AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 La protection d'une simple morsure[Pv:Yoëlla Kaocho]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maitre/Maitresse
avatar

Maitre/Maitresse


Messages : 91
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Démon
Pouvoir: Invisibilité
Maître/Esclave de: Shania Wartel

MessageSujet: La protection d'une simple morsure[Pv:Yoëlla Kaocho]   Mar 18 Jan - 0:41

Mes yeux ne vacillaient pas ils contemplait dans un silence sépulcrale qui m'englobais mon esprit et mon âme mon corps et mon squelette sans que je ne sache la cause de cette attraction rétinienne de mes yeux rouges j'entendais comme des tambours frappé peu à peu au fond de moi leur matelas de cuir et de peau de bête comme dans les tribus indigènes ou ceux d'une armée raisonnant au fond de moi...Les pas d'hommes marchant sur le sol de façon ordonner précise et militaire nous étions à l'aube d'une nouvelle ère celle de cette guerre sainte celle de la conquête du monde des humains et de leur ressources celle de cette embarcation pour l'île de Yuutou.


Tapis dans l'ombre des ruines d'une ancienne bâtisse nous attendions dans la nuit noire et l'humidité de cette froide soirée passé à mettre en place de nouveaux plans d'attaques ou de tactiques de défenses.
Je n'étais guère quelqu'un de supérieure ou de fort dans ces rangs de démons affamés ou lassé de combattre nos tâches étaient rude malgré notre condition démoniaque la tâche d'envahir le pays contre les derniers rebelles nous était ardu et plus que difficile.
J'étais l'officier d'une troupe de 15 hommes j'avais rejoins le gros d'une escarmouche de 7 soldats tout au plus et de leur meneur qui semblait un homme d'arme plein d'aisance dans son art du combat.
Cette nuit la nous avions reçu une missive urgente, la faction rebelle se déplaçait dans notre direction pour prendre du terrain.
Accompagné de mon groupe seulement nous montions à cheval dans la direction indiqué.La pluie battais et giflait nos visages encore doux et juvénile car nous étions jeune très jeune en effet.S'était une route boueuse et étroitement petite rectiligne et droite il y avait des arbres sans feuille presque mort calcinée par nos bombardement de flamme et d'explosion postés à chaque coté de cette route de terre battue se fortifiant sous le galop et le piétinement de nos chevaux nous n'avions pas encore aperçu l'ennemi qui par la même route descendant une falaise partant de droite et continuant sur la gauche d'un arc de cercle peu visible par la pluie et la nuit.
J'étais en tête, mes hommes me suivaient j'étais pour eut une source de courage et de prestige mais je n'en portais que le nom ils avaient eut vent des actions glorieuses de mon père et pensait que son fils en ferait autant j'espérais au fond de moi qu'ils ne se trompaient pas s'étaie la la première guerre à laquelle je participais.Soudain j'aperçus des flambeaux au loin dans cette arc de cercle que je décrivais auparavant, il y avait d'ici environ 4 rebelles mais ce que je vis arrivé derrière eut me pris de stupeur, en effet ils possédaient la une de nos pièce d'artillerie et je pressais mes hommes à s'arrêter et laisser les cheveux sur la route même.Trop tard ma précipitation fut bien veine, j'entendis le tire du canon en notre direction le sifflement du boulet passa bien au dessus de nous mais néanmoins il nous visait et était dans la bonne direction. Nous ne devions pas rester plus longtemps sur cette route et passé par dessus les rebords de pierre un peu délabré juste à notre droite.Je descendais donc de ma monture affolé comme toute celle de mes compagnons s'agitant brutalement je descendis essayant de la calmer avant de la laissé à sa propre destinée advienne que pourra...

Je passais par dessus mes compagnons surplombait ce qui ressemblait à une ancienne plaine de son herbe verte et fraichement humidifiée par cette prise de pluie fraiche.Un terrain peu convenable si nous n'avions pas cette ancienne édifice religieux qui ressemblait à une église bien que délabré et en piteux état il semblait y avoir un rez de chaussé face à nous et dont le reste de l'édifice semblait encore soutenir deux grand mur celui du fond qui servait de protection à l'ennemi et de leur canon qui étaient caché par cette immense mur de pierre mais visible tout de même sur la gauche on pouvais voir le canon d'acier et quelques rebelles à son actif.Nous courrions nous cachés sur des débris de mur d'habitation sur l'immense plaine verte malgré l'obscurité.Je rassemblais quelques hommes pour prendre d'assaut ce canon en attendant les autres e réfugiaient derrière des mur et autres ruines surplombant ce vaste lopin de terre qui devais faire quelques hectares comme même.
Je courais dans la direction suivis de 5 hommes j'étais le 6ème vers la grande église quand j'entendis des coups de feu de la part du reste de mes troupes le canon tirant dans leur direction mais n'ajustais pas encore assé la visé un autre boulet siffla fortement et la il était bien plus près de chacun de nous fracassant la terre se soulevant telle une vague propulsée dans les air retombant peu après au sol dans un fracas macabre.
Mes hommes et moi avions suivis la trajectoire des yeux.nous apercevions une offensive des rebelles vers mes hommes qui ripostais à leur tour se mettant après avoir tiré les munitions de leur fusil à la baïonnette et au sabre.Mes hommes voulurent aider le reste de l'escouade tirant eux aussi de leur pistoles sentant la poudre à plein nez je n'eus pas le temps de leur dire de cesser même si notre mission était de nuire aux rebelles et de s'occupe du canon qu'un tire retentit dans notre direction j'hurlais à mes hommes de se mettre à couvert et l'explosion percuta le sol en plein fouet sur notre position me rendant à demi sourd la terre s'éclatant de toute part autour de moi me retombant dessus je vis deux d'entre eux au sol leur corps inerte ils étaient morts et avaient rejoins notre seigneur aux Enfers.
j'étais moi même secoué par ce bombardement, je tombais à la renverse après avoir essayé de me relever je n'entais plus rien je regardais dans la direction de mon escouade qui prenais le dessus et qui venais me secourir moi et les trois hommes qui me restais mes yeux faillirent et je tombais à genoux regardant mes mains entaché de terre et de sang...Le sang qui provenais de ma main droite blessée par uppercut de la canonnade qui venais de nous prendre en tenaille moi et mes 5 hommes notre défaite était cuisante et me valu 3 jours de repos à notre caserne de fortune.
Nous n'avions pas réussis à prendre le canon mais avions repousser l'ennemi et cela grâce à l'intervention de mes hommes dont je me repentais devant notre Dieu lui même d'avoir perdu cette nuit la deux de mes hommes qui n'avais pas suivis mes ordres...

Soudain...plus rien mes yeux s'ouvrirent instinctivement j'avais entendu des pas raisonner intérieurement, le bruit semblait venir du perron de la demeure.Encore ce maudit cauchemar qui ne cesse de hanter mon esprit...
Je me relevais me massant le coup avec lassitude, je regardai à travers le rideau, l'aube n'était pas encore levé et ne le serrait pas avant quelques heures encore fichtre qui pouvais bien venir à une heure si tardive?
D'un bon je me levais et allait m'habiller je restais néanmoins torse nu, buvant un verre d'alcool pour me requinquer je m'empressais de saisir mon épée la mettant à mon dos dénudé je dévalais les escaliers sombres de la demeure et arrivait au salon ou il faible lumière s'élevait de la cheminée.
Les braises encore chaudes crépitaient de temps à autre puis je retournais mon regard devant al porte de noyer de mon habitation je tendit ma main vers la poignet un peu hésitant ne sachant ce qui m'attendait de l'autre côté puis je l'ouvrit.
C'est alors que j'aperçus l'ombre d'une personne encore tapis dans l'obscurité de la nuit don je ne discernais que quelques traits partielles.

Qui...Qui êtes vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hikutsutainushi.forumperso.com/
Indépendant
avatar

Indépendant


Messages : 25
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Vampire sang-pur
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de:

MessageSujet: Re: La protection d'une simple morsure[Pv:Yoëlla Kaocho]   Jeu 20 Jan - 20:01

Yoëlla grogna. Sa nuque lui faisait mal et son dos semblait s'être réduit en miette. Elle se leva et commença à regarder avec un peu plus d'attention l'endroit où elle s'était endormi la nuit dernière. Elle apercevait des arbres, sans doute une forêt. Elle se frotta les yeux d'un geste purement enfantin qu'elle faisait autrefois sur Terre. Elle se retourna à la recherche de son sac, son seul moyen de survie. Elle l'aperçut un peu plus loin, encore une chance qu'on ne lui ait pas volé.

Cela faisait une trois jours qu'elle dormait dehors, les hôtels n'étant pas un endroit sur pour elle. Certe elle aurait pus se défendre mais, cela n'aurait servi à rien. Il fallait absolument qu'elle trouve un protecteur! Elle chercha dans son sac un miroir. Elle se regarda dedans et arrangea légèrement ses cheveux en bataille. Son regard était ensomeillé. Elle sortit ses chaussures et les enfilas tranquillement. Maintenant, il fallait qu'elle sorte d'ici! Tout à coup, elle entendit un cri perçant. Elle leva les yeux et aperçu Croquenight, le corbeau voyageur qu'elle utilisait pour joindre sa famille car dans le chateau, personne n'avait internet ou le téléphone même pas les serviteurs humains! Elle tendit le bras!

celui-ci se posa sans plus de question attendant une friandise qui ne tarda pas. Yoëlla attrappa la lettre accroché au pattes de l'oiseau. C'était son père qui lui écrivait. il lui disait que tout allait bien en Roumanie, que sa mère était de nouveau enceinte! Elle soupira, un frère, une soeur, des jumaux, des jumelles... Elle n'en savait rien, elle avait tellement de frère et soeur qu'elle ne les comptait plus. Les derniers étaient nés il y avait quelques années et elle ne les avait jamais rencontrer. Il lui demandait si elle avait trouver un protecteur. Pourquoi tous revenait sur ce point! Elle savait que s'était un point important mais, elle n'en pouvait plus. Ce soir, s'était décidé, elle se trouverait un protecteur!

Elle se mit à courir! Elle passait à travers les arbres à une vitesse hallucinante, évitants les branches avec une facilitée déconcertante. On aurait dit une ombre parmis tant d'autre. Elle s'arrêta à bout de souffle. Croquenight l'avait suivit. Il était habitué à ce genre de moment, il était avec elle depuis des années. Il n'était pas un corbeau normal mais un corbeau vampire. Le père de Yoëlla le lui avait offert pour son 9 ème anniversaire qui datait de tellement longtemps qu'elle ne s'en souvenait pas. Elle était sorti de la forêt sans sans rendre compte. Elle leva la tête vers le ciel,comtemplant la lune et les étoiles, les seuls à ne pas avoir changés depuis des siècles et mêm des millènnaire. Elle était l'aînée de sa famille et donc la plus vieille de toute sa fratrie. Son existence remontai tellement loin que personne n'aurait put s'en souvenir. Ses parents avaient été envoyés sur Terre afin de surveiller une relique des enfers qui ne devait absolument pas tomber entre les
mains des Anges. Et, fidèle à leur mission, ses parents n'avait jamais quittés la Roumanie. protégeant coûte que coûte cet artefact plus ancien que la Terre elle-même. Elle ne l'avait vue qu'une fois dans sa vie.

Elle se mit à marcher, arpentant la ville, cherchant un signe qui pourrait lui indiquer où chercher, où trouver quelqu'un! Elle avançait désespérément entre les maisons et les villas quand Croquenight se posa sur le toit d'une maison. Intriguée, elle lut la plaque posée sur le portail:"Maison de Wilver Blades".
Wilver Blades? Où avait elle entendu ce nom? Sans doute dans un des nombreux cafés. Il lui semblait qu'il était un chasseur de rebelles! Elle regarda son corbeau. Il ne semblait pas vouloir sans aller. Elle ouvrit la grille. Elle s'approcha de la porte d'entrée et toqua. Elle se recula dans l'ombre. Quelques minutes après la porte s'ouvrit brusquement sur un homme. Il ne le distinguait pas son visage mais voyait qu'il était torse nu et qu'il portait une épée! Etait-elle tellement effrayante!

-"Qui...Qui êtes vous ?"

Elle sourit et répondit:

-"Je m'appelle Yoëlla Kaocho, vampire de sang pur! Vous devez être Wilver Blades!"

Elle s'avança dans la lumière!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre/Maitresse
avatar

Maitre/Maitresse


Messages : 91
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Démon
Pouvoir: Invisibilité
Maître/Esclave de: Shania Wartel

MessageSujet: Re: La protection d'une simple morsure[Pv:Yoëlla Kaocho]   Lun 24 Jan - 20:15

Son visage m'apparut peu à peu sans que je ne puisse réellement intervenir en quoi que se sois je la vit peu à peu s'avancer.
Sortant de la pénombre d'une nuit encore agitée par les souffles et les bourrasques de vents j'aperçus via mes yeux à la pigmentation pourpre mais éclatante une jeune femme aux allure un peu gauche mais charmante oui s'était le mot il y avait chez elle une sorte de confusion qui rendait ses traits et son visages séduisant ou serait se simplement mon tempérament et mes pulsions qui s'était animées instinctivement ?!
Moi je restais sur le seuil de ma demeure sans dire le moindre mot je me posais déjà la question de sa venue et surtout la nature de celle ci car elle ne semblait pas être une simple humaine par ce qu'elle dégageait elle semblait belle et bien avoir une aura qui me fit quelque peu frissonner ou cela n'était peut être que l'air du vent qui peu à peu s'était calmé et transformé en une brise légère.
Elle s'était de plus en plus approché du seuil de la porte s'arrêtant à la limite entre le palier de la porte et l'intérieure de la demeure étonnamment je compris vite ce qu'elle semblait être.

Ses paroles retentir au fond de moi je posais mot à mot ses paroles dans mon esprit afin de réunir toutes les informations dont j'avais besoin pour me remettre d'aplomb de mon dur réveille et de ce maudit cauchemar ou mauvais rêve enfin appelé cela comme vous voulez me diriez vous...
Une vampire, je l'aurait pariée qu'es ce qu'une de ces créature nocturne venait elle faire en la demeure d'un démon, qui plus est la mienne d'ailleurs ? Pourquoi moi et pas une autre personne ? Enfin bref Wiver arrête de te poser tant de questions elle finirait par lire dans tes pensées ou ce genre de capacités démoniaque digne d'une vampire de sang pur qui plus est...
Ne sachant ses intention j'aurai été comme beaucoup de gens à la laissé sur le palier et à fermer la porte brusquement sans prendre compte de ce qu'elle venait dire après tout j'étais dans mon bon droit d'exécuter cette pensé et qu'importe les représailles m'enfin sa pouvais paraître important d'une certaine manière, j'allais peut être avoir une offre de plus pour rattrapé un de ses nombreux fuyards que j'avais si souvent aidé à s'enfuir mais voila que mon destin de dernier héritier des Blades faisais surface en mon esprit et je revenais à l'intérieure lançant un regard furtif derrière moi puis d'un geste vif je faisais signe à celle ci de me suivre à l'intérieure en répondant.

En effet c'est moi, entrez il fait mauvais temps ces derniers jours mademoiselle ?

Je cherchais à savoir son nom pendant que je présentais un siège en cuir noire à la jeune femme près du feu de cheminée que je ravivais en y plaçant un peu de bois au milieu du foyer ardent.
je m'assis à mon tour enlevant mon épée de mon dos je n'avais rien à craindre d'une vampire surtout au sein même de mon habitation de plus je n'aurai pas de mal à la tuer enfin bref passons et voyons ce que me veux cette jeune femme.

Alors que me voulez vous...?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hikutsutainushi.forumperso.com/
Indépendant
avatar

Indépendant


Messages : 25
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Vampire sang-pur
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de:

MessageSujet: Re: La protection d'une simple morsure[Pv:Yoëlla Kaocho]   Mer 26 Jan - 0:40

Elle s'était montrer à lui, une façon de lui dire qu'elle ne voulait pas lui faire de mal quoiqu'elle ne soit pas sur qu'il l'est compris dans ce sens. Elle s'avança jusqu'a la lisière de la porte ne pouvant pas aller plus loin. Elle était vampire et ne pouvais pas rentrer sans qu'on l'y invite. une idiotie qu'elle n'avait jamais comprises mais, qui était malheureusement plus qu'efficace. Les vampires faisaient de piètre voleurs et elle était bien placée pour le savoir.C'était d'ailleurs pour cela que les meurtres de Jack l'eventreur s'était déroulé à l'extérieur! Tout simplement par ce qu'elle ne pouvait rentrer dans la maison de ses victimes.
Elle attendait don quelque chose qui ne tarda pas à arriver:

-"En effet c'est moi, entrez il fait mauvais temps ces derniers jours mademoiselle ?

Elle avait donc bien affaire à celui qu'elle pensait. tant mieux d'ailleurs car sinon, cela aurait été d'autant plus difficile de rentrer. Le jeune homme la fit s'asseoir dans un fauteuil. Elle le regarda ranimer le feu et enlever son épée. Il était bel homme comme la plupart des démons. Il finit par poser la question que Yoëlla craignait le plus:

Alors que me voulez vous...?

Vous vous voyez vous, expliquer à un démon qui peut vous tuer à tout moment que vous avez besoin qu'il vous protège! Elle soupira, de toutes les façons, elle était venue pour sa:

-"Je viens vous demandez si vous pourriez devenir mon protecteur, en échange de quoi, vous disposerez de mes capacités innées en torture. Vous pourrez les vendres et en faire se que vous voulez. Je précise bien qu'il ne s'agit que de mes capacités et pas d'autre choses."

Il fallait mieux être précis, on ne sait jamais avec les démons. Il entendent une chose mais en déduisent autre chose. Wilver était dans son bon droit de refuser mais, elle espérait au contraire qu'il accepterait car, plus longtemps elle serait seul, plus longtemps, elle aurait à craindre d'autre personne. Elle ne savait pas trop comment expliquer mais, la réaction de Croquenight l'avait
décidée à entrer. Celui-ci toqua à la fenêtre. Yoëlla prit la liberté d'aller lui ouvrir avant de le remettre dans sa cage pour éviter qu'il ne casse quelque chose. Elle regarda le démon qui semblait perplexe avant de lui dire:

-"Si vous voulez en savoir plus vous pouvez me poser des questions."

Elle s'enfonça un peu plus dans le dossier du siège.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre/Maitresse
avatar

Maitre/Maitresse


Messages : 91
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Démon
Pouvoir: Invisibilité
Maître/Esclave de: Shania Wartel

MessageSujet: Re: La protection d'une simple morsure[Pv:Yoëlla Kaocho]   Dim 30 Jan - 21:54

Un léger frisson me parcouru comme tout le long de mon corps encore engourdis de ma nuit troublée par la demoiselle en face de moi, une jeune vampire don les desseins m'étaient encore cachés, dissimulés entre les lèvres de celle ci qui n'avait que peu parler depuis la bref rencontre sur le perron de ma demeure.
Passons outre mon dur réveille qui avait déjà eut du mal à se remettre de mon sois disant cauchemar que je refaisais souvent sur des périodes très courtes s'était toujours le même dans la globalité.
Je ressassais le passé, le dur passé de la guerre et surtout mon profond remord d'avoir été à la tête d'une armée si jeune...Si insouciant encore et pourtant c'est ainsi que je fus reconnu auprès de tous et de toutes mais ceux qui me félicitais de mes exploits et de mes victoires ne savait rien de ma culpabilité d'avoir perdu tant d'hommes, tant de démons...Tant de fils et de pères qui ne reverront jamais le soleil, ni le vent qui souffle et l'eau qui coule...

Mais la réalité en était maintenant venu à cette scène que je vivais en compagnie de cette vampire don je ne connaissais pas le nom, elle fut sur le point de délier sa langue et de me répondre.
Ah première vu je pensais qu'il s'agirait d'un contrat, un de plus encore et encore comme si les gens me prenait pour leurs braconnier privé ce qui n'était pas faux dans un sens mais j'avais longtemps fais ce genre de boulot pour enfin de compte aider nombreux de ces esclaves en fuites et autres créatures que je n'hésitais pas à tuer tel les loups garous par exemple les fléaux des vampires...
Mais la n'était pas la question et j'en fus tout aussi surpris quand je su le pourquoi du comment de la raison de sa venu en pleine nuit ici même en ma demeure.
Je fus septique sur un premier abords avec ma méfiance de traqueur je me méfiais peu des vampires mais cela n'avait pas empêché nombre de mes ancêtres en exterminé tout autant que les lycaons par le passé.

Mes yeux rouges vifs épiait ceux de la personne en question à quelques pas à peine de mon fauteuil écoutant attentivement ses paroles, collectant mot à mot les informations et les diverses suppositions qui pouvaient venir à mon esprit s'était une habitude de réfléchir de cette manière.
J'attendis qu'elle eut finit avant de mettre un terme à ma semi méditation qui n'avait été que très peu concluante mais certains point devait être mis au clair entre elle et moi avant que j'accepte ce pacte.

Des capacités en torture...Je pense que chacun est par sa propre initiative capable de faire souffrir les autres nul besoin de ton aide pour savoir faire parler les rebelles...

Je me levais dans un mouvement délicat et rapide réfléchissant mes bras croisés faisant presque les cent pas puis je l'aperçu se lever à son tour un bref moment pour ouvrir à ce qui semblait être un corbeau, le volatile de ce genre de créatures...J'en avais longtemps entendu parler mais j'avais eut rarement la chance d'en voir un d'aussi près...
Il y avait quelque chose qui ne tournais pas rond peut être que j'en apprendrais plus au fil du temps...Pour le moment restons sur nos gardes.

...Le pacte consisterait en quoi ? Si je devenais votre protecteur, vous devriez vous abreuver de mon sang ou quelque chose dans ce genre...Je suppose que oui...La ou passe un vampire le sang coule inévitablement peu importe la façon...

Elle s'assit de nouveau, moi je regardais d'un air songeur par la fenêtre, les ténèbres qui s'était épaissit au fur et à mesure de la nuit commencèrent à perdre du terrain...L'aube ne tarderait plus maintenant.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hikutsutainushi.forumperso.com/
Indépendant
avatar

Indépendant


Messages : 25
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Vampire sang-pur
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de:

MessageSujet: Re: La protection d'une simple morsure[Pv:Yoëlla Kaocho]   Lun 31 Jan - 11:16

Elle s'était rassit en écoutant les questions de l'homme. Il re-mettait en question son don, la seule chose que la nature avait daignée lui accordée en plus d'une agilité supérieure à la moyenne mais n'ayant rien d'extrordinaire. Certe, il avait raison sur certaine chose mais, sa torture n'était pas seulement un moyen de faire parler quelqu'un mais, tout un art. Inventée une potion permettant de faire faire certaine chose était très compliqués et tous le monde ne pouvait pas le faire. Sa torture était imaginative, compliqué à réalisée. Elle n'appréciait qu'on lui dise que sa torture
était normale car cela n'était pas le cas et ne le serais jamais:

-"Vous avez raison quand vous dites que la torture est accessible mais, il y a torture et "la torture". Ma torture est exotique, recherchée. Mes techniques sont inconnues du monde démoniaque, je me suis renseignée! Je fus "Jacques l'éventreur" à Londres et puis, dans bien d'autres endroits j'ai perfectionnée ma technique! La nature ne ma rien donnée d'autre que ce don, alors j'ai fait se que j'ai pue pour le cultiver!"

Sa voix reflétait sa colère. Elle n'était pas dirigée vers le démon mais, contre elle même, contre son corps frêle incapable de se défendre. Elle avait du faire attention toute sa vie à ne pas tomber sur des personnes trop rebelle. Elle était même plus faible qu'un humain! Cela ne servait à rien de s'énerver, elle le savait! Elle se calma donc
avant de répondre à la deuxième questions:

-"Oui, je vous mordrais! Mais, vous boirez mon sang aussi. Ensuite nous répèterons une incantation et voilà!"

Ce n'était pas très compliqué. son premier et unique protecteur Carmin était mort en la protégeant. Il n'était pas obligé de faire cela mais, il était tombé sous le charme étrange de la vampire enfantine. La personne qui l'avait tuée avait payé cher sa vie. Elle avait mis tous son talent dans cette torture et l'homme avait fini découpé en petit morceau. Elle voulait prouver au démon qu'elle n'était pas sans intérêts et pour cela rien de mieux qu'une petite démonstration!

-"Si vous n'êtes pas convaincus de mes dons, je peux vous faire une petite démonstration sur quelqu'un, j'ai tous se qu'il me faut içi!"

En disant cela elle avait serrée son sac contre elle, son gagne pain, celui qui contenait tous se qu'elle possèdait! C'était le même depuis des milliers d'années, un sac magique qui s'agrandissait et changeait de forme celon les préférence de sa maîtresse. Elle regarda l'homme contempler les ténèbres qui perçaient à travers la fenêtre. La taille du démon la découragea légèrement. Pour voir les yeux de celui-ci elle devrait monter sur un tabouret! A quoi pouvait il bien penser? Elle aimait savoir ce genre de chose mais pour cela, il aurait fallut qu'elle puisse voir le visage de Wiver. Elle commençait à se demander si Croquenight n'avait pas fait une erreur en se posant sur le toit de cette maison!

-"Si je suis allée vous voir vous c'est seulement par ce que mon corbeau-vampire c'est posé sur votre toit, chose qu'il n'urait jamais fait si il pensait que vous étiez sans intérêts!"

Elle se leva du fauteuil pour venir se placer à côté du chasseur afin d'entendre une réponse si il y en avait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre/Maitresse
avatar

Maitre/Maitresse


Messages : 91
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Démon
Pouvoir: Invisibilité
Maître/Esclave de: Shania Wartel

MessageSujet: Re: La protection d'une simple morsure[Pv:Yoëlla Kaocho]   Mer 16 Fév - 14:20

Que dire de ces êtres nocturne ? J'en avais chassé par le passé et cela se finissait toujours dans un bain de cendre et de décomposition extrême.Il ne fallait pas jouer avec les vampires, encore moins les inciter à vous nuire et cela le démon en avait eut l'amer expérience plus d'une fois.
Avec son comportement de provocateur née il fallait qu'il pose ses mots avec précision et justesse et assé de finesse pour ne pas offenser la vampire sur le point qu'il avait pu tuer autant de ses congénères et cela plus près qu'elle ne le croyait peut être dans cette pièce ? Peut être dans les sous sols ? Oui il y avait eut des meurtres...Enfin si on peut parler de meurtre car les vampires sont déjà mort en quelque sorte.
Mais depuis un moment déjà il avait ranger ces armes sur la traque des êtres maléfiques sur cette île.Les raisons étaient simple, le temps avait fait que les vampires ou les lycans n'étaient plus très nombreux et puis il avait fait des rencontres, beaucoup de personnes auquel il s'était attaché et des vampires faisait maintenant parti de son entourage, un entourage amical et pourtant se n'était pas gagné d'avance loin de la.

Revenons en à cette conversation entre un démon songeur et une vampire qui n'avait que peu de temps à consacrer à quelqu'un telle que Wiver.
J'étais la à écouter, entre me remémorer mon passé avec ces hauts et ces bas, les bon moments et les plus mauvais que j'avais eut affaire avec les créatures de la nuit et buveur de sang.
Il fallait me mordre. Jusque la tout allait bien, se n'était pas la première fois que j'allais me faire planté leurs satané crocs et dans un accord mutuelle je supposais qu'elle aurait au moins la délicatesse de ne pas faire cela brusquement.
Ensuite venait une incantation ou quelque chose dans le genre.Le démon savait ce que ce genre de situation généralement impliquait et le mot qui lui germait dans son esprit était les sorcières, cela ressemblait plus à de la magie occulte mais sa ne le dérangeais pas plus que sa.
Tout cela pour dire qu'il était apte à faire ce rituelle, si cela pouvait être utile à celle ci il serait son protecteur.

Elle s'était finalement avancé vers moi, je supposais qu'elle essayait de voir mon visage, à cette action je ne pensais rien de bienveillant, après avoir vécu face à l'ennemi en tant qu'adversaire à deux crocs je savais très bien qu'ils pouvaient savoir ce que je pensais et peut être bien plus me contrôler.
Je ne faisais pas nécessairement l'effort de lui donner se plaisir, se ne serait qu'une fois lié qu'elle pourrait jeter son regard froid sur ma personne véritablement.
J'étais déjà torse nue, elle pouvait planter ses crocs quand bon lui semblait en prenant par vitesse, oui les vampires sont à la fois rapide soit en vous vidant de votre sang, sois par l'arrachage de cœur l'extirpant à main nue de votre corps ou encore briser des nuques.
Je me décollais du mur ou j'étais adossé reprenant une attitude plus vivante avec ma compagne si je pouvais l'appeler ainsi puis déclarait me faisant craquer le cou car décidément j'avais été plus engourdis en restant fixé dans cette position qu'allongé dans mon lit.

Bien, nous devrions commencer dès maintenant le soleil pointe son nez vous n'allez surement pas pouvoir sortir d'ici quelques heures.

Je m'activais de mon côté, j'avais des rideaux de velours noire un peu partout sur les fenêtres les plus exposées au soleil, mi même je n'aimais pas réellement le soleil et je préférait les ténèbres à la lumière quoi de plus normal pour des individus qui n'ont connu que l'Enfer et les caveaux sombres et humides.
Je tirais donc le grand rideaux sur la fenêtre d'où le corbeau avait pu s'infiltrer par l'aide de sa maîtresse puis me retournant vers celle ci d'un ton approbateur je lançais.

Vous n'aurez pas à craindre en ma demeure la lumière du jour c'est assé lugubre je dois dire comme habitation et je n'aimes pas beaucoup le soleil non plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hikutsutainushi.forumperso.com/
Indépendant
avatar

Indépendant


Messages : 25
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Vampire sang-pur
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de:

MessageSujet: Re: La protection d'une simple morsure[Pv:Yoëlla Kaocho]   Dim 27 Fév - 13:56

Elle avait peur qu'il refuse, très peur!

Si il refusait, elle devrait encore passer des heures à se cacher dans la forêts mais, d'après ce qu'il venait de dire il acceptait
d'être son protecteur. Cela l'arrangeait énormément!

Dès qu'il ferma les rideau, elle se sentit mieux et ce qui la stressait depuis un certains temps disparue. Le soleil n'était pas son ami sans être totalement son ennemi. Elle avait vécu trop longtemps chez les humains et avait due ce faire passer pour l'un d'eux alors, le soleil, elle avait due si habituer. Depuis qu'elle était ici,elle vivait à l'ombre des feuillages des grands arbres des bois. Elle y avait construit une petite cabane où elle dormait et travaillait.

Elle respira profondement, admirant les rideaux sombres qui lui rappellait son enfance. Elle avait été très malade, petite. Ses parents l'avaient laissé dans une pièce où les fenêtres étaient constamment fermées, même la nuit, par des rideaux ressemblants.C"était dans cette pièce qu'elle avait apris, avec son père, qu'elle ne grandirait plus. La maladie avait détruit les cartilages de croissance et faillit s'attaquer aux os. Heureusement pour elle, le médecin du village des humains le plus proche l'avait sauvé. En échange, son père lui avait promis que plus aucun humain des familles de ce village de serait chassé. Parole que sa famille avait respecté. Son frère cadet avait même épousé l'une des filles du docteur qui avait demandé à être transformé afin de rester avec lui toute sa vie.

Que d'histoire, que d'histoire! Il fallait quelle prépare explique le pacte. Elle se plaça en face du démon qui la dominait largement en taille.

-"Quand je vous aurait mordus et que j'aurais réciter mon incantation se sera à votre tour. Vous buverez mon sang avant de dire:"Je serais ton protecteur et tu seras ma protégée. Je m'engage à respécté le serment fait entre nous!""

Elle espéra que le démon avait compris. Elle attrappa doucement le poignet de celui ci et le mordit, le faisant le plus doucement possible. Elle avala une gorgée de sang, savourant doucement ce goût unique au démon, celui des épices les plus fortes et les plus acres. Elle n'en bus qu'une seule gorgée, cela était suffisant.

-"Je serais votre protégée et vous serez mon protecteur. je m'engage à respecter le serment fait entre nous."

Elle s'écarta puis fouilla dans son sac. Elle en sortie un couteau et s'entailla le poignet. Le sang commença à couler doucement. Elle le tendit vers Wiver:

-"C'est à votre tour maintenant!"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La protection d'une simple morsure[Pv:Yoëlla Kaocho]   

Revenir en haut Aller en bas
 

La protection d'une simple morsure[Pv:Yoëlla Kaocho]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuutou No Shima :: Maisons et villas :: Maison de Wiver Blades-
Partenaires
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit