AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Pourquoi? [PV:Dokkyo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Indépendant
avatar

Indépendant


Messages : 25
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Vampire sang-pur
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de:

MessageSujet: Pourquoi? [PV:Dokkyo]   Ven 14 Jan - 21:51

Yoëlla tournait en rond. Le petit vampire aux allures enfantines s'était encore perdu. Il fallait croire qu'elle ne s'y retrouverait pas jamais sur cette île! Elle, la reine de la torture, ne possédait aucun sens de l'orientation. Encore quelque chose qui lui manquait, en plus de sa force presque inexistante. Elle leva la tête. Elle était dans des ruelles toutes plus noires les unes que les autres. Cet endroit lui rappelaient les bas quartiers de Londres où elle avait trouvé ses victimes en tant que Jack l'éventreur.
A la belle époque celle où tous les humains étaient terrifiés devant autant de carnages et où elle pouvait éviscérer quelqu'un sans jamais être soupçonnée. Elle se mit à rire de sa voix cristalinne et pure qui n'allait tellement pas avec le véritable personnage qui se cachait derrière son apparence angélique:

"après tout, personne n'aurait soupçonné une enfant!"

Elle commençait à fatiguer à force de rester debout et s'assit sur un banc en lissant sa robe noire. Elle se pencha vers son grand sac rouge et en ressortit un de ses outils, une petite dague. Il fallait absolument qu'elle trouve quelqu'un pour la protéger, elle était trop faible pour échapper à tous les démons qui lui courait après. Elle détestait sa petite stature et ses bras faibles qui l'empêchait de vivre comme tous ceux de sa race. Elle enfonça rageusement la dague dans un de ses avant-bras, la faisant tourner à l'intérieur de la chair. De toutes les façons, elle guérissait vite. Elle retira la lame et commença à lécher le sang qu'il y avait dessus. Elle aimait le sang plus que tout. Combien de fois avait elle but le sang qui s'écoulait des plais de ses pauvres victmes agonisantes tout en continué à les taillader.

Ha, la torture, son seul et unique plaisir. Elle ne connaissait pas la luxure, pourtant si présente parmi les vampires.
Elle avait connu trop peu de démon pour s'offrir à eux et les humains, ces sales petits microbes, n'auraient jamais pu voir un bout de sa chair blanche. Ils avaient osé tuer l'unique démon qu'elle avait rencontré et à qui elle aurait offert sa virginité mais, ces espèces d'infériorité le lui avaient tué. Elle repensa à Carmin, ce démon si puissant qui l'avait pris sous son aile avant de mourir. Elle n'éprouvait aucune tristesse qu'il soit mort juste une grande rage de n'avoir pas pu profiter pleinement de lui.

Elle se leva du banc et recommençat à marcher, évitant les saletés qui jonchaient le sol avec son agilité coutumière. On aurait dit une danseuse, d'ailleurs, elle avait dû se faire passer pour telle quand les humains avaient commencé à se méfier d'elle. Il était vrai qu'une enfant qui ne grandit pas cela était étrange dans ce monde sans imagination. Elle n'appréciait que les humains ayant de l'imagination et n'étant pas des chasseurs de démons bien entendut! Plongée dans ses pensées, elle ne sentit pas l'étrange chose qui marchait dans son dos avant qu'elle ne se fasse attraper.

-"Lâchez-moi! hurla-t-elle.

Elle commença à donner des coups de pied à la bestiole qu'elle identifiait comme une goule quand elle se mit à parler:

-"Ne t'inquiète pas petite esclave, je ne dirais rien à ton maître!"

Elle! Une esclave! Il se moquait d'elle! Elle sentit la colère la gagner et l'envie de le torturer devant de plus en plus tentante. en même temps qu'elle se débattait, elle sortit de son sac une petite araignée venimeuse qui mordit la créature. Celle-ci s'écroula en hurlant et Yoëlla ivre de plaisir devant la terreur qu'elle lisait dans les yeux de sa nouvelle victime s'écriat:

-"Tu vas voir ce qu'il en coûte de se moquer de moi!"

Elle repris la même dague que tout à l'heure et la planta dans la main de l'infortuné idiot qui s'était attiré ses foudres. Elle sortit de son sac une épée longue et commença à la taillader.Elle ne s'arrêta que quand elle fut recouverte de sang. Elle se retourna vers la rue, elle avait entendut quelqu'un! Qui pouvait bien la déranger!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave
avatar

Esclave


Messages : 13
Date d'inscription : 22/11/2010
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Humain
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de: Ninielle

MessageSujet: Re: Pourquoi? [PV:Dokkyo]   Sam 15 Jan - 20:44

[Hrp : je préviens juste, en général je commence pas deux nouveaux rps comme ça, du coup les idées vont un peu être les mêmes ou probablement contradictoire, j'essaye juste de varier histoire que ... ]



Les rues semblaient pour ce soir, étrangement désertes ou à moitié vides. Y avait-il une raison particulière ? Senri n'en avait pas la moindre idée. Lui s'était, pour la nuit, baladé, une fois de plus, dans les rues de la ville. L'idée ? S'habituer à rester éveillé jusque tard dans la nuit, suivant ainsi le rythme de vie de la créature nocturne qu'était Ninielle, sa maitresse. Cela faisait déjà quelques temps qu'il se baladait la nuit, sachant que cela l'aiderait à s'habituer à rester éveillé et actif. Et s'il savait qu'à chaque instant il aurait pu être arrêter par un maitre ou un marchand d'esclave, il savait aussi qu'appartenant à quelqu'un, il ne risquerait, normalement, rien. Bien sur, il restait toujours les petites agression d'un être du race quelconque cherchant à faire couler le sang ou bien même à s'amuser en tuant qui passera sur son chemin. Il y avait aussi les autres rencontres aussi bien inimaginables que surréalistes mais pourtant possible sur cette île qui pouvait aller d'une simple rencontre à une aventure digne d'un grand film faisant des millions d'entrée, mais cela, Senri le savait et il s'y attendait à chaque instant.

Suivant une rue qu'il avait emprunté pour mieux connaitre la ville et pouvoir s'y retrouver rapidement et efficacement, l'esclave était tombé dans une rue assez sombre où il régnait une atmosphère digne d'un film d'angoisse où une victime se faisait assassiner sans la moindre possibilité de survie puisque cela rentrait dans le scénario. Cela n'inquiétait pas Senri mais cela le mettait sur ses gardes, le rendait non pas nerveux mais presque se disant alors qu'il ferait mieux de trouver rapidement une rue plus éclairée et moins sinistre ou lugubre. Enfin, c'était ce qu'il aurait aimé, malheureusement, cela n'arriverait pas, pas devant le spectacle qui s'était offert à lui.

Devant lui se trouvait une scène qui aurait bien pu être celle d'un film d'horreur, policier ou d'angoisse, bref, tout film nécessitant une tuerie, une boucherie ou même un massacre. Devant les yeux de Senri se déroulait une scène qui se terminait tout juste. Une femme, probablement démone, vampire, lycane ou une autre race inhumaine tenait en main une longue épée recouverte du sang de sa victime. Victime méconnaissable tellement le massacre avait été violent. À première vue, la seule chose que pouvait assuré Senri était qu'il était bel et bien mort, quel que soit sa race ou sa nature. Quant à dire de s'il s'agissait d'un homme ou d'une femme, l'esclave aurait tendance à le prendre pour un homme bien qu'il n'aurait pas parié là dessus à tel point le corps ne ressemblait plus à rien. Regardant alors la responsable de ce tableau sanguinaire, Senri sut que courir était une mauvaise idée. Témoin de ce meurtre, il n'avait plus qu'une mince palette de choix : mourir en s'enfuyant, mourir en laissant la responsable l'entrainer dans la mort, donnant une jolie paire de cadavre. Il pouvait aussi convaincre qu'il n'avait rien vu et ne dira rien à personne, ce qui avait peu de chance de marcher. Enfin, la dernière solution venant, sur le moment, en tête était de se rendre complice de ce meurtre, proposant alors son aide à cette personne bien qu'il restait encore un danger : la paranoïa.

Gardant silence un instant, s'arrêtant à quelques mètres de là, Senri regarda encore un instant les deux personnes présentes dans cette rues. Que pouvait-il dire ou faire ? Pour l'heure il ne savait pas bien quoi faire et savait qu'il n'aurait pas de seconde chance. Réfléchissant à toute vitesse, il tenta alors ce qui lui paru le mieux à faire, à savoir rester lui-même, ne pas jouer un rôle et réagir comme il le lui venait, se disant alors que sa nature proche de l'indifférence et de l'accoutumance pourrait l'aider. Faisant alors un nouveau pas en avant, il repensa à ce qui lui avait paru un murmure quelques minutes auparavant. Ce qu'il avait entendu avait ressemblé à un hurlement ou même à une surprise telle que le corps avait réagit de lui-même. Si tel était le cas, Senri n'avait qu'une chose à dire, ce qu'il fit en adoptant une voix calme et neutre, presque indifférente malgré le spectacle :


Il semblerait qu'il a eu son compte. Peut-être serait-il temps de ranger cette arme, non ?

Une simple question qui ferait probablement réagir cette personne d'une quelconque raison, peut-être pointerait-elle son arme sur lui ou au contraire se calmerait et la rangerait comme il le lui proposait. Cela, tout dépendait de sa nature et de son comportement, quelque chose qu'ignorait totalement Senri à cet instant.



[Hrp : voila, je trouve pas terrible mais bon, en espérant que ça te conviendras >..< au pire j'éditerais x.x ]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indépendant
avatar

Indépendant


Messages : 25
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Vampire sang-pur
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de:

MessageSujet: Re: Pourquoi? [PV:Dokkyo]   Dim 16 Jan - 16:04

La pénombre masquait l'intrus mais, la silhouette évoquait celle d'un homme, sans doute un humain pourtant, il semblait calme. Il était vrai que malgré sa petite taille quand elle était recouverte de sang et que ses yeux rouges luisaient, elle fichait un peu la frousse. Elle se rapprocha plus pour voir à quoi il ressemblait mais, impossible la nuit masquait tous. Elle l'entendit parler:

-Il semblerait qu'il a eu son compte. Peut-être serait-il temps de ranger cette arme, non ?

Ranger son arme! Depuis quand est ce qu'on lui disait ce qu'elle devait faire! Cet humain était vraiment insolent! Elle commençait à s'ennuyer. Sa victime était tellement déchiqueté qu'il n'y avait plus rien d'intéressant à faire avec! Elle soupira, elle allait encore s'ennuyer quoique... Une idée venait de germer dans son esprit malveillant. L'intrus pourrait bien l'amuser. Nan, elle ne l'abimerait pas, c'était sans doute un esclave et elle ne voulait pas se mettre son maître sur le dos.

Il allait être dur de ne pas le blesser mais, que pouvait elle bien faire d'autre. Aucun démon n'avait répondu à ses demandes de protecteur, elle devait donc se débrouiller seule. Elle se mit à parler:

-" Qui êtes vous?"

Elle commenca à lécher le sang sur la lame affamée. Elle aimait savoir à qui elle avait affaire et voulait pouvoir établir un contact avant de commencer à s'éclater.

-"Vous êtes un esclave n'est ce pas?"

Sa curiosité commencer à refaire surface. Une vilaine habitude que lui avait donné les humains mais, maintenant, elle n'était plus sur terre et elle ne pouvait plus se permettre ce genre de fantaisie. Elle rangea la lame dans son sac et en sortit une de ses bestioles préférées, une petite araignée qu'elle avait appellée Irma. Elle se rapprocha encore un peu avant de se rendre compte qu'elle avait oublié son sac donc son seul moyen de survie! Elle se retourna vivement et avec agilité afin de le récupérée. Elle tourna le dos à l'homme, déposa Irma sur son épaule et commenca à fouiller dans son sac à la recherche d'un moyen pour s'amuser. Oubliant totalement l'intrus.

[Désolé, c'est un peu court!]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave
avatar

Esclave


Messages : 13
Date d'inscription : 22/11/2010
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Humain
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de: Ninielle

MessageSujet: Re: Pourquoi? [PV:Dokkyo]   Dim 16 Jan - 23:34

Son approche lancée, l'esclave attendait une réponse ou même une réaction sachant bien que s'il s'y prenait mal, il pourrait y laisser sa vie. Ce fut d'ailleurs trop tard qu'il avait repensé à sa phase sentant alors que sa question pouvait être prise comme un ordre ou une suggestion trop autoritaire pouvant alors contrariée une personne qui n'aurait aimé entendre une telle chose de la part d'un inconnu. Ne pouvant finalement qu'attendre sachant que bafouiller ou se reprendre ne servirait à rien, le jeune homme sentit alors que l'attention de cette meurtrière était porté sur lui. Elle semblait le regarder à la fois mécontente, lassée et satisfaite. Peut-être était-elle mécontente d'être dérangée mais satisfaire d'avoir une nouvelle victime, quant à la lassitude, peut-être était-elle trop habituée d'être dérangée pendant un telle massacre, se disant alors que cela en devenait soulant et justement : lassant. Bien des hypothèses et Senri se contenta alors de ne rien émettre de plus se disant que la réponse vendrait bien à lui tôt ou tard.

Cette réponse n'arriva finalement pas tout de suite, cette inconnu ensanglantée ayant décidé de savoir à qui elle parlait mais aussi de savoir sa nature lui demandant alors d'abord son nom puis s'il était bien esclave ou non. Il eut bien l'intention de lui répondre mais il se stoppa net lorsqu'il la vit se diriger vers son sac, rangeant sa lame qu'elle avait précédemment lécher pour gouter au sang de sa victime montrant alors soit une partie de sa nature raciale soit son penchant pour le sang et donc la cruauté ou la folie violente. La suivant des yeux, s'avançant aussi pour bien montrer qu'il répondrait et ne partira de si tôt ou tout du moins pas avant d'avoir répondu à ses questions. Ne disant rien, il la regarda toujours avant de voir qu'elle semblait l'avoir oublier farfouillant dans son sac sans s'intéresser à lui après avoir sorti une bestiole ressemblant étrangement à une araignée dressée. Surpris de tout cela, Senri pensa alors qu'il était peut-être temps de lui répondre et de partir après quoi, histoire de ne pas être trop impliqué dans ce carnage ou d'avoir quelques soucis avec cette personne. Se raclant alors la gorge pour attirer son attention, il prit ensuite la parole :


Je suis bel et bien un esclave, ce collier le prouve comme vous pouvez vous en doutez. Mon nom n'est autre que Senri Dokkyo.

Ne sachant si lui demandé son identité pouvait être dangereuse ou non au vu de la situation mais aussi du comportement, Senri décida que finalement, il s'en passerait, pensant plus prudent d'agir ainsi. S'approchant d'un nouveau pas, plus prudemment, il se pencha légèrement sur le côté tentant par une étrange curiosité de voir ce que contenait ce fameux sac même s'il savait que de là où il était, il n'avait que peu de chance de le savoir. Décidé néanmoins à savoir, il décida de poser une question sans de rapport direct avec sa précédente question se disant qu'alors, peut-être cela servirait à entamer une conversation et savoir plus de chose sur cette personne. Aussi prit-il la parole d'une voix tout aussi égale qu'aux précédents ne voulant pas s'attirer ses foudres se disant qu'alors ce serait probablement la fin.

Peut-être pourrais-je vous aider à trouver ce que vous cherchez.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indépendant
avatar

Indépendant


Messages : 25
Date d'inscription : 09/01/2011
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Vampire sang-pur
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de:

MessageSujet: Re: Pourquoi? [PV:Dokkyo]   Jeu 20 Jan - 14:58

-"Je suis bel et bien un esclave, ce collier le prouve comme vous pouvez vous en doutez. Mon nom n'est autre que Senri Dokkyo."

Elle avait encore une fois vu juste. Mais, ce n'était pas le collier qui l'avait mis sur la voix, elle n'était même pas au courant que les esclaves avaient des colliers ou d'autres signe les identifiants. D'ailleurs, elle s'était déjà baladée dans le marché aus esclaves, elle adorait cet endroit! La douleur et la peur y était si présente, si réel qu'on pouvait presque la sentir virevolter sur sa peau. Yoëlla adorait cette sensation qui lui procurait un plaisir intense. Mais, elle n'aurait jamais pue avoir d'esclave, elle était incapable de se protéger elle même alors, se n'était même pas la peine d'essayer de protéger des humains ou des nekos!


Elle soupira, en caressant Irma. Celle-ci se déplaca sur l'épaule dénudée de sa propriétaire, ses pattes poilues la chatouillant légèrement. Elle s'ennuyait encore, son imagination débordanre l'avait quittée ce soir! Elle releva la tête vers l'humain et l'entendit dire quelque chose:

-"Peut-être pourrais-je vous aider à trouver ce que vous cherchez."

En entendant ses mots, elle éclat de rire, d'un rire peu acceuillant et qu'on aimerait éviter d'avoir provoqué. Il voulait l'aider! C'était tellement...tellement idiot! Qui pourrait l'aider à retrouver une force qu'elle n'a jamais eu, qui? certainement pas un petit humain qui se balade dans les rues quand il n'a rien à faire! Elle trouvait cela tellement drôle, tellement hilarant. Elle s'approcha tellement rapidement de Senri qu'on aurait qu'elle avait volé. Elle le regarda. Il avait des cheveux longs, lisse et noir, un beau visage au traits fins, presque féminin. Elle ne voyait pas bien ses yeux, elle était trop petite pour cela. Elle parla de sa voix enfantine:

-"M'aider, mais qui te dit que j'ai besoin d'aide!"

Elle attrappa une mèche de cheveux et tira dessus. Sans doute surpris, il se baissa car elle n'aurait jamais put le faire s'abaisser. Elle aperçu enfin la couleur de ses yeux, gris clair. Une couleur si rare chez les humains mais, si courante chez les démons!

-"Etranges yeux pour un humain!"

Et elle repartit dans son hilarité innutile!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pourquoi? [PV:Dokkyo]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Pourquoi? [PV:Dokkyo]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuutou No Shima :: Ruelles sombres-
Partenaires
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit