AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Les soldes ? Une histoire de femmes ♥ [pv = Aisu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Princesse Vampire


Messages : 96
Date d'inscription : 17/09/2010
Age : 27
Localisation : Dans les Nuages

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Sang Addictif
Maître/Esclave de: Aisu Samui

MessageSujet: Les soldes ? Une histoire de femmes ♥ [pv = Aisu]   Mer 12 Jan - 14:37

Les soldes ? Une histoire de femmes ♥


CComme je l'avais si cruellement prévue, Aisu ne se doutait absolument de rien. Mon jeu d'actrice était véritablement parfais, mes faux sourires, ma voix mielleuse et mes petits mensonges avait tout de même fini par assouplir cette petite lapine alléchante. Quoi ? Vous n'avez jamais mangé du lapin ? Personnellement, je préfère pour habitude les vider de leur sang jusqu'à ce que leur peau deviennent aussi blanche que leur fourrure. IL arrive également que je casse mes jouets avant même d'être arriver chez moi... Une nuque brisée est si vite arrivée. Parfois j'ai vraiment du mal à contrôler ma colère lorsque de pauvre idiots ose me manquer de respect. Ils n'ont même pas vécu un dixième de ma longue vie et pense pouvoir me défier. Mais cette fois ci je compte bien garder cette belle petite Aisu en vie histoire de m'amuser à lui faire vivre mille horreur dans ma somptueuse villa au bord de mer. Un cadre tout de même enchanteresse n'est ce pas ? Si nous enlevons bien sur que cette belle lapine servira une vampire très gourmande et je ne vais le cacher, je suis également très cruelle.

Un dernier petit sourire à mon esclave et je la relève constatant qu'elle est bien plus petite que moi. Ma main dans le sienne qui bien au contraire d'être froide comme le disent ces vieux contes pour enfant, sont presque brulante. Et non sans arrière pensées alors que j'emmène Aisu dans cette ruelle pleine de monde. Tenir si près de moi cette créature si chétive, inoffensive aux courbes sensuelle me fait tourner la tête d'envie et je suis certaine qu'a l'instant même où j'ai pu effleurer sa main, mes crocs se sont libérés d'eux même. Heureusement pour moi les bruits ambiants de la ville et les nombreuse personnes qui la traversent de long en large nous font presque passé inaperçu. Je dis presque car déjà les gens s'écartent de notre légèrement effrayés. Aurait il assistaient ) une de mes exécution en publique ou je tranche la gorge d'un passant un coup de crocs ? J'en suis presque certaine et je suis bien heureuse que ma nouvelle esclave n'en sache rien pour le moment alors que je lui adresse un petit sourire. Devant nous j'aperçois alors la boutique que je cherche, tout à fait banal à vrai dire et comportant de nombreux vêtements sexy. C'est un peu ma façon gentille de la forcer à mettre une tenu qui la mettra suffisamment en valeur pour que je n'en ai pas honte. Pour ma part, je pense déjà avoir tout ce qu'il faut dans ma villa pour lui offrir des tenues les plus dégradantes possible mais pour le moment laissant le choisir un ensemble qui lui plaira non ?

- Aisu ... Ma petite e.... Va donc te prendre quelque chose qui te plait. Prend ce que tu veux, je te l'offre. Ensuite nous irons manger quelque chose toute les deux.


Ces quelques mots adressés à la jeune hybride sont bien entendu plein de gentillesse malgré une petite erreur qui aurait failli faire tomber son petit manège. De toute manière, si vraiment ca avait été le cas, la pauvre petite Aisu aurait souffert que plus rapidement. Mais la vrai question qui se pose est .... Quand Vais je me décider à redevenir la cruelle vampire que même les démons craigne ? Crois moi petite esclave, tu n'es pas prête à ce qui va t'arriver dans peu de temps ... Profites en bien car ka gentille Lucia ne vas pas tarder à montrer les crocs.

...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave
avatar

Esclave


Messages : 18
Date d'inscription : 23/09/2010
Age : 28

Passeport de YNS
Race: Hybride => Usagi
Pouvoir:
Maître/Esclave de: Lucia

MessageSujet: Re: Les soldes ? Une histoire de femmes ♥ [pv = Aisu]   Mer 12 Jan - 20:03

Ne pas s'en douter, ce n'est pas vraiment le cas non plus, après tout, les paroles froides qu'avait lancé sa maîtresse vampire quand l'hybride était encore en cage laissait presque sous entendre que cette être de la nuit était quelqu'un à qui il ne fallait pas faire vraiment confiance... Enfin il est vrai que comme on dit, les premières impressions ne sont pas toujours les bonnes mais après ? Quelqu'un qui au premier abord paraît froid, cruel et sadique, était en réalité tout le contraire et bien sur l'inverse était tout à fait possible, une personne, tout ce qui au premier abord paraît, sympathique, gentille, douce, et la aussi parfois tout le contraire aussi, de toute façon avec les démons et tous ces êtres démoniaques et issus des enfers, il faut apprendre à se méfier comme l'on se méfierait parfois de son ombre, bien que pour notre pauvre Aisu dont elle ignorait encore véritablement son sort, à vrai dire, même si la première impression n'avait pas vraiment été la bonne, l'hybride avait très vite révisé son jugement vis-à-vis de Lucia... Même si Aisu pour le moment se montrait plus ou moins docile avec sa nouvelle maîtresse, qui disait que l'usagi albinos l'était vraiment ? Personne et encore moins elle qui était en réalité une vrai teigne avec les démons et autres êtres démoniaques, même si, pour le moment elle suivait sans relativement broncher sa nouvelle maîtresse, l'ayant laissé la sortir de cette enfer qu'était le marché aux esclaves... Mais maintenant qu'elle était libre, elle pourrait à tout moment refuser l'autorité de Lucia... Enfin elle espérait en tout cas... Même si l'on sait d'avance qu'elle sera la sanction...

Se laissant relever par la vampire, Aisu était néanmoins nettement plus petite que sa maîtresse, bien que ça ne la dérangeait pas plus que ça, ce qui serait plus gênant c'est que l'esclave soit quand même plus grand que son maître ou sa maîtresse... La jeune lapine passa ses doigts entre ceux de la vampire comme pour chercher du réconfort, contrairement aux idées reçu, les mains de la vampire étaient chaudes, presque brûlante, ayant presque fait lâcher prise l'usagi qui fini par s'habituer à la température anormalement élevée des mains de sa maîtresse... Direction donc la sortie, ignorant bien sur quel temps où plutôt l'heure qu'il était l'hybride comme par réflexe mit sa main devant ses yeux, l'albinos craint bien sur le soleil, ses yeux sont bien plus fragile qu'une personne normale, mais à sa grande surprise, une fois à l'extérieur, il faisait nuit, enfin en même temps vous me direz, les vampires vivent généralement de nuit... Donc logiquement il doit faire nuit puisque Lucia est à l'extérieur de chez elle...

Ayant bien entendu rendu le sourire, plutôt faible de la part de l'usagi avant leur sortie, l'hybride marchait donc à présent à côté de sa maîtresse, main dans la main, ce qui l'étonnait, c'était le fait qu'elle n'était pas tenu en laisse comme beaucoup d'esclaves l'étaient et comme souvent elle l'avait été, ce qui pour le moment la renforçait dans l'idée que Lucia avait finalement un bon fond malgré l'impression froide qu'elle dégage.... De l'illusion encore et toujours, illusion dans lequel s'était plongée Aisu qui quand elle va retomber sur Terre, ça va faire mal... Même très mal... Elle n'y croira sans doute pas sur le coup... Quoi qu'elle aurait du s'y attendre non ? Bref pour le moment elle n'en était pas encore la et profitait un peu de la liberté que lui laissait Lucia... Oh oui elle en profitait un peu sans pour autant se détacher de sa maîtresse, non, elle préférait rester main dans la main avec la vampire...

Alors que les gens s'éloignaient d'elles quand elles passèrent l'usagi se posa quelques questions, était-ce Lucia qui les effrayaient et les faisaient se dégager de leur chemin ou était-ce l'albinos, qui rappelons le, pour une hybride, les yeux rouges n'est pas vraiment normal, bien que se soit sa maladie que veuille ça... Certains devaient même se demander si Aisu n'était pas du genre l'esclave qui avait été déguisé en usagi juste pour plaire à sa maîtresse, bien que le cas pourrait-être vrai, la lapine était vraiment une usagi et en se sentant dévisagée ainsi par certains, l'albinos leurs lança des regards assassins pour les dissuader de penser ainsi, après tout, personne n'aimerait que l'on pense que vous vous cachez sous une fausse identité ou un déguisement... Après tout on est comme on né non ?

Les deux femmes arrivèrent finalement devant une boutique qui au premier abord semblait plutôt banale bien qu'en y réfléchissant et y regardant de plus prêt, l'usagi vit que la boutique comportait aussi beaucoup de vêtement un peu plus sexy... L'hybride rentra en compagnie de sa maîtresse et d'abord du regard, l'albinos regarda chaque rayonnage et chaque mannequin et ce qu'ils portaient, à leur arrivée elle avait bien remarqué que la vendeur la dévisageait déjà, cherchant à voir si elle n'était pas qu'une vulgaire humaine déguisée alors que ce n'était pas du tout le cas et même loin de l'être... C'est alors que sa maîtresse s'adressa à elle, la faute qu'avait faillit faire la vampire n'avait pas échapper aux oreilles de la lapine qui aurait du s'attendre à ce genre de mot, car le « e » prononcée par Lucia devait sans doute bien signifier « esclave » non ? Mais bien sur la lapine n'en tenu pas rigueur, bien qu'elle devrait alors commencer à se méfier de Lucia, la lapine se contenta de répondre à sa maîtresse avec un faible sourire :

« D'accord Lucia... »

Ce n'était sans doute pas un très bon plan d'appeler Lucia par son prénom, mais la pensant gentille, peut-être qu'elle ne lui en tiendrait alors pas rigueur, même si la lapine était loin, même très loin de se douter de ce qui pouvait se passer dans la tête de sa maîtresse, l'esclave lâcha alors doucement la main de sa maîtresse marchant doucement dans les rayonnages, cherchant un habit qui pourrait, espérons-le, plaire à Lucia, après tout, même si à elle, ça lui plaisait, est-ce que la maîtresse serait du même avis, ça, c'est beaucoup moins sur, surtout venant de la part de la vampire qui semble particulièrement exigeante non ? La lapine cherchait quelque chose qui pourrait bien lui plaire et qui surtout la couvrirait un peu plus que ce simple body noir, faisant presque passer la lapine pour une humaine cosplayé en usagi... Bien que ses attributs d'animaux soient bien sur des vrais, aussi bien sa queue touffu en pompon que ses longues oreilles de lapine...

L'usagi albinos fini par trouver un joli kimono blanc, avec les bordures rouge bordeaux, la lapine le prit et le regarda un bon moment, il devrait lui aller sans grand problème, réfléchissant un petit moment, le regardant sous toutes les coutures, oui, il lui plaisait énormément ce kimono elle espérait que Lucia l'aimerait aussi, pour s'en assurer, l'hybride retourna voir ça maîtresse pour le lui montrer avec un léger sourire de joie sur son visage, prouvant qu'elle avait trouvé quelque chose qui lui plaisait, bien qu'elle avait hésité avec plusieurs robes, dont une noir, une blanche et une qui serait presque digne d'une robe de soigné digne d'une provocatrice, bien que pour marcher dans les rues, la lapine n'oserait pas vraiment lui proposer la dernière qu'elle avait remarqué, surtout qu'elle ne couvrait pas grand chose d'un corps quel qu'il soit d'ailleurs... Elle avait aussi repéré un kimono rouge et jaune avec des fleurs, l'hybride tenait aussi entre ses mains une paire de lunette de soleil qu'elle avait prit, justement pour protéger ses yeux quand elle devrait sortir de jour pour par exemple faire des courses pour sa maîtresse, bien que les vampires sont des êtres de la nuit, la lapine voulait quand même assurer ses arrières, après tout, on est jamais trop prudent, la monture des lunettes se trouvaient être noire... Elle s'adressa alors à sa maîtresse :

« J'ai trouvé ! »

Ce qui est sans doute le plus étonnant encore c'est qu'elle n'avait encore pour le moment ni utilisé le tutoiement, ni le vouvoiement devant sa maîtresse, encore hésitante sur la manière de l'appeler, ou alors par simplement non envie de soit la tutoyer, ni la vouvoyer pour le moment ? Allez savoir la vrai raison de la lapine... Ce qui était pour le moment sur, c'était que l'usagi attendait que sa maîtresse approuve ou non son choix, ou du moins lui dise qu'elle pouvait la porter ou non ? Enfin la lapine espérait aussi que la vampire lui laisse prendre les lunettes, elle pourrait sans doute en avoir besoin pour plus tard, après tout, si Lucia venait à l'autoriser à sortir de jour, une paire de lunette de soleil peut servir quand on craint justement ledit soleil... Mais ça, quand on ne le sait pas, on ne peut malheureusement pas le deviner...


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Princesse Vampire


Messages : 96
Date d'inscription : 17/09/2010
Age : 27
Localisation : Dans les Nuages

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Sang Addictif
Maître/Esclave de: Aisu Samui

MessageSujet: Re: Les soldes ? Une histoire de femmes ♥ [pv = Aisu]   Mer 2 Fév - 1:00

Les soldes ? Une histoire de femmes ♥


J'ai fais une erreur de manip ... Rp supprimé ...

Aisu, mp moi si tu veux que je le refasse.


...


Dernière édition par Lucia le Mer 9 Fév - 2:56, édité 3 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave
avatar

Esclave


Messages : 18
Date d'inscription : 23/09/2010
Age : 28

Passeport de YNS
Race: Hybride => Usagi
Pouvoir:
Maître/Esclave de: Lucia

MessageSujet: Re: Les soldes ? Une histoire de femmes ♥ [pv = Aisu]   Mer 2 Fév - 20:32

La lapine avait profité que le kimono avait été payé pour aller se changer et ainsi se vêtir de l'habit fraîchement acheté et entre nous soit dit, elle se sentait quand même beaucoup plus à l'aise dedans que dans cette tenu ridicule digne d'un cosplay de lapin pour humain... Ou plutôt pour humaine, après quoi la lapine avait prit quelques habits par-ci par la, s'assurant bien sur de la taille pour être sur qu'ils lui iraient, la lapine regarda fit plusieurs fois le tour, ayant dissimulé les lunettes de soleil que sa maîtresse vampire n'avait apparemment pas remarqué entre les vêtements, l'hybride regarda la vampire en tenant ses habits, la laissant faire, de toute évidence, avait-elle vraiment le choix ? La réponse est évidente non ? L'albinos n'avait vraiment pas trop le choix... Du moins pour le moment, car après tout, qui dit que ce n'est pas du cinéma si elle se montre gentille et relativement docile avec la vampire ? Aisu posa son regard de sang sur Lucia, à vrai dire l'usagi commençait intérieurement à vraiment s'inquiéter... Même si extérieurement, cela ne se voyait nullement, à vrai dire, l'usagi pour le moment laissait faire, peut-être qu'elle avait simplement mal mit le kimono en y allant un peu à la va-vite pour ne pas trop faire attendre la vampire, pourtant non... Aisu vit alors que sa maîtresse avait simplement fait en sorte que le col du kimono fasse un magnifique décolleté, ça donnait une originalité à l'habit, néanmoins les paroles de la vampire qui suivirent lui fit hausser un sourcil, cacher sa poitrine ? L'usagi était l'esclave de cette être de la nuit, pourquoi essaierait-elle de cacher quelque chose ? Ce n'est pas comme si elle le pouvait et surtout ce n'était pas comme si elle avait son mot à dire, car à vrai dire un esclave n'a pas vraiment son mot à dire... Quelque soit le cas de figure... La lapine fini par répondre à sa maîtresse, un ton relativement calme et doux qui pourtant ne ressemble pas à la l'usagi, mais elle avait, avec un peu d'entraînement, a cacher sa vrai nature et donc l'on pouvait croire qu'elle était parfaitement docile... Bref, la lapine prit alors la parole :

« Je ne cherchais pas à te cacher ma poitrine Lucia... »

Le tutoiement et appeler sa maîtresse par son prénom étaient sans doute les seules choses qu'elle n'aurait jamais du faire, mais pourtant, on sentait dans son langage qu'elle n'était pas réellement dressée, oui, même si Aisu prenait en ce moment sur elle pour ne pas faire les quatre cents coups dans le magasin ou même à l'extérieur, faire tourner en bourrique Lucia allait sans doute relever du défi et pour le moment la jeune usagi se contentait d'observer les moindres faits et gestes de la vampire avant de se décider de la tactique à employer, même si elle jouait à un jeu dangereux, deux comédiennes ensemble, voilà qui allait promettre un beau spectacle quand les masques tomberont, révélant ainsi les deux vrai personnalités de l'esclave et sa maîtresse, la chute sera sans doute encore plus brutale pour l'esclave sans doute... Une chute aux enfers qui va faire extrêmement mal pour Aisu qui n'aura sans doute jamais connu une telle chute, enfin pour le moment elle n'en était pas la et manqua simplement de tomber quand sa maîtresse l'entraina précipitamment vers la caisse pour payer et mettre dans des sacs les habits achetés, se composant majoritairement de robes ou de jupes, des tee-shirts, quelques vestes aussi pour les grandes nuits hivernales, quelques pantalons trainaient aussi dans les habits, questions de précautions dirons-nous, sans oublier d'autres kimono comme celui qu'elle portait ou d'autres couleurs, la lapine prit les sacs, bouillant de rage intérieurement alors que toujours à l'extérieur, elle laissait voir qu'elle ne rechignait pas à la tache et pourtant, Aisu était très loin de la petite esclave docile...

Sacs dans les deux mains, l'hybride suivit la vampire, alors que sa maîtresse cherchait quelque chose de précis, l'hybride, quand à elle, eut son regard qui se porta un bref instant sur autre chose, une chose qui aura sans doute son importance plus tard si elle arrive à négocier avec Lucia... Ce qui n'était sans doute pas gagné pour le moment... L'hybride avait pour quelques seconde seulement, posé son regard de sang sur une clinique, ou malgré sa vue un peu défaillante à cause de son albinisme, pu néanmoins voir nettement des bouts de papiers affichés et pu entrevoir que celui qui régissait sur cette clinique cherchait des infirmières, un métier qui l'avait toujours passionné et ceux malgré son statut d'esclave, la lapine attendrait quand même un peu avant de se lancer dans une telle conversation, qui sait ce qui allait l'attendre bientôt ? Et est-ce que la vampire accepterait de laisser sa petite esclave usagi travailler dans ce genre d'endroit ? C'était bien moins sur... Quoi qu'on peut s'attendre à tout non ? Bref, la lapine reporta assez rapidement son attention sur Lucia, que cherchait sa maîtresse ? L'hybride la vit alors poser son regard sur plusieurs restaurants et sans demander son reste entraina l'hybride qui manqua de peu de se casser encore une fois la figure...

Toujours ses sacs en mains, la lapine s'éloigna doucement de sa maîtresse une fois l'ordre de leur trouver une table avait été lancé, une table au calme... Ça allait être à la fois très facile et très compliqué, la lapine le savait, beaucoup de tables étaient prises, ce qui expliquait la tâche plutôt ardue qu'allait avoir l'esclave, mais en même temps, l'hybride avait repéré dans le fond du restaurant plusieurs tables vides, ignorant que la vampire avait menacé le serveur qui les avait accueillit à l'entrée du bâtiment, elle était donc loin de se douter qu'elles allaient sans doute avoir le fond du restaurant pour elles toutes seules, ce que l'hybride à cet instant précis ignorait encore c'est que la situation allait changer du tout au tout, mais pour l'instant elle était assise sur une chaise une table pour deux personnes, proche de la fenêtre, légèrement isolée du reste, le regard rivé vers l'extérieur, l'usagi n'espérait qu'une chose au fond d'elle-même, qu'il ne lui arrive rien de fâcheux, même si ce n'était pas gagné puisque l'on rappelle quand même que sa maîtresse est une vampire, donc automatiquement, quelque par, elle va finir en nourriture à vampire...

Dans le reflet de la vitre la lapine avait vu Lucia arriver et elle tourna directement la tête vers cette dernière, ce regard, la lapine se doutait que quelque chose clochait, pourquoi tant de cruauté d'un coup ? Pourquoi tant de sadisme ? Et tant de gourmandise ? Lui faisait-elle si envie que cela ? Aisu sur le coup baissa légèrement ses oreilles, pourquoi ? Un pressentiment aussi mauvais soit-il, l'hybride déglutit difficilement, hésitant à poser la question qui allait sans doute lui couter extrêmement cher... La lapine fini par demander avec une pointe d'hésitation dans sa voix :

« Lucia, tout vas bien ? »

La lapine allait sans doute regretter ses paroles et peut-être même qu'elle allait faire son premier pas vers sa longue chute vers les enfers, la lapine avait une pointe d'appréhension et de peur, oui, elle avait peur, l'hybride allait très vite revenir sur Terre et la chute n'en sera que brutale pour la pauvre petite Aisu qui était loin, mais alors vraiment très loin de se douter de ce qui allait lui arriver... Oui Aisu n'était pas au bout de ses peines et personne ne dira le contraire, surtout la concernée qui était loin de se douter de ce qui allait vraiment lui arriver... Même si une chose est sur, elle allait passer un sale, mais sans doute très sale moment dans quelques instant sans doute...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Princesse Vampire


Messages : 96
Date d'inscription : 17/09/2010
Age : 27
Localisation : Dans les Nuages

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Sang Addictif
Maître/Esclave de: Aisu Samui

MessageSujet: Re: Les soldes ? Une histoire de femmes ♥ [pv = Aisu]   Mer 9 Fév - 2:55

Les soldes ? Une histoire de femmes ♥


Me voila assise devant ma belle petite esclave, si innocente, si délicieuse ! Dans mes yeux passent une lueur de malice et d'envie perverse et affreusement sadique. Je la voit déjà me supplier d’arrêter, le cou en sang, allongée sur cette table alors que je la dévore toute crue. Mais je reste bien sage, prenant sa main dans la mienne tout doucement et elle peut déjà sentir mes doigts étonnamment chaud caresser sa paume. Une si belle lapine encore intact et pleine de sang, quelle gachi ! Je peux déjà apercevoir les autres vampires qui la dévorent des yeux. Tant qu'ils restent loin de ma petite Aisu il n'y aura pas de problème. Je la regarde alors avec des yeux langoureux, lui montrant toute l'affection que je peux avoir pour elle, en effet je en compte pas lui faire du mal, enfin pas tout de suite en tout cas et elle a été sage jusqu’à maintenant. Mais bien évidement il faut qu'on vienne encore me déranger alors que je me retrouve enfin en tête à tête avec ma petite esclave franchement achetée. Et devinez qui n'aurait jamais dû venir ? Ce petit serveur chétif et humain, bredouillant comme un vulgaire sac de sang.

" - Mes ... Mes ... Mes dames ... Vous désirez ... quelque chose ?

- Apporte nous donc une grande bouteille de ton meilleur vin et le repas du jour. Je suppose que tu dois avoir faim n'est ce pas ?

Je m'adresse évidement à mon esclave qui louche depuis tout à l'heure sur toute cette nourriture dans le restaurant, dégageant une odeur bien ancienne pour moi. La nourriture humaine ne m'apporte désormais plus aucune satisfaction. Seul le sang a le pouvoir d'étancher ma soif et me prodiguer tout mes pouvoirs. Une rapidité et une force si accrue que je pourrai facilement affronter une dizaine d'hommes à l’apparence bien plus imposante que moi et les mettre tous Ko en seulement quelques secondes. Mais le pouvoir que je préfère est celui donnant des particularités bien spécifique à mon sang. Tout ceux qui en goutte seulement une petite goutte, sont pris d'une violente décharge de plaisir suffisante à provoquer un orgasme quasi instantanée. Imaginez donc avec une gorgée entière par exemple ! Mais bien plus que ça, il provoque une dépendance à ma personne mais surtout à mon sang jusqu’à influencer les rêves de la personne qui en boit. Celle ci fera régulièrement des rêves terriblement érotique de moi qui lui paraîtront comme une exact réalité. Heureusement les effets ne sont pas permanent, mais cela rend l'opération amusante car je peux m'en servir comme d'une douce torture que je renouvelle à chaque fois. Généralement mes ancienne esclave avait si peur des effets de mon sang qu'elles se pliaient aux moindres de mes désirs et j’espère même qu'Aisu sera un peu plus résistante que ça. La torture et le dressage n'en sera que plus long. D'ailleurs, pourquoi ne pas le commencer tout de suite ? Je vois le serveur revenir avec un plateau rempli et une bouteille de vin rouge que je m'occupe d'ouvrir avec une attention toute particulière. Chassant d'un regard assassin l'incongru, je me mord le bout du doigt y faisant naître une petite goutte de sang que je laisse goûter furtivement dans la bouteille. Je doute que la lapine est vue quoi que ce soit face un plat aussi succulent. Je prend alors le verre de la petite Aisu, laisse couler le liquide normalment d'une couleur pourpre mais qui s'avère avoir viré d'un rouge bien plus rose que pourpre. Après tout, je pense que la lapine ne se doutera de rien quand ses lèvres tremperont dans le vin. Elle n'en aura jamais gouté d'aussi bon croyez moi.

" - Bonne appétit ! Tu comprendra que comme je suis une vampire, je n'ai pas besoin d'autant d'aliment pour me nourrir. Mais je vais néanmoins accompagner ton repas avec cette bouteille de vin rouge. " Je me sert alors un verre tendant celui ci vers elle " Tu trinque avec moi ? "




...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Esclave
avatar

Esclave


Messages : 18
Date d'inscription : 23/09/2010
Age : 28

Passeport de YNS
Race: Hybride => Usagi
Pouvoir:
Maître/Esclave de: Lucia

MessageSujet: Re: Les soldes ? Une histoire de femmes ♥ [pv = Aisu]   Mer 9 Fév - 17:26

La lapine faisait face à sa maîtresse, cette vampire qui n'avait pas encore planté ses crocs dans sa chair, mais l'hybride savait que tôt ou tard, ce qui devra arriver arrivera, Lucia finira sans doute par la mordre et ce sera ainsi encore et encore, c'est souvent ce qui arrive quand l'on est esclave d'un ou d'une vampire, l'on devient forcément quelque par de la nourriture à vampire non ? Ces êtres souvent considéré comme des êtres de la nuit sont des suceurs de sang qui souvent n'hésitent pas à tuer pour arriver à leurs fin et surtout leurs faim, du moins c'est comme ça qu'elle en connaissait certains qui pourtant ne l'avait jamais achevée, étant une hybride relativement rare pour beaucoup de ces êtres qui sont souvent habituer à voir des neko qui eux courent plus souvent les rues quand même... Sur cette île, tous ceux qui croisaient la lapine se demandaient souvent si la lapine n'était pas une humaine déguisé en usagi et pourtant, croyez-vous l'espace d'une seconde que les oreilles de l'hybride bougeraient comme bon lui semble, ou que même sa petite queue en pompon bougerait d'elle même si elle n'était pas une usagi ? Aisu avait plusieurs fois giflé des personnes qui lui posaient des questions stupides, ou qui la dévisageait...

D'ailleurs en cet instant précis alors qu'elle faisait face à cette vampire, elle se sentait dévisagée par beaucoup d'autre, ce ne serait que d'elle, l'hybride se serait levée de table pour se jeter sur tous les vampires et d'ailleurs il n'y avait pas qu'eux qui dévisageaient la lapine, pour les envoyer balader, mais elle ne le fera pas, d'une par parce que son action ne resterait pas sans conséquences, mais en plus, qui sait quels seraient les répercutions, ou surtout les punitions qu'elle pourrait prendre pour ça ? C'est bien ce que se demandait encore la lapine qui regardait la vampire, ce regard qui avait changé du tout au tout, laissant clairement pressentir à cette pauvre Aisu qu'elle allait sans doute en prendre plein son grade... L'hybride laissa sa nouvelle maîtresse prendre sa main, ces doigts étonnamment chaud surprenait toujours autant l'usagi qui d'ordinaire n'avait connu que des vampires avec des mains froides et même des corps froids... Même si ça en était un peu perturbant pour la lapine, ça n'allait pas la déranger bien au contraire... Un corps froid n'est jamais agréable, la lapine, laissait donc la vampire caresser la paume de sa main, de toute façon l'usagi n'était pas en réelle position de force non ? C'est alors qu'un serveur, celui qui les avait accueillit arriva, tremblant comme une feuille morte, qu'avait bien pu dire Lucia dans son dos pour qu'il soit ainsi terrorisé ? C'est bien ce que se demandait Aisu qui reporta son regard sur la vampire quand cette dernière demanda le repas et le vin, dire que la lapine n'était pas très alcool, elle ferait aujourd'hui sans doute exception à cette règle... L'hybride répondit alors à sa maîtresse :

« Oui c'est le cas Lucia... »

D'ailleurs son ventre se mit a se faire entendre lui aussi, signe qu'elle avait faim, d'ailleurs depuis qu'elle était dans sa cage, elle n'avait rien mangé, Aisu avait donc vraiment faim, bah oui ce n'est pas avec les nourritures périmé ou dur comme du béton, voir même encore pire de la nourriture pour animaux qu'elle allait se nourrir la petite hybride qui avait bien rêvée d'un bon repas chaud puis ces derniers jours, au moins son rêve de ce côté la allait être exaucée... La lapine n'avait pas pu donner son mot sur ce qu'elle voulait, bien sur qu'elle avait laissé Lucia commander, mais à sa grande surprise sans doute, l'hybride découvrira bien vite que ce plat aura été commandé pour elle, enfin comme on dit, chaque chose en son temps...

Pour le moment la lapine et sa maîtresse attendait donc la commande qu'avait fait la vampire, l'esclave était vraiment, mais alors vraiment très loin de se douter de ce que pouvait imaginer sa maîtresse en cet instant précis, l'hybride n'était pas dans la tête de Lucia et d'un côté peut-être tant mieux car l'hybride pourrait très vite imaginer le pire, ou très vite passer de la petite lapine qui joue la parfaite petite esclave docile en vrai peste prête à tout pour tenir tête à cette fichu vampire qui en réalité se jouait presque d'elle depuis le début, quand le masque tombera complètement, la lapine ne sera peut-être plus aussi docile qu'elle le prétend...

L'esclave se doutait néanmoins qu'elle ne devait pas être la première esclave de cette vampire, ce qu'Aisu ignorait encore, c'était le pouvoir de la vampire et sans doute qu'après ces prochains évènements elle n'aurait sans doute jamais le connaître... La lapine ferma ses yeux rouges un court instant, ce qui l'étonnait pour le moment c'est qu'elle ne lui ait pas encore posée de réelle question sur elle, bien sur la lapine n'avait pour le moment pas non plus chercher à en savoir vraiment plus sur sa nouvelle maîtresse et d'un côté, faut dire que moins elle en saurait, mieux sa vaudrait pour la pauvre Aisu qui allait bientôt plonger dans les enfers... L'hybride rouvrit ses yeux rouges en sentant l'odeur de la nourriture proche d'elle, c'était le serveur qui avait ramené un faux filet cuisson bleu, avec tout ce sang dans qui coule, l'hybride en baverait presque si elle ne se retenait pas un minimum, c'est comme si le serveur avait lu dans les pensées de l'hybride, à moins que ce ne soit le fait qu'il ait pensé que se serait pour la vampire, cette être sanguinaire ? Fort possible, en accompagnement, la lapine avait droit à des frites.

D'un signe de tête la lapine remercia le serveur, laissant à la vampire le soin d'ouvrir la bouteille, l'humain détala comme un lapin peu après, l'hybride haussa les épaules, se demandant pourquoi, elle reporta le regard sur son assiette qui la faisait saliver, oui, la lapine avait faim et oui elle se ferait une joie de dévorer son assiette entière, enfin dévorer plutôt le contenu et non le contenant qui va avec... La lapine était à cet instant précis loin de se douter de ce que préparait sa maîtresse avec le vin, mais il est vrai qu'elle allait avoir une drôle de surprise en le buvant, une surprise qu'elle serait loin, mais alors très loin d'oublier, a peine sortie et déjà, elle allait connaître des choses qu'elle n'avait encore jamais connu... L'hybride reporta alors son regard sur la vampire alors qu'elle servait son verre de vin, l'hybride écoutait les paroles de sa maîtresse, oui c'était bien vrai, elle est une vampire, la logique veut que seul le sang la nourrisse... La lapine prit son verre à la main regardant la vampire et répondant à cette dernière avec un calme étonnant :

« Merci Lucia. Je comprend parfaitement, les vampires se nourrissent de sang si je ne me trompe pas, donc c'est normal quelque par je pense que ce que j'ai dans cette assiette ne te fera rien. »

L'hybride aurait-elle apprise ses leçons ? Non c'est juste qu'elle était un peu renseignée sur le sujet grâce à un démon qui jadis fut son maître et lui avait appris pas mal de chose, aussi bien en médecine que sur les démons et n'importe quel être démoniaque... La lapine regarda sa maîtresse se servir et tendre son verre, l'hybride hôcha la tête aux paroles de Lucia et tendit son verre vers celui de Lucia laissant ainsi les deux verres d'entrechoquer, le bruit du verre ne fut pas aussi bruyant qu'il n'y paraissait, juste assez pour faire du bruit sur le table, n'ayant ainsi déranger personne l'hybride reprit alors :

« Santé ! »

Contre toute attente l'hybride reposa son verre de vin, commençant à attaquer la viande avec les frites, l'hybride avait tellement faim, que boire pourrait attendre, de toute façon, maintenant ou dans les prochaines minutes qui allaient suivre, ou était la différence ? La lapine finirait bien par boire de toute façon, l'esclave avait donc couteau et fourchette en main, coupant doucement la viande avant d'en prendre un morceau ni trop gros, ni trop petit et prit deux frites avec qu'elle porta à sa bouche, mâchant doucement, la lapine ferma un bref instant les yeux, comme elle aimait, le serveur avait vu juste, l'hybride en était presque aux anges, avalant ce qu'elle avait dans la bouche, l'hybride regarda la vampire après avoir rouvert ses yeux de sang finissant par dire :

« C'est excellent. »

La lapine refit son manège six fois avant de finalement prendre son verre de vin, l'esclave porta l'objet à ses lèvres, buvant ainsi quelques gorgé de ce nectar rouge alcoolisé, l'hybride venait de quoi, boire son verre à moitié, elle reposa le verre et s'apprêta à attaquer de nouveau sa viande quand, elle fut prise d'une sensation qui lui était jusqu'alors inconnu, en effet, l'hybride était vierge et n'avait encore jamais eut de relation sexuelle aussi bien avec un homme qu'avec une femme, donc, pour le coup l'orgasme qu'elle venait d'avoir, pour elle, ça semblait une chose encore inconnu, la lapine s'en était mordu violemment la lèvre inférieur jusqu'au sang pour résister à l'envie de gémir, un bruit qui lui était aussi inconnu... Qu'elle sache, le vin ne fait pas cet effet la et un faux filet frite non plus... De plus pour ne rien arranger à l'hybride qui serrait les cuisses pour retenir au maximum cet écoulement d'un liquide appelé cyprine, écoulement tout à fait anormal pour l'hybride qui était un peu paniqué, pourquoi ? Elle ne savait même pas ce qui lui arrivait, elle ne comprenait pas, pourquoi elle avait ce genre de réaction ? Et ce n'est sans doute pas Lucia qui lui dira que c'est elle, l'hybride posa son regard de nouveau sur la vampire, on pouvait clairement lire l'incompréhension de la lapine qui n'avait jamais connu ça avant... Et dire que ce n'était que le début... La pauvre petite Aisu ne savait pas quoi faire, mais alors pas du tout... Cherchant des réponses en regardant sa maîtresse, la lapine fini par demandé un peu paniqué de se faire punir pour être dans un tel état sans savoir ce qu'elle avait vraiment :

« Que ?!? Que... m'arrive... t-il ? »

Une chose est sur, il allait y avoir du ménage à faire sur la chaise de la lapine et même dessous avec ce qu'elle avait, l'esclave était vraiment dans l'incompréhension la plus totale, faut dire, vous en buvez souvent vous du sang à votre insu et qui plus est à des propriétés aphrodisiaque sans que vous ne le sachiez ? C'était malheureusement pour Aisu, son cas, l'hybride s'efforçait pourtant de ne pas faire le moindre bruit, pour cela elle se mordait à plusieurs reprise la lèvre inférieur, allant même jusqu'à se l'ouvrir pour se faire saigner, être prit d'orgasme et de plaisir sexuel sans comprendre ce qui arrive et qui plus est dans un restaurant avait de quoi rendre un peu folle non ? Enfin, la lapine n'en était pas encore à se point la, mais si rien n'était fait, qui sait ce qui se passerait ? L'esclave cherchait vraiment à comprendre malgré son état qui devait bien en faire rire plus d'un ou qui à la place trouverait que se serait une honte d'avoir une esclave qui ne sait pas se tenir, m'enfin, la faute au sang de la vampire, même si pour le moment la lapine ne savait pas ce qui lui arrivait et que c'était la vampire la cause du mal qui la rongeait, même si ce n'était pas vraiment un mal non plus, mais pour la lapine, pour le moment, ce n'était pas vraiment du bien non plus... Qu'allait dont faire la maîtresse de cette pauvre petite Aisu maintenant ? C'est bien la question que se posait la concernée...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les soldes ? Une histoire de femmes ♥ [pv = Aisu]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Les soldes ? Une histoire de femmes ♥ [pv = Aisu]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuutou No Shima :: Rues animées-
Partenaires
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit