AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Des jeux d'adultes ... [Louva]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Joueuse Capricieuse
avatar

Joueuse Capricieuse


Messages : 704
Date d'inscription : 10/08/2010
Age : 30
Localisation : Sens-tu ce souffle sur ta nuque ?..

Passeport de YNS
Race: Succube
Pouvoir: Murmures ennivrés
Maître/Esclave de: Nianiania maîtresse de Louva et Neil !

MessageSujet: Des jeux d'adultes ... [Louva]   Lun 13 Sep - 16:34

La ville ! Place où virulent toutes sortes de vermines vénales appâtées par le gain, la luxure et la débauche. Au milieu de cette joyeuse assemblée de démons, vampires et compagnie, on pouvait apercevoir une tignasse de cheveux noir corbeau suivit de près par une autre femme à peine plus grande. La première qui ouvrait la marche, portait une longue robe noire, avait les yeux d’un rouge étincelant, le regard joueur, un grand sourire trônait sur son visage, balançait un sac visiblement remplit à ras bord d’avant en arrière, et traînant derrière cette jeune succube pleine d’énergie, main dans la main, une jeune femme plus discrète qui semblait appréhender les idées de sa maîtresse.

« Dépêches toi un peu ! Tu traînes trop ce soir ! »

Ce soir ? En effet, la nuit était tombée depuis plusieurs heures, les ruelles étaient uniquement éclairées par des lampadaires et les enseignes lumineuses. Dans ce quartier de la ville, les enseignes étaient assez explicites et bien souvent crues, à prendre au premier degré. Les enseignes se limitaient bien souvent à des mots anglais, voir à trois lettres ou à un dessin dévergondé, l’une des boite attira l’œil aiguisé de la succube, une enseigne qui arrêta sa folle course aux milieux de ses rues qui se ressemblaient toutes, mais que la maîtresse semblait connaître comme sa poche. L'enseigne n'avait rien à envier aux autres, cependant, il fut étonnant que la succube s'arrête à celle-ci. Au dessus de la porte brillait le nom du club, écrit tout en néons, le « Body Temptation », tandis qu’au niveau de la porte se dressait un solide gaillard en costume noir.

Jiay s’approcha de l’homme, traînant toujours Louva derrière elle. Elle sentit la main de celle-ci se crisper légèrement, et elle devina ses pensés qui se résumait probablement à « Qu’est ce qu’elle va encore me faire ? ». La succube jubila intérieurement, rien ne pouvait lui faire plus plaisir que de tourmenter son esclave alors qu’elle même ne savait pas trop se qu’elle allait lui faire endurer dans ce club. Elle regarda brièvement la file d’attente composée en grande partie d’hommes, et son sens de la déduction fonctionnant à plein régime lui fit comprendre qu’il s’agissait probablement de la clientèle, et que donc, dans la boîte, c’était des femmes qui offraient le show.

Elle s’approcha du videur, qui la regardait avec de grands yeux. Il devait probablement être rare de voir des femmes qui entrent dans cette boîte, mais encore plus quand les femmes en questions se dirigent vers la porte d’un pas décidé oubliant complètement la file d’attente. Jiay se posta face au videur. Les silhouettes maigrichonnes des deux femmes offraient un comparatif amusant avec ce gorille tout droit sortit de sa jungle. Néanmoins, gorille ou pas, il n’en resta pas courtois.

« Puis-je vous renseigner mesdames ?


-Oui … Les talents théâtraux de la succube avait de quoi rendre jaloux les plus grandes stars américaines du moment, en réalité, nous tournons en rond depuis un long moment dans les ruelles juste derrières, mais nous n’arrivions pas à trouver l’entrée de … Service. »

Ajoutée à une jolie petite frimousse un air un peu perdue, avec une voie hésitante, et n’importe quel homme craquera inexorablement … Dans un soupire de lassitude, le videur poussa la porte du club, tandis que les hommes dans la file d’attente sifflaient les deux femmes. Les effluves d’alcool, le bruit de la musique, les spots aux lumières chaleureuses et surtout … Des femmes. Sur des estrades, au dessus de la foule d’hommes compacte et tassée aux pieds des policières sexy ou autres infirmières, une poignet de femmes gagnaient leurs vies en exhibant leurs corps plus alléchant les uns que les autres.
La porte claqua dans le dos des deux femmes, et Jiay ne laissa même pas le temps à Louva d’admirer le décor, et recommença à la traîner derrière elle.

« T’en fais pas pour le videur, c’est une mise en scène … C’est pour appâter le client. »

Ces simples mots servaient donc à résumer la situation dans laquelle Jiay avait entraîné son esclave. Ce n’était pas qu’un simple club, c’était une source de revenue potentielle. L’argent ne tombe pas du ciel, et ça tout le monde le savait … Au moment où la jeune esclave aurait pu se poser la question « Mais qu’est ce que je fais là ? Pourquoi m’a-t-elle emmené ? » la réponse apparut aux yeux de l’esclave au moment où la succube poussa une porte de service rembourré qui donnait sur un escalier en métal. Deux videurs hochèrent la tête quand la succube passa devant eux, traînant toujours la jeune femme comme un jouet.

« Plus tard les questions … Il reste de la place sur l'estrade alors ... »

La bouche entrouverte de la jeune esclave se referma aussitôt. C’était bien la première fois qu’elle se taisait quand Jiay lui en donnait l’ordre. Peut être parce qu’à force de courir, elle était trop fatiguée pour se disputer avec sa maîtresse ? Ou peut être que ce "alors" qu'elle avait laisser planer avait refroidie les ardentes questions de la jeune femme ? Une fois en haut des escaliers, la succube ouvrit une nouvelle porte. Des miroirs, des commodes, du maquillage … Un vestiaire. La jeune maîtresse se tourna brusquement vers l’esclave, tendant le sac vers elle.

« C’est le moment d’utiliser et de rembourser les vêtements que je t’ai acheté … »

Un sourire apparut sur le visage de la succube.

« Amuses moi ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm a toy
avatar

I'm a toy


Messages : 364
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 27
Localisation : Surement avec sa Maîtresse au bois dormant.

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de: Esclave de Jiay Phage

MessageSujet: Re: Des jeux d'adultes ... [Louva]   Lun 13 Sep - 21:11

La nuit était tombée depuis un moment, illuminant toute la ville, créant un point lumineux dans un noir profond. Chaque ruelle éblouissait les yeux de Louva comme si la vie venait à naître, comme si elle naissait. Les gens parlaient fortement, c'était très synonyme de fête.
Elle et sa Maîtresse marchaient dans une rue bondée de monde où chaque établissement affichaient d'énormes panneaux lumineux pour en mettre plein la vue et attirer la clientèle.

C'était le genre de lieu qui mettait mal à l'aise la jeune esclave, à tel point qu'elle avait du mal à avancer, se faisant rentrer dedans à chaque pas. Jiay avait finis par lui prendre la main avec une forte assurance, la trainant derrière elle comme une gamine, chose qu'elle détestait.
Alors que totalement troublée par l'ambiance générale qui rayonnait tout autour d'elle, sa maîtresse changea subitement de direction pour la tirer vers un établissement nommé Body Temptation. Même si elle ne comprenait pas, avec les silhouettes de femme sur le panneau c'était pas compliqué à comprendre, c'était une boîte de nuit ou quelque chose dans le genre.

Malgré la longue file principalement d'homme, elles passèrent à coté sans faire attention aux regards curieux, sévères, méchants ou déplacés. Enfin ça c'était Jiay, Louva, elle, se faisait aussi petite que possible restant bien derrière la succube, murmurant des "pardon" et des "désolée" à tout le monde.
Jusqu'au moment où elle entendit quelques mots de la conversation entre sa Maîtresse et le vigile.

« ...nous n’arrivions pas à trouver l’entrée de … Service »

*L'entrée de service ??* L'esclave posa un regard interrogateur sur Jiay alors que le colosse ouvrit la porte dans un soupire.

« Mais... »

A peine elle eut le temps d'ouvrir la bouche qu'elle fut tirée à l'intérieur sans ménagement manquant de tomber par terre sous les regards moqueur des spectateurs. La musique était presque assourdissante, les gens criaient, des filles dansaient sur la scène ou sur des plateformes individuelles entourées de mâle en chaleur. C'était une boîte de strip tease !
Louva fut trainée de nouveau par Jiay qui poussa une porte en métal d'où sortait des filles, là elles montèrent un long escalier pour se retrouver dans une grande loge. La succube lui dévoila tout son plan sans même laisser le temps de répliquer, et quand elle eut finis son esclave enchaîna en se plaignant comme à son habitude.

« Rembourser les vêtements ? »

Elle resta incrédule devant la demande de sa Maîtresse, jamais mais alors jamais elle ne lui en avait fait part. Elle remarqua des femmes dans des tenues absolument très, très sexy, maquillée fortement.

« Vous ne pensez tout de même pas que je vais m'habiller comme elles ?! Elles doivent toutes être à moitié droguées ! »

La jeune femme, qu'elle montrait de la main, tourna la tête vers elles, en levant un sourcil perplexe. Louva l'avait vu dans les journaux de l'île, il était vrai que l'on trouvait souvent des femmes ou des hommes mort d'une overdose dans les boîtes de strip tease et ravivait les critiques fait sur le chantage qu'utilisait les patrons des boîtes.
La drogue avait pour but à la fois de rendre accroc les danseuses qui en prenaient beaucoup mais aussi les embrouiller, laissant toute dignité derrière elle, se trémoussant jusqu'à l'épuisement totale sans s'en rendre compte, créant un monde totalement flou autour d'elles. Pour être plus clair les obliger à danser... Le même procédé était utilisait dans les maisons pour prostituées ou sur les esclaves. Devant le sourire de la succube qui ne baissait pas, l'esclave insista un peu plus.

« On ne devrait même pas être la ! »

La jeune esclave tourna sur elle même en levant les bras, montrant la pièce, qui était pour le personnel avec marqué "accès privé".
Comprenant qu'elle n'obtiendrais rien Louva fit la tête et prit le sac que lui tendait Jiay, son regard fixait l'ouverture ardemment, hésitant longtemps à l'ouvrir.

« C'est pas vrai... »

Puis dans un long soupir elle l'ouvrit. Il était clair que vu que c'était seulement un sac, bien que à rabord. Jiay n'avait pas tout prit, elle avait du soigneusement sélectionné les tenues probables que son esclave porterait ce soir. Elle avait tout prévue dans les moindres détails.

* Raa je la déteste ! *

Elle plongea sa main dans le sac en fureur pour retirer deux sous vêtements blanc, un ensemble sexy composé d'une petite culotte et d'un soutien gorge tous les deux en dentelle. Les yeux de Louva se levèrent jusqu'au septième ciel en voyant cet accoutrement, totalement exaspérée par les goûts excessives de sa Maîtresse. Le regard rivé sur les sous vêtements, de son autre main elle se mit à chercher une tenue correct pour cacher ces trucs la, sachant profondément que si la succube avait mit des choses pareils, il y aurait surement que de ça mais il valait mieux en porter que rien du tout...
Fermant les yeux comme pour jouer à la loterie, elle retira une tenue, oui une tenue car chaque pièce était attachée les unes aux autres si elles allaient ensemble.

La jeune esclave secoua la tête, devant elle se tenait un uniforme scolaire comportant une chemise blanche qu'on pouvait nouer au niveau des seins pour dévoiler le ventre et le nombril, une veste bleu marine avec un faux symbole d'école gravé dessus et une mini jupe ultra courte de la même couleur permettant de voir sans problème en dessous. C'était une tenue sexy, loin du modèle scolaire qu'elle avait pu acheter avec sa Maîtresse, même la cravate rouge était courte pour qu'elle se termine dans son entre sein, c'était avant tout un costume et non à porter dans la rue. Le visage de Louva se décomposa.

Elle se dégagea une mèche de cheveux de son visage puis déposa l'ensemble complet sur une chaise s'apprêtant à le mettre, elle farfouilla un peu pour avoir une vue d'ensemble de ce qui se trouvait dans ce "trésor", sa main se faufilait à travers les vêtements compressaient dans le sac. Il y avait de tout et manifestement c'était que de l'érotique. Une tunique qui devait tomber jusqu'à ses cuisse mais totalement transparente, une tenue de cow girl, nuisette sexy, maillot de bain, ensemble soutien gorge et mini jupe en lycra pour finir la tenue de soubrette, domestique, miss police, mère noël, combinaison filet et autres multiples costumes. Des objets s'y trouvaient aussi différents colliers, du jolie en tissu de couleur bleu comme ses yeux à au gros collier en métal, des chaines, bracelets et autres...

*Elle veut quand même pas que je monte et que je me montre devant des gens, habillée avec des tenues pareilles ?*

Comme perdu dans les nuages elle fut ramenée à la réalité par le raclement de gorge de la succube derrière elle qui avait surement compris sa pensée, la faisant sursauter au point qu'elle lâche le sac tombant par terre dans un bruit étouffé. Lentement elle tourna la tête vers la tenue d'écolière sexy ne sachant pas très bien si il fallait la mettre. Jetant un coup d'œil à droite et à gauche mesurant le degré de danger. Louva voulait éviter toute personne qui puisse la voir ainsi, déjà que avoir Jiay derrière n'était pas chose facile. Elle se déshabilla entièrement en faisant la tête, ça l'énervait plus qu'autre chose de devoir faire ça ici... Pourquoi ici ? Rembourser les achats ? Mais comment ? Perdu de nouveau dans ses pensées elle mettait machinalement le costume d'uniforme scolaire sexy avec les sous vêtements blanc. Boutonnant la chemise de haut en bas, la jupe remontée qui la gênait plus qu'autre chose, elle se battait avec la cravate qu'elle n'arrive jamais à mettre. Louva se maquilla le contour de ses yeux en noir les faisant parfaitement ressortir. Le visage assombrit elle se tourna vers sa Maîtresse l'observant d'un sourire sadique et narquois qui irritait royalement la jeune esclave.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joueuse Capricieuse
avatar

Joueuse Capricieuse


Messages : 704
Date d'inscription : 10/08/2010
Age : 30
Localisation : Sens-tu ce souffle sur ta nuque ?..

Passeport de YNS
Race: Succube
Pouvoir: Murmures ennivrés
Maître/Esclave de: Nianiania maîtresse de Louva et Neil !

MessageSujet: Re: Des jeux d'adultes ... [Louva]   Lun 13 Sep - 23:06

La succube contempla la jeune femme se changer ne perdant une miette de ce spectacle alléchant. Puis elle se maquilla sans que Jiay n’est eut à lui dire, que de progrès ! La jeune maîtresse marcha doucement autour de son mannequin improvisé. Elle passa sa main dans les cheveux de l’esclave, déboutonna la chemise, ne laissant que deux boutons au niveau de la poitrine, offrant une superbe vue sur son décolleté.

« Hum … Parfait ! Tu es parfaite ! Je suis fière de toi … Sa te va très, très bien ! »

Par contre, un autre problème se posa aux yeux de la succube … Comment inciter son esclave à se lâcher sur scène ? La drogue était en effet le meilleur moyen d’y parvenir, mais elle voyait la dépendance à la drogue comme une rivale à la dépendance qu’elle voulait engendrer dans le cœur de son esclave. Elle cogita, pendant un long moment. Puis une idée lui vint soudain. Elle jaugea son esclave toute gênée dans sa tenue.

Elle n’avait bien entendu aucune expérience dans la matière, et elle n’avait pas le temps de former cette jeune esclave, cependant elle venait d’avoir une idée, brillante, une idée qui allait motiver la jeune esclave à faire de son mieux comme jamais. La succube passa dans le dos de Louva, ses mains caressant son ventre avec douceur.

« Tu sais que … Si tu n’y arrives pas à te déhancher ici, je peux te trouver un autre travail … Autre part … »

Elle contempla le visage plein d’espoir de la jeune esclave. Elle ne rêvait pas mieux que de faire autre chose. Cependant, elle n’était pas là pour lui offrir l’avenir parfait dont elle rêvait, et la phrase qui suivit brisa tout espoir d’une soirée meilleur que celle-ci pour Louva.

« Se serait un travail qui ne nécessiterais pas que tu sois debout, un travail que toute femme peut faire allonger … Un travail qui me rapporterai bien plus … Les jeunes femmes vierges sont très appréciées dans les maisons de passe. »

Pour motiver cette esclave, rien de mieux que des menaces. Elle sentit la jeune femme tressaillirent sous ses doigts qui descendaient vers son bas ventre, le bout de ses doigts effleurant le tissus de la mini jupe. Elle lécha le lobe de l’oreille de Louva, tirant celle-ci de sa rêverie.

« Si tu veux prendre un verre pour te donner du courage, il y a tout se qu’il te faut là bas … »

Elle désigna un mini bar dissimulé par les commodes où étaient rangées les tenues des danseuse. Bien sur, les boissons étaient gratuites … Pour chaque verres offerts à une danseuse, c’est des dizaines de verres achetés en contrebas au bar, en plein milieu du club. Jiay claqua les fesses de l’esclave plus qu’hésitante pour lui dire de se dépêcher.

« Dès que tu sauras prête, tu iras sur l’estrade à l’extrême gauche, moi je vais aller m’asseoir avec les autres maîtres qui prête leurs esclaves dans la tribune réservée. »

Utiliser de jolie esclave pour faire du profit était devenu monnaie courante sur l’île. De plus, pour la succube, c’était avant tout un test pour son esclave. Etait-elle digne d’être son esclave ? Allait-elle oser se montrer ainsi devant des centaines de personnes au risque de se faire dépuceler par n’importe quel porc dans une maison de passe ? C’était un test qui tombait à point nommé.

La maîtresse quitta sa suivante, se dirigeant vers les loges privés qui donnaient une vue sur l’ensemble du club. Décidément, il y en avait des avantages à être un maître sur cette île, et cela ne cessait de l’étonner. Elle entra dans la pièce enfumée par des cigarettes et autres substances illicites que savourait la poignet de maître présent dans cette charmante petite pièce.

Après quelques secondes, un verre entre les mains, et en charmante compagnie, elle discuta avec un homme d’âge mur qui possédait six esclaves qui se trémoussaient sur l’estrade, écoutant ses récits et ses déclarations peu flatteuses tout en aillant l’air intéressé. Mais en réalité, son attention était fixé sur les estrades qui s’offraient à elle, guettant des yeux tel un rapace, sa chère et tendre Louva.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm a toy
avatar

I'm a toy


Messages : 364
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 27
Localisation : Surement avec sa Maîtresse au bois dormant.

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de: Esclave de Jiay Phage

MessageSujet: Re: Des jeux d'adultes ... [Louva]   Mar 14 Sep - 0:37

Les mains tremblantes sur le comptoir en bois, se crispaient péniblement. Était-ce de la peur ? Du stress ? Louva prit une bouteille d'alcool et versa le liquide dans un verre, le remplissant au 3/4. Elle détestait l'alcool, chaque fois c'était la main chose, ça lui piquait la gorge, ça avait un horrible goût et pourtant la ça n'avait plus d'importance. Jamais elle ne voudra se faire défleurer par de vieux porcs pervers, en contre partie elle devait danser, danser devant tout le monde. La jeune esclave secoua la tête, elle était obligée, même si elle n'y connaissait rien, même si elle sera humiliée devant tout le monde, exhibant son corps à des inconnus.

D'un trait Louva avala ce que contenait son verre, qu'elle remplis aussitôt pour de nouveau le boire, encore et encore. Au bout d'un moment elle le fit tomber, celui-ci éclata en mille morceaux. Elle en avait mal au ventre comme si quelque chose s'agrippait à l'intérieur d'elle, la musique rentrait dans sa tête semblable à des vibrations impossible à arrêter. Les mains plaquait sur sa tête elle tourna sur elle même, cherchant à s'assoir, elle se prit les pieds dans une chaise s'écrasant misérablement par terre.

D'une main l'esclave se redressa en s'appuyant sur une table, les yeux fatigué elle se vit dans un des grands miroir qui ornait la loge. Son teint était très pâle, la transpiration était visible sur son front, elle n'était pas bien du tout. Elle se nettoya le visage pour se remettre les idées au clair, mouillant ses cheveux, donnant au passage un jolie effet aguichant, mélangée à son teint livide on pourrait la prendre pour une vampire.


« On dirait que je sors d'une tombe... »

Elle se mit à rire doucement, se moquant de sa propre bêtise. Ce fichu miroir était un traitre, reflétant une image de Louva véritablement sexy, séduisante et provocatrice, voir rebelle. D'un air bien indiscipliné pour une esclave elle éclaboussa le miroir avec de l'eau, créant des reflets bizarres d'elle même et du monde qui l'entoure.

*Cruel miroir ! Je te déteste !*

Elle regarda sa chemise, sa maîtresse avait déboutonnée le haut pour qu'il y est une plus grosse vision sur son décolleté, elle décida de déboutonner en bas aussi laissant finalement que quelque uns au niveau des seins. Elle noua les deux pans de la chemise pour en faire un nœud tenace sous sa poitrine, dévoilant totalement son ventre en plus du décolleté. Dans un long soupir Louva ébouriffa ses cheveux trempés mettant avec ce geste de nombreuses fines mèches devant son visage, introduisant un air sauvage.

La jeune esclave se dirigea lentement dans le couloir gauche qui menait à l'estrade, croisant en chemin des femmes et des filles plus jeunes qui la reluquait dans un sourire. Voyant sa démarche extrêmement hésitante. Elle monta quelque marche où au bout elle vit enfin l'endroit où ça danser.
Deux filles étaient sur scène, faisant leur show. Le stress refit surface malgré le fait qu'elle soit à moitié dans les vapes à cause de l'alcool.

« Merde... »

Elle le sentait vraiment mal ce coup, bon sang pourquoi est-ce que Jiay lui fait subir ça ? Elle devait y allez sinon elle serait violée à la maison de passe. Son pied se posa en douceur sur l'estrade, la jeune esclave s'avança peu rassurée. La musique était assourdissante pour elle, comme si tout était multiplié par mille, comme si tout faisait pour qu'elle ne se sente pas bien. Les cris des hommes se faisaient pressant, joyeux. C'est alors que dans son avancé la lumière l'atteint de plein fouet, l'éblouissant totalement. La main levée pour mettre ses yeux à l'ombre, elle s'aventura jusqu'à la barre du milieu totalement vide. Une longue barre métallique de plusieurs mètres encré dans le sol qui s'édifiait jusqu'au plafond.

Son regard flou se perdit dans la foule, oui tout était flou pour elle, et pourtant il y avait beaucoup de monde, au moins cent personnes. Louva resta tétanisée devant autant de monde, comme foudroyé sur place, incapable de bouger le moindre muscle, contre la barre, face au public. Quelques sifflets se firent entendre.

« Bouge ton jolie cul ma belle ! »

C'était un homme au premier rang qui lui avait dit ça. Son visage imprécis, dérangeait l'esclave, totalement perdue. Mais cette phrase, cette seule et unique phrase la ramena à la raison, faisant remonter son sale caractère.

« La ferme trou du cul ! »

Ses mots étaient brulants, la rage était en elle, détestant cet endroit, détestant le chantage de sa maîtresse, son regard ,bien que flou, d'un noir profond d'irritation cherchait la succube des yeux mais la lumière l'empêchait de la voir. Elle se reporta alors sur l'homme au premier rang qui était totalement surpris de voir une esclave lui répondre comme cela. Mais un sourire moqueur se dessina sur son visage, agaçant au plus haut point Louva.

« Pfffff »


Elle attrapa de sa main droite la barre derrière elle au dessus de sa tête et de sa main gauche le bas de celle-ci. Puis lentement elle se mit à se déhancher, faisant bouger ses hanches et ses fesses, comme elle le pouvait. D'abord sous les moqueries des hommes puis petit à petit sous les sifflets et les hommes chauffer à blanc devant les 3 esclaves qui dansaient.

Louva tenta tout, tournant autour de la barre, s'accroupissant par terre, cambrant son dos vers le sol dont son ventre touchait le plancher glacial dans un terrible frisson, secouant ses cheveux trempés, mélangé à la sueur qui perlait son front, ses seins et puis son ventre. Transpirant dans ses nombreux mouvements maladroits. Le costume de l'uniforme scolaire sexy avait fait son effet au milieu des deux filles en policières et en mère noël.

La jeune esclave totalement éméchée par les verres bu, ne se rendait pas compte de comment elle était car bien qu'elle dansait mal c'était vite équilibré par sa tenue et son corps. Tous le monde voyaient ses sous vêtements, sa poitrine qui se balançait sur le nœud de sa chemise qui se mouillait de transpiration, les cheveux de devant sur son visage pâle comme tout son corps donnait l'image d'une ange ou d'une vampire excitante. Et pourtant Louva ne se rendait vraiment compte de rien, tout était si flou pour elle, sa tête tournait, aucun visage ne lui apparaissait clairement, avec cette musique à la rendre folle. Ses gestes étaient instinctif et tant mieux sinon elle se serait enfuie si elle savait qu'elle était à moitié nue devant autant de monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joueuse Capricieuse
avatar

Joueuse Capricieuse


Messages : 704
Date d'inscription : 10/08/2010
Age : 30
Localisation : Sens-tu ce souffle sur ta nuque ?..

Passeport de YNS
Race: Succube
Pouvoir: Murmures ennivrés
Maître/Esclave de: Nianiania maîtresse de Louva et Neil !

MessageSujet: Re: Des jeux d'adultes ... [Louva]   Mar 14 Sep - 12:11

La mère noël et la policière n’avaient qu’à bien se tenir … Bien que le déhanché de Louva était encore hésitant, la petite tenue d’écolière ne laissait aucun mâle indifférant. La lumière des spots faisait transpirer les danseuses à grosses gouttes, et forcement, toutes les tenues blanche devenaient vite transparente, c’était aussi le cas pour les dessous de la jeune esclave qui continuait encore et toujours de chauffer à blanc les hommes à ses pieds. Un spectacle des plus alléchant sur plusieurs points pour la jeune succube, elle asseyait sa domination une fois de plus, avait trouvé un moyen de faire du profits tout en se reposant et pouvait regarder des femmes se trémousser à moitié nue, puis rire de leur malheur avec un groupe de maîtres tout aussi dépravés qu’elle.

Se fut la main du vicelard sur sa cuisse qui tira Jiay de sa transe. Elle quitta la scène des yeux, reportant son attention sur l’homme, avec un petit sourire.

« Que regardez-vous mon enfant ?
-Je regarde les hommes saliver devant le corps de ses femmes, et ouvrir leurs porte-monnaie à tout va. Elle poussa la main de l’homme de sa cuisse, visiblement d’humeur joueuse, et vous donc ? Que regardez-vous avec tant d’appétit ? Serait-ce … Ses mains se posèrent au niveau de ses seins écartant très sensiblement le tissus, moi ? »

Le quinquagénaire déglutit avec difficulté devant cette apparition, devant la chair pâle mais terriblement alléchante, devant ce corps frêle visiblement sans défense. Le petit sourire de la succube s’étira devant l’air abruti de l’homme. Elle tendit doucement sa jambe qui se dévoila progressivement sous sa jupe fendue. Ce corps respirait la perfection, le charme et la sensualité, un corps de croqueuse d’hommes. C’était ça d’être une succube, captiver les regards d’hommes et de femmes à longueur de temps.

« Je ressens comme une douleur à ce pied depuis peu, elle sirota son verre, fixant le regard de l’homme, pourriez-vous ?.. »

Les mots mis en suspens n’eurent pas besoin d’autres traductions, l’homme se jeta immédiatement à genoux aux pieds de la succube, défaisant sa chaussure, il prit son pied entre ses doigts abîmés par le temps le pied de la jeune maîtresse, massant celui-ci doucement. Confortablement installée dans son fauteuil, elle se laissa allé, se calant contre le dossier en velours, regardant l’homme qui venait lui baiser le pied.

« Mon enfant, vous êtes tout bonnement … »


Les mots qui suivirent furent noyés par une exclamation euphorique générale dans la salle en contrebas, le regard de la succube se perdît un instant, puis il se fixa sur Louva qui dansait toujours, mais cette fois la chemise était complètement tombée, et le soutien gorge était uniquement maintenu par les mains de l’esclave complètement éméchée.

*Hum … Elle fait des progrès cette petite …*

Les mains des hommes se tendaient sur l’estrade dans l’espoir d’attraper cette jeune femme visiblement ivre, qui ne saurait pas se débattre si jamais elle tombait dans cette marée humaine. L’image de son esclave à moitié violé par une salle tout entière ne plaisait pas trop à la succube. Décidant de prendre les devant pour éviter une catastrophe, cette dernière retira délicatement son pied des mains de l’homme, se relevant sans se pressé.

« Si vous voulez bien m’excuser ?… »

Elle se pencha, ramassa sa chaussure qu’elle enfila rapidement, et s’éloigna d’une démarche sur, laissant l’homme sur les fesses au milieu de la pièce entouré par les autres convives.

Jiay marcha jusque dans le vestiaire, et s’arrêta devant la glace où elle fixa son reflet pendant quelques secondes. Puis dans un soupire elle troqua sa robe noir contre une tenue bien plus sexy. Habillée uniquement d’un soutien gorge rouge aux dentelles noir, et d’une jupe du même rouge avec des ajouts de cuir noir. Elle retira ses chaussures, se décoiffa devant le miroir, adoptant un air sauvage.

Elle tourna les talons, se dirigea vers l’estrade. Elle se glissa derrière le rideau rouge, regardant discrètement où était Louva. Puis attendit patiemment que la musique change, une attente qui lui parut bien courte tant elle prenait de plaisir à voir Louva se déhancher avec de plus en plus de mal, elle remarqua aussi que son soutien gorge était tombé entre temps … Puis la musique changea, dans un fondu grotesque, et la succube en petite tenue fit son apparition sur scène.

D’un pas sur, avec une attitude très professionnel, elle traversa l’estrade, exhibant ses formes aux messieurs qui la regardaient, puis s’installa à une des barres encore libre. Visiblement, elle avait l’habitude de se déhancher ainsi, à moitié nue devant des centaines d’hommes qui sifflaient, hurlaient, et traitaient ses femmes comme des moins que rien. Mais tout ceci, n’était qu’un jeu, mais un jeu d'adultes ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm a toy
avatar

I'm a toy


Messages : 364
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 27
Localisation : Surement avec sa Maîtresse au bois dormant.

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de: Esclave de Jiay Phage

MessageSujet: Re: Des jeux d'adultes ... [Louva]   Mar 14 Sep - 14:08

Musique envoutante, musique captivante, musique assommante. Louva continuait de se balançait autour de la barre dans de long mouvement lent et sensuel, il faisait chaud, très chaud, la sueur était présente partout sur son corps, sa peau était moite, fiévreuse, mouillée de son propre effort.
Un effort qui la fatiguait de plus en plus, ça devenait difficile de bouger ainsi ses muscles longtemps dans des gestes absurdes, danseuse c'était un travail de professionnel malgré tout ce que l'on disait.

Alors que la jeune esclave s'appliquait à sa tâche totalement émoustillée, elle vit du coin de l'œil une nouvelle arrivante, une autre danseuse. Et pourtant très vite elle tourna la tête vers elle, cette silhouette lui disait quelque chose, le regard toujours brumeux elle se concentra dessus tout en se trémoussant devant le public de pervers en chaleur. Lorsque l'image fut assez nette, elle ne put se retenir un cri de surprise. C'était sa Maîtresse qui dansait la, à coté d'elle à l'une des barres, dans une tenue très sexy. Louva n'en croyait pas ses yeux, elle secoua la tête pour se remettre les idées en place.

*Mince je suis complètement pétée !*

Jiay était vraiment attirante dans ce jolie costume qui mélangeait agréablement le rouge et le noir, couleur de la domination pur et dur. Les hommes à ses pieds la prenait pour une esclave s'en même s'en rendre compte que c'était une Maîtresse, qui de plus une succube de quoi attirer tous les regards de la salle, les femmes y compris.

La jeune Louva détacha son regard de Jiay comme totalement perdue, ses gestes se firent de plus en plus maladroits, la gêne montait progressivement en se rendant compte qu'elle ne portait plus rien à part sa mini jupe bleu marine et sa petite culotte blanche en dentelle très visible, totalement trempée de sueur au point qu'on puisse voir à travers la touffe noir de poil qui cachait encore son intimité la plus profonde, le dernier rempart. Et pourtant elle était comme entravée à la barre ne sachant plus quoi faire, son regard s'affola de plus en plus au fur et à mesure de la prise de conscience de la situation. La chemise était sur le sol où tout autour s'étalait de nombreux billets, de l'argent. Seul la petite cravate comme haut restait, arborant fièrement sa place dans l'entre sein mouillée de l'esclave.
Une main se balada sur son pieds, l'attrapant fermement à la cheville.

« Allez vient danser avec moi ma petite écolière ! »

C'était un homme dont ses yeux exprimait toute la folie.

« Lache moi gros porc ! »

Louva eut un violent mouvement de réaction où elle lui assena un coup de pied en pleine figure dans un cri de fureur. L'homme tomba sur les fesses sous les applaudissements des hommes les plus proches. La jeune femme se cacha les seins, honteuse d'être ainsi devant autant de monde, la peur la tétanisée sur la scène, elle avait reprit en partie conscience de la situation, où celle-ci était entrain de s'humilier publiquement, une indignité totale qui engendra une énorme confusion dans son esprit. Ce n'était qu'une esclave mais devoir se montrer ainsi c'était l'une des pires choses humiliante de sa vie. Le regard terrifiée plein d'embarras fit son apparition. Alors que à coté la succube danser toujours dans de magnifiques mouvements digne des meilleures danseuses.

*Mais pourquoi ? pourquoi ?*

Des larmes coulèrent le long de ses joues. Elle ramassa les vêtements et l'argent par terre se cachant la nudité en haut et s'enfuie dans l'escalier pour se réfugier dans la loge. Dans des pas très maladroit toujours à moitié ivre. Elle entra en trombe dans la loge, pour s'éfondrer sur une chaise devant l'une des grands miroirs où l'on se préparer. Elle n'était pas seule, quatre autres esclaves se préparait, l'un vint près d'elle, posant la main sur son épaule pour la rassurer.

« Allons ne fait pas cette tête, tu t'es très bien débrouillée tu sais ? Ton Maître doit être fière de toi, soit heureuse. »

Elle lui écarta une mèche totalement mouillée qui parsemait comme tant d'autre de façon bestial son visage. Louva lui lança un regard noir décrivant tout son énervement mais aussi sa tristesse, elle s'était exhibée devant autant de personne, sans se rendre compte de rien, elle avait vraiment honte.

« Pourquoi je dois être heureuse alors dénudée devant un public de voyeur ? Alors que ma Maîtresse m'a fait du chantage pour que je monte la haut. Non je suis en colère »

Et aussi très embarrassée en s'imaginant entrain de se déhancher sur l'estrade comme elle était. D'une main elle posa l'argent devant elle, de l'autre elle remis sa chemise d'écolière trempée pour se couvrir un peu mais sans la boutonner, elle avait les idées ailleurs. Elle se baissa, en se prenant la tête dans les mains pour essayer de se calmer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joueuse Capricieuse
avatar

Joueuse Capricieuse


Messages : 704
Date d'inscription : 10/08/2010
Age : 30
Localisation : Sens-tu ce souffle sur ta nuque ?..

Passeport de YNS
Race: Succube
Pouvoir: Murmures ennivrés
Maître/Esclave de: Nianiania maîtresse de Louva et Neil !

MessageSujet: Re: Des jeux d'adultes ... [Louva]   Mar 14 Sep - 17:41

Les gens continuaient d’affluer autour de l’estrade, c’était terrifiant et terriblement excitant. Une marée humaine prêt à tout pour assouvir leurs pulsions sur l’une des danseuses. Voir ses visages dépravés rendaient extatique la succube qui se déhanchait toujours avec véhémence, jouant de ses formes, jetant sa tête en arrière, caressant son propre corps, jouant avec la barre centrale … Elle tendait l’oreille, écoutant les réactions et commentaires, parfois déplacés, du public. Un mouvement de foule sur sa droite attira son attention, c’était Louva qui faisait des siennes, frappant un des client qui avait essayé de l’attraper et de la descendre de son estrade.

Ce genre d’accident était monnaie courante, mais c’était assez rare que sa se finisse ainsi. Reprenant conscience, Louva ramassa ses vêtements et l’argent, rouge de honte, finalement l’alcool commençait à ne plus faire assez effet. Elle la vit partir aussi vite qu’elle le pouvait, tout en chancelant. La scène était presque attendrissante, mais surtout pathétique. Quel idée de boire autant si c’est pour se retrouver dans un état aussi lamentable ? Jiay secoua la tête, continuant sa danse, attendant la fin de la musique pour aller rejoindre son esclave.

La musique continuait, ne semblant pas s’arrêter, puis finalement, un léger silence se fit entendre entre deux musiques. La succube ramassa son dû, adressant un petit signe aux hommes devant elle, puis s’éloigna, retournant vers le vestiaire. Elle passa le rideau, et entra dans la pièce, restant en retrait, regardant son esclave affalée sur une des commode avec à ses côtés une autre esclave qui tentait visiblement de lui remonter le moral. Dans un soupire, elle approcha de sa jeune esclave.

Elle entendit vaguement la dernière phrase de la jeune femme, et eut un petit rictus. La succube ne lui demandait pas d’être contente, cependant, le fait qu’elle revendique son mécontentement prouvait soit qu’elle était encore imbibée d’alcool, soit qu’elle ne s’acceptait toujours pas comme esclave.

« En colère ? Pas contre moi j’espère … »

Elle parlait d’une voie mielleuse, provocante. Doucement, la jeune maîtresse se plaça dans le dos de l’esclave, posant sa main sur la chemise d’écolière. Elle fronça légèrement les sourcils.

« Tu empestes l’alcool et la sueur … Mais au moins, tu m’as bien amusé ! Et puis, tu as eu un sacré succès ! »

Elle ôta le haut de la tenue trempée de Louva. Elle était misérable, et pourtant, elle avait quelque chose d’attendrissant … Elle regarda les autres esclaves dans la pièce, et leur fit signe de partir. Ses mains se posèrent sur les épaules de la jeune esclave, elle se pencha doucement, allant lui murmurer à l’oreille, tandis que les autres esclaves vaquaient à leurs occupations respectives.

« Je suis fière de toi … »

Fière ? Pas vraiment, mais c’était un bon moyen de lui remonter le morale après se quelle venait d’endurer, de plus, c’était un sacré petit paquet d’argent qu’elle avait réussi à accumuler … Son contrat pour ce soir était donc remplit. Du moins en partie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm a toy
avatar

I'm a toy


Messages : 364
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 27
Localisation : Surement avec sa Maîtresse au bois dormant.

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de: Esclave de Jiay Phage

MessageSujet: Re: Des jeux d'adultes ... [Louva]   Mar 14 Sep - 21:24

Un long soupir, juste un long soupir fut sa réponse. Son regard croisa celui de sa Maîtresse n'osant pas finalement le fixer bien longtemps, elle se porta sur son propre corps. Le haut totalement nue, sa poitrine était bien visible, sa peau reluisait de sueur, donnant ce petit effet brillant prouvant son travail acharné. En effet elle avait bu et devait fortement sentir ce mélange d'odeur avec celle du travail frénétique, elle s'essuya les yeux sous les paroles de sa Maîtresse.
Elle était fière de son esclave, fière d'avoir tenue aussi longtemps et de lui avoir obéie et pourtant Louva gardait un goût d'amertume dans sa gorge qui se fit entendre au son de sa voix.

« Je m'en fiche du succès, je me fiche de tout. C'était absolument humiliant de me faire subir ça. Ce n'est que du pur chantage honteux !»

Elle s'adossa contre la chaise en croisant les bras, Jiay toujours derrière elle qui ne répondait pas. La jeune esclave fit la tête, elle n'aimait pas qu'on ne lui réponde pas, c'était une fille impatiente, la faire attendre ? Non impossible !

« Cet accoutrement... » elle montra sa jupe et donc tout le reste avec « Je... Je l'ai porté devant autant de gens, je me suis exhibée pour leur plaisir. Mais moi je n'en avait aucun. »

Louva avait beau être une esclave, avoir ce rang quasiment marqué sur son front, et pourtant elle était loin de se comporter comme telle, toujours gamine, tête en l'air chose prouvé par l'ivresse de celle-ci mais aussi un sale caractère une vraie tête de linotte que son coup de pieds a montré sur scène. Voilà ce qu'elle était, malgré tout ça et bien qu'elle s'en voulait de son comportement comme souvent, bien qu'elle aimait la succube, elle lui en voulait terriblement pour la situation dans laquelle Jiay l'avait plongée.

Elle secoua la tête, faisant virevolter ses cheveux mouillés parsemant son visage qui redonna son coté sauvage qui cache son énervement et son énorme gêne. Toutes les esclaves étaient retournées à leurs occupations, un courant d'air la fit longuement frissonnait. Ses yeux se concentrèrent de nouveau sur le miroir toisant la tenue que portait sa Maîtresse.

« Très aguichante... »

Louva sourit malgré elle, malgré qu'elle se morde la lèvre inférieure pour se retenir, c'était quand même sa Magnifique Maîtresse Adorée et elle l'aimait beaucoup, encore plus avec un costume pareil.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joueuse Capricieuse
avatar

Joueuse Capricieuse


Messages : 704
Date d'inscription : 10/08/2010
Age : 30
Localisation : Sens-tu ce souffle sur ta nuque ?..

Passeport de YNS
Race: Succube
Pouvoir: Murmures ennivrés
Maître/Esclave de: Nianiania maîtresse de Louva et Neil !

MessageSujet: Re: Des jeux d'adultes ... [Louva]   Mer 15 Sep - 2:09

L’attitude farouche et rebelle de l’esclave fit sourire la succube qui la couvait du regard. Elle était si innocente cette petite, et pourtant si gênée, une gêne qui se heurta à l’incompréhension de la succube, pour la maîtresse, l’attitude de Louva était une étrangeté.

Le rôle de l’esclave était de rendre sa maîtresse heureuse, quelque soit le moyen, ou la manière utilisée. Voir la jeune femme danser ainsi vêtu avait fait plaisir à la succube, pourtant, se n’était pas un sentiment réciproque, et l’esclave ne savourait pas le fait d’avoir rendu sa jeune maîtresse heureuse.

Puis finalement, l’humaine lâcha deux mots pour détendre l’atmosphère, chose qui réussit puisque la succube éclata d’un rire cristallin comme elle le faisait si bien. Sa main caressa la joue de la jeune femme, puis dans une caresse, sa main descendit sous son menton, lui relevant la tête, forçant la jeune esclave à regarder sa maîtresse droit dans les yeux.

Les yeux rouges emplis de confiance et de malice se plantèrent dans le regard inanimé de la jeune femme, des yeux qui exprimaient toute l’humiliation qu’elle venait d’endurer, toute cette tristesse qu’elle ressentait, un savoureux cocktail pour Jiay.

« Je suis très aguichante, et j’ai l’air d’une petite poupée, une poupée qui ferait saliver n’importe quel homme normalement constitué … Je pourrais être avec l’un de ses monsieur dans une ruelle étroite, à gagner de l’argent à ne pas savoir quoi en faire, cependant … Je suis là. Elle s’approcha de la jeune esclave tout en parlant, se mettant à cheval sur ses cuisses, je suis avec ma suivante, mon jouet … Et tout se que je vois au fond de ce regard vitreux, elle essuya la marque des larmes, c’est la tristesse et la honte, au lieu de voir la joie du dur labeur accomplit, la joie de m’avoir amusé cette soirée … »

Ses mains agrippèrent le dossier de la chaise, toujours à cheval sur les cuisses de Louva, son regard perçant celui de la jeune esclave. Elle sentait son souffle sur son corps, sensation amplifié par la sueur qui coulait le long de son corps, parsemée sur le corps des deux femmes.

Jiay approcha son visage de celui de l’esclave, un sourire aux lèvres, regardant celle de Louva … Des lèvres si bien dessinées, si pulpeuse, elle n’avait qu’une envie c’était de les croquer, d’embrasser cette femme devant elle. Le sang battait à ses tempes, chaque fibres de son être ressentaient ses pulsions maladives qui lui valaient le nom de succube.

« Peut être que tu trouves que je te délaisse … Que je ne fais que me servir de toi … Mais tu te trompes, je ne me sers pas de toi. Ses mains attrapèrent le visage de la jeune esclave, c’est juste que tu es ma chose. »

Sa chose, son jouet, sa poupée … Il y avait tant d’adjectifs pour qualifier l’esclave aux yeux de la succube, mais dans l’immédiat, ce n’était pas le jouet qu’elle voyait, tout se qu’elle pouvait voir, tout se qu’elle se bornait à voir était ce corps. Ce corps chaud, trempé de sueur, cet air farouche, ses lèvres pulpeuses … Des lèvres qu’elle embrassa tendrement, ne lâchant pas le visage de l’esclave. Un baiser qu’elle savoura malgré le goût de l’alcool encore présent. Leurs lèvres se séparèrent après quelques instants, le visage encore proche de celui de son esclave, la succube la dévorait du regard …
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm a toy
avatar

I'm a toy


Messages : 364
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 27
Localisation : Surement avec sa Maîtresse au bois dormant.

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de: Esclave de Jiay Phage

MessageSujet: Re: Des jeux d'adultes ... [Louva]   Mer 15 Sep - 12:27

Le regard de la jeune esclave n'arrivait pas à se détacher de celui de sa Maîtresse, ses joues s'empourprèrent très vite de plus en plus embarrassée de la voir aussi près d'elle. Le baisé avait été rapide et pourtant pour Louva ce fut un moment infini, comme si le temps n'avançait plus, la pauvre était totalement perdue, ses pensées embrouillées ne sachant plus si elle devait continuer à s'énerver ou au contraire à enfin adopter l'attitude décent d'une esclave respectable.

Malgré tout ce qu'avait dit Jiay pour la réconforter, la ramener à sa place, lui montrer qu'elle avait tort de se faire du mal à elle même et bien Louva s'entêta comme une enfant.

« C'est quand même vous qui m'avez obligée de danser la haut... Vous êtes peut être heureuse de m'avoir vu comme ça, de m'avoir utilisée mais moi... Je ne sais pas quoi penser. C'était humiliant, dégradant et rabaissant. »

Elle commença à éviter le regard de sa maîtresse, comme si lui dire ces mots lui pesait sur la conscience. Car c'était quand même une esclave, et il était vraie que le bonheur de Jiay passer avant tout et bien avant le sien. Au bout d'un long silence pesant, elle sentit tout ce poids sur ses épaules, non elle avait honte d'elle même et de son comportement. Sa bouche s'ouvrit difficilement comme si c'était contre nature:

« Je suis désolée... J'ai du mal à être heureuse... Je fais tout pour que vous le soyez mais moi je n'arrive pas à suivre. »

De nouvelles larmes coulèrent le long de ses joues, "une chose, un jouet, une esclave" voilà tout ce qu'elle était. Elle secoua la tête pour que la succube ne puisse pas voir sa peine, ça pourrait finir par l'énerver. Les dernières esclaves qui travaillaient à leurs occupations, ne pouvaient s'empêcher un coup d'œil curieux, ne comprenant pas comment contre toute attente après les dires de la jeune maîtresse, la jeune femme pouvait encore renier et ne pas aimer avoir fait plaisir à la personne la plus importante pour elle qui grâce à elle vivait, mangeait, dormait. C'était un juste échange mais que ces esclaves ne comprenaient pas, elles avaient toutes étaient dressées pour réfléchir en fonction du plaisir de leur Maître, que seul le dévouement corps et âme comptait, alors que Louva elle ne l'avait pas encore était ce qui faisais qu'elle mélangeait les siens avec ceux de Jiay. N'arrivant pas à accepter toutes les humiliations, les punitions et les rabaissement que la jeune esclave devait subir.

Ses yeux fixèrent de nouveau le regard de sa Maîtresse qui dégustait toutes les émotions de son esclave avec un plaisir impétueux. La gêne était total, difficile de ne pas y faire attention, complètement adossée sur la chaise, la succube la surplombait de toute sa grâce, les fesses de celle-ci sur les cuisses de son esclave avait de quoi la troubler, en plus dans un accoutrement pareil, elle gardait toute sa perfection. Jiay devait sentir au contact toute la sueur qui émanait du corps de Louva, dégageant une odeur particulière, bien que celle de l'alcool la dérangeait.

Dans un geste qui se passe de mot, Louva déposa ses lèvres sur ses jumelles, ses mains maladroites et hésitante se posèrent sur les hanches de sa maîtresse. L'attirance de la succube faisait tomber n'importe qui et bien plus sa jeune esclave qui apprenait petit à petit à vivre avec elle. Un rêve pour certains, une réalité pour une autre.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joueuse Capricieuse
avatar

Joueuse Capricieuse


Messages : 704
Date d'inscription : 10/08/2010
Age : 30
Localisation : Sens-tu ce souffle sur ta nuque ?..

Passeport de YNS
Race: Succube
Pouvoir: Murmures ennivrés
Maître/Esclave de: Nianiania maîtresse de Louva et Neil !

MessageSujet: Re: Des jeux d'adultes ... [Louva]   Jeu 16 Sep - 19:33

L’audace de la jeune esclave surprit agréablement sa maîtresse qui ne se laissa pas dérouter pour autant, répondant ardemment à ce baiser. Ses bras enlacèrent la jeune femme, la serrant contre. Après quelques secondes, leurs lèvres se détachèrent, Jiay posa tendrement son front contre celui de Louva, son regard de braise dévorant les yeux bleus humides de la servante. Comme à son habitude, elle affichait un petit sourire, un sourire tendre qui montrait une sorte d’affection envers la jeune femme. Dans un souffle, elle décolla son front de celui de son esclave, ses lèvres approchant de son oreille, ajoutant dans un murmure :

« Tu n’es pas heureuse d’être avec moi ?... »

Elle le savait pertinemment, c’était une question piège pour l’esclave qui ne pouvait pas, ou plutôt n’oserait pas répondre « non ». Toute sourire, connaissant déjà la réponse de sa jeune protégée, elle posa un doigt sur ses lèvres, lui interdisant de répondre, sa tête se remit avec vivacité en face de celle de Louva, captant de nouveau ce regard timide, ce reflets bleus ô combien profond.

« Ne répond pas … Je ne veux pas que ce petit instant soit gâché. »

Elle resserra tendrement ses cuisses, contemplant toujours ce visage marqué par la contrariété. Ses yeux se baissèrent, s’arrêtant quelques instants sur les seins de l’esclave mis à nue, puis continuant leurs courses vers les mains hésitantes de l’esclave. Des mains tremblantes qui amusèrent la succube. Joignant ses mains à celle de la suivante, les guidant sur ses propres fesses, sans aucune gêne, elle finit par les relâcher.

Le contact des doigts de l’esclave sur son fessier fit frémir Jiay, des doigts frais qui passaient très légèrement par endroit sous la tenue de la succube. Celle-ci enlaça la jeune femme au niveau de la taille.

« Tu es si amusante … Si innocente … J’ai envie de te garder et de jouer avec toi encore et encore … »

Aucun sentiment de haine, aucune perfidie dans sa pensé, c’était vérité, crue, pure et dure. C’était un jouet, pas un être humain, c’était un corps qui ne devait servir qu’à sa maîtresse. Cependant un léger sentiment qu’elle ne connaissait pas assaillit la jeune maîtresse dominatrice, la culpabilité. Une sensation indéfinissable, à la fois désagréable et irritante. Elle ne savait pas d’où sa venait, elle ne comprenait pas pourquoi elle ressentait une telle chose.

*Peut-être suis-je trop exigeante avec cette esclave …*

Un doute qui s’installa, mais qu’elle préféra garder sous silence. Elle n’était pas tout à fait une maîtresse insensible, du moins pas encore, pas comme certaine de ses connaissances sur l’île. Elle était encore trop jeune, trop inexpérimenté, et trop humine pour martyriser Louva comme elle le souhaitait.

L’hésitation apparut comme un fantôme sur le visage de la jeune succube, mais reprenant son sang froid, elle resserra de nouveau ses cuisses pour changer ses pensés, son bassin se rapprocha de celui de Louva.

« J’ai envie de jouer … Encore … »

Elle se pencha, et sa tête alla se poser dans le creux de l’épaule de la jeune esclave.

« Mais cette fois … Je ne veux pas que tu m’en veuille … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm a toy
avatar

I'm a toy


Messages : 364
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 27
Localisation : Surement avec sa Maîtresse au bois dormant.

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de: Esclave de Jiay Phage

MessageSujet: Re: Des jeux d'adultes ... [Louva]   Jeu 16 Sep - 20:57

La position était assez délicate. Louva ne savait pas trop quoi penser, partagé entre son énervement du à son caractère, détestant l'humiliation et son rang d'esclave. Et en même temps partagé par un sentiment d'amour et de vouloir montrer à sa Maîtresse qu'elle n'était pas aussi mauvaise, qu'elle soit fière d'elle.
C'était le cas, pourtant... Pourtant... Elle soupira fortement:


« Je ne vous en voudrais pas Maîtresse, même si je vous montre toujours que je vous en veux... C'est mon caractère, mais au fond de moi... »

Louva pencha sa tête du coté de celle de Jiay qui était dans le creux de son épaule et elle colla la coté de son visage contre la sienne.

« Je vous aime. Et je serais votre jouet.»

Même si ça la déplaisait, qu'elle détestait d'être prise pour un objet, une esclave et non en tant qu'être humain. Ses mains se baladèrent timidement sur les fesses de sa maîtresse, la serrant un peu plus contre elle, passant sur et sous sa jupe rouge avec des dentelles noir. Le contact était fort, proche et toujours aussi gênant. Elle sentit le changement de ton de la succube, un coté peu assurée, pas comme d'habitude, comme si elle s'en voulait. Elle décida d'en savoir plus curieuse comme elle est.

« Vous vous en voulez pour tout à l'heure ? »

Elle s'était peut être trop plaint à Jiay au point de la changer naturellement, déposant ses lèvres dans le cou de la femme fatale embrassant à plusieurs reprise sa gorge, dégustant presque. Elle voulu la rassurer un peu bien qu'elle n'avait surement pas à le faire

« J'ai du mal à comprendre que je suis une esclave, alors avec mon fichu caractère je vous en parle pas ! Je m'en veut... Un peu ?» rajouta t-elle terminant sur un ton un peu plus aiguë, plus gamine.

Elle s'en voulait vraiment d'avoir créée cette situation si embarrassant, elle rapprocha le bassin de Jiay contre le sien, collant leu deux poitrine. Le corps de la succube était doux, avec de magnifique courbes similaire un peu avec celles de son esclaves qu'elle pouvait utiliser à volonté mais avec en plus la saleté qui était la sueur qui collait à son corps.

Louva désirait se rattraper un peu bien qu'elle aurait quoi qui l'arrive énormément de mal et voir même faire demi tour comme à son habitude. C'était ça une esclave têtue, partagé entre le désir de vouloir bien faire et celui qui fait que c'est impossible pour elle de gravir cette montagne au point de donner un coup de pied dedans.

Gardant la main sur l'une des fesses de Jiay, avec l'autre elle la plaça derrière le dos de sa Maîtresse pour bien la garder contre elle, caressant lentement ce que ses vêtements ne cachaient pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joueuse Capricieuse
avatar

Joueuse Capricieuse


Messages : 704
Date d'inscription : 10/08/2010
Age : 30
Localisation : Sens-tu ce souffle sur ta nuque ?..

Passeport de YNS
Race: Succube
Pouvoir: Murmures ennivrés
Maître/Esclave de: Nianiania maîtresse de Louva et Neil !

MessageSujet: Re: Des jeux d'adultes ... [Louva]   Lun 20 Sep - 15:28

Il y eut un temps de silence, toujours immobile sur l’esclave, le visage enfouit dans ses cheveux, la succube respirait cette délicate odeur qui lui plaisait tant, écoutant distraitement se que lui disait son esclave. Tellement distraitement que les mots ne parvenaient à ses oreilles que sous la forme de sons sans queue ni tête. En effet, son esprit était tourné sur bien d’autre pensés, plus ou moins réjouissante, notamment par rapport à cet élan de bonté qu’elle avait eu envers Louva, ce n’était pas habituelle, ce n’était pas dans ses habitudes …

Soudainement, sans prévenir, Jiay releva la tête, son regard flamboyant fixa les yeux plein de confiance de la jeune esclave … Elle osait la regarder avec un regard si compatissant … La prenait-elle en pitié ? Le sang de la succube ne fit qu’un tour. Ses mains attrapèrent le visage de la jeune esclave. Le sourire qui trônait sur le visage de la succube ne montrait que folie et sadisme …

« N’oublis pas ta place non plus … Tu n’est pas mon égale … Donnes moi ta passion, donnes moi ton entière soumission … Mais rien d’autre, ni humeur, ni plainte … Le néant. C’est ta mission, ton seule est unique but dans ta vie, ses mains resserrent légèrement le visage de Louva, c’est la seule chose qui te maintienne un tant soit peu en vie. »

Des mots glacés sortant de ce corps si bouillonnant, la succube se releva avec grâce n’ayant que faire des mains de Louva contre son corps. Les mains toujours contre le visage de la jeune femme, la succube fixait avec insistance les profondeurs bleutés qu’étaient les yeux de Louva où régnaient une confusion naissante, envahissante … Paralysante. Les mots n’avaient pas lieu d’être …

« J’étais fière … J’étais … Maintenant, je suis plutôt dessus. Tu tentes d’être compatissante ? Peut-être veux-tu que je sois douce et gentille envers toi ? Si c’est le cas, tu t'es trompée de vie ma pauvre … Je n’ai pas besoin d’une baby sitter, ni d’une nurse, ni de quoique se soit ! J’ai besoin d’un être servile ! Un jouet, mon pantin … Ma chose ! Qui se jetterait du haut d’un pont si je lui demandais … Qui ne chercherait pas à se rattraper si je la poussais soudainement en arrière … »

Son regard capta la terreur passagère qui parcourue les yeux de la jeune esclave. Délectable, et le sentiment de domination qui gonflait d’orgueil la succube la rendait plus sur d’elle, balayant ses hésitations et états d’âme. Cette île avait nécrosé toute traces d’humanité qui restait dans ce corps gracile … Ne laissant plus qu’un démon avide, ne désirant plus que d’assouvir ses pulsions …

Les mots étaient tombés précédemment, et maintenant il ne manquait plus qu’une chose pour Jiay, de savoir si cette jeune esclave avait compris chaque sons, chaque syllabes et chaque mots qui venaient de quitter les lèvres noir de la succube.

« Comprends, contemples ma supériorité … Et obéis ! »

Des mots, encore des mots … Les gestes manquaient … Et tout en se léchant les lèvres, elle poussa tout simplement la jeune esclave en arrière, sa chaise bascula, et le bruit du bois et de la chair contre le sol raisonnèrent en écho dans la salle … Suivit d’un éclat de rire, un éclat de rire cristallin, un rire de dément …

« Sweet … »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm a toy
avatar

I'm a toy


Messages : 364
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 27
Localisation : Surement avec sa Maîtresse au bois dormant.

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de: Esclave de Jiay Phage

MessageSujet: Re: Des jeux d'adultes ... [Louva]   Lun 20 Sep - 20:41

Tout bascula d'un coup, comme si le monde se retournait dans un tourbillon d'images. Les sens n'arrivaient pas à suivre ce brusque changement et pourtant ce fut très rapide mais aussi c'était d'une horrible lenteur, tout tournait au ralenti. Dans une chute interminable Louva vit ses cheveux passaient devant son visage, volant de façon surréaliste poussés par un courant d'air venant du nul part.
Et puis le retour à la réalité ne se fit pas dans la douceur, son dos s'écrasa avec la chaise sur le sol dans un bruyant fracas.

« Aiiie... »

La jeune esclave était affalée par terre, une grimace de douleur tordait son visage donnant un jolie mélange de stupeur et de douleur. Quoi de plus beau que de voir une esclave comme ça ? Louva rampa par terre pour s'extraire de la chaise alors que ses pieds étaient pris dedans. En marmonnant des mots surement grossiers mais incompréhensible elle se redressa pour s'aider de ses mains en poussant la chaise.


« Merdeuuuh !! »

Elle s'énerva en tapant des poings sur la chaise qui tout d'un coup la libéra de son emprise. Le visage en fureur elle donna un gros coups de pied dans la chaise qui glissa sur tout le long de la pièce pour finir à coté d'une esclave interloquée face à cette scène. Le regard noir, les bras croisés sur sa poitrine nue, Louva regardais sa Maîtresse, extrêmement irritée par son geste.

« C'était vraiment pas la peine de me faire ça ! »

D'un mouvement brusque elle se releva, peut être un peu trop brusquement ? La jeune esclave glissa maladroitement pour se cogner le front contre le rebord du comptoir où maquillage et autres produits se trouvaient. Dans un cri de douleur Louva avait la main posée sur son front qui tourna du rouge, très vite au bleu, un jolie bleu d'ailleurs qui décorait bien sa mine exacerbée. Une main sur le sol et une autre toujours sur son front alors qu'elle se relevait doucement en maudissant tous les dieux et s'adressa à cette malchance immonde.

« Félon ! Fourbe ! Scélérat ! Tu ose me faire ce croche patte par derrière, juste pour m'humilier encore plus que ce que je supporte avec ma maîtresse?! »


C'était surement trop, mais quand cette fille s'entêtait il n'y avait rien à faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joueuse Capricieuse
avatar

Joueuse Capricieuse


Messages : 704
Date d'inscription : 10/08/2010
Age : 30
Localisation : Sens-tu ce souffle sur ta nuque ?..

Passeport de YNS
Race: Succube
Pouvoir: Murmures ennivrés
Maître/Esclave de: Nianiania maîtresse de Louva et Neil !

MessageSujet: Re: Des jeux d'adultes ... [Louva]   Lun 20 Sep - 21:20

Elle ricanait de bon cœur devant la malchance de son esclave, sa la déridait, la rendait plus vivante que jamais … Ses cheveux encore trempé de sueur se plaquait contre son front, puis était chasser par les doigts délicats de la succube avant de retourner se coller sur sa chair pâle. Ce n’était peut être pas aussi drôle que ça, pourtant, la gêne de Louva ainsi que son air gauche amusait encore et encore la succube, bien plus que l’humiliation qu’elle lui avait fait subir en allant sur scène … C’était un instant savoureux.

« J-je me demande bien à qui tu parles ! Si c’est à dieu, sache qu’il t’a abandonné au moment même ou tu es arrivée sur cette île ! »

Et elle continuait à rire, reprenant son souffle.

« Je me demande bien pourquoi je n’ai pas fais ça avant ! C’est tellement plus drôle que de te faire te dandiner devant ces hommes en ruts qui ne t’auraient pas fait de mal ! »

Finalement, les soubresauts du corps de Jiay provoqués par son petit fou rire s’atténuèrent, laissant retomber le calme … Du moins en apparence. Les pensés de la succube continuaient de défiler à cent à l’heure … Il y avait tant de choses qu’elle pouvait encore lui faire, ou lui faire faire.

Son regard se porta sur les autres esclaves présents dans la pièce … Toutes sans exception évitaient de croiser le regard dément de la succube, se concentrant sur se qu’elles faisaient … L’une se maquillait en fixant son reflet dans le visage, une autre enfilait une tenue en tournant le dos aux deux femmes et la dernière s’éclipsait derrière le rideau qui représentait la sortie vers le podium.

Personne dans cette salle ne contesterait se qu’elle pouvait faire, aucun autre maître ne pourrait arrêter les caprices de la jeune succube … Son regard continua de parcourir la pièce, ses oreilles attentives aux différents jurons qui s’échappaient tour à tour de la bouche de la jeune esclave. Puis il s’arrêta sur le sac qu’elle avait amené … Un sac pleins de surprises ! Par chance pour Louva, il ne contenait que des vêtements, et par malchance, certains vêtements étaient assez osé …

« Tu râles encore ? »

La succube qui tourna la tête vers Louva, la regardant avec un regard joueur, le rouge de ses yeux guettaient ses moindres réactions.

« Tu es sacrément têtue et bornée hein ? Peut être devrais-je trouver un moyen de t’occuper la langue … Elle ricana, bien que je ne manque pas d’idée pour t’obliger à arrêter de proférer des mots aussi blessant à mon égard, sa main se posa sur sa poitrine dans un geste théâtrale montrant que c’était elle qui souffrait du langage de Louva, je vais me contenter d’occuper tes mains … Pour l'instant. »

Joignant à ces mots une explication, elle alla jusqu’au sac, fouillant brièvement dedans, sortant une mini jupe à carreaux rouges et noir, dans un style qui rappelait les kilts écossais, ainsi qu’un petit haut sans manche noir qui offrait un jolie décolleté. Puis, toujours penchée au dessus du sac, offrant une magnifique vue sur sa culotte rouge à Louva, elle prit également une tenue blanche, visiblement moulante … On aurait pu penser qu’il s’agissait d’une tenue d’infirmière sexy, seulement le symbole de la croix rouge faisait défaut. Dans un geste elle jeta ses trouvailles aux pieds de l’esclave.

« Je te laisse deviner qui portera ses différentes tenues, et dépêches toi de m’habiller, je commence à avoir froid dans cette petite tenue … … … Qu’attends-tu ? Je t’ai dis que j’avais froid ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
I'm a toy
avatar

I'm a toy


Messages : 364
Date d'inscription : 12/08/2010
Age : 27
Localisation : Surement avec sa Maîtresse au bois dormant.

Passeport de YNS
Race: Humaine
Pouvoir: Aucun
Maître/Esclave de: Esclave de Jiay Phage

MessageSujet: Re: Des jeux d'adultes ... [Louva]   Mar 21 Sep - 14:53

*Nianiania j'ai froid, nianiania dépêche toi et nianiania et nianiania, tu n'a qu'à te débrouiller toute seule tiens !*

Elle resta un moment comme ça, les deux tenues dans ses mains, souriant bêtement puis ses yeux se posèrent sur les habits. L'agacement de la jeune esclave monta en flèche, elle prit la tenue blanche, une sorte de combinaison qui se refermait sur l'avant et elle la tendit devant Jiay, le visage enflammé:

« Comment voulez vous que je sache quoi mettre ? On pourrait toute les deux les porter...»

Louva se renfrogna, elle détestait ne pas savoir, avancer dans le flou. Les énigme lui creuse la tête au point d'avoir l'impression qu'elle explose. Une main sur son front elle réfléchit. L'espèce de tenue blanche style infirmière pourrait allez à sa Maîtresse. En effet, ça peut donner un sentiment de domination non ? Rooo elle n'en savait rien puis l'autre avec cette jupe ultra courte, non merci ! La vue plongeant qu'il y aurait sur les seins serait provocante. Celle blanche aussi d'ailleurs, moulante comme elle est on verrait bien les formes donnant envie des les voir en vrai mais que ce serait inaccessible.

*Oui c'est ça ! Je sais ! Trop forte !*

La jeune femme sourit et se dirigea vers la succombe avec la tenue blanche, l'aidant à l'enfiler totalement et fermer le devant. Elle recula pour avoir une vue d'ensemble, ça collé à sa peau, ses seins au lieu d'être aplatit comme des crêpes, bondissaient fièrement en dehors de son corps. Ses longues formes ressortaient tellement bien épousées avec amour par le tissu d'une blancheur à piquer les yeux, ses fesses fermes l'étaient d'autant plus. Louva ne savait pas si c'était pour jouer les infirmières, vu que ça n'y ressemblait pas mais ça en était pas loin, ce sentiment de dominante digne et majestueuse émanait d'elle.

« Je crois... Que ça vous va bien. C'est ça que vous vouliez ? »

Elle rigola dans ses mains comme une gamine, épanouie et joyeuse de voir Jiay comme ça. Dans son effervescence elle se retourna et son pieds rentra violemment en contact avec un objet dur comme fer par terre qui glissa sous le comptoir. Un cri et une douleur terrible se fit sentir dans son petit doigt de pied, sautant sur place à cloche pieds.

« Aie! Aie! Aie! Saleté ça fait mal ! »

Son regard se retrouva sur la deuxième tenue qu'elle prit à la voler, en continuant de se frotter le pieds blessé contre son jumeaux. Une mini jupe de style écossais et un haut noir avec un décolleté assez prononcé, que ça l'énervée ces tenues extravagante !

« Il manque plus que les cornemuses. »

Elle soupira fortement dégageant une mèche qui trainait devant, alors que les autres esclaves étaient toujours appliquées à leur tâches.

*Mais comment font elles pour rester concentrer ? Moi ça me fait d'un chier !*

Louva bouillonnait intérieurement, elle fit glisser brusquement sa jupe d'écolière en se baissant, bondant ses fesses recouvertes par la culotte blanche en dentelle, toujours mouillée de sueur. Puis d'un geste coléreux elle enfonça ses deux jambes comme des piquets dans la neige remontant la mini jupe écossaise jusqu'à sa place toute indiquée. Il était clair et net que l'on voyait en dessous sans même avoir besoin de se baisser. Puis elle passa le haut noir par sa tête, l'ébouriffant un peu, bien que de nombreuses mèches restaient collées par la sueur sur son front.
Levant les bras en l'air, elle tourna sur elle même, la jupe virevoltant dévoilant sa culotte entièrement qui la fit rougir et poser ses deux mains pour la rabaisser tout de suite. Personne ne pouvait savoir que c'était une esclave, même pas de collier pour le dire, était-ce vraiment ça qu'elle devait porter ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Joueuse Capricieuse
avatar

Joueuse Capricieuse


Messages : 704
Date d'inscription : 10/08/2010
Age : 30
Localisation : Sens-tu ce souffle sur ta nuque ?..

Passeport de YNS
Race: Succube
Pouvoir: Murmures ennivrés
Maître/Esclave de: Nianiania maîtresse de Louva et Neil !

MessageSujet: Re: Des jeux d'adultes ... [Louva]   Mer 22 Sep - 0:26

Elle fit un tour sur elle même, regardant la tenue qui lui collait au corps, laissant apparaître ses formes avec grâce.

« Au moins, t’as eu tout bon pour ma tenue … »


La succube lui aurait bien ébouriffé les cheveux pour la taquiner, mais l’esclave capta son attention avec un mot qui lui semblait bien familier. Un mot qui lui rappela l’espace d’un instant sa vie en Angleterre.

« Des cornemuses ? Qu’elle drôle d’idée, c’est stupide même … »

Elle remit sa tenue correctement d’un geste nonchalant, dissimulant un demi sourire. Puis elle regarda son esclave s’habiller avec la tenue très courte. Ce type de vêtements lui allait plutôt bien, surtout avec la coupe de cheveux qu’elle avait à cette instant présent … Sa lui donnait un air de rebelle effarouchée très amusant.

De plus la succube se délectait de l’agacement mal camouflé qui s’affichait sur le visage de Louva, un visage qui ne savait pas mentir … A la fois touchant, et agaçant … Ce visage montrait tour à tour tout l’amour que la jeune esclave portait à sa maîtresse, puis toute la colère, la haine ou tout autre émotion négative qu’elle lui vouait. Son dressage devenait de plus en plus une priorité, hélas, la personne sur qui elle comptait pour dresser cette jeune rebelle, dans sa tenue la plus propice, n’avait pas donné signe de vie depuis un bout de temps.

Après avoir tourné les talons, Jiay colla un violent coup de pied dans le sac en direction de la jeune femme. Bien entendu, le sac étant ouvert, quelques vêtements sortirent du sac avant de s’étaler sur le sol. Son regard de braise se fixa sur le visage de la jeune femme, un regard perçant à glacer le sang.

« Je suis … Fatiguée. Ramasses. Remballes le sac, boucles le, et on y va … »

Elle commença a marché vers la sortie, puis se figea, se tournant soudainement vers son esclave qui n’avait pas eut le temps de bouger.

« Et si tu te dépêche, tu auras une surprise de taille … Sa devrait te plaire, et te permettra de finir ta soirée sur une note plus joyeuse ! »

Elle ricana, regardant l’air étonné de la jeune femme. Oui, elle avait une idée, une idée qui allait probablement plaire à la jeune esclave, mais c’était surtout une sorte de rituel qu’elle faisait chaque soir après avoir ainsi danser toute la nuit pour gagner sa vie.

« Allez plus vite ma grande ! »

Elle tourna les talons, dévalant quatre à quatre l’escalier de métal … Il eut un silence pendant quelques secondes, et finalement la succube remonta les escalier, se jeta sur ses chaussures posées à même le sol, les enfilèrent rapidement pendant que la jeune esclave s’affairait à ramasser les affaires. Une fois enfilées, elle se redressa d’un bond, et retourna vers les escalier, dévalant les marches, chaque pas raisonnaient dans la cage d’escalier déserte. Sa voie se fit entendre d’en bas des escaliers.

« Je t’attendrais pas éternellement ! »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Des jeux d'adultes ... [Louva]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Des jeux d'adultes ... [Louva]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Yuutou No Shima :: Boite de strip tease-
Partenaires
Créer un forum | © phpBB | Forum gratuit d'entraide | Contact | Signaler un abus | Forum gratuit