AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Rencontre en bord de mer [Hachiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maitre/Maitresse
avatar

Maitre/Maitresse


Messages : 58
Date d'inscription : 05/11/2010
Age : 27

Passeport de YNS
Race: Démon
Pouvoir: Immortalité
Maître/Esclave de:

MessageSujet: Rencontre en bord de mer [Hachiko]   Sam 20 Nov - 18:43



  • Les domestiques se pressaient dans ma chambre, j'ouvre un œil pour les voir s'affairer. Elles étaient nu, toutes des femmes, et s'activaient comme des fourmis pour mettre la main sur les vestiges de leur vêtements éparpillés dans toutes la chambre. Et quelle chambre ! C'est la pièce la plus imposante de toute ma villa, elle était très importante pour moi, car c'était la réplique exacte de la chambre que m'avait confié un sultan, il y a bien longtemps. Les jeunes femmes murmurent entre elles, pensant que je suis encore endormis. Elles parlent des taches de la journée, elles doivent faire attention à ce que la maison soit bien tenu, car il est hors de question que je prenne part aux taches ménagères. Elles n'ont pas beaucoup dormi cette nuit et pourtant, elles sont debout à l'aube, même si aujourd'hui elles sont en retard, je les punirai après. J'aime le travail bien fait et les esclaves obéissantes. Je me retourne dans mes draps et sens le léger courant d'air que les servantes font quand elles s'en vont. La chambre pourrait être calme, elle pourrait se rendormir sans bruit, m'entrainant dans les bras de Morphée. Mais non. Un léger gémissement trouble cet hypothétique calme. Je passe ma langue mes lèvres en me redressant. La pénombre ne me gène pas plus que ça. Je vois parfaitement dans le noir. La scène lubrique qui se passe contre l'un des murs de ma chambre réveille mon instinct de Démon. Je glisse sur le lit, m'enveloppe dans le draps de sois rouge sombre. Deux chaines noires tombent du plafond contre le mur gauche de ma chambre. D'habitude, elles teintent aux moindres courant d'air... Mais là elles sont étrangement fixe. Peu être, à cause de la jeune fille qui pend à leur bout ? cette jeune demoiselle est une de mes esclaves qui a mal fait son travail. Je me suis dit qu'elle méritait une petite punition. Je m'approche et lui caresse une joue. Elle gémit un peu et murmure des choses confuses. Une petit jouet vibrant coincé entre ses jambes semble lui procurer un plaisir intense, mais aussi une grande gène.

Alors, tu as compris la leçon ?

ou...Oui monsieur...


  • Finalement je la laisse s'en aller. Je suis presque trop gentil avec mes esclaves mais c'est surement mon côté humain qui ressort. Il faudrait que je remédie à ça. Vite il faut que je sois sadique avec quelqu'un !!! J'ai envie d'avoir le contrôle sur une nouvelle personne aujourd'hui. Je me lave m'habille et passe devant la carte de la ville. J'ai pris pour habitude de mettre un point sur chaque endroit visiter. J'attrape une esclave qui passait à côté de moi.

Qu'elle heure est-il ?

Il est presque 17 heures monsieur, vous avez dormi longtemps aujourd'hui. Puis je vous être utile d'une autre manière?

Non c'est bon. Reprends ton travail



  • Aujourd'hui, j'irai à la plage. Mmh.. les images qui me traversent l'esprit m'inspirent et je souris tout seul quand je sors. Une nouvelle domestique m'attend devant la voiture, m'ouvre la porte quand je veux y rentrer et la ferme derrière moi. Direction la plage. Le front appuyé contre le vitre teinté, j'admire le ciel sans nuage. Il fait plutôt bon aujourd'hui j'espère que cette fin de journée sera intéressante, j'en ai plus que marre de me tourner les pouces entouré de soumises que je connais déjà par cœur. J'ai besoin de nouvelles sensations. Je sens que mon sourire s'étire sur mon visage. La plage est presque déserte. quelques personnes se baignent mais c'est loin d'être l'émeute ! Je vais être tranquille visiblement. J'en profite pour me déshabiller, gardant juste mon maillot sur moi. Je dépose mes affaires sur le sable et pars à l'assaut des vagues.


Ah c'est si bon...


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°Esclave gourmande°
avatar

°Esclave gourmande°


Messages : 903
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 28
Localisation : Toujours dans tes bras ^^

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de: Esclave d'Arios, mais d'Aijiro Darkness prochainement T_T

MessageSujet: Re: Rencontre en bord de mer [Hachiko]   Dim 21 Nov - 22:11

C'était une belle journée, le soleil resplendissait à merveille. Il faisait chaud, très chaud, assez beau temps pour passer l'après-midi dehors, avec toute cette lumière, la gaieté était la ce jour. Hachikô lisait dans le jardin de son maître, en maillot de bain, sur un transat, ses vêtements pliés soigneusement sur la petite table posée à côté ainsi qu'une crème solaire et une carafe de jus de fruit avec un verre vide. Elle commençait a bailler, le livre commençait à l'ennuyer, elle se disait qu'elle avait mieux à faire autre part, qu'ici dans ce jardin. Elle avait faim et décida d'aller se promener en ville, elle attrapa ses vêtements, les enfila, rangea ensuite ses lunettes de soleil et sa crème solaire dans son sac. Elle se dirigea à l'intérieur de la maison d'Arios, monta les escaliers et alla poser le bouquin sur sa table de chevet dans sa chambre, elle en profita pour prendre son livre de musique ainsi que sa petite harpe, qui sait où elle irait se poser ensuite. Elle descendit les marches quatre à quatre, dit au revoir à Arios et Denna et sortit d'un pas rapide de la maison, elle prit ensuite le chemin du centre-ville, elle aimait marcher cela faisait un bien fou.


Elle était enfin arrivée à destination et commença à faire du lèche-vitrine, de jolies robes étaient entreposées derrière une vitrine, elle se pencha, curieuse pour y voir le prix. Elle fit de grands yeux et partit en donnant un dernier regard triste aux robes, elles étaient bien trop chères....si seulement elle avait eu assez d'argent, mais en tant qu'esclave, elle ne pouvait pas se le permettre, son maitre n'était pas très riche non plus. Elle s'arrêta ensuite à un glacier pour commander une dame blanche, celle-ci devant elle, elle la savoura avec un délice inné, elle paya et partit. Elle regardait les magasins aux alentours et tomba sur une animalerie, elle resta longtemps devant l'entrée et se décida enfin a réagir. A l'intèrieur, il y avait toute sorte d'animaux familiers et exotiques, ainsi que des accessoires, des friandises, de la nourriture et des jeux pour toutes ces petites bêtes. Son regard balayait la boutique quand tout à coup il s'arrêta sur une cage : elle avait posé ses yeux sur un adorable renard blanc aux yeux bleus océans. Elle était comme subjuguée par cette beauté animale, il fallait qu'elle la délivre de sa cage, c'était irréprochable.


Elle se pressa pour aller chercher le vendeur et lui montra la petite bête, celui-ci lui dit :



"C'est une femelle, renard blanche, âgée de six semaines à peine, elle est très affectueuse je vous le garantis, c'est un très bon choix."


Il lui communiqua le prix, la renarde coutait un peu chère mais, après tout, il fallait bien se faire plaisir de temps en temps et elle aura fait une bonne action en rendant cette créature heureuse. Sur ce, le marchand ouvrit la cage et récupéra le bébé renard, il le tendit à Hachikô qui commença à le câliner. La renarde lui lécha le nez de contentement et se frotta à sa joue, l'humaine était aux anges, elle rejoignit le vendeur au comptoir et paya la somme demandée. Elle sortit de la boutique et regarda la peluche blanche dans les yeux :


"Je vais t'appeler Aelita, tu es tellement mignonne tu sais."








On aurait pu croire à un sourire de la part de la renarde, elle avait les yeux qui brillaient de plaisir, elle monta sur l'épaule droite d'Hachikô et s'y installa. Celle-ci sourit en la regardant faire, le temps était toujours aussi radieux, elle décida d'aller faire un tour à la plage pour se détendre et jouer avec sa nouvelle amie. Elle marcha quelques mètres pour atterrir sur un par terre de sable, elle enleva ses chaussures bleues assortie à sa petite robe et marcha sur la plage à la recherche d'une plage. Il y avait peu de monde, tant mieux ! Elle fit descendre Aelita pour qu'elle se dégourdisse les pattes tranquillement sur le sable doux, Hachikô respira l'air marin et ferma les yeux quelques secondes.


Elle décida enfin de s'installer pour se reposer, à ce moment là, elle vit un homme, grand,élancé avec des cheveux noirs, qui s'installait lui aussi sur cette même plage. Il était musclé et étalé sa serviette sur le sable. Hachikô le regarda pendant un moment sans rien dire et sursauta quand Aelita lui lécha la jambe. Elle sourit et s'installa alors a côté de cet inconnu. Elle ne l'avait jamais vu et se demandait depuis quand il était là. Elle déplia sa serviette, enleva sa robe qu'elle plia correctement et la mis dans son sac. Elle s'imprégna de crème solaire pour éviter de rougir et sortit sa harpe ainsi que son livre de musique. Elle chercha la page 20 et commença à jouer un air celtique*Click*, elle ouvrit délicatement ses lèvres et y sorti des notes mélodieuses :


" ♪♫ á bean in Éirinn a phronnfadh séad domh is mo sháith le n-ól
Is tá bean in Éirinn is ba bhinne léithe mo ráfla ceoil
Ná seinm théad; atá bean in Éirinn is níorbh fhearr léi beo
Mise ag léimnigh nó leagtha i gcré is mo thárr faoi fhód


Tá bean in Éirinn a bheadh ag éad liom mur' bhfaighfinn ach póg
Ó bhean ar aonach, nach ait an scéala, is mo dháimh féin leo;
Tá bean ab fhearr liom nó cath is céad dhíobh nach bhfagham go deo
Is tá cailín spéiriúil ag fear gan Bhéarla, dubhghránna cróin


[…]


Tá bean a déarfadh dá siulfainn léi go bhfaighinn an t-ór,
Is tá bean 'na léine is is fearr a méin ná na táinte bó
Le bean a bhuairfeadh Baile an Mhaoir is clár Thír Eoghain,
Is ní fheicim leigheas ar mo ghalar féin ach scaird a dh'ól ♪♫ ".



Elle regardait sa renarde qui, bercée par le chant doucereux de sa maitresse, s'endormit en boule, collée à elle sur la serviette. Hachikô était dans son monde là où il n'y avait que la musique et personne d'autre. Une fois l'air terminé, elle mit ses lunettes de soleil et s'allongea délicatement sur sa serviette de plage en souriant et en grattant le ventre de son animal, le chant l'évadait et lui donnait toujours sa bonne humeur.



Dernière édition par Hachikô le Jeu 17 Fév - 22:56, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre/Maitresse
avatar

Maitre/Maitresse


Messages : 58
Date d'inscription : 05/11/2010
Age : 27

Passeport de YNS
Race: Démon
Pouvoir: Immortalité
Maître/Esclave de:

MessageSujet: Re: Rencontre en bord de mer [Hachiko]   Dim 21 Nov - 23:54



  • Mon corps frappé par les vagues. C'est si bon. Depuis je suis arrivé je rêve de pouvoir me confronter à l'océan, qui est la seule entité que je considère comme m'étant supérieur. Pourquoi ? Simplement parce que tout ce que je connaissais à disparut...que sa soit les maisons, les œuvres, les hommes et femmes de mon passé. Mais l'océan lui, est toujours là. C'est un raisonnement assez idiot je m'en rend compte. Mais je dois à me raccrocher à quelque chose d'immuable pour ne tomber dans la folie, qui me guette depuis si longtemps. Je la sens qui monte. J'ai maintenant de l'eau jusqu'au torse et, plaçant une main devant mon visage je me mets à rire. Un rire tonitruant qui aurai de quoi faire frisonner plus d'une personne, mais les vagues font un tel bruit, que même moi j'ai dû mal à m'entendre. Ce rire me libère en quelques sorte. Comme si toute la folie qui me rongeait le corps sortait de mon corps, par ma bouche et disparaissait dans le ciel.
  • Je me passe une main dans les cheveux et plonge. L'eau m'enveloppe, elle est plutôt bonne. Pas vraiment chaude, mais pas vraiment froide pour autant. Je souris en nage, passe de la brasse au crole sans la moindre difficulté. Le sport de chambre c'est pas mal mais la natation c'est autre chose. Une autre jouissance... oui on pourrait dire ça, ce dépenser, lutter contre l'eau qui nous entraine et nous pousse retiens.

* Qu'est ce que c'est ?*


  • Cette chanson ? Je n'ai plus pieds maintenant, et cette chanson me donne l'occasion de reprendre position sur le sable. Je me rapproche, toujours en restant dans l'eau et détecte la source de cette chanson. Un jolie brin de femme assise sur une serviette juste à côté de la mienne et qui joue de la harpe. Elle a une voix superbe mélodieuse. Ce chant me touche, emprunt d'une légère mélancolie, mais une force certaine. Un peu comme une femme. Belle, triste mais forte, comme résigné. Oui, cette chanson est belle évidemment. En y ajoutant un morceau de violon, cette mélodie serait parfaite. Je n'ai pas le mien, quelle dommage. Je m'avance sur le sable, le soleil dans mon dos ne se couche pas encore, loin de là, mais donne au ciel une teinte étrange. Une petite boule de poils que je n'avais pas repérer avant saute autour de la jeune humaine. Il n'y a plus à douter, c'est une humaine, donc une esclave ici bas. Ma langue rouge passe sur mes lèvres, mais je me contiens. Je respecte un certain code de l'honneur, ce qui ne m'empêche pas le moins du monde de m'amuser à la manière des Démons. Au contraire. Cela rend le jeux plus attrayant, plus excitant.


  • Je suis devant la serviette de la jeune femme et m'accroupis en souriant. La petite boule de poils ressemblant à un renard se fixe et ses poils font un drôle de mouvement, comme parcourut par une brise. Ahh les animaux, ils sentent toujours tout avant tout le monde.

Bonjour demoiselle. Je n'ai pus m'empêcher d'apprécier votre sublime voix. Qu'elle magnifique chanson vraiment... est ce du latin... non du Celte peu être ? Oui, je suis idiot les chansons latines n'ont pas la saveur et la mélancolie des chansons Celtes... Cette mélancolie est ce qui les rend d'ailleurs si belle est si agréable. Je m'égare un peu. Comprenez, la musique est pour moi ce que les hommes ont su apprivoiser le mieux. Oh j'en oublie les usages... Je m'appelle Caïn Scarecrow. Êtes-vous venu seule ? Peu-être pourrais je vous tenir compagnie par cette belle fin d'après midi ?


  • Je lui lance mon sourire le plus charmeur. A ce moment je ne dégage rien de néfaste et cherche à tromper l'animal sur ma vrai nature. Je sens de la jeunesse chez la boule de poils et m'en sers pour l'amadouer. Je lui souris en fermant les yeux et tend la main, paume vers le haut en signe de paix.

  • Je ne fais plus aucun geste et laisse le temps à la petite créature de me jauger, et de voir si elle veut m'approcher. Quelques minutes passent, et la renarde s'approche juste un peu de moi. Elle ne me touche pas, elle me regarde juste, et me renifle. J'ai toujours les yeux fermé mais je peux quand même sentir les deux petits yeux braqué sur les miens.

C'est un magnifique animal que vous avez là. Une renarde ? La couleur est assez spéciale quand même. Une vrai rareté, c'est la première fois que je vois un renard aussi blanc que ça.


  • Je regarde sa maitresse et rigole un peu histoire de détendre l'atmosphère. Je ne cherche pas à l'effrayer. Enfin pas encore, peu être un peu plus tard. Ahh je sens mon instinct ce réveiller. La demoiselle est fort jolie il est vrai mais je garde mon calme, restant un parfait gentleman... pour l'instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°Esclave gourmande°
avatar

°Esclave gourmande°


Messages : 903
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 28
Localisation : Toujours dans tes bras ^^

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de: Esclave d'Arios, mais d'Aijiro Darkness prochainement T_T

MessageSujet: Re: Rencontre en bord de mer [Hachiko]   Sam 25 Déc - 21:41

Hachikô avait les yeux fermés, elle sentait le soleil se poser sur sa peau, se trouvant trop blanche, elle voulait bronzer. Ce fut de courte durée, elle entendit des pas sur le sable qui s'arrêtèrent près d'elle. C'était trop, qui osait la déranger durant sa détente ? Elle ouvrit les yeux et souleva ses lunettes. L'homme qu'elle avait observé quelques minutes avant, était maintenant là, devant elle. Mais que voulait -il celui la ? Il engagea la conversation, ses paroles étaient belles certes, mais il ne fallait pas se laisser avoir. Quand on commence à parler avec une personne alors qu'on veut être tranquille, difficile de s'en débarrasser après. Toutefois, l'humaine était curieuse, parler avec lui ne serait surement pas ennuyeux qui sait, elle avait du mal à se décider. Elle lâcha l'affaire et lui répondit :


"Bonjour monsieur, je vous remercie pour ce compliment, j'aime chanter à mes heures perdues pour le plaisir. La musique est tout ce que j'ai pratiquement. Vous avez presque visé juste, c'est du celte. Cette langue est pour moi la beauté incarnée dans la musique, les chants sont si mélodieux et ressortent beaucoup de poésie. La musique est aussi pour moi un bien-être absolu, je ne peux pas vivre sans elle."



Elle ajusta ses lunettes sur son crâne et remarqua ce sourire éblouissant qui marquait ses lèvres sans y prêter attention, les hommes sont vraiment tous pareils. Elle finit par se présenter:


"Je m'appelle Hachikô, Hachi pour les intimes. Je suis ravie de vous connaître monsieur Scarecrow, il fait beau temps aujourd'hui n'est-ce pas ?"


Aelita, curieuse, sentit la main de l'homme, ce Caïn Scarecrow et fit quelques pas en arrière comme si elle avait détecté quelque chose d'anormal chez lui. Elle hésitait à s'approcher, méfiante, elle n'arrêtait pas de le fixer, quelque chose n'allait pas c'était évident. La renarde le fascinait toutefois :


"Vous venez de faire la connaissance d'Aelita, c'est une race de renard assez rare, c'est pourquoi elle m'a coûté aussi chère. Mais elle est tellement jolie, ne n'ai pas pu la laisser dans sa prison, ça me faisait de la peine de la voir enfermée. C'est vrai qu'on a plus l'habitude de voir des renards roux, sa couleur sort vraiment de l'ordinaire."


Hachikô lui sourit ensuite et lui dit : « Votre compagnie serait meilleure que la solitude, vous pouvez vous rapprocher de moi si vous voulez, nous pourrons continuer à discuter dans ce cas. »


La jeune humaine était toujours en train de se demander ce que ressentait Aelita, mais qu'as-t-elle vu ou senti que sa maitresse ne pouvait discerner ? Elle restait donc sur ses gardes, Hachikô décida de se fier à sa renarde. Elle posa donc la question cruciale :


"Depuis quand êtes-vous sur cette île ? De quelle condition êtes-vous ?" Elle joua sur l'ironie." Veuillez me pardonner, je suis si curieuse, vous me fascinez tellement." Il fallait qu'elle soit sur, cette personne pouvait très bien être autre chose qu'un simple humain. Aelita qui était habituée à eux, devait avoir un autre comportement et non celui-là.


L'air chaud alla souffler dans les cheveux d'Hachikô qui se mit à jouer avec en y passant sa main délicatement, montrant qu'elle pouvait aussi charmer les hommes, elle voulait sa réponse coûte que coûte.




HS : Joyeux Noël à toi aussi Caïn ^^


Dernière édition par Hachikô le Sam 5 Fév - 16:13, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre/Maitresse
avatar

Maitre/Maitresse


Messages : 58
Date d'inscription : 05/11/2010
Age : 27

Passeport de YNS
Race: Démon
Pouvoir: Immortalité
Maître/Esclave de:

MessageSujet: Re: Rencontre en bord de mer [Hachiko]   Mer 29 Déc - 17:46



  • Je me rapproche de l'humaine à la peau qui semble infiniment douce. Peu être autant que sa voix ? qui sait ? A vrai dire j'ai très envie de le savoir. Un sourire flotte sur mon visage pendant que je décortique ce que cette jeune femme vient de me dire. Visiblement elle est humaine, donc esclave, donc à ma merci. Comment est ce que je le sais ? L'expérience de la psychologie humaine tout simplement. Les humains adorent les discussions futiles, et s'entourer de petits animaux faible et inoffensif, de plus, elle m'appelle monsieur avec pointe de respect. Une démone ou autre créature de la nuit aurait tout de suite sentit ma nature perverse et aurait eu un comportement différent.


  • Que ne ferais je pas pour sentir un peu de chair humain contre ma peau ! Près à séduire séduire l'humaine je m'assoie à côté d'elle frôlant sa peau blanche comme par accident. Le premier contact et fait. Mon rythme cardiaque reste le même mais mon esprit s'emballe dopé par de soudaines visions toutes plus lubriques les une que les autres. La séduction à commencé. Ce que je pensais être une partie de chasse dont je serais le chasseur, se transforme rapidement en une traque. L'humaine est belle, et elle le sait ce qui la rend plus dangereuse, car consciente de son attirance et de son pouvoir sur le sexe opposé. Naan, il faut que j'arrête je réfléchis beaucoup trop. Ce qu'une petite chose qui n'attend qu'une chose ! tombé en mon pouvoir. Je me retiens de rire. Je surestime le genre humain cela me perdra.

Tout le plaisir est pour mon Hachiko. C'est vrai qu'aujourd'hui il fait vraiment très beau et pourtant la plage n'est pas assaillie par des troupes d'humains en délires qui courent et qui crient partout. Je préfère le calme... ou la musique bien sur. Votre attachement à cette art est d'ailleurs impressionnant. La musique vous est vitale ? J'ai rencontré beaucoup de personnes comme vous. Des personnes passionné qui s'élèvent rapidement au dessus du lot par leur sens de la beauté et de l'art. Je trouve que c'est une magnifique façon de vivre. C'est une façon de bien simple de vivre ! surtout quand l'on voit les occupations des autres résidents de cette ile.


  • Je souris et rigolais devant la question qui suivit.

Quelle franchise ! Vous rentrez directement dans le vif du sujet chère Hachiko ! Je me suis longtemps posé la question avant de vous aborder... Vous mentir ou non ? Je suis un démon.


  • Comme pour rajouter un effet dramatique à cette déclaration, le vent cessa et les cheveux d'Hachi retombèrent doucement. Son visage était-il troublé ? Non c'était peu être un effet de lumière car ce fut si fugace. J'approchais mon visage du sien et plongeais mon regard dans le sien. Ses yeux était magnifique. Je ne me lassais pas de regarder ce petit bout de femme. Elle était vraiment jolie. Ma main glissa sur une de ses joues et au moment où j'allais lui voler un baiser. A quelques millimètres de ses lèvres, je m'arrêtais et souris doucement.

Cela pose-t'il un problème ? Est ce que je te fascine toujours autant Hachiko ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°Esclave gourmande°
avatar

°Esclave gourmande°


Messages : 903
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 28
Localisation : Toujours dans tes bras ^^

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de: Esclave d'Arios, mais d'Aijiro Darkness prochainement T_T

MessageSujet: Re: Rencontre en bord de mer [Hachiko]   Sam 15 Jan - 1:54

Hachikô toujours allongée sur sa serviette, jouait dangereusement avec Cain. En tant qu'humaine, elle ne voulait pas montrer de faiblesse, bien au contraire. Cet homme prétentieux avait besoin d'une bonne leçon, sa façon d'être commençait sérieusement à l'agacer. Son sourire n'était pas naturel, elle ne se sentait pas en sécurité avec lui, il fallait qu'elle trouve un prétexte pour partir.


Mais elle n'était pas au bout de ses surprises, l'homme n'arrêtait pas de la dévisager d'une drôle de façon, cela la mettait mal à l'aise. Il se déplaça et s'assit à côté de l'humaine, la frôlant de son bras, Hachikô fut parcouru d'un frisson, mais fit comme si ne rien n'était, elle attendait un geste plus précis de sa part pour qu'il montre sa vraie nature. Il était bizarre pour un humain, rien de ce qu'il faisait était normal, c'était un jeu de rôle comme au théâtre.


Hachikô n'en pouvait plus, elle avait l'intention de partir mais l'homme continua la conversation, elle resta désormais assise. Sa renarde était sur son épaule, debout sur ses pattes, elle fixait toujours Cain de ses grands yeux bleus.


Il avait utilisé le terme « humain » dans sa phrase....il n'en était pas un alors, il se trahissait sans même s'en apercevoir, à moins que cela était fait exprès pour donner un avant goût à l'humaine de ce qu'il préparait. Elle lui répondit d'un air neutre :



"La musique est un élément essentiel à ma vie, depuis que je l'ai découverte je ne peux plus m'en passer. Je ne quitte jamais mes instruments et mon carnet...Voyez-vous je passe beaucoup de temps à me promener sur ce caillou, il y a quand même des choses intéressantes à voir, la nature y est si belle, les fleurs sont tellement parfumées....Comment ne pas succomber."


La réponse de sa fameuse question arriva, Hachikô était sidérée, c'était un démon, un de ces êtres infâmes à cause desquels elle était esclave aujourd'hui...une expression de dégout envahit son visage, Aelita avait senti qu'il n'était pas un homme comme les autres...


Il commença à s'approcher très prêt, beaucoup trop prêt....Hachikô frissonnait non pas de plaisir mais de rage, il s'approcha du visage de l'humaine a quelques centimètres de sa bouche. Il osa toucher à son visage délicat.....



BAAAAAAMMMMM !




Hachikô, rouge de colère, venait d'envoyer son poing dans le nez de Cain après l'avoir repoussé violemment, s'en était trop pour elle. Ce démon n'échappait pas à la règle, elle les haïssait tous :


"Comment as-tu osé poser tes sales pattes sur moi, Espèce de pervers ! Je te hais démon, ne t'approches pas d'un centimètre de plus si tu ne veux pas d'autres coups dans ta face de rat ! "


Elle venait de le tutoyer, toute forme de politesse avait disparu, elle savait qu'elle avait pris un risque, mais elle ne pouvait plus se contenir. Elle se mit debout et essaya d'attraper ses affaires pour partir, sa renarde sur ses talons, mais le démon ne lui pardonnerait surement pas son geste agressif....elle allait le regretter amèrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
°Esclave gourmande°
avatar

°Esclave gourmande°


Messages : 903
Date d'inscription : 22/08/2010
Age : 28
Localisation : Toujours dans tes bras ^^

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de: Esclave d'Arios, mais d'Aijiro Darkness prochainement T_T

MessageSujet: Re: Rencontre en bord de mer [Hachiko]   Mar 1 Mar - 20:51

Etant donné que Caïn ne revient plus, j'annule ce rp.....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Rencontre en bord de mer [Hachiko]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Rencontre en bord de mer [Hachiko]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuutou No Shima :: Plage-
Partenaires
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit