AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  




 

Partagez | 
 

 Mauvaise chambre [ pv: Eikyuu Hakumei ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Maitre/Maitresse
avatar

Maitre/Maitresse


Messages : 91
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Démon
Pouvoir: Invisibilité
Maître/Esclave de: Shania Wartel

MessageSujet: Mauvaise chambre [ pv: Eikyuu Hakumei ]   Mer 15 Sep - 21:49

Pour une fois je décidai de ne pas rester dehors...pour une fois...La plupart du temps il est vrai que je dormais à la belle étoile mais je n'avais pas vraiment le choix ma demeure étant détruite de part et d'autre il y faisait un froid glaciale mais se n'était pas le problème le froid ne m'étaient guère dangereux les tueurs à gages par contre si...
Depuis ma pseudo évasion et ma mort qu'on me dit avoir simuler ont fais plus de bruit que je ne l'avait pensé et pourtant j'étais bien mort une fois mais il semblerai que le seigneur des Enfers me donnait une seconde chance en contrepartie je supposais que mon âme lui appartiendrait mais je n'avais pas vraiment eut le choix et j'avais eut se désir de vengeance parcourant mon corps à travers mes veines , mon sang...Peu à peu cette violence sans but précis finis par s'atténuer au cours de ces dernières semaines.
La ville était mon terrain de jeux, je commençais vraiment à la parcourir et connaître les rues comme ma poche pourtant je n'avais jamais parcouru la ville dans le passé cela était rare car nous avions tous ce que nous avions besoin à la maison...Une époque révolu encore une de plus.
M'enfin il fallait bien que je dorme comme toute les nuits du moins en début de matinée étant donner que je ne sortais que très peu la journée pour éviter tout contact visuelle avec les matons, ces beaux et fiers compagnons de chasse du gouvernement que je comparai à des petits chiens enfin petit n'est pas le mot approprié se serait des molosses à voir leur carrures.
Je montais une à une les escaliers poussant d'une main délicatement la porte en verre du dit hôtel ou j'allais passé la nuit.
J'avais réserver cette chambre il y a quelques jours déjà en cas de pépin et je comptais m'en servir se soir.
J'avançais à l'accueil la ou la plupart du temps une foule de gens aux divers vêtements chic et luxueux poirote avec cette allure de riche et de bonne famille qui me donnais envie de vomir malgré que j'étais issu d'une famille peut être plus illustre que la leur mais en ayant souillé le nom de ma famille après mes innombrables gaffes et l'idée...Oui cette idée d'aider les rebelles et les esclaves à leur rendre leurs droits et leur liberté...
Enfin un bien grand mot que celui de liberté même si j'aime l'idée " tout les hommes naissent libre et égaux " j'y trouvais quelque chose de tellement grotesque que j'aurai pu crée un scandale mondiale...
Je faisais signe au vieille homme qui vêtu d'un somptueux vêtement qui était sa tenue de travail me demanda mon nom.
Première difficulté, ne pas susciter l'intérêt des gens sur moi, ils avaient du entendre les journaux parler du démon fou, ou autre nom que m'attribuais les autorité.
Je me baissais légèrement vers le comptoir pour n'être entendu que de l'employer afin qu'il me donne rapidement la clef de la chambre qui m'étais destinée.
Il n'eut aucun mouvement de recul et acquiesça au son de ma voix, il nettoya ses lunettes poussiéreuse du revers de sa veste puis me tendit quelques minutes plus tard la clef.
Je pris d'un geste vif la clef et le remercia en lui envoyant une pièce qu'il attrapa en souriant amicalement.
Je montais activement les escaliers repensant à mon idée de liberté attribué...libre et égaux à la naissance quel foutaise!
Quel est l'idée qu'un enfant sois libre et égaux quand il nait ? L'enfant ne sera jamais identique qu'un autre l'un sera gros et roux l'autre maigrichon et brun...Et la liberté...un bébé ne peut être libre il ne sait rien faire...Il a besoin d'être nourris par sa mère sinon il clamse pareille pour son hygiène et j'en passe non le nourrisson est dépendant de ses parents et n'est surement pas libre de faire ce qu'il veut.
Enfin je réfléchissais tellement que j'arrivais bien vite face à la dite chambre ou j'allais j'espère passé une agréable nuit.
Seulement voila...La clef ne fonctionnais pas, le numéro était pourtant le bon il me semble mais je n'allais pas me retaper tout les étages que je venais de monter ?
Je regardais autour de moi les alentours anxieusement puis ne voyant personne je donnais un coup de pied dans la porte qui s'ouvrit avec un claquement et une serrure un peu dégradée serte mais le résultat était la j'avais ma chambre.
Je regardai à l'intérieure il y faisait noire apparemment personne n'était dans cette chambre à la bonne heure si il ne s'agissait pas de la bonne clef ou de la bonne porte j'étais tranquille et puis le client est roi!
Je posais mon épée contre le mur refermant la porte derrière moi ou ce qu'il en restait puis je la bloquait au cas ou elle s'ouvrirait malencontreusement.
Dans la pénombre j'enlevais mon haut restant torse nu je regardais assis sur le lit toujours dans le noire la ville illuminé de cette étage plongée dans mes pensées j'étais loin d'imaginer se qu'il allait se produire peu de temps après.





Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hikutsutainushi.forumperso.com/
☼♪Flamboyante & Sanglante♫☼
avatar

☼♪Flamboyante & Sanglante♫☼


Messages : 391
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 26
Localisation : ♠ Rôde partout & ailleurs

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Celui de manier le scalpel et les épées ♥
Maître/Esclave de: De moi même/De mon autre moi...

MessageSujet: Re: Mauvaise chambre [ pv: Eikyuu Hakumei ]   Sam 18 Sep - 1:39

Les ombres de la nuit qui se profilent dans les rues, formant des ombre fantomatique, effrayante par moment, bah oui les jeux de lumière donnaient des choses étrange mais très amusante quand même, c’est toujours surprenant surtout quand on fatigue qu’on ne rêve d’une seule chose dormir donc avant de rentrer certain vont vivre un petit moment de terreur fait d’ombre. Bref donc une nouvelle journée qui se terminait pour aujourd’hui, la soirée était bien là, les rues commençaient à se vider un peu mais se rempliraient de nouveau dans quelques heures sinon, bah oui il peut toujours se passer des choses intéressante vers milieu de soirée… Jusqu’au bout de la nuit en faite il se passe des choses intéressante, enfin ici c’était aussi bien le jour que la nuit, c’Est-ce qu’aimait Eikyuu, elle aimait bien observer ce qu’il se passait assise en haut d’un toit ou sur une branche d’arbre enfin en tout cas un endroit en hauteur. Sauf que là pour une fois la demoiselle avait passée une journée complète en vivant comme tout le monde, dans la civilisation, aujourd’hui pas de forêt ou de montagne, juste des rues à perte de vue, à s’engouffrer ici et là, rencontrer des gens même si elle les ignorait quand même. Une habitude chez elle, un truc qui ne change pas il y en avait tellement chez elle que bon bah à force on ne sait plus, revenons à notre mouton bah oui faut bien expliquer comment elle en était arrivée là, bah en faite il fallait revenir à hier une par une belle après midi, elle c’était fait accosté par un homme et hop le tour était joué. Elle avait profité de la situation elle avait profité de ce parfait inconnu, pour preuve elle ne se souvenait pas de son prénom aujourd’hui, donc voilà toute une après midi et la soirée bah elle avait ruiné entre guillemet l’homme, au moins elle avait pu faire des stocks, et puis pendant la nuit elle l’avait tué. Bah c’était le mode de procédure de la rouquine, on profite puis on fait disparaitre, donc un porte monnaie plein remplit plus un compte en banque vidée sur quelques heures, bah oui elle prend ces précautions avant que l’on découvre le cadavre. Donc là voilà toute joyeuse à déambuler dans les rues, habillés d’une jupe noir qui lui arrivé au dessus des genoux, et une simple chemise blanche sans soutient gorge en dessous, elle en mettrait jamais c’était sûr et certain même, elle avait de simple chaussure à petit talons, et ses cheveux qui volaient au vent. Son petit sac à main était remplit de tout et n’importe quoi, bien sûr comme d’habitude elle était armée, une habitude qui ne va pas changer d’aussi tôt quoi, sauf que là elle avait été réduite mais elle avait toujours ses armes favorite à l’abri pour le moment dans sa chambre d’hôtel… Bah quoi elle pouvait bien se faire plaisir à dormir dans un lit douillet et un oreiller bien moelleux, de temps en temps ça fait le plus grand bien quand même, fini les sommeils dans les rues sur un toit ou autre part ça dépendait du temps et de l’humeur de la rousse. Donc voilà en cette douce soirée Eikyuu marchait dans les rues se rendant lentement vers l’hôtel ou elle logeait pour l’instant, qu’Est-ce qu’elle avait fait de sa journée bah déambuler faire des achats repas du midi dans un restaurant assez cher, puis retour à l’hôtel pour une sieste et hop de retour en vadrouille. Donc maintenant vu qu’elle avait bien mangé bah elle allait rentrer et se regarder des films d’horreur avant de dormir, bah oui c’était comme une sorte de rituel quand elle pouvait le faire, mais bon la jeune demoiselle allait vite déchanter quand elle arriverait dans sa chambre d’hôtel…

Et oui la rouquine qui était dans les rues allait se retrouver face à un problème quand elle serait arrivée, car malheureusement pour elle quelqu’un venait de s’introduire dans sa chambre, d’un côté c’était dommage cela aurait été marrant de pouvoir admirer la réaction d’Eikyuu et celle de l’invité surprise… Sauf que là il ne se passerait rien tant qu’elle ne serait pas rentrée, mais bientôt c’était plus une question de minutes, de longue minutes, pour une fois elle n’allait pas être emmerder dans la rue par des démons bourrés ou autre, tant mieux c’était une tellement bonne journée qu’elle n’avait pas envie de se battre ni de tuer enfin… Bref la demoiselle arriva bientôt en face de l’hôtel, elle soupira et observa le ciel quelques instants, une belle lune un ciel dégagé et des étoiles toujours le même spectacle splendide pour les yeux, elle resta en faite quelques minutes à observer le ciel en silence, elle ne pensait plus à rien. Elle sortie de sa contemplation quand elle entendit des rires venir de pas très loin, elle secoua la tête puis marcha directement vers l’hôtel, elle grimpa les escalier poussa la porte, la différence de température ce fit sentir, du frais au chaud ça faisait du bien. La demoiselle récupéra la clé de sa chambre remerciant la personne qui lui donna d’un charmant sourire, et hop direction la chambre dans les escaliers elle laissa passer un couple qu’elle ne salua pas, puis arrivé à son étage elle se rendit devant la porte sauf qu’en arrivant devant elle resta stoïque. Les bras le long du corps elle fronça les sourcils en voyant l’état de la porte, elle avait été forcée, tient donc c’était quoi ce bordel, voilà que son cycle bonne journée ce terminait, elle réfléchissait rapidement, rentrer par la porte comme ça c’était peut être une mauvaise idée, alors qu’Est-ce qu’elle devait faire, bah rentrer à la façon Eikyuu c’est-à-dire pas par la porte mais par autre part. La rouquine avait laissée la fenêtre de la chambre entrouverte, pour faire un peu d’air, donc bah voilà par ou elle allait rentrer, elle soupira se reculant silencieusement de la porte, ouvrant la fenêtre du couloir, elle retira ses chaussures qu’elle laissa dans un coin, elle aurait le temps de les récupérer et puis au pire elle en avait d’autre. Elle grimpa sur le rebord de la fenêtre, il faisait sombre là haut, seule les lumière des chambres éclairaient, la sienne était éteinte mais pourtant elle se doutait bien qu’il y avait quelqu’un, la demoiselle était maintenant sur la corniche, et là voilà à faire de la marche sur le rebord, elle avait qu’une chambre à passer pour arriver à la sienne. Heureusement pour elle les rideaux étaient fermés encore heureux dans le fond, elle zyeuta vers le bas, puis continua son chemin, elle arriva en douceur à sa fenêtre ou elle donna un coup de pied dedans son corps passa à la suite, elle roula sur le sol, glissant une main sous sa jupe sortant un scalpel. Et oui c’était ça sa nouvelle arme, le scalpel, les tranchée étaient net et précis avec ça, mais bref en peu de temps entrée, sortir son arme et elle se jeta sur la silhouette qui était dans le lit, elle posa la lame du scalpel sur la gorge de ce qui semblait être un homme, ses yeux s’habituèrent vite à la pénombre, elle était au dessus de l’homme et prit la parole.

_ Tu bouge je te tranche la gorge, qu’Est-ce que tu fais dans ma chambre ? Qui tu es ? Répond et peut être que je te laisserais en vie !!

Elle savait bien ce qu’elle faisait, son corps était installé de façon à bloquer celui de l’inconnu et la lame s’enfoncerait dans sa gorge au moindre mouvement…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre/Maitresse
avatar

Maitre/Maitresse


Messages : 91
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Démon
Pouvoir: Invisibilité
Maître/Esclave de: Shania Wartel

MessageSujet: Re: Mauvaise chambre [ pv: Eikyuu Hakumei ]   Sam 18 Sep - 16:23

Alors que je m'apprêtais à m'étendre sur le lit sur lequel j'étais assis à contempler la ville auparavant j'eus la nette impression ou une sorte d'intuition qui peu à peu me faisait sombrer dans le doute de quelque chose ou de quelqu'un.
Je sentais une légère brise par la fenêtre, elle était à demi ouverte je crois...Un tel courant d'air n'aurait fait que vaciller la lumière d'une chandelle une brise si douce qu'on en sent à peine picotement sur notre pigmentation en générale...Moi je la sentais mais quelque chose se rajoutais à cette sensation de bien être et peut être certains parlerait de paix et de sentiment de repos.
Je ne pourrai qu'approuver leur choix à une chose près...Je sentais une tension à travers cette sensation et s'était celle du crime...
Mais qu'es ce que je raconte encore , je ne devais pas me soucier de tout ceci et ces dernières années passé à être traqués ne m'aidaient sans doute pas j'avais du développé chez moi une sorte d'instinct de crainte du à la solitude et le manque d'aide parmi mes semblables.Enfin je n'étais pas à plaindre j'avais liés quelques sentiments d'amitiés avec les rebelles qui m'avait accueillis à bras ouverts durant ma fuite du manoir ou j'y étais emprisonné avec ce fou de mage noire ou je ne sais trop quoi et cette furie de succube qui ne pensais cas leur bons plaisirs et non celui des autres.
Soudain je n'eus le temps de voir qu'une ombre, cette ombre se ruant sur moi auparavant avait atteint la dite fenêtre et était maintenant munis d'un objet coupant je prenais belle et bien comme un scalpel oui cela devait être cette unique arme blanche pour être si légère et à la fois si tranchante tendu tel le fil d'un rasoir sur la peau de ma gorge serré qui ne comprenais pas encore tout à fais ce qu'il se passait.
Elle oui c'est une femme à la prononciation des cuisses et de ses hanches qui me bloquaient et donc m'immobilisaient totalement mais aussi par le timbre de sa voix qui semblait non agressif mais je dirai plutôt agacé de me voir ici et sa phrase en résultait belle et bien cette sensation d'agacement encore plus renforcé par le fait qu'elle pouvait à tout moment me trancher la gorge ? Encore ?! Décidément mes potentielles ennemis n'aiment guère me voir la tête sur les épaule...
Je ne disais pas un seul mot la seul chose que je voulais faire s'était connaître le visage de mon interlocutrice féminine avant peut être éventuellement mourir par ce que j'allais répondre.
Elle avait les cheveux rouges des flammes jaillissant de l'enfer lui même, enfin c'est ce que le peu de clarté me dévoilait et mes yeux peu à peu accoutumé depuis les quelques minutes que j'étais resté dans la pénombre de la chambre me dévoilait une femme vêtu d'une sorte de robe violacée peut être un pourpre ou un ton violine peu prononcé de couleurs mais plus dans le foncer et le terne.
un visage d'une beauté sans égale comme beaucoup de femme je dois dire même si elle menaçait ma vie je le trouvais touchant dans son expression de colère et elle semblait avoir une tel assurance que je ne pourrai sans doute pas l'ébranlé de quelques phrases bien tournée...
Et mon arme qui était la contre le mur près de la porte d'entrée ma fidèle épée que je ne pouvais atteindre sans mouvement brusque ou autre avoir une arme et ne pas pouvoir s'en servir si proche pourtant mais l'obstacle était la et il semblait de taille.
je déliais alors ma langue pour répondre à celle ci et espéré un accueil peut être plus amicale...

Tout le monde doit mourir dans cinquante ans ou aujourd'hui quel importance ? Néanmoins je vais répondre à tes questions...L'homme gérant les chambres de cette hôtel ma donnée une clef étais se la bonne je n'en sais rien pourtant le numéro était bien le bon alors je suis entré croyant que personne ne logeais dans cette chambre et te voila entrain de tendre cette arme sur moi en me déclarant que cette chambre est la tienne ce que je veux bien croire...Je me prénomme Wiver Blades...Je suis recherché pour diverses choses qui ennuis et tracasse le gouvernement de cette île...Et toi ? Ah qui es je l'honneur pour avoir un tel accueil ?



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hikutsutainushi.forumperso.com/
☼♪Flamboyante & Sanglante♫☼
avatar

☼♪Flamboyante & Sanglante♫☼


Messages : 391
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 26
Localisation : ♠ Rôde partout & ailleurs

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Celui de manier le scalpel et les épées ♥
Maître/Esclave de: De moi même/De mon autre moi...

MessageSujet: Re: Mauvaise chambre [ pv: Eikyuu Hakumei ]   Sam 18 Sep - 21:46

L’effet de surprise c’était une chose dans laquelle Eikyuu excellait, c’est comme ça qu’elle arrivait à tuer des démons sans trop recevoir de dommage, c’était une technique comme une autre et qui fonctionne bien, là elle n’avait pas eut d’autre choix que de faire ça, car entrer par la porte ça ne l’aurait pas fait. Donc là voilà entrer par la fenêtre, comme quand elle faisait ses cambriolages, c’était un sport quotidien chez elle, c’est sûr que comme ça elle avait pu surprendre la personne qui s’inviter, en tout cas elle ne semblait pas vraiment avoir de mauvaises intention, bah oui sinon l’homme ne resterait pas dans le noir la lumière éteinte et sur le lit. Souvent si c’était quelqu’un qui en avait des mauvaises la personne se serait mise dans un coin et aurait attaqué dans le dos, mais bon en tout cas c’Est-ce que pensait la rouquine, après chaque personne s’imaginait à sa façon, sauf que bon la plupart des gens ne pense pas à ça. La jeune femme restait sans bouger au dessus de l’homme, sa lame prête à glisser sur la peau ou même rentrer directement dans la gorge, c’était à voir selon comment réagir l’inconnu, pour l’instant il ne bougeait pas, une bonne chose au moins il comprenait la situation dans laquelle il se trouvait. Tant mieux même parce que pour une fois la jeune femme n’avait pas envie de tuer qui que se soit, c’était une chose rare chez elle, pas de bagarre ni de meurtre pour aujourd’hui, et quand elle se disait quelque chose elle ne brisait pas ses promesse qu’elle se faisait. Eikyuu attendait qu’une chose maintenant les réponses de l’homme elle verrait ce qu’elle ferait de lui, ce qu’elle souhaitait c’était de ne pas le tuer, elle ne voulait pas encore se retrouver avec un cadavre dans une chambre, mais bon si ça devait arriver aujourd’hui bah tant pis, elle devait vivre avec ça. La demoiselle regardait ce qui semblait être un jeune homme en apparence, les yeux de la rousse était habitués à vivre dans la nuit, elle arriva à détailler un peu le jeune homme il avait des cheveux noir bleutée et des yeux rouges, il était plutôt pas mal dans son genre il faut dire, mais bon Eikyuu ne s’intéresse pas à ça pour le moment. Bon ceci fait elle attendait toujours ces réponses, l’homme prit enfin la parole, elle le laissa dire tout ce qu’il avait à dire sans le couper, de toute façon ça ne servirait à rien de faire ça, vu qu’elle n’avait plus de question à lui poser. Le jeune homme s’appelait donc Wiver drôle de prénom quand même, enfin il y avait toujours pire, mais ce prénom était quand même bien, il avait rajouté des choses intéressante qui laissaient Eikyuu de marbre, son expression faciale était resté la même en colère, bah oui il lui avait quand même un peu gâcher la soirée…

_ Quoi je suis gentille pour une fois je ne t’ai pas tué tout de suite je t’ai laissée une chance de t’expliquer pour voir ce que j’allais faire ensuite ! Elle soupira un peu retirant la lame du scalpel avant de reprendre. Je vois ça que tu es entrée sauf que bon tu es entrée en forçant la porte, il faut être quand même bête pour forcer une porte alors qu’on voit que la clef ne rentre pas franchement, tu aurais pu réfléchir un peu plus avant de faire les gros durs.

La demoiselle se redressa complètement, roula un peu sur le lit et se leva, les pieds sur le sol froid, elle partie vers la porte et alluma la lumière, bah oui étrangement elle n’avait plus de raison de faire quoi que se soit contre lui, il n’était pas méchant et ne semblait pas avoir de mauvaise attention, donc tout allait bien. Elle rangea le scalpel sous sa jupe, elle se tourna vers le jeune homme, elle pouvait admirer son torse nu, elle resta près de la porte à l’observer sans rien dire, déjà qu’elle n’avait pas fini de discuter avec, après quelques minutes d’observation silencieuse la jeune femme s’avança de nouveau vers lui. Elle resta en face de lui, croisant les bras sur sa poitrine, sa tête légèrement penchée sur le côté, elle aimait bien rester comme ça sans rien dire, c’est sûr que pour les autres ça pouvait être chiant mais bon l’avis des autres elle s’en fout le sien est le principal. En faite elle réfléchissait aux paroles de Wiver, plus qu’intéressante il était recherché, si elle allait le livrer elle pourrait avoir une récompense, de l’argent mais bon ce n’était pas non plus une bonne idée, bref la rouquine décida quand même de reprendre la parole, elle devait bien se présenter aussi.

_ Hum faut bien que je me présente quand même, Eikyuu… Recherché qu’Est-ce que tu as bien pu faire de mal pour en arriver là ? Raconte un peu juste pour voir ! Moi je suis qu’une rebelle solitaire qui n’aime pas les surprises de ce genre, pour une fois que je suis d’excellente humeur et que j’ai passée une super journée, tu as manqué de tout gâcher, enfin j’espère pour toi que tu ne vas pas le faire maintenant. Je ne pense pas être recherchée pour ma part enfin je ne pense pas enfin je m’en fou en faite…

La demoiselle soupira laissant ses bras tomber le long de son corps elle tourna le dos à son invité puis son regard se posa sur une épée qu’il y avait contre le mur, en quelques seconde elle était déjà devant et l’admirait sous toute les couture, elle prit délicatement l’arme dans ses mains admiratif, et oui une fan des armes blanches… Elle se doutait qu’elle appartenait à Wiver, il marquait un bon point là elle en pourrait presque oubliée qu’il c’était invité sans demander la permission, elle tourna la tête vers lui affichant un grand sourire, comme une enfant émerveillée devant un nouveau jouet et oui elle était comme ça Eikyuu.

_ Elle est à toi cette arme je suppose tu en as tué combien avec ? Ah au faite comment tu vas faire pour dormir ? Enfin tu peux dormir ici si tu veux il y a assez de place et puis tu n’es pas « méchant »…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre/Maitresse
avatar

Maitre/Maitresse


Messages : 91
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Démon
Pouvoir: Invisibilité
Maître/Esclave de: Shania Wartel

MessageSujet: Re: Mauvaise chambre [ pv: Eikyuu Hakumei ]   Dim 19 Sep - 0:23

J'étais la sentant les cuisses de la jeune femme sur moi tenant fermement à ce que je me tienne tranquille, il n'y avait pas de mal j'aurai sans doute moi aussi immobilisé un individu entré par effraction pour ne pas qu'il puisse s'échapper sans m'expliquer ce qu'il pouvait bien faire ici ce qui était naturellement entrain de se passer et j'avais répondu franchement je ne me posais pas de question aucune même j'avais juste l'impression que le destin ne m'était peut être pas favorable pour une deuxième vie en plus je pense que j'aurai déjà fais les frais de beaucoup d'évènements plutôt perturbant et je commencerai légèrement à douter de mon existence même au sein de cette île et du monde qu'il l'entoure.
Mais peut être bien que celui ci avait d'autre projet pour moi dans les deux cas je me disais que cette question de destin était une vraie connerie!

Elle délia cette tension, qui commençait de nouveau à s'imposer progressivement entre nous deux et il y avait de quoi une femme vous plaquant contre un lit quoi que douillet ne voulait pas toujours insinué une attirance physique naturelle entre deux personnes non elle pouvait aussi vous montrez qu'une femme furieuse ou contrariée soit elle peut aussi vous menacer à tout moment de vous trancher la gorge en aspergeant ce matelas moelleux soit il plein de sang.
Ses paroles furent pour le moins douteuse puis réconfortante en faite peut être un peu des deux sur le moment mais elle me faisait bien remarqué que ce que j'avais fais était stupide voir immature et bien quel tact elle sait ce qu'elle dit et ce qu'elle veut au moins une chose rare enfin tout dépend de qui vous rencontrez dans votre vie.Une chose était sur pour l'instant la menace de me tuer venait de passé son esprit par la bonté de son humeur enfin je m'en fichais bien qu'elle soit heureuse ou non de sa journée mais si cela avait permit de me garder en vie je ne pouvais rien dire contre sauf un soupir de soulagement quand elle enleva la lame plaqué sur mon cou.

A mon tour je me relevait passant ma main sur mon cou délicatement cette impression de froid me déplaisait fortement surtout quand je sais ce qu'on peut me faire avec une simple lame et tranchante.
Je me relevais puis me posais contre le mur regardant la jeune femme se dirigé vers la porte elle alluma la lumière j'eus un mouvement brusque posant ma main pour cacher ma vu qui venait d'être abrutis d'un coup sec par la lumière de la chambre.
Peu à peu ma vu revenais à la normale elle me fixait d'un regard que certains pouvais percevoir comme agaçant ou embarrassant sa dépendais des gens moi je la fixait aussi alors pourquoi elle ne le ferait pas ? Les yeux sont fais pour regarder les belles choses de la vie et les personnes en autre alors autant en profiter.
Elle se présentait se nommant Eikyuu un prénom tout à fait charmant et elle cela ne faisait pas tâche elle le portait bien.
Tout s'enchainait avec vitesse elle semblait avoir le défaut d'être trop curieuse enfin j'aurai réagis de la même façon à sa place je suppose.

"Et bien il faut croire que je suis le seul démon à vouloir aider les esclaves ainsi que les rebelles, ils ont débarqués un jour chez moi , j'ai été arrêter, emprisonner puis torturer et juger enfin on m'enleva mes droits de diplomate et ils me firent esclave jusqu'à ce que mort s'en suive...Seulement je me suis évader et depuis j'ai repris une vie un peu près normal avec ces chiens toujours à mes trousses...."

J'en apprenais à mon tour sur elle qui était une rebelle méfiante oui sa le mot méfiant j'avais compris s'était sur et certains le message était passé sans problème vu l'accueil enfin j'avais rien à faire dans cette chambre normal!
Tout ce que je pouvais rajouter à celle ci c'est qu'elle ne mâchait pas ses mots et avait un franc parler des plus concertant.
Ses yeux arrivèrent sur mon arme bien entendu mais sa réaction m'en apprit un peu plus sur elle et à ce que je voyais elle aimait toute les armes au particularité de base, une lame , belle , affutée et ayant du vécu tellement de vécu que sa première question était de savoir combien de type j'avais pu tuer avec celle ci.En tout cas je retrouvais cette enthousiasme une nostalgie des armes avec cette jeune femme et cela me fit sourire légèrement mais je répondais brièvement à sa question.

"Et bien environs une trentaines de soldats morts ou ayant des blessures peu réjouissante à l'heure qu'il est sur leurs corps..."

Elle m'avait aussi gentiment proposé de rester dormir, ce que j'approuvais d'une certaine manière mais d'une autre je ne voulait pas m'imposer après tout s'était sa chambre...

"Et bien si cela ne te dérange pas je veux bien rester pour cette nuit merci...Tu as l'air d'aimer et de prendre plaisir à manier des armes tranchantes cela me convient étant un fana des lames mais celle ci est ma préférée..."

Je souriais de nouveau cachant mon comportement réjouissant derrière mon regard vide que je reposais sur la ville à travers la fenêtre encore une nuit de plus et toujours aucune trace aucun signe de ma dite résurrection et si tout ceci n'avait été qu'un mauvais rêve ? Et si je n'avais pas été tuer....







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hikutsutainushi.forumperso.com/
☼♪Flamboyante & Sanglante♫☼
avatar

☼♪Flamboyante & Sanglante♫☼


Messages : 391
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 26
Localisation : ♠ Rôde partout & ailleurs

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Celui de manier le scalpel et les épées ♥
Maître/Esclave de: De moi même/De mon autre moi...

MessageSujet: Re: Mauvaise chambre [ pv: Eikyuu Hakumei ]   Dim 19 Sep - 15:45

Curieuse oui Eikyuu l’était elle n’y pouvait rien elle était comme ça, mais bon ce n’était pas aussi souvent que ça en faite, c’était de temps en temps, quand quelque chose semblait l’intéresser vraiment, comme là c’était la personnalité et le personne de Wiver qui lui avait tapée dans l’œil, c’est pour ça qu’elle lui avait posé des questions. Habituellement c’est sûr qu’elle ignorait les gens, elle s’en foutait de leur vie paisible ou non, parfois elle se forçait même à poser des questions alors qu’en faite elle n’écoutait même pas les réponses de ces interlocuteurs, comme quoi le caractère de la demoiselle dépend toujours de ou elle se trouve, comment elle se sent et avec qui elle est… Comme là, elle n’aurait pas pensée que ça se serait aussi bien fini, elle voyait déjà le sang qui aurait coulé et tout le tralala, non pas qu’elle voyait toujours la vie du mauvais côté qu’elle voit la vie en noir, c’est juste une question d’habitude tout simplement, mais là au moins elle était vraiment rassurée comme quoi elle n’était pas toujours obligée de tuer. La rouquine attendait avec impatience la réponse du jeune homme, c’est sûr que quand elle avait des questions elle espère toujours avoir des réponse, bah oui sinon elle peut le prendre mal, et bon après on peut s’imaginer une suite pas très joyeuse… On ne va pas s’étendre sur les détails ça n’en vaut pas la peine, et puis il est simple de se douter de la suite des évènements quand on connait son caractère et tout ce qui l’entoure, Wiver prit la parole sous l’œil attentive de la demoiselle, elle avait le même visage impassible que d’habitude. Eikyuu fut quand même très étonnée par les propos de son interlocuteur, elle n’aurait pas penser rencontrer un homme comme lui qui avait pu faire et subir ce genre de chose quand même comme quoi la vie est pleine de surprise, mais bon c’est sûr que la loi qu’il y avait sur île était dur, et franchement bah un jour il faudrait que ça change. Mais bon on a encore le temps avant que ça arrive, d’ici là même la rouquine sera déjà morte et enterrée depuis très longtemps, enfin ne jamais perdre espoir et puis bon faire des coups foireux de temps à autre bah ça montrait toujours qu’il y en avait qui était contre ce qui se passait. D’ailleurs Eikyuu allait vraiment ce mettre en action, fini enfin on continue les meurtres mais on va rajouter une couche par-dessus, mais ça ce n’est pas encore pour tout de suite, il faut d’abord mettre tout en place et se procurer ce dont elle avait besoin. Enfin il y avait quelque chose de vraiment rassurant, des maitres et peut être même maitresses qui aide les esclaves et les rebelles, et qui se doutent bien de ce qui les entendent en cas de trahison de ce genre, il ne faut pas avoir froid aux yeux pour faire ce genre de chose.

_ C’est… Admirable ou inceste le mot tu savais très bien à quoi t’attendre mais tu as voulu quand même aider les esclaves et rebelles, tu es toujours en vie même pourchasser, tu es fort psychologiquement, j’aime bien ce genre de personne même si tu es un démon, tu as choisi ton camps sans avoir de regrets par la suite ! C’est sûr que maintenant ta vie n’est plus de tout repos mais tu t’en sors bien alors continue comme ça, les esclaves et les rebelles ont besoins de gens comme toi !!

Un sourire sincère et radieux n’acquit sur les lèvres de la jeune femme, et oui elle changeait facilement de caractère, c’est sûr qu’elle pouvait s’imagine tout ce qu’il avait pu subir rien qu’à voir ce qui se passait sur cette île, tellement de chose qu’il peut arriver à des innocents ou non, il y avait pleins de possibilité… Eikyuu n’avait pas demandée ce qu’il avait subit, par respect pour lui justement, elle ne voulait pas lui faire revivre dans sa tête ce qu’il avait pu recevoir comme traitement, si la situation aurait été tout autre peut être que là elle ne se serait pas gênée mais là elle s’arrêtait là, sur ça en tout cas, plus de questions sur ce sujet ! Eikyuu admirait toujours l’arme de Wiver, et oui là elle était sur son terrain, là c’était un sujet sur lequel elle pouvait débattre des heures et des heures sans que personne puisse l’arrêter sauf peut être en l’assommant, les épées et autre arme blanche elle en était fan… Et sur cette île elle était servit un petit tour à l’arène puis chez l’armurier et elle était aux anges, bien sûr qu’elle aussi en avait des armes, sauf qu’elles étaient rangeaient bien l’abris, mais bien sûr la rouquine les sortaient dés qu’elle le pouvait pour les utiliser. On peut se demander quoi elle préférait les armes blanches aux arme à feu, en plus elle sait très bien qu’une balle est plus rapide qu’une lame, mais bon parce que une arme blanche on pouvait la manier comme on le souhaiter, et une personne souffrait plus quand on l’utilisait sur elle qu’avec une arme à feu, et puis avec une arme blanche on pouvait ressentir la mort de l’autre personne… Donc voilà en gros pourquoi la demoiselle aimait les armes blanche, le jeune homme répondit sur le nombre de personne qu’il avait tué, un sourire de coin étrange se forme sur les lèvres d’Eikyuu.

_ Un jour j’espère te croiser en pleine action pour voir comment tu t’en sors avec une aussi belle épée que la tienne !!


Elle ricana un peu, bah oui elle aimait bien observer les autres se battre car elle en apprenait plus comme ça, il lui suffisait de regarder simplement et hop ça s’enregistrer dans sa tête et avec un peu d’entrainement elle refaisait ce qu’elle avait vu, et là c’était la première fois qu’elle rencontrait une autre personne qui utilisait des épées !

_ Bah si je te le propose c’est que ça ne me dérange pas, franchement c’est pas sorcier, je ne te demanderais pas ça juste pour le fun pour ensuite t’envoyer bouler comme un con !
Elle soupira en secouant légèrement la tête avant de reprendre un sourire enfantin aux lèvres. Oui je manie des armes tranchantes depuis que je suis petite, j’ai toujours était une fanatique, je comprend pourquoi celle-ci est ta préféré elle est magnifique un peu plus et je te la volerais, ce que bien sûr je ne vais pas faire rassure toi !

Bah oui parce que c’était lui et pas un autre, la demoiselle reposa l’épée contre le mur, puis s’approcha de la table de nuit ou elle déposa ses deux scalpels, bah oui un pour la main droite et un pour la main gauche, ensuite elle fit comme tilt elle se tourna vivement vers Wiver avant de prendre de nouveau la parole.

_ Au faite tu veux quelques chose à manger ou à boire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre/Maitresse
avatar

Maitre/Maitresse


Messages : 91
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Démon
Pouvoir: Invisibilité
Maître/Esclave de: Shania Wartel

MessageSujet: Re: Mauvaise chambre [ pv: Eikyuu Hakumei ]   Dim 19 Sep - 23:36

Et voila qu'après tant de questions aux réponses plus ou moins fournis et enrichis d'informations que les deux personnes se mirent à discuter longuement.
J'étais la sans faire le moindre geste à écouter oui simplement écouter Eikyuu, se qu'elle disait était intéressant , elle me permettait de la connaître un peu mieux ou de savoir simplement son opinion sur ce qu'elle pensait de moi de mes faits de mon passé et de mon présent elle envisageait de voir des gens tel que moi à venir en aide à d'autres gens plus démunis tels étaient ses pensées et je partageais bien évidemment celle ci.
L'ambiance semblait plus détendue et l'heure était à la discute , au bavardage entre individus qui commençaient seulement à se connaître seulement oui...J'étais adossé au mur de la chambre de l'hôtel ou nous étions écoutant attentivement le moindre mot la moindre parole fussent elle prononcée des lèvres de la jeune femme.

Le sujet passa alors sur le fait que j'avais ôter la vie à plusieurs individus, des soldats entre autre...Son enthousiasme était charmant mais au fond de moi j'avais tuer...Tuer pour ma propre survie en effet mais j'étais souiller d'un sang encore plus écœurant et plus souillé que le miens et cette idée d'ôter la vie à une personne qui n'a rien demandé qui est juste la à faire ce que son gouvernement lui demande à faire ce qu'on lui dicte pour gagner sa vie et tout simplement survivre...Combien de pères de frères ont périrent sous la lame que tenais Eikyuu en ce moment même entre ses mains fines et délicates et pourtant si dévastatrices soient elles ? Combien de veuves ?Combien d'orphelins ou d'orphelines combien de parents avais je privé de leurs fils ?Ce genre de questions qui me venaient à l'esprit de temps à autre me hantais particulièrement la nuit au fond de moi je m'en voulais même si mes actes avaient été légitime pour ma part et était question de ma survie.
Je répondis souriant légèrement à sa demande et son espérance de me voir un jour croiser le fer avec un éventuelles ennemi pour voir les ravages que je causerai avec mon arme.

" Peut être que oui en effet un jour vous me verrez combattre demoiselle Eikyuu ^^ "

Je sentais en elle l'envie d'avoir cette épée, cela la démangeais et surtout il y avait cette envie de manier que je remarquais dans son regard l'idée me vint alors de lui proposer de venir le lendemain de cette rencontre plus qu'étrange et parfaitement venant du fruit du hasard de lui donner une de mes épées que je planquais dans les sous sols de ma demeure plus loin de la ville je supposais que cette idée lui ferait sans doute plaisir du moins je l'espérais.
Elle se retourna subitement me demandant si je n'avais pas faim ou soif, j'étais plus fatigué qu'autre chose la faim ne m'avait jamais dérangé la soif non plus d'ailleurs j'avais avant de venir me reposé été me restaurer dans un pub mal famé je dois dire une excellente cachette pour dissuader les gardes de venir me chercher dans ce lieux.
Je refusais donc poliment en répondant.

" Non merci cela ira je suis plus fatigué qu'autre chose mais si vous voulez continué à discuter faite donc j'écouterai et répondrais volontiers à tes questions ou veux tu que je me rende utile en quoi que se sois ?"






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hikutsutainushi.forumperso.com/
☼♪Flamboyante & Sanglante♫☼
avatar

☼♪Flamboyante & Sanglante♫☼


Messages : 391
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 26
Localisation : ♠ Rôde partout & ailleurs

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Celui de manier le scalpel et les épées ♥
Maître/Esclave de: De moi même/De mon autre moi...

MessageSujet: Re: Mauvaise chambre [ pv: Eikyuu Hakumei ]   Mer 22 Sep - 23:32

Dès qu’il s’agit de combattre Eikyuu était la championne elle était toujours sur les lieux d’une bagarre soit parce qu’elle l’avait déclenchée soit parce que qu’elle passait par là au bon moment, en tout cas elle espérait tomber un jour sur Wiver en action c’est sûr que ça devait être beau à voir, surtout si il se battait avec une épée. La rouquine adorait par-dessous tout les combats à l’épée mais aussi les corps à corps, qu’est ce que c’était bien ça aussi, et puis quand on n’a pas d’arme on peut tout utiliser ça pour se défendre, mais c’est là qu’on risquait de se blesser le plus, mais moins mortellement qu’un combat armé, quoi que si on ne fait pas attention le coup du lapin est vite arrivé. Eikyuu approuvait totalement les paroles de Wiver l’île n’était pas aussi grande que ça, si ok mais bon dés qu’il se passait quelque chose d’intéressant une bagarre ou autre bizarrement ça faisait le tour de l’île, donc maintenant la demoiselle se rendrait sur tout les lieux ou il y aurait une baston. En plus de ça le jeune homme prenait soin de ses affaires, elle avait pu regarder la lame qui brillait merveilleusement bien, la lame était tout aussi magnifique, mais bon ce n’était pas la sienne donc elle devait arrêter de la regarder, la rouquine continuait de fouiller dans son armoire sortant une serviette, et tout le nécessaire de toilette. Bah oui il faut bien se laver quand même, et puis de toute façon ce n’était pas parce qu’elle avait un invité qu’elle allait changer son programme pour lui, elle continuait sa petite routine du moment, de toute façon elle faisait confiance au jeune homme elle savait qu’il n’allait rien faire, bah dans tout ce qu’il est possible de faire bien entendu. Elle referma la porte de l’armoire après les paroles de son compagnon de chambre, elle le regarda en souriant paisiblement elle contourna ensuite le lit se retrouvant pas très loin de lui elle s’arrêta quelques instants, lui donnant un mini coup de poing dans le ventre et fit un clin d’œil.

_ Tu peux me tutoyais comme ça je me dirais que je ne suis pas vieille, et puis pour l’instant je n’ai plus de fils conducteur à une conversation, euh tu pourrais te rendre utile si tu pouvais réparer un peu la pauvre porte innocente, mais bon, pour ma part je vais prendre une douche si tu veux tu pourras y aller ensuite et hop au dodo !!

Elle ricana et disparut dans la salle de bain, fermant la porte, elle retira ses vêtements en soupirant laissant tout trainer par terre, elle se glissa dans la douche fermant la porte derrière elle, et elle alluma l’eau chaude comme d’habitude, elle ferma les yeux levant la tête elle soupira d’aise, ça faisait un bien fou elle pouvait rester des heures… Sauf que bon elle n’avait pas le loisir de pouvoir le faire, elle commença à se laver la tignasse rousse, premier rinçage, puis deuxième moussage de cheveux et en rajoute le lavage du corps en plus, puis le rinçage général, et la douche est fini, elle traina encore un peu pour profiter puis sortie en s’enroulant dans sa serviette. Une vingtaine de minutes pour faire sa toilette c’était bien quoi qu’un peu plus long que d’habitude mais bon c’était le soir aussi donc normal, elle se frotta les cheveux qui se retrouvèrent en bataille, qu’elle coiffa non sans mal en râlant toute seule devant le miroir, elle se frotta ensuite après la bataille contre ces cheveux. Elle enfila sa nuisette et une culotte et elle sortie avec tout ses affaires sales qu’elle déposa dans un coin de la chambre, elle se dirigea ensuite le petit frigo qu’il y avait dans la chambre, elle sortie une bouteille d’eau, elle en but une bonne partie d’une traite, une grosse soif, elle regarda ensuite ou se trouvait Wiver puis ceci fait elle ouvrit la bouche pour parler.

_ Si tu veux la salle de bain est libre, sinon bah euh tu peux aller dormir je sais me faire discrète !!

Elle sortie un bouquin et s’installa sur un côté du lit, elle s’étira un peu puis glissa ses jambes sous les couvertures leva un peu le coussin et posa son dos dessus, elle ouvrit le bouquin là ou elle c’était arrêtée un peu plus tôt dans la journée, et oui c’était un livre avec des techniques d’art martiaux, c’était ça sa lecture du moment, de trouver tout des bouquins traitant des sports de combat. Bah oui elle apprenait aussi comme ça de nouvelle technique, soit par la télévision ou soit dans la rue, vue qu’elle avait une bonne mémoire visuel ça lui était simple, une fois et c’était bon elle allait pouvoir le refaire après avec un peu d’entrainement, mais le mieux c’était de pouvoir s’entrainer avec quelqu’un.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre/Maitresse
avatar

Maitre/Maitresse


Messages : 91
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Démon
Pouvoir: Invisibilité
Maître/Esclave de: Shania Wartel

MessageSujet: Re: Mauvaise chambre [ pv: Eikyuu Hakumei ]   Mar 5 Oct - 10:11

Je suivais d'un regard songeur ce qu'elle déclarait de cette haute voix mélodieuse serte mais contrastée par cette dureté de la vie que chacun avait sans doute connu et touchée de plus ou moins près dans sa vie.M'enfin tout cela fut de courte durée mademoiselle avait besoin de se laver de cette journée qui avait finit en beauté il faut le dire.J'entendais claquer la porte derrière elle me laissant face à face avec cette maudite porte que j'avais littéralement détruite...Je marchais non avec une nonchalance digne des plus grosses créatures don la fatigue était leurs quotidien.
J'arrivais devant la porte ou il restait encore la marche de mon coup de pied...Je soulevais tant bien que mal la porte en bois que j'avais enlever de ses galons en acier trempée des petites galons qui permettait à celle ci de tenir debout ainsi que de faire se mouvement si basique d'ouvrir et fermer.
Quand cette tâche fut terminée je contemplais la poignet qui n'étais pas en si mauvais état je testais quelques fois ouvrir et fermer nickel j'avais fais un beau boulot en quelques minutes même si la porte laissait la marque de ma colère ancrée dans le bois...
Elle fut enfin de retour elle n'en avait pas eut vraiment pour longtemps enfin de compte s'était une rapide ou peut être qu'elle avait encore quelques vus sur moi un peu de méfiance n'est jamais de trop après tout et je ferai de même à sa place.

Tout en s installant dans le lit confortablement elle me proposait dallé prendre une douche moi aussi ce que j'acceptais volontiers acquiesçant d'un sourire léger prenant mon sac qui était posé contre le mur près du lit puis j'ouvris à mon tour la porte la refermant sur moi quelques instants après.
J'avais laissé mon haut noire dans la chambre j'étais à moitié nu sa me facilitais la tâche, la sale de bain était encore quelques peu embuée par la chaleur de l'eau qui avait coulée peu avant.J'enlevais le reste de mes vêtements les posant sur un meuble ou était entassé une pile de serviette propre.
Je passais sous la douche lentement faisant coulé peu à peu l'eau sur mon corps , contrairement à Eikyuu mon eau serait de plus en plus froide , non pas qu'il n'y avait plus d'eau chaude mais le froid me convenait cela me détachais de la chaleur corporelle des Enfers oui je n'aimais pas ce que j'étais cela se reconnaissais dans mes gestes et mes habitudes du quotidien.
Je ne pris que peu de temps moi aussi à rester sous la douche m'essuyant le corps d'une serviette au blanc immaculé je m'épiais dans le miroir de la salle de bain mes yeux rouges se ternissais à la lumière trop vif de la pièce et l'effet inverse quand celle ci était trop sombre.
Je finis par ouvrir ma sacoche que j'avais posé à même le sol , j'y trouvais toute sorte de chose qui m'était bien utile que se sois en médicaments ou en bandages j'avais de quoi faire , des fioles de liquide sorte de boisson peut agréable qui vous donne un bon coup de fouet quand vous êtes dans les vapes ou trop fatigué , j'en prenais une l'avalant faisant une grimace face au gout qui était toujours aussi spéciale.

Enfin je prenais un sous vêtements de rechange puis remettait mon pantalon , le reste de mes affaires retournais dans mon sac à sa place puis je sortie soupirant d'un soulagement de bien être.Elle était toujours entrain de lire son bouquin sur je ne sais quoi après tout s'était son droit et elle semblait bien captivé par celui ce qui ne m'étonna guère quand je remarquais qu'il s'agissait d'un livre sur les arts ancestrale et martiales du combat.
Je posais ma sacoche près de mon épée contre le mur , puis allait de l'autre coté du lit m'allongeant dedans remontant mon oreiller pour m'asseoir de la même manière que la jeune femme épiant le fond de la pièce je ressentais tout de même en moi une sorte de gêne occasionnelle auprès d'elle m'enfin si elle ne voulait pas que je reste elle me l'aurait bien fais remarqué...Tout sa à cause d'une chambre....
Je baillais légèrement mettant ma main devant ma bouche puis je fermais peu à peu les yeux juste un peu pour m'habituer et à entamé un début de sommeil , je restais tout de même attentif au moindre bruit au moindre paroles de Eikyuu qui me serait posé dans un cas éventuelle j'étais dans une sorte de méditation de pensée cherchant des réponses à mes questions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hikutsutainushi.forumperso.com/
☼♪Flamboyante & Sanglante♫☼
avatar

☼♪Flamboyante & Sanglante♫☼


Messages : 391
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 26
Localisation : ♠ Rôde partout & ailleurs

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Celui de manier le scalpel et les épées ♥
Maître/Esclave de: De moi même/De mon autre moi...

MessageSujet: Re: Mauvaise chambre [ pv: Eikyuu Hakumei ]   Jeu 7 Oct - 15:10

Eikyuu n’avait pas de tout suite fait attention à la porte d’entrée de la chambre, pourtant elle ne avait bien parlée peu avant mais bon après une bonne douche elle avait oubliée quelques trucs sans importance, bah si c’était important quand même, ce n’était pas elle qui allait devoir réparer une porte qu’elle n’avait pas touchée depuis ce matin. C’est quand son compagnon de chambre d’une nuit partit dans la salle de bain, que son regard ce porta vers la porte, elle afficha un sourire de coin, c’est comme ci il ne c’était rien passé d’intéressant, la demoiselle se replongea ensuite dans son livre qu’elle trouvait très intéressant. Elle c’était carrément plongé dedans, plus personne ne pourrait la faire ressortir tant qu’elle ne l’aurait pas décidée, en faite même si il se passerait quelque chose à côté d’elle, et bien il n’y aurait aucune réaction de sa part, c’est sûr que c’était un piège à con pour elle. A trop se concentrer dans un livre et on oublie tout le reste, ce n’était pas une très bonne idée de faire cela, mais bon personne ne peut rien y faire, enfin quand même dans sa chambre elle était tranquille, et puis elle ne risquait rien vis-à-vis de Wiver, enfin en tout cas c’Est-ce que la jeune femme pensait. De ce côté elle se faisait confiance, elle sentait si il y avait du danger ou non, cette homme était certes un démon, mais en sa présence elle se sentait bien, en confiance, tout les démons de cette île ne sont pas les même heureusement quand même, parce que sinon bah ça serait un véritable calvaire pour tout le monde. Mais bon bref retournons au deux moutons dans la chambre, l’un était sou la douche et l’autre toujours entrain de lire, c’est pour ça d’ailleurs qu’elle ne remarqua pas le retour du jeune homme en apparence, elle était trop absorbée par sa lecture, elle dévorait les pages… Le démon s’installa dans le lit à son tour, sur la place qui lui était réservée, mais bon la rouquine aucune réaction de ce côté-là elle continuait de tourner les âges après les avoirs lu et observé sous toute les coutures, mais bon bientôt la fatigue viendrait toquer à sa porte. Elle pourrait s’endormir avec son bouquin sur elle, mais bon la plupart du temps elle réagissait avant de s’endormir, mais bon après on ne sait jamais vraiment notre état de fatigue on peut être surpris par le sommeil et s’endormir d’un coup sans le remarquer, et puis se réveiller par la suite en ne comprenant pas le pourquoi… Donc voilà le jeune femme après de très longues minutes, le pauvre Wiver devait peut être se sentir seul quand même, totalement ignoré par la rouquine, mais bon il semblait fatiguée donc il n’allait surement par tarder à s’endormir, Eikyuu non plus d’ailleurs. Ses yeux commençaient à se ferme régulièrement, elle bailla aussi se frottant les yeux, mais bon elle semblait ne pas vouloir abandonner sa lecture, mais le sommeil allait la faire changer d’avis, elle tourna la tête vers le jeune homme qui semblait dormir, elle afficha un sourire de coin. Et se replongea dans sa lecture, qui ne dura pas très longtemps car une bonne dizaine de minutes plus tard elle bougea un peu abaissa son oreiller et s’endormit après avoir éteins la lumière avant de s’endormir profondément, sauf que bon elle n’avait pas pensée à retirer le bouquine de sur le lit. Donc voilà qu’après quelques heures de sommeil, le livre tomba sur le sol quand la demoiselle se retourna dans le lit, elle grogna un coup mais dormait toujours, la nuit fut calme dans l’ensemble, pas de mauvais rêve pour une fois, une nuit toute douce, son sommeil n’était pas agité pour une fois, c’était bizarre. A croire que dormir avec quelqu’un apaisait ses nuits, et lui permettait de dormir sans problème, c’est sûr que si elle se met à penser à ça quand elle se réveillerait bah on peut croire qu’elle demanderait à Wiver de rester, sauf que bon lui devait avoir d’autre chose à faire que ça mais bon…
Le petit matin arriva bientôt, après de longues heures de sommeil la lune partie ailleurs et le soleil commença à montrer le bout de son nez, et bon comme la Eikyuu pensait à tout et bien le soleil pu s’infiltrer dans la chambre, les premiers rayons du soleil, et oui la demoiselle avait oubliée de fermer le carreau et en plus elle n’avait pas non plus fermée le rideau. Donc le premier rayon fut pour la gueule de la rouquine, la frappant en pleins sur le visage, elle grogna et gémissait un peu puis se mit en mode tortue complète, elle se retourna et se couvrit la tête, et plaça sa tête sous l’oreiller, c’était mieux comme ça. Elle soupira grandement mais se rendormit peu après, le soleil se levait tôt le matin vers six heures et quelques, voir plus tard selon la période, donc voilà la demoiselle se rendormit vite, là par contre pendant son sommeil elle bougea un peu plus, elle c’était rapprochée de Wiver sans le vouloir. Eikyuu prit le jeune homme pour sa peluche, elle passa ses bras autour de sa taille et posa sa tête contre son épaule, et elle passa une jambe sur les siennes, elle affichait un sourire paisible aux lèvres, elle dormait comme un bébé, et bon à ce rythme là elle allait y rester des heures avec lui dans les bras…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre/Maitresse
avatar

Maitre/Maitresse


Messages : 91
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Démon
Pouvoir: Invisibilité
Maître/Esclave de: Shania Wartel

MessageSujet: Re: Mauvaise chambre [ pv: Eikyuu Hakumei ]   Mar 12 Oct - 22:05

La nuit était entrain de passé et déjà je n'eus pas le réflexe de me réveiller que mes yeux malgré qu'ils soient fermés indirectement sans que je dorme ou quoi que se sois d'autre finir par succomber à la douce mélodie de Morphée m'appelant m'attirant au fin fond des abysses noires du monde parallèle qui est celui du songe et des rêves.
Je dormais d'un profond sommeil cette fois , il était étrange de savoir au fond de sois que s'était bien le seul sommeil paisible que j'avais éprouvé depuis presque des décennies maintenant enfin j'exagère bien la chose je pense non il me paraissait juste loin le temps ou je n'avais aucun soucis ni aucune contrainte je pouvais allé la ou je le désirai ce que je voulais je l'obtenais avec facilitée maintenant tout sa était bien terminée s'était l'époque du doute et de mon insouciance le temps de l'épée et du fer traversant ma peau lors de mes nombreuses luttes face à mon père lors de nos entrainements incessant voulant faire de moi le symbole même tel que notre blason et cette illustre famille démoniaque ayant lutter durant les guerres depuis des années et des années.

Je rêvais , de choses et d'autres je vagabondais dans mes pensées sans m'en rendre compte revoyant des moments heureux comme malheureux.
Un retour au passé comme l'impression de mourir que j'avais ressentis auparavant il ya de cela un ans maintenant.
J'étais mort et miraculeusement ressuscité par le Malin lui même cette être perfide se jouais bien de moi en tout cas j'en avais la nette impression ou étais seulement le bon vouloir de ce Dieu ? Je n'en serai jamais trop rien je lui appartenais déjà depuis ma naissance aujourd'hui j'avais encore une dette envers lui...Encore plus lourde que celle d'être né démon, il avait mon âme.
Les heures passaient elles défilaient et bientôt l'aube vint troubler le sommeil qui m'avait accueillis à bras ouvert entre le creux de ses mains.J'ouvris les yeux quelques instants mes yeux encore mi-clos épiais difficilement les draps dans lesquelles j'étais envelopper au côté de la jeune femme à mes côté...

Il y avait néanmoins quelque chose qui n'allait pas dans tout sa et je finis par vite me rendre compte que j'étais entre les mains et les jambes de mon hôte qui m'avait si bien accueillis la nuit dernière de ces scalpels acérés près à me raser le crâne jusqu'à la plus infime partie , la plus fine parcelle de peau reliées à mon système nerveux et j'aurai sur à ce moment ce qu'était le sentiment de se faire scalper mais malgré tout j'y échappais...
Elle me retenais telle son doudou ou je ne sais trop quoi , j'étais quelque peu mal à l'aise et avait cette nette impression d'impuissance face à cette acte qui n'était autre que les conséquences d'un doux rêve je suppose.
Néanmoins je me décoinçais légèrement de son emprise touchant honteusement la cuisse qui me gênait le plus la soulevant délicatement.
qu'en j'eus finis avec celle ci je m'attaquais aux bras de la jeune fille m'entrelaçant avec force et douceur néanmoins ce mouvement fut de trop et je glissais d'une chute rapide sur le sol me cognant la tête la première sur le sol le derrière de mon crâne ressentant une sensation de douleur partielle je regardais le plafond de la chambre de mes yeux rouges vifs dans le peu de tenue que j'avais sur moi c'est à dire mes sous-vêtements.
Je remarquais alors au niveau de ma bouche un filet de sang coulée légèrement, je passais légèrement ma main droite sur ma lèvre inférieure mais rien cela venait d'un peu plus profond peut être même à l'intérieure de moi je repassais ma main au coin de ma bouche et y constatais un peu de mon sang rouge pourpre qui ne me présageais rien de bon mes yeux semblait captivées par ce liquide qui n'était autre que mon hémoglobine néanmoins quelque chose naissait au fond de moi et de mes pensées sans que je sache ni pourquoi ni comment ni ce qu'il en était réellement.

*Qu'es ce qui m'arrives...*

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hikutsutainushi.forumperso.com/
☼♪Flamboyante & Sanglante♫☼
avatar

☼♪Flamboyante & Sanglante♫☼


Messages : 391
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 26
Localisation : ♠ Rôde partout & ailleurs

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Celui de manier le scalpel et les épées ♥
Maître/Esclave de: De moi même/De mon autre moi...

MessageSujet: Re: Mauvaise chambre [ pv: Eikyuu Hakumei ]   Dim 17 Oct - 18:48

Eikyuu devait vraiment être bien dans son lit, c’est sûr que ça lui changeait des toits ou à même le sol, c’est pour ça qu’elle s’installait bien dans le lit, et que Wiver était qu’une victime innocente, enfin il y avait quand même une bonne chose, la demoiselle ne l’utilisait pas vraiment comme une véritable peluche, parce que sinon le pauvre souffrirait beaucoup… Il se ferrait surement étrangler, frapper, balancer à côté, mais là non elle le gardait juste dans une étreinte chaleureuse et douce, en faite on peut se demander comment elle régirait si elle se réveillait et se voyait entrain de tenir l’homme, surement qu’elle se sentirait un peu mal et qu’elle irait se cacher dans un coin. Une chose est sur c’est qu’elle ne l’agresserait pas, bah non elle savait qui il était, et c’était en connaissance de causes qu’elle avait dormit avec lui donc pas de problème de ce côté-là, mais qu’elle allait être la réaction du démon tient, lui était prit au piège, c’est sûr qu’il allait peut être s’imaginer des choses. Bah oui surement qu’Eikyuu devait rêver de chose hum pas très net, et pourtant si, c’était des rêves normaux, c’est juste que là elle avait une crise, besoin d’amour peut être, besoin de sentir quelqu’un contre soi, ça fait toujours du bien une étreinte même si c’est inconsciemment, mais bon il fallait attendre que l’un des deux personnes se réveille. Bah ce fut le jeune homme qui ouvrit les yeux en premier, et il remarqua vite que quelque chose n’allait pas, heureusement il gardait son calme quand même, c’est tout en douceur qui se défit de l’étreinte de la jeune femme, il avait beau la toucher, celle-ci ne bougeait pas, comme ci elle ne sentait rien. Enfin c’est juste qu’elle ne devait pas sentir de danger, ou que c’était naturel dormant beaucoup dehors le vent et tout ça bah elle c’était habituée, très vite la rouquine se retrouva seule dans le lit, le démon était maintenant par terre après qu’il se soit cogné la tête au sol ; la demoiselle bougea un peu… Ah bah quand même, à croire qu’elle sentait qu’il lui manquait quelque chose, elle ouvrit un œil avec difficulté, elle ne vit personne à côté d’elle mais elle n’était plus à sa place, elle bougea un peu ouvrant son deuxième œil, elle se les frotta tout les deux en baillant et s’étirant, elle ne savait pas qu’elle heure il était mais en tout cas bah euh elle ne savait pas en faite. Elle était complètement dans le gaz, elle se redressa dans le lit se retrouvant à genoux dessus, elle passa une main dans ses cheveux afin de les remettre un peu en ordre, elle tourna ensuite légèrement la tête mais rien, elle baissa un peu les yeux et elle vit le démon par terre, elle haussa un sourcil… Qu’est ce qu’il faisait par terre, elle marcha en quatre patte vers le bord du lit regardant le démon, elle ne savait vraiment pas comment il était arrivé ici…

_ Wiver qu’est ce que tu fiche par terre, un lit c’est plus confortable…

Elle s’arrêta net quand elle regarda sur quoi le démon avait le regard fixé, du sang, il y avait du sang dans sa main et au coin des lèvres, d’un coup elle eut la nausée, elle tourna vivement la tête se laissant tomber sur le lit, se reculant vivement, son cœur battait vite, elle avait les yeux grand ouvert, du sang voir ça au réveil ce n’était pas bon du tout… La rouquine se sentait vraiment mal, sa respiration devenait haletante, elle commençait à sérieusement paniquer, elle trembla et se recroquevilla sur elle-même, prenant sa tête dans ses mains, rester calme, respirer, se calmer, c’était dur un réveil brutal comme celui-ci n’annonce rien de bon. Et en plus elle se posait des questions, elle se demandait si c’était elle qui lui avait fait ça, elle commençait à délirer, elle ferma les yeux peut être elle pensait qu’elle était en pleins rêve qu’elle allait se réveiller en sursaut dans le lit mais non, elle était bel et bien réveillée, la nuit était fini le soleil était déjà là, et il y avait du sang…

_ Wi… Wiver d’où vient ce sang… Qu’est ce qu’il c’est passé…

Elle gémissait ses mots, n’osant pas regarder le démon, c’était une torture, mais elle ne pouvait pas rester comme ça sans rien faire, elle rouvrit les yeux relevant un peu la tête, ses bras retombèrent le long de son corps, elle se calmait en douceur, le démon était toujours aussi captivé par son sang, Eikyuu prit son courage à deux mains… Elle se précipita en vitesse et ferma la main du démon, elle évita de regarder son visage, elle se retrouva aussi au sol assise sur les genoux, elle ne disait rien, elle voulait juste cacher le sang c’est tout, elle ne voulait pas en voir, elle ne voulait pas s’emporter maintenant, non, elle prit une grande inspiration pour se donner un peu de courage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre/Maitresse
avatar

Maitre/Maitresse


Messages : 91
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Démon
Pouvoir: Invisibilité
Maître/Esclave de: Shania Wartel

MessageSujet: Re: Mauvaise chambre [ pv: Eikyuu Hakumei ]   Lun 15 Nov - 22:24

J'avais fais abstraction de tout ce qu'avais dis ou prononcer la jeune femme encore auparavant assis à son aise sur le lit dans lequel nous avions séjourner et dormis.Je fixais outre ces paroles qui semblait telle un murmure à mon ouïe si perceptible étant si près et pourtant me paraissait si loin...
Cette tâche pourpre enduisant légèrement mes doigts vacillant sur ma peau et les pores de toute ses particule agglomérée les unes contre les autre formant l'épiderme de mon corps me captivais sans que je puisse savoir le pourquoi du comment cela se produisait ni pourquoi cela m'arrivait à moi et l'intarissable envie de continuer à fixer mon hémoglobine sans dire un seule mot ni rien faire seulement resté la assis face à tout le réel tout ce qu'il y avait autour de moi.
mes yeux ne vacillaient pas ils contemplait dans un silence sépulcrale qui m'englobais mon esprit et mon âme mon corps et mon squelette sans que je ne sache la cause de cette attraction rétinienne de mes yeux rouges j'entendais comme des tambours frappé peu à peu au fond de moi leur matelas de cuir et de peau de bête comme dans les tribus indigènes ou ceux d'une armée raisonnant au fond de moi...Les pas d'hommes marchant sur le sol de façon ordonner précise et militaire nous étions à l'aube d'une nouvelle ère celle de cette guerre sainte celle de la conquête du monde des humains et de leur ressources celle de cette embarcation pour l'île de Yuutou.


Tapis dans l'ombre des ruines d'une ancienne bâtisse nous attendions dans la nuit noire et l'humidité de cette froide soirée passé à mettre en place de nouveaux plans d'attaques ou de tactiques de défenses.
Je n'étais guère quelqu'un de supérieure ou de fort dans ces rangs de démons affamés ou lassé de combattre nos tâches étaient rude malgré notre condition démoniaque la tâche d'envahir le pays contre les derniers rebelles nous était ardu et plus que difficile.
J'étais l'officier d'une troupe de 15 hommes j'avais rejoins le gros d'une escarmouche de 7 soldats tout au plus et de leur meneur qui semblait un homme d'arme plein d'aisance dans son art du combat.
Cette nuit la nous avions reçu une missive urgente, la faction rebelle se déplaçait dans notre direction pour prendre du terrain.
Accompagné de mon groupe seulement nous montions à cheval dans la direction indiqué.La pluie battais et giflait nos visages encore doux et juvénile car nous étions jeune très jeune en effet.S'était une route boueuse et étroitement petite rectiligne et droite il y avait des arbres sans feuille presque mort calcinée par nos bombardement de flamme et d'explosion postés à chaque coté de cette route de terre battue se fortifiant sous le galop et le piétinement de nos chevaux nous n'avions pas encore aperçu l'ennemi qui par la même route descendant une falaise partant de droite et continuant sur la gauche d'un arc de cercle peu visible par la pluie et la nuit.
J'étais en tête, mes hommes me suivaient j'étais pour eut une source de courage et de prestige mais je n'en portais que le nom ils avaient eut vent des actions glorieuses de mon père et pensait que son fils en ferait autant j'espérais au fond de moi qu'ils ne se trompaient pas s'étaie la la première guerre à laquelle je participais.Soudain j'aperçus des flambeaux au loin dans cette arc de cercle que je décrivais auparavant, il y avait d'ici environ 4 rebelles mais ce que je vis arrivé derrière eut me pris de stupeur, en effet ils possédaient la une de nos pièce d'artillerie et je pressais mes hommes à s'arrêter et laisser les cheveux sur la route même.Trop tard ma précipitation fut bien veine, j'entendis le tire du canon en notre direction le sifflement du boulet passa bien au dessus de nous mais néanmoins il nous visait et était dans la bonne direction. Nous ne devions pas rester plus longtemps sur cette route et passé par dessus les rebords de pierre un peu délabré juste à notre droite.Je descendais donc de ma monture affolé comme toute celle de mes compagnons s'agitant brutalement je descendis essayant de la calmer avant de la laissé à sa propre destinée advienne que pourra...

Je passais par dessus mes compagnons surplombait ce qui ressemblait à une ancienne plaine de son herbe verte et fraichement humidifiée par cette prise de pluie fraiche.Un terrain peu convenable si nous n'avions pas cette ancienne édifice religieux qui ressemblait à une église bien que délabré et en piteux état il semblait y avoir un rez de chaussé face à nous et dont le reste de l'édifice semblait encore soutenir deux grand mur celui du fond qui servait de protection à l'ennemi et de leur canon qui étaient caché par cette immense mur de pierre mais visible tout de même sur la gauche on pouvais voir le canon d'acier et quelques rebelles à son actif.Nous courrions nous cachés sur des débris de mur d'habitation sur l'immense plaine verte malgré l'obscurité.Je rassemblais quelques hommes pour prendre d'assaut ce canon en attendant les autres e réfugiaient derrière des mur et autres ruines surplombant ce vaste lopin de terre qui devais faire quelques hectares comme même.
Je courais dans la direction suivis de 5 hommes j'étais le 6ème vers la grande église quand j'entendis des coups de feu de la part du reste de mes troupes le canon tirant dans leur direction mais n'ajustais pas encore assé la visé un autre boulet siffla fortement et la il était bien plus près de chacun de nous fracassant la terre se soulevant telle une vague propulsée dans les air retombant peu après au sol dans un fracas macabre.
Mes hommes et moi avions suivis la trajectoire des yeux.nous apercevions une offensive des rebelles vers mes hommes qui ripostais à leur tour se mettant après avoir tiré les munitions de leur fusil à la baïonnette et au sabre.Mes hommes voulurent aider le reste de l'escouade tirant eux aussi de leur pistoles sentant la poudre à plein nez je n'eus pas le temps de leur dire de cesser même si notre mission était de nuire aux rebelles et de s'occupe du canon qu'un tire retentit dans notre direction j'hurlais à mes hommes de se mettre à couvert et l'explosion percuta le sol en plein fouet sur notre position me rendant à demi sourd la terre s'éclatant de toute part autour de moi me retombant dessus je vis deux d'entre eux au sol leur corps inerte ils étaient morts et avaient rejoins notre seigneur aux Enfers.
j'étais moi même secoué par ce bombardement, je tombais à la renverse après avoir essayé de me relever je n'entais plus rien je regardais dans la direction de mon escouade qui prenais le dessus et qui venais me secourir moi et les trois hommes qui me restais mes yeux faillirent et je tombais à genoux regardant mes mains entaché de terre et de sang...Le sang qui provenais de ma main droite blessée par uppercut de la canonnade qui venais de nous prendre en tenaille moi et mes 5 hommes notre défaite était cuisante et me valu 3 jours de repos à notre caserne de fortune.
Nous n'avions pas réussis à prendre le canon mais avions repousser l'ennemi et cela grâce à l'intervention de mes hommes dont je me repentais devant notre Dieu lui même d'avoir perdu cette nuit la deux de mes hommes qui n'avais pas suivis mes ordres...

Soudain Eikyuu me prit la main la refermant sur elle même la vu du sang n'étais plus, je fixais son visage semblant confus j'avais l'impression que la vu de mon sang l'avait troublée peut être même apeurer.
Je gardais alors ma main refermée sur elle même relevant la jeune femme puis m'exprimais de manière gauche et désolé.

Excuse moi Eikyuu de t'avoir mis mal à l'aise je me suis fais mal rien de grave apparemment...Es ce que ça va ?

J'étreignis la jeune femme dans mes bras, essayant de la réconforté d'une quelconque mal adresse de ma part fixant ma main à demi ouverte derrière son dos épiant le sang séchant lentement.






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hikutsutainushi.forumperso.com/
☼♪Flamboyante & Sanglante♫☼
avatar

☼♪Flamboyante & Sanglante♫☼


Messages : 391
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 26
Localisation : ♠ Rôde partout & ailleurs

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Celui de manier le scalpel et les épées ♥
Maître/Esclave de: De moi même/De mon autre moi...

MessageSujet: Re: Mauvaise chambre [ pv: Eikyuu Hakumei ]   Ven 19 Nov - 18:31

Le cœur de la jeune femme battait rapidement dans sa poitrine, elle ne pouvait plus lâcher la main du démon, maintenant qu’elle savait ce qu’il y avait en dessous, il ne lui fallait pas une énorme vu du sang pour qu’elle perde le contrôle d’elle-même, et qu’un carnage pourrait arriver par la suite, elle trembla légèrement, les réveils comme ça franchement elle s’en passerait bien. En fait elle était plus sensible à ce genre de chose le matin au réveil, elle n’avait pas encore immergée totalement de son sommeil qui devait être réparateur mais là c’est comme-ci elle avait perdue toute ses forces d’un coup en voyant le sang, heureusement elle avait pu se rependre avant. C’est comme quand elle est fatiguée elle était encore plus sensible à ce genre de visions, c’est souvent à cause de ça qu’elle sombrait dans l’inconscience aussi rapidement, mais là tout semblait revenir dans l’ordre, la main qui saignait était refermé sur elle-même, mais bon c’était déjà trop tard pour la jeune femme. En effet dans sa tête, son esprit divaguait beaucoup, elle voyait des images qui passaient sans cesse, des images de son passé, des images sanglantes, quand elle fermait les yeux c’était encore pire, alors elle les gardait grand ouvert, elle crispa légèrement ses mains son cœur battant encore plus vite qu’il y a quelques minutes… Elle commençait à paniquer sérieusement, elle avait l’impression qu’elle se faisait absorber ailleurs, dans un monde à peu près comme celui des rêves sauf que là c’était plus cauchemardesque, revoir tous ses massacres qu’elle avait pu faire mais par l’intermédiaire de quelqu’un d’autre, mais dans le fond elle se disait toujours que c’était de sa faute. Pourtant elle ne pouvait rien y faire, quand elle sombrait dans l’inconscience elle ne voyait plus rien, elle entendait comme des bruits de fond mais elle n’était pas tout à fait sûr, et à chaque fois quand elle se réveillait c’était toujours la même chose, le sang avait coulé encore et encore. Depuis qu’elle était sur l’île, ça ne la dérangeait moins quand elle ne contrôlait plus son corps, car souvent c’était des démons qui prenaient la folie sanglante, même si parfois hélas c’était des innocent des esclaves qui se faisaient prendre pour cible, mais c’était vraiment rare dans le fond, ça arrivait une fois de temps en temps. Eikyuu gardait toujours la main de Wiver dans la sienne, celui-ci semblait enfin réagir de sa courte léthargie, seulement au contact de la peau chaude de la jeune femme, il la regardait et elle faisait de même, il se releva ainsi que la demoiselle, il s’excusa ensuite mais elle ne semblait pas y faire vraiment attention. C’est quand elle se sentie dans une étreinte qu’elle réagit elle cligna des paupières plusieurs fois puis regarda l’homme, ses yeux avaient repris des couleurs, elle passa ses bras autour de la taille du démon soupirant légèrement d’un coup tout c’était envolé, ça allait mieux, même si elle avait toujours de mal avec ce genre de chose mais là ça lui faisait un bien fou !

_ Ce n’est pas grave ne t’en fais pas, le principal c’est que tu n’as rien de grave hein ! Je vais bien c’est juste qu’au réveil voir ce genre de chose c’est assez… Euh spéciale et il faut dire que j’ai des problèmes quand je vois du sang je supporte mal…

Elle soupira se détachant de lui, elle le regardait en souriant grandement, elle déposa un baiser papillon sur sa joue surement pour le remercier de cette étreinte puis elle se recula un peu, et sans rien dire elle alla dans la salle de bain ouvrant l’armoire en dessous du lavabo elle revint alors avec une trousse de secours, elle sortit de quoi soigner la blessure. Même si ce n’était pas grave il faut toujours désinfecter et couvrir la plaie pour éviter d’empirer les choses, elle ouvrit la main du démon évitant de trop regarder, puis elle désinfecta la plaie en douceur, puis déposa un pansement dessus et enroula un tour de bande autour de sa main, c’était bien pour tenir un pansement. Elle rangea ensuite la trousse jetant la compresse et les emballages à la poubelle, elle se passa les mains sous l’eau après avoir rangée la trousse, puis elle revint une nouvelle fois dans la chambre, elle alla ouvrit la fenêtre laissant l’air frais pur du matin entrer dans la chambre. Elle frissonna légèrement fermant les yeux, s’étirant un peu en baillant, son ventre gargouilla un peu, elle posa une main dessus puis revint ensuite vers le démon en souriant, elle s’assit sur le lit en face de lui, puis elle laissa son corps tomber vers l’arrière en soupirant elle regardait le plafond de la chambre, l’air frais du matin flottait dans l’air…

_ Tu veux commander quelque chose pour le petit déjeuner, je n’ai pas envie de descendre !

Elle se relava ensuite, enfin elle se retrouva de nouveau assise, c’est jambe était replié elle se trouvait assise en tailleur, sa nuisette se relevant légèrement à cause de ça, on pouvait apercevoir un peau sa culotte, elle regardait le démon gardant toujours le même sourire qu’elle avait depuis qu’elle l’avait rencontrée…

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre/Maitresse
avatar

Maitre/Maitresse


Messages : 91
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Démon
Pouvoir: Invisibilité
Maître/Esclave de: Shania Wartel

MessageSujet: Re: Mauvaise chambre [ pv: Eikyuu Hakumei ]   Sam 25 Déc - 22:35

Je sentais ses battements, ces petits battements de cœur qui tapotais contre sa poitrine à l'intérieure d'elle.
Mon corps ressentais se tapotement familier au sien mais qui n'était pas celui qu'il gardait au sein même de ma personne depuis ma naissance.
Les battements du cœur de la jeune femme étaient réguliers sans pour autant m'en soucier je ressentais que quelque chose n'allait pas sans savoir pourquoi.
La question que je m'étais déjà posé auparavant avait maintenant plus de sens pour moi qu'avant cette étreinte envers elle qui n'était qu'un geste d'affection et sans doute une partie de moi le voulait enfin de compte.
Malgré qu'il s'y cache un profond remord derrière il y avait encore quelque chose d'autre...Peut être ma nature démoniaque qui reprenais ses droits envers moi oui il devait y avoir quelque chose dans ce genre car je ne la percevais plus de la même façon ni du même regard.
Elle se détacha de moi alors cet instant si étrange à ma personne s'éteignit comme une lumière qui n'avais plus de raison de briller me noyant dans l'obscurité habituelle.
Et pourtant je ressentais un amer gout d'insatisfaction à ce geste.

Elle partie un cour instant seule moment ou je fus quelque peu seule dans la pièce qu'était la chambre d'hôtel.
Le temps de reprendre un peu mes esprit pour me remettre les idées en place je soupirai un instant fermant les yeux puis les ré-ouvrant j'aperçus cette être maléfique au visage sombre et obscur cette fois je le voyais totalement face à face nous nous épions moi de mes yeux rouges d'un air moins décontracté qu'auparavant lui sans dire un mot il me sourit de ses dents acérés et de son regard perçant d'un pigment jaune presque effrayant.
J'allais pour rétorquer quelque chose à son apparition prenant mon courage à deux mains.

Que me veu.....

Il me fit signe de son index de me taire mettant celui ci devant sa bouche je m'exécutais sans rien dire j'avais la mauvaise impression qu'il n'était pas la pour simplement me regarder cette fois...Car il était belle et bien la cette fois si j'étais éveillé et je ne le rêvais pas....

Chuuuuuuuuuuuuuuuuuuut...........Voudrais tu que la jeune fille qui t'accompagne subissent le même sort que toi Blades ?

Que veux tu dire par l.....


Il me saisit à la gorge me brisant presque les cordes vocales j'avais l'impression que ma nuque allait se briser sous la pression de sa poigne il avait l'air plus énervé tout d'un coup.

Je t'es dis de te taire insolent.....La jeune fille ne me vois pas ne m'entend pas.....Ce qui n'est pas ton cas alors ferme la !

Il se tourna légèrement vers la porte de la salle de bain, reniflant quelque chose je vis la poignet tournée sur elle même et il disparu me laissant aux soins de Eikyuu qui était revenu pour me soigner de ma sois disant blessure que j'avais eut réellement à la main.
Je ne disais rien j'espérai qu'elle ne voient aucun signe de la présence du démon, aucune marque, aucune trace au niveau de mon cou.
Soudain mon regard se porta de nouveau sur l'être démoniaque qui avais les bras croisés contre le mur il me fixait toujours autant puis vint à bouger tournant autour de nous puis se mit à côté de moi un peu plus reculé contre le mur près de la fenêtre.
Je faisais semblant de ne pas le voir de toute manière il n'y avait que moi qui le voyait et j'étais le seul à pouvoir l'entendre.
Que me voulait il à la fin ?! Je ne comprenais pas avait il choisis de me tuer , n'étais je pas digne du seigneur ses enfers ? Ma mission avait il prit tant de retard ? Ou bien était il...était il la pour me dévoiler enfin ce que je devais faire pour assouvir les désirs de notre seigneur et maître?!
Après tout il avait droit de vie et de mort sur ma personne car il m'avait ressuscité pour que j'atteigne ma vengeance et j'étais endetté de cette acte que seul lui avait décidé.

Elle semble attiré par ton sang Blades....Regarde la si pur et gentille envers toi hihihahahahaaa......C'est à en pleurer....

J'aurai voulu lui dire quelque chose, de se taire par exemple mais Eikyuu m'aurait prit pour un fou pire il se serait dévoilé aux yeux de celle ci et elle n'avait pas besoin de ce genre de tourment.

Sais tu pourquoi Wiver ? Sais tu pourquoi elle te ment ? Elle a peur de sombrer dans sa folie.....Et pourtant elle adore sa.....Les humains sont pathétiques ne trouve tu pas ? Moi je les déteste mais je prends un malin plaisir à les voir comme nos jouets héhéhé oups je suis navré j'espère que tu n'es pas frustré par ce que je viens de dire je sais par notre maître que tu étais un fervent défendeur de ces choses....Enfin tu " étais " se n'est plus le cas maintenant x]

J'écoutais à moitié ce que disais Eikyuu mais le reste de ma concentration tournais autour de l'être de ténèbres qui rodait dans la pièce.

Avant de te laisser je vais te mettre à l'épreuve tu verras tu en prendra un grand plaisir ou tu en mourra sans doute.....Nous verrons tout les deux si elle est digne de vivre je pense que tu ne te laisserai pas tué par cette vulgaire humaine non ? Cela prouvera beaucoup de chose entre nous...

Il s'avançait tournant autour d'Eikyuu j'avais un mauvais pressentiment mes craintes étaient fondées il tenait en sa main droite un poignard qu'il tendit peu à peu au dessus de la nuque de la jeune femme qui étais assise tranquillement sur le lit souriant.
Moi je ne réagissais pas je regardais fixement voulait il me tester ? Quel question stupide bien sur que oui il voulais voir si ma vie avais plus d'importance que celle de mon entourage je n'avais pas le choix je devais prendre sur moi et épargnée la vie de l'humaine je ne valais pas l'honneur ou le privilège que le seigneur m'avait donné.
Je m'apprêtais à bondir pour faire éviter à Eikyuu une mort des plus étrange quand il me fixa une dernière fois souriant sadiquement puis instantanément il fut de nouveau devant moi.

Tu n'es pas encore prêt pour une tel épreuve ? Mourir de ma main serait un honneur pour toi alors voyons comment tu réagira quand tu périra de la main de cette femme.

Il imposa sa main sur mon torse une chaleur m'envahit et je ne pu m'empêcher de fixer la jeune femme sans rien dire je la regardais tout simplement.
Le démon imposa son signe qui brulais ma peau le tatouage ou le sceau démoniaque n'était pas perceptible à première vu je ne portais que des brulures qui apparaissais peu à peu sur celui ci puis vinrent à cicatriser instinctivement tournant à une couleur rougeâtre.
Je sentais qu'il avait activer chez moi un de mes vices les plus prononcés chez les démons j'avais la nette impression de ne plus être le même et d'un seul coup je fus face à Eikyuu la fixant dans les yeux d'un tout à fais normal presque provoquant et je l'embrassais peu à peu.
Sur la bouche d'abord puis sur le cou....lentement....






Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hikutsutainushi.forumperso.com/
☼♪Flamboyante & Sanglante♫☼
avatar

☼♪Flamboyante & Sanglante♫☼


Messages : 391
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 26
Localisation : ♠ Rôde partout & ailleurs

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Celui de manier le scalpel et les épées ♥
Maître/Esclave de: De moi même/De mon autre moi...

MessageSujet: Re: Mauvaise chambre [ pv: Eikyuu Hakumei ]   Mar 11 Jan - 16:09

Eikyuu réfléchissait à ce qu’elle allait pouvoir bien faire de sa journée tient, c’est vrai quoi maintenant qu’elle était bel et bien réveillée, et puis peut être qu’elle pourrait passer du temps avec Wiver qui sait, enfin faut il qu’il soit d’accord avec ça, elle n’allait pas lui imposer de rester avec elle bah oui il avait d’autre chose à faire surement… Bah de toute façon pour l’instant elle n’était pas motivée à grand-chose, juste attendre que le temps passe, pour se dépêcher après tout la journée ne fait que commencer, et puis le temps de bien se remettre du réveil quelque peu euh perturbant, et puis bon avant tout le petit déjeunait bon sang, comment commencer une journée sans rien dans le ventre franchement, enfin normalement Eikyuu aurait du avant faire un jogging mais bon elle n’allait pas laisser son compagnon de chambre tout seul. Alors quoi elle avait peur qu’il parte normal, ok elle connaissait son identité mais après ce n’est pas facile de retrouver quelqu’un sur cette île, faut trouver les bonnes personnes à qui demander, enfin faire confiance ici dans ces lieux… C’était risqué quand même, déjà la rouquine avait tendance à se méfier de tout le monde qui n’était pas humain, quoi que même aux humains elle avait du mal, avec Wiver c’était une autre histoire qui avait commencée par un quiproquo, il c’était trompé de chambre ça arrive à tout le monde quand même, donc voilà… Bref passons dessus, la jeune femme réfléchissait à ce qu’elle allait prendre pour remplir son estomac, il y avait des formules et tout ça, donc bah le choix était grand, c’était bien d’avoir de l’argent franchement, avec ça on peut avoir beaucoup de chose enfin nourriture, un lieu ou dormir pouvoir faire des tours au cinéma et compagnie. Même si elle savait bien qu’elle allait se retrouver rapidement dans le rouge d’ici quelques jours, sauf si elle trouve un autre démon à tuer et qui ait le porte monnaie bien remplit, elle soupira grandement, elle irait prendre son déjeunait en bas directement, dire qu’il y a quelques minutes elle disait le contraire. Elle est ainsi Eikyuu à changer d’avis rapidement, pour des futilités comme celle-ci, les bras croisé contre sa poitrine son regard avait dévié du démon est se portait sur le mur derrière lui, non il n’y avait rien, bah une araignée, ou autre chose qui aurait put prêter à contemplation, peut être qu’elle n’aurait pas du faire ça… Bah oui car Wiver c’était rapproché rapidement sans qu’elle le remarque, elle plongeant son regard dans le sien, elle ouvrit des yeux rond quand il l’embrassa sur la bouche, ses joues prirent une douce teinte rouge, qu’est ce qui lui prenait à lui, pourquoi ce changement soudain, et ces lèvres qui partirent dans son cou.

_ Euh stop là !!

Elle décroisa les bras posant ses mains sur le torse du démon elle le repoussa gentiment, elle se recula ensuite sur le lit se retrouvant de l’autre côté, elle ne lâchait pas des yeux son compagnon, elle semblait ne pas comprendre pourquoi il faisait ça, en tout cas pour une fois elle ne c’était pas montrée violente, normalement c’était comme ça… Il aurait pu se prendre une baffe sur la joue et peut être sur l’autre, et elle ne l’aurait pas repoussé aussi gentiment, pourquoi bah lui elle l’appréciait bien donc elle se contrôlait même si il avait un comportement étrange, c’était le cas là, que se passait il dans sa tête hein, elle n’en savait rien et ne voulait pas vraiment le savoir. Elle sortie du lit posant ses pieds sur le sol, elle fit le tour et s’approcha en douceur du démon, devait elle garder ses distances ? Elle hésitait, il n’avait pas fait quelque chose de méchant, mais pour la rouquine c’était étrange, peut être qu’il se sentait mal, avait il seulement était blessé à la main, et oui les idées d’Eikyuu germait par ci par là comme des racines, elle ne pouvait pas se douter de la vérité de toute manière. Elle fit encore un pas vers lui puis un autre, et se retrouva en face de lui, elle posa ses mains sur les joues du démon, puis glissa une main sur son front mais non température normal faut croire, elle soupira un peu tirant les joues du démon en rigolant légèrement, elle lui tapota les joues se reculant un peu.

_ Je ne sais pas ce qui te prend, mais si c’est pour montrer ton affection ou je ne sais quoi… Euh bah je dois dire que ça me surprend beaucoup quand même ! Qu'est ce qu'il t'arrive tout d'un coup ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Maitre/Maitresse
avatar

Maitre/Maitresse


Messages : 91
Date d'inscription : 19/06/2010
Age : 25

Passeport de YNS
Race: Démon
Pouvoir: Invisibilité
Maître/Esclave de: Shania Wartel

MessageSujet: Re: Mauvaise chambre [ pv: Eikyuu Hakumei ]   Lun 21 Fév - 21:58

J'écoutais attentivement mais ses paroles raisonnaient en moi telle le son sinistre du désespoir mêlant l'incompréhension d'Eikyuu à mon comportement ce qui semblait plutôt la perturbé avec un soupçon de curiosité mais je n'étais pas prêt de me calmer du moins je ne pouvais contrôler mes désirs ni mes envies et je fus moi même surpris que le sceau imposé sur mon torse ne me faisais pas entrer dans une sorte de transe qui provoquerait chez moi un désir sexuelle intense envers Eikyuu m'enfin se ne fut pas très long à constater que j'avais peut être parler trop vite.
Il avait beau avoir écouté les paroles de celle ci il n'avait pas pu s'empêcher de se précipité sur elle la faisant brusquement tombé à la renverse sur le lit ou ils avaient dormis tout deux cette nuit.
Il espérait que Eikyuu ne réagisse pas trop mal malgré ces refus face à ces avances qu'il ne contrôlait pas.
Le tatouage était maintenant complètement visible, son corps entier le brûlait, le consumait de l'intérieure s'était sans doute l'effet du sceau que lui avait impliqué le serviteur des ténèbres.
Peu importe le tout était que Eikyuu comprennent que se n'était pas sa faute, qu'il ne réagissait pas de manière naturelle mais qu'il était dominé par ces vices.
Il était maintenant sur elle l'embrassant passionnément les yeux rivés sur sa proie, malgré lui il réussit à parler, à lui glisser un seul et unique mot avant de se mettre à lui lécher le cou avec avidité et désir.

Désolé....


Il continuait son œuvre, ou l'œuvre du malin plutôt, caressant d'une main lui des cuisses de la jeune femme lentement descendant peu à peu vers son entre jambes, frôlant sa petite culotte, il coupe le fin tissu avec rapidité laissant peu à peu l'intimité de celle ci se dévoiler sa main commençant des caresses qui peu à peu se déviais sur ce lieu bien mystérieux de la gente féminine.
Est ce qu'elle comprendrait ? Telle était la question qui restait à l'esprit du démon, sinon elle serait apte à lui trancher la gorge à coup de scalpel.
Wiver était donc la à jouer entre la vie et la mort sans avoir le contrôle de ses actes qui pourraient lui être fatale tôt ,ou tard.
Quel ironie du sort, Hadès laisserait il se genre de chose arrivé ? N'étais je pas la pour acomplir mon rôle excepté la vengeance qui me rongeais au plus profond de moi je me devais d'essayé de lutter face à ce pouvoir qui était bien redoutable encore combien de temps ? Et puis si le mystérieux sujet démoniaque avait réussis à me contrôler il pouvait recommencer quand bon lui semblait.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://hikutsutainushi.forumperso.com/
☼♪Flamboyante & Sanglante♫☼
avatar

☼♪Flamboyante & Sanglante♫☼


Messages : 391
Date d'inscription : 31/05/2010
Age : 26
Localisation : ♠ Rôde partout & ailleurs

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Celui de manier le scalpel et les épées ♥
Maître/Esclave de: De moi même/De mon autre moi...

MessageSujet: Re: Mauvaise chambre [ pv: Eikyuu Hakumei ]   Dim 27 Fév - 14:28

Eikyuu était vraiment troublée par ce genre de comportement, elle ne comprenait pas comment le démon avait pu changer en une nuit, elle aurait peut être comprit à la première rencontre comme ça tout s’enchaine et hop ça se termine dans un lit dans un ébat charnel… Enfin peut être qu’elle se disait que c’était à cause du fait qu’ils avaient dormi dans le même lit et qu’elle c’était servi de lui comme d’une peluche peut être l’avait il mal prit, ou au contraire bien prit et il en voulait plus. Elle n’en savait rien il s’imaginait tout les scénario possible et imaginable dans une situation comme celle-ci, au lieu de faire ça elle devrait plutôt faire attention à Wiver, il ne semblait pas du tout calmer au contraire. Le démon revenait même à la charge qui sortie de ses pensées la rebelle qui se retrouva une nouvelle couchée sur le lit, non c’est bon elle n’avait plus envie de dormir là, le cerveau de la rouquine chauffait sec, elle cherchait toujours à comprendre ce qui se passait dans la tête de son compagnon de chambre. Peut être que ce qui c’était passé après le réveil l’avait plus chamboulé que prévu, le regard d’Eikyuu vagabondait sur le corps du démon ça l’aidait à mieux réfléchir, son regard se porta sur un tatouage elle c’était dit qu’il était beau et continua son chemin… Sauf qu’elle stoppa juste après, un tatouage il n’en n’avait pas encore hier, c’était quoi ce délire, ce n’était plus la même personne, impossible il n’était pas sortit, alors ça serait à cause de ça, le problème c’est qu’elle n’eut pas le temps de lui demander des explications. Le démon venait de l’embrasser passionnément, elle avait des yeux rond mais ne le repoussait pas pour autant, enfin elle profitait un peu oui, elle avait bien le droit quand même et puis il ne faisait rien de bien méchant pour le moment. Elle laissa un soupire d’aise bien malgré elle quand il se mit à lui lécher le cou, elle se mordit la lèvre en se giflant mentalement, elle haussa un sourcil quand il s’excusa, il semblait encore conscient de ce qu’il faisait elle devait peut être en profiter pour le raisonner un peu mais comment. Elle n’avait jamais été dans une situation pareil avant aujourd’hui, elle ne voulait pas lui faire de mal juste qu’il calme ces ardeurs…

_ Wiver je ne te reconnais plus… Est-ce que ça a un lien avec ce tatouage ?? Tu me fais peur Wiver… Elle frissonna en rougissant de plus belle à la main du démon qui remontait sur sa cuisse. Wiver arrête ça tout de suite !

Son ton était quelques peu autoritaire mais bon elle n’avait pas le choix dans le fond, le problème c’est que ça ne fonctionnait pas tellement, pas du tout même, elle se retrouva rapidement avec la culotte en moins et l’intimité à l’air. Le démon commença ensuite des caresses intimes, elle écarquilla les yeux serrant ses jambes brutalement coinçant la main entre ses cuisses, elle grogna un peu, ok ça lui avait fait un petit effet mais quand même, il ne faut pas pousser mémé dans les orties. Là la rouquine n’avait plus d’autre choix, elle allait le réveiller de force, sa main droite vola dans les airs et paf elle se retrouva à claquer avec violence sur la joue de Wiver laissant une belle trace rouge dessus, elle prit ensuite appuie sur ses bras et donna un coup de bassin pour inverser les places rapidement. Elle plaqua le démon sur le lit maintenant ces bras contre, elle était à quatre pattes au dessus de lui, qu’importe la position qui dévoilait tout mais bon, aux grands mots les grands remèdes, elle regardait sévèrement l’homme en dessous d’elle.

_ Wiver je n’ai pas envie de te faire du mal… Soit tu m’explique ce qui se passe et tu calme tes ardeurs, soit je t’assomme directement je t’attache et je t’abandonne sur place ?! Et puis c’est quoi ce tatouage hein ?

Elle se pencha un peu vers l’avant, son front se colla contre celui du démon plongeant son regard dans le sien, elle le menaçait de son regard flamboyant, elle avait hésitée à lui mettre un bon coup de boule en pleine face. Elle testait d’abord la parlotte et dans le pire des cas elle n’aurait pas d’autre choix que de le frapper mais pas le tuer elle ne voulait pas en arriver là, même si ça devait arriver elle prendrait la fuite à la place. Méthode lâche mais au moins elle n’aurait pas la mort du démon sur la conscience et c’était ça le principal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mauvaise chambre [ pv: Eikyuu Hakumei ]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Mauvaise chambre [ pv: Eikyuu Hakumei ]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuutou No Shima :: Hôtel-
Partenaires
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forumactif.com