AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Affrontements [PV Yume][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar

Fleur ardente


Messages : 32
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 28
Localisation : Yuutou no Shima

Passeport de YNS
Race: Sang-mêlé
Pouvoir: Hermaphrodisme Renforcé
Maître/Esclave de: Indépendante

MessageSujet: Affrontements [PV Yume][Terminé]   Mer 1 Déc - 23:27

Un arrière-goût métallique flottait dans l'air du vaste et haut sous-sol de l'entrepôt, seul relent odorant d'une activité industrielle, et les parois de béton nu, si elles étaient propres, n'avaient été agrémentées d'aucune fioriture. L'endroit ne se voulait point salon cosy mais l'éphémère lieu de rassemblement pour une dizaine de violents combats entre esclaves humaines femelles. Dès l'aube – on n'était plus très loin des vingt-trois heures - l'entrepôt aurait récupéré ses habituelles fonctions ou resterait simplement désert, Saya l'ignorait tandis qu'elle s'immisçait parmi la centaine de bruyants convives présents dans la vaste salle qui s'inclinait au fur et à mesure, se rétrécissant un peu également, vers le ring surélevé occupant donc l'extrémité du sous-sol. Faute de combattants, deux séduisantes et minces démones à l'écarlate chevelure s'y exhibaient vêtues de leurs seuls tatouages, crachant du feu, avalant du feu au rythme d'acrobaties d'une inhumaine souplesse.

Faisant halte au centre de la salle aussi bien pour les observer que pour jeter un discret coup d'œil vers les quatre loges creusées l'équivalent d'un étage plus haut, Saya déplora le discret éclairage qui l'empêchait de discerner quels étaient les occupants V.I.P. Sentant dans son dos le regard d'un des invités, la jeune japonaise lui adressa une œillade réservée : engoncé dans un smoking noir, col de chemise ouvert, l'individu promenait ses pupilles serpentines sur ses courbes, l'air pour le moins intéressé. La tenue de la sang-mêlée n'aidait pas à passer inaperçue : longue robe noire Dior fendue sur un côté, profondément décolletée dans le dos et remontant haut sur la gorge par-devant, épousant à merveille sa silhouette (et pour cause, la robe était précisément à ses mesures) qui évoluait avec arrogance et élégance au rythme de ses hauts-talons noirs, la peau claire de son dos ne se dévoilant, tentatrice, que par moments, au bon gré du balancement de sa souple et longue chevelure azurée. Raffermissant ses doigts gantés de noir jusqu'au coude sur son discret sac à main Gucci, elle reprit son mouvement et s'approcha d'une petite table de bistrot, s'asseyant à l'une des deux chaises dont elle était flanquée. La majorité des spectateurs restait debout, discutant à propos des combats, des paris en cours, se référençant pour certains à un programme de la soirée, d'autres se contentaient de boire, fumer, flirter, prenant tout simplement du bon temps. De par son contact lui ayant obtenu une invitation, Saya savait que l'audience se composait essentiellement de démons, avides de combats et de sang. Tout ce que leur garantissaient les organisateurs même si l'intensité n'était pas comparable à l'arène de l'île. Quelques secondes plus tard, peut-être inspirée par l'une des cracheuses de feu sur le ring, la nippone tenait entre ses longs doigts un fume-cigarette non moins long et cerclé d'or dont elle alluma tranquillement la cigarette européenne.

Apparut alors de nulle part, sur le ring, un type massif vêtu d'un improbable costume rouge vif, une cravate noire sertie d'une épingle dont la tête n'était rien de moins qu'un énorme diamant. Courts cheveux blonds, teint halé et cornes violettes sur le front, il se livra à un petit numéro sans doute bien rôdé : obtention d'un minimum d'attention, bienvenue aux retardataires, remerciement des deux acrobates, un minimum de blabla que Saya n'écoutait que d'une oreille. Le monde des combats underground de Yuutou no Shima ne l'exaltait que fort peu et son regard abricot poursuivait aussi discrètement que possible sa recherche d'une certaine démone. Exhalant un léger nuage de tabac, elle se joignit au reste de l'assemblée qui applaudissait le démon au diamant – quel était son nom d'ailleurs ? - alors que l'éclairage faiblissait encore pour marquer l'arrivée de deux combattantes suivies par leurs entraîneurs et des spots lumineux. Chacune arrivait d'un vestiaire dans chaque côté de la salle au pied du ring. Les autres combattantes y attendaient leur tour logiquement. C'est ce moment que choisit un hybride chat mâle, chaîne de métal autour du cou, pour lui présenter un plateau de boissons. Contrariée de ne pas avoir senti son approche, Saya le fustigea d'un regard de glace puis d'un geste élégant se saisit d'une coupe de champagne, l'ignorant alors qu'il se dirigeait vers une autre convive située non loin d'elle. Ressentant cette nouvelle présence, la sang-mêlée pivota sensiblement la tête pour savoir de qui il s'agissait (Yume selon toute vraisemblance).

Pendant ce temps sur le ring, les deux pugilistes s'étaient apprêtées et se faisaient face, poings levés et l'air de vouloir en découdre. Une grande rouquine à la coupe garçonne et une grande brune à l'épaisse chevelure relevée sur sa nuque. En guise de tenue elles ne portaient que de vieux soutien-gorge de sport déchirés et de petites culottes assorties. Déjà dans la salle pleuvaient les insultes et les quolibets à l'encontre des deux musculeuses esclaves. S'il y avait un pro-humain dans l'assemblée, il devait assurément se sentir bien seul. Le gong retentit, actionné par Mister Diamant au pied du ring. Il avait rappelé les quelques règles de l'engagement cependant Saya ne les avait pas écoutées mais elle ne manqua pas le premier coup porté avec succès par la rouquine et qui fit cracher, crier de douleur la brunette. Un sourire vicieusement amusé flotta sur les lèvres brillantes de gloss rouge de l'hermaphrodite.


*Cela peut se révéler divertissant au final.*

Spoiler:
 


Dernière édition par Saya Fukuda le Sam 8 Jan - 21:46, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indépendant
avatar

Indépendant


Messages : 22
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 27
Localisation : Tu le sauras bien assez tôt ♥

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Perception des vibrations
Maître/Esclave de: Ni maître, ni esclave

MessageSujet: Re: Affrontements [PV Yume][Terminé]   Jeu 2 Déc - 22:14

|Désolée, vraiment pas terrible >< |

Tic, tac, tic, tac... L'heure tournait, et Yume commençait sérieusement à s'ennuyer. Bien qu'elle aimait son travail, il y avait cette partie négociation dont la vampire en avait horreur. Et pourtant, elle le faisait toujours sérieusement, puisqu'elle était intraitable. Sauf, que ce contrat, commençait légèrement à lui taper sur le système. De un, le contractant était un démon inférieur à elle, déjà rien qu'avec ça, Yume n'aurait jamais acceptée de faire ceci en enfer. De deux, il mélangeait plaisir et travail...

-Je pourrais trouver deux fois moins cher que vous...
-Et je vous répète une énième fois, que si vous voulez engager les meilleurs, c'est un prix correct. Enfin si vous voulez récupérer votre argent et votre voleur.

A vrai dire, cette histoire de voleur humain qui avait prit l'argent d'un démon l'intéressait peu, et il aurait très bien pu engager quelqu'un de moins qualifié qu'elle. Mais bien sûr, elle n'allait pas le préciser. Fallait bien qu'elle gagne sa vie, après tout. Cependant, Yume aurait déjà par perdu patience, et si elle ne s'était pas mise dans la tête qu'elles pourraient trouver d'autres rebelles avec le coupable. Regardant sa montre, pour laisser entendre que la discussion se finirait ainsi, s'il ne se décidait pas rapidement, celui ci comprit rapidement la message. S'approchant d'elle, il se mit à caresser sa cuisse de façon lubrique. Regardant pendant quelques secondes cette main, elle arqua un sourcil en un signe interrogatif.

-3 000, et je t'offre une nuit d'amour avec moi, ma jolie...

Affichant un regard blasé, et fermant les yeux quelques secondes, la vampire prit la main importune avant de briser le poignet d'un coup sec et sans la moindre pitié. Un hurlement de douleur, cependant, le démon semblait ne pas vouloir s'attaquer à la mine hautaine de sa vis à vis. Aucun sourire ne s'affichait sur son visage.

-Je ne couche pas avec les démons faibles... et encore moins avec ceux qui n'ont aucune élégance. Mon prix restera le même. Si vous voulez y réfléchir, je vous laisse. Je profiterais du spectacle que vous avez organisé ce soir, en attendant.


Un sourire mielleux s'inscrivit sur son visage qui restait froid, avant que Yume ne se soit levée. Sortant de la salle V.I.P d'un pas gracieux et sauvage, sa robe noire et moulante ne faisait accentuer sa démarche. Un léger crac s'était fait entendre, faisant plus largement sourire la vampire, puisque cela lui indiquait que son client avait remit son poignet en place. Désormais, la jeune femme était pratiquement sûre qu'il allait accepter le marché, puisqu'elle avait eu tout le temps d'analyser le caractère de son client, et avait marchander en fonction de ça. Se léchant les lèvres à la simple image de retrouver le coupable et le voir perdre tout espoir devant elle, Yume se mêla à sa foule sans mal.

Le spectacle ne l'attirait pas le moins du monde. Cependant, la masse qu'il avait apporté, permettait à la demoiselle de se faire une idée des personnes. Trouvant quelqu'un de ses compatriotes, cette dernière restait discuter avec eux. Certains plus doués que d'autres pour la drague, cependant aucun d'autre eux n'attira son attention réellement. S'éclipsant rapidement, la vampire fit le tour de la bâtisse assez rapidement. C'était bien dommage qu'il n'y ait aucun raffinement, seul le bar monté à cet effet semblait être recherché. L'excitation qui montait la laissait de marbre, ou bien au contraire, cela la répugnait de voir des gens ivres, incapable de se contenir, filtrer sans la moindre discrétion. Soupirant d'ennui, l'habitante des enfers se dirigea alors vers le bar. Discutant de ci de la, avec un sourire amical, bien que rien ne cachait cette aura ténébreuse qu'elle dégageait.

Un esclave vint l'accoster avec un plateau de coupe de champagne. Faisant briller ses yeux d'un éclat rouge flamboyant pour lui signifier qu'il la dérangeait, il parti sans demander son reste, comprenant parfaitement qu'elle aurait préférée une coupe de sang. Elle sentie un fugace regard se poser sur elle, bien que rapide, cela ne lui avait pas échappée. L'éloignant lentement de la foule, Yume avait bien l'intention de savoir qui était cette personne. La prudence est mère de sûreté.
Se déchaussant d'une de ses chaussures, elle capta les vibrations de la demoiselle qui avait posé ses yeux sur la vampire. Ce qui l'intrigua d'avantage. Bien qu'elle ne marchait pas, ses mouvements n'était ni ceux d'un humain, ni ceux d'un démons, vampire ou succube. Yume aurait dit entre les deux. Néanmoins, elle n'avait jamais connu ça auparavant. Intriguée, la jeune femme se dirigea vers le bar et demanda un verre de sang.

Coupe à la main, la démone s'orienta vers sa nouvelle trouvaille, un sourire hautement sadique sur le visage. Se plaçant derrière elle, Yume approcha ses lippes des oreilles de sa futur interlocutrice.

-Une demoiselle telle que vous, a plus sa place sur le ring plutôt que sur cette chaise, je crois, non ?


Des paroles qui ne cachait en rien son amusement. Le spectacle était affreusement assommant. Alors pourquoi ne pas jouer un peu ? Oui, en attendant que son client se décide dans sa loge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Fleur ardente


Messages : 32
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 28
Localisation : Yuutou no Shima

Passeport de YNS
Race: Sang-mêlé
Pouvoir: Hermaphrodisme Renforcé
Maître/Esclave de: Indépendante

MessageSujet: Re: Affrontements [PV Yume][Terminé]   Ven 3 Déc - 20:59

Féminine et joueuse, une voix s'était glissée à son oreille entre deux punchs redoutables en provenance du ring et parfaitement audibles grâce à une efficace sonorisation de la salle. L'aristocratique profil de la nippone s'offrit à celle qui l'avait interpellée, sans précipitation ni signe d'une crispation qu'aurait provoquée la surprise. Levant un regard ombré d'épais cils noirs, elle considéra la jeune femme à la chevelure vert sombre aperçue juste avant tandis que l'abordait le serveur félin. Ses cils s'abaissèrent puis se relevèrent lentement en un geste maîtrisé et langoureux, un volute de fumée libéré d'entre ses lèvres dans la direction opposée à son interlocutrice, sa voix s'en échappant ensuite, chaude et envoûtante.

« Les règles du combat m'étant inconnues, vouloir m'en confier l'arbitrage serait une erreur. Sans parler du mécontentement général. Néanmoins je vous remercie de m'attribuer cette compétence si particulière. »

Ses yeux se promenèrent vers l'enceinte surélevée où rousse et brune ne se faisaient pas de cadeau et glissèrent vers la chaise libre proche de la sienne. La sang-mêlée n'était pas dupe de la pique lancée par la créature mais savait qu'en prendre ouvertement offense et se confronter verbalement, directement était tout bonnement idiot voire même dangereux. Moulée dans sa robe noire, d'apparence humaine plutôt agréable, cette fille à la coupe pleine de sang dégageait une aura sombre, de quoi inquiéter ou au moins mettre en garde. Donc si cette dernière voulait utiliser la chaise libre, elle en ferait à sa guise et n'avait nul besoin d'être invitée. Invitation que l'hermaphrodite n'exprimerait jamais clairement de toute façon.

« Ou peut-être me confondez-vous avec une autre personne ? Je suis Saya Fukuda, du clan Fukuda. »

Dirigé vers le visage de la créature (démone ? vampire ? Succube ?), son regard orangé en considérait les traits plaisants tout en se gardant bien de la fixer droit dans les yeux. Hypnose, télépathie, lecture des pensées etc.. Pouvoirs requérant un contact visuel dont Saya se défiait car pour l'instant elle n'en savait pas encore suffisamment sur les coutumes de l'île et de ses habitants surnaturels pour se montrer imprudente avec une inconnue. La cloche du ring sonna, annonçant la fin du round avec un avantage à la rouquine au milieu d'insultes et de féroces encouragements. Toute l'assemblée avait beau se parer de coûteux vêtements, être venue à bord de luxueuses voitures et boire les meilleurs alcools, l'ambiance n'avait rien de commun avec une soirée à l'opéra. Ces gens venaient ici après avoir dîné et iraient certainement finir leur nuit de débauche dans des clubs de la ville. De son fume-cigarette toujours élégamment coincé entre deux doigts, elle tira une nouvelle bouffée.

« Je devine que comme moi vous n'avez pas parié sur ce combat. »

Avança-t-elle, notant le peu d'intérêt de l'inconnue pour l'activité du ring où justement le deuxième round débutait, les combattantes s'empoignant d'entrée avec sauvagerie, chacune essayant de passer une prise paralysante à l'autre. Tâche rendue ardue par la projection d'un liquide clair et visqueux sur leurs corps rapprochés. Oeuvre du démon au diamant bien évidemment.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indépendant
avatar

Indépendant


Messages : 22
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 27
Localisation : Tu le sauras bien assez tôt ♥

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Perception des vibrations
Maître/Esclave de: Ni maître, ni esclave

MessageSujet: Re: Affrontements [PV Yume][Terminé]   Dim 5 Déc - 19:42

Yume sourit d'avantage à la réponse de l'humaine. Elle était prudente, et ne se laissait pas aller à l'impulsivité. C'était bien dommage, cela aurait été tellement amusant. Cependant, la vampire nota tout de suite qu'elle faisait partie de cette arrogante richesse dans le monde des humains, avec ses mouvements gracieux, emprunt d'une supériorité perceptible. Et sa contenance méritait d'être respectée contrairement à certains démons de bas étage. Cependant, ceci, la demoiselle ne l'admettrait jamais, même en son for antérieur. Les humains n'étaient rien d'autres que des créatures misérables. Cette île leur avait montré qu'ils n'étaient pas en haut de la chaîne alimentaire, et c'était sans doute pour cela que quelques uns se rebellaient. Pour une dignité qu'ils perdraient tôt ou tard, pour une liberté qu'ils ne méritaient même pas. La vampire voulait tous les voir briser, et sans espoir de liberté, qu'ils pensent qu'ils soient déjà suffisamment chanceux d'être en vie. Qu'ils considèrent les démons comme leurs dieux, dont ils étaient les jouets. Comme la jeune femme se plaisait à le faire. Resserrer son étreinte mortifère peu à peu, afin d'étouffer un coeur trop fragile pour vivre.

-Allons, vous êtes bien modeste mademoiselle. Je suis sûre qu'ils oublieraient votre maladresse avec vos ravissantes courbes.

Approchant son visage du cou de sa victime de la soirée, elle huma le parfum délicatement fruitée, et démoniaque de cette dernière, et la vampire ne manqua pas de remarquer qu'elle avait de magnifiques traits à cet endroit. Sans doute que si elle ne savait pas se contenir, elle aurait mordue l'humaine. Son pouls l'appelant au plus profond de l'être de Yume, faisant briller pendant quelques instants ses yeux de couleur sang de désir et de faim. Laissant une de ses canines riper sur la douceur de sa peau sans l'écorcher, la prédatrice se redressa de toute sa hauteur, un sourire suffisant en direction de l'humaine.

Buvant une gorgée de sa coupe, Yume n'avait pas vu le regard de la jeune femme glisser de la scène à la chaise. Cependant, elle prit l'initiative de s'y asseoir, invité ou non, la vampire ne se gênerait pas, puisqu'elle considérait l'humaine ou demi-humaine, elle ne savait pas encore, comme inférieure à sa personne. Se mettant à l'observer avec un sourire hautain, et la fixant de manière intense. Comme ci, elle essayait de trouver quelque chose au plus profond de l'âme de son interlocutrice. Avant de lui lancer un sourire amusé.

-Votre nom n'a aucune valeur sur cette île, j'en ai bien peur...

Jetant un coup d'oeil vers les combattantes avec une ironie non feinte, la vampire croisa ses jambes sensuellement tout en buvant une nouvelle gorgée. Ce combat lui rappelait vaguement des combats de chiens, ce qui l'amusait davantage. Prêt à tout pour plaire à public qui n'hésiterait pas à les tuer. Mais si cela pouvait rallonger leur courte vie, il n'y avait pas de limites. Enfin, c'est ce qu'elle en concluait. Ils vivaient de principes moraux, et dès qu'ils étaient confrontés dans une position de soumission à l'autorité, et ils les oubliaient. L'être humain était réellement pathétique.
Reportant son attention sur sa connaissance, Yume remarqua bien vite qu'elle évitait de la regarder dans les yeux. Était elle impressionnée ? Au vu de sa posture qui restait droite, la jeune femme conclut que non. Prudente ? Sans doute. Les pouvoirs qui requéraient un contact visuels n'était pas inexistants. Ceci réjouit un peu plus la vampire, bien décidé à laisser planer ce mystère.
A la remarque de Saya, Yume fit mine de réfléchir en fronçant légèrement les sourcils. Comme ci, elle hésitait à donner une réponse. Malgré que son sourire hautain restait présent.


-Je suis trop pauvre pour parier de l'argent, bien malheureusement.


Ou pas. Sa robe et son maintient démontraient le contraire, et la vampire le savait parfaitement et ne le cachait pas. De plus, cela n'avait aucune importance qu'elle fasse un pari. Enfin, si elle y avait pensé avant à vrai dire. Mais bon, pariez son argent sur un humain lui déplaisait. Cela lui aurait donné le sentiment de leur accorder un peu trop d'importance. Il ne fallait pas oublier que Yume était sans doute la personne qui détestait le plus cette race, à cause de son histoire, mais aussi parce qu'aucun ne lui avait montré un humain qui valait la peine.

-Plus important... Êtes vous à moitié humaine, ou avez vous fait un pacte avec un démon ?

Yume n'utilisait pas vraiment le tact, et était en aucun cas gênée de poser ce genre de questions. Après tout, c'était pour cette unique raison qu'elle avait décidé d'adresser la parole à cette femme. Quoique désormais, Yume avait bien envie de tester la retenue de cette jolie demoiselle. La tester, jouer avec elle. En aucun cas, elle prenait Saya pour une femme dangereuse. De toute façon que valait elle face à une femme qui avait déjà tué plus de démons que l'humaine pouvait imaginer ? Yume était sans doute trop sûre d'elle, et elle en était bien consciente. Ces derniers pouvaient se montrer horriblement vicieux. Mais leur vie était tellement facile à capturer.

-Ma question ne vous dérange pas, j'espère ?

Et bien qu'elle souriait, son regard restait froid. Yume voulait danser avec elle. Certes, elle n'allait pas la tuer, ce qu'elle voulait savoir, c'était comment Saya pouvait s'en sortir, face à une pression potentielle. Sans doute bien au vu de ses manières. Mais la curiosité était bel et bien présente. Et tant qu'avoir une soirée ennuyeuse, autant la rendre plus plaisante pour elle, n'est ce pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Fleur ardente


Messages : 32
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 28
Localisation : Yuutou no Shima

Passeport de YNS
Race: Sang-mêlé
Pouvoir: Hermaphrodisme Renforcé
Maître/Esclave de: Indépendante

MessageSujet: Re: Affrontements [PV Yume][Terminé]   Mar 7 Déc - 0:26

« Se livrer à ce genre d'exhibitions n'est pas dans ma nature je le crains fort mademoiselle. Quant à mon corps, il n'est tout simplement pas à portée de ce public. »

Saya s'était exprimée d'un ton relativement détaché. Même si être le centre d'attention d'une assemblée convenait à son caractère narcissique, l'idée de se battre devant un auditoire ou de servir de spectacle divertissant, quel qu'il soit, ne la motivait pas et elle savait que son allure autant que sa tenue dénotait parfaitement cela. La jeune femme à la chevelure vert sombre ne l'ignorait certainement pas mais avait choisi d'insister sur le sujet, confirmant à la japonaise une humeur joueuse influencée par une bonne dose de sentiment de supériorité. L'allusion à ses courbes tendait à prouver que sa plastique n'était pas pour lui déplaire. Impression quelque peu confirmée par le surprenant rapprochement du visage pâle qui se glissa dans son cou, déplaçant le rideau azur de ses cheveux et respirant son parfum sans s'en cacher le moins du monde. Un discret froncement de ses fins sourcils, un clignement de paupières, une tension des muscles des épaules, autant d'imperceptibles manifestations de son étonnement et de sa désapprobation devant une audace à ce point imprévue. Ne bougeant pas mais se préparant à toute éventualité, la sang-mêlée ne facilita pas la manœuvre en inclinant son cou pas plus qu'elle ne chercha à esquiver ou repousser. C'eut été faire montre de couardise. Sentiment qu'elle exécrait. Et en plus, cela aurait manqué d'élégance. *Que !?* La commissure de ses lèvres se crispa tandis qu'elle réalisait la nature du singulier contact sur sa peau nue, contact à peine ressenti et déjà disparu. Un effleurement plus tard et la créature se tint debout, la narguant ouvertement. Ce à quoi la nippone répondit en exhalant sereinement d'une expiration maîtrisée, plusieurs volutes de tabac. Du sang, des crocs, un teint de porcelaine, un intérêt pour les cous ; une vampire ? Selon toute vraisemblance. Une vampire arrogante qui s'efforçait de la mettre mal à l'aise. La distinguée membre du clan Fukuda appréciait l'arrogance pour diverses raisons et quant à être réellement mise mal à l'aise, il y avait du chemin.

Regard fixé sur le combat, elle nota distraitement la détérioration progressive des tenues des protagonistes dont on voyait maintenant un sein nu, mamelon exposé. Pendant ce temps, elle ignora celle qui devenait sa voisine en s'installant sur la chaise libre, comme si le fait qu'elle prit place près d'elle n'avait aucun intérêt. Néanmoins, se sentant observée, elle consentit à la regarder, soutenant l'éclat de ses belles prunelles donnant l'illusion de la regarder droit dans les yeux en fixant en vérité ses sourcils. Vile et efficace astuce qu'elle-même méprisait mais elle ne se sentait pas d'humeur à risquer une hypnose vampirique tout comme elle ne souhaitait pas laisser croire à une faiblesse de sa part.


« Pour beaucoup, le nom est indissociable de notre essence. Et qui je suis ne change pas, que je sois sur Yuutou no Shima ou à Beijing. Je suis sûre qu'il en va de même pour vous. Peu importe l'endroit, votre nature profonde ne se fera pas facilement influencer. »

La jeune femme à l'âge indéfinissable rebondissait à chacun de ses propos par une moquerie et tandis qu'elle expliquait n'avoir point parié en raison d'une absence de moyens financiers, Saya la déshabilla d'un coup d'œil fugace et expert : grande, corps ferme que l'on devinait en outre doté d'une souplesse supérieure et indéniablement taillé, un visage agréable, délicat en dépit de son expression. Pas déplaisante assurément et pour ne rien gâcher, elle n'avait rien de vulgaire. Puis, soudain, l'hermaphrodite manqua éclater de rire, ne pouvant réprimer tout de même quelques sons joyeux de fuser hors de sa gorge, fermant les yeux tout en s'animant sous l'effet d'un grand amusement. Secouant doucement, par la négative, sa tête, elle reprit un peu de sa contenance, sans se départir d'une lueur réjouie au fond de ses iris abricot et d'une main gantée, elle lissa distraitement sa longue chevelure puis se fendit d'un sourire vénéneux, doucereux à l'attention de la vampire. A en juger par la réaction de la japonaise, celle-ci venait de raconter une plaisanterie des plus amusantes alors qu'en fait elle l'interrogeait sur ses origines.

« Née humaine ? Vous excuserez ma soudaine gaité devant une suggestion aussi extravagante mademoiselle vampire. »


Saya ne s'était jamais considérée humaine – encouragée en cela par sa propre famille – et la question de l'inconnue prenait une tournure désopilante, en raison de son passé et de la région où elle se trouvait dorénavant. Paupières mi-closes, tirant sur son fume-cigarette, elle fit face, pourvue d'un sourire dépourvu d'animosité, ou de la froideur qu'elle lisait chez sa vis-à-vis.

« Vos questions ne me dérangent point et je suppose que vous avez désormais votre réponse. Et d'une manière générale, aucune chaîne ne m'entrave. »

Des cris jaillirent dans la salle, saluant une performance, ou le malheur, d'une des combattantes dans l'enceinte. Saya n'en vit rien, ne détournant le regard que trop tard, au moment où le gong marquait la fin du round et que les filles maculées d'une substance gluante regagnaient leur coin. Haussant les épaules, elle déposa son fume-cigarette sur le rebord de la petite table ronde puis en relevant son regard, elle arqua un sourcil sous l'effet d'une légère et dédaigneuse surprise. A quelques mètres d'elles, dans le dos de Yume, le démon ophidien qui l'avait reluquée de manière insistante, venait de lui adresser un clin d'œil, bien visible malgré la pénombre, pendant qu'à genoux devant lui, le serviteur neko qui l'avait servie, utilisait sa langue pour son plaisir, tête guidée rudement par une main du démon passée dans sa chevelure. Détournant son visage, Saya reprit son expression raffinée, comme si elle n'avait rien vu mais en se doutant que le démon au regard de serpent continuerait à lui montrer son intérêt au cours de la soirée avec ses manières frustes. Et le gong de retentir pour un nouvel assaut.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indépendant
avatar

Indépendant


Messages : 22
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 27
Localisation : Tu le sauras bien assez tôt ♥

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Perception des vibrations
Maître/Esclave de: Ni maître, ni esclave

MessageSujet: Re: Affrontements [PV Yume][Terminé]   Ven 10 Déc - 0:10

| Petite pause dans mes révisions finalement ^^ |

Essence... Yume devait avouer que ce mot lui était inconnu. Pouvait elle considérer qu'elle vivait ? Qu'elle avait une âme ? Elle, qui arpentait lentement le temps, mot qui d'ailleurs n'avait aucun sens non plus. Si on était immortelle, pourquoi se soucier des minutes, des années et des siècles ? Les époques humaines, elle aurait pu en voir plusieurs. C'était tellement risible. C'était pour cette raison qu'elle ne comprenait pas réellement le sens profond de Saya. Ce qui ne lui déplaisait pas. Comment croire que les démons avaient une âme alors qu'ils représentaient tous les pêchés des humains. A vrai dire, la vampire ne s'était jamais posée ce genre de question métaphysique. Elle vivait. Point. Elle tuait, pour tuer le temps. Quant à son nom... Elle en prenait des milliers par prudence, ce qu'elle était au plus profond d'elle-même, la demoiselle n'en savait rien. Plus de 300 ans d'existence, sans en trouver la réponse. A force de porter des masques, voilà ce qui arrivait. Mais, Yume était bel est bien certaine qu'elle n'était plus cette petite vampire capricieuse. Qu'elle savait faire montre de prudence, et surtout, elle savait où était sa place en enfer. N'était ce pas le plus important pour survivre ? Connaître ses limites, et celles des autres. Le savoir était la plus belle arme qu'on est pu inventé.
Voilà pourquoi, elle trouvait que son interlocutrice avait tord. Ici, la personnalité de chacun de comptait pas, seuls la loi du plus fort y régnait. Yume savait parfaitement maîtrisé ses sentiments. Jouer les arrogantes devant des personnes qui pouvait l'abattre facilement ne lui viendrait même pas à l'idée. Non, elle plierait, jusqu'à trouver une occasion de renverser sa situation en perdant le moins de plumes possibles.
Oui, Saya serait sûrement surprise de la voir serviable devant quelqu'un, et de n'afficher aucune suffisance. Rares étaient les personnes capables de la faire plier ainsi... Rares mais existantes. Là était le problème. Yume n'était pas une noble des enfers, malgré qu'elle pouvait sans doute égaler leur puissance. Mais son passé, lui avait décerner une autre place. Qui lui allait très bien. Faire souffrir la distrayait. Terriblement, alors que le temps n'avait aucune emprise sur son espèce.

Cependant, elle considérait les paroles de cette humaine, puériles. Digne d'une enfant gâtée. Ici la richesse n'avait aucun sens. La seule chose importante en ce lieu c'était de savoir se défendre. Et pas seulement être prudent. Sans attaque, il n'y a aucune défense qui puisse tenir longtemps. Être incapable d'annihiler son adversaire, c'était être déjà mort. La manipulation ne suffisait pas toujours. De toute façon, comment pouvait elle y arriver, alors que la plupart des démons était âgés de plusieurs siècles ? Ils étaient loin d'être dupes, sauf peut être les plus jeunes et les plus stupides. Saya était aux yeux de Yume une gamine sans expérience. Mais, comment en vouloir à une humaine qui avait une existence aussi éphémère ?
Néanmoins, la vampire n'exprimait aucune de ses pensées physiquement, se contentant de regarder le match qui se passait sur le ring avec un regard mystérieux, et un sourire amusé.

-Vous êtes aux portes de l'enfer, mademoiselle...

Laissant sa phrase en suspend, Yume n'avait pas l'intention d'en dévoiler plus. Saya finira bien par comprendre. Rien ne la protégeait dans cet endroit. La violence y régnait en maître. Le viol ne choquait personne, ni même le meurtre que ce soit humains ou démons. Uniquement les plus rusés combiné à une influence et une force pouvaient espérer un peu de tranquillité. La vampire ne pouvait pas compter sur son influence en ce lieu puisqu'elle venait d'arriver. Cependant, cette dernière possédait un échappatoire si ça tournait mal, contrairement à l'humaine. Les enfers... Un sourire amusé naquit dans son esprit. C'était plutôt ironique de considérer cet endroit comme salutaire, pouvant apporter la paix. Mais les faits était là. Et puis, c'était bien le paradis des démons.

Reportant son regard sur la demi-humaine, Yume vit qu'elle la détaillait de la tête au pied. C'était loin de la gêner, au contraire, elle s'en fichait complètement. Après tout, ce n'était pas la première fois qu'une personne la déshabillait du regard ainsi. Et bien qu'elle aurait pu en prendre offense, cela l'amusa encore plus. Jusqu'à ce que son amusement prit une teinte de surprise. Certes, il n'y avait rien de drôle. La vampire considérait sa question comme indiscrète, après tout dévoilé son identité c'était se mettre à nue devant un étranger. Saya ne semblait pas le comprendre. Cependant, elle eut tout de même sa réponse. Elle n'était donc pas totalement humaine. Fermant les yeux sereinement, son sourire amusé ne paraissait pas vouloir la quitter. Au fond, cela ne changeait rien, puisqu'elle restait tout de même faible. La force entre un habitant de l'enfer de pure souche, et celui qui avait la moitié d'un sang humain, était d'une différence affligeante.

-Pas tellement extravagante, puisque l'odeur de votre sang sent l'humain.

Soupirant d'ennui, Yume ne put s'empêcher de penser qu'elle pourrait tuer Saya sans que celle ci ne s'en rende compte. Néanmoins, bien que la demoiselle aimait mettre fin à une vie, elle ne le faisait jamais pour rien. C'était soit sous contrat ou alors par faim. De plus, son petit séjour parmi le monde des humains trois ans auparavant l'avait rendu un peu trop dépendante du sang. Désormais, la demoiselle devait canaliser, contrôler, maîtriser cette envie. Et le faire seulement lorsque la faim devenait trop pressante. C'était un mal nécessaire pour ne pas se faire remarquer.
Buvant une autre gorgée de sa coupe, la jeune femme se mit à l'observer, faisant tourner lentement le sang, semblant réfléchir.
Saya la tira de sa pseudo rêverie par ses paroles, qui la fit de nouveau sourire. La demi-humaine avait beau clamé sa non appartenance à l'humanité, ses réflexions prouvaient constamment le contraire. Elle n'avait aucune chaîne ? Stupide songe... Que faisait elle de son éducation alors ? Celle qui l'avait fait devenir ce qu'elle était devenue aujourd'hui. Même Yume savait qu'elle en possédait. La liberté était si illusoire. Même les plus puissants étaient parfois entravé. Par leur statut, le souci de leur propre vie. S'occuper de sa survie devenait indéniablement une chaîne. A moins que Saya n'ait aucune attache à quoique ce soit, et sa propre existence ne la concernait pas. Les choses n'avaient d'importance seulement lorsqu'on le décidait, n'est ce pas ?

-Si vous n'avez aucune chaîne, je suppose que l'idée de mourir ne vous effraye pas ?

Question piège ? Sans doute. Yume se demandait comment cette demoiselle s'en sortirait. Qu'elle dise non, pouvait irrémédiablement lui coûter la vie, ou la plonger dans une torture aussi bien aussi bien psychologique que physique, et si elle disait oui, cela la ferait tomber dans son propre piège.
Le spectacle sur la scène ne l'intéressait nullement, et c'était pour cette raison qu'elle ne prit pas la peine de tourner la tête vers le seul endroit illuminé dans cette bâtisse miteuse, plus occupée à porter attention à la foule joyeuse, avant de se mettre à observer la loge du patron du patron des lieux. Elle aimerait savoir où il en était dans ses réflexions sur ce contrat. Hésitait il toujours à l'engager, ou voulait il la laisser douter ? Aucune importance au fond, ce travail ne lui était pas vital, et surtout il était ennuyeux au possible. Ses compétences étaient bien plus élevées que celle de rechercher un individu. Yume, qui avait tué d'innombrable démons en enfer. Se retrouver à jouer les chasseurs de primes humains était pitoyable. Sans danger pour elle, donc sans intérêt. Seul son esprit de vengeance envers eux, lui avait montré une quelconque importance. S'il refusait en définitive, il suffisait qu'elle se rattrape sur une autre victime.

Reportant son attention sur la jeune femme, la vampire remarqua que celle ci regardait derrière elle. Suivant son regard elle vit un démon occupé à avoir son plaisir tout en reluquant son interlocutrice. Allait elle se faire violer ce soir ? Une question qui amusa Yume. Peut être que Saya comprendrait mieux ce qu'elle voulait dire lorsqu'elle disait qu'elle était aux portes de l'enfer. Dans tout les cas, ce n'était pas son problème.
Reportant son attention sur la demoiselle à la chevelure bleue, elle lui offrit un sourire carnassier suite à cette scène. Personne ne remarquait la vampire, ce qui ne gênait en rien cette dernière. Les ténèbres étaient son seul ami, et lui procurait un confort qu'elle ne pouvait dénigrer. Plaire était souvent prémices d'ennuis, que celle ci préférait éviter.

Un ding retentit dans le bâtiment sous des acclamations dont Yume ne connaissait pas la nature, s'en fichant complètement. Buvant le reste de sa coupe, elle se mit alors à observer les combattantes. C'était les mêmes, plus fatiguées, et plus abîmées. Était ce un combat à mort ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
avatar

Fleur ardente


Messages : 32
Date d'inscription : 04/11/2010
Age : 28
Localisation : Yuutou no Shima

Passeport de YNS
Race: Sang-mêlé
Pouvoir: Hermaphrodisme Renforcé
Maître/Esclave de: Indépendante

MessageSujet: Re: Affrontements [PV Yume][Terminé]   Lun 13 Déc - 22:24

La vampire ne laissait toujours rien filtrer que ce fut sur son fier visage ou au travers des intonations parfaitement maîtrisées de sa voix. Rien en dehors d'un mépris manifeste qu'elle devait réserver à tout être inférieur. Saya supputait qu'il s'agissait malgré tout de son côté le plus affable pour ces basses castes et qu'en conséquence, son côté le moins sociable devait être terrible. Comme pour beaucoup des habitants infernaux de l'île en fin de compte dont on ne pouvait espérer une véritable discussion. Et encore, en tant que sang-mêlée démoniaque, la nippone était consciente d'être au-dessus du lot des plus basses castes ; même les sang-mêlés "angéliques" - quelle aberration – étaient encore plus mal considérés sur Yuutou.
Heureusement que les trois dirigeants disposaient de tous les pouvoirs sur les habitants, les maîtres sur leurs esclaves mais que le massacre gratuit était inacceptable dans bien des mesures, l'île ayant vocation à être un lieu de plaisir et de débauche pour les immortels. Sans le respect de l'autorité de ces Dirigeants, ce lieu se transformerait rapidement un champ de ruines où l'on compterait les charniers à ciel ouvert en respirant les effluves putrides de la mort. Les portes de l'enfer oui, un chaos total pour un œil non-exercé mais où seuls les Dirigeants détenaient un pouvoir absolu. Certes, une poignée de rebelles les combattaient en une lutte que Saya jugeait dérisoire. Peut-être même n'y mettaient-ils pas un terme par esprit ludique.


« Pas de mon plein gré il est vrai. Cependant je m'en accommode. Et vous-même belle dame, êtes-vous arrivée ici lors de la prise de l'île par les Dirigeants ? »

Se retrouver dans cette région n'affolait pas l'héritière. Sans désemparer, elle y avait fait son nid en quelques semaines, profitant en cela de son éducation dans les arts occultes sans omettre son tempérament de battante. La rumeur largement répandue voulait qu'une fois arrivé sur Yuutou no Shima, on ne pouvait s'en échapper. Par des moyens conventionnels peut-être. Cependant Saya estimait que la sorcellerie ou d'autres capacités qu'elle ne détenait pas lui permettraient de s'en aller un jour ou l'autre. Si elle y réfléchissait, elle n'en faisait pas son objectif premier, y voyant plutôt une logique issue de secours qu'il lui faudrait peut-être emprunter et pour laquelle il fallait bien trouver le plan. Peu après, la buveuse de sang capta sa pourtant discrète observation de son anatomie *Rusée* Sur ses gardes, la créature de la nuit devait être impossible à prendre par surprise. Elle ne manifesta aucune émotion d'avoir ainsi été détaillée. Elle-même aurait probablement réagi de la sorte.

Puis, persistant dans son dédain, l'immortelle demoiselle lui renvoya encore une pique verbale afin de la rabaisser. A quoi bon continuer à cogner sur un clou avec un marteau alors qu'il est déjà complétement enfoncé ? Ou pensait-elle que l'assurance affichée par la jeune japonaise n'était qu'un vernis qui sauterait après quelques coups de griffes et un soupir ennuyé ?


« Le sang démoniaque reste supérieur. Une seule goutte d'humanité le souille mais ainsi suis-je née. »

Elle avait répliqué posément, connaissant parfaitement son statut quelque peu désavantagé dans la hiérarchie locale et sachant aussi qu'elle n'était pas humaine. Sang-mêlée elle était et elle ne se laisserait pas traiter comme une humaine. Jamais. A trop se laisser marcher dessus, on pouvait finir très mal. A trop l'ouvrir également. Fume-cigarette déposé sur la table, elle s'accorda une gorgée du champagne de qualité convenable, regardant les combattantes poursuivre leur lutte avec une férocité laissant sous-entendre que leur destin – leur vie peut-être – était en jeu.

« La vie présente infiniment plus d'attraits que la mort. » Souffla-t-elle, charmeuse, après quelques secondes, sans détacher son regard du ring dans un premier temps puis posant le velours orangé de ses prunelles sur sa mystérieuse voisine, lui glissant un sourire voluptueux en se penchant brièvement vers elle, tout son être émanant de cette sensualité qui faisait d'elle une adepte de bien des plaisirs. Visage qu'elle n'offrit que le temps d'une respiration car aussitôt elle désigna ostensiblement le neko agenouillé dont la bouche s'emplissait d'un sexe démoniaque et ce fut d'une voix convaincue qu'elle reprit « Il y a des limites évidemment. »

Les vampires, créatures nocturnes dont elle devait admettre posséder fort peu de renseignements, vivaient pour voler l'énergie vitale des humains, se nourrissant de leur sang et ignoraient normalement moult plaisirs charnels terrestres, la nourriture, le sexe, l'adrénaline. Ne s'agissait-il pas de morts-vivants après tout ? Saya n'avait rien d'une experte les concernant et en avait croisé plusieurs sur l'île, sans en apprendre plus que des rumeurs dont elle ne démêlerait le vrai du faux qu'avec le temps. Elle en déduisait néanmoins que sa conception de la vie différait radicalement de celle de ces buveurs de sang prétendument immortels.

Quant au sourire provocateur et moqueur que son interlocutrice lui adressa, jubilant, après avoir noté l'intérêt du démon ophidien pour elle, Saya ne le comprit tout simplement pas. Pensait-elle qu'elle était arrivée sur l'île la semaine dernière ou que le spectacle l'importunait ? Ou connaissait-elle ce démon ? Ce fut donc impassible qu'elle accueillit le sourire prédateur de l'inconnue, reposant sa coupe pétillante de bulles sur la petite table ronde, sachant depuis le début qu'elle devait prendre garde aux attentions rustres du rejeton infernal. Sous les lueurs du ring, la brune et la rousse à demi dénudées finissaient de rincer leur bouche et de recevoir un massage énergique des épaules par leurs entraîneurs respectifs, eux-mêmes démons ou sang-mêlés quand un tumulte gagna peu à peu en puissance en provenance de l'entrée du sous-sol.


« C'est du combat qu'vous voulez minables ?! Essayez donc avec nous ! »

Une voix gutturale, presque un rugissement, éclata dans leur dos en provenance de cette direction, immédiatement suivie d'un rire tonitruant qui se répercuta, couvrant l'ensemble du brouhaha. D'un geste brusque, réflexe, l'hermaphrodite se tourna comme le reste de l'assemblée vers le haut de la vaste salle et ses deux accès où, peu visibles en raison de l'éclairage limité, de très nombreuses silhouettes sombres pénétraient dans le sous-sol. Au vu des bousculades, des rires féroces et bruits de verre brisé, cette intrusion n'était pas désirée. Invités et intrus s'invectivaient, trop loin pour être compréhensibles mais Saya nota chez les démons les plus proches une réelle surprise, de l'inquiétude parfois. Cela ne faisait donc pas partie du spectacle, ce qui lui fut confirmé par l'agitation qui gagnait les quatre loges V.I.P. Sa bouche s'incurva tandis qu'elle murmurait contrariée :

« Damnés... »

Les intrus continuaient à affluer, ils étaient plusieurs dizaines, un colossal démon rougeâtre paré de cuir noir et de chaînes à leur tête. Ils n'étaient pas armés et n'attaquaient pas vraiment le public mais semblaient être venus pour pourrir définitivement la soirée. Non loin d'elles, le démon ophidien, délaissant le neko et suivi de peu par le démon au diamant remontèrent à la rencontre des importuns. Sur le ring, la pause pourtant écoulée, le combat ne reprenait pas, rousse et brune observant côte à côte, sans animosité réciproque, les évènements, ne sachant que faire. Pendant ce temps, discret, le serviteur hybride-chat se faufila vers l'une des portes latérales menant aux vestiaires des lutteuses. *Les rats quittent le navire.* L'objectif de sa venue en ces lieux était compromis ; elle espérait croiser une certaine démone au cours d'un entracte entre deux combats or il devenait évident qu'il n'y aurait plus ni combats ni entractes ce soir. Sourcils froncés, regard brillant et déterminé, lèvres étroitement serrées de mécontentement, elle parvint tout de même à glisser quelques mots empreints d'ironie alors que le chahut croissait.

« Ce fut une bien belle soirée. »

Après avoir ôté le mégot consumé de son fume-cigarette, elle rangea ce précieux ustensile dans son petit sac à main, avala une dernière gorgée de champagne puis se leva d'un élan sans hâte et plein d'élégance, repoussant sa chaise d'un mouvement qui cambra délicieusement sa chute de reins. Ayant effacé la contrariété qui tendait les traits impérieux de son visage, elle fixa avec calme celui, d'une blanche pureté, de sa voisine et lui adressa un imperceptible signe de tête. Puis, sans mot dire, elle regagna le mur proche et d'une démarche naturelle, rendue souveraine par le port de talons-haut, elle parvint à cette même sortie empruntée par l'esclave neko et s'engagea dans ce qui s'avéra être un couloir désert. Ayant fait un tour du secteur avant d'y rentrer en début de nuit, elle comprit que l'on pouvait sans doute quitter le bâtiment par une issue de ce vestiaire, impression renforcée par la fuite spontanée de l'esclave dans cette direction. De toute façon, c'était cela ou espérer se frayer sans mal un chemin au milieu de dizaines de démons qui n'avaient aucune envie de laisser partir ceux dont ils étaient venus gâcher les divertissements, boire l'alcool et dévorer les petits fours. Ce qu'allait choisir de faire la vampire aux yeux couleur sang, elle le saurait bientôt.


Spoiler:
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Indépendant
avatar

Indépendant


Messages : 22
Date d'inscription : 14/11/2010
Age : 27
Localisation : Tu le sauras bien assez tôt ♥

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Perception des vibrations
Maître/Esclave de: Ni maître, ni esclave

MessageSujet: Re: Affrontements [PV Yume][Terminé]   Sam 8 Jan - 18:57

| Pas top je sais, mais ça clôture x) |

Si elle était arrivée lors de cette conquête ? La réponse était bien évidemment non. A cet époque, la vampire ne connaissait rien de cet île, plus occupée à effectuer des contrats et à améliorer son art de l'assassinat. Yume était un mystère à elle seule. Aucune chance qu'elle ne se dévoile de son plein gré. Il faudrait que son esprit soit acculé par une quelconque personne capable de la soumettre. Ce qui n'était pas encore arrivé.
En tout cas, Saya semblait plus intelligente qu'elle ne le semblait. Certes, elle n'avait pas été volontaire pour fouler le sol de cette île, cependant, elle faisait en sorte de rentrer dans le moule, sans faire de vague, ni se faire remarquer. La joie du conformisme. La vampire était sans doute pareil lorsqu'elle savait qu'elle pouvait risquer sa peau. Après tout, ce n'était ni mal, ni un bien. Simplement nécessaire pour construire une société.
Ce qu'elle ne comprenait pas, c'était... l'indifférence que pouvait montrer Saya si la situation lui échappait. Yuutou No Shima était perdu au milieu de l'océan, et aucun moyen technologique ne pouvait fonctionner en ces lieux. Sans oublier que les démons la rattraperait sans doute bien vite par leurs propres moyens. Et ils leur seraient si facile d'annihiler sa famille d'un claquement de doigt. Enfin là n'était pas la question. Yume s'était contentée de lui lancer un sourire amusé comme toujours devant l'humaine.

-Qui sait ?


Lui lançant un regard langoureux, la vampire aimait réellement jouer avec elle. Petite sourie qui ne se rendait pas compte de son état. L'idée de la voir couverte de sang la faisait saliver mentalement. Sans doute qu'elle n'en était pas consciente. Yume était à mi-chemin entre la psychopathe et la sociopathe. Adorant procurer la douleur d'autrui, mais incapable de se mettre à la place de ses victimes pour les piéger. Mais avait elle besoin de sentiment ? Non, la vampire les prenait par surprise, et prenait son temps avant d'achever sa proie. Telle la douce prédatrice qu'elle était. C'était bien simple. Si cette dernière les laissait en vie, sans aucun doute qu'ils n'oublieraient pas son visage puisqu'elle les hanterait dans leurs doux et magnifique cauchemars. Délicieuses pensées qu'elle avait là et qu'elle aurait bien fait partager à Saya. Mais pouvait elle comprendre réellement le sens de ces meurtres que Yume avait relégué au rang de pur art ? Bien sûr que non. C'était une humaine. Ces choses là étaient dotés d'un esprit fragile, se brisant sous une dépression ou autre chose du même acabit. Et c'était bien dommage. L'immortelle voulait un jouet qui tiendrait entre ses mains sadiques et vicieuses. Et un humain, histoire de laisser libre court à sa haine sans borne.

Une seule goûte d'humanité souillait un sang démoniaque. Bien évidemment, ce n'était pas à la vampire qu'il fallait dire ça au vu du rang qu'elle avait à cause d'une ancêtre idiote. Si elle était encore vivante, sans doute que Yume en aurait fait son esclave. La souillant par tous les moyens, et avec ténacité. L'avantage des vampires, c'est que niveau constitution, ils tiennent beaucoup mieux. La meurtrière se contenta donc de ne rien répondre, un sourire plus qu'amusé sur les lèvres. Saya avouait qu'elle était faible ? Ou alors elle ne s'en rendait pas compte ? Aucune importance, dans les deux cas sa vie n'était qu'une bougie dans un vent hivernal.

Ainsi donc, elle tenait à sa vie, malgré qu'elle se pencha sensuellement vers Yume. La vampire put constater qu'elle avait les atouts là où il fallait. Cependant, cette dernière était bien plus intéressée par sa jugulaire. Tenait elle réellement à la vie pour se pencher ainsi ? Ou alors, elle aimait jouer avec le feu ? Laissant dévoiler un rictus sadique envers la demoiselle, sans doute qu'elle ne se rendait pas compte que parier avec la vampire c'était comme mettre son âme en jeu. Doux et enivrant parfum d'humanité dont l'indépendante se faisait un plaisir de humer, dont elle se serait fait un plaisir de faire disparaître.

-Si vous ne voulez pas finir comme esclave, ne jouer pas à un jeu que vous perdrez, mademoiselle.

Ce n'était pas une menace, juste un conseil, sans doute qu'un autre aurait profité de cette vulnérabilité pour la tuer ou abuser de son corps. Bien heureusement, Yume avait un savoir vivre, et surtout, discrète. Que Saya la rencontre dans un lieu public lui avait sans doute sauver la vie. La vampire détestait l'arrogance dont cette humaine faisait preuve. Bien qu'elle même ne se gênait pas. Cependant, il y avait une différence notable, et c'était leur origine. Yume avait été élevé dans les enfers, et l'habitude lui avait apprit à savoir se sortir de situations complexes et désavantageuse. Sans doute que la demi-humaine avait vécu dans le luxe et les privilèges. Savait elle que dorénavant tout cela était finit pour elle ?

Enfin, là c'était le comportement du démons qu'elle détestait au plus haut point. Il ne semblait pas comprendre que Saya était sa proie. Et uniquement la sienne. Bien qu'elle ne jouait pas avec et qu'elle n'en avait ni l'intention. Seulement, cette demi-humaine était bel et bien sa propriété pour le moment. Et on ne touchait pas ce qui lui appartenait. C'était un fait, et Yume savait parfaitement bien se défendre. Bien qu'elle ne montrait rien à la demoiselle à la chevelure bleue, lui laissant entendre qu'elle se fichait complètement de sort.

Néanmoins, ses pensées furent interrompues par un bruit dont Saya ne pouvait pas encore distinguer. Elle en aurait grogner de frustration. Ne prêtant aucune attention aux combattantes, Yume se concentra sur la nature des bruits. Au vu grabuge qu'elle entendait, les intentions devaient hostiles. Soupirant d'ennuis les voyant arriver, la vampire en déduit que ce ne serait pas ce soir qu'elle aurait son contrat.

-Tsss

Aucun savoir vivre, ces intrus méritaient la mort. Et au vu de leur comportement il ne serait pas difficile de le tuer purement et simplement. Cependant, l'immortelle n'avait aucune envie de jouer les faucheuse devant tout le monde. Certes, elle était loin d'être aussi forte que ce qui c'étaient présentés. Néanmoins, la vampire était plus rapide et agile que la majorité des démons se prouvant en ces lieux. Toucher les points vitaux ne serait pas difficile pour elle. Oui, enfin c'était pas son problème. Chacun sa vie après tout.
Observant les personnes autour, Yume ne put s'empêcher de faire un sourire écoeuré. Était il si facile de les déstabiliser, ou bien l'île les avaient ils transformés en prédateur faible ? L'immortelle ne distingua aucun sourire sadique qui pouvait révéler une véritable tuerie et qui égayerait son coeur de glace. Du sang, reste du sang après tout. Aucun plaisir malsain n'animait les rangs de ses compatriotes.

-Faible...

N'accordant aucune attention à l'humaine, elle entendit cependant ses derniers mots. Décidément cette dernière était bien plus prudente qu'elle ne le semblait. Bonne chose pour elle, ainsi elle vivrait normalement plus longtemps. La regardant s'en aller en se faufilant entre les démons sans la moindre peur, Yume ne put s'empêcher de sourire d'amusement. La jeune femme ne savait pas encore si elle devait considérer Saya comme intelligente ou non. Observant la scène discrètement, elle monta dans la salle VIP pour savoir où en était son contrat. Elle vit le propriétaire des lieux légèrement alarmés, et à son plus grand étonnement il accepta. Sans faire une dernière tentative de négociation ? Bah tant mieux. Ca lui évitait nombres de maux de têtes.
Avisant qu'il y avait une fenêtre, l'indépendante déchira sa robe jusqu'au niveau des cuisses. Quitte à partir, autant ne laisser aucune trace. Attendant que le propriétaire descende régler le problème en bas, Yume n'hésita pas à sauter, se réceptionnant doucement sur le sol sans faire le moindre bruit.
Enlevant ses chaussures, la vampire perçut plusieurs présences aux alentours proches. Dont deux qui l'intéressaient. Une venant vers elle, et celle de Saya. La nuit promettait une tranquillité dont l'immortelle n'avait pas encore connu sur cette île. Attendant patiemment dans l'ombre que la première arrive à elle, Yume lui brisa la nuque silencieusement, tout en plantant ses canines dans le cou. Un démon de bas étage, à n'en pas douter. Lorsqu'elle eut finit, elle posa le cadavre doucement au sol pour ne pas faire le moindre bruit.

Quant à Saya, elle n'avait aucune envie de la rejoindre. Seulement, la demoiselle préférait mémoriser ses pas, au cas où elle serait recherchée lors d'un petit contrat. Cela sera plus facile pour elle. Bien que l'idée de lui faire une petite peur lui effleura l'esprit, la vampire n'en fit rien, puisqu'elle n'était pas du genre à parler pour ne rien dire. Même si l'idée d'égratigner son cou pour lui faire comprendre qu'elle n'était à l'abri de rien lui plaisait fortement. Soupirant de lassitude, sa soif avait été étanchée par le démon à ses pieds. Un autre qu'elle s'occupera sûrement d'elle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Affrontements [PV Yume][Terminé]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Affrontements [PV Yume][Terminé]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuutou No Shima :: Ruelles sombres-
Partenaires
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit