AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 La chaleur n'est pas vampirique (PV: Iri)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Vampire Apathique
avatar

Vampire Apathique


Messages : 130
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 26
Localisation : Assis dans un fauteil

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Réorganisation des organes
Maître/Esclave de: Eya Soma est ma belle et unique propriété

MessageSujet: La chaleur n'est pas vampirique (PV: Iri)   Lun 4 Oct - 7:23

Profitant du couvert rassurant de la nuit, le vampire avait quitté une nouvelle fois sa demeure pour s'aventurer hors de la ville de Yuutou no Shima. Il n'était pas aller bien loin de la ville, légèrement exaspéré de rencontrer des rebelles quand il s'en allait plus loin. Il s'approcha de l'établissement qui trônait par son isolation dans le milieu de la forêt, les sources chaudes. Même en plein milieu de la nuit elles étaient ouvertes, considérant que l'un des créateurs de l'île était presque exclusivement un être nocturne. Le vampire entra et se dirigea lentement vers le dortoir des hommes. Il se dévêtit sans faire de manière et prit une serviette puisque c'était la coutume. Se dirigeant vers le seul et unique bain, relativement grand et très vaporeux, il entra dans l'eau chaude et sentit ses muscles se détendre instantanément. Sans laisser ses sens s'engourdir, il resta très conscient de son entourage mais profita quand même de la chaleur réparatrice, inconnu de son espèce, sauf quand ils se baignaient dans le sang chaud de leurs victimes.

Il était seul dans le bain et ça lui allait très bien. Après tout, il ne quittait pas la ville simplement pour la beauté de l'extérieur mais pour échapper à ses citadins, tous plus dépravé les uns que les autres, chacun à sa manière unique. Certains aimaient montrer leur ébats dans le milieu de la rue. D'autres préféraient tuer et répandre du sang dans la rue, alors qu'on aurait pu le boire. Les esclaves et les employés démontraient la même servilité envers leur maître, les implorant de les punir pour la moindre erreur. Les rebelles, qui se croyaient si subtils dans leur"infiltration" des lieux, étaient aisément repéré par les gens aussi observateurs que Vanael et il n'était pas surprenant que quelqu'un comme Crowley Naesala leur tombe dessus. Pourtant, les cadavres dont on voyait encore l'expression laissait apparaître une douloureuse surprise à chaque fois. Il avait également rencontré les deux vampires typiques dans leur façon d'être. Une trop confiante et pas assez puissante et l'autre, confiante de sa puissance et capricieuse. Il pouvait catégoriser une majorité de vampire de sa connaissance dans ses deux catégories mais il n'arrivait toujours pas à se placer lui-même. Son espèce avait fait couler du sang à flots et même encore aujourd'hui, les vampires étaient aussi gourmands. Très peu de vampires faisaient preuve de contrôle, même les vieux. Cet état d'esprit durait depuis des temps immémoriaux, chaque vampire se croyant supérieur au genre humain, donc profitant de lui au maximum. Cependant, ils oubliaient tous que même si les humains étaient faibles, ils avaient la présence d'esprit de changer un système quand il n'était pas bon.

Sortant de sa réflexion mentale, il prit une grande inspiration et c'est à ce moment là qu'il attrapa avec son odorat, une odeur florale et douce, caractéristique d'une femme, d'une femme morte. Le manque de battements de coeur lui indiqua une nouvelle fois la réponse. Voilà une vampire qui s'approchait. Sans faire de bruit, il se dissimula dans la brume et attendit en fixant les vapeurs d'eau obstruant le champ de vision de la nouvelle arrivante. Déjà recouvert d'eau, son odeur devait être camouflé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre/Maitresse
avatar

Maitre/Maitresse


Messages : 44
Date d'inscription : 04/05/2010
Age : 25
Localisation : Huhu ...

Passeport de YNS
Race: Vampire de sang pur ~
Pouvoir: Guérison ~
Maître/Esclave de: No One for the moment ~

MessageSujet: Re: La chaleur n'est pas vampirique (PV: Iri)   Lun 4 Oct - 15:55

" Un retour au source... Meeting ~ "
Une nuit douce, un tantinet fraiche mais qu'importe le temps qu'elle soit sombre et le ciel dégagé. C'est par ce temps que les sorties nocturnes étaient les meilleures non ? Irina avait pris l'habitude, ces derniers temps, de sortir la nuit sans se faire remarquer de ses esclaves afin de profiter au possible de la fièvre des rues de l'ile dans leur débauche la plus complète. Ce n'était pas pour assister à ce spectacle désolant qu'elle sortait. C'est surtout qu'à ces heures perdues, les gens étaient bien moins méfiants et bien moins réactifs. Comportement idéal lorsque la faim vous ordonne le meurtre...
La jeune vampire, aimant se faire remarquer, portait une tenue assez courte ce soir. Comprenez que les vampires tombent rarement malades et de par son rang, son titre et son nom, peu l'importunaient si ce n'est quelques hommes, trop ivres pour se rendre réellement compte de leur méfait et qui perdait la vie sans même comprendre leur mal. Si Irina a une allure de femme à peine adulte et une allure charmante, en elle résidait un ego sans réelle limite qui ne tolérait pas la simple idée d'être effleurée par une sous race, règle établie par un code de conduite très stricte, étiqueté par elle seule. D'ailleurs elle essayait de ne pas se nourrir d'inférieurs... Quand il lui était possible de contrôler ses instincts... c'est à dire peu souvent. Vous vous doutez bien que tomber sur un vampire de sang pur qui vous abandonnerait de son sang, même avec les meilleurs sentiments et même en donnant de votre personne, n'est pas très courant. Il fallait bien compenser en brisant quelques misérables vies pour la survie des autres plus importants... Le cycle de la vie en somme comme diraient certains.

Après quelques minutes à flâner dans cette atmosphère lugubre parmi les ombres et les gémissements d'inconnus, Irina remarqua s'être éloignée de la ville. Tant pis... Elle ne croyait ni au hasard ni au destin. Si son subconscient l'avait amenée ici il y avait surement une raison ou une autre. Le fait est que la demoiselle se contentait de suivre le chemin quand un brouillard léger et chaud vint se glisser contre elle, humide, envoûtante. Tiens, les sources étaient ouvertes de nuit. Ce pourrait être amusant d'y passer un moment. Après tout, personne ne l'attendait et ce n'est pas le temps qui manque dans une existence de vampire. L'hôte des lieux lui indiqua les vestiaires dans lesquels elle s'engouffra aussitôt sans un mot ni un sourire pour cet inconnu qu'elle méprisait par son rang sans même le connaitre. Elle rassembla le peu de vêtement qu'elle portait dans l'un des casiers prévus à cet effet. La vapeur des bains l'enveloppait déjà fébrilement et leurs bienfaits se faisaient déjà un peu ressentir. Irina lia ses cheveux pour ne pas être gênée tant ils étaient longs avant de s'entourer du linge blanc destiné à cacher sa nudité aux yeux des autres clients.
Enfin prête elle se dirigea vers l'immense bassin, les yeux mi-clos avant de constater, non sans un léger sourire de contentement, qu'elle pourrait se prélasser à sa guise dans une étendue d'eau sans personne pour l’inquiéter de quoi que se soit. La jeune femme s'assit sur le rebord de la source, plongeant ses jambes dans l'eau chaude non sans un soupir de relaxation avant de jeter un coup d'oeil en arrière pour s'assurer que l'hôte ne la voyait pas. Non, il semblait bien occupé. Génial, dans ce cas, aucune règle ne lui incombe. Elle abandonna sa serviette là où elle s'était assise, glissant lentement dans l'eau qui la détendait chaque seconde un peu plus. Enfin immergée plus que nécessaire elle se retourna, s'accoudant au rebord, les yeux clos. Irina était une vampire bien trop jeune et bien trop peu entraînée pour remarquer la présence d'une autre personne dans un lieu si troublant, certaine d'être seule, elle se laissait aller, tout simplement, chuchotant pour elle-même dans un soupir de bien être :

<< Y'a pas à dire, ça c'est la belle vie ~ >>
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatantremonde.forumactif.org/forum.htm
Vampire Apathique
avatar

Vampire Apathique


Messages : 130
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 26
Localisation : Assis dans un fauteil

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Réorganisation des organes
Maître/Esclave de: Eya Soma est ma belle et unique propriété

MessageSujet: Re: La chaleur n'est pas vampirique (PV: Iri)   Mar 5 Oct - 0:55

Vanael avait beau ne pas posséder d'émotions humaines, il était malgré tout un vampire comme tous les autres à la base. Dans chacun de ses instincts primaires, il ressemblait à la bête vorace la plus immonde qu'était chaque suceur de sang de cette existence terrestre et souterraine. Il avait le besoin de boire du sang, c'était évident mais au moins, il ne s'en repaissait pas comme certains de ses...semblables. Mais il avait également cette instinct de chasseur, celui qui aimait jouer avec ses proies, les savoir en sa possession. La plupart du temps, Vanael contrôlait cette partie de lui-même mais il laissait parfois certains de ses attributs ressortir au grand jour. C'est cet instinct qui vivait en lui qui l'avait fait se cacher avec expérience à travers la brume, invisible et imperceptible pour attendre celle qui ne savait même pas qu'elle était une proie. S'il l'attaquait vraiment, elle crierait sûrement, arborant l'expression choqué des prédateurs pris comme proie, quelque chose qu'il trouvait très intéressant dans son exécution. C'est alors qu'il la vit. Il la voyait déjà à l'intérieur des vestiaires, en train d'attacher ses longs cheveux, et de mettre une serviette blanche sur son corps nu pour le cacher au regard. Elle était l'exemple même de la petite princesse, chacun de ses gestes laissant deviner son inexpérience. Il eut une pensée pour un vampire qui ne l'aurait pas laissé s'en tirer si aisément. Il la regarda marcher vers le bain, lui à travers la brume et elle à l'extérieur. Chacun de ses pas laissait paraître la grâce qu'elle avait dû pratiquer pendant des années...une noble vampire donc. Soit c'était une sang pur ou une nouveau née réticente d'apprendre le respect pour son maître. Il était exclu qu'elle soit très vieille puisqu'elle n'aurait pas pu vivre des siècles en étant aussi peu prudente.

Le sentiment de chasse s'enclencha quand elle entra dans l'eau lentement, se délaissant de sa serviette au passage, signe qu'elle n'avait pas compris qu'elle n'était pas seule. Son corps nu aurait sans doute fait fantasmer bien des hommes autre que Vanael mais il était concentré sur la chasse, sur son talent en discrétion qui le rendait imperceptible aux sens de la jeune vampire. Il commença à avancer vers elle quand elle s'accota au rebord, donc dos à lui, lui montrant avec élégance la peau immaculée de son dos et le galbe parfait de ses fesses. Avançant dans l'eau avec simplement ses yeux qui dépassaient de celle-ci, il parcourut très vite mais très silencieusement l'espace qui les séparait, elle murmura une phrase qu'il jeta hors de son esprit, sans doute quelque chose d'inintéressant. Sortant de l'eau avec douceur, il vient se coller à son dos, ses deux bras de chaque côté d'elle l'empêchant de fuir. Il murmura à son oreille d'un ton blasé, frottant celle-ci avec ses crocs désormais sortis.


-Il est dangereux d'avoir si peu de prudence


Sa voix morne et glabre devait semblé sortir d'outre tombe. Ses abdominaux solides, collé contre le creux du dos de sa victime apparente, sentir le frisson de la jeune femme. Il avait fait son effet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre/Maitresse
avatar

Maitre/Maitresse


Messages : 44
Date d'inscription : 04/05/2010
Age : 25
Localisation : Huhu ...

Passeport de YNS
Race: Vampire de sang pur ~
Pouvoir: Guérison ~
Maître/Esclave de: No One for the moment ~

MessageSujet: Re: La chaleur n'est pas vampirique (PV: Iri)   Mar 5 Oct - 1:36

" Comme c'est Charmant ~ "
Barboter sagement dans une source était loin d'être une mauvaise idée. Toute jeune sang pure qu'elle était, Irina n'avait reçu qu'une éducation sommaire, lui inculquant les principes de ce monde, les convenances, l'élégance... Aucun réflexe de prudence, toute jeune femme qu'elle fut était destinée à ces mariages de complaisance à la mode où pour le pouvoir ou l'argent on pouvait se complaire à vendre le futur de ses enfants. Certes, elle avait changé quelques lignes de conduite depuis : terminé les robes exaspérantes d'aristocrates et le respect du à autrui. Après tout, depuis son arrivée sur l'ile elle avait bien compris la supériorité de sa race sans qu'on ait à le lui expliquer. Alors que la jeune vampire était occupée à s'imaginer la suite de sa soirée, passant en revue toutes les occupations possibles qu'elle pourrait trouver... elle ne prêta aucune attention à la personne qui l'approchait, dissimulé à travers cette épaisse brume.

Soudain une sensation de remous l’interpella. Alors qu'elle allait se retourner elle sentit un torse musclé venir s'apposer contre elle et deux bras l'enfermer afin d'empêcher sa fuite. Bien malgré elle elle fut parcourut d'un frisson. Irina réalisait seulement la situation dans laquelle elle était : dêvétue sous l'emprise d'un vampire, surement de sang pur ou assez agé pour afficher une telle assurance en de telles circonstance. Ses crocs contre son oreille ne lui annonçaient rien de bon... Son ton et ses mots résonnaient encore dans son esprit... et elle ne pouvait se résoudre à appeler la personne en charge des sources par pure fierté. Pas question d'être vue en état de faiblesse et puis... si elle ne pouvait le contenir, un inférieur avait il une chance ? Il lui fallait trouver un moyen de le faire lacher prise ou au moins de s'éclipser rapidement sans qu'on ne distingue qu'elle soit en fuite, elle, maitresse de sang pur... Elle tenta d'apercevoir son visage, en vain. Elle tenta de se retourner... toujours en vain. Irina ne supportait pas d'être ainsi immobilisée, de ne pas être chef de ses mouvements. Elle tourna le visage pour échapper à la caresse de ses crocs, se collant d'avantage au rebord du bassin pour réduire au maximum le contact entre leurs corps.


<< Prudence ? Hum... Il suffit de savoir se défendre un peu... Et puis la plupart des êtres inférieurs me craignent... D'ailleurs. Ce n'est pas exactement comme si tu avais un droit quelconque sur moi si ce n'est celui de me relacher ... >>

Un ton froid, hautain... Parfaitement adapté pour cacher sa gêne face à cette situation des plus méprisantes. La demoiselle se tourna vivement sur la droite, saisissant son bras à deux mains, crocs sortis afin de tenter de l'éloigner en essayant de mordre son interlocuteur inconnu un peu sous l'épaule. Il l'avait surprise, elle n'avait pas peur. Pas encore du moins ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatantremonde.forumactif.org/forum.htm
Vampire Apathique
avatar

Vampire Apathique


Messages : 130
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 26
Localisation : Assis dans un fauteil

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Réorganisation des organes
Maître/Esclave de: Eya Soma est ma belle et unique propriété

MessageSujet: Re: La chaleur n'est pas vampirique (PV: Iri)   Mar 5 Oct - 4:59

La jeune femme au corps parfait semblait très mal à l'aise et frustré par son incapacité à bouger librement, chose pour laquelle il était entièrement responsable. Elle se débattait bêtement dans ses bras, incapable de comprendre la portée de ses gestes, incapable de saisir la différence fondamentale entre leur force. Cherchant à placer un visage sur son agresseur, cherchant à placer un front direct contre lui, pour se convaincre qu'il était bien là et qu'il n'était pas intouchable. Mais bien versé dans la violence psychologique qui faisait si mal, Vanael donnait à sa proie beaucoup de spéculations, gardant son esprit toujours sur les nerfs, le rendant lentement plus vulnérables aux attaques verbales du vampire, qui n'était que murmure et sensation de toucher pour elle, un être évanescent. Il pouvait déjà la perturber sans même dire un mot, prenant quand même mentalement des notes pour savoir si les vampires comme elle agissaient de façon différente sous la pression d'une force d'oppression. Humant son cou avec méthode, il laissa son nez courir le long de la veine comme s'il était l'un de ses vampires qui se battraient pour la moindre goutte de sang. Les faux-semblants, après tout, c'était son fort. Il nota avec sérieux chaque soubresaut et chaque frissons qui passait sur le corps de sa victime. Il avait soif, cela faisait plusieurs jours qu'il n'avait rien bu, et l'occasion était trop bonne. Surtout qu'il pourrait boire du sang pur. Lorsqu'il entendit la réplique de la jeune femme, il haussa un sourcil face à l'absurdité de la situation. Elle était prisonnière et elle lui donnait des ordres? C'était vraiment qu'une enfant gâtée.

-Le plus fort a tous les droits dans la vraie vie, princesse. Et pour l'instant et la situation présente, le plus fort, c'est moi.


dit-il d'un ton austère, énonçant la phrase comme un jugement de la cour suprême. Il n'y avait aucune place à l'argumentation ou au refus d'obtempérer. Cependant, Vanael savait que la jeune femme si fière qu'elle n'avait pas appelé au secours, une sage décision en rétrospective puisque le vampire n'aurait pas toléré d'interruption, n'accepterait pas bêtement cet état de fait. Il prit la parole à nouveau, jouant avec l'esprit de sa proie avec aisance.

-Laisse moi te montrer ce que je veux dire. Je vais prendre ton sang. Le seul moyen de m'en empêcher, c'est de me supplier. Ou bien tu montres ta faiblesse ou alors tu montres ton manque de fierté. Dans les deux cas, ça prouve mon point. Les forts ont tous les droits.


Il approcha ses crocs de l'artère de la carotide, les laissant glisser contre la peau pour lui laisser le temps de décider qu'est-ce qu'elle abandonnerait. De toute façon, peu importe ce qu'elle choisirait, il dînerait ce soir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre/Maitresse
avatar

Maitre/Maitresse


Messages : 44
Date d'inscription : 04/05/2010
Age : 25
Localisation : Huhu ...

Passeport de YNS
Race: Vampire de sang pur ~
Pouvoir: Guérison ~
Maître/Esclave de: No One for the moment ~

MessageSujet: Re: La chaleur n'est pas vampirique (PV: Iri)   Mar 5 Oct - 6:02

L'entêtement entre entêtés... ~

La vampire sursauta presque au contact du nez froid de son interlocuteur contre son cou. Qu'espérait il en se jouant d'elle ainsi ? Irina ne l'aimait pas... non vraiment elle le détestait presque même. Pas tant par ses gestes mais pas uniquement par ses paroles non plus, non, le pire était très certainement qu'il avait raison. Il était plus fort qu'elle, bien trop fort. Que faire ? Que dire ? Alors qu'elle allait le contredire la voix de l'homme derrière elle raisonnait à nous mais de manières plus... offensive? En tout les cas sa manière de s'adresser à elle ne lui plaisait guère. Ses paroles étaient brèves et concises : soit elle devait s'abaisser à le supplier, soit lui laisser de son sang. La jeune femme renia un frisson mêlant surprise et stupeur, or les deux propositions lui déplaisaient grandement. Les crocs de l'inconnus vinrent lui rappeler que malgré la vie éternelle, elle frissonna sous leur parcours, son temps pour cette décision était compté. Irina regarda brièvement ses propres mains, seuls de ses membres libres avant de basculer la tête un rien en avant, plaquant celles-ci contre son cou pour se donner l'impression d'être protégée, d'avoir hissé un ultime rempart entre eux ...

<< Arrête ça tout de suite... Fort ou non, je ne t'accorderai pas de mon sang... *sourit légèrement bien qu'il ne puisse pas le voir* Quand à ma fierté, je ne compte pas la tacher avec une personne aussi prétentieuse que toi... >>

Un nouveau frisson, une appréhension. Comment en était elle arrivée la déjà ? Elle avait l'esprit un peu embrouillé, elle n'avait pourtant rien fait de mal cette fois. Ses doigts essayaient de s'étirer le long de son cou comme pour lui en dissimuler la majeure partie. Elle ferma les yeux, tachant de calculer les probabilités qu'il parte mais elles étaient minces... Que faire alors ? Jouer cartes sur table. Elle ajouta sur ce ton dédaigneux qu'elle lui avait réservé au cours de leur petite introduction en tête à tête.

<< Ne me touche meme pas... je fais partie des forts même si là je suis en position de légère faiblesse... Alors si tu veux t'amuser ou diner... trouve toi une petite soumise comme il en court les rues. Je suis certainement qu'elles t'iront à merveille tu ne penses pas ~ entre souillures >>

La fierté avait pris le dessus, donnant par la meme occasion libre cours à son égo. La crainte quand à ses réponses et le comportement qu'il allait adopté l'effrayaient un peu, ce qu'elle tenta de cacher le plus possible Alors qu'elle restait là, immobile en attendant qu'il réagisse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatantremonde.forumactif.org/forum.htm
Vampire Apathique
avatar

Vampire Apathique


Messages : 130
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 26
Localisation : Assis dans un fauteil

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Réorganisation des organes
Maître/Esclave de: Eya Soma est ma belle et unique propriété

MessageSujet: Re: La chaleur n'est pas vampirique (PV: Iri)   Mer 6 Oct - 7:41

Chaque mouvement de la jeune femme respirait la fierté et il savait qu'elle préférait se faire mordre plutôt que de s'incliner devant lui. Il comprenait très bien les mécanismes de l'orgueil, chaque personne étant contrôlé par cette émotion était aisément prévisible, surtout ceux qui n'avaient jamais été brisé dans leur tête. Il sentait quelque chose de différent dans son refus d'être commander qui différait d'une simple expression de sa fierté...peut-être un traumatisme. Peu lui importait en fait, puisque jouer avec sa proie n'était que très secondaire pour lui. Les frissons qui parcouraient chaque partie de son corps d'Aphrodite était très intéressants à suivre du regard, et il fut satisfait de voir qu'elle baissait la tête, un non-verbal pour dire qu'elle se soumettait à l'inexorabilité de sa situation. Pour avoir plus d'endroits pour mordre, il la tourna pour qu'elle lui fasse face, se collant plus à elle en serrant les jambes sur les siennes pour l'empêcher de bouger ses jambes à elles dans l'espoir de donner des coups avec. Tant qu'elle garderait la tête baissée, elle ne verrait pas son visage et pour voir son visage, il fallait qu'elle lève sa tête assez pour qu'on voit toute sa carotide, ce qu'elle ne ferait pas, étant une jeune vampire. Pour elle, le seule endroit pour mordre était sûrement le cou. Personne ne lui avait rien apprit sur sa race, sur les méthodes de chasses, elle qui était destiné à être une princesse, une figure de porcelaine à qui tout était donnée. Il sentait sa poitrine collé contre son torse, les deux mamelons marquant leur emplacement par un toucher différent. Il murmura à son oreille

-Tu n'as aucun choix, faiblarde.

Ses expressions étaient rapides, secs et chacun de ses mouvements étaient calculés pour la faire se sentir de plus en plus mal à l'aise. Comme elle ne semblait par prête à céder par l'intimidation verbale, Vanael passa au niveau supérieur et décida de passer à l'acte. Il allait la mordre partout où il voulait et ensuite, éventuellement, elle supplierait pour qu'il arrête et c'est à ce moment qu'il boirait véritablement son sang, après l'avoir brisé mentalement. Ce genre de défis qu'il se donnait pour vérifier si sa compréhension des réactions était bonne pour lui puisque c'était comme un exemple pratique de ce qu'il pouvait faire. S'il pouvait détruire quelqu'un, il était un peu près de créer une relation amicale avec un autre être. Bref, avant de mettre sa menace à exécution, elle lui dit quelque chose, qui vient chercher de quoi en lui et il répondit de façon...amère

-Tous les vampires sont des souillures.

Il se courba le dos et la tête, penchant son visage au niveau de la poitrine au galbe parfait de sa victime de l'instant. Déposant ses crocs sur le haut de son sein droit, il lécha l'endroit qu'il allait mordre, puis, il enfonça violemment ses crocs dans la peau si tendre, qui ne semblait jamais avoir été mordue. Se concentrant pour simplement mordre très fort et ne pas boire de sang, Vanael faisait un effort de contrôle que peu de vampires auraient été capable de faire, surtout pas des jeunes comme elle. La douleur effroyable de la morsure combiné à l'extase du sang qui coule devait être très confus pour la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre/Maitresse
avatar

Maitre/Maitresse


Messages : 44
Date d'inscription : 04/05/2010
Age : 25
Localisation : Huhu ...

Passeport de YNS
Race: Vampire de sang pur ~
Pouvoir: Guérison ~
Maître/Esclave de: No One for the moment ~

MessageSujet: Re: La chaleur n'est pas vampirique (PV: Iri)   Jeu 7 Oct - 2:17

" Confrontation de choc "
Sans qu'elle n'ait le temps de réagir elle se retrouva face à face avec lui... et il faut dire que cette situation était encore plus gênante. Si elle n'osait pas encore voir son visage de peur qu'il ne la morde au cou... elle pouvait déjà voir de très près sa silhouette, son torse, ses épaules et ses bras. On ne pouvait pas dire qu'il avait un physique désagréable mais pousser Irina à l'avouer en position de faiblesse relèverai du miracle. Il était tout contre elle, sa poitrine apposée contre son torse, comprimés entre eux alors que la peau de son interlocuteur la faisait frissonner. La vampire bouillonna en l'entendant l'appeler "faiblarde"... Qui était il pour oser ... ? Pour compléter le tout il annonça que leur race même ne méritait pas sa renommée presqu'impériale dont elle jouissait, embellie par les croyances populaires, tantôt adulés, tantôt méprisés... en tout les cas les vampires fascinaient. Elle, si fière de sa race et de sa qualité de sang-pur ne comprenait pas comment on pouvait entacher leur condition de cette manière en en étant un de surcroît... ça la dépassait... et alors qu'elle allait se plaindre à nouveau voir tenter de lui faire la morale Irina le vit s'approcher de son cou. Elle baissa la tête pour lui en barrer l'accès sans meme imaginer que l'on puisse mordre ailleurs... Il faut dire que, enfant de bonne famille, on apprend surtout à se servir au cou de sa victime mais la il choisit un endroit plus... intime. Ses crocs qui perçaient sa peau immaculée en un gémissement de surprise et douleur mêlés. Tournant peu être un rien plus sur le plaisir tant elle était peu habituée à ce que son sang ne s'échappe. Un peu de celui-ci quittait la plaie pour suivre les courbes de la demoiselle jusqu'à se perdre dans l'eau du bain, laissant une légère teinte rouge entre eux deux.

C'est d'ailleurs l'odeur particulière de l'hémoglobine qui réveilla les instincts d'Irina. Enfant gâtée à qui rien était refusé ... à ces gens là on apprend pas la retenue... On leur dit que s'ils ont faim, ils se servent et là... sa faim se réveillait. Le côté vampire de la jeune femme réclamait ses droits. Elle regarda l'homme penché vers sa poitrine. De ce qu'elle pouvait en voir, malgré le sentiment amer qu'il lui donnait, il était assez séduisant. Elle plaça ses mains sur ses joues, saisissant son visage pour tenter de l'écarter... sans résultat bien sur... et ses bras étaient ses seules armes... soudain une idée lui traversa l'esprit. En utilisant ses bras pour tenter à nouveau de le décrocher, elle bénéficiait d'un temps très court pour l'app
rocher en profitant d'un angle en sa faveur. De là lle se pencha pour lui mordre l'oreille, subtilisant quelques gouttes de sang. Pas de doute ... ce ne pouvait être qu'un sang pur avec une tel fragrance... Il lui en fallait encore, bien plus !

<< Humpf... Tu sais ce qu'elle te dit la faiblarde ? >>

Elle se met à lécher sa joue. Si Irina tenait à la traditionnelle morsure dans le cou, son instinct ne demandait que le sang. Elle se mit donc malgré elle à lécher quelque peu sa joue, sure d'elle, laissant au fur et à mesure ses crocs remplacer sa langue sur l'étendue de chair. Se déléctant déjà d'avoir un sang si particulier pour repas, n'aspirant qu'à gouter à nouveau à cette délicieuse saveur . Elle lui susurra à son tour, non loin de son oreille dont elle léchait encore l'éxcedant de sang pour pouvoir maintenir sa soif à un niveau stable.

<< Je ne suis pas en mesure de t'en voler autant que j'en souhaiterais. cède le moi... >>

U
n ordre ? Pas vraiment quoique... comment en être surs avec une demoiselle comme Irina ? Elle ne cherchait plus à se débattre à présent, plus pour le moment du moins, consciente de gaspiller ses chances, elle essayait juste encore de le décrocher de sa poitrine. Le flot sanguin s'atténuait ... et la douce chaleur s'échappant de la plaie disparaissait, ne laissant à la jeune femme que le loisir de la douleur. Elle en grimaça. Ce n'était vraiment pas simple à gérer... Cela faisait si longtemps qu'on avait pas osé ne serait ce que la contredire... et lui se payait le luxe de bien des écarts. Ne croyant pas aux miracles, elle s'attendait à un refus, soit... si tel était le cas volerait . ~


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatantremonde.forumactif.org/forum.htm
Vampire Apathique
avatar

Vampire Apathique


Messages : 130
Date d'inscription : 23/08/2010
Age : 26
Localisation : Assis dans un fauteil

Passeport de YNS
Race: Vampire
Pouvoir: Réorganisation des organes
Maître/Esclave de: Eya Soma est ma belle et unique propriété

MessageSujet: Re: La chaleur n'est pas vampirique (PV: Iri)   Dim 17 Oct - 8:33

Chaque année supplémentaire donne force et expérience à un vampire. Il pouvait aisément deviner qu'elle n'avait jamais eu à combattre d'adversaires qui lui étaient autant supérieur en force, en vitesse et en réflexion. Cependant, il devait avouer que chacune de ses réactions l'amusait pour leur simplicité et leur originalité. Il n'avait jamais attaqué de princesse gâtée comme elle donc il ne pouvait guère deviner ce qu'une personne dans son genre allait dire dans une position de faiblesse qui arrivait rarement. Il eut la pensée amusante d'essayer d'imaginer ce que ferait Kaji vi Britannia si elle était un jour en position de faiblesse face à un autre vampire que son frère. Rien que d'y penser, il eut un sourire.

Revenant à la situation présente, il suivit le parcours de la goutte de sang qui s'échappait de la blessure et qui dessinait avec finesse la courbe du sein de la vampire. Le mouvement curviligne était érotique dans sa seule existence et il ne pouvait s'empêcher d'y apporter une fascination macabre ou perverse, puisque c'était du sang. L'odeur l'excitait puisqu'il n'avait pas bu de sang depuis une semaine, une chose qu'aucun vampire ne laisserait faire à part lui et quelques vieux vampires. Il n'avait plus autant besoin de sang qu'avant, mais le parfum de celui-ci était imprégnant. C'était une sang pur, une pureté rare du sang l'a rendait encore plus désirable à goûter. La rougeur qu'il vit apparaître dans les yeux d'Irina fut l'indication nécessaire pour deviner qu'elle subissait aussi les effets de la soif, et pire que lui. Un moment d'inattention permit à sa victime de tirer quelques gouttes de son sang de son oreille, l'excitant encore plus, la faisant même perdre sa gêne. Quand elle se mit à lécher sa joue avec un érotisme spéciale, il fut très surpris. Encore une fois, elle le surprenait. Il la lâcha et cessa de mordre son sein. Pour essuyer le sein, il le lécha avec dextérité. Après qu'elle est murmuré à son oreille, il la repoussa et la prit à la gorge. Le sang, c'est sacré et échanger du sang chez les vampires, c'est grave. Il la souleva hors du bain et la plaqua sur le carrelage froid du bain, à travers la brume. Il se coucha sur elle pour l'empêcher de bouger, ses seins s'appuyant sur sa poitrine et son membre, désormais dur dû à la soif, s'appuyant sur l'intimité et chaque respiration le faisait osciller et frotter contre l'intimité.


- Je ne céderai pas mon sang sur un ordre de quelqu'un qui m'est inférieur, ni à personne d'ailleure


Il alla embrasser la carotide de la jeune femme et la mordit avec cérémonie dans la gorge et commença à vraiment boire le sang de sa victime, avalant goulûment des longues gorgés d'hémoglobine, créant un état d'excitation qui le fit se durcir encore plus, et frotter l'entrée de la vampire avec sa verge, toujours sans aucune gêne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre/Maitresse
avatar

Maitre/Maitresse


Messages : 44
Date d'inscription : 04/05/2010
Age : 25
Localisation : Huhu ...

Passeport de YNS
Race: Vampire de sang pur ~
Pouvoir: Guérison ~
Maître/Esclave de: No One for the moment ~

MessageSujet: Re: La chaleur n'est pas vampirique (PV: Iri)   Sam 23 Oct - 0:01

~ They say "be afraid"

Son propre sang l’enivrait tant elle a faim, réchauffant sa peau d'avantage sous son passage... ce liquide pourpre qu'elle mais il ne la calmerait pas, elle avait trop utilisé ce subterfuge qu'est de boire son propre sang en étant enfant qu'aujourd'hui il est devenu d'un banal, tout autant que le sang de ces petits être inférieur à leur race dont le gout était on ne peut plus fade. Difficile de se nourrir correctement en de telles conditions. La jeune vampire n'aspirait qu'à se nourrir de celui de son agresseur dont la texture faisait encore palpiter ses papilles sous l'influence de son instinct.

Son objectif premier accompli, celui de lui faire retirer ses crocs de sa poitrine, elle pensa avoir un court moment de répit au moins... c'était ne pas prendre en compte le caractère du vampire face à elle. Sa langue qui osait recueillir son sang en cette zone érogène la fit frissonner. Visiblement, elle réussit à l'agacer, Irina ne le comprit que lorsqu'elle fut sortie du bassin sans la moindre douceur, les mains de son interlocuteur encerclant son cou, bloquant sa respiration inutile un moment. Sensation guère agréable mais purement secondaire pour un vampire avant de le sentir au dessus d'elle, son membre venant l'alerter d'une suite possible... presque certaine. La jeune femme soupira de plaisir bien malgré elle, lança un regard vers l'entrée. Personne... La brume s'échappant du bain les couvraient de toute manière pour le moment... mais elle ne devait pas faire plus de bruits que ça. Être vue en cette position avec un inconnu...

Irina ferma les yeux à sa déclaration. Il lui semblait avoir trouvé plus égoïste qu'elle. Toute vampire qu'elle était, dans un état normal, elle se serait nourrie simplement. Mais lui... semblait vouloir toujours plus. Maintenant qu'elle avait vu son visage dans sa totalité elle ne pouvait qu'avouer que cet homme était attirant... Peut être ce qui fit naître un doute en elle. Quelqu'un d'aussi séduisant ne devait sans doute pas besoin d'avoir recourt à de telles manières pour avoir ce qu'il souhaitait... Ce n'était que son sang pur qui le rendait ainsi avec elle plus qu'avec une autre ? Elle déglutit difficilement en sentant ses lèvres trop près d'une zone critique... Ses mains se referment sur son bras pour essayer de le retirer jusqu'à ce qu'il ne la morde. Cette douleur... Elle qui n'avait été mordue que de très rares fois dans sa vie pour ne pas dire jamais avait bien du mal à la contenir mais surtout ne pas gémir entre le mal qui tiraillait son cou mais aussi le plaisir ironique qu'étaient la chaleur de son sang la quittant dans une drôle de sensation et les réactions de son bas ventre quand aux gestes du vampire.

Sous ses perceptions étranges et ce manque de respect ainsi que de pudeur à son encontre, elle griffa son bras superficiellement en y plantant les ongles de ses deux mains sans s'en rendre réellement compte, ne le réalisant qu'un fois la fragrance arrivée à elle, la faisant frissonner de ce simple fait. Irina tentait de ne pas bouger pour ne pas se blesser d'avantage alors que ses crocs étaient encore profondément encrés dans son cou. Elle glissa l'une de ses mains sur la hanche droite de l'inconnu, y déposant de son sang volé malgré elle, portant la seconde à sa nuque pour l'y caresser tendrement. Cherchant à diminuer l'attention de l'homme à son égard, se faisant passer pour consentante, sa main descendant petit à petit vers le bas avant de se glisser entre eux difficilement pour saisir ce membre qui la gênait tant, l'écartant légèrement de son intimité qui malgré la situation s'humidifiait plus qu'elle ne l'aurait souhaité. Elle formula dans un soupir, articulant difficilement avec tout ce qui lui tombait dessus soudainement.


<< J'ai hâte de voir... le jour... où un être plus fort que toi... te fera ravaler ses paroles... >>

Un léger sourire alors qu'elle retirait sa main de sa nuque, la portant à ses lèvres pour déguster de ce sang exquis dont chaque goutte semblait la raviver un peu plus. Le cherchait elle ? Pas vraiment. Juste que le naturel d'Irina... est loin d'être banal... surtout sous l'influence de ses instincts qui, bien qu'à moitié contenu inconsciemment par le vampire et les gestes qu'il lui infligeait, n'attendait que le bon moment pour venir se nourrir convenablement de ce qui lui tomberait sous la main ou plutôt sous les crocs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnatantremonde.forumactif.org/forum.htm

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chaleur n'est pas vampirique (PV: Iri)   

Revenir en haut Aller en bas
 

La chaleur n'est pas vampirique (PV: Iri)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuutou No Shima :: Sources chaudes-
Partenaires
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit