AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Le Temple de l'Envie [Description]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Indépendant
avatar

Indépendant


Messages : 32
Date d'inscription : 22/01/2011
Age : 31
Localisation : Maison de Passe

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Hypnose
Maître/Esclave de: Personne

MessageSujet: Le Temple de l'Envie [Description]   Dim 23 Jan - 19:00

Spoiler:
 
Aspect extérieur :

Située en plein centre-ville, cette vaste demeure, construite dans un style ancien, tranche avec le décor urbain alentour. Un étrange calme entoure l’extérieur de ce lieu ne laissant pas présager ce qui s’y trouve. Le porche d’entrée en arche, encadre une énorme porte en chêne massif surmonté de vitraux raffinés. Sur cette porte, se trouve un heurtoir en or massif représentant une tête de démon rieur. Bienvenue au Temple de l'Envie

Hall d’entrée :

Cette salle carrée au plafond très haut est dallée d’un carrelage noir et blanc, les murs sont tapissés, au centre se trouve une magnifique statue représentant un démon en train de violenter sexuellement une jeune fille. Deux autres jeunes filles à genoux contre ses jambes tendent les mains vers lui d’un geste implorant. Au-dessus de la statue sur le mur du fond, on peut lire en grand l’inscription « Carpe diem ». Sur chaque côté de la pièce se trouve un escalier à rambarde blanche et aux marches rouges qui se rejoignent au centre de la pièce. À gauche, une porte mène au grand salon, à droite une autre porte mène au petit salon. À l’étage se trouvent les chambres des courtisans et courtisanes.

Le Grand salon :

Cette pièce au plafond haut dégage une atmosphère chaleureuse, une large cheminée en marbre, constamment allumée, contribue à renforcer cette impression. Dans cette pièce, on trouve un piano, de grands canapés rouges en cuir disposés en « U », une table basse au centre et de petits coussins face aux canapés afin que les esclaves puissent s’agenouiller face à leurs maîtres. Deux sièges face à face séparés par un jeu d’échec, au pièces faites d’ivoires, se trouvent dans un coin de la pièce.

C’est ici que se rendent la plupart des clients, lorsqu’ils pénètrent en ce lieu, c’est un endroit de discussion où les clients peuvent rencontrer et choisir la/le courtisan(ne) de leur choix. Les alcools sont servis à volontés à ceux qui en désirent. Le but étant de mettre à l’aise les clients et de leur donner l’impression d’être chez eux avant qu’ils ne décident de passer aux choses sérieuses.

Le Petit Salon :

Cette pièce quant à elle est rectangulaire, plus basse de plafond que le grand salon, elle est également, comme son nom l’indique, plus petite que ce dernier. Là on trouve une bibliothèque, une petite cage pouvant contenir une personne, un immenses tapis extrêmement doux, deux fauteuils des plus confortables, une table et des chaises, ainsi qu’une cheminée en chêne sculptée de taille modeste. C’est ici que se rendent les clients désirant être tranquille, les habitués sachant déjà quelle fille, ils veulent convoquer se rendent ici afin de discuter un peu avec elle avant qu’elle ne les mène à sa chambre. Ici aussi, des boissons sont disponibles seulement, il faut se servir soit même dans un mini bar situé au fond de la salle.

Les Chambres :

Chaque courtisan(ne) décore son antre comme il/elle le désire. Ainsi choisir une personne dans cet établissement, c’est choisir une atmosphère, une ambiance particulière.

Le Donjon de Laurianna :

Il s’agit de la chambre de la tenancière en personne, qui est elle-même courtisane mais d’un genre un peu particulier. Cette pièce, ou plutôt cette série de pièces se situe au sous-sol, on y accède par une petite porte située sous les escaliers. Passé cette porte, un couloir étroit au mur de pierres nues, et une volée de marches sombres vous conduisent à la pièce principale du donjon. Une vaste salle d’environ 90 mètres carrés, au sol dallé parsemé de pétales de rose, aux murs en pierre, constellée d’immense tapisserie représentant des scènes de luxures. Un grand lit à Baldaquin se trouve contre un mur, au milieu de la pièce. On trouve d’autres instruments divers et variés, un pilori, des crochets, des barres suspendus, tout le nécessaire de dresage d’une dominatrice qui se respecte. Car on ne va pas voir Laurianna pour avoir une relation séxuelle, on y va pour être dominé par elle, pour la voir maltraiter un(e) esclave. Réputée pour être impitoyable et sadique au possible, il n’est pas rare qu’on fasse appel à ses services pour « redresser » une servante devenue paresseuse ou insolente. Lorsqu’on rentre dans cet endroit, on ne sait pas quand on va sortir. Laurianna ne facture pas à l’heure, ce qu’elle fait, elle le fait avant tout par passion, aussi, c’est elle qui décide la durée de ses « séance », certaines peuvent s’étaler sur plusieurs jours.
Une porte renforcée au fond de la salle conduit à une petite pièce qui n’est autre qu’une prison, composée de barreau en acier et de crochet au mur pour enchaîner quelqu’un. Une autre porte mène à une salle d’eau, et enfin une dernière au gigantesque dressing de la tenancière, où se trouvent également d’autres instruments coquins.

Chambre de Phidia Kaena :

La chambre de Phidia est spacieuse, mais la lumière tamisée lui donne un côté intime. Les murs et le plancher sont ocre, et le sol est jonché de tapis et de coussins aux teintes chaudes, à dominance rouge. Ce décor donne à cette pièce une atmosphère chaude et languissante, évoquant la douceur et la sensualité orientale.
Lorsqu'on entre dans cette chambre, on trouve contre le mur de droite un élégant sofa, ainsi qu'un petit meuble où sont rangés divers accessoires. Contre le mur gauche, un amas de coussins brodés pour s'étendre (ou plus), une mince table basse où traîne souvent un livre au titre équivoque et quelques objets coquins, ainsi qu'une fenêtre masquée par des rideaux d'une douce couleur orangé. Un immense lit à baldaquin, dont les fins rideaux sont le plus souvent repoussés, trône au centre de la pièce. Le mur du fond est percé de deux portes, toutes deux dissimulées par des tentures : l'une mène au dressing de l'Ange Déchue, l'autre à la salle d'eau et à la petite pièce où Phidia range ses livres.

Chambre 2 :

Pour l’instant inoccupée

Chambre 3 :

Pour l’instant inoccupée

Chambre 4 :

Pour l’instant inoccupée

Cuisines :

Les cuisines se situent derrière le petit salon, on y accède par l’extérieur, elle sont réservés au personnel, c’est ici que les filles prennent leur repas, mais également un lieu de vie pour elles.

Passage sous terrain :

Laurianna aide secrètement les rebelles, leur communiquant les informations qu’elle glane ici et là. Elle a fait construire un passage sous terrain qui relie son donjon à l’extérieur de la ville par un étroit couloir qui s’enfonce dans les profondeurs. On y accède en tirant une pierre précise du mur du donjon, cela déclenche un mécanisme qui ouvre un pan du mur, dévoilant le passage secret. Il peut servir aux rebelles pour aller et venir à leur guise sans risque d’être vus. Les autres employés ignorent tout de l'existence de ce sous-terrain.

Personnages non joueurs (que tout le monde peut utiliser comme il l'entend)


La tenancière a acheté plusieurs esclaves pour remplir les différentes corvées qu'imposent ce genre d'endroits. Pour les rendre plus fidèles, elle les a libérés et ils travaillent librement pour elle, dormant dans les combles. Officiellement, elle est toujours leur propriétaire vu qu'elle a leurs certificats de propriété. Ils lui sont dévoués car ils pensent qu'elle les a libérés par altruisme ce qui est faux.

Deux serveuse: Satsuki, 19 ans, humaine, élevée en captivité, brune, jolie. Et Katy, hybride canin, blonde, 23 ans, esclave depuis 2 ans, blonde jolie également mais garde une cicatrice au visage, souvenir d'un ancien maître brutal.
Un cuisinier: Basile, 46 ans, humain, esclave depuis 10 ans, à forte corpulence, de nature très sympathique et empathique, il est apprécié par les autres occupants de la maison.
Une femme de ménage: Naïma, humaine, 35 ans, esclave depuis 1 ans, maigre et laide, c'est un fort caractère qui regarde avec désapprobation les filles de joie de l'établissement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Le Temple de l'Envie [Description]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuutou No Shima :: Maison de passe-
Partenaires
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit