AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Un ange n'oublie jamais (pv hachiko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Gardien du libre Arbitre curieux
avatar

Gardien du libre Arbitre curieux


Messages : 138
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 28

Passeport de YNS
Race: Ange Déchu
Pouvoir: Toucher divin
Maître/Esclave de: Denna

MessageSujet: Un ange n'oublie jamais (pv hachiko)   Dim 30 Jan - 19:18

De retour d'une longue absence, c'est malgré tout le coeur lourd que je rentre dans ma maison. J'ai passé ces derniers jours a me battre. Et pour quoi? Pour apprendre que le cailloux que j'ai lancer contre Dieu a provoquer de belles vagues. Les jeunes anges, en me voyant ont commencer a se poser des questions, trop de questions. Une nouvelle rebellion, allait elcater, plus grande, plus sanglante. Dieu et les archanges ont longuement médités sur la question et sont arrivé a cette solution: Transformation ma condannation en mise a l'epreuve et faire de moi, non un heretique et moins que rien, mais un grands ange valeureux. Il ont envoyer des anges pour mettre en scene ma mise a l'épreuve. Le message que l'on m'a delivré est clair: Ou je combat les anges et je meurs, ainsi que mes esclaves, je mourrais libre, mais ma mort en martyr provoquera un bain de sang, soit je me soumets et devient une brebis, eviter ainsi le carnage. Mais la deuxieme option n'est pas envisageable, Dieu le savait, alors il a trouver le compromis parfait. Je renonce a cracher sur Dieu, je quitte l'ile et libere mes esclaves, pour devenir un archange, celui du libre arbitre des hommes, j'aurais pour devoir de lutter contre satan et les forces qui aissé d'assouvir l'humanité a l'aide d'illusions. En echange, je conserve ma propre liberté.

Ce choix m'appartiens, mais ai je vraiment le choix? Mourir et emporter mes freres et hachiko? Ou proteger ce que je crois le plus tout en la sauvant du courroux divin? Je suis pret a mourir pour ma cause, mais je refuse d'entrainer d'autres avec moi par rancoeur contre Dieu. J'ai donc pris l'option de partir. Entrant dans la maison, je prepare les formulaires pour la liberer de mon service, je fais le dernier repas. Je me dirige vers l'escalier et appekl Hachiko


A-"Hachiko? Hachiko? C'est moi, Arios! Tu veux bien venir? J'ai quelque chose de très important a te dire."

En l'attendant, je m'assois sur le divan en face du canapé. Je l'attends calmement a a son arrivé, je prends un air sombre et tente de franchir le pas. C'etait dur de lui dire que je ne la verrais plus jamais, mais au fil du temps, je me suis enormement attaché a elle.
A-"Comment dire.... par ou commencer?.... Je sais, je vais etre bref, ensuite je t'explique tout. Bon... en resumer..."

Mes mains tremblent, calme toi, Arios!

A-"Je dois partir... pour toujours.... sinon, Dieu me tuera, des anges te tueront, et beaucoup de mes freres de races mourront dans une rebellion, car je mourrerais en martyr. Alors pour te proteger, je vais partir a accepter un compromis."

Je tente de concentrer toute ma force pour passer a la partie longue. Au moins ça laisse le temps pour Hachiko d'encaisser le plus dure.

HJ: Dsl si c'est court, mais je ne peux pas tout te deballer d'un coup sans que tu ressente quelque chose.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°Esclave gourmande°
avatar

°Esclave gourmande°


Messages : 903
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 28
Localisation : Toujours dans tes bras ^^

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de: Esclave d'Arios, mais d'Aijiro Darkness prochainement T_T

MessageSujet: Re: Un ange n'oublie jamais (pv hachiko)   Lun 31 Jan - 23:53

C'était un jour comme les autres, ensoleillé et chaud, le vent marin soufflait vers les Bermudes et caressait l'ile de Yuutou de ses vagues fraîches. La fenêtre d'une maison en briques rouges était ouverte à ce moment-là. Une jeune fille était assise sur sa chaise, elle était en train de lustrer d'un air rêveur, son violon et sa harpe en bois. Cette jeune femme n'était autre que Hachikô qui passait son temps à se distraire comme elle pouvait. Elle fredonnait une berceuse, celle qu'elle préférait tout en frottant soigneusement son violon avec de la cire, elle était seule depuis quelques jours, Denna était partie et n'était jamais revenue. Son protecteur bien aimé était encore parti en voyage elle ne savait pas ou.... Cela faisait très longtemps qu'elle n'avait pas eu de nouvelles. Durant ces longues absences, Hachikô tenait la grande maison comme elle pouvait, elle n'aimait pas la saleté et c'était irrespectueux de laisser la maison dans un tel état. Mis à part tout ça, la jeune humaine sortait beaucoup se promener, surtout la nuit comme à son habitude pour croiser parfois un de ses meilleurs amis, Akiro.


Elle n'avait pas entendu que quelqu'un était entré, trop absorbée par sa distraction du moment, sa porte était fermée. Tout à coup elle entendit une voix grave appeler son nom, non ce n'était pas possible, elle crut rêver. Elle posa délicatement son violon brillant dans son étuis, sa harpe attendrait, ce n'était pas pressant. Elle sortit de sa chambre et descendit les escaliers, pour se retrouver devant Arios, son ange gardien, celui-ci se leva du canapé sur lequel il était assis plus tôt. D'un geste tout à fait naturel, elle le prit dans ses bras, qu'est ce qu'il lui avait manqué, il avait été absent trop longtemps.


" Arios! Oh Arios! Vous êtes enfin revenu....quelle joie, j'avais peur pour vous! Vous ne donniez plus aucun signe de vie...."


Après cette étreinte, il repoussa sa jeune protégée avec douceur, son regard était dur et triste. Hachikô n'était pas rassurée et était très inquiète de le voir ainsi. Il voulait lui parler et ça avait l'air d'avoir une grande importance pour lui, il essaya de s'exprimer, mais il avait beaucoup de mal. Ses mains étaient remplies de tremblements liés au stress, ce qui ne l'aiderait pas beaucoup. Il finit par lui révéler la terrible nouvelle qu'il portait en lui. Les mains d'Hachikô atteignirent sa bouche, choquée, elle balbutia:


"Quoi? Partir? Mais...ce n'est pas juste, ils n'ont pas le droit de faire ça, nous n'avons rien fait de mal....Pourquoi la vie est-elle ainsi? Elle est toujours la pour faire souffrir les gens avec des chantages....Vous n'avez vraiment pas d'autres solutions?? Et quel est ce compromis dont vous parlez??"


Des larmes commençaient à couler sur les joues de la jeune femme, elle allait se retrouver seule. Après Denna, lui aussi allait partir....Qu'allait-elle devenir? Elle se leva, bouleversée par la nouvelle et tourna le dos à l'ange, les mains sur son visage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardien du libre Arbitre curieux
avatar

Gardien du libre Arbitre curieux


Messages : 138
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 28

Passeport de YNS
Race: Ange Déchu
Pouvoir: Toucher divin
Maître/Esclave de: Denna

MessageSujet: Re: Un ange n'oublie jamais (pv hachiko)   Mar 1 Fév - 22:09

La voir ainsi, je ne peux le supporter, mais si je refuse le compromis, elle subira des souffrances pire que cette ile peut deja infliger! Je me léve a mon tour, et avance de deux pas vers elle. Il y a encore une bonne distance entre elle et moi. Je reprends la parole.

A-"J'ai voulus que tu ais une vie heureuse, sans souffrance. Et te voila triste par ma faute, je suis un bien mauvais maitre. Mais je vais tout t'expliquer, je dois etre au moins capable de cela."

Je m'arrete, et prepare pour des longues paroles. Je ne voulais pas en parler, mais je lui devais la vérité complete, sans rien oublier ou lui cacher, cette histoire la concerne integralement! Je reprends enfin la parole.

A-"J'ai fait une erreur, j'ai cru que mon exil ne concernerai personne, mais pourtant, en m'observant, les plus jeunes anges ont commencer a se poser des questions, a se remettre en cause, il y en a même qui ont questionner les plus grands archanges en public, sans detours. Bref, une revolte sanglante et a grande echelle menace d'eclater. Une revolte qui finira en massacre. Si Dieu n'a aucun remord a torturer, briser, tué ou chasser un ange, il ne peut se permettre en revanche une guerre entre anges. Cela reviendrais a affaiblir ses forces et Satan n'attends que ça. Et tout cela parce que je voulais etre libre coute que coute. Il n'y avait donc que deux possibilités, me soumettre a faire croire que j'etais dans l'erreur ou mourir en martyr et tuer d'autres anges revoltés. Pour montrer l'exemple ou croire qu'on allait rejoindre l'enfer. Mais cette deuxieme option n'allait sans doute par marcher. Ils sont venu donc, me chercher, Mon choix etait simple, me soumettre ou je mourrais aprés qu'ils t'ait capturer, tuer et torturer dans le purgatoire."

je m'arrete un moment, je reprends pour arriver au compromis.

A-"Te faire souffrance comme j'ai souffert? Je ne pouvais l'accepter et ils le savaient. J'ai d'abort combattu un bon moment, pour montrer ma force et faire comprendre que moi aussi, j'ai mon mots a dire. Les plus eminants archanges sont venues, quelques jours plus tards. Ils ont trouver un compromis: Dieu a offert aux humains le libre arbitre, il ne voudrais donc pas que quelqu'un vole ce libre arbitre. Il a donc decidé de crée une section d'ange ayant spécialement pour mission de combattre toute menace de ce genre afin de preserver le libre choix. Et moi, je suis l'ange idéal pour ce type de mission. J'ai négocier avec eux, ils n'ont pas aimés les conditions que leurs ait proposer, mais ils n'étaient pas en position de fixer leurs conditions seuls. Et voici donc le compromis

-J'accepte la mascarade que, comme quoi, dieu m'a mis a l'epreuve pour que je devienne justement un ange digne d'occuper une place spéciale. Ainsi les jeunes anges ne seront plus tourmenter par le doute et le danger de revolte est écarté. En echange, je regagne le droit d'etre au paradis et recupere mes pouvoirs.

-J'endosse le role d'archange du libre arbitre: Une gardien luttant a jamais contre toute menace potentielle et devra entrainer des anges dans ce but. En echange, je conserve ma propre liberté et peut decider quoi faire lorsque je combat une menace predite! Et enfin, ce que j'ai negocier en 1er lieu, je dois liberer mes esclaves de mon service, renoncer a ma maison et quitter cette ile a jamais, en retour, lorsque ton heure viendra, une place dans les cieux t'est reservé, avec le choix de refuser cette place."


Je m'arrete, j'avais fini. En somme, je pars et j'accepte ce role dans le but de sauver mes freres et surtout de proteger hachiko. Je m'approche encore un peu. ça deviens de plus en plus insoutenable. Je verse meme une larme.

A-"Demain, a l'heure que je souhaite, je pars pour toujours. Mais avant cela, je suis toujours libre. Et je .... je...."

Je ne trouve plus mes mots, je m'approche, pose ma main sur son epaule et la retourne delicatement. Et pour la premiere fois, je la prends dans mes bras, toujours avec douceur. Je met mon coeur a nu.

A-"Hachiko, je voudrais passer mes derniers instants sur cette ile, auprés de toi.... Car ... je me suis, sans l'avoir fais exprés, enormement attaché a toi... Je ferai tout ce que tout ce que tu veux, je veux juste rester encore un peu, avec toi.. Tu veux bien, Hachiko?

J'ai peter un boulont, comme puis savoir qu'elle accepterai ou non? Aprés ce que je lui ai fait? Je prends pourtant le risque d'etre repousser, et finir ma vie sur ce lieu seul. Pour une fois, je fais ate de foi. Tout depend d'elle a present.

Hj:pfou! pas simple d'ecrire tout ça.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°Esclave gourmande°
avatar

°Esclave gourmande°


Messages : 903
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 28
Localisation : Toujours dans tes bras ^^

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de: Esclave d'Arios, mais d'Aijiro Darkness prochainement T_T

MessageSujet: Re: Un ange n'oublie jamais (pv hachiko)   Sam 5 Fév - 14:43

Toujours en train de tourner le nom de son maitre, Hachikô essayait de sécher ses larmes malgré la peine qu'elle avait. Elle décida d'écouter tout de même, ça avait l'air important pour lui et par respect, elle se devait de le faire. Elle sentait qu'il n'était pas loin d'elle, elle eu tout de même la force de sortir cette phrase d'une petite voix :


"Je....vous écoute....."


Les mots qu'elle avait prononcés avaient eu du mal à sortir de sa bouche, elle était bouleversée. Arios commença son récit, il parlait de son exil, celui pour lequel il avait été déchu, il lui avait tout raconté à ce propos la première fois qu'ils s'étaient rencontrés, elle s'en rappelait comme si c'était hier. Arios avait toujours jalousé la vie des humains sur terre, il s'ennuyait au paradis et il voulait ainsi avoir la liberté comme les hommes vivant sur terre. Il s'était battu pour l'avoir mais malheureusement, Dieu l'avait banni du paradis en lui infligeant une marque qui lui donnait très souvent de terribles douleurs. Depuis ce jour-là, il était sur Yuutou No Shima. C'était à peine quelques temps après, qu'il l'avait sauvé du marché des esclaves, lui promettant de la protéger et de tout faire pour qu'elle ne manque de rien.


Dans ses mots, Arios exprimait de la souffrance, de jeunes anges commençaient à envier le fait qu'il soit libre de faire ce qu'il voulait et non ce que désirait Dieu. Ils voulaient alors se révolter contre le Tout Puissant, ce qui serait alors un sacrilège. Si une guerre éclatait, le paradis perdrait sa réputation "pure" et Satan en profiterait c'était certain. Les derniers mots qu'il prononça firent réagir la jeune humaine, il devait alors partir par force....sinon ils seraient massacrés tous les deux....Mais quelle horreur ! Elle plaqua ses mains sur sa bouche, la situation était alors bien pire que ce qu'elle pensait...


Arios s'était battu pour avoir cette liberté, voilà qu'on voulait lui reprendre.....il n'avait pas réussi à les contrer, ils étaient trop nombreux.... Les archanges étaient donc venus le voir pour qu'ils les aident à arrêter cette rébellion. Hachikô n'arrivait pas à en croire ses oreilles....Ils lui proposaient une place au paradis, mais avec un grade plus haut... Il ne devait absolument pas décliner cette offre, mais, ça serait dire adieu à sa liberté....Mais le libre arbitre était le plus important. Il allait alors sacrifier sa vie pour cette cause et s'occuper d'affaires que Dieu en personne lui demanderait, pour la sécurité du paradis.


Ses pensées s'arrêtèrent quand Arios lui expliqua en quoi son travail consisterait, elle s'était trompée, il aurait toujours sa liberté. Elle poussa un soupir de soulagement, voilà la condition qu'il leur avait demandé avec beaucoup de mal. Ses larmes recommencèrent à couler, il allait devoir la libérer pour qu'elle soit en sécurité...partir pour toujours de l'ile de Yuutou No Shima....Jamais plus elle ne le reverrait....mais Arios lui expliqua que le jour de sa mort, elle aurait une place au paradis si jamais elle le désirait.


Hachikô entendit l'ange renifler, elle ne se retourna pas, les yeux rougis par les larmes...Arios pleurait....c'était la première fois qu'elle l'entendait perdre pied face à cette émotion, cela la toucha. Il devait partir demain....c'était trop tôt, ils n'avaient pas passé assez de temps ensemble, cette révolte tombait vraiment mal.... La jeune esclave, toujours silencieuse, était figée, ne savant pas quoi dire....De toute façon il n'y avait plus rien à faire....Tout allait vite se finir....


Elle l'entendit s'approcher, il était cette fois, déterminé à aller près d'elle.. Il posa délicatement la main sur son épaule frêle et la tourna vers lui pour la prendre dans ses bras. Hachikô le serra de toutes ses forces, il allait énormément lui manquer, elle aura du mal à le laisser partir....ses larmes coulaient toujours comme inconsolable. Il rouvrit la bouche à nouveau, il lui parlait de ce qu'il ressentait pour elle, son attachement pour elle. Hachi écoutait très distinctement ses paroles, elle leva son regard vers le sien, troublée, elle lui répondit :


"Oh Arios....j'accepte de passer le temps qu'il vous reste en votre compagnie...après je ne vous reverrais plus jamais.....Sans vous mentir, je me suis habituée aussi a votre présence. Ca va être très dur pour moi aussi de vous voir partir...Si cela ne tenait qu'à moi, je ne vous laisserais pas partir. Mais les choses sont ainsi, sur cette planète nous sommes condamnés à souffrir.....malgré les moments heureux...."



Elle se tut pour continuer à parler :


"Serrer moi encore plus dans vos bras...Aimez-moi rien que pour cette fois....S'il vous plaît....Ne me laisser pas sans un beau souvenir de vous, je le garderais avec moi pour toujours...."






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardien du libre Arbitre curieux
avatar

Gardien du libre Arbitre curieux


Messages : 138
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 28

Passeport de YNS
Race: Ange Déchu
Pouvoir: Toucher divin
Maître/Esclave de: Denna

MessageSujet: Re: Un ange n'oublie jamais (pv hachiko)   Dim 6 Fév - 1:02

Elle m'enlasse a son tour, de toute ses forces, elle m'enlasse et malfré toute sa force, son étreinte est si douce et agreable. Elle aussi tiens a moi, elle aussi elle voudrait que je reste auprès d'elle, est toute ces revelations se sont dans un regard sincére, remplis de larmes. Mon coeur se soulage, elle n'allait pas me repousser, mon exil se terminera pas en solitaire. Voila pourquoi je prefere le libre arbitre, avec lui, je suis certains que les emotions d'hachiko ne sont pas la manipulation de Dieu, elle ressent des emotions pour moi. Soudain, elle me demande de lui offrir un beau souvenir, de l'aimez... rien que pour ces derniers moments. Je la regarde de mes yeux de loup, un peu surpris par cette demande. Doucement, je renforce mon etrainte, je sens son coeur, et mes ailes commence a nous enveloppés, je m'approche de son oreille. Mon coeur bat fort, mais pas pour la même raison qu'avec la succube, ce n'etait pas excitation physique, mais par emotion, passion. Je fini par lui glisser dans l'oreille.

A-"T'aimer? ça, inutile de me le demander, voyons."

M'ayant plus peur de mes sentiments, je depose un baiser sur son coup, je remonte lentement et en depose un autre sur sa joue, ses larmes sont si chaudes... Je recule ma tête, je la regarde en souriant. J'essuis delicatement ses larmes, ensuite, je passe ma main dans ses cheveux si doux. Prenant tout mon courage, je m'approche a nouveau de son visage et pose mes lévres sur les siennes. Un premier baiser, je n'osais pas vraiment y mettre la langue, même si mon temps est compté, il ne fallai pas brusquer et gacher ce moment. Lorsque le baiser pris fin, je commence lui dire.

A-"Tu sais, tu peux me tutoyer si tu veux maintenant. D'ailleur..."

Je commence a sortir un medaillon de ma poche et l'enroule autour du coup d'Hachiko. La medaille semblai d'etre de metal normal, avec de belles gravures. Mais son contact apporte une chaleur reconfortante, il était claire que cet objet est d'origine angelique. Posant mon front contre le sien, je lui explique le sens de mon geste.

A-"Cet medaillon a voyager avec mes ancetres, avec mon pére, avec moi. aujourd'hui, il voyagera avec toi. Il te servira de preuve physique, la preuve que tu m'as réellement rencontrer. Je veux t'en faire cadeau, je t'en prie, accepte le."

Je commence a être audacieux. Très rapidement mais avec toujours de douceur, je la prends dans mes bras et la porte d'une maniére romantique. Je me deplace et monte a l'etage afin d'arrive dans ma chambre. Evitant de la cogner contre un coin ou autre, j'arrive sans mal a la deposer sur le lit. Je caresse sa joue et depose un nouveau baiser. On est au crépuscule, ma derniere nuit avec elle. Je suis prêts a aller plus loin avec elle, il me manque juste son accord. Je ne veux pas la forcer a faire quelque chose contre son gré, comme toujours.

HJ: si je vais trop vite ou quoi dis le.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°Esclave gourmande°
avatar

°Esclave gourmande°


Messages : 903
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 28
Localisation : Toujours dans tes bras ^^

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de: Esclave d'Arios, mais d'Aijiro Darkness prochainement T_T

MessageSujet: Re: Un ange n'oublie jamais (pv hachiko)   Dim 20 Fév - 16:20

Les larmes d'Hachikô tombaient lentement sur ses joues telles des perles transparentes et légères, elle se sentait bien dans ses bras. Elle sentit tout à coup les ailes de l'ange les recouvrir, l'enlacement était de plus en plus intime, les ailes donnaient l'impression de les emprisonner ensemble pour toujours. Il lui avoua ses sentiments, cela lui réchauffa le coeur, elle ressentit les lèvres de l'ange se déposer sur son cou, cela la fit frissonner. Il remonta ensuite sur la joue, toujours avec la même douceur, elle pensa :


"Pourvu qu'il ne s'arrête pas, c'est tellement agréable..."


Cela lui fit bizarre d'avoir de telles pensées pour un homme comme Arios avec qui elle ne pensait pas en arriver là. Elle ouvrit les yeux et vit son sourire, elle le voyait tellement rarement... Elle lui sourit à son tour, les larmes coulant toujours sur ses joues pâles comme la neige. D'un geste, il lui essuya ses larmes, il n'aimait pas la voir pleurer ainsi. Hachikô décida alors de ne penser à rien d'autre que ce moment présent. En lui caressant ses cheveux, Arios la mettait dans une drôle de transition, celle de la protégée à l'amante, de l'amour paternel à un sentiment plus fort, plus fort que celui qu'elle ressentait.


Pour détruire à jamais cette barrière entre l'esclave et le maitre, il lui déposa un baiser tendre, leur premier baiser. Hachikô y répondit avec douceur, sentant pour la première fois la chaleur des lèvres de l'ange, ce fut très agréable. Les yeux fermés, l'humaine se retrouver dans un autre monde, celui du rêve.


Arios mit fin au baiser et lui demanda désormais de le tutoyer, après ce baiser ils étaient devenus plus intimes. Arios sortit un médaillon de sa poche, elle ne l'avait jamais vu, il lui attacha autour de son cou. L'humaine se demandait ce que cela signifiait, mais l'ange lui expliqua avant qu'elle ne le demande. Une chaleur s'éprit d'Hachikô, il venait du médaillon, celui-ci avait l'air très ancien. Hachikô le regarda, elle le voyait s'entremêler à son pendentif, le seul indice qu'elle avait de son identité, comme si elle était liée à l'ange pour toujours.


L'ange commença à raconter l'histoire de ce médaillon, son front brulant contre le mien, leurs yeux étaient plongés dans le regard de l'autre. Ce magnifique médaillon était alors un bijou qui se transmettait de père en fils, c'était un beau geste qu'il faisait à l'humaine, elle qui n'avait aucun lien de sang avec lui.


"J'accepte de le porter.... je le garderais en souvenir de v.....de toi.... Il restera toujours autour de mon cou quoi qu'il arrive.."

Jusque là, Hachikô restait silencieuse, sous l'émotion, elle n'osait plus rien dire. Elle prit les deux médaillons en mains et le regarda :


"Même sans ce médaillon, jamais je n'oublierais que je t'ai rencontré..... Je ne suis pas du genre à oublier les gens qui me sont chères, tanpis si personne ne me croit, je saurais que j'ai raison...."


A ce moment-là, Arios la souleva délicatement et la porta dans ses bras, comme une princesse. Hachikô n'avait pas peur, elle voulait elle aussi passer ce dernier moment avec son protecteur qui allait devenir son amant. Elle s'accrocha à son cou et lui déposa un baiser sur le front. Une fois arrivé en haut des escaliers, Arios l'emmena dans sa chambre et la déposa doucement sur son lit.


Il commença par caresser sa joue pour lui donner un nouveau baiser, Hachi sourit en fermant les yeux. Ils étaient l'un contre l'autre sur le lit, cela donnait envie d'aller plus loin, l'humaine toutefois voulait prendre son temps, elle ne voulait pas gâcher leurs derniers moments. Elle s'approcha de lui et colla sa tête contre son cou, peu de temps s'était passé pendant qu'elle vivait ici, ils n'avaient pas souvent passé du temps ensemble, elle le regrettait. Elle remonta vers son cou, le long col noir de sa veste le masquait. Elle regarda l'ange dans les yeux, il lui donnait le feu vert, elle lui détacha les boutons du col puis elle déposa plusieurs baisers contre sa peau, un peu délivrée du vêtement noir. Elle remonta vers son menton, puis sa bouche qu'elle prit avec douceur et passion. Elle lui sourit et continua à se coller à lui, ne voulant pas se détacher de son corps.


Elle se mit à chanter de sa belle voix : *Click* *Click 2*

♪♫ I'm fourteen years old, I am pretty
Genki na chiisai lady
Yukashita ni zutto
Karigurashi shiteta no

Toki ni wa happy
Toki ni wa blue
Dareka ni aitai

Kaze kami ni kanjite
Sora wo nagameta ii
Anata ni hana todoketai

Mukô wa betsu no sekai
Hora chô chô ga matteru
Watashi wo matteiru

Sou kawaru koto no nai
Watashi no chiisai sekai

Kirai janai no
Demo anata e wo
Motto, motto shiritakute

Yorokobi to kanashimi wa itsumo
Ori masatte yuku

Kaze kami ni kanjite
Sora wo nagameta ii
Anata ni hana todoketai

Mukô wa betsu no sekai
Hora chô chô ga matteru
Anata wo matteiru ♪♫

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Gardien du libre Arbitre curieux
avatar

Gardien du libre Arbitre curieux


Messages : 138
Date d'inscription : 28/04/2010
Age : 28

Passeport de YNS
Race: Ange Déchu
Pouvoir: Toucher divin
Maître/Esclave de: Denna

MessageSujet: Re: Un ange n'oublie jamais (pv hachiko)   Dim 27 Fév - 23:47

Je suis là, contre une femme sur le lit, une fois de plus. Mais elle n'était pas Amalinata, les sentiments et les sensations que j'ai pour Hachiko ne sont que physiques, elle vont au delà. Oui, je suis réellement aumoureux d'elle, je ssuis vulnérable face à elle, comme je ne l'ai jamais été. Ce n'et pas seulement deux corps, mais aussi deux âmes qui entre en contact, s'accroche. Hachiko colle sa tête contre mon cou, ses cheveux sont si doux, elle commence a remonter, avec ma permission, elle déboutonne le col de ma chemise avant de déposer plusieurs baisers sur mon cou. Je ne pouvait m'empécher de frissonner les premières fois. Elle remonte ensuite vers mon menton, ça fait drôle, et enfin, elle s'empare a son tour, de mes levres. Elle me fait un beau sourir et serre encore plus fort, comme si nous n'etions qu'un. Et là, quelque chose à laquelle je m'y attendais pas, elle se mit a chanter. La chason n'etait seulement magnifique, mais sa voix était enchanteresse, la lumière du soleil passe la vitre et nous baignes, comme si le soleil nous benissait.

Je reste accroché a sa voix jusqu'a a la fin. Toute ma vie, dans le doute, la souffrance et la solitude, j'ai enfin trouver l'aspect de la liberté que je diserais le plus. La liberté de trouver l'amour, le vrai. Je comprends pourquoi Dieu m'a rappeler maintenant et pourquoi je ne devais plus revoir Hachiko, il savait que ça allait arriver. Il n'a pas encore supportés que je resiste aux tourments, comme la premiere fois. Mais je laisse tout cela de coté, je ne veux tout gacher avec des fragments du passé. J'aurai encore le temps d'en parler avant mon départ. Je la regarde droit dans les yeux et lui dit en souriant.


A-"Pendant toute ta chanson, je bien cru que c'etait toi l'ange et moi l'humain."

C'etait sincére et c'etait un vrai compliment, car on dit tout chez les humains que les anges incarnent l'ultime beauté et l'ultime pureté. Je la serre tendrement et nous nous allongons sur le lit tout en retirant nos chaussures. Je sens son corps contre le mien, elle si légèrement et son contact si agreable. Je lui caresse les cheveux et lui dit tout bas.

A-"Tu le sais déjà mais je veux te le dire de maniére claire. Je t'aime, Hachiko."

Je me demande si mon pére a dit la même chose a ma mére, avec la même sincérité et la même passion. Bah, je lui demanderai plus tard. Pour l'instant, une seule chose compte pour moi, Elle. Tendrement, j'embrasse la clavicule d'Hachiko, puis le cou et arrive a la joue avant de lui mordiller doucement le lobe de l'oreille. Sa peau est aussi douce que les nuages. Je suis prêt à être nu devant elle, a montrer mes cicatrices, sans en avoir honte. Il ne manque plus que son consentement, car je refuse de faire quelque chose quelle ne voudra pas. Je lui caresse le dos a l'aide de mes ailes, j'en profite même pour passer légèrement mes plumes sur son visage, afin qu'elle temoigne de leurs douceurs.

HJ: Si tu veux que je change un detail, dis le. Tu m'offre un dernier sujet des plus grande qualités, je dois en faire de même
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un ange n'oublie jamais (pv hachiko)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Un ange n'oublie jamais (pv hachiko)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuutou No Shima :: Maisons et villas :: Maison d'Arios-
Partenaires
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com