AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Arrivée d'une courtisane un peu spéciale. (pv: Neil)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Indépendant
avatar

Indépendant


Messages : 32
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 31
Localisation : Maison de Passe

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Hypnose
Maître/Esclave de: Personne

MessageSujet: Arrivée d'une courtisane un peu spéciale. (pv: Neil)   Jeu 3 Fév - 22:34

Elle avait longtemps hésité avant d’accepter la proposition de la démone. Non pas qu’elle eut un problème éthique à avoir une de ses courtisanes qui soit esclave et donc contrainte et forcée, mais devoir veiller à ce que la jeune femme ne s’échappe pas allait lui demander une organisation et une logistique particulière. Ce qui l’avait décidé favorablement, c’est qu’elle avait obtenue carte blanche sur les traitements qu’elle pouvait réserver à l’humaine, elle entendait bien la dresser rapidement pour ne pas à avoir à la faire surveiller constamment.

Une servante, la jeune Satsuki, vint lui annoncer que la dénommée Jiay était arrivé avec l’esclave et qu’elles attendaient dans le hall, elle s’y rendit donc en prenant son temps, bien désireuse de montrer à la démone qu’elle n’était pas à son service. Ce jour-là, elle avait revêtit un ensemble sombre comme à l’accoutumé, composé d’une longue robe en soie noir laissant entrevoir sa gorge mais cachant ses épaule, des talons hauts, de long gants noir en soie, ainsi qu’un boa saumon assortit au corset qu’elle portait sous sa robe mais qui n’était pas visible tant qu’elle gardait cette dernière. Sa démarche, savamment étudiée, mettait en valeur sa classe, sa ligne ainsi que son soutien royal, le martèlement de ses talons sur le sol révélait immédiatement une personne assurée et déterminée. Elle pénétra dans le vaste hall par la porte invisible située sous l’un des escaliers, elle ne prêta volontairement pas attention aux personnes présentes dans la salle avant d’avoir lentement refermé ladite porte. Puis se retournant, elle aperçu, celle qui devait être sa future courtisane.
C’était une très belle jeune fille, à peine sortie de l’adolescente, mais déjà faite comme une femme, elle n’était pas très grande et un peu maigrelette mais la démone ne lui avait pas mentit lorsqu’elle lui avait certifié qu’elle était jolie. Ses magnifiques cheveux émeraudes tombaient en cascade sur ses épaules et Laurianna su immédiatement que cette petite plairait aux clients, la lueur de défi qui brillait dans son regard ne fit que renforcer cette impression.
Mais un élément plus important préoccupait la tenancière de la maison de passe, c’est qu’il n’y avait nul trace de sa maîtresse. Avait-elle eu le culot de partir sans attendre qu’elle arrive ?

Laurianna, après un regard puant d’assurance, traversa les quelques mètres qui la séparaient de l’esclave. A aucun moment ses yeux ne quittèrent ceux de la jeune fille, tel un félin obervant sa proie. La vampire s’amusait de cet effet qu’elle créait chez les gens, d’ailleurs le moindre de ses gestes était calculé, elle incarnait le summum de la superficialité, du faux semblant, ayant compris que ce qui compte le plus n’est pas ce que l’on est mais comment l’on est perçu des autres. Elle s’arrêta lorsqu’elle fut à porter de bras de l’esclave et garda le silence, un instant, qui aurait pu paraître une éternité, comme son iris restait planté dans l’iris de l’humaine. Puis elle ouvrit sa bouche et sa voix chaude se répandit en un doux arpège dans le hall résonnant avec volupté dans ce grand vestibule :

« Bonjour, jeune créature. Je t’attendais. Je me présente, Lady Von Eisen, sois la bienvenue au Temple de L’Envie. »

L’absence de la maîtresse la contrariait beaucoup mais elle ne tenait pas à montrer son désarrois à l’esclave, aussi elle fit mine de ne pas y prêter attention et n’en parla pas. Si la jeune fille avait plus de renseignements, elle les lui donnerait, elle en était convaincue. Elle avait choisit de se montrer accueillante avec sa nouvelle protégée, car elle voulait la connaître un peu avant d’être obligée d’avoir un rapport frontale avec elle, car cela se voyait à son regard, elle n’avait nullement l’intention de se prostituer sans combattre. Mais les hostilités se declencheraient plus tard, pour l’heure, elle tenait à étudier sa proie, elle reprit dans un sourire factice :
« Mais je t’en prie, suis-moi dans le petit salon afin que nous fassions plus ample connaissance. Nous n’allons pas rester debout ici pendant des heures. »

Et elle l’invita d’une main à la suivre tandis qu’elle menait la marche vers une grande porte située sur la droite. Elle se demanda un instant si elle n’avait pas commis une erreur en acceptant la proposition de la démone, la jeune fille allait lui demander des efforts et son temps était précieux. Entre son travail de courtisane, de chef d’entreprise et son rôle d’informatrice pour la résistance, elle était plus que prise. Mais elle aimait les défis cette jeune humaine à peine majeure en constituait un de taille.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave
avatar

Esclave


Messages : 188
Date d'inscription : 01/07/2010
Age : 26
Localisation : Dans les nuages

Passeport de YNS
Race: ~ Humaine ~
Pouvoir: ~ Aucun ~
Maître/Esclave de: Jiay Phage

MessageSujet: Re: Arrivée d'une courtisane un peu spéciale. (pv: Neil)   Mar 8 Fév - 18:30

Arrivée d'une courtisane un peu spéciale


Qui aurait cru que je me retrouverai toute seule, abandonnée par celle qui se disait ma maitresse. Complètement délaissée, sans plus aucun but, aucune raison d'exister. J'en suis finalement venue à croire que je n'exister que pour la satisfaire, la combler de bonheur du mieux que je peux, n'être en vérité que le moyen d'assouvir ses désirs. Sans trop d'ailleurs savoir pourquoi, je sent comme un vide au niveau de mon cœur, elle me manque affreusement, tout comme si j'en avais été amoureuse et peut être même plus que ca. Jiay était devenue absolument tout pour moi , plus rien n'avait d'importance qu'elle. La pire torture qu'elel aura finalement fini par m'infliger restera la pire, m'abandonner dans cette maison de prostitution. Me jetant à la perversité sans aucun regard en arrière. J'ai pleuré, supplier qu'elle me garde. Je lui ai jurer de rester sage, de faire tout ce qu'elle désire jusqu'à la plus profonde humiliation. J'étais éperdument amoureuse d'elle jusqu'à donner ma vie pour ma maitresse mais elle m'a abandonné. Seule, à genoux sur le sol glacé du vestibule, je réfléchie sur tout ce qui m'arrive. Peut être était ce les pouvoirs de succube de cette femme qui m'ont rendu comme cela ? Je n'en sais absolument rien mais je reste désespérément immobile sur le sol. Pleurant toute les larmes de mon corps tellement elle me manque, priant le ciel qu'elle revienne même juste pour me tirer les cheveux et me dire que je suis à elle. Malgré ca ses derniers mots résonnent dans ma tête, son dernier ordre et de rester là immobile et d'attendre une certaine vampire.

Comme je le craignais, celle ci ne se fait décidément pas attendre et j'entends les claquements sonore de ses talons sur le sol. Essuyant rapidement mes larmes, je la fixe avec défi, lui faisant clairement savoir que je ne compte pas me plier à elle, que j'appartiens toujours à Jiay et que rien n'y personne n'a le droit de poser la main sur moi. Encore moins un sale cadavre dans son genre avec même pas un dixième de la beauté de la succube. Ses airs d'aristocrate venue d'une autre époque me dégoute déjà et je sert les dents comme m'apprêtant à lui montrer que même les humaine savent mordre à sang. Je ferai tout pour retourner auprès de ma maitresse et je me laisserai surement pas prostituer pour les bénéfices d'une autre ! Miss Von Eisen me souhaite la bienvenue et je siffle déjà entre mes dents ma dépréciation, croit-elle sérieusement que je suis heureuse d'être ici alors que le manque de ma maitresse me provoque comme une pointe au cœur ? Je vais lui montrer comment je suis contente d'être ici ! Et croyez moi elle va se souvenir un moment que les humaines ne sont pas si faible que ca ! Je la voit m'inviter d'une main levée vers moi à rejoindre la salon. Mais quelle blague ! Je me relève de toute ma hauteur, seulement habillée dune petite robe blanche m'arrivant en haut des cuisses et un décolleté suffisamment ample pour laisser apparaitre mes sous vêtement blanc également et assez sexy comme les aimé Jiay. La succube apprécier que je prenne soin d'apparaitre toujours la plus sexy possible devant elle mais que je reste tout de même assez sage pour ne pas avoir l'air d'une esclave uniquement sexuelle mais surtout d'une trainée. Je gifle alors sa main pour la repousser avec rage, sachant pertinemment que ce geste ne restera pas sans conséquence, mais je compte bien montrer à cette vieille peau d'au moins 200 ans que je ne suis pas du tout d'accord de rester ici un instant de plus.

- Je ne t'appartiens pas ! Je vais retourner auprès de ma maitresse que tu le veuille ou non ! Même si elle m'a ... Abandonnée ici ... Je la retrouverai et tu vas me laisser partir d'ici tout de suite !

Jiay .... Pourquoi m'a tu laissé seule ? Je t'en supplie reviens me chercher... Je ne sais plus quoi faire sans toi !

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indépendant
avatar

Indépendant


Messages : 32
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 31
Localisation : Maison de Passe

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Hypnose
Maître/Esclave de: Personne

MessageSujet: Re: Arrivée d'une courtisane un peu spéciale. (pv: Neil)   Mer 9 Fév - 21:26

Quelle stupide démone, pensa la vampire. Laurianna ne savait pas exactement comment elle s’y était prise pour annoncer la nouvelle à son esclave, mais elle avait laissé la tenancière de la maison de Passe avec une bombe dans les bras, une hystérique. Elle qui voulait commencer doucement, histoire de prendre tranquillement l’ascendant psychologique sur l’humaine, se retrouvait confronté à une situation des plus désastreuses. La jeune fille se tenait face à elle dans une position de défi, lui donnant envie de la frapper, voire pire, les larmes séchées sur ses yeux ajoutaient au côté tragique de la scène. Sa maîtresse avait dû lui annoncer qu'elle l'abandonnait et la condamnait à la prostitution. Comment allait-elle régler cette situation ? Elle ne désirait pas abattre toutes ses cartes d’entrée de jeu, utiliser la force ou son pouvoir, aussi opta t-elle pour une autre solution, une dernière tentative pour éviter que la situation ne vire à la confrontation, confrontation qu’elle était sûre d’emporter mais qui lui enlevait beaucoup d’options. Elle se redressa dans toute sa dignité, sa voix suave et envoûtante retentit à nouveau, sans aucune trace de colère malgré la gifle qu’elle venait de recevoir dans la main :
« Oui, tu as sans doute raison. Va t-en, je ne te retiens pas. »

Elle se dirigea elle-même vers la porte d’entrée et l’ouvrit grande dans un geste théâtral. Son regard était indéchiffrable, ses traits impassibles, que pensait-elle à cet instant, nul n’aurait pu le dire, mais elle ajouta sur un ton anodin comme si elle énumérait une liste de course :

« Les démons et autres créatures maléfiques qui grouillent dans les parages n’attendent que toi. Oh, c’est sûr qu’ils t’aideront à retrouver ta maîtresse, aucun d’eux ne songera à te violer, t’égorger ou pire à faire de toi leur marionnette sexuelle pour la dizaine d’années à venir. Et puis j’y pense, ta maîtresse qui vient de te déposer ici t’accueillera à bras ouvert, ce n’est pas comme si elle n’aimait pas être désobéi ou être prise pour une idiote, elle te dira sans doute que tu as eu raison de quitter cet endroit. »

Elle s’écarta de la porte d’entrée qu’elle avait laissée ouverte pour s’approcher de la celle du Petit Salon comme si elle allait y entrer. Elle se retourna cependant avant de franchir le seuil et sourit à la jeune fille :

« Néanmoins, si tu décides de rester le temps qu’il faut pour que ta maîtresse revienne, je t’accueillerai avec joie. Je ne suis pas rancunière et suis prête à passer l’éponge sur ta conduite scandaleuse que je placerai sous le coup de la colère. Tu n’es pas mon esclave et ta maîtresse ne t’a pas abandonné, nous avons un accord commercial toutes les deux et il n’a jamais été question que je fasse ton acquisition de manière définitive. Tu seras sûrement amené à la revoir si tu restes et elle finira sans doute par revenir de chercher. Si toutefois tu décides de partir, je te souhaite bon courage et une bonne continuation. »

Sans attendre de réponse, elle entra dans le petit Salon en laissant une fois encore la porte ouverte derrière elle. Elle s'installa dans l'un des deux fauteuils face à la cheminée présent dans la pièce, le dos bien droit sonnant une petit cloche pour appeler une servante. Bien évidemment rien de ce qu’elle venait de dire n’était vrai, elle était en plein numéro de bluff, elle n’était pas prête d’oublier la conduite de la jeune fille, comme elle n’était pas prête à la laisser tranquillement quitter les lieux. Mais toute l’existence de Laurianna n’était pas qu’un vaste mensonge. Elle mentait à tout le monde, en se faisant passer pour une commerçante respectable auprès des autorités alors qu’elle aidait les rebelles en catimini, elle se faisait passer pour une femme intègre auprès des rebelles alors qu’elle se fichait éperdument de leurs idéaux, elle se mentait à elle-même pensant calmer sa colère dans la vengeance alors qu’elle ne faisait que l’entretenir. Toute une vie d’usurpation l’avait fait passer maîtresse en la matière.
Et déjà elle était en train de réfléchir aux divers moyens qu’elle aurait de la récupérer une fois qu’elle serait sortie et il y en avait, il ne serait pas difficile de retrouver une esclave humaine aux cheveux verts se baladant toute seule dans la rue. Mais elle espérait que la jeune fille n’opte pas pour ce choix, qui la verrait contrainte d’abandonner la finesse, tandis que si elle décidait de restait, tout serait possible et elle pourrait encore un moment éviter le rapport frontal.

Neil avait deux portes ouvertes face à elle, deux choix déchirant. Aucune de ces deux alternatives n’était agréable et pourtant c’était bien les seuls qu’elle avait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Arrivée d'une courtisane un peu spéciale. (pv: Neil)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Arrivée d'une courtisane un peu spéciale. (pv: Neil)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuutou No Shima :: Maison de passe-
Partenaires
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com