AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Echouée ! [PV][Planté par sarken cekatres]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Fleur ardente


Messages : 32
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 28
Localisation : Yuutou no Shima

Passeport de YNS
Race: Sang-mêlé
Pouvoir: Hermaphrodisme Renforcé
Maître/Esclave de: Indépendante

MessageSujet: Echouée ! [PV][Planté par sarken cekatres]   Mer 8 Déc - 14:19

Spoiler:
 


Dardant ses tièdes rayons, le soleil se levait sur une crique isolée de Yuuto no Shima qui abritait une plage d'étendue modeste et peu connue en dehors de ses habitants originels, les hybrides, qui en connaissaient les voies d'accès dissimulées. Caressé par de paisibles vagues, le sable du littoral d'ordinaire immaculé se retrouvait en cette douce matinée parsemé de curieux bouts de bois, plastique, tissu et cordages trempés. Les noirs nuages au loin sur l'océan suggéraient qu'une tempête avait pu éclater à quelques kilomètres des côtes au cours de la nuit précédente et les flots enflés par cette force naturelle avaient ainsi pu amener ces débris en cet endroit désert. Réellement désert ? Presque imperceptible, un mouvement agita quelque objet collé à un long élément de bois rond échoué sur le sable, juste hors de portée de l'écume.

Diable que ses paupières étaient lourdes, pire elles lui semblaient scellées. L'esprit dérivant au sein de brumes opaques, elle parvint à entrouvrir un œil au prix d'un formidable effort et se fit la réflexion qu'elle avait bien trop dormi pour se retrouver avec les yeux ainsi lourds et collés.


« Nnnnh... »

Un geignement sourd l'interpella et ce ne fût que plusieurs secondes après qu'elle comprit qu'il s'agissait de sa propre voix lui parvenant étouffée, déformée aussi sûrement que si elle s'était bouchée les oreilles avec des boules quiès. Gadgets qu'elle n'utilisait jamais. Désorientée et nullement aidée par son inutile vision floue, elle glissa sa langue sur ses lèvres dont la sensation parcheminée ne s'améliora pas davantage et pour cause, sa langue était sèche et dans sa bouche pâteuse, tout avait un goût fort prononcé de sel. De ses pensées, lui provinrent alors des cris affolés et des images de gens courant éperdument dans toutes les directions. Le flash s'interrompit, lui laissant une migraine carabinée qui la fit grimacer et fermer promptement son œil entrouvert. Ramenant spontanément une main vers son crâne douloureux, elle prit conscience de l'endolorissement généralisé de son corps. Avait-elle été passée à tabac ? Serrant la mâchoire et retenant un grognement de souffrance, elle s'essaya à bouger, comprenant qu'elle était allongée sur le ventre contre un sol composé d'une substance humide et tassée, un tatami trempé peut-être. Perclus de méchantes courbatures – au moins rien ne semblait cassé - son corps se souleva péniblement en appui sur un coude qui s'enfonça bizarrement dans ce sol mou. Un frisson la traversa subitement de part en part *Je suis trempe* réalisa-t-elle en sentant l'adhérence de ses vêtements imbibés d'eau et la masse humide de sa longue chevelure défaite, dégoulinant sur sa nuque mais en dehors de la sensation d'humidité, elle ne ressentait pas de froid ; la température était nettement positive. Réprimant un juron, elle fit fi de son cuisant mal de tête et rouvrit un œil, s'exposant à la lumière qui redoubla instantanément l'intensité de la migraine. Le visage renvoyant au monde la douleur qui était sienne, elle put enfin voir ce qui s'offrait devant elle (et devant seulement, tourner la tête étant hors de question pour l'heure en raison de la raideur de sa nuque) mais il lui fallut un moment pour analyser la situation : du sable, quelque chose de vert plus loin et peut-être même quelque chose qui bougeait. Un bruit rythmé en deux temps, provenant de derrière son dos, parasitait en permanence ses pensées, lui évoquant un "truc" familier et qui à l'instar de nombreux éléments actuellement lui échappait totalement.

Rejetée par l'océan, était donc étendue sur la plage une jeune femme asiatique à la longue chevelure d'un beau noir de jais. Nue-pieds, vêtue d'un paréo blanc aux bordures dorées et d'un haut moulant assorti laissant nombril et creux des reins à l'air libre, sa peau légèrement bronzée se recouvrait d'une fine pellicule de sable et de sel. Outre la riche facture de ses habits dignes d'une vacancière de luxe, cette naïade arborait également de somptueux bijoux ayant survécu à sa mésaventure : un collier en or avec une larme de jade se nichant au creux des seins ainsi qu'une bague de jade à l'index gauche en forme d'entrelacs. Tout près d'elle, sur sa droite, s'était déposé un long bout de bois de plus de deux mètres peint en blanc et brisé à une extrémité.




Spoiler:
 


Dernière édition par Saya Fukuda le Lun 17 Jan - 21:44, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
La Graine de Rebelle ~ Le mangeur de sandwich
avatar

La Graine de Rebelle ~ Le mangeur de sandwich


Messages : 90
Date d'inscription : 04/04/2010
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Hybride canin
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de: Personne

MessageSujet: Re: Echouée ! [PV][Planté par sarken cekatres]   Sam 8 Jan - 15:10

La plage... On pourrait presque dire que c'est l'un des rares lieux tranquille de cette île, alors qu'en réalité, elle en est complètement entourée, ce qui au final ne la rendait pas si rare. Et pourtant, pouvoir vivre assez longtemps pour en profiter de temps en temps, pouvoir avoir l'autorisation de s'y aventurer... C'est bel et bien une perle sacrée que l'on aimerait chérir éternellement. Aujourd'hui n'était pas un jour sortant du lot: elle n'avait pas changée depuis les quelques mois et il comptait bien profiter de sa solitude pour continuer son plan d'entrainement. Qui ça? Quel plan? On n'entendait plus tellement parler de lui... Il venait tout juste de rejoindre les rangs d'un dénommé Nasaela, puissant démon à la tête du commerce d'armes de le ce "paradis". Tout juste? C'était il y a déjà quelques mois... Oui, peut-être quatre? Il s'était caché, à l'abri de tout ennui, des regards et des chasseurs qui le prendraient encore pour un fugitif. L'histoire avait pris un nouveau cap pour notre ami hybride, il avait abandonné le rôle de proie pour celui qu'il fuyait auparavant. De l'entrainement, un entrainement intensif dans l'espoir d'être un jour capable d'affronter un démon. Chose impossible au niveau de la force physique, il n'y arriverait jamais. Mais nous avons ici affaire à un chien de chasse. Un flair à toute épreuve qu'il a calmement entrainé, différenciant démons des succubes, vampires des lycans, humains des incubes. Une autre des particularités de notre protagoniste, l'ouïe, qui n'avait pas changée et qui au contraire avait gagné légèrement en précision. Pourquoi je vous reparle soudainement d'améliorations de ces deux sens? Pour la simple et bonne raison que c'est ce dur acharnement à devenir meilleur qu'il va aujourd'hui faire une drôle de rencontre.

Bon... Matinée impeccable... Du soleil, de l'air frai. Je peux faire mon jogging tranquille je suppose...

Oui, c'était son planning quotidien depuis maintenant quelques temps. L'endurance! Il la travaillait dur tellement il se rendait compte qu'il en manquait. Il courrait vite, là n'était pas le problème, mais combien de temps devait-il tenir? Et puis, il aime courir, comme tout canin qui se respecte. Jeux de chien, jeux de gamins certains disent, mais c'est ce que lui aime faire et ça ne concerne que le concerné. Après tout, n'était-il pas rebelle uniquement par envie d'être lui-même? Mais peu importe, n'y revenons plus. Quel était le parcours? Toute l'île, un tour complet, à un rythme régulier qu'il prenait de lui-même. Bien sur, il n'avait pas que ça, mais la course était son principal atout dans la chasse. Je ne vais pas détailler les minutes qui suivaient: épuisement, fatigue, il avait encore du mal à jauger sa vitesse selon les besoins. Ce n'est qu'un bon quart d'heure après qu'il fut stoppé. Non pas par malaise ou tout autre mal-être physique, mais par la vue d'un "désastre" qui s'offrait à ses yeux. Il s'y attendait un peu, ayant entendu parler d'une tempête la veille.

J'dois avouer que c'est différent de ce à quoi je m'attendais. Des débris pareils... et pas seulement d'ailleurs. Bizarre... C'est une odeur inhabituelle... je dirais humaine aux premiers abords... je verrais, peut-être une race d'hybride que je ne connais pas?

Sarky allait en avoir le cœur net. Calmement, il fit le tour des débris, silencieusement, il enchaînait les pas un à un, veillant à tendre l'oreille suffisamment bien pour entendre un appel, un quelconque bruit qui indiquerait à l'hybride la présence d'un être vivant. Il ne fallut pas des lustres pour un pisteur de retrouver ce qu'il cherchait: une personne vivante. Et il avait raison sur sa déduction, c'était une humaine. Il se gratta la nuque, ayant tellement l'habitude de voir des cas du genre qu'il ne semblait plus affecté, même si au fond de lui, il était assez inquiet. Il s'approcha d'une marche vive, avant de se mettre sur un genoux

Hey! Mademoiselle? Vous pouvez vous relever? Ou vous assoir?

Le classique "ça va bien?" n'était pas de mise pour cette fois. Elle allait mal et fallait pas être médecin pour le voir. Elle était mal en point et fallait donc passer à la seconde question: jusqu'à quel point elle l'était. Par habitude, il se mit entre elle et le soleil. Ouais, on sait, ça empêche ou foire le bronzage, mais dur de croire qu'elle était en train de profiter d'un bain de rayons en ce moment. D'ailleurs il tapait fort aujourd'hui Monsieur lumière. Pas étonnant que le chien eu dut mettre ses lunettes pour se protéger les yeux. Ils n'ont jamais eu les yeux convenables ces pauvres bêtes. Mais bon, il était "humain" en lui et tendit alors une main, au cas où elle ouvrirait les yeux pour l'aider à se relever à moitié, au moins pour se mettre assise, ce qui aiderait un peu.

Sinon, à part ça, vous n'avez pas trop froid? Vous avez l'air de sortir d'un naufrage...

Le ton de sa voix avait quelque peu changé soudainement. Pourquoi? De la peine. Bien sur, il ne savait pas qu'elle était en partie démone, flairer un sang mêlé était beaucoup plus compliqué. Du coup, la croyant pour sur humaine, il se disait bien qu'elle allait finir esclave, à cause de ce naufrage. Il prit le temps d'admirer un peu plus la personne qui se trouvait allongée. Une riche en plus... Bien qu'il ne les aimait pas du tout, il retrouvait cette sensation d'être soumis comme au temps de son ancienne maîtresse. Enfin bon, il n'allait pas la faire payer pour la succube, et comptait faire passer de côté ses envies de se défouler sur quelque chose. Il trouvera bien un rebelle ou deux à traquer tout à l'heure. De plus, sa beauté ne l'aidait pas à rester de haut, richesse et élégance sont deux choses qu'il aimerait ne pas voir très souvent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Fleur ardente


Messages : 32
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 28
Localisation : Yuutou no Shima

Passeport de YNS
Race: Sang-mêlé
Pouvoir: Hermaphrodisme Renforcé
Maître/Esclave de: Indépendante

MessageSujet: Re: Echouée ! [PV][Planté par sarken cekatres]   Dim 9 Jan - 3:20

Souffrant de cette désorientation, la jeune échouée sentait les battements soutenus de son cœur et leur rythme s'accélérait. Autre symptôme logiquement lié au premier, son corps succombait peu à peu à une intense fièvre. Malhabilement appuyée sur un coude elle observa comme dans un mauvais rêve l'objet mouvant se rapprocher rapidement d'elle. Fermant les yeux suite à un bref et violent mal de crâne, elle les rouvrit mais ne distingua rien d'autre qu'une forme floue qui lui parlait, donnant l'impression que sa tête était enfermée dans un bocal : les sons lui parvenaient étouffés et difficilement compréhensibles, elle entendit "mademoiselle" et  "asseoir", ce qui ne l'avançait pas. Toutefois, elle avait désormais un élément sur lequel se focaliser. Secouant doucement la tête, non pour refuser ce qu'on lui proposait, elle inspira profondément, lentement, remplissant ses poumons puis très progressivement, elle expira. Une ombre la protégeait du cuisant soleil et elle en éprouva du soulagement ; cela n'arrangeait pas sa fièvre mais ses yeux s'agrandirent un peu plus et, après plusieurs clignements, se posèrent sur un jeune homme qui l'interrogeait sur le froid et un naufrage.

« Froid ? N-non...Chaud...Très chaud.... »

Sa voix râpeuse, tout juste un murmure, se brisa tandis que son regard s'écarquillait, ses sourcils s'arquant et les traits de son visage trahissant surprise et lucidité.

« Le naufrage ! » Fit-elle avec plus de force, parlant autant à l'inconnu qu'à elle-même « Le yacht... Il a coulé au cours de la nuit. »

S'infligeant des souffrances, elle ramena le deuxième coude afin de se redresser un peu plus et balaya les alentours d'un long regard, découvrant l'endroit où elle avait compris qu'elle se trouvait : une plage jonchée de débris. Sa nouvelle posture n'arrangeait rien à la vue sur certaines de ses courbes. Ses fines lèvres se serrèrent en une mince ligne volontaire puis elle put enfin détailler l'homme qui avait cessé de n'être qu'une masse floue : jeune, ni grand ni petit, corpulence légère mais athlétique, son visage soucieux arborait une paire de lunettes et une coiffure un peu inhabituelle. Il n'avait pas l'air menaçant et vu sa situation, c'était primordial. Du bout des doigts elle se massa les lèvres desséchées par le sel et sa tempe la plus douloureuse.

« Où-où suis-je ? »


LA question. Bientôt suivie d'une autre.

« Où sont les autres occupants du canot de sauvetage ? »

Oui le navire avait coulé mais tous ses passagers furent sauvés, chargés dans les canots qui avaient appareillé dans la tempête nocturne, bravant les flots déchaînés pour un bref répit. Heurtant assez vite un récif, celui à bord duquel était Saya avait sombré à son tour. Désagréable souvenir. Brusquement la jeune survivante se cabra, s'appuyant sur ses mains qui la propulsèrent en avant et vers le haut, menton dressé vers les cieux en direction desquels elle poussa un intense cri de douleur. Telle une lance embrasée, une brûlure lui avait tout à coup transpercé le torse de bas en haut et irradiait ensuite dans tout son être. Son beau visage n'était plus qu'un masque ravagé de souffrance où deux yeux s'ouvrirent en grand, irradiant d'un rouge flamboiement surnaturel. Des vagues de chaleur s'élancèrent d'elle, rayonnant sur plus d'un mètre aux alentours. Bouche ouverte, des gémissements mêlés de cris plus soutenus s'en échappant, sa tête retomba vers le sol et Saya s'écrasa sur ses coudes, soumise au feu liquide courant dans ses veines bouillantes, de loin la pire souffrance de toute sa vie. Au bout d'un temps interminable – moins d'une minute en réalité – elle se tassa sur elle-même, s'entourant le buste de ses bras et tête baissée, ne laissant plus échapper que des râles. Ce fût à ce moment que ses longs cheveux ondoyèrent, redevenus curieusement secs comme ses habits d'ailleurs, et prirent un nouvel éclat azur qui éclipsa définitivement le jais originel de la chevelure. La douleur s'apaisant, les râles se muèrent en halètements courts et audibles. Coupée du monde, elle n'était à l'écoute que de ce corps dont elle reprenait le contrôle, décelant une force nouvelle, une énergie qui avait dissipé migraine, courbatures et autres meurtrissures. Doucement elle redressa la tête et se décolla du sable sans effort en s'appuyant sur ses mains. Etrangement serein, son noble visage fit face au jeune inconnu, posant sur lui le surnaturel éclat rubis de ses prunelles. Humant l'air marin, se sentant merveilleusement en forme, elle susurra d'une voix aux accents voluptueux :

« Je me sens mieux. »


[L'autre intervenant ayant déclaré sur la box quitter le forum, le topic est donc dead. Merci à lui de ne pas avoir pris trente secondes pour m'avertir. Très grande classe.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Echouée ! [PV][Planté par sarken cekatres]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Echouée ! [PV][Planté par sarken cekatres]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuutou No Shima :: Plage-
Partenaires
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit