide et fragile


Messages : 227
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 26
Localisation : N'importe où, fuyant la demeure des Vi Britanni.

Passeport de YNS
Race: Ex-humaine / Vampire
Pouvoir: Ses ailes de chauve-sourie (Ex. Voler, se faire un bouclier avec, faire un courrant d'air)
Maître/Esclave de: Esclave de Lelouch Vi Britannia.

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Dim 2 Mai - 20:33

Ayane dormait profondément, c'était la première fois qu'elle s'évanouissait, en faite, c'était la première fois pour beaucoup de choses, beaucoup trop même. Tant d'événement en si peu de temps. Elle rêva de l'abordage sur le bateau, voyant son père souriant lui tenir la main, malgré son âge, mais s'en fichait pas mal du regard des autres, elle aimait son père et n'avait aucune gêne de le montrer. Cette main si chaude qu'elle ne serra plus jamais dans sa paume, revoyant son père disparaître au loin sur son embarcation de secours. Elle se souvint ensuite d'une grande vague qui emporta sa barque dans l'océan déchainé, puis plus rien. À son réveille la situation empira, se faisant capturer par un démon, enfermer dans une cage, habiller d'une tenue légère et enfin le pire, sa rencontre avec Lelouch Vi Britannia. Tous lui revint en tête, sa gifle mémorable envers lui, suivit de la drogue et du viole. Elle revit toutes les scènes, plus horribles les une que les autres, voyant son corps agir de lui même, impuissante. Elle se sentait si seule, si faible, si triste. Et ce qui n'améliora pas ses pensées était qu'elle ignorait toujours si son père était encore en vie. Peut-être…pourrait-elle demander au vampire un journal venant d'en dehors des triangles des Bermudes, pouvant voir la liste des survivant. Mais…il allait certainement demander quelque chose en retour, tout ce qu'elle lui demanderait, signifiant soit-il, allait lui couter un prix, elle le savait. Ayane se réveilla doucement, la sueur au front par ses cauchemars, enfin plutôt ses souvenir. Ses yeux papillonnèrent un peu, les rayons du soleil l'aveuglait en travers la bai-vitrer.


Elle se redressa péniblement, son corps la faisant souffrir, tout particulièrement son ventre et son bas ventre. Elle vit son abdomen rougeâtre suite au coup de pied porter à celui-ci. Quant à son intimité, il n'était pas allez de main morte pour sa première fois. Elle en avait mal au crâne aussi. Elle vit avec surprit ses mains trembler, regardant autour d'elle avec un regard perdu. Où était-elle ? Et où était son maître ? Elle regarda, en se levant du lit, la bai-vitrer avec splendeur. Il y avait une vue magnifique sur la mer, s'approchant de la vitrine en laissant le drap glisser au sol. Elle pausa sa main sur la paroi transparente, alors qu'un bruit de porte se fit entendre. Ayane regarda derrière elle, voyant avec surprit une jeune servante entrer dans la pièce. La jeune humaine remarqua finalement qu'elle était toujours nue, cachant le plus possible son corps avec ses mains dans un crie aigu de gêne, faisant un peu rire l'invitée.

- "Ne soyez pas gênez. Tenez mettez ceci, Lelouch-sama vous attends."

Ayane ne répondit rien, regardant avec stupéfaction la jeune inconnue. Elle finit par baisser les yeux dans un soupir, allant prendre sa tenue dans les mains de celle-ci. Ses vêtements et sous-vêtements furent remplacés, vu que le vampire les avaient déchirés, cependant la servante lui donna de la lingerie blanche en dentelle. Voilà qui était plutôt olé olé au yeux de la petite rebelle qui n'apprécia guère se geste, mais n'en voulu pas à celle-ci, c'était mieux que rien. La jeune humaine mit sa tenue de soubrette, avec sa robe noire très courte avec un profond décolleter, recouvert d'un tablier blanc autour de la taille, suivit du porte-jarretelles et des bas blanc. Les Penny Loafers à ses pieds, le nœud papillon noir autour du cou ainsi que la coiffe sur sa tête. Elle était prête et surtout gêner. La servante lui fit signe de la suivre, Ayane ne fit aucune objection, la suivant dans les couloirs de la demeure sans tenter de fuir, du moins pour le moment et surtout aujourd'hui. Son corps était bien trop faible pour tenter quoi que se soit, et même si elle essayait, elle n'irait pas bien loin vu son état. Les deux demoiselles se retrouvèrent non loin de la terrasse, voyant son maître de dos, une tasse à la main, mangeant quelque amuse-bouche. La servante lui fit signe de s'arrêter, ce qu'elle fit, la voyant aller à la rencontre du vampire en se courbant devant lui.

- "Lelouch-sama. Mademoiselle Mishirame vient de se réveiller depuis peu. Elle arrive tout de suite"

Elle fit signe à Ayane de venir la rejoindre. Elle en trembla, regardant avec peur le dos de cet être si malsain. Son cœur battait à toute vitesse, la peur l'envahissait peu à peu en repensant à se qu'il lui avait fait subir. Mais essaya de se ressaisir, avançant doucement sur la terrasse, se plaçant au coté de l'autre demoiselle, face à Lelouch. Elle n'osa pas le regarder, ni même lui parlez, se retenant de trembler alors qu'elle joignirent ses mains sur le milieu de son buste. La servante se courba une dernière fois face à son maître avant de se congédier, laissant l'humaine seule en compagnie du vampire.


Elle se demanda se qu'il allait lui faire subir aujourd'hui, elle en frissonna de peur en ravalant sa salive. Cependant un bruit étrange fit irruption avant même que l'homme ne dise un mot. Un grognement étrange et sourd. Le visage d'Ayane devint rouge de honte, tête baisser afin de cacher ses yeux remplit de gêne par sa frange. C'était son ventre qui faisait ce gloussement, son estomac criait famine. Ceci faisait un sacré bout de temps qu'elle n'avait rien manger, et son esprit rebelle ne pouvait réagir sans un ventre plain. Elle était vraiment embarrasser sur ce coup.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur esclavagiste
avatar

Fondateur esclavagiste


Messages : 2089
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 28
Localisation : Toujours derrière toi pour te surveiller

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Hémoglobine et le Kick
Maître/Esclave de: Maitre D'Ayane et Sarah

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Lun 3 Mai - 19:46

La rencontre entre ces deux êtres se solda par une similitude entre un chien et un chat, se chamaillant tous les deux pour des raisons diverses: L'un pour la soumission pendant que l'autre réclamait sa liberté. Une divergence d'opinion dont raffolait le vampire qui sélectionnait ses esclaves sur ce critère précis, une rébellion vive et ainsi soumettre son caractère fort dans toutes les situations. Ayane était l'esclave coup de coeur du moment et Lelouch prenait bien soin de tout ce qu'elle faisait, de ce qu'elle pouvait penser mais aussi de la manière de la taquiner ou plus précisément de lui pourrir la vie. Bien qu'étant frivole, il ne voulait pas de ses esclaves le soient aussi, les obligeant en quelques sortes à les encadrer dans un sentiment de fidélité envers le maitre sadique et certaines finirent ainsi pendant que d'autres leur donnait l'envie de vomir. Attendant sur la terrasse, se régalant avec un petit déjeuner copieux mais bien digne de sa condition de seigneur, de noble qui n'avait aucun soucis financier mais aussi par l'influence de sa famille puissante...Un empire qui se consolida avec l'arrivée au trône de notre actuel vampire qui ne connaissait aucun défaut commercial, ayant un esprit vif mais aussi un caractère fort. Habillé simplement d'une chemise blanche ainsi qu'un pantalon simple, l'être de la nuit n'avait prit soin d'en faire plus car il aimait porter ce qui était léger et puis pourquoi restreindre ses mouvements dans des vêtements faisant marcher comme un pingouin? Une première tasse d'un merveilleux thé fut consommé avant que finalement, la servant chargée de la surveillance de la nouvelle venue vienne à ses côtés tout en annonçant le réveil et la venue de la jeune humaine. Tournant sa tête tout en observant son interlocutrice, Lelouch fut surprit de voir que cela lui allait encore mieux que ce qu'il n'aurait pensé et déposait un regard contemplateur sur la silhouette fine. Quelle charmante esclave il avait là, il en était fier et s'il n'était pas aussi possessif de ce qui lui appartenait, il la montrerait devant tous en faisant toutes les éloges sur son achat et surtout devant les plus hauts aristocrates. D'une voix douce, sincère, le vampire sortit finalement ce qu'il avait sur le coeur auprès d'Ayane:

"La tenue te va à merveille Ayane. Tu as bien dormi?"

Soucieux de savoir si son énergie était revenu, ce n'était pas dans un sentiment d'empathie qu'il s'adressait mais plutôt qu'il voulait qu'elle soit apte à accomplir les tâches les plus disgracieuses tout en comblant aussi ses idées perverses toujours plus folles. Mais un petit bruit coupa court à la conversation en faisant écarquiller les yeux du maitre des lieux qui rigola tout en voyant à quel point elle avait faim. Il était vrai que les esclaves en cage n'étaient pas le mieux nourris et Shin ne mettaient pas toujours les fonds nécessaires à une bonne vie mais bon...Cela changera en ces lieux. Bien que sadique, violent et violeur, il n'en restait pas moins quelqu'un qui prenait soin de son personnel. Le rire fut court mais vraiment significatif de la surprise endurée et s'approcha de la jeune fille afin de prendre une mèche dans sa main et huma son parfum avant de lancer une proposition:

"Je vois que tu as faim, viens à ma table prendre un petit déjeuner. Ne t'inquiètes pas, ce n'est pas comme si j'allais te prendre sur cette table."

Poétique? Oh que neni! Mais il préférait être direct car on ne sait jamais ce que pensait une jeune femme effrayée par un homme qui l'avait violé quelques dizaines d'heures plus tôt. Décalant une chaise sur la gauche de la sienne pour inviter la jeune fille à s'asseoir dessus, il avait vraiment l'intention de la faire manger à ses côtés comme si elle était une maitresse de maison...Quelques avantages de la vie lorsque le vampire avait l'oeil pour une de ses esclaves. Il voulait la connaitre un peu dans ce dialogue, savoir ce qu'elle était mais aussi ses goûts au travers de sa nouvelle plaisance aux plaisirs charnels.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuutou-no-shima.forum-actif.net
Esclave timide et fragile
avatar

Esclave timide et fragile


Messages : 227
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 26
Localisation : N'importe où, fuyant la demeure des Vi Britanni.

Passeport de YNS
Race: Ex-humaine / Vampire
Pouvoir: Ses ailes de chauve-sourie (Ex. Voler, se faire un bouclier avec, faire un courrant d'air)
Maître/Esclave de: Esclave de Lelouch Vi Britannia.

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Lun 3 Mai - 22:04

La jeune humaine et le vampire étaient effectivement opposer, et aux yeux de celui-ci se fut comme l'effet d'un aimant avec le positif et le négatif s'attirant l'un à l'autre, appréciant à première vu son nouvelle achat. Aux d'Ayane se fut le chat jouant avec la sourie, voir le lion jouant avec le rongeur, elle n'allait pas vivre longtemps si ça continuait, jusqu'au jour où le roi se lassera de…non pas de son bouffon ! Mais de sa servante ! Elle ne l'aimait vraiment pas et sûrement jamais d'ailleurs, il était bien le style d'individu qu'elle détestait, fière, orgueilleux, vaniteux et j'en passe, elle ne vit encore aucune qualité en lui, du moins jusqu'à ce matin. L'humaine regarda avec surprit le vampire lui avouer que sa tenue lui allait à ravir. Son compliment réussi à la faire rougir, il avait l'air sincère. Elle ne s'attendait pas vraiment à un éloge de sa part, mais plutôt à une provocation…peut-être qu'il n'était pas remplit que de mauvaise aptitude, mais ceci ne l'excusera pas de tout le mal qu'il lui avait fait ! Ayane ne répondit pas tout de suite sous la surprise, reprenant d'une voix douce et timide.

- "Merci…"


Cependant son regard devint froid à sa question. Si elle avait bien dormit…oui bien sûr, elle s'était juste fait violer quelques dizaines heures au paravent, non mais c'est quoi cette question ! Évidemment qu'elle avait mal dormit ! D'ailleurs ça se vit tout de suite sur son visage, avec son air colérique, lui lançant un regard des plus noirs. Rien que d'y penser elle retrouva son l'énergie et sa motivation, se retenant de ne pas lui mettre son poing dans la figure ! Mais chaque chose en son temps et ce n'était pas le bon moment. Pour l'heure il l'invita à déjeuner à sa table. Sur le coup elle se méfia, mais l'homme lui confirma qu'il ne la violerait pas dessus…difficile à croire, mais bon. Ayane s'assit sur la chaise se trouvant près du vampire, cuisses coller, les mains sur ses genoux, le dos droit et l'allure crispé. Elle se sentit étrangement gêner. Prendre le repas avec le maître de maison ne devait pas être à la porter de tout le monde, ceci l'inquiéta, mais son ventre lui rappela sa faim. Elle prit une tasse de thé, bien sucrée, afin de dessécher sa gorge, mais ses mains tremblaient, pausant aussitôt le récipient en espérant que Lelouch n'aie rien vu. Elle avait peur, ce sentiment ne l'avait pas quitter depuis son réveille, mais elle ne voulait pas le montrer, hors de question qu'elle montre sa faiblesse. Elle regarda donc son maître avec un petit sourire ainsi qu'un bref rire crispé, comme si de rien n'était, essayant de ne plus trembler.

- "Il fait un peu froid"

Se fut la seule excuse qu'elle trouva pour son attitude des plus étrange. Ayane mangea tranquillement un toast au beurre et à la confiture de framboise, regardant de temps en temps Lelouch du coin de l'œil, inquiète. Qu'allait-il lui faire après le petit-déjeuner ? Comment seront les autres soubrettes avec elle ? Comment allait-elle s'enfuir ? Tant de questions lui traversèrent l'esprit, et une en particulier lui revint en tête alors qu'elle reprit une gorger de thé. Le journal…elle devait lui demander, mais n'osait pas et sur la table de jardin il y en avait pas. Ayane demeura muette, ne faisant que manger quelques tranches de pain et la tisane afin de reprendre des forces. Elle en mangea beaucoup d'ailleurs, elle avait grand appétit et était gourmande, un de ses défauts, mais sentait qu'elle en aurait sûrement besoin pour ce premier jour de travaille. Elle ne préféra pas entamer la conversation, de plus elle ne voulait pas vraiment parler avec lui, ainsi que d'être en sa compagnie en ce moment même. La haine était toujours là, il devait le sentir, ainsi que la crainte qu'elle essayait de cacher. Ses yeux ne se reposèrent plus sur le vampire durant le repas, son regard vide ne fixant aucun point précis. Elle se sentait étrangement seule, même en sentant la présence proche de son maître. Elle finit de manger, essuyant ses lèvres avec une serviette, le ventre plain et prête pour la suite.

- "Merci pour le repas" Dit-elle poliment. "Et maintenant ?"

Elle ne voulait toujours pas dire "maître" ou encore "Lelouch-sama", ceci sonner mal à ses oreilles, ça la dégoutait. Certes, ceci était pas très poli envers le vampire, mais s'en fichait complètement, après tout elle ne lui appartenait pas ! Sa motivation revint en elle, brûlant dans son regard qui était plongé dans ceux de Lelouch Vi Britannia. Mais ce tableau était un peu gâché avec le reste de confiture à la framboise qui restait sur le coin droite de ses lèvres. Voilà un endroit qu'elle avait raté avec la serviette de tout à l'heure, ceci risquait sûrement de faire rire le vampire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur esclavagiste
avatar

Fondateur esclavagiste


Messages : 2089
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 28
Localisation : Toujours derrière toi pour te surveiller

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Hémoglobine et le Kick
Maître/Esclave de: Maitre D'Ayane et Sarah

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Mer 5 Mai - 16:51

N'étant pas constamment un vil personnage, menteur et sadique, Lelouch sait parfois exprimer ce qu'il pensait dans une nature séductrice, gentille et sans réelles arrières pensées sur le coup. Non, il trouvait magnifique sa nouvelle acquisition, sensuelle et la tenue était parfaitement adaptée à ses courbes. Une poitrine mise en valeur par la tenue serrant cette partie pendant que les jambes n'étaient que peu couvertes il fallait l'avouer mais n'était-ce pas la meilleure tenue pour travailler dans un manoir aux côtés du jeune homme? Elle était à croquer avec ses rougeurs de timidités lorsqu'il la complimenta et peut-être qu'elle changerait d'avis sur son compte en choisissant finalement de le servir? Bien que cela enlèverait du piment, il n'en resterait pas moins fier de lui faire vivre l'enfer sur Terre de la façon la plus horrible qui soit. D'ailleurs, il n'attendait plus que le signal afin de montrer la surprise de bienvenue qui attendait Ayane mais son personnel s'en occupait et le maitre devait l'occuper encore quelques minutes en maintenant un tête à tête froid et sans paroles. En même temps, cela était normal lorsque l'on regardait à quelle vitesse l'humaine engloutissait le petit déjeuner comme si elle n'avait pas mangé depuis des jours. Buvant son thé préparé naturellement avec les herbes directement dans la cuisine par les jeunes femmes qui avaient pour mission de toujours faire de la qualité mais aussi parce qu'il méritait ce qu'il y avait de meilleur. D'ailleurs en y pensant bien, Kaji n'avait toujours pas montré le bout de son nez et c'était tant mieux car il serait compliqué de faire comprendre à sa soeur qu'elle ne devait pas tuer ou torturer la nouvelle venue...Une jalouse compulsive était ce qu'il y avait de plus compliqué à maitriser alors bon, restons tout de même sur les gardes afin de ne pas perdre le nouveau jeu dont le maitre avait prit l'habitude de taquiner désormais. Un rire amusé sortit des lèvres de Lelouch qui admira l'esclave avoir un morceau de confiture sur son visage qui n'allait pas avec le sérieux et la haine qu'elle émettait. Quel dommage car le vampire l'aurait prit au sérieux si elle n'avait pas ce détail qui faisait tout. Posant son coude sur l'accoudoir de sa chaise de jardin, le sadique la regarda avec ce visage amusé n'arrivant à se défaire de l'humour de la scène et répondit:

"Tu avais faim à ce que je vois. Ce que nous allons faire? Je vais déjà t'enlever ce qui gêne."

Se penchant vers elle, il sortit sa langue pour lécher le coin de la lèvre afin de ne récupérer que ce qui proliférait sur le visage de sa belle. Une raison de plus de l'embêter qu'il ne perdit nullement et se délectait déjà de jouer avec le ton de la taquinerie afin de tester sa réaction. Sera t-elle énervée ou alors simplement rouge de honte sous la situation? Se léchant les lèvres avec le gout de la confiture et le parfum doux de son esclave, Lelouch ne pouvait qu'être comblé devant sa gourmandise. Croisant ses jambes en passant celle de droit sur celle de gauche, le suceur de sang voulu en savoir davantage et engagea la conversation en choisissant d'entamer un sujet simple et doux, facile à répondre et n'attendant pas de réponses précises. Se levant tout en tendant une main vers la jeune demoiselle, le vampire lança l'invitation de la prendre ou alors simplement de le suivre car il connaissait bien la haine qu'elle éprouvait à son égard et préméditait bien la réaction qu'elle pourrait avoir. Cependant, une petite balade dans les allées diverses de faunes du monde ne pourrait que mieux engager la conversation et adoucir les esprits...Enfin surtout celui d'Ayane.

"J'aimerais que tu me parles de toi, de ton ancienne vie. Je ne suis pas entièrement un monstre qui ne se préoccupe pas de ses esclaves et veux un peu tout savoir de toi. Parle moi de toi durant une balade dans le jardin ma chère Ayane."

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuutou-no-shima.forum-actif.net
Esclave timide et fragile
avatar

Esclave timide et fragile


Messages : 227
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 26
Localisation : N'importe où, fuyant la demeure des Vi Britanni.

Passeport de YNS
Race: Ex-humaine / Vampire
Pouvoir: Ses ailes de chauve-sourie (Ex. Voler, se faire un bouclier avec, faire un courrant d'air)
Maître/Esclave de: Esclave de Lelouch Vi Britannia.

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Mer 5 Mai - 19:55

Ayane regarda son maître avec surprit, pourquoi riait-il ? Elle était pourtant en peu plus sérieuse avec son regard, se moquait-il encore d'elle et de sa détermination ? Hein ? Enlever se qui me gêne ? De quoi parle-il au juste ? Ne me dite pas…ah non ! Pas mes vêtements ! La jeune humaine croisa ses bras devant sa poitrine pour se protéger, reculant en le voyant s'approcher, mais trop tard. Et alors qu'elle s'attendait à se qu'il lui arrache sa tenue, elle vit avec stupéfaction le vampire lui lécher le coin de la lèvre, y voyant sur sa langue de la confiture. Elle resta paralysée, son visage passant au rouge cramoisie. Elle était pourtant sûre qu'il allait lui faire quelque chose de pervers, mais non, enfin ce n'était pas vraiment vicieux ce qu'il venait de faire, voir un peu…romantique. Hé les serviette ça existe ! Se dit-elle en le regardant avec froideur dans les yeux alors qu'il croisait ses jambes. Cependant elle resta gêner par ce geste, écoutant le vampire lui demander de parler d'elle afin de mieux la connaître en se promenant. Elle en croyait pas ses oreilles, lui, se préoccupé d'elle ? Au point qu'elle perdit l'équilibre sur sa chaise, étant toujours les bras croisé et pencher en arrière. Sa chaise tomba à la renverse, entrainant avec elle la jeune fille qui cria de surprit suivit d'un braillement de souffrance, se retrouvant à dos au sol, laissant échapper de petits gémissants de douleur en mettant ses mains derrière la tête. Bien évidemment sa maladresse laissa une belle vue à son maître, qui pouvait voir sous sa jupe relever son sous-vêtement blanc en dentelle.

- Kyaaaaa !

Crie-t-elle d'un son aigu et gêner en rabaissant sa jupe, se levant au plus vite de sa chute. Décidemment elle était toujours aussi maladroite, un défaut qu'il lui restait depuis longtemps, et qu'il la mit dans bien des situations gênante, comme celle-ci. Elle reprit son air froid, enfin plutôt boudeur. Quel honte, offrir un spectacle aussi humiliant à Lelouch Vi Britannia en plus, il fallait qu'elle fasse plus attention, mais se méfiait tellement de lui. La jeune fille dépoussiéra ses vêtements, évitant le regard de son maître et se dirigeant vers les allées vert et fleuries. Sa réponse fut donc "oui" en se précipitant vers le jardin, diminuant le pas une fois les pieds sur l'herbe, attendant que le vampire soit à coté d'elle. Son parc était magnifique, elle regarda avec curiosité les différentes faunes qui s'y trouvaient, trouvant ceci un peu étrange. En général, enfin dans les livres et les films, les démons vivaient dans des lieux sombres, dans des manoirs horribles, entourer de mauvaises herbes et d'arbres morts. Elle sentit un frisson la traverser, c'était vraiment effrayant…la réalité. Mais revenons à nos moutons, Ayane resta silencieuse durant la balade, pourquoi devrait-elle lui parler d'abord ?

- Vous êtes sérieux ? Je ne vois pas en quoi ceci vous regarde…et surtout lorsque qu'il s'agit de la personne vous fait vivre l'enfer.

Elle était froide dans ses paroles, mais il n'y avait pas que le vampire qui la dérangeait, il avait autre chose, de plus profonds. Une lueur de tristesse se fit voir dans ses yeux, elle n'aimait pas parler de son enfance, de cette période de se vie qui forgea petit à petit son esprit rebelle et méfiant. Un vrai caractère de cochon je l'avoue, mais avant tout une âme qui en a baver. Un démon, pfff, elle en avait déjà un à la maison, enfin une démone, sa mère. Ce que le vampire lui fit subir était horrible certes, mais Ayane avait déjà connu onze années d'enfer à plain temps. Le jour de ses dix-huit ans fut son moment de liberté, l'instant où son père lui ouvrit les portes du paradis. Hélas ceci ne dura pas longtemps, quelques mois, avant de se retrouver ici, sur yuutou no shima. La jeune humaine vint s'accroupir devant des roses rouges, celles-ci représentant la passion. Cette couleur elle ne l'aimait pas, elle faisait penser au sang, alors qu'elle était donnée aux gens comme une déclaration d'amour, une fleur qui lui fit pensée à son maître, Lelouch Vi Britannia.

- "Vous avez beau être un démon, je m'en fiche, vous ne m'aurez jamais…moi et mon âme."

Dit-elle en restant de dos au vampire. Sa voix était remplit de volonté, elle le haïssait, mais pas encore autant que sa mère, et ce fut cette différence qui fit qu'elle ne pouvait le tuer, qui lui donna sa force pour résister. Elle se releva, ses cheveux bruns se soulevant à un courant d'air. Elle devait résister et survivre, qu'importe se que lui fera son maître. Elle se retourna face à lui, un regard brûlant de motivation et de répulsion lancer à celui-ci. Elle s'était calmé en disait se qu'elle pensait, se qui la fit étrangement sourire, s'étirant ses bras au dessus de sa tête dans un soupir de soulagement. Son expression haineux s'en alla de son visage, souriant avec serein en regardant l'homme. Une de ses habitudes, de sourire, tout le temps. Et puis, si elle faisait toujours la gueule, elle aurait plain de ride plus tard. Quoi ? Vous ne le saviez pas ?

- "Je parle de ma personne si vous parlez de la votre"


Vous ne connaissez pas l'expression "Donnant-donnant" si il voulait des informations sur elle, il devait bien lui en donnez en retour. Ont à rien sans rien, et le démon devait bien le savoir. Elle resta donc souriante, la tête pencher sur le coté et les mais dans son dos, finissant par reprendre la balade dans ce beau jardin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur esclavagiste
avatar

Fondateur esclavagiste


Messages : 2089
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 28
Localisation : Toujours derrière toi pour te surveiller

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Hémoglobine et le Kick
Maître/Esclave de: Maitre D'Ayane et Sarah

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Mar 11 Mai - 17:15

Taquiner Ayane devenait désormais un sport quotidien pour le vampire qui ne cessait de jouer avec le caractère de son esclave afin de la tester dans diverses situations. Elle était si amusante aussi qu'il ne pouvait retenir son esprit machiavélique de jouer quelques mauvais tours dans l'unique but de la rendre rouge ou encore de l'entendre proliférer des paroles injurieuses à son égard. Le fait qu'il prenne la confiture avec sa langue pouvait être prit de diverses manières, que ce soit par la colère ou encore la surprise et dans ce cas précis, apparemment ce fut ce dernier point qui pénétra l'esprit de son esclave. Lelouch s'amusait de la voir ainsi anticiper ses mouvements pervertis par le vice de la luxure en croisant ses bras sur sa poitrine mais il n'allait pas faire ceci toute la journée...Quoi que ce serait amusant mais susceptible de le lasser en quelques jours s'il se laissait aller donc pourquoi ne pas prendre un peu de temps comme le ferait toute personne censée? Lui? Être ainsi? Possible mais sans preuve présentable donc cela peut être encore à mettre entre parenthèses avec la probabilité d'une possible effervescence de sentiments de ce genre. Observant avec surprise la chute sublime de son interlocutrice, le vampire se questionna sur ce qui se passait dans la tête de l'humaine pour qu'elle en arrive à en perdre l'équilibre pour un geste si simplet, lui qui lui avait prit tant de baisers, il n'aurait pas pensé qu'elle ferait tout un cirque pour une petite lèche sur son visage si attrayant par ces mimiques attractives. D'un petit sourire amusé, observant le tissu qu'elle offrit en spectacle quelques secondes avant de le cacher, le maitre finit par lancer une petite phrase afin de taquiner d'autant plus celle qui le détestait pour ce qu'il avait fait:

"Je ne suis pas déçu de mon choix, le sous vêtement blanc te va à merveille."

Oui, il n'avait toujours pas gagné la galanterie durant son sommeil mais que voulez-vous? Il était ainsi et on ne le refaisait pas de si tôt surtout que c'était son style de charme, non? L'invitation fut lancée sans arrière pensées en voulant simplement connaitre le passé d'une humaine qui vécut tellement de choses en un temps record et puis autant apprendre l'un de l'autre puisqu'ils allaient vivre ensemble. l'environnement était effectivement trompeur car rien ne reflétait une ambiance comme le caractérisaient souvent les livres, dévoilant un endroit sombre et dénué de tout ténèbres qui pourrait rendre l''atmosphère invivable. Un noble doit savoir prendre soin de ses affaires mais aussi donner l'envie d'entrer en ses terres aux personnes extérieurs car cela faisait partie d'une politique de commerce que de travailler l'esprit de sa possible clientèle. En tout cas, le jardin semblait plaire à la jeune fille qui prenait soin de tout observer avant de s'attarder sur les roses rouges après lui avoir répondu de façon à faire comprendre que son caractère asocial venait de refaire surface. Quelle énergie mais elle ne semblait pas avoir une grande mémoire car la dernière fois qu'elle lâcha des paroles insultantes, elle reçut son baptême par la colère mais le vampire savait passer outre ce genre de détails. Il n'aura pas son âme? Un défi? Mais c'est que cela était bien amusant mais l'ampleur de la détermination humaine n'était pas si importante, il fallait juste trouver les points faibles pour savoir où frapper et ce n'était pas si compliqué lorsque l'on était un Vi Britannia. D'un ricanement peu gentil, Lelouch répondit à la provocation:

"Comme je te l'ai dis à la salle de vente, je suis curieux de savoir si tu tiendras ces propos longtemps mais je relève le défi. Montre moi que ton âme sera inaccessible à mon emprise."

Cependant, pouvait-il prévoir l'arrivée d'un tel sourire sur le visage de son esclave? Elle était resplendissante en affichant un tel visage mais aussi avec un décor qui la mettait en valeur et c'était à se demander si celui ne lui convenait pas mieux qu'à lui? La scène avait un petit quelque chose de bien amusant mais aussi de plaisant qui calma le vampire avant qu'il se mette une main sur son menton en réfléchissant...Elle voulait qu'il parle de lui en premier? Ce n'était pas tellement dans ses habitudes de ressasser le passé mais c'était plutôt qu'on ne lui avait jamais demandé.

"Parler de moi? Par où commencer..."

Que devait-il dire? Il y avait tellement de choses mais en même temps très peu. Des évènements qui seraient surement difficile à imaginer pour une humaine mais aussi n'ayant rien de bien intéressant. Marchant aux côtés de son esclave, son regard se porta sur la jardin en ouvrant finalement la description de sa vie qui se résumera rapidement en laissant ensuite l'imagination de son interlocutrice faire le reste:

"Je suis né en Enfer, un lieu de débauches mais aussi là où prédomine la loi du plus fort. Je suis l'héritier d'une famille noble ayant atteint le summum de la suprématie par l'écrasement d'autres familles. Mon éducation fut dure, violente surtout par mon père qui attendait beaucoup de moi...Avant que je ne le tue par envie d'atteindre le pouvoir, prendre son trône. Évidemment, étant possesseur d'une grande puissance, de nombreuses personnes tentèrent aussi de prendre ma vie mais sans succès pour eux. Ce qui me fit devenir l'être que je suis aujourd'hui..."

Son enfance fut assez compliquée mais heureusement sa soeur fut là pour le soutenir mais aussi lui montrer l'importance qu'il pouvait avoir auprès des autres, prenant conscience de son charme et de la façon dont il pourrait exploiter cette arme pour vaincre. Il était hanté par le fantôme de son paternel, de l'empêchement de relâchement simplement parce qu'il se devait d'être un noble Vi Britannia comme ses ancêtres tout en les surpassant et c'est pourquoi son caractère ne présentait aucune pitié. Son visage passa de la mélancolie à celui de sadique tout en serrant son poing droit et imaginant ses concurrents tentant de le tuer maintes fois depuis qu'il était né. Il avait l'être à abattre pour avoir le pouvoir mais il ne se laissera pas faire si facilement puis enchaina donc sa phrase afin d'exprimer bien l'ampleur de sa cruauté et donner ainsi une image qui pouvait être interprété de diverses manières par Ayane qui l'écoutait, peut-être, à ses côtés:

"Je resterais le meilleur, quelques soient les moyens nécessaires et le nombre de cadavres que je laisserais sur ma route pour montrer la puissance des Vi Britannia à ceux qui veulent ma peau!"

Tournant finalement son visage vers la jeune fille, il lui prit délicatement sa main puis lui baisa la peau tout en fermant les yeux, aimant la douceur qu'elle dégageait bien qu'elle le détestait mais celui lui permit d'oublier un instant son passé ridicule pour se tourner vers l'avenir, il était ainsi et ne changerait pas de si tôt.

"Aucun regret sur ton désir de savoir mon passé? Bien entendu, je te passe les nombreux détails de ma vie et ne te fait qu'un court résumé. Si ton désir d'en savoir plus s'accentue, je pourrais t'en parler mais avant tout je te passe le relais."

Lui aussi était curieux de connaitre ce qui baignait dans le coeur de sa nouvelle acquisition, ce qui la hantait mais aussi ses désirs et ce qu'elle aimait. Il n'était pas un être sans âme et voulait apprendre des humains par curiosité de voir les différentes cultures et ainsi élargir sa vision du monde.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuutou-no-shima.forum-actif.net
Esclave timide et fragile
avatar

Esclave timide et fragile


Messages : 227
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 26
Localisation : N'importe où, fuyant la demeure des Vi Britanni.

Passeport de YNS
Race: Ex-humaine / Vampire
Pouvoir: Ses ailes de chauve-sourie (Ex. Voler, se faire un bouclier avec, faire un courrant d'air)
Maître/Esclave de: Esclave de Lelouch Vi Britannia.

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Mar 11 Mai - 19:32

Elle ignora ses provocation et ses commentaire, restant souriante alors qu'il s'apprêta à parler finalement de sa personne. Elle avait été ferme, il ne l'aurait pas et jamais, elle n'avait qu'une parole, il n'aura que son corps et rien d'autre, mais même là elle n'allait pas se laisser faire, hors de question qu'elle le laisse la toucher. Ayane était de nouveau en forme, prête à le repousser, bon pas avec une gifle, enfin reste à voir, mais au moins en le poussant où en s'enfuyant. D'accord c'est lâche de s'enfuir, mais ai-je le choix ? Bref…Ayane écouta son maître raconter sa vie. Son regard si déterminer fut remplacé par la surprise et la peur. Lui, naître en enfer ?! C'est possible ! Elle n'en croyait pas ses oreilles, alors l'enfer existait ! Elle qui n'était pas croyante c'était un choc, mais alors le paradis aussi ? Pas le temps de penser à ceci, le vampire continua de surprise en surprise, enfin d'horreur en horreur plutôt. Il avait tué son père ?! Il devait donc être pire que son fils, se dit-elle. Le vampire était à première vue populaire, dans le mauvais sens et Ayane découvrit avec effrois qu'elle était face à une race bien sanguinaire. Elle était l'esclave d'un tueur ! Un monstre sans foi ni loi qui pouvait la tuer rien qu'en claquant des doigts. Ceci lui jeta un froid, un très grand froid, elle voulait s'éloigner de lui, courir ! Partir ! Fuir ! Mais ne le pouvait pas…la peur l'en empêcha, regardant son maître avec épouvante.

Son sourire sadique n'arrangea pas les choses, et encore moins ses paroles. Il semblait tout aussi motivé qu'elle à garder sa place, et surtout son trône. Elle avait la chair de poule, tremblant en sentant un frisson la traverser…elle ne tenterait pas de le tuer tout compte fait. Cependant un autre frisson la traversa lorsque le vampire lui fit un baise main, restant paralyser en se demandant si elle devait retirer sa main ou pas…hum non. Quelque chose lui traversa l'esprit, et si…et si il était possible que des gens meurent par sa faute, à force de le provoquer et de se rebeller ? Et si elle se faisait un ami sur cette île, allait-il la tuer ? Elle médita, elle ignorait encore bien trop de chose sur lui, mais ne voulait en savoir d'avantage sur son passé.


"J'avoue…je regret amèrement de l'avoir demandé et merci de ne pas me l'avoir raconter en détail, je m'en passerais."

Sa voix était calmée, bien qu'un peu tremblante. Elle était inquiète, elle ne voyait pas comment se présentait l'avenir avec lui, se demandant combien de temps elle allait encore vivre. Elle ferma les yeux, c'était son tour de décrire sa vie. Elle ignorait l'âge de son maître, mais devina qu'il était beaucoup plus âgé qu'elle, son existence devait être un grain de poussière comparer à la sienne, surtout lorsque l'ont naissait sur terre, en tant que simple humaine. Si courte, si petite, si fragile…elle en avait presque larme à l'œil, d'être aussi faible face à Lelouch Vi Britannia. Elle rouvrit les yeux, ceux-ci remplient de tristesse, de stresse et de peur, elle n'aimait vraiment pas parler de son passé.


"Bon à mon tour." Dit-elle en soupirant. "Je suis née dans une famille tout ce qu'il y a des plus banale, dans la classe moyenne avec de quoi vivre convenablement, et fille unique par dessus le marché. Mes sept premières années furent les plus belles de ma vie, quand j'étais en compagnie de mon père, jusqu'au jour…où ma mère demande le divorce. Depuis, tout changea, moi en particulier. Mon enfance commença donc à devenir un vrai cauchemar suite à son départ, surtout qu'au même moment j'étais à l'école, où j'avais d'ailleurs pas mal d'ennuies. J'ai toujours été rejeté par mes camarades, insulter et battu aussi. J'étais faible…puis j'ai commencé à me rebeller vers mes quatorze ans. Je suis passé d'une douce fille faible à un vrai garçon manqué, enfin mentalement. Ceci à durer toute ma scolarité, je souriais tous le temps, j'étais gentilles avec tout le monde, mais tous savaient qu'il ne fallait pas me chercher, qu'il y avait une limite. J'étais différente des autres, unique et déjà formé pour mon jeune âge, ce qui fit que j'ai été souvent seule. Mais à ma dernière année, j'ai finalement réussi à me faire des amies, elles aussi ayant été rejeter des autres."

Ayane avait le regard baissé au sol, un petit sourire triste aux lèvres en repensant à ses amies. Elle n'était pas très sociable, parler peu, ne sachant jamais quoi dire aux gens. Un handicape sociale qu'elle avait encore maintenant. Cependant la solitude avait ses avantages comme ses inconvénient. Lorsqu'elle était seule elle put méditer sur ce qu'il l'entourait, sur ce qui se passait, sur se qu'elle entendait. Elle remarqua bien des choses chez les adolescents. Grâce à ses observations elle était un plus mature que les autres, ainsi que plus réconfortante et compréhensible sur certain point. Heureusement que la vie n'est pas noir et blanche, sinon se serait bien moche et préférait encore l'enfer.

"Mais j'ai finalement eu droit au paradis il y a de cela quelque mois. Mon père fit un rebondissement énorme dans sa carrière dans les affaires, et lorsque je fus majeur à dix-huit ans, j'ai quitté l'enfer de ma mère pour le rejoindre. J'étais si heureuse pendant tous ce temps, j'avais enfin retrouvé mon père et j'allais étudier dans une grande école de couture avec mes amies, mais ça s'est passé autrement…j'étais sur un bateau avec mon père, lorsque la mer se déchaina et entraina ma barque de secours dans le triangles des Bermudes, la suite, vous la connaissez, je me suis retrouver au marché des esclave."


Elle redressa son regard vers le ciel, tant de chose s'était passé. Elle avait les larmes à l'œil, malgré son passé mouvementer elle était toujours faible mentalement, elle voulait devenir plus forte, mais comment ? De plus…elle se sentait si seule et si triste, ignorant toujours si son père était encore en vie, quelque part. Ayane s'arrête, tête baisser et poings serrer. Elle recommençait à craquer, mais ne devait pas se laisser abattre ! Elle essuya vite ses larmes, prenant un air froid. Elle devait résister !

"Je suis peut-être faible, mais ça ne veux pas dire pour autant que je vais me laisser faire. Je serais jamais docile comme un chien, soyez s'en sûr."

Elle reprit du poil de la bête ! (…XD) Regardant le noble avec froideur avec un petit sourire au coin, il pouvait la violer autant de fois qu'il le voulait, la torturer et l'humilier, elle ne demanderait pas pitié. Son vie était certes entre ses mains, pouvant la broyer d'un serrement de poing, mais son âme restera libre, bien qu'elle ne risque de ne plus pouvoir rejoindre le paradis.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur esclavagiste
avatar

Fondateur esclavagiste


Messages : 2089
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 28
Localisation : Toujours derrière toi pour te surveiller

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Hémoglobine et le Kick
Maître/Esclave de: Maitre D'Ayane et Sarah

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Mer 12 Mai - 22:29

En exprimant bien en avant ses origines mais aussi le quotidien qu'il eut, Lelouch exprima aussi l'ampleur de sa puissance dépassant tous les soupçons que pouvait s'imaginer la jeune fille même dans ses rêves les plus fous. Jamais elle n'aura de libertés mais aussi il ne la tuera pas, car la mort n'était qu'une fin et aussi le commencement d'un échappatoire pour cet enfer et donc ne serait que trop facile. Elle vivra sans cesses une vie plus complexe, toujours plus enrichissante parce que le vampire garderait constamment une main invisible sur sa personne comme l'était Sangoku dans la paume du Dieu Shaka de la mythologie chinoise. Des amis? Un amour? La liberté? Rien de tout ça ne sera possible sans l'accord du plus fou des démons de cette île. Son éducation fut compliquée, horrible pour tout être vivant puisque cela passait par les instruments de tortures ou encore par des paroles psychologiques mais jamais il ne regrettait son rang car cette puissance ne lui était acquise que depuis la prise de conscience de sa différence par rapport aux autres. Il était un génie par rapport aux autres, un être imprégné de puissances mais aussi d'intelligence qui réunissait aussi un pouvoir immense que le contrôle du sang permettant de vaincre ses opposants comme si de rien n'était. C'est en observant son esclave qu'il se rendit compte qu'elle n'était pas vraiment apte à le suivre docilement surtout en voyant l'étendue de son sadisme mais aussi de son absence totale de savoir vivre. Mais l'histoire d'Ayane était tout aussi intéressante, une expression triste s'installa sur celle-ci en racontant tout ce qui s'était déroulé dans sa vie et le vampire prenait bien soin de mémoriser tout ce qui constituait la vie de cette jeune fille. L'humanité ne présentait pas que des avantages ou encore de la lumière bénie à ce que pouvait constater le vampire car une femme terrorisa le passé et aussi l'âme de l'humaine par son autorité et des actes qui pouvaient être imaginés. Mais quelle preuve de faiblesses de la part de la jeune fille! Il était un peu déçu de connaitre la facette faible de celle qui voulait le repousser avec toute sa vigueur, espérant qu'elle prenne conscience de quelque chose, il finit par s'énerver tout seul en regardant froidement son antagoniste...Plongeant son regard lavande sur le visage de sa nouvelle acquisition observant, quant à elle, le paysage avec une mélancolie romantique. Le vampire finit par exprimer finalement son ressenti sur le passé qu'il venait d'entendre:

"Ne te fous pas de moi! Tout ce que tu me dis c'est que tu as aimé fuir tes responsabilités, prenant conscience que ta mère avait une emprise totale sur ta vie. Tu penses avoir la force de me résister en ayant encore le fantôme de cette femme qui hante ton coeur? Ce que tu devrais maudire n'est ni ma personne, ni ta mère mais bien ta faiblesse!"

Pourquoi lui faisait-il la morale? Cela ne le regardait pas et pouvait s'en ficher, cela lui aurait même arrangé qu'elle ait peur de cette femme et aurait put jouer un atout dans son plan de soumission mais quelque part dans son coeur...Il y avait ce désir de la voir réussir de le faire échouer, qu'elle parvienne à montrer qu'elle pouvait devenir si forte que le bourgeon qu'elle était devienne le fruit de la liberté tant redoutée. Mais ce fut bien la première fois qu'il prenait autant part à une conversation avec une esclave et ne s'en rendait pas encore compte lui-même, mais quelque chose en Ayane lui avait reprit son calme comme pour tenter de la dissuader de se réfugier dans le cocon de cet homme qui lui rendit la lumière. Agripant la main de l'humaine avec la sienne, il la rapprocha de lui tout en caressant de son autre paume le visage de sa belle avant de la regarder sauvagement dans les yeux puis lui répondit avec forces à ses derniers propos:

"Eh bien au lieu d'être rébarbative, tu vas me montrer immédiatement jusqu'où tes convictions te mèneront. Suis moi."

La tirant par la main, le vampire la ramena à l'intérieur du manoir en ayant la ferme intention de lui montrer ce dont il avait travaillé toute la nuit en espérant que tous les préparatifs soient prêt pour l'accueil tant aimé de sa nouvelle esclave. Elle allait vivre le plus grand retournement de sa vie mais qu'importait maintenant qu'il avait la conviction de lui faire comprendre qu'elle prenait le mauvais chemin dans l'accomplissement de son projet, sa détermination n'était pas assez forte pour l'affronter directement. L'amenant finalement jusqu'à son bureau à l'étage supérieur en montant les marches sous les yeux des esclaves qui se demandèrent ce qu'il se passait pour les non concernées pendant que les autres ricanèrent en sachant pertinemment ce qu'elle allait vivre.

Le bureau était une immense salle avec le meuble au bout d'un long tapis où ornait sur ce premier un tas de paperasses qui prirent souvent la journée au vampire pour les remplir. Un canapé sur la droite, collé contre le mur avec un cuir magnifique en guise de protection pendant que de l'autre côté se trouvait une armoire pleine d'ouvrages des enfers avec des histoires plus folles les unes que les autres. Jetant la jeune fille sur le canapé, Lelouch la regarda de haut, observant sa silhouette aguicheuse avant de prononcer avec caractère:

"Observe maintenant ce que ton maitre t'offre en spectacle et contemple le désespoir!"

Deux esclaves entrèrent avec un grand écran comme le serait une télévision sans que cela en soit une pour autant, ce serait plutôt une projection en direct de quelque chose qui était destiné à la jeune fille puis les deux femmes en tenues de soubrettes finirent par ouvrir l'interrupteur qui permettait la vision de la scène se trouvant à l'autre bout de l'autre écran. Un homme d'un certain âge mûr enchainé par les bras, le corps tremblant de douleurs mais aussi saignant de toutes parts pendant qu'une piètre mine s'affichait bien sur son visage. Il ne lui restait plus que son pantalon pendant que le torse présentait de nombreuses griffures jusqu'au sang, mais aussi des coups multiples qui n'étaient pas les plus belles. Lelouch ne le connaissait pas personnellement, enfin personne ne pouvait le connaitre sauf une seule personne: Ayane! En effet, l'être se trouvant derrière le bel écran n'était autre que celui qui lui avait offert la lumière de l'espoir d'une vie nouvelle mais aussi celui qui lui avait donné la vie. Une démone releva le visage de l'homme en léchant lentement une des blessures au visage qui versait du sang pendant que celui-ci vit le visage de sa progéniture sur l'écran en face et exclama de surprise:

"Ayane! C'est bien toi?"

Le trouver ne fut pas bien compliqué car le maitre se souvint du nom de famille de son esclave puis ensuite il ne fallut longtemps pour faire quelques recherches afin de savoir qu'un bon commercial recherchait sa fille perdue dans un accident de bateau mais aussi qu'il travaillait pour une filiale à l'entreprise du vampire! Que le monde était petit! Ce n'était pas beau ces retrouvailles? S'asseyant sur son siège de bureau, croisant les jambes pendant qu'un bras prit appui sur l'accoudoir afin de maintenir la tête du démon, un rire ouvrant le bal:

"Je suppose que tu reconnais cet homme, n'est ce pas? Après quelques recherches sur ton passé avec seulement ton nom de famille, j'en suis arrivé à trouver celui que tu aimes tant. Tu peux lui parler, il t'entend tout autant que tu pourras l'entendre. Ayane, j'aimerais que tu fasses quelque chose pour moi."

L'homme affaibli releva son visage fatigué par les tortures multiples qu'il eut avant de passer à cet écran pendant que quelques démons frappèrent son corps afin d'horrifier encore plus la scène, l'obligeant aussi à montrer qu'il était encore vivant bien qu'il n'était plus tellement présentable. Horrible? Oh trois fois rien! Ce n'était juste que la démonstration de ce que le monde définissait comme l'unique terme: la puissance!

[Hrp: J'ai pris la liberté de faire le contrôle de ce Pnj ^^ tu me diras si cela te va.]

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuutou-no-shima.forum-actif.net
Esclave timide et fragile
avatar

Esclave timide et fragile


Messages : 227
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 26
Localisation : N'importe où, fuyant la demeure des Vi Britanni.

Passeport de YNS
Race: Ex-humaine / Vampire
Pouvoir: Ses ailes de chauve-sourie (Ex. Voler, se faire un bouclier avec, faire un courrant d'air)
Maître/Esclave de: Esclave de Lelouch Vi Britannia.

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Jeu 13 Mai - 1:20

Effectivement, la mort serait une bien belle échappatoire à tout ceci, ses tortures, son maître, cette île. Cependant Ayane avait bien trop peur de la mort. Elle ne pouvait s'échapper, ceci semblait impossible, mais elle voulait tant y croire, comme leur promesse de récupérer l'argent. Le vampire était exactement le type de personne qu'elle détestait, prenant toujours les autres de haut, fière et orgueilleux, ce croyant le centre du monde et se ventant de leur pouvoir et de leur fortune. Ayane est née en tant qu'humaine, dans la classe tout juste moyenne. Elle n'avait aucun pouvoir avec son rang, en plus d'être humaine. Ma foi, elle était venu au monde ainsi et devait si faire. Elle repensa à ce que lui fit vivre sa mère, un vrai monstre, lunatique comme tout, changeant sens cesse d'humeur à vous en rendre dingue. Allant du petit sourire avec un gentil "comment vas-tu ?" et quelques minutes plus tard, elle vous hurle dessus sans raison, ou pour des affaires qui remontent à des jours, voir de mois. Mais ce qui la faisait vraiment enrager, furent ces critiques sur son père ainsi que sa propre personne, les traitant de tous les noms d'oiseaux, les rabaissant tout le temps ! Disant même qu'il n'était pas un bon père. C'est faux ! C'est lui que me protégea lorsque que j'étais petite contre les garçons qui me frappaient en primaire ! Qui me soutenu dans mon choix de carrière ! Qui me motiva à bien travailler à l'école ! Sans lui elle serait devenu une fille délinquante ! Bagarreuse ! Et stupide ! L'éducation d'Ayane ce fut son père qui lui la fit, même si ils ne se voyaient pas souvent après le divorce. Sa mère elle, était une vraie nombrilisme ! Égoïste comme pas possible et obséder de l'argent. Heureusement elle ne prit pas exemple sur elle, sur une femme aussi faible. Le type de femme qu'elle haïssait. La jeune humaine vit les yeux violets de son maître remplient de colère. Comment osait-il lui faire la morale !

"Vous ne savez rien sur ce que ma mère ma fait ! J'en ai juste eu assez de vivre en compagnie d'un tel monstre ! Si je restais d'avantage avec elle, j'en serais devenu un moi aussi ! Je suis peut-être faible ! Cependant n'oublier pas que je suis encore jeune ! Mais je surmonterais ma faiblesse un jour !"

Elle tremblait de rage, les larmes au bord des yeux sous la colère ! Elle se retenait de le frapper de toutes ses forces ! Il ne savait rien ! Rien du tout ! Néanmoins...Ayane était vraiment blesser par ses paroles, sentant son cœur se serrer dans sa poitrine. Oui elle avait fuit l'enfer ! Et alors ?! Elle en avait le droit ! C'était son choix ! Sa vie ! Après onze ans passés avec sa mère, elle méritait bien un peu de bonheur ?! Elle en avait assez de souffrir ! L'humaine n'avait jamais été aussi mal, aussi en colère, regardant avec une haine immense son maître. Celui-ci agrippa la main de la demoiselle, la rapprochant de lui et lui caressant le visage de son autre paume, la regardant avec un air sauvage qui ne l'impressionna pas cette fois. Elle ne voulait pas le suivre, ni lui obéir sur le coup, débattant son poignet pour qu'il la lâche. Rien à faire, il était trop fort, mais continua à se laisser trainer derrière lui, grommelant de rage en tirant sa main vers elle, essayant de le ralentir en pausant fermement ses pieds au sol. Elle fut donc entrainée dans le manoir, jusqu'à l'étage, l'entrainant jusque dans son bureau. Il la jeta sur le canapé, celle-ci se redressa aussi tôt, assit sur le divan en fixant le vampire de son plus grand regard noir. Que lui réservait-il encore ? Elle vit deux autres esclaves entrer avec un grand écran, et lorsque celui-ci s'alluma sur la scène, Ayane se retrouva pétrifier.


De l'autre coté de l'écran s'était son père. Daichi Mishirame. Un homme d'une cinquantaine d'année, bien qu'il en faisait dix de moins, à la caricature fine et encore un peu musclé, mais taillader de coup, de griffures et de sang à présent. Ses cheveux noirs lui allant jusqu'à ses épaules, lisse et mouiller sous la transpiration alors que ses yeux bruns, comme ceux de sa fille, étaient dirigés vers le sol. Sous sa moustache jais, sa bouche était entrouverte et haletante, laissant l'air passer entre ses fines lèvres.
Spoiler:
 
Ayane vit avec horreur une démone lui lécher une blessure en redressant le visage de celui-ci. Elle voulait vomir sous le choc, sentant un haut de cœur et plaçant sa main sur sa bouche. Elle ne recracha rien, mais se sentait vraiment mal, ceci s'aggrava lorsque son père l'appela. Elle ne dit pas un mot, sous le choc, tremblant à la vue du sang qui coulait du corps de celui qu'elle aimait tant. Elle baissa la tête, ses mains sur ses genoux, tremblotant de tout son être alors que des larmes coulèrent de ses yeux.

"Papa..."


Le silence envahît la salle, son père regarda avec effroi sa fille pleurer, trembler comme une feuille. Tout deux ne savaient plus quoi dire sous le choc de ces retrouvailles des plus catastrophique. Ayane était perdu dans ses pensées, n'entendant plus rien, comme si le monde autour d'elle s'était effondré, ne voyant que son père se faire frapper par des démons. Elle souffrait, pausant violemment sa main sur son cœur qui palpitait, ayant l'impression qu'il allait exploser. Sa respiration fut des plus rapide et son regard des plus horrifier. C'était sa faute, elle n'aurait jamais du dire son nom de famille, encore moins raconter son passé, voir...jamais du se rebeller. Des geignements de chagrin se fit entendre. Ayane avait la sensation qu'ont la poignardait au cœur à chaque hurlement de son père, elle devait cesser ceci, mais comment ? Le vampire avait trouvé son ultime point faible, celui qui réduit en miette sa détermination, sa combativité et sa rebellassions.

"Arrêtez !" Hurla-t-elle de toute ses forces dans un crie intense de tristesse. "Arrêtez...*Snif*...pitié...*Snif* je ferai tous ce que vous voulez...*Snif* mais...arrêtez..."

C'était la toute première fois qu'elle demandait pitié à quelqu'un, la première fois qu'elle se sentit aussi mal tout aussi bien dans son corps que son esprit, comparer au viole, ceci était dix fois pire. Ayane se mit en boule sur elle même, toujours assit sur le canapé en gémissant de chagrin. Il n'avait jamais été prévu que son père vienne ici, ça ne devait pas se passé ainsi ! Daichi Mishirame essaya de contenir ses cries, retenant ses larmes et ne cédant pas à la pitié. Il ne pouvait rien dire sous les coups, ne pouvant que regarder impuissant sa fille pleurer à chaude larmes.

[c'est bon, ne t'inquiète pas ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur esclavagiste
avatar

Fondateur esclavagiste


Messages : 2089
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 28
Localisation : Toujours derrière toi pour te surveiller

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Hémoglobine et le Kick
Maître/Esclave de: Maitre D'Ayane et Sarah

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Ven 14 Mai - 17:07

Quelle histoire pour simplement une mère qui n'avait que trop de caractère par rapport à Ayane qui ne voulait cependant plus la voir, une sorte de discorde violente entre ces femmes qui ne sera plus de rigueur puisque de toute façon elle vivrait encore pire sur cette île. Qui a dit qu'il ne s'amusera pas à la voir souffrir? A lui montrer ce qu'était le véritable enfer mais aussi la démonstration de sa faiblesse car les idées pénétrèrent l'esprit du démon au visage humain et rien de bien joli. Lelouch avait de l'imagination à revendre, de multiples situations horribles à faire vivre simplement pour son plaisir personnel et non de son entourage! Narcissique au plus haut point, il ne considère pas son entourage comme prenable en compte dans son univers à moins que les acteurs ne constituent le divertissement qu'il attendait tant. Après une légère mise au point sur leurs passés respectifs, le moment tant attendu arriva. Après l'avoir tiré fortement en forçant pour qu'elle ne puisse pas se rebeller contre le tiraillement de sa main et ainsi de son corps, Lelouch la conduisit tant bien que mal sur la scène d'une nouvelle mise en scène sympathique! Le lever de rideau sur le plus grand mélodrame du manoir depuis bien longtemps, sans prendre en compte les nombreux décès du personnel féminin. Quel méchant personnel, Lelouch leur avait dit d'employer quelques manières pour faire comprendre plus rapidement la situation à la nouvelle arrivante mais le corps de cet homme était passé par quelques mauvaises "manies" de ses démons. Haussant les épaules tout en affichant un sourire amusé, le maitre observa la réaction de la jeune humaine qui resta complètement aspiré par la scène de l'écran, n'affichant plus que le désespoir et l'incapacité de pouvoir faire autre chose que de se dégouter d'une telle scène. On avait vu meilleures retrouvailles mais il fallait bien avouer que ce fut bien innovant que ces films américanisés où l"héroïne parvenait à revoir sa famille par la force de son courage et blabla! Non, tout se jouera autrement et le vampire allait faire en sorte que cela ne se passe autrement qu'il ne l'ait prévu! Écoutant les paroles d'Ayane sous quelques pleurs qui ne faisait que fasciner le démon, l'exciter de voir que tout ce labeur avait maintenant sa récompense par la plus belle des scènes, le vampire alla derrière la jeune fille puis posa ses mains sur les épaules affaiblies, suivant son regard afin de participer à l'observation de la scène. Qui avait du pop-corn? C'était vraiment le plus beau des spectacles surtout que quelques démones saluèrent le maitre et jouèrent avec le père et ménageant, pour le moment, les coups comme l'avait ordonné le vampire. L'une des démones s'approcha de l'écran tout en saluant puis d'une voix enfantine et enjouée s'exclama:

"Lelouch-sama!~~ Vous avez vu? Nous nous sommes retenues et on l'a pas mangé! Mais il est marrant, au lieu de crier de tout son coeur, il prononçait tout le temps "Ayane, Ayane!"!"

Ahlala celle-là, toujours aussi survoltée mais cela ne faisait qu'argumenter ce qu'il s'était passé pour que la jeune fille comprenne maintenant la hauteur du sadisme des démons et surtout celui du maitre qui prenait un malin plaisir à montrer bien la scène. Puis finalement une autre demande allait maintenant se faire connaitre, une oeuvre horrible mais qui resterait bien dans les anales car la violer serait bien une drogue dont elle prendrait goût mais il fallait lui faire vivre de multiples situations pour qu'elle puisse endurcir son esprit et chercher finalement les moyens de survivre par sa propre force. Tout ceci n'était le prélude d'un jeu final qui n'était orchestré que par l'être démoniaque ayant des idées horribles dans la tête! Il voulait faire à Ayane quelque chose de tellement démoniaque que même les démons ne comprendraient jusqu'où il voulait en venir mais pour le moment, il allait jouer. Prenant le temps de semer les graines pour que finalement tout se mette bien en place. Claquant des doigts, une autre esclave vint avec une hybride enchainé, se tortillant dans tous les sens en tentant de se libérer tout en injuriant de tous les noms. Lelouch approcha ses lèvres de l'oreille de son esclave puis lui annonça:

"J'aurais besoin de ton aide Ayane...Connais tu les rebelles de Yuutou No Shima?"

Incidemment que non, elle ne pouvait pas connaitre ce qu'était ce groupe bien difficile à cerner...Un groupe d'anciens esclaves qui se rebellèrent contre le pouvoir dictatorial mit en place pour retrouver l'ancienne image de leur île. Au début, le vampire pensait que ce ne serait qu'un modeste groupe facile à éradiquer mais apparemment cela se jouait beaucoup plus difficilement car la personnalité à leur tête n'était pas une personne complètement dénuée d'intelligence pour tuer aussi facilement les démons sans laisser de traces de leurs repères. Se détachant de sa belle esclave, il fit le tour de la pièce en lâchant ainsi le monologue explicatif pour qu'Ayane comprenne la situation mais aussi la vie sur cette île:

"C'est un groupe de rébellion qui refuse de se soumettre au pouvoir que mes collègues et moi avons mis en place. Constitués surtout d'humains et d'hybrides, ils s'amusent à tuer et piller les démons en espérant pouvoir nous éradiquer. Une petite partie de ceux qui en veulent à ma peau, comme je te l'ai dis tout à l'heure. L'hybride que tu vois là fait partie de ce groupe et nous l'avons capturés tant bien que mal."

Se rendant à son bureau, le vampire prit une lame de couteau simpliste, n'ayant rien de vraiment particulière à part qu'elle faisait partie de l'argenterie de luxe avec ce design envoutant. Observant bien la lame en se piquant l'index avec, le maitre afficha un sourire diabolique avant de se rendre devant la jeune fille puis plaça lentement la lame entre ses mains, la guidant doucement afin qu'elle s'arme de ce nouvel objet puis lui murmure à l'oreille:

"Ce que j'attends de toi? C'est que tu choisisses entre la vie de ton père ou celle de cette esclave, qui des deux doit mourir? Si tu choisis ton père, alors pointe le couteau vers moi ou une autre personne pour tenter de nous tuer mais si tu veux qu'il vive alors tue par toi-même cette rebelle. Montre sous les yeux de ton père la naissance d'une criminelle au coeur de glace, deviens l'une des nôtres!"

Lui mordillant légèrement le lobe de l'oreille, Lelouch lança donc l'hostilité sous les yeux de l'assistance. Les démones ricanèrent sous la surprise mais aussi l'amusement de la situation pendant que le père hurla de tout son coeur de ne pas faire ça, de le laisser mourir pendant que l'hybride de la rébellion voulue s'échapper en se tortillant de son mieux, tentant de se déplacer mais en vain. Quelle serait la décision d'Ayane? Allait-elle tuer l'hybride pour voir son père vivre? Ou alors ce serait l'inverse? Quelque soit la décision, elle vivra avec un profond traumatisme toute sa vie et c'est ce qui était le plus amusant pour un être sanguinaire comme le prince des Vi Britannia.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuutou-no-shima.forum-actif.net
Esclave timide et fragile
avatar

Esclave timide et fragile


Messages : 227
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 26
Localisation : N'importe où, fuyant la demeure des Vi Britanni.

Passeport de YNS
Race: Ex-humaine / Vampire
Pouvoir: Ses ailes de chauve-sourie (Ex. Voler, se faire un bouclier avec, faire un courrant d'air)
Maître/Esclave de: Esclave de Lelouch Vi Britannia.

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Ven 14 Mai - 23:09

Ayane sentit les mains du vampire sur ses épaules tremblantes, restant paralysée alors qu'elle entendit la démone à l'écran. Elle avait mal au cœur, celui-ci était serré dans sa poitrine, prêt à exploser. Il avait tant de pouvoir, de source d'information, d'argent qu'il réussit à trouver son père, et l'amener ici. Son sadisme et sa curiosité étaient aussi grands que sa fortune, un vrai pervers dans toutes les définitions possible, voyant qu'elle était esclave d'un être bien plus diabolique et supérieur dans son rang, que les autres démons de l'île. Elle aurait préférée rester dans sa cage, plutôt que d'être en sa compagnie. Par sa faute, son père fut torturé. Elle s'en voulait tellement, si seulement elle avait été plus forte ! Mais non, elle était toujours faible, une toute petite sourie face à un lion gigantesque. Le vampire claqua des doigts, faisant entrer une hybride enchainé dans la pièce. Les larmes de la jeune humaine coulaient toujours sur ses joues, tremblant encore comme une feuille et haletant en sentant son rythme cardiaque s'affoler. Son maître lui posa une question, pivotant la tête en sa direction, la balançant doucement de gauche à droite en le regardant avec peur. Il lui était difficile de croire qu'il y avait un groupe de rebelle sur cette île, surtout avec autant de démon et avec Lelouch Vi Britannia sur celle archipel. Elle ne serait donc pas le seul à vouloir quitter cet endroit maudit ? Au dire du noble il semblait que "oui", des humains et des hybrides tuant des démons et se soutenant dans leur quête à la liberté. D'ailleurs l'une d'entre elle était à présent dans cette salle, la regardant avec surprit. Quel courage, mais aux yeux des démons, elle était juste inconsciente sûrement. Elle se débattait malgré les chaines, injuriait le vampire, essayait de s'échapper par tout les moyens…qu'elle rebelle…s'en était impressionnant à ses yeux. Quelques petites minutes plus tard, alors que son regard était dirigé vers l'hybride, elle sentit un objet froid placer dans ses mains, elle posa ses yeux sur lui et resta de marbre. Une lame de couteau ?

Ayane écouta avec frayeur les murmures du maître, se levant précipitamment du canapé lorsqu'il lui mordit le lobe afin de s'éloigner de lui, se retrouvant au milieu de la pièce, la lame dans une main, l'autre sur sa bouche, l'air choqué. Tout autour d'elle devint noir, regardant l'arme avec effroi, n'entendant et ne voyant plus rien autour d'elle, se retrouvant seule avec sa conscience. Elle devait faire un choix, soit elle tuait cette inconnue et innocente hybride, soit son père qu'elle aimait plus que tout au monde depuis sa naissance. De l'eau coulait toujours de ses yeux bruns, mais reprit un peu ses esprits, entendant la voix de Daichi Mishirame prononcer son nom, lui criant de ne pas le faire, de ne pas tuer cette fille ! Et de…le laisser mourir.


"Ayane ! Ne fait pas ça !"
"Mais…ils vont te tuer…si je…*Snif*…ne le fait pas…"
"Ayane...mon trésor…crois-tu vraiment que je pourrai continuer à vivre, en sachant que ma fille à sacrifier une vie pour la mienne ? Ayane…je ne peux vivre sans toi, même si je quitte l'île, je ne pourrais plus vivre sans ta présence, sans pouvoir t'aider. Et même si je reste ici, crois-tu vraiment que je me laisserai faire ? Jamais je me soumettrai à quelqu'un, alors qu'importe la décision que tu prends, je finirai par mourir…que se soit de chagrin, ou comme cette jeune fille, de rébellion."
"Papa…"
"Ne t'abaisse pas à leur niveau, tu vaux bien plus qu'eux…soit forte…Ayane."
"Mais papa…"
"Tout ira bien, mon trésor…je t'aime…Ayane."



L'homme sourit, regardant sa fille avec douceur et avec un sourire des plus serein. Sa fille resta immobile, le regard remplit de tristesse et de désespoir, finissant par baisser la tête, les poings serrer et le corps tremblant. Qu'importe son choix, il allait mourir dans peu de temps. Ceci était certainement leur dernière rencontre, la dernière fois qu'elle verrait son sourire, son visage et son père…vivant. Elle essuya ses larmes, bien qu'elles coulèrent aussitôt, adressant un dernier sourire à son père, triste et légèrement crispé sous l'émotion du chagrin, mais doux et sincère, lui adressant un dernier regard des plus tendre, ses yeux bruns brillants de milles feux.

"Moi aussi…je t'aime…papa………*Snif*………Adieu…"


Sur ses mots, quelques secondes plus tard, en dirigeant son attention sur le vampire, son visage si radieux devint glacial et haineux, tournant le couteau afin que son index et son pouce tiennent le bout de la lame pointue, le lançant droit sur Lelouch Vi Britannia. L'arme était visée sur le visage, et quelques secondes après, un bruit se fit entendre. La lame s'était enfoncée dans le mur, n'ayant traverser la salle et passer tout près de la joue du vampire. Elle n'avait pas raté son coup, son but n'était pas de le toucher, mais de bien lui faire comprendre le message qu'elle ne tuerait personnes et qu'elle ne lui obéirait pas ! Jamais elle ne les rejoindrait ! Jamais elle s'abaissera à leur niveau ! Jamais elle ne deviendra un monstre ! Son regard resta de glace, perlant toujours des gouttes de ses yeux, se mordant la lèvre inférieure afin de ne pas craquer et de ne pas crier de chagrin alors qu'elle tremblait comme une feuille. Elle devait rester forte devant son père !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur esclavagiste
avatar

Fondateur esclavagiste


Messages : 2089
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 28
Localisation : Toujours derrière toi pour te surveiller

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Hémoglobine et le Kick
Maître/Esclave de: Maitre D'Ayane et Sarah

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Mar 18 Mai - 19:11

La rencontre entre les deux protagonistes avait eut l'effet escompté sur la jeune humaine qui découvrit son père dans une situation des plus déshonorantes mais aussi l'impuissance dans laquelle elle était victime. Quel plaisir, quelle jouissance sous la découverte d'une homme qui resta calme bien que la douleur lui lança des signes bien distinct comme l'envie de les arrêter pendant que les démones se régalèrent de leur proie. Ayane n'avait plus le choix pour sauver celui qu'elle aimait, elle allait devoir salir ses mains dans le sang d'une femme qui s'était rebellée contre le maitre surpuissant qu'il était. Personne ne pouvait s'opposer à l'autorité de Lelouch Vi Britannia et encore moins une humaine dénuée de tout pouvoir alors le chemin qu'elle prenait était déjà tout tracé. Mais quelque chose tracassa le vampire lors de la conversation entre le père et la fille, une sorte de doute surtout lorsque le premier affirma pleinement son absence de doute sur sa mort et ainsi préserver la pureté de sa fille et qu'elle ne devienne pas un monstre. Surement que c'était inutile, le maitre connaissait bien les humains et savait pertinemment qu'elle ne trahirait jamais son amour de le sauver pour prendre la vie d'une parfaite inconnue dont on se fichait pleinement. Le choix était vite fait et bien que le doute s'installait dans l'esprit de l'esclave, elle prendrait bien évidemment ce qui suivait le plus la logique de la vie. Mais contre toute attente, quelque chose changea la donne! Ayane se tourna vers son maitre puis courut en sa direction avec la lame pour finalement frapper à côté du maitre pour affirmer pleinement son rejet de son autorité...Chose qui frappa la fierté du vampire qui ne se serait jamais douté d'une telle chose! Restant sans voix, observant les quelques mèches de sa chevelure divine et ténébreuse tomber sous son regard figé sous la constatation de ce que venait de faire sa nouvelle acquisition, le vampire ne savait plus du tout quoi faire! La rebelle quant à elle resta muette mais aussi consternée par une telle prestance! Elle venait de lui sauver la vie alors qu'elles ne se connaissaient pas et toute sa reconnaissance ne put sortir sous l'émotion. Lelouch ne maitrisait plus la situation...


Elle venait de se foutre ouvertement de lui, du choix de vie qu'il lui proposait pour finalement pointer sa lame vers lui! Elle ne voulait pas le respecter pour ce qu'il était et du sauvetage de la misère?! Serrant les dents comme jamais, sous une haine effroyable, il gifla bien fort l'esclave afin que le bruit du contact résonne dans la pièce pendant que le vampire regarda avec rage la jeune fille. Que faire? Tuer ce vieil enfoiré ne lui servirait à rien puisqu'il ne constituait qu'une monnaie d'échange pour la jeune fille mais le laisser en vie mettrait en évidence sa faiblesse et son manque d'autorité puisqu'il ne tiendrait pas la promesse faite précédemment. En faisant ce gente de rébellion, elle venait d'exploser toute sa fierté mais aussi le scénario prévu dans le but de la soumettre et cela l'enrageait plus que le geste en lui-même! Frappant finalement de son pied sur le corps de la jeune fille, que ce soit au visage, au ventre ou encore dans les jambes, il calmait sa frustration sur celle qui lui avait désobéit pendant que ses paroles vinrent frapper de plein fouet les tympans de son interlocutrice mais aussi les personnes dans la salle qui n'osèrent prononcés un mot de peur d'être la nouvelle cible de sa colère:

"Sale humaine! Je te donnais l'occasion de pouvoir revoir ton père et tu craches dessus pour une sale rebelle! Tu sais l'argent que cela m'a couté que de ramener ton père ici?! Hein?! Plus que ce que tu n'auras jamais dans une vie!"

Reprenant lentement son souffle, son calme tenta de revenir lentement avant que finalement il ne doive rechercher une autre solution afin de pouvoir conserver les deux termes de la journée: le père et son autorité! Lelouch savait bien que l'homme qui était la lumière de la jeune fille serait la clé qui permettrait de conserver sa force et ainsi pouvoir la faire chanter mais que faire? Finalement la vampire traina son esclave en attrapant sa mèche puis la mit devant l'écran afin qu'elle croise bien le regard de son père puis affirma bien fort le nouveau jeu qu'il allait faire pour décompresser. Plaçant une main sur le haut d'Ayane, un violent geste vampirique se fit afin d'arracher vigoureusement le vêtement protecteur puis mit en évidence la poitrine généreuse de celle-ci avant que les paroles du démon ne vienne au rendez-vous:

"Voyez-vous Mishirame Daichi! Votre fille m'a offert son corps hier simplement pour affirmer sa soumission à mon égard! Bien qu'elle vous ait écouté pour ne pas tuer cette rebelle, elle s'est tout de même épanouie dans le monde des adultes! Et je vais vous le prouver immédiatement! Ce serait dommage que vous loupiez cette scène par votre mort, admirez impuissant l'extase de votre fille par celui qui a détruit votre famille."

Oui, il fallait qu'il puisse calmer sa frustration et Ayane allait revivre encore une fois l'enfer simplement parce qu'il ne pouvait plus du tout calmer cette haine de ce geste et allait remettre les pendules à l'heure! Maintenant ne serait que le début d'encore pleins de souffrances car l'humaine allait montrer sa jouissance d'être prise par un être détestable sous les yeux du père qui fut forcé de tout voir par les démones qui y mirent du leur. Le bureau serait une magnifique mise en scène et les esclaves proches de la télévision observèrent simplement la scène pendant que la rebelle observa la scène en demandant à Ayane d'essayer de fuir bien que ce n'étaient que des paroles vaines...La situation devenait incontrolable et tout le monde le savait bien. Une main maintint la franche de l'esclave pendant que l'autre malaxa puissamment, sans aucune douceur, la poitrine exhibée de l'esclave qui allait vivre ceci mais sans drogues pendant que Lelouch observait aussi les réaction de cet homme fier qui le tourna en ridicule!

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuutou-no-shima.forum-actif.net
Esclave timide et fragile
avatar

Esclave timide et fragile


Messages : 227
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 26
Localisation : N'importe où, fuyant la demeure des Vi Britanni.

Passeport de YNS
Race: Ex-humaine / Vampire
Pouvoir: Ses ailes de chauve-sourie (Ex. Voler, se faire un bouclier avec, faire un courrant d'air)
Maître/Esclave de: Esclave de Lelouch Vi Britannia.

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Mar 18 Mai - 21:18

Ayane resta de glace face au vampire, mais fut surprit par son étonnement. Il était sous le choc, c'était la première fois qu'elle le voyait ainsi, non, la deuxième, mais là il était bien en état de choc cette fois-ci. Elle sentit la peur montée en elle et commença à reculer, mais c'était trop tard. Elle se ramassa de plain fouet la gifle de son maître sur la joue. Elle sentit une douleur vive et puissante, celle de la dernière fois, au marché d'esclaves, était bien moins forte que celle-ci.


Ce geste lui arracha un hurlement de douleur alors qu'elle tituba en marche arrière, finissant par tomber au sol. Des larmes coula de ses yeux, l'air choqué à son tour. Elle trembla, alors que son père resta tout aussi heurté par la scène. Sa joue devint rouge, elle avait mal, mais se n'était hélas pas finit. Une Farandole de coup suivit la gifle, faisant crier de souffrance la jeune humaine, pendant que son père cria au vampire d'arrêter. Ayane se mit en boule, essayant tant bien que mal de protégé son visage et sa poitrine, formant une croix avec ses bras devant son buste. Ses jambes, repliées sur elle-même, protégèrent son ventre, protégeant ainsi ses organes vitaux. Elle n'avait jamais été battu ainsi de toute sa vie, ne pouvant aucunement riposter, criant toutes sa douleurs.


Elle ne pouvait rien dire, ne pouvant même pas lui demander d'arrêter. Et que dire à ses remarques ? Elle n'a jamais souhaitez revoir son père, du moins sur cette île, et son argent, c'était son problème pas le sien, c'est lui qui l'avait dépenser pour tout ceci, elle s'en fichait de sa fortune. Mais face aux coups et à la douleur, elle n'écouta point un mot ce qu'il dit. Après plusieurs minutes, le vampire finit par se calmer, laissant enfin un peu le temps à la demoiselle de reprendre son souffle. Mais la douleur resurgit, se faisant trainer par son maître en lui empoignant sa frange, criant de nouveau alors qu'il la plaça face à l'écran. Mishirame Daichi regarda sa fille avec étonnement et tristesse, il ne pouvait rien faire pour lui venir en l'aide. Sa fille quant à elle, se sentait très mal face à lui, sachant qu'il allait bientôt mourir, avec comme dernier souvenir sa fille battue, recouvert de bleus et d'hématomes. Mais le cauchemar n'était pas finit, elle regarda avec surprit son haut se faire arracher, se retrouvant la poitrine à nue devant son père qui lui fit échappé un hurlement de gêne. Son père, lui, resta sous le choc et était tout particulièrement gêner. Il n'avait jamais vue sa fille nue, du moins au delà de son enfance, lorsqu'elle avait encore sept ans. Tous deux restèrent muette au dite du vampire, mais Ayane finit par réagir.

"C'est faux !"

Cria-t-elle en se débattant. Elle entendit la rebelle lui dire de fuir, mais elle avait trop mal pour courir, ses jambes reçurent beaucoup de coup de pieds afin de protéger son ventre, celles-ci étaient tremblantes et recouverte d'ecchymoses. Son front la fit terriblement souffrir, la pression sur sa frange lui tira les larmes des yeux, alors qu'un crie de surprit surgit, en même temps que la main du vampire sur son sein. Le père cria d'arrêter, que si il devait battre quelqu'un pour calmer sa colère, c'était sur lui et pas sa fille ! Ayane reprit où elle s'était arrêter, disant d'une voix triste et sincère.

"Papa ! Oui j'ai offris mon corps à cet homme ! mais il m'avait droguée ! Jamais je n'aimerais un individu comme lui ! Jamais je n'aimerais son touché et ses mains sur moi !"


Daichi serra les dents, il le savait depuis le début, que cet être démoniaque mentait, que sa fille ne se serait jamais offerte à celui-ci. Il ferma les yeux, se mordant la lèvre jusqu'au sang, se débattant comme un diable à ses chaines, ne pouvant supporter une telle scène, voulant aider sa fille. Ayane quant à elle, se débâtât aussi de son coté, enfonçant d'une main ses ongles dans le poignet qui tenait sa frange, alors que son autre fit de même dans celui qui s'occupait de sa poitrine. Elle ondula dans tous les sens, se débattant de tout son être et de toute son âme.

"Arrêtez ! Non ! Ne me touchez pas ! Je ne le veux pas ! Non !"

Crie-t-elle d'une voix forte, remplit de tristesse, mais aussi de fermeté.


Dernière édition par Ayane Mishirame le Jeu 20 Mai - 19:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur esclavagiste
avatar

Fondateur esclavagiste


Messages : 2089
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 28
Localisation : Toujours derrière toi pour te surveiller

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Hémoglobine et le Kick
Maître/Esclave de: Maitre D'Ayane et Sarah

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Jeu 20 Mai - 19:47

La colère, encore un pêché capitaux dont se gardait bien en lui le vampire qui ne pouvait se retenir plus longtemps d'émettre la haine qu'il possédait. Pourquoi s'était-elle opposé à son influence? Pourquoi avoir pointé son arme sur lui? Elle savait pertinemment qu'elle le rendrait fou de colère, qu'il ne serait jamais tendre avec elle alors pourquoi? Lelouch n'avait jamais vécut dans l'atmosphère parental de l'amour, de la tendresse puisque l'on attendait bien trop de lui, de ses capacités au dessus de la moyenne pour gouverner comme il se doit. Il ne comprenait pas pourquoi ce père se sacrifiait si aisément pour sa fille alors qu'elle n'avait rien de plus que le même sang. La seule personne qu'il aimait en dehors de sa personne était Kaji, sa soeur dont il partageait un amour corporel intense mais sinon il ne faisait confiance à personne, ne pouvait se fier à personne et bien que ses collègues démoniaques du projet de Yuutou No Shima furent d'une grande aide...Il réfléchissait déjà à la manière dont il pourrait leur prendre la vie et ainsi avoir le pouvoir absolu sur la vie de ces terres! Pourquoi faire ainsi confiance? Tant de notions qui éveilla sa curiosité mais aussi un dégoût premier! Un dégoût de ne pas put avoir l'âme de cette esclave dans les premiers temps, de ne pas comprendre ce lien qui unissait ces deux protagonistes mais aussi de ne posséder ce qu'ils avaient! L'envie était aussi un pêché qu'il démontrait bien par son envie de pouvoir, sa profonde confiance en soi lui permettait de vouloir le monde entre ses mains. Bien qu'il appliqua ses mains sur le corps de la jeune esclave, il ne pouvait pas l'avoir mentalement et cela l'énervait, il voulait faire vivre l'enfer à ces deux personnes qui hurlèrent chacun de leur côté la rébellion surtout cet homme du nom de Daichi! Que Lelouch le frappe à la place de sa fille? Mais quelle stupidité dans ces paroles, pourquoi ferait-il ça? Surtout qu'en regardant cette carrure blessée, on comprenait bien vite qu'il ne tiendrait pas si le vampire avait l'envie de le torturer et puis il servait encore à quelque chose. L'observant de haut, voyant qu'Ayane ne se soumettait pas à sa puissance, le vampire finit par affirmer un regard hautain, dénué de toutes gentillesses et d'empathie pour finalement avoir une idée horrible...L'envie de la voir crier mais aussi faire comprendre la situation au père qui se trouvait de l'autre côté de l'écran. Oui, l'être démoniaque eut l'idée la plus horrible qui soit bien qu'il doutait de ce qu'il allait faire!


Réfléchissant, concentrant son esprit afin de pouvoir se demander s'il devait faire un tel acte sur cette esclave...Le vampire se questionna avant d'avoir l'idée lumineuse de n'en faire qu'à sa tête! Oui, cette esclave avait ce quelque chose qui l'attirait plus que les autres, elle avait cet esprit de contradiction mais aussi cet amour éternel qui attirait Lelouch ne possédant cette force et voulait en savoir plus. Mais dans l'optique de la curiosité, de vouloir savoir comment réagiraient les deux personnes, le vampire ramena la jeune fille vers lui en tirant sur sa frange puis approcha ses lèvres de l'oreille gauche de son esclave. Observant Daichi avant d'affirmer son envie lui traversant l'esprit:

"Je viens d'avoir l'idée intéressante de vous montrer la hauteur du désespoir! Connaissez-vous la légende des vampires? Ils se nourrissent de sangs, certes, mais une particularité qui n'est pas toujours affirmée. Si je met un peu de mon pouvoir dans la morsure que j'inflige, je peux transformer l'humain en vampire bas de gamme mais qui en est tout de même un!"

Exactement, Lelouch venait d'annoncer la pire idée qui soit pour une personne humaine. Se transformer en vampire par l'intermédiaire d'un originel reviendrait à ne vivre que par la soif de sang, se nourrir des autres êtres vivants pour vivre mais aussi connaitre l'extase d'être supérieur aux autres et ainsi être complètement soumise à ce que l'on appelait la soif. Évidemment, la transformation serait une véritable souffrance, qui offrira une ambiance de cris mais aussi de désespoirs pendant que l'originel être de la nuit se plaira à observer le changement brusque de son esclave et ainsi lui offrir la puissance qu'elle désirait pour vaincre tous ses opposants. Elle voulait du pouvoir? Elle en aurait! Lui murmurant lentement ces paroles, Lelouch montra ses crocs à la jeune fille en se délectant de la voir ainsi soumise:

"Tu voulais du pouvoir pour tuer ta mère mais aussi ma personne? En restant au stade de simple humaine tu n'en feras rien...Remercie moi car aujourd'hui sonne le glas d'une nouvelle vie! Tu deviendras désormais une être des ténèbres sous les yeux de ton père!"

D'un vigoureux coup de canine, d'une force sans précédent et d'une soif profonde, le vampire plongea ses canines en elle avec la ferme intention de lui prendre du sang mais le mélangeant ainsi sa puissance en elle, l'obligeant ainsi à sentir une nouvelle forme entrer en elle mais aussi transformant son corps. Les particularités visibles? Des pupilles essentiellement rouges apparaitront de manières aléatoires ou alors constantes, cela dépendait des personnes mais aussi des aptitudes physiques développées bien que ce ne soit pas aussi puissant qu'un vrai vampire...Mais aussi cette faim de dévorer les autres êtres vivants, de vouloir toujours plus afin de manger et survivre! Un vampire ne pensait pas à se suicider! Il voulait vivre plus que n'importe qui afin de devenir fort et Ayane allait rejoindre ce monde horrible par cet échange sous les yeux de tous mais surtout de Daichi qui ne put que rester impuissant face à ce qu'il voyait.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuutou-no-shima.forum-actif.net
Esclave timide et fragile
avatar

Esclave timide et fragile


Messages : 227
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 26
Localisation : N'importe où, fuyant la demeure des Vi Britanni.

Passeport de YNS
Race: Ex-humaine / Vampire
Pouvoir: Ses ailes de chauve-sourie (Ex. Voler, se faire un bouclier avec, faire un courrant d'air)
Maître/Esclave de: Esclave de Lelouch Vi Britannia.

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Ven 21 Mai - 21:07

Ayane continua à se débattre, mais en vain, tirer par sa frange pour se retrouver contre le vampire. Dans son élan elle se retrouva plaquer à celui-ci, son buste contre sa poitrine, ses mains sur son torse, restant paralyser sous le choc à ses paroles. Il était…un vampire ? Elle n'était donc pas l'esclave d'un démon, mais d'un suceur de sang. Elle repensa à ce qui s'était passé à la salle de dressage, pendant son viole, voilà pourquoi il avait léché son sang sur son intimité. Elle compris que sa situation était bien pire que si il avait été un démon, car Lelouch Vi Britannia expliqua qu'il pouvait la transformer en l'un des leurs. Elle…devenir un vampire…comme son maître ? Non ! Elle ne le voulait pas ! Elle ne voulait pas devenir un être des ténèbres ! Même si ceci la rendrait plus forte elle n'en voulait pas ! Qu'importe le pouvoir que ceci puisse lui donner ! De la faire monter de plusieurs crans sur la chaine alimentaire, de passer de proie à prédateur, elle ne le voulait pas ! Son père, lui, resta sous le choc, il ne voulait en crois un mot ! Ayane y croyait, surtout après tout ce qu'il lui était arrivé, si il la mordait, c'était finit pour elle. Adieu monde des mortels d'où elle venait, d'où elle naquit. La jeune humaine tenta donc de s'échapper de son sort, mais à penne elle se retourna que le vampire la stoppa en lui empoignant les bras, la plaquant dos contre lui. Elle tourna la tête, voyant d'un regard des plus horrifier ces longues canines, se débattant encore une fois de toutes ses forces.

"C'est faux ! Je ne veux pas du pouvoir ! Ni même tuer qui que se soit ! Tout ce que je veux c'est être libre !"


Cria-t-elle de toute son âme, mais trop tard, le mal était fait. Dans un hurlement des plus atroce, Ayane sentit les crocs de son maître s'enfoncer violemment dans son cou. La morsure était des plus profonde et ardemment douloureuse, arrachant des hurlement des deux coté, la demoiselle criant sa souffrance et son chagrin, et son père criant d'arrêter son massacre. Le corps de la jeune fille s'engourdit et s'épuisa en sentant son hémoglobine quitter son corps, mais le vampire l'agrippa fermement, buvant son sang sans aucune gêne. Ayane pleurait, ne pouvant plus bouger, le regard au sol et la gorge sèche. Elle le sentit, ce pouvoir l'envahir de tout son être, ainsi qu'une seconde douleur des plus intense. Elle avait le souffle coupé à plusieurs reprises, ouvrant grand la bouche afin de rependre comme elle pouvait de l'oxygène et hurler sa peine. Ses yeux bruns passèrent doucement aux rouges, alors que ses canines s'allongèrent progressivement…elle était en train de se transformer. Elles les sentaient du bout de sa langue et de ses lèvres, ses crocs vampirique, pleurant à l'idée qu'elle allait devenir de la même race que son maître.

"NOOOOOON ! AAAAAH !"



Cria-t-elle de désespoir. Ce fut son dernier crie en tant qu'humaine, elle en était au point de non-retour, elle était devenu un vampire à présent. Sa vue changea, voyant les autres servantes avec un air choqué. Elle pouvait voir leurs flux sanguin, les veines rouges et bleus, les artères, le sang ruisseler dans leur anatomie. La faim accompagna la douleur, alors que l'homme finit par la lâcher. Ayane tomba lourdement au sol, essayant de se relevé, mais rien à faire, la douleur l'en empêcha. Elle se retrouva assit sur ses cuisses, les paumes de ses mains au sol, crispant son corps sous la souffrance, hurlant avec intensité afin d'apaiser ne serait-ce qu'un peu sa douleur. Elle voulait que tout s'arrête, et même mourir. Elle en avait assez de tout ça, de toute cette souffrance, elle se sentait si mal, son esprit était anéantit, tout ce qu'elle voulait s'était être libre ! Et c'est là, qu'elle sentit toute sa souffrance se concentrer dans son dos. Elle se cambra violemment, alors que deux ailes de chauves-souris noir sortirent de son dos. Du sang coula sur ses omoplates et sa colonne vertébrale, ainsi que ses ailes fraichement éclosent. Voilà donc qu'elle était son pouvoir, enfin si ont peut l'appeler ainsi. Ses ailes étaient grandes et résistance à première vue, elle pourrait non seulement voler avec, mais aussi s'en servir comme bouclier. Elles représentaient le symbole de la liberté. Un pouvoir faible en attaque, mais fort dans la défense, voilà l'inconvénient.

Spoiler:
 

La douleur quitta enfin son corps, reprenant comme elle pouvait son souffle, alors que son père regarda sa fille avec un air des plus heurté. Ayane finit par rependre ses esprits, mais resta assit au sol, épuiser. Elle regarda ses mains, ses ongles étaient plus solide et aiguiser, elle vit ensuite ses ailes avec surprit, allant caresser de ses doigts ses canines, longues et pointues. Son regard reflétait la crainte, croisant les yeux de son père avec tristesse.

"Je…je suis un devenu…un monstre…papa…je…"


Elle gémit de chagrin, pleurant à chaudes larmes en frappant le sol avec force, se retrouvant avec les avant-bras contre le parquet, son front sur le tapis à crier son désespoir et sa tristesse. Elle n'était plus humaine, ceci la rendait des plus malheureuse. Ayane n'osait même plus regarder son père en face, elle ne pourrait plus jamais être en compagnie de ses ex semblables. Pourquoi lui avait-il fait ça ?! Pourquoi ?! Elle ne comprenait pas, elle avait peur…si peur. Non seulement elle craignait Lelouch Vi Britannia, mais ainsi que sa propre personne maintenant. Son esprit combattif était au plus bas, son âme était encore la seule chose d'humain en elle, mais pour combien de temps ?

"Non Ayane…tu n'es pas un monstre…"
"…*Snif*…Vraiment ? Mais…je suis un vampire…*Snif*…"
"Ton corps est peut-être différent, mais ton âme ? A-t-elle changé ? Tu n'es pas un monstre comme cet individu, tu es Ayane Mishirame…ma fille...ainsi que mon trésor."
"…Même en étant un vampire ?"
"…Oui…Ayane…Je t'aime…"
"…Merci…*Snif*…papa…moi aussi…je t'aime…"


Elle retrouva un petit sourire aux coins des lèvres, regardant son père sourire aussi malgré son corps affaibli. Il était suspendu à ses chaines, non loin de la mort. La nouvelle petite vampire s'allongea à plat ventre au sol, épuiser et haletante, la gorge en feu par ses hurlements.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur esclavagiste
avatar

Fondateur esclavagiste


Messages : 2089
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 28
Localisation : Toujours derrière toi pour te surveiller

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Hémoglobine et le Kick
Maître/Esclave de: Maitre D'Ayane et Sarah

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Mer 26 Mai - 21:50

Quel plaisir, quel délice! Sous une morsure carnassière, le vampire venait de faire part de sa plus grande fierté que celle d'étendre son pouvoir. Ses recherches de soumission et d'étendage de désespoirs furent si forts qu'ile ne pouvait plus attendre de montrer l'ampleur de son sadisme à celle qui attisait sa curiosité malsaine. Pourquoi était-elle ainsi? Qu'est ce qui faisait qu'elle possédait et conservait un coeur si pur face au sien? Qu'elle ne reflète pas l'envie imposante de le tuer ou encore de le haïr comme elle le faisait pour sa mère? Tant de questions dont il ne comprendrait surement jamais les réponses. Lentement, la partage de pouvoir se fit afin que le changement d'anatomies, le vampire ne voulait en rien laisser passer une miette de ce qu'il se produisait vu que ce fut le moment unique dans une vie, qu'il symbolisait l'immortalité mais aussi la servitude éternelle. Ce qui pourrait aussi changer dans ce genre de situations serait aussi l'apparition d'un pouvoir dont personne ne pourrait avoir connaissance avant qu'il ne prenne forme. Mais cela devra se faire attendre. Le gosier s'emplissant de l'hémoglobine de la jeune fille, une douceur mais aussi une gourmandise semblable à un bon jus de fruit de qualité avec les meilleurs saveurs pendant que cette dernière criait et tentait de se débattre sous l'assaut meurtrier. Daichi, quant à lui, hurlait de toutes ses forces afin que le massacre cesse, qu'elle puisse avoir le temps de reprendre ses esprits et qu'il se dévouait encore si le vampire voulait faire un massacre. Mais qu'importait cet homme tant qu'Ayane était là, Lelouch savait pertinemment que le lien les unissant serait fort et surement que ce geste de transformation était aussi une forme de jalousie. Jalousie de ne pouvoir avoir Ayane pour lui, de ne pouvoir trouver la place pour qu'elle ne pense qu'à lui bien que ce soit dans la haine et la colère. Le maitre était un rassemblement de tous les pêchés capitaux en un seul être qui pouvait le rendre aussi bien fou que calme selon la hauteur de son désir mais avec sa nouvelle acquisition, il avait ce désir qui ne cessait de s'accroitre. Il offrait un pouvoir à une humaine ce qui était une grande première pour lui qui ne connaissait pas les conséquences ni même les aprioris que cela apporterait.

Après avoir bien mangé, la laissant reprendre conscience de l'ampleur de sa douleur mais aussi de la transformation progressive de son corps, le vampire essuya le sang sur ses lèvres pendant que son regard se portait sur le visage de son esclave. Elle regretterait amèrement tout ce qui constituait sa nouvelle existence mais que voulez-vous? Lelouch n'en avait que faire de ce genre de sentiments et il prendrait tout le plaisir du monde à la voir se débattre dans l'espoir de regagner la liberté comme elle l'exprimait si puissamment. Finalement, quelque chose sortit du corps d'Ayane, perforant la peau au dos pour faire apparaitre une paire d'ailes de chauve souris? Quelle magnifique preuve du succès du vampirisme! Elle possèdait même l'emblème des êtres de la nuit et des stéréotypes sur les suceurs de sang! Quelle joie et quelle scène! Hurlant de rire tout en observant ce qu'il se passait, le maitre des lieux ne pouvait meilleur jeu d'occupation pour le moment et écouta la scène de consolation avec un sourire plus qu'amusé. S'avançant lentement auprès de sa belle, il la prit par l'épaule pour finalement annoncer clairement son opinion sur ce qu'il venait de se passer et contredire tant de belles paroles sur la conservation d'une âme humaine.

"Quelle magnifique démonstration d'amour mais stoppez cette hypocrisie Daichi. J'ai bien vu votre regard à sa transformation, votre horreur en vous rendant compte qu'elle ne ressemble en rien à celle que vous avez engendré avec votre femme. Elle est désormais semblable à ceux qui vous ont tout prit et votre regard est aussi haineux envers elle que nous!"

Léchant lentement le cou de sa belle, posté derrière elle tout en se délectant de voir un tel corps, le maitre caressa lentement le nombril puis remonta à la poitrine pour poser une main sur un sein mais non pour le malaxer et tripoter comme à son habitude mais pour entendre un coeur qui ne démontrait plus aucune palpitation humaine. Cette sonorité muette qui complaisait à faire comprendre ce qu'était un vampire et enlaçait son corps comme pour la soutenir de cette épreuve mais aussi l'accueillir dans un nouveau monde. D'un murmure à l'oreille, le vampire annonça lentement une vérité irrévocable:

"Ta soif s'éveillant, je suppose que tu désires ce nouveau concept de ton corps. Prend ceci en guise de cadeau de la part de ton maitre."

Rapidement, il s'entailla son propre poignet avec ses griffes puis fit en sorte qu'une masse de sang coule de ses veines pour ensuite porter celui-ci aux lèvres de son esclave, qu'elle puise dans le sang de son maitre afin de se revigorer mais aussi de reprendre des forces après cette dure épreuve. Bien que cela serait surement hors des concepts d'Ayane, elle ne résistera pas longtemps à la soif de sang, de ce plaisir intense que de déguster la vie pour subvenir à la sienne. La mort lui était inaccessible et surement qu'elle le sentirait...Impossible de considérer le suicide ni même la mort par la faim car ces deux concepts s'éloignèrent de la vision d'un être de la nuit qui préservait sa vie avant la sienne...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuutou-no-shima.forum-actif.net
Esclave timide et fragile
avatar

Esclave timide et fragile


Messages : 227
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 26
Localisation : N'importe où, fuyant la demeure des Vi Britanni.

Passeport de YNS
Race: Ex-humaine / Vampire
Pouvoir: Ses ailes de chauve-sourie (Ex. Voler, se faire un bouclier avec, faire un courrant d'air)
Maître/Esclave de: Esclave de Lelouch Vi Britannia.

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Lun 31 Mai - 22:16

Ayane sentit la main froide de son maître se posé sur son épaule, tournant la tête en le regardant avec peur et surprit. Il osait traiter son père d'hypocrite, qu'il ne la regardait plus avec amour mais haine…elle en croyait pas un mot, son père était certes choqué, triste et confus, mais en aucun point il ne la détesterait, même en étant devenu un être des ténèbres. La jeune vampire regarda avec froideur son maître, mais son regard changea violement de direction, en entendant un petit rire moqueur de la part de son père envers le vampire, à travers l'écran.

"Ahahah…le seul regard haineux lancer et envers vous Lelouch…vous aurez beau l'avoir transformer en l'un des votre, elle en reste pas moins ma fille que j'aime tant…Sachez que ce qui est important chez une personne n'est pas son corps, ou sa race, mais son âme…je vous plains…Lelouch"

Son sourire était serein, il se moquait de lui…en faite non, il le plaignait. L'immortalité devait lui avoir tourner la tête, ainsi que sa puissance et sa fortune. Daichi devina bien vite qu'il ne reçu aucun amour dans son enfance, qu'il n'avait jamais rencontrer une tête de mule comme sa fille, et que malgré ces longues années d'existence, il ne savait pas grand chose des mortels. Une lueur de tristesse se fit voir dans ses yeux bruns, tout aussi bien pour Lelouch Vi Britannia que pour Ayane…peut-être que finalement…il en recherchait de l'amour, enfin plutôt de l'attention, être remarqué, que tout le monde connaisse son nom. Monsieur Mishirame sentit que sa fin arriva bientôt, il eu une vie bien remplit, non-monotone avec en cadeau une fille qui lui offrit beaucoup de bonheur…il n'allait pas quitter ce monde l'âme apaisé, en sachant que son trésor se trouvait entre les mains de cette homme…mais au moins, il savait que sa fille était en vie et qu'il put la revoir une dernière fois.

Ayane frissonna au coup de langue du maître dans son cou, tremblant au contacte de sa main sur son nombril qui remonta sur sa poitrine. Il ne fit rien, la demoiselle fut surprit sur le coup, mais quelques secondes plus tard, elle comprit. Son regard était des plus choqué, son cœur…était muet. Était-elle…morte ? Pourtant son sang continuait à circuler dans ses veines, dans ses organes, dans son cerveau et dans son corps ? C'était donc ça...un vampire. Des larmes chaudes perlèrent de ses yeux, alors que les bras du vampire l'enlacèrent par derrière. Ceci était la preuve qu'elle n'était plus humaine. Il lui avait tous volé…sa liberté…son corps…son honneur…bientôt le vie de son père…et maintenant…la sienne. Tous ce qu'il lui restait, c'était son âme…et rien d'autre.



Elle ne dit rien en entendant l'homme, regardant son poignet entailler et le liquide rougeâtre qui s'y versait. Ayane sentit comme une sensation de faim…un grand appétit. Ses yeux rouge vif regardèrent avec appétit le sang alors qu'elle approcha ses canine, longues et aiguiser, vers le poignet de son maître. Cependant, au dernier moment, elle se retira de lui, se retrouvant face à face, le fixant avec peur. Que faisait-elle ? Que lui arrivait-elle ?


Son regard devint haineux, donnant un coup sec et rapide de l'envers de sa main sur le poignet. Mais son corps, ses crocs et sa faim vampirique réclamaient de toutes leurs forces cette hémoglobine, mais même si ce nectar était 'la crème de la crème'…Ayane refusait. Cependant elle savait qu'elle n'allait pas résister longtemps, elle le sentait, ses crocs étaient prêtes à s'enfoncer dans une proie. Elle avait mal à la tête à force de hurler et de se sentir aussi mal. Elle regarda son père avec un regard triste, celui-ci lui fit signe de la tête en direction de la fenêtre, se trouvant dans le dos de la jeune fille. tous deux sourire l'un à l'autre…une dernière fois.

"Vous pouvez rêvez !"

Cria-t-elle avec rage en courant droit vers la vitre, repoussant toute personne se trouvant sur son chemin avec ses bras et ses ailes. Des milliers d'éclat de verres volèrent dans les airs lorsqu'elle traversa la vitre, se protégeant avec ses bras, alors qu'elle s'envola. Mais ceci fut de très courte durée. Ayane ne savait pas comment volé, et le sang sur ses ailes ne l'aidèrent pas à prendre son envol. La jeune vampire finit par atterrir dans des buissons, ses ailes solides amortissant sa chute. En se dégageant du feuillage, des branches et les morceaux de vitre l'entaillèrent de toutes parts, mais elle ignora la douleur, ne voulant qu'une chose, fuir !


Elle courra donc au travers du jardin, se dirigeant tout droit vers la forêt la plus proche pour s'y cacher, fuyant ce monstre de Lelouch Vi Britannia.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur esclavagiste
avatar

Fondateur esclavagiste


Messages : 2089
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 28
Localisation : Toujours derrière toi pour te surveiller

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Hémoglobine et le Kick
Maître/Esclave de: Maitre D'Ayane et Sarah

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Mer 9 Juin - 20:56

Quelle serait la réaction de cet homme observant sa fille se changeant, perdant toutes traces d'humanités pour finalement devenir un être démoniaque à part entière? Cette hypocrite preuve d'amour se changera finalement en quelque chose de plus vraisemblable puisqu'il retirera le masque du mensonge pour montrer à l'esclave toute l'étendue de la discrimination raciale. Humains et démons ne cohabiteront jamais ensemble et c'était tellement bien connus qu'il ne fallait pas le préciser. Ayane serait enfin sienne totalement, elle ne penserait qu'à lui et ne vivrait que pour le plaisir du noble en le servant pour l'éternité! Lelouch s'estimait heureux de son acte et était impatient de détruire psychologiquement cette petite créature de rêve. Mais tout ne se passa comme prévu, Daichi fit preuve d'une force morale impressionnante et expliqua bien comme il se devait son amour envers sa fille et éprouva même...De la pitié?! Écarquillant les yeux sous l'annonce, le vampire ne comprenait plus ce qu'il se passait puisqu'il n'avait pas d'emprise, ne pouvait mettre la main sur ce qui clochait en cet homme et ne pouvait le manipuler! Pourquoi? Pourquoi l'aimait-il toujours autant après ce qu'elle était devenue? Un monstre pourtant!


Surement qu'il annonçait une telle chose sans avoir conscience de ce qu'était devenue la jeune fille mais qu'il en prendrait conscience lorsqu'elle aura assouvie sa soif sous ses yeux. Oui, il allait lui offrir son divin sang pour qu'elle puisse boire à sa guise pour montrer ce qu'était un vampire. Elle ferait désormais comme eux et il s'amusera bien à la voir ainsi boire le liquide rougeâtre sous les yeux de son père n'ayant aucun pouvoir. Cependant, là aussi elle refusa? Elle en avait encore l'énergie? Quelle folie! La rage fit place sur le visage du maitre qui observa son esclave se reculer et ainsi faire encore preuve de rébellion! Qu'est ce qu'il se passait? Pourquoi une telle conviction? Son père avait un tel effet sur elle? Possible mais pourquoi? Lelouch n'avait jamais eut une telle puissance en présence de son paternel ni même avec sa génitrice et l'amour qu'il portait à sa soeur n'était pas à la hauteur de ce que montrait son esclave envers l'être qui lui avait donné la vie. Cela devenait plus qu'enrageant! Il ne pouvait laisser faire une telle chose et hurla rapidement auprès de la jeune fille:

"Cesse immédiatement tout refus aux ordres de ton maitre si tu ne veux pas souffrir davantage! Lelouch Vi Britannia te l'ordonne!"

Mais ce fut trop tard, Ayane éclata la vitre du bureau pour s'enfuir en prenant son envol bien que ce ne fut que de courtes durées et cela, Lelouch le savait très bien et c'est pourquoi il n'avait pas fait mine de bouger même avec son pouvoir. Sortant son téléphone de sa poche, le maitre appela un de ses gardes principaux et fit un appel rapide en énonçant l'obligation de maitriser la jeune fille sans la blesser véritablement parce qu'il y tenait. L'homme qui était à l'autre bout de l'appareil était un démon particulièrement puissant qui avait fait ses preuves pendant des centaines d'années lors des combats entre démons. Pas du tout sadique mais obéissant, un guerrier à l'âme noble servant fidèlement son maitre, Lelouch pouvait demander à ce que le guerrier mette fin à ses jours sans remords, le sourire aux lèvres. C'est pourquoi le vampire pouvait tout à fait laisser la prise d'Ayane entre ses mains.

L'une des démones torturant le père s'approcha de l'appareil pour montrer son visage à l'écran puis questionna le maitre sur ce qu'elle devait faire de Daichi. Le tuer? Oui, il avait promis de mettre fin à ses jours si un signe de rebellion se voyait mais quelque part au fond de lui, Lelouch avait une curiosité naissante. Une sorte d'envie de connaitre ce qui poussait un membre d'une famille à sacrifier l'autre. Une sorte de sadisme? Une obligation? Un sentiment inconnu? Dans tous les cas, cette forme de mise en scène poussa l'être démoniaque à répondre lentement à sa servante:

"Laissez le vivre. Il est la clé de la soumission d'Ayane et il m'intrigue...Torturez le puis jetez le dans un cachot quelque part. Nous remettons à plus tard notre conversation cher Daichi."

Pendant que le jeune homme sortit lentement de la bâtisse, le guerrier guetta la course de la jeune esclave avant de lancer un filet dans les jambes de celle-ci afin de la faire tomber rapidement et ainsi obéir aux ordres de son maitre. Puis sauta rapidement près du corps d'Ayane afin de la pointer de sa lame. C'est un homme grand, le crane rasé, des lunettes de soleil couvrant son regard rougeâtre et sanglant pendant que son corps démontrait bien toute la puissance d'un être des enfers par sa musculature. Un smoking ornant l'être qu'il était puisque c'était l'obligation de tous les gardes du vampire. Son nom? Ohm, un ancien démon des enfers. Ce dernier prit une cigarette à la bouche avant qu'il ne prononce quelques mots de sa voix grave mais calme.

"Je n'ai rien contre toi, cependant Lelouch-sama m'a ordonné de stopper ta fuite. Je crains que tu n'ai l'obligation de nous tenir compagnie encore un bon bout de temps. Pourquoi ne te résignerais-tu pas à servir l'être qui t'a acheté?"

Il n'était pas mauvais dans le fond, il voulait simplement conseillé une âme perdue entre les ténèbres et la lumière, ne trouvant pas sa place mais aussi n'acceptant pas cette condition horrible. Il n'avait pas tord puisque échapper à Lelouch relevait de l'impossible surtout lorsque ce dernier prenait un malin plaisir à jouer avec sa proie prédéfinie. Quand on parlait du loup, le voici qui arrivait lentement, les mains dans les poches pendant qu'un sourire malfaisant ornait un visage charmeur mais aussi sadique. Le jeu avait changé et maintenant la torture morale ne suffisait plus et son envie prenait maintenant place pour jouer comme il se devait.

"Je te remercie pour ton aide Ohm, tu peux disposer, je vais m'en occuper maintenant."

Sortant de sa poche un fouet en cuir, le vampire pensa à le prendre en sortant du manoir afin d'éduquer comme il se devait sa jeune esclave qui ne pouvait se mouvoir avec ce filet à ses pieds et ne l'enlèvera que lorsque le vampire le déciderait mais qui sait ce que pouvait tenter la jeune ancienne humaine? D'un sourire carnassier, Lelouch remonta avec ses mains le tissu de la tenue de soubrette pour afficher le fessier de la jeune file et le premier coup partit. Sous un rire enjoué, l'homme perverti annonça:

"Je vais t'éduquer comme il se doit! Tu me supplieras d'arrêter Ayane!"

Il n'allait pas lui annoncer la sauvegarde de la vie de son père, il ne le voulait pas puisque cela serait trop gentil mais dans quelques temps, après qu'elle se soit résiliée à la vie monotone sans l'homme qu'elle aimait, il ressortirait cette pièce unique afin de faire appui sur sa détermination et ainsi l'avoir à ses pieds...Bien que pour le moment, il se contentait de lui fouetter le fessier avec un amusement enfantin.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuutou-no-shima.forum-actif.net
Esclave timide et fragile
avatar

Esclave timide et fragile


Messages : 227
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 26
Localisation : N'importe où, fuyant la demeure des Vi Britanni.

Passeport de YNS
Race: Ex-humaine / Vampire
Pouvoir: Ses ailes de chauve-sourie (Ex. Voler, se faire un bouclier avec, faire un courrant d'air)
Maître/Esclave de: Esclave de Lelouch Vi Britannia.

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Dim 13 Juin - 14:34

Dans sa course effrénée en direction de la forêt, Ayane pensa que son père était bien mort cette fois, qu'elle ne le reverrait plus. Des larmes perlèrent sur ses joues à cette pensée. Mais se qu'elle ignorait, c'était qu'il était finalement encore en vie, d'ailleurs au manoir, le vampire ordonna en ce moment même à une de ses démones de le laisser vivre. Daichi resta souriant, le regard vide d'émotion malgré la douleur, se laissant torturer sans trop ronchonner, évitant tous crie afin de ne pas offrir ce plaisir à ses demoiselles démoniaques. Lelouch Vi Britannia lui dit qu'il remit leur discutions à plus tard, l'homme rie légèrement, le fixant avec ironie.

"Avec plaisir." Dit-il avec sarcasme. "Espérons juste que ma vielle carcasse survivra d'ici-là, bien que j'espère que non, afin de ne plus revoir votre si beau visage chère Lelouch."

Il se moquait de lui, mais le faisait exprès, espérant avoir le châtiment de la mort. Il savait qu'il le gardait vivant parce qu'il pouvait encore s'avérer utile, pour torturer sa fille. C'est pourquoi il allait tout faire pour que la faucheuse vienne lui rendre visite. La mort ne lui faisait pas peur, encore moins si c'était la dernière chose qui pouvait aider sa fille. Sur ce, revenons à celle-ci qui entra finalement dans la forêt. Ayane courrait à toute jambes, son corps entailler de toutes parts, son dos et ses ailes recouvert de sang frais. Mais sa course se stoppa dans une chute volante et à plat ventre au sol. Elle jeta un coup d'œil à ses pieds, voyant avec surprit un filet enrouler ses jambes. Ses yeux rougeâtres virent avec étonnement l'homme qui la maitrisa, celui-ci sautant près d'elle, un couteau en main pointer en sa direction. Il était si grand, sa carrures "d'armoire à glace" la laissa sans voix, ainsi que sa voix grave et son calme. L'inconnu lui dit qu'il n'avait rien contre elle, encore heureux, mais qu'il ne pouvait la laisser s'enfuir, zut. Sa question la surprit, lui répondant d'un regard attrister et d'une voix forte.

"Je n'ai jamais demandé à être vendu ! Vous au moins vous n'êtes qu'un garde du corps ! Alors que moi…je ne suis d'un jouet à ses yeux…arriveriez-vous à vivre avec celui qui vous à tout prit ? Avec une personne qui vient d'assassiner la personne que vous aimez le plus au monde ?"


Elle était certes perdue, mais en aucun cas elle emmènerait son âme vers les ténèbres, et même si elle n'avait aucune chance de fuir Lelouch Vi Britannia, elle continuerait encore et encore, s'était son seule but dans sa nouvelle vie…s'enfuir. En parlant du loup, enfin du vampire, celui-ci arriva l'air détendu, les mains dans les poches, son sourire malfaisant qui effraya la demoiselle qui craignait le pire. Il demanda au démon de disposer, Ayane allait donc se retrouver seul face à Lelouch. Elle tremblait, elle avait si peur de lui, regardant avec un air suppliant le démon qui partait.

"Ne me laissez pas ! Revenez ! Si vous plaît !"

Elle lui demandait de l'aide, mais au fond d'elle, elle savait que s'était peine perdue, cependant sa crainte lui ordonnait de crier à l'aide, comme une sourie prise dans un piège. Elle faisait pitié, je l'avoue, mais que pouvait-elle faire d'autre ? Elle vit d'une air choqué le fouet en cuir que le vampire sortit de sa poche, tentant désespérément d'enlever le filet à ses pieds, mais sans succès. Elle regarda sa jupe se faire soulever, dévoilant ses fesses et sa culotte blanche en dentelle. Elle resta allonger, le ventre et la poitrine nue contre le sol, laissant échapper un premier hurlement de douleur à son coup de fouet.


Elle plaça ses mains sur sa bouche, essayant de retenir ses cries alors que de grosses larmes coulèrent de ses yeux fermés sous la douleur. Elle voulait le supplier d'arrêter, mais savait qu'il continuerait malgré ses suppliasses et ses pleures. Combien de temps ceci allait donc durée ? Elle avait mal…si mal…son corps meurtrie, son esprit anéantis, son cœur serré près à exploser…elle en avait assez de souffrir, et d'un geste rapide, elle roula sur le coté, laissant les lanières de cuir claquer sur le sol. Elle attrapa le fouet au vol, fixant le vampire avec haine et froideur. Sa mère perdit la première place du podium pour laisser place à Lelouch Vi Britannia, le haïssant plus que tout. Il devait être content, cependant, malgré toute cette haine, elle ne pouvait le tuer, ne voulant en aucun cas devenir comme lui, un assassin. Ayane tira sur les lanières afin de montrer sa nouvelle force à son maître, voulant aussi le faire tombé au sol. Elle retenta sa chance avec ses ailes, les déployant et commençant à les battre dans l'air. Elle réussit à prendre petit à petit son envole, envoyant des rafales de vent à Lelouch pour le repousser, et alors qu'elle atteignit les trois mètres du sol, la fatigue finit par reprendre le dessus. Ses ailes de chauves-souris devinrent lourdes, suivit de ses muscles et ses paupières. Sa gorge était si sèche, son corps réclamant du sang finis par avoir raison d'elle. Ayane s'évanouit, s'apprêtant à tombé violemment à terre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur esclavagiste
avatar

Fondateur esclavagiste


Messages : 2089
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 28
Localisation : Toujours derrière toi pour te surveiller

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Hémoglobine et le Kick
Maître/Esclave de: Maitre D'Ayane et Sarah

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Mer 23 Juin - 20:32

Bien que la provocation de l'homme, au travers de l'écran, fut assez pour mériter la peine de mort. Lelouch contint sa colère pour ne pas oublier l'essentiel de son geste de gentillesse ou plutôt de pitié surtout qu'il comprit l'intention de l'homme tentant au mieux de sauvegarder la pureté de sa fille. Le vampire pouvait au moins reconnaitre l'ampleur de l'empathie hantant l'esprit de cet homme qui ne pensait désormais qu'à celle à qui il avait donné la vie et tentait de la conserver en ce monde mais loin de cet homme dégoutant. Le maitre du manoir se savait très bien de la pire espèce mais ne voulut rien savoir, ou plutôt cela l'amusait de répandre cet amas de haine que tout homme et femme se devait de posséder pour amplifier son pouvoir. La rebelle? Elle aura encore quelques séances de tortures avant qu'elle ne serve de repas à quelqu'un de l'habitation mais qui? Peut-être le premier repas de l'esclave? Cela pouvait être une idée surtout que la jeune fille devait commencer à avoir faim désormais et la faiblesse gagnera vite son corps par l'usage de ses pouvoirs sans y aller avec parcimonies. Ce sourire victorieux annonçait tellement de futurs jeux qu'il ne pouvait se retenir de rire.

Pour en revenir à la jeune fille, celle-ci fut rapidement maitriser par l'homme de main de notre sadique vampire qui était tout son opposé par un calme olympien. Un homme fort, renforcé par la puissance démoniaque coulant dans son sang pendant qu'une cigarette ornait ses lèvres. Bien que son couteau avait comme usage de prendre des vies, sur cette scène là cela consistait plutôt à faire office d'objet de dissuasion afin qu'aucune mauvaise tentative soit faite. Pourquoi faire de mal à la meilleure attraction de son maitre? Surtout que ce serait aux hommes de main que la sanction reviendrait si Lelouch apprenait le travail mal fait. Ohm observa sa cible tout en entendant les paroles énoncés puis resta sans voix devant une telle annonce. Il était vrai que cela pouvait être dur à comprendre pour un début surtout qu'elle ne venait de mettre les pieds au manoir que depuis la veille mais il en était ainsi, elle ne pouvait combattre le destin et surtout cet homme pouvant être considéré comme le meilleur et le plus puissant surement. Lelouch Vi Britannia était sans conteste l'être le plus puissant au monde si l'on prenait en compte son manque d'empathie mais aussi ses pouvoirs incommensurables...Pourquoi une telle dévotion? Ohm croyait en ce symbole de force car il a été dans le même cas que cette esclave quelques années auparavant...Bien avant l'histoire de Yuutou ou encore d'autres choses. Dans un léger souvenir poussé par les paroles de la jeune rescapée, le démon se souvint des flammes de la scène et de la carrure du maitre des lieux les traversant comme ombre de la mort et futur signe de la soumission de notre combattant qui revint vite à la réalité...Les cendres tombant de sa cigarette pendant que des mégots tombèrent de l'embout de celle-ci.

Pendant que la funeste démarche du jeune vampire se fit voir par les acteurs de la scène, le guerrier se retira lentement avant d'entendre les propos de la jeune fille souhaitant qu'Ohm lui vienne en aide. Sous ses lunettes de soleil, ses yeux exprimèrent la surprise puisque l'entente de cet appel le questionna sur le pourquoi du comment. Comment pouvait-elle émettre de telles paroles alors qu'ils ne se rencontrèrent que quelques minutes auparavant? Ohm ne le savait pas et ne put que prononcer calmement, ses dents serrant bien l'objet dont il était friand:

"Navré mais tu t'adresses à la mauvaise personne. Prend le temps de réfléchir à ce que je t'ai dis précédemment pour te mettre à l'idée de ta nouvelle condition."

Lelouch observa la carrure s'éloignant pour finalement reprendre le traitement comme il se fallait, frappant la peau douce de son esclave pour lui faire comprendre l'ampleur de la soumission qu'elle devait émettre si elle ne voulait pas souffrir pendant que les cris de douleurs firent écho dans le jardin. Cela lui apprendra et puis le maitre s'amusait bien en frappant ainsi. Mais évidemment, elle opposa encore de la résistance en esquivant le dernier coup puis attrapa l'objet afin de faire appel à sa nouvelle force pour contrer le puissant être. Quelle futilité! En plus de n'avoir pas dévoré de sang lors de sa transformation, elle venait à peine de se changer donc ne savait exploiter toute l'ampleur de la chose. Quant au noble, cela faisait des années, des centaines d'années qu'il combattait les plus forts alors une esclave ne lui fera pas perdre la face en duel. D'un rire amusé, le sourire démontrant bien la moquerie mais aussi l'irrespect de cette tentative, il s'adressa à elle toujours de sa voix autoritaire:

"Penses tu avoir la force de pouvoir vaincre celui qui t'a donné ces pouvoirs? Malheureuse créature se rattachant à l'espoir, tu ne sembles comprendre l'ampleur de ton ignorance."

Mais l'envol soudain fut une belle démonstration des pouvoirs de l'esclave et un rire amusé sortit de nouveau des lèvres du noble qui plaça ses mains dans les poches tout en observant la ridicule scène. Ayane ne comprenait surement pas encore qu'il ne fallait faire appel à ses pouvoirs que lorsque le corps le permettait, surtout celui d'un vampire. Se rendant auprès de la jeune esclave s'étant écroulée au sol, le maitre prit la jeune fille dans ses bras et la souleva tout en la regardant tendrement. Elle avait un de ces caractères qui l'amusait au plus haut point mais cela serait bien insignifiant car au final, ce sera lui le vainqueur dans tous les domaines. Et comme dit dans le bureau, il avait envie d'elle donc le réveil se promettait bien brusque et Lelouch amena la jeune vampire inconsciente dans sa chambre et l'habilla d'une chemise de nuit transparente avant de la mettre dans son lit. La prendre dans son sommeil? Que cela manquait de goûts! Il était bien plus amusant d'attendre le réveil et d'ensuite lui montrer l'enfer qui l'attendait même avec toute la rébellion qu'elle peut émettre. A quelques pas du lit, le vampire s'installa à une petite table et se servit un verre de vin rouge qu'il dégusta dans l'attente du réveil de celle qui occupait son esprit plus qui que ce soit dans l'instant même. Quel jouet amusant...

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuutou-no-shima.forum-actif.net
Esclave timide et fragile
avatar

Esclave timide et fragile


Messages : 227
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 26
Localisation : N'importe où, fuyant la demeure des Vi Britanni.

Passeport de YNS
Race: Ex-humaine / Vampire
Pouvoir: Ses ailes de chauve-sourie (Ex. Voler, se faire un bouclier avec, faire un courrant d'air)
Maître/Esclave de: Esclave de Lelouch Vi Britannia.

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Mer 23 Juin - 22:35

Ayane atterrit violemment au sol, inconsciente et en piteux état. Ses ailes de chauves-souris revinrent d'où elle viennent, dans le dos de la jeune fille, alors que les crocs vampirique de celle-ci retrouvèrent une taille plus au moins normale. Elle ressemblait de nouveau à une humaine comme une autre. Le vampire la prit dans ses bras, la ramenant au manoir alors que la jeune fille resta endormit. Elle rêva de son père, revoyant leur dernier souvenir, leur dernier instant avant qu'elle ne saute pas la fenêtre pour s'enfuir, en vain. Ses ailes allaient lui être utile pour fuir la demeure, ce symbole de "liberté", ainsi que "vampirique" l'aidera à s'envoler le plus loin possible des Vi Britannia, mais pour l'heure, elle était bien trop faible physiquement. Heureusement il y avait un autre moyen de s'enfuir…le sommeil, du moins quelques rares nuits, lorsqu'elle ne cauchemarde pas du maître des lieux. D'ailleurs, plusieurs heures plus tard, en plain milieu de la nuit, la jeune fille finit par retrouver conscience. Elle se réveilla doucement, ouvrant lentement ses yeux qui retrouvèrent leur couleur d'origine bruns.


Ses mains vinrent les frotter dans un petit bâillement de fatigue, se redressant tout en se massant les paupières. Mais lorsqu'elle ouvrit entièrement les yeux, elle vit avec surprit sa poitrine recouvert d'un tissu transparent, laissant paraître ses tétons, et plus bas, sa culotte blanche en dentelle. C'était une chemise de nuit ça ?! Son air fatigué laissa place à une visage rouge de honte, de gêne et de surprit, se demandant comment elle en était arrivé là. Cependant, en tournant la tête, elle regarda avec peur le vampire se trouvant non loin d'elle. Il était assit, son verre de vin rouge en main…avait-il attendu son réveil pendant tout ce temps ? Et c'était lui qui lui avait mit cette tenue ?! Ayane réagit violemment en croisant son regard, attrapant les couvertures pour se couvrir et en tentant de quitter le lit. Mais hélas, elle était trop faible, n'arrivant juste à reculer un peu sur les draps...Ses jambes refusèrent de bouger.


Elle ne dit pas un mot, restant craintive et silencieuse face au maître. Elle serra entre ses mains le textile qui la recouvrait, sentant sa respiration accélérer, si son cœur battait encore, il serait sûrement aussi fort d'un tambour. Sa gorge était toujours aussi sèche, elle avait si soif, son corps réclamait toujours du sang, laissant voir ses croc s'allonger, alors que ses yeux passèrent du brun au rouge, voyant les réseaux sanguin de Lelouch Vi Britannia. Elle mit une de ses mains devant sa bouche, essayant de se calmé alors qu'elle ne quitta pas des yeux le regard du vampire, l'air inquiète, apeurer et assoiffer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur esclavagiste
avatar

Fondateur esclavagiste


Messages : 2089
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 28
Localisation : Toujours derrière toi pour te surveiller

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Hémoglobine et le Kick
Maître/Esclave de: Maitre D'Ayane et Sarah

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Jeu 24 Juin - 23:22

Quelle plaisance que de pouvoir admirer son esclave entièrement dénudée dont il prit la peine de recouvrir d'un tissu transparent afin de la mettre dans une situation gênante? Bien qu'il eut maintes occasions de pouvoir abuser de sa personne alors qu'elle en fut endormie, Lelouch n'y prenait de plaisirs que lorsqu'elle était dans des situations de ce genre, où elle voulait lutter de toutes ses forces. Bien entendu, son excitation n'en était pas calmée et ses penchants devinrent de plus en plus exigeant auprès de sa nouvelle acquisition de la veille. Surement que de nouvelles tentatives furent de rigueur à l'avenir mais le maitre ne craignait rien de ce que pourrait faire la jeune fille puisqu'elle avait vu ses pouvoirs naitre grâce à lui donc elle ne pourrait pas vaincre son maitre si facilement. La faiblesse était un pêché dans ce monde, la justice était le rang et la liberté ne pouvait être donnée qu'à ceux qui pouvaient défier les Dieux. Jamais personne ne pourra échapper à ce vampire aux ambitions dépassant l'entendement humain surtout pour un esprit aussi limité que celui d'Ayane, elle ne pouvait comprendre sa vision des choses comme lui ne pouvait la comprendre. Un être si fragile et dénué de compétences militaires.

Le réveil de la jeune fille fut brusque, émettant une gêne à la tenue portée surtout en présence de son démoniaque maitre mais elle n'allait pas pouvoir se changer à moins qu'elle ne veuille rien porter sous ses yeux. Les forces physiques manquant toujours à la nouvelle vampire, le démon buveur de sang émit un sourire amusé sous la tentative d'évasion puis ensuite de protection avec les draps. Quelle était amusante mais cela ne revenait à rien. Dans tous les cas, elle ne parviendrait pas à échapper à son emprise divine. Quittant son verre de vin en le déposant sur la table, le vampire s'approcha d'elle et s'asseya à ses côtés tout en la regardant dans les yeux, son sourire dominant toujours son visage pendant qu'une main se déposa sur son visage afin de caresser la douce peau de celle qui l'attirait profondément. Il se questionna sur pas mal de points dans les conditions de vampirisme de son interlocutrice mais finit par poser la question existentielle de la conversation tout en approchant son visage du sien.

"Te fais tu à ta nouvelle condition physique? Ton corps te fait-il toujours mal? Je ne parle évidemment pas de l'extérieur mais intérieurement."

Lui déposant finalement un baiser langoureux, laissant ses yeux ouverts afin de guêter toute réaction de rejet, le vampire s'amusait à la taquiner mais aussi à la soumettre à l'idée d'une condition dont elle n'échappera jamais quand bien même sa motivation soit forte. Une main du vampire attrapant l'épaule de sa belle afin de maintenir le contact entre eux deux dans un désir qui ne serait surement pas partagé.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuutou-no-shima.forum-actif.net
Esclave timide et fragile
avatar

Esclave timide et fragile


Messages : 227
Date d'inscription : 15/04/2010
Age : 26
Localisation : N'importe où, fuyant la demeure des Vi Britanni.

Passeport de YNS
Race: Ex-humaine / Vampire
Pouvoir: Ses ailes de chauve-sourie (Ex. Voler, se faire un bouclier avec, faire un courrant d'air)
Maître/Esclave de: Esclave de Lelouch Vi Britannia.

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Ven 25 Juin - 13:54

Ayane avait si peur, elle craignait vraiment son maître, ça se voyait dans ses yeux. Toutes ses tortures qu'il lui infligeait, toute cette souffrance qu'elle ressentait à cause de celui-ci, elle voulait tellement être le plus loin possible de ce monstre. Elle en trembla lorsqu'il se leva, s'asseyant à ses cotés sur le lit. Elle resta paralyser, ne pouvant hélas faire usage de ses jambes. Son corps était recouvert de plaies, mais étrangement elles ne saignaient plus et étaient déjà presque cicatrisé. La main du maître vint caresser son visage, tremblotant à ce contacte pourtant si frêle. Elle ne bougea pas d'un pouce, n'arrivant même pas à le repousser, enlever cette main qui tua tant de gens et qui lui arracha tout ce qu'elle avait. Des larmes commencèrent à perler de ses yeux rouges, sa respiration s'accéléra, elle commençait à paniquer, ne pouvant ni fuir le vampire, ou son désir de sang frais. D'ailleurs la question de Lelouch la laissa sans voix, évidemment qu'elle avait mal, son corps lui faisait bien comprendre qu'il avait faim de vie, sentant son estomac crier famine, ayant la sensation qu'ont lui empoignait les organes sous tant de tentation. Finalement elle ne dit rien, son regard exprimant de la surprise lorsque les lèvres du vampire se déposèrent sur les sienne.


Ayane resta donc ainsi, paralysée et tremblante pendant environs une dizaine secondes, mais finalement, elle réagit. La panique se transforma en colère, comment osait-il l'embrasser après tout se qu'il lui avait fait ?! Elle le haïssait ! Ses lèvres et sa main sur son épaule la dégoutait au plus au point ! être touché par un assassin, son assassin ! La jeune vampire mordu avec force dans le poignet de l'homme afin qu'il relâche son épaule de sa paume, lui donnant ensuite, avec une violence extrême, un gifle en plaine joue.

"Ne me touchez pas !"

Hurla-t-elle en montrant les crocs, recouvert du sang de son maître, telle un chien arranger. Elle ne réfléchit pas à son geste, aveugler par la haine qu'elle portait à cet homme. Son regard l'exprima sans condition, laissant la colère alimenter son corps fatigué, sentant l'adrénaline monter dans ses veines et l'instinct de survit sous alerte rouge. Ses bras et ses mains étaient déjà prêts à le repousser, voir même à le frapper si nécessaire. Ses crocs allonger, quant à elles, montrait sa faim vampirique de sang, elle les utiliserait sans hésitation, comme pour le poignet. Ayane n'était plus qu'un animal sauvage qui luttait dans un piège mortel, qu'elle ne pouvait échapper.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Fondateur esclavagiste
avatar

Fondateur esclavagiste


Messages : 2089
Date d'inscription : 19/02/2010
Age : 28
Localisation : Toujours derrière toi pour te surveiller

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Hémoglobine et le Kick
Maître/Esclave de: Maitre D'Ayane et Sarah

MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   Dim 27 Juin - 19:52

La terreur, voilà ce qu'inspirait le vampire au travers de ses actes surtout envers ses esclaves. Il ne pouvait se permettre d'être magnanime et adorable avec des personnes de bas étages qui n'étaient qu'absorbés par le désir de lui prendre tout ce qu'il possédait, tout son empire construit pendant des années! Mais en même temps, le règne de la terreur fut prouvé d'être la plus grande réussite pour tout empire. La haine, la force, la destruction, tout cet amas de sang siégeait dans le creux de sa main comme s'il était un Dieu vivant et ne vivait que pour être au sommet de tout. Lorsque Ayane revint à elle, ce fut l'effroi qui engloba son visage par cette paralysie attirante. Elle avait peur de lui, de ce qu'il pouvait faire mais le haïssait et c'est ce qui lui plaisait plus que tout parce qu'il occupait son esprit. Lorsqu'un être vous inspire la crainte, vous craignez des conséquences de vos actes, de vos dérapages et cherchez à ne faire que le meilleur pour satisfaire celui qui hante vos pensées. Le trahir? Impossible à moins d'être véritablement prêt puisque cela signifiait accomplir un acte de rébellion! Lelouch prendra à cette nouvelle vampire tout ce qui lui plaisait, toutes sources de bonheur et tuer tous ceux qui tenteront de prendre de la place dans son coeur pour ne finalement n'être que le seul à hanter son existence. Voilà ce qu'était être une esclave du plus horrible des vampires! Le baiser volé, la langue du maitre caressa celle de son esclave, une douceur dont il ne pouvait se passer et qu'il abusait en continue dans un balais effroyable mais tellement enivrant. Les mains du maitre eurent un contact envers son esclave afin de prendre un peu de douceurs dans ce monde de brutes et surtout après les précédentes scènes quelques heures auparavant qui mirent de l'action dans le manoir.

Mais à charge de revanche, la jeune fille mordit violemment le poignet du vampire en lui arrachant un cri puis une gifle qui l'étonna au plus haut point. Toujours aussi déterminée par le fait de ne pas se soumettre? Possible puisque les éléments concernant le père de son esclave furent le déclencheur de peur en elle. L'hémoglobine ornant les lèvres de la jeune fille fut une belle décoration et le maitre des lieux admira le moment avant de comprendre la venue des gênes de vampires dans les actes d'Ayane. Quelle magnifique preuve d'une naissance nouvelle! Ce fut plus que divertissant et le vampire s'excita avant de prononcer avec calme les prochains termes annonçant quelque chose de bien plus horribles que ne pouvait penser la belle:

"Eh bien voici ta soif s'exprimant. Ton vampirisme s'éveille puisque tu m'as arraché tout ce sang sans peine tout cela parce que tu avais faim! Mais je vais te montrer maintenant la capacité de ton maitre."

D'un geste de la main, le pouvoir de maitrise de l'hémoglobine s'activa pour que le sang sur les lèvres bouge par lui-même et se rende dans le gosier de la jeune fille en entrant dans la bouche de celle-ci sans avoir le pouvoir de contrer l'entrée de cet amas de liquides en elle. Elle volait? Ce n'était rien face à la toute puissance de ce que contenait tout être vivant dans son corps. La soif réveillerait en elle des sensations nouvelles pendant que le vampire prenait un plaisir à démontrer que son sang ne coulait plus puisqu'il avait la capacité de maitriser le flux sanguin épargnant ainsi une hémorragie dangereuse. Mais sans prendre de gants, le noble plaça ses deux mains en avant et étranglèrent l'esclave en faisant usage d'une force qui ne se comparait pas à celle qu'elle avait acquis depuis peu! Elle ne pouvait rien contre son autorité, contre son pouvoir puisqu'elle prenait sa source de la puissance de son maitre et impossible pour une simple esclave de se permettre de prendre de la puissance pouvant lui prendre la vie. Elle devait et sera soumise à son autorité jusqu'à la mort! Les mains jointes contre la peau délicieuse de son esclave, serrant ce minuscule cou afin de maitriser son esclave fut un moment exquis source d'admiration par l'être démoniaque.

"Tu es mienne Ayane! Désormais ta vie ne sera que succession de tâches salissant ton honneur pour assouvir mes désirs et peu importe les moyens employés pour cela!"

Une main s'échappa du cou pour se diriger rapidement sous la robe de chambre transparente et s'infiltra contre le tissu protecteur du bas afin de caresser cette intimité ayant déjà accueillie la veille son membre. Il avait envie d'elle maintenant et prendrait soin de lui faire revivre les sensations qu'elle vécu plusieurs heures auparavant en ne ménageant jamais les jeux prévus pour la rendre toujours plus folle. Il voulait d'elle et tout en jouant avec son index, il finit par avoir l'idée de jouer avec son esprit en tirant sur le tissu protecteur pour que celui-ci se frotte violemment au jardin secret. Pendant ce temps, un sourire malicieux se dessina sur le visage de Lelouch avant de prendre un baiser langoureux forcé pour la jeune esclave. Il avait bien l'intention de jouer jusqu'au bout avec elle en profitant de son manque de puissances.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://yuutou-no-shima.forum-actif.net

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'enfer continu [Pv: Ayane <3]   

Revenir en haut Aller en bas
 

L'enfer continu [Pv: Ayane <3]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuutou No Shima :: Manoirs et châteaux :: Manoir du Vampire Lelouch-
Partenaires
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit